En mission diplomatique [pv TERMINE

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 En mission diplomatique [pv TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeMar 20 Avr - 21:33

Le manoir Cavaleri était un endroit terrifiant. Il ressemblait à un de ces châteaux qu'on retrouvait au fin-fond de certaines forêts démoniaques ou dans des hauts monts enneigés. Ces châteaux, on faisait généralement en sorte de les contourner pour seulement devoir les admirer de loin. Des endroits lugubres, macabres, sombres et malveillants. Mais Valkar n'avait jamais eu de problèmes avec ces châteaux. Il avait toujours été fasciné par leur aura machiavélique. Une fois, il avait dû en visiter un à cause d'une mission dans laquelle il s'agissait de détrôner un marquis qui vivait dans l'opulence et surtout la paresse. Il avait délégué tout le travail, toutes les responsabilités et ainsi aussi toute la puissance à son bras droit, un conseiller intelligent et rusé, qui avait tellement débarrassé le roi de ses soucis que celui-ci ne se posait plus aucune question et qui profitait pleinement de la vie de dieu que son conseiller lui permettait de vivre. Ce château avait sombré dans cette aura, dû à l'alignement du conseiller qui voulait le retour d'un seigneur gorgoroth déchu.

Le manoir qui se trouvait devant lui le rappela la bâtisse qu'il avait visité dans sa vie antérieure, sa vie avant de son existence en tant que gorgoroth. Il avait pris la route vers ce manoir pour rencontrer un représentant des cavaliers de Sharna. Ces chevaliers étaient des fanatiques sans cervelle ni organisation, mais pourraient être des alliés très intéressants en cas de guerre. Ils étaient des combattants redoutables et s'ils étaient menés par de bons généraux, pouvaient être une armée dangereuse. Un nouveau chef venait de prendre les rênes des ladrinis et Valkar ne voulait pas lui confier une tâche aussi importante qu'un ralliement à des gens aussi compliqués avant qu'il ne soit mieux habitué à ses fonctions. Il avait décidé de prendre cette responsabilité sans en parler au chef. Bien que le chef maraudeur lui était supérieur en rang, Valkar avait vu la caste des ladrinis grandir et se développer et se serait probablement une faute de la part du nouveau chef que de croire qu'il pourrait mener la caste sans l'aide de conseillers compétents. Valkar était le héraut noir, et donc le messager des ladrinis, mais aussi le bras droit du chef maraudeur et son premier conseiller. Il n'avait jamais voulu devenir chef maraudeur, car la plupart des gens ayant pris ce poste était décédés ou avait abandonnés leurs fonctions peu après. Valkar était à présent héraut noir depuis plus de 500 ans et était fier de pouvoir prétendre ceci.

Perdu dans ses pensées, il n'avait pas remarqué son avancée vers le manoir. Il se trouvait à présent devant les imposantes portes noires qu'il regardait du bas. Des gardes était positionnés un peu partout et un silence de mort régnait sur les lieux. Valkar se positionna devant la porte et frappa trois fois. Une petite fenêtre s'ouvrit et un homme casqué se trouvait devant lui en demandant ce qu'il voulait. Quel accueil honorable pour quelqu'un comme Valkar. Mais bon, il n'était pas ici pour se plaindre.


"J'aimerais parler à un de vos représentants. Je suis ici en importante mission diplomatique, alors envoyés moi quelqu'un de signifiant et non le plongeur."

L'arrogance de Valkar avait été un trait de caractère toujours présent chez le héraut noir. Il n'avait jamais aimé montré son respect vis-à-vis de certaines personnes bien que parfois cela avait été nécessaire. Il espérait à présent bien de voir un des conseillers du gouverneur des cavaliers, si pas leur gouverneur en personne. Il ne connaissait pas le titre qu'on donnait au chef des cavaliers, mais c'était bien lui qu'il voulait voir. L'homme en armure noire qui avait ouvert la petite fenêtre, le portier probablement, s'éloigna en demandant un instant à Valkar.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeMer 21 Avr - 14:40

Un jour comme les autres. Un jour banal avec de menu conflits dans les rues et les tavernes qui est plutôt vite réprimé par l'armée lorsque cela devient trop important. Enfin, une monotonie sans nom. Ivan aimerait bien avoir un peu d'action, cela fait 530 ans qu'il était prisonnier dans la glace, il se sentait un peu rouillé et avait envie de sang. Cela fait très peu de temps que notre chevalier déchu fait parti des cavaliers de Sharna et qu'il est au grade de général. Peu de temps en effet, mais il commençait à être craint par beaucoup de monde et il inspirait déjà le respect parmi les cavaliers. Le but d'Ivan est surtout de se rapprocher du seigneur et maître de ces lieux ainsi que de Phelgra, Démégor. Etre proche de lui veut dire qu'il serait hautement respecté et serait amené à faire des missions pour le seigneur noir; se serait un grand honneur pour lui.

Ivan était dans une des nombreuses pièces du manoir assis près d'une fenêtre en observant l'entrée. Il aperçut un homme, un peu trop fier et téméraire à son goût car cette personne n'est pas un cavalier et aucune personne n'entre au manoir s'il ne fait pas parti de l'ordre. Un grand coup frappa la porte de la pièce sombre où était Ivan. C'était un simple soldat, un sous fifre, un pion qui lui fit la révérence et lui dit qu'un messager venait pour une mission politique et voulait voir un responsable. Ivan était quelque peu surpris, il alla vers un bureau et consulta un carnet et se souvint qu'il y avait bien un envoyé diplomatique du clan des Ladrinis qui devait venir au manoir Cavaleri.


- Tu as bien fait de me prévenir, le seigneur Démégor n'a pas besoin d'être importuné par un simple messager

Dit-il avant de sortir de la salle et de se diriger dans les longs couloirs de la Batisse et de se diriger vers la grande porte. Une fois arrivé à l'entrée, Ivan ouvra la porte avec sa main recouvert de son gantelet et dit sèchement au messager :

- Je suis le général Ivan Mackorl, le seigneur Démégor est très occupé et ne peut vous recevoir, ce sera moi le représentant de l'ordre des Cavalier de Sharna.Venez !

Le général ne fit pas attention si le messager le suivait et dit d'une voie grave et forte au messager qu'il avait de la chance et qu'il était le premier outsider à entrer au manoir. Ensuite Ivan souligna qu'il avait de la chance tout cours que Le seigneur Démégor veut bien qu'il passe ne serait-ce que l'entrée de l'enceinte du manoir. Après cette bref explication l'ancien chevalier avança et fit signe au messager de faire de même...............
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeMer 21 Avr - 16:39

Valkar était en mission politique. Mais est-ce que une mission politique implique qu'il faut respecter son vis-à-vis si celui-ci ne respecte pas le missionnaire en lui même. Il ne le savait pas, mais il trouvait très malpoli de la part de cet homme de le traiter comme il le faisait pour le moment. De lui dire qu'il était un chanceux d'entrer dans l'enceinte de son bien-aimé seigneur. Quel pion. Quel imbécile. Valkar n'avait jamais de chance, c'était lui qui décidait si quelqu'un aurait de la chance ou pas. Il était le destin et en tant que messager des ladrinis, un des hommes les plus influents du pays. S'il n'aimait pas quelqu'un, il n'avait que à envoyer un des ladrinis pour exécuter la personne en question. Malheureusement, ce ne serait pas un bon départ pour la collaboration entre ladrinis et cavaliers de Sharna. Il décida de décider du sort de cet homme plus tard, il écrivit quelques mots dans l'âme noire à propos de cet homme avant de le suivre comme celui-ci lui avait demandé. Si le général avait pu lire ce que Valkar avait écrit, il se serait probablement lancé sur lui pour essayer de le tuer. Mais ce n'était pas le cas, donc tout était bien.

L'homme, celui donc étant tellement irrespectueux, s'était présenté en tant que Ivan Mackorl. Général des cavaliers de Sharna. Un simple général. On avait donc envoyé un simple général pour accueillir le héraut noir en personne. En tant qu'individu très orgueilleux, Valkar avait déjà fait son opinion sur cet Ivan et elle n'était pas vraiment positive. En chemin, Valkar prit la parole.


"Je vous prie de rester respectueux envers moi monsieur le général. Je ne suis pas quelqu'un qui aime laisser jouer avec soi. D'ailleurs, j'avais cru pouvoir parler à quelqu'un de plus important vu que les propositions que j'apporte sont de haute importance. Ce n'est pas comme si je voulais acheter votre chaise de bureau..."

L'ironie de Valkar était un des constituants principales de sa personne. Ayant remarqué l'absurdité de la vie après sa ressuréction, le gorgoroth était devenu quelqu'un de très ironique et souvent les gens ne l'aimaient pas à cause de ceci. En faites, on ne savait jamais quand il était sérieux et quand son ironie faisait irruption, mais il y a bien une chose avec laquelle il ne blaguait jamais. S'il avait juré la mort à quelqu'un ou si une personne l'avait profondément humiliée, il valait mieux le prendre au sérieux, car dans ces cas-là, il ne blaguait plus. Il attendait en effet à présent une explication de la part de ce général qui croyait son maître tellement puissant et divin. Et si ceci était vraiment le cas, cet homme dont Ivan parlait tellement de bien, aurait été assez intelligent de l'acceuillir lui-même avec les honneurs qui s'imposent.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeJeu 22 Avr - 1:15

Ivan était un piètre orateur mais acceullir des diplomates n'était point son rôle. Son rôle était de maintenir les armées et de maintenir la ville. Le seigneur Démégor étant très occupé, il lui devait bien cela. Pendant que les deux personne s'avançaient dans les longs couloirs sombres, le messager lui parla avec soupçon d'ironie. Du respect, c'est ce qu'il voulait et bien il en aura, de toute façon il fallait bien savoir ce qui propose. Il lui répondit :

- Veuillez m'excuser si j'ai été irrespectueux mais mon rôle n'est pas celui de médiateur. En tout cas vous n'aurez pas le seigneur Démégor ou l'un des plus puissants cavalier de Sharna. Ils sont occupés à.... différentes tâches qui ne vous regarde pas et qui sont de la plus haute importance. Je vous préviens tout de même, que vous n'avez pas affaire à un simple général tout à fait banal. Je suis très proche du conseiller Wode, le plus influent après le chef de l'ordre.
Alors comme je vous le disais vous serez obliger de passer par moi pour divulguer vos informations de la plus haute importance. Mais ne vous inquiétez pas, nos accords sont parfaitement secret. Seul, le seigneur Démégor ses plus hauts gradé et moi sont au courant.


Après ce petit monologue, l'hôte et le chevalier déchu avancèrent toujours dans les couloirs pour les mener vers un salon tranquille pour discuter. Le grand homme, tout en marchant, apercevait les nombreux gardes qui longeaient les couloirs et multiples portes jonchant les mur par ci, par là.

Ils arrivèrent enfin à ce fameux salon aussi sombre et lugubre que toute les pièces du manoir. Des tableaux étaient parsemés et représentaient Sharna, ses aventures ansi que quelques batailles qu'on fait l'ordre des cavaliers. De plus une longue table en chêne massif était en plein milieu de la salle recouverte d'une nappe noire et dentelée avec un grand chandelier dessus qui illuminait la table et ses alentours. Il y avait deux grandes statues dont au milieu se distinguait un autel dédié à Sharna. Sur la table se posait un livre épais et vieux avec à côté un vieil encrier et un porte-plume.

Ivan, toujours à l'entrée, se dirigea tout en faisant signe au messager de venir avec lui. Le général s'avança vers l'une des nombreuses chaises autour de cette table et attendit que son hôte fasse de même pour s'asseoir et commencer cette entrevue. Il dit :


- Venez vous assoir ensuite nous pourrons discuter.

En attendant le messager Ladrini et à la vue de celui-ci, Ivan se dirigea rapidement vers l'autel du dieu de la discorde et s'agenouilla. Et oui, Ivan c'est converti peu de temps après avoir rejoins l'ordre. Puis il se releva et repris sa précédente place. Il but le mystérieux mélange qu'il possède dans sa flasque en métal d'où et gravé un message bien étrange et difficile à décrire. Enfin bref, il manquait que ce fameux messager s'assoie.............
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeJeu 22 Avr - 17:33

Comme on le lui demanda, Valkar prit place. La pièce dans laquelle le général l'avait mené était très étrange et en effet spéciale. Elle ressemblait au premier coup d'œil à une salle de réunion ou quelque chose dans le genre. Mais d'autre part, un autel religieux y était également placé. Il savait bien que les cavaliers de Sharna était très religieux et avait peu été surpris quand Ivan avait fait quelque chose à l'autel qui ressemblait à une sorte de rite. Mais dans une salle de réunion ? Valkar ne se permit aucun commentaire, car il ne voulait pas vexer son hôte qui s'était en fait révélé en tant que son partenaire de discussion. Valkar l'avait sous-estimé et le général lui avait expliqué qu'il était très proche d'un des conseillers principal de leur maître. Ce serait donc à lui que Valkar ferait sa proposition

"Je souhaite que cette conversation reste entièrement confidentielle, mais je pense que je peux vous faire confiance. J'ai une proposition à faire au cavaliers de Sharna. Je suis le héraut noir, messager des ladrinis et représentant de notre chef en ce jour. Comme votre seigneur, il a beaucoup de travail et j'ai décidé de lui aider en venant à sa place. Je viens pour vous proposer une coopération entre ladrini et cavaliers de Sharna. Je ne suis pas ici pour que nous prenions une décision aujourd'hui, car de toute façon, la décision finale sera dans les mains de mon supérieur. Je vais toutefois vous demander de me dire, si une coopération avec les ladrini viendrait en question pour vous et en cas de réponse affirmative, quel serait votre vision d'une coopération. Je pense que vous comprenez à présent pourquoi j'avais en faites voulu discuter avec quelqu'un qui avait la connaissance nécessaire de l'idéologie des cavaliers pour me répondre à cette question. Mais peut-être me suis-je trompé à propos de vous et que vous êtes bien en disposition de prendre une telle décision et de représenter les cavaliers de Sharna ?"

Valkar avait expliqué au général ce qu'il attendait de lui. A présent à son tour d'expliquer ce qu'il attendait d'une coopération avec les ladrini. Il espérait en effet gagner les cavaliers de Sharna pour soi, car ceux-ci, étant de valeureux combattants et puissants guerriers, serait parfait pour monter sur le champ de bataille en temps de guerre. Les ladrini ne sont pas des guerriers, mais pour la plupart, des tacticiens, des espions. Il ne l'avait pas dit au général, mais en faites il voyait les ladrini en tant que cerveau et les cavaliers de Sharna en tant que corps. Le cerveau est toujours complémentaire au corps et seulement un travail de coopération parfait entre les deux permet une réussite. Dans le monde que les cavaliers de Sharna voulait créer, il n'y avait pas de place pour les ladrini, Valkar en était bien conscient, mais il n'y avait pas de place non plus pour les cavaliers de Sharna dans celui des ladrini. Toutefois, il vivait sur deux paliers différents. Les cavaliers voulaient puissance directe et combat. Les ladrini souhaitaient plutôt une puissance indirecte, mais d'autant plus forte et un travail discret. Ils pourraient passer l'un à côté de l'autre sans problèmes et c'est pour cela qu'une coopération avec eux serait la meilleure solution dans les yeux de Valkar.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeJeu 22 Avr - 20:13

L'affaire était bien claire. Les Ladrinis voulaient une alliance. Ivan se plongea dans ses pensées et se demandait quelles seraient les enjeux, les buts des Ladrinis. L'ancien chevalier savait bien que ce clan est un ramassis d'espions, de voleurs; ce ne sont pas de vrai guerriers en soi. Pour eux une aide militaire serait la bienvenue, c'est ce que les cavaliers peuvent leur apporter. Mais cela veut dire que la tête pensante serait un Ladrini et cela, le seigneur Démégor ne l'accepterait pas. Même l'idée d'une alliance qui n'est pas vraiment à notre avantage est a éradiqué de toutes pensées. Ivan sortit des ses songes pour prendre la parole :

- Je vous le dit toute suite et en toute franchise, "Héraut noir", la seule idée d'une coopération est très délicate. Bon nombre de hauts placés de l'ordre ne seraient pas d'accord avec cela. Pour moi s'en est presque le cas. Nous sommes des conquérants, le combat et l'honneur font parti de notre vie. Pour certains nous sommes des barbares avides de sang mais pour moi nous sommes de valeureux combattants de Sharna et qui suivent ses principes. Vous voulez une alliance et bien pourquoi pas. Mais ne pensez pas que nous sommes tous des crétins fou de combats et de sangs. La plupart des gardes et des soldats le sont, mais les hauts gradés de l'ordre ne le sont pas. Nous connaissons votre réputation, sachez que si jamais une alliance est bien plausible, ne faillisses aux accords que nous nous fixerons car nous pouvons être de très bon alliés mais aussi des ennemis redoutables, me suis-je bien fais comprendre.

Ivan pris l'énorme livre posé à côté de lui et l'ouvrit sur une page vierge. Il prit le porte-plume et l'encrier et commença à écrire des mots incompréhensibles tout en expliquant au messager que les cavaliers de Sharna pourraient acceptés une quelconque alliance si ils auraient un total contrôle sur quelconques actions militaires, offensives ou encore économiques. Il lui expliqua aussi que c'est donnant, donnant. Les cavaliers apportent un soutien militaire mais les ladrinis doivent apporter quelques chose en retour. De plus, pour plus d'impartialité, la mise en place d'un conseil pour les différentes décisions importantes.
Peu de temps après ces explications une lumière rouge sortit du livre forma une sorte de récipient avec une lame au dessus de celui-ci. Au même moment la porte s'ouvra brusquement et par reflexe, le général Ivan ferma le livre et la lumière rouge disparut. D'un air contrarié, Ivan cria :


- Que ce passe-t'-il soldat, répond !

- Mon général ! Il y a une grande émeute près du manoir !!!! Constatez par vous même, à la fenêtre mon général !


Ivan se dirigea vers l'une des fenêtre de la salle et vit les émeutiers et ne se posa pas de questions. Il ouvrit la fenêtre et fit un signe d'excuse au messager. L'homme sauta de la fenêtre et atterrit sur la grande avenue où les émeutiers se battaient avec les soldats. Ils devaient essayé de contester le pouvoir de l'ordre. Ils se battaient plutôt bien pour de simples civiles. Enfin, Ivan se servit alors de son contrôle de l'air et de la glace afin de geler les particule d'eau présente dans l'air afin de les transformés en aiguilles de glaces et les jeta en direction des émeutiers grâce à son contrôle de l'air. Un combat bref et silencieux. Ivan s'avança et donna l'ordre aux soldats de dégager les corps de la route et de les brûler. Près de lui, était couché un homme agonisant. Ivan voyait bien qu'il y en aurait pour des heures avant que celui-ci meure. Alors le général dégaina sa hallebarde et transperça le blessé afin de l'achever. Il esquissa un sourire puis posa son regard vers la fenêtre dont il était sortit. Puis s'éleva dans le ciel grâce au contrôle de l'air et retourna dans la salle où se trouvait le messager. Puis il dit :

- Veuillez m'excuser pour ce petit contretemps, n'étant pas de Phelgra, ceci peut vous surprendre mais c'est la seule façon de maintenir Thémisto. Si nous recommencions ce que nous avions commencer.

Le cavalier repris le rite du livre et à nouveau une lame et un récipient rouge apparaissaient. Ivan se tailla l'index avec la lame. Le sang se déversa dans le récipient et le général invita le messager à faire de même. Après cela les vrais discussions pourront commencé....................
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeJeu 22 Avr - 20:51

Un combat s'enclencha à l'extérieur du manoir ce qui contraint l'hôte de Valkar à s'absenter pendant un moment. Le héraut noir en profita pour analyser le livre dans lequel Ivan avait écrit. L'écriture était incompréhensible pour le messager. Il s'agissait en effet d'un amas de runes. Valkar n'était pas quelqu'un de bête, ni de stupide. Il savait bien que le général croyait qu'une alliance ne leur servirait à rien et sa réponse impulsive et exclamative n'était en rien rassurant au fait qu'il écrivait ce qui semblait être un pacte dans son gros bouquin.

Ivan revint un peu plus tard en s'excusant. L'émeute avait été de courte durée et vite résolue. Les cavaliers de Sharna menait un régime dictatorial en Phelgra, cela était certain. Mais Valkar s'en souciait peu du régime que ces hommes menaient, car il n'avait rien à voir avec la discussion qu'ils avaient été en train de mener. Le général Mackorl acheva son rituel et fit apparaître un récipient rouge sang apparut, tout comme une longue dague de cérémonie ornée elle aussi de runes. Le général se coupa dans le doigt et laissa goutter son sang dans le récipient. Il tendait à présent les deux artefacts en direction de Valkar. Mais celui-ci avait eu de l'expérience avec ce genre d'histoire dans son passé ...

"Vous aviez dit qu'une telle alliance serait donnant-donnant. Ne pensez-vous pas qu'il serait mon droit en tant que votre interlocuteur politique de savoir ce que vous avez inscrit dans votre livre et en quoi je m'engage en concluant votre pacte ? Je suis désolé d'être vigilant, mais vous êtes un homme intelligent et comprendrez sûrement pourquoi je fais cela."

Valkar avait déjà une fois dans le passé accepté de subir un tel rituel. A la fin, il avait été une victime et avait dû mourir par la magie d'un mage noir en colère. Il avait été trahi par ce rituel qu'il n'avait ce temps là pas compris et s'était engagé sans penser au conséquence. Il était aujourd'hui ici et observait exactement le même déroulement de rituel que la dernière fois. Il n'avait pas l'intention d'être encore une fois victime d'une sur-dose de confiance. Sa confiance ne serait plus aussi vite accordée à quelqu'un à présent et Ivan Mackorl allait devoir s'expliquer avant que Valkar n'absolve ce qu'on attendait de lui.

Un silence total s'était installé dans la salle et personne ne parlait. Valkar en profita pour détacher son esprit de son corps et le laisser flâner dans la salle pour observer les alentours. Il sentit une aura, une présence qui n'avait rien à chercher ici. Le héraut noir se mit en quête de l'intrus et laissa son esprit se promener dans la salle pour capter les pulsions de présence. En effet, il ressentait une aura auprès de la porte et en s'approchant, remarquait que quelqu'un les écoutait. Son âme retourna lentement vers son possesseur avant de rentrer dans le corps. Valkar baissa la voix pour que seulement Ivan puisse l'entendre.


"Autre chose ... Je ne voudrais pas vous importuner, mais quelqu'un est collé à la porte..."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeVen 23 Avr - 16:53

Ivan n'attendait plus que le messager, il devait offrir son sang en guise de pacte. Mais celui-ci refusa, surement une expérience passé, cependant le général ne voulait pas mettre cela sur le tapis. Il expliqua au messager que ce pacte est un pacte d'alliance. Une alliance, mais pas entre cavalier de Sharna et Ladrinis seulement entre deux personnes. Très calme, Ivan lui expliqua que l'écriture sur le livre est une écriture très ancienne datant de son "ancienne" vie de Terran. Il s'exprima toujours avec un calme exceptionnel tout en se rapprochant de la porte à pas lent après que le messager l'ait prévenu qu'une personne écoutait à la porte :

- Vous savez cher Héraut noir, que je fais ce pacte par instinct. Je suis sur que nous nous retrouverons tôt ou tard et que l'un aura besoin de l'autre... tôt ou tard. Le monde est aussi vaste que petit. Une personne factice peut en rencontrer une autre qu'elle connait au confins du monde. C'est pour cela que je fait ce pacte, ne croyez pas que je suis un sorcier qui va vous utiliser à sa guise, je suis un guerrier capable d'utiliser certaines notions magiques mais cela ne va pas plus loin. Même si il n'y à pas d'alliance entre nos deux castes, il y en aura une avec deux personnes issues de deux castes différentes capable de s'entendre.

Après ces paroles, Ivan était quasiment collé à la porte. Effectivement, il avait une personne qui écoutait à la porte. Les mains de cette personne insouciante était posé contre la porte en bois. Le chevalier déchu n'eut qu'a geler la porte et les mains du voyeur était collé à la porte. Le général ouvrit la porte et vit une femme. Comment avait elle réussi à entrer dans le manoir. A la vue du gorgoroth, la femme pleurait et était morte de peur. Ivan la délivra et la fit entrer dans la salle. Il lui dit froidement alors que la femme continuait de pleurer :

- Arrête de pleurnicher et dis moi comment est tu rentrer au manoir !
- Je ne vous dirais rien pourriture de cavalier ! Je suis veuve à cause de vous !!!!!! Vous allez mourir !!!!!


Dans un élan de rage, la fille sortit une dague et la planta dans une des ouvertures de l'armure du général. Ivan ne bougea pas d'un pouce et soupira même. En effet un gorgoroth a une résistance corporelle très accrue. Surprise, la veuve recula alors qu'elle voyait l'homme enlever la dague sans aucune grimace au visage. Ivan remarqua qu'a sa ceinture elle possédait un objet magique, une sorte de téléporteur. Il sortit sa longue épée et la brandit en direction de la femme. L'épée s'abaissa à une vitesse folle sur la femme et on entendit un cri strident, puis un bruit de verre brisée. Le général ne tua pas la fille, il détruit le téléporteur afin que personne puisse encore l'utiliser. Mais une question se posait encore, comment avait-elle obtenu cet objet ?. Le général s'exprima alors :

- Comment as tu eus cet objet ? Répond !!!
- Un objet de famille ! Ha, ha, ha !!!!


C'était évident qu'elle mentait. Ivan lui expliqua qu'elle était bonne pour la prison des déments. Il appela sans attendre les gardes qui arrivèrent très vite et comprirent au regard du général qu'il fallait emmené cette femme à Umbriel. Ce qui firent de suite, l'incident était alors réglé. Ivan félicita le flair de son hôte et se rassis en attendant que celui-ci fasse le rituel.

Après s'être assis, Ivan repris une gorgée de son mystérieux mélange et pensa à ce fameux accord entre Cavaliers de Sharna et Ladrinis. Puis il dit au messager :


-Pourquoi une organisation indépendante comme la vôtre veut-il s'allier avec l'ordre des Cavaliers de Sharna ? Sachant que vous êtes pour la plupart des assassins et des espions, quel intérêt avez-vous de vous allier à l'ordre ?

En effet, cela venait de traverser l'esprit d'Ivan. Il connaissait la réputation des Ladrinis, rusés et fins calculateurs; il fallait se méfier si jamais cette alliance voyait le jour. L'ordre à perdu de son énergie vitale avec le temps, même si il reste fort, il n'en est pas moins affaibli. Le général se perdait dans ses songes, il est évident que le seigneur Démégor, par méfiance viendrait a annulé un accord possible. Les Ladrinis pourraient nous apporter des renseignements capitaux venant des différents territoires mais cela est risqué. Le chevalier déchu sortit brusquement de ses pensées lorsque il sentit une aura particulière, une aura qu'il connaissait. Celle de son passé. Il posa sa main sur sa tête et fit une grimace comme si lui on avait planté une lame que l'on retournait encore et encore pour le faire souffrir. Son autre main parcourait son armure comme si elle essayait de chercher quelque chose. En effet cette main cherchait bien un objet en particulier. La flasque contenant le mystérieux mélange capable de quelque chose en particulier. Ivan se demandait pourquoi son passé le hantait maintenant et pourquoi il persistait. Il ne comprenait pas pourquoi il surgissait encore alors qu'il avait pris une gorgée de la mystérieuse gourde. Il en repris et vida la flasque entière sous les yeux du messager. L'aura présente dans l'air disparut comme par magie. Maintenant Ivan espérait que le passé ne resurgirait pas encore pendant l'entrevue. Il s'excusa puis repris son calme. Un calme planait à présent. Le général attendait toujours que son hôte s'exécute enfin............
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeSam 24 Avr - 0:15

La personne qui avait essayé d'espionner leur conversation avait vite été arrêtée. Le général fit jeter la femme dans les cachots après avoir détruit un petit artefact qu'elle portait avec elle. Ivan était vite revenu à la table pour que les discussions puissent reprendre. Toutefois, il attendait encore quelque chose de la part de Valkar. Celui-ci avait toujours pas scellé le pacte.

Avait-il le choix ? S'il refuserait le pacte avec son interlocuteur, il ferait des cavaliers ses ennemis. Il ne pouvait pas courir ce risque pour sa caste et ne voudrait pas le faire. Il décida d'accepter. Il prit le couteau et le récipient. Ce dernier, il le posa sur la table avant de prendre en main la dague. Il fit une longue incisure sur le côté de son quatrième doigt. Du sang noir commença à goutter et Valkar tint la plaie au-dessus du récipient pour que celui-ci se remplisse tout doucement. Pendant quelques secondes, il laissa donc son sang couler. Il ne devait pas d'explications au général par rapport à sa couleur de sang. Ivan était de la même race que lui et savait à présent ce que le héraut noir était vraiment. Mais quel importance ? Est-ce que les morts n'avait-t-ils pas un certain charme ? Valkar en avait toujours été persuadé et jamais il n'avait regretté son origine malgré qu'il regrette depuis toujours la façon dont il était devenu comme ça. Avec peine et douleur il se rappela de la nuit dans laquelle un mage noir avait fait de lui ce qu'il était maintenant. Une nuit plus sombre que toute nuit que Valkar avait pu vivre maintenant avec des rituels et des sacrifices affreux comme seulement un mage noir très puissant pouvait les exécuter. Lorsque Valkar s'était réveillé, le mage noir avait déjà rendu l'âme, sinon il s'en aurait occupé.


"Vous êtes comme ça depuis longtemps ? Je veux dire, quand vous êtes-vous réveillé ?"

Le héraut noir retira son doigt du récipient. Assez de son sang s'y trouvait à présent. Valkar prit son doigt en bouche et le suça pendant quelques instants pour arrêter l'hémorragie. Son sang avait un goût amer et il était beaucoup plus froid que le sang d'un simple mortel. Toutefois, la plaie fermait relativement vite et le fait qu'il se soit coupé sur le côté du doigt lui permettrait que ni la douleur pendant la guérison ni une cicatrice qui pourrait se développer ne seraient dérangeants. Mais Valkar n'était pas venu pour parler de la vie de son interlocuteur. Celui-ci lui avait posé une question et le héraut noir avait failli oublier d'y répondre. Il reprit donc la parole en regardant dans le vide.

"Comme vous le savez sûrement, nous sommes une organisation illégale. C'est pour ça que je veux que cette entrevue reste entre nous. Nous avons besoin de savoir le maximum de personne de notre côté pour qu'en cas de problème et d'ennuis causés par un de nos membres, nous pourrions avoir des alliés sous la main. J'ai choisi votre ordre du fait que vous êtes pour le moment les seuls avec qui nous pourrions coexister sans être l'un dans les pieds de l'autre. Vous avez besoin de gens discrets et d'un système d'information. Nous avons besoin d'alliés belliqueux. Nous nous complémenterions parfaitement. Qu'attendez-vous de la part des ladrini si jamais nous deviendrions alliés et qu'espérez-vous atteindre, quels sont vos buts ?"

En effet, les deux ordres étaient complémentaires. Mais les cavaliers de Sharna ne seraient pas les seuls alliés que les ladrini souhaitaient gagner pour soi. Ils voulaient aussi gagner quelqu'un du côté de bien pour leur alliance. Ils avaient besoin d'un allié de ce côté pour compléter leur système d'informations qui était encore défaillant pour la politique des personnes bénéfiques et d'un autre côté, une alliance avec une caste pareille tel que les prêtresses, leur permettraient d'insérer des membres des ladrini dans les rangs du bien en tant qu'espions et agents.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeLun 26 Avr - 19:51

Ivan le savait, le messager était bien de la même race que lui. Comme un sixième sens , le général l'avait senti dés son arrivée. Mais bon cela n'avait pas trop d'importance. L'important était la réponse que lui a fourni le Héraut noir. Une réponse tout à fait convaincante. En effet les deux castes pourraient se compléter mais cela ne sera pas assez éloquent pour le seigneur Démégor. Il est très méfiant, s'en est presque de la paranoïa. Enfin bon l'ordre ne pouvait pas s'en plaindre, la méfiance du seigneur avait aidé l'ordre plusieurs fois. 2videmment cette réunion diplomatique est voué à l'échec. Ivan se demandait pourquoi le seigneur avait laissé entré ce messager si il savait que cela ne servirai à rien, que même avec toute la volonté du monde, Démégor dirait non. Pourquoi ? Ivan ne connaitra peut être jamais la réponse.

Il finit par sortir de ses songes afin de pouvoir répondre à une question que lui avait posé son frère de sang étant donné qu'ils ont scellé le pacte :



- Si cela fait longtemps que je suis réveillé ? Cela doit faire trois ans. Je suis resté bloqué dans la glace pendant 530 ans. Mais je ne préfère pas trop en parler.

Sur ces mots, le chevalier déchu se déplaça vers une des fenêtre de la pièce. Il regarda alors l'avenue. Les cadavres n'étaient plus la. Tant mieux cela gâcherait le paysage. Alors qu'Ivan regardait l'horizon depuis la fenêtre qui éclairait très faiblement le personnage, le messager demanda quels étaient les objectifs de l'ordre. Ivan se retourna et dit:

- Ceci est strictement confidentiel. Je ne peut le divulguer même à vous. J'espère que vous comprenez. Je comprend parfaitement votre point de vue. Il est tout à votre honneur mais cela ne suffira pas. Très peu voir aucun des grands pontes de l'ordre de Sharna n'acceptera. Il s'agit de leur honneur et surtout de leur orgueil . Malheureusement je crois que vous être en train de perdre votre temps ici. Vous......., désolé d'être si brusque mais je pense que vous devez quitté Thémisto au plus vite, croyez-moi.

Avant de reprendre et de dire une autre phrase, on frappa à la porte. C'était un garde qui s'excusa d'être entrer et qui s'empressa de donner une lettre cacheté au général. Puis il repartit en prenant soin de refermer la porte. Cela n'annonçait rien de bon. Il regarda la marque de cire; elle était du seigneur Démégor lui même. Le chevalier déballa alors la lettre et commença à la lire. Il était écris " personne n'entre au Manoir Cavaleri, pas même un messager, il servira d'exemple à ceux qui osera encore devenir notre allié. Nous n'avons pas besoin d'allié......."

En effet, c'est ce qu'il pensait. Pour une fois dans sa vie, le général allait désobéir à un ordre. Cela se voyait sur son visage, le doute, une chose qu'Ivan ressentait très peu. Il s'exprima de façon très calme envers son ami:


Vous devez partir ! Vous êtes en danger mon ami ! Faites vous oubliez, quittez Phelgra ! Au fait frappez-moi je dirai que vous m'avez échappé ! Vous passerez facilement les gardes, j'en suis sûre. Je vous dis au revoir frère de sang, on se reverra certainement.................
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeMar 27 Avr - 14:53

Il devait donc quitter les lieux. C'est ce qu'il ferait. Si son seigneur ne voulait pas de lui ici, le général avait probablement raison et il serait en danger et chassé par tous les cavaliers d'ici peu. Mais il ne ferait pas de mal à Ivan qui ne lui en avait pas fait non plus. A quoi bon ? Il avait une autre solution bien plus pratique et rapide. Heureusement que mère-nature lui avait donné un don unique qui ne lui sauvait pas la vie pour la première fois. Dans son métier, il fallait savoir partir en douceur des fois...

"Je vous remercie de m'avoir acceuilli malgré le désaccord de ton maître. J'espère pouvoir un jour vous revoir général Ivan Mackorl. Je pense qu'il ne sera pas nécessaire que je ne vous blesse. Je suis un ladrini votre seigneur va devoir vous croire si vous lui direz que j'ai disparu."


Un sourire sarcastique se traça sur ses lèvres avant que doucement, il se fonde dans le décor sombre de la pièce pour finalement totalement disparaître aux yeux de chacun qui le regarderait. Il était devenu invisible. Personne ne le repèrerait à présent et il pouvait tranquillement quitter le manoir Cavaleri. Il s'avança et souffla un dernier "merci" dans l'oreille du général en passant à côté de lui avant de quitter la drôle de salle de réunion. Il ne la reverrait probablement plus et ne serait probablement plus non plus la bienvenue au sein du manoir. Mais qu'importait-il ? Si ces cavaliers de Sharna ne voulaient pas d'alliés, ils allaient perdre la prochaine guerre. Les ennemis n'allaient pas non plus venir seuls. Ce n'est sûrement pas Sharna qui les sauvera à ce moment-là et pas non plus l'orgueil de leur seigneur.

Une vingtaine de minutes plus tard, Valkar se trouvait devant les portes de Thémisto. Son pouvoir caméléon qui lui avait bien servi durant sa visite dans la cité noire se dissipa et il redevint visible aux yeux des passants. Mais ceux-ci n'avaient sûrement pas encore entendus que quelqu'un avait quitté le manoir Cavaleri en souplesse pour rentrer chez lui. Il se mit donc en chemin pour Hesperia où il devait rencontrer le nouveau chef maraudeur. Il avait encore un beau bout de chemin devant lui et siffla pour faire venir Akuma, son cheval noir. Celui-ci apparut quelques minutes plus tard. Valkar passa sa main dans la crinière pour lui caresser le cou avant de tirer dessus pour se hisser sur le dos du beau destrier. Rak, son corbeau le rejoint peu plus tard. Ainsi, ils se mirent en chemin au galop, laissant derrière eux cette cité désagréable et malfamée pour une cité bien plus éblouissante et belle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitimeMar 27 Avr - 18:25

Alors qu'Ivan s'apprêtait à recevoir un coup de poing de son compagnon, celui-ci opta pour une manière plus douce. Il disparut sous les yeux du général et un merci sortit de l'ombre. Le chevalier déchu sourit et attendit quelques minutes puis cria :

- Gardes ! Le messager c'est enfui !

[i]Deux gardes entrèrent dans la salle de réunion en sursaut, alors que le général vociférait ses ordres de retrouver ce messager coute que coute. Des dizaines de cavaliers sortirent alors du manoir peu de temps après afin de rattraper le messager. Les gardes et les cavaliers de second rang son facile à berner mais le seigneur Démégor, lui sera plus difficile à convaincre. Il ne tolère pas l'échec et il serait possible d'y trouver la mort sous sa colère noire. Mais Ivan ne craignait rien.

Laissant sortir un soupir de sa bouche, il marcha et sortit de la salle. Il arpenta les couloirs du grand manoir en direction de la pièce ou était réunit les conseillers du grand maître, le second chef Wode et Démégor lui même. Ivan monta les escaliers menant à cette fameuse pièce avec un regard plus déterminé que jamais. Au moment où le général se rendait voir son grand maître, le messager devait être déjà loin. Bref il finit par arriver devant la porte, cette fameuse porte, couverte de gravures et de prière à Sharna. Il frappa à la porte avant de se permettre d'entrer. Il vit alors tous les conseillers, étonnés de le voir ici, le second chef Wode qui ne broncha pas et le seigneur Démégor. Sans attendre, il s'agenouilla devant Démégor et lui expliqua la
situation, que le messager s'était échappé avant qu'il puisse faire le moindre mouvement. Le grand maître se leva et marcha vers le général. Puis sans dire un mot, il le frappa et l'ancien chevalier fut envoyé à l'extrémité de la pièce. Démégor lui avait fait bien comprendre qu'il ne tolérait pas l'échec. Ivan se releva en s'excusant de cet échec cuisant même s'il pensait le contraire. Puis il sortit de la pièce et se dirigea alors vers ses quartiers. Sans dire un mot, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: En mission diplomatique [pv TERMINE   En mission diplomatique [pv TERMINE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
En mission diplomatique [pv TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Émission #1] Who's that voice ? - TERMINÉ
» Mission diplomatique au Parc de la Courneuve
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: • Corbeille :: • Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !