Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.   Mer 21 Avr - 18:35


PRESENTATION
ELERINNA



    NOM : Endrich.
    PRÉNOM : Elerinna.
    SURNOM : La Forte.

    SEXE : Féminin.
    AGE : Un peu moins de deux cents ans.
    PEUPLE : Sindarin.

    CASTE : Les prêtresse de Cimmeria.
    MÉTIER : La Grande Prêtresse.

    ARMES PRINCIPALES :

    - Une paire de dague, toutes deux fines et tranchantes ; méchamment sournoises de par leur maniabilité et leur légèreté. Mais plus traître encore, Elerinna frotte régulièrement ses lames avec des baumes empoisonnées afin de rendre la moindre blessure très dangeureuse.
    - Une fiole, pas très grosse, en verre dépoli qui contient un curieux liquide incolore et inodore. Ce liquide est du poison de la plus haute qualité, capable de rendre mortellement malade n’importe quel être vivant. Une arme précieuse que la Grande Prêtresse garde toujours avec elle.

    AUTRES POSSESSIONS :

    Une chaîne en or qu’elle enroule constamment autour de sa main droite et qui remonte jusqu’au coude. Elle ne sait plus d’où elle le tien véritablement mais elle se souvient vaguement de l’avoir volé à quelqu’un.


    DON :

    - Sens développés

    POUVOIRS :

    - Hypnose.
    - Animorphie.
    - Régénération.

    SPÉCIALITÉS :

    - Charme.
    - Empoisonneuse.

    PHYSIQUE :

    Un regard perçant, qui semble vous brûler la peau, si ce n’est l’âme. Des yeux en amande qui pourraient être tendre s’ils n’étaient accompagné par des iris noirs emplis des glaçons de l’ambition et des flammes du désir. Un sourire étrangement mystérieux, souligné par de belles lèvres rosées et des dents blanche. Un sourire inhumain car beaucoup trop parfait, un sourire enjôleur et attirant qui, par son charme, vous entraîne facilement dans les filets de la belle. Voilà Elerinna. Pour ajouter aux deux puissants atouts que sont son regard et son sourire, Elerinna est dotée d’une longue chevelure blonde, mèches lisses, soyeuses et légères qui tombent délicatement sur sa nuque et sur ses épaules. La blondeur de ses cheveux rehausse étrangement son teint hâlé et l’éclat de sa peau.

    Elerinna n’est pas très grande ni très musclé ; elle tient sa stature de son sang sindarin mais ne s’en plaint pas. Sa silhouette a toujours eu cette grâce altière qui ne semble appartenir qu’à une race de personne, ses gestes sont tous imprégner du fabuleux dédain aristocratique. Quand elle marche elle paraît flotter à quelques millimètres du sol. On pourrait la prendre pour un spectre à en juger ses mouvements si elle n’était pas entourée par un aura de mystère et de danger aussi épais que du brouillard en automne.

    La pluspart du temps, elle laisse ses cheveux sans les coiffer mais il arrive qu’elle les noue à l’aide d’un ruban sur le dessus de son crâne en les faisant retomber en une coiffure compliquée. Bien souvent elle est parée d’une longue robe fluide pour ne pas entraver ses mouvements. Une robe faite de plis et de replis où elle parvient sans peine à cacher ses dagues et ses fioles de poisons. Elle ne possède pas beaucoup de bijoux, seulement sa chaîne en or à son bras droit et un frêle anneau qui orne l’index de sa main gauche. Cependant si elle n’aime guère les joyaux et autre elle apprécie augmenter son charme en ajoutant quelques petites retouches à son physique. Quelques fois elle souligne ses yeux d’un fin traits de crayon, elle soigne savamment ses lèvres pour le rendre plus brillante mais le plus réussi est sans nul doute ses ongles. Longues griffes qui terminent de longues mains fines et agiles. Elle les lime, leur donne une forme joliment arrondie, les peint en noir ou en blanc transformant presque ses mains en œuvre d’art.

    PERSONNALITÉ :

    Quelques mots simples et bien choisit ne suffirait pas à décrire la personnalité traîtresse et houleuse de la Grande Prêtresse. Tout d’abord, il faut révéler son plus grand trait de caractère : Elerinna est ambitieuse. Ambitieuse au sens strict du terme, c’est-à-dire qu’elle ne tolère aucune chose entre elle et le pouvoir. Être sur le piédestal et haut plus haut niveau si possible, se voir respecter, crainte, un peu tout à la fois…C’était bien son idéal de vie. Et en ce moment c’était pour elle la réalité.

    En plus de l’ambition qui ronge littéralement cette belle femme, elle doté également d’une très forte aptitude pour tromper les autres et pour simuler. Simuler quoi ? Eh bien les sentiments qu’elle n’éprouve pas. Vous pourrez sans doute la voir ému à l’écoute d’un triste récit, mais ce trouble ne sera que feinte car Elerinna se fiche bien des autres. Elle ne s’interesse qu’à ceux qui pourront lui être utile dans sa quête de pouvoir et pour le reste… Eh bien pour les reste elle joue la comédie des sentiments. Oui : la Grande Prêtresse est une excellente comédienne et une manipulatrice douée.

    Charmeuse aussi… Elerinna n’hésite jamais à utiliser son physique pour le moins avantageux afin de faire tourner de nombreuse situation à son avantage. Egalement un peu narcissique, elle aime beaucoup quand les regard sont centrés sur elle et elle seule ce qui est souvent le cas en tant que Grande Prêtresse. Cependant, bien que mégalomane sur les bords, elle n’apprécie pas trop de devoir parler sur son passé, craignant peut être de commettre une erreur en révélant un secret, ou autre…

    La sindarin est aussi une femme patiente. Elle peut atendre car elle sait que ce qu’elle désire viendra à point nommé sans qu’elle n’ai trop besoin de se pressé. Décidée, elle sait ce qu’elle veut, reste toujours ferme dans ses positions et dans ses ordres. Rares sont les moments où la Grande Prêtresse hésite, pour ne pas dire inexistant. Non, Elerinna n’a pas peur de faire chanter le maire de Cimmeria, elle n’a pas peur de torturer des hommes pour avoir des renseignements important, elle n’a pas peur de tuer tant que c’est pour le pouvoir… Le pouvoir est son unique but, son point d’appui, son espérance. Le pouvoir est tout ce qu’elle désire.

    Tel est Elerinna : une femme féroce, sans la moindre once d’hésitation dans ses paroles, dans ses actes. Une femme décidée prête à tout pour suivre ses idées jusqu’au bout. Une femme assoiffée de pouvoir, une femme cruelle. Une femme : une prêtresse de Cimmeria. Pas n’importe laquelle, la Grande Prêtresse. Elerinna la Forte.

    HISTOIRE :

    Au commencement, une grande famille sindarin, riche, connue, respectée… Une branche de cette famille cependant avait moins de chance que les autres ; il n’avait pas d’héritier. Et le lent cycle de reproduction des sindarins n’aidait certes pas à leur effort pour avoir un enfant. Et pourtant… Un jour une petite fille arriva au sein de cette famille. L’enfant miracle, c’est le cas de le dire. C’est sans doute à cause de l’affreuse attente que ses parents avaient du subir avant de pouvoir la tenir dans leur bras qu’elle devint vite ce qu’on appelle couramment une enfant pourri gâtée. Quoique, le terme n’est peut être pas le bon, Elerinna, bien que très gâtée, avait surtout une forte personnalité qui l’entraînait à se croire au dessus des autres.

    Une pensée qui la rendait exécrable sous toutes les coutures, elle était devenue une véritable tyran au sien de la famille. Ce caractère terrifia ses proches et surtout ses parents qui devinrent de plus en plus distant avec elle. Elerinna fut peinée par ce manque d’attention. Dès qu’elle eut atteint l’âge où elle pouvait enfin couper les relations avec sa famille, la sindarin partit, histoire de faire ses preuves ailleurs. Ses pas la conduirent rapidement à Cimmeria, le pays de glace.

    Cimmeria… Alliée de Phelgra… Un endroit hostile, froid… Très très froid. Elerinna n’était pas habitué à de telles températures. Pendant une grande année l’ambitieuse jeune femme dut vivre pauvrement, squattant les bas fond de la cité d’Hellas. Une très mauvaise période qui blessa sérieusement l’ego d’Elerinna. Et pourtant ce fut durant cette année que son esprit grandit le plus. Dans l’extrême besoin de survie elle développa une grande intelligence mêlée à beaucoup de ruse. Elle apprit à utiliser son physique pour obtenir ce qu’elle souhaitait et surtout… Surtout… Elle apprit à cacher ses véritables sentiments. C’est dans la rue qu’est née la manipulatrice, la comédienne.

    Mais un jour, lassée vraiment de vivre comme une mendiante alors qu’elle était de sang noble, Elerinna trouva la solution de son problème : les prêtresse de Cimmeria. Elle se présenta au temple et fut très vite accueillit au sein de cette communauté. Et elle découvrit par la même occasion qu’il n’y avait pas qu’elle seule dans le monde à faire preuve de beaucoup d’ambition. Nombre de ces sœurs renfermaient des desseins bien dur à déterminer. Elerinna se trouva tout de suite très à l’aise dans cet univers fait de masque, de mensonge, de tromperies et de flatterie.

    Grâce à son intelligence et à son charme, la belle sindarin monta rapidement les échelons et devint une prêtresse de haut rang dans le temple. Cette nouvelle attention qui lui était accordée lui plaisait et lui permis également de renouer les liens avec sa famille. Maintenant elle ne ferait plus jamais la même erreur, elle ne montrerait plus jamais ses véritables sentiments et ainsi elle ne serait plus jamais rejeté… Mais l’ambition d’Elerinna n’était pas satisfaite du rôle qu’elle tenait. Certes elle était une prêtresse de premier ordre, certes on la respectait de plus en plus : mais ce n’était pas assez.

    Il fallait passer à l’action.

    Un jour on découvrit la Grande Prêtresse morte dans son lit : une mort naturelle ? Personne n’en douta.

    On n’hésita pas à mettre Elerinna à ce poste important. Là, c’était parfait. La nouvelle Grande Prêtresse trouvait qu’à présent, on ne pouvait faire mieux. Elle dirigeait ses sœur prêtresse, elle contrôlait le maire de Cimmeria donc dirigeait dans l’ombre le territoire. Pour une fois, sa soif d’ambition était assouvie, mais pour combien de temps ?




COMPAGNON
Kârch



    PRÉNOM: Kârch.

    RACE : Chien.

    SEXE: Masculin.

    POUVOIR: Force surdéveloppée.

    DEscriptION:

    Kârch est un chien qui pourrait sembler banal qi l’on excepte sa carrure immense, son pelage noir étincelant et ses crocs acérés. Un collier de cuir rouge brille autour de son cou, collier de cuir où reste incrusté une petite pierre lumineuse d’une couleur tirant sur le vert : le catalyseur de Kârch, l’objet qui lui permet de posséder une force extraordinaire pour un chien de son espèce.

    Kârch est en quelque sorte le bras droit d’Elerinna dans toutes ses sombres affaires. Il joue le rôle à la fois de garde du corps, de compagnon et d’auxiliaire. La Grande Prêtresse ne compte plus les fois où son aide s’est révélé précieuse, il la protège, la soutient et étrangement la conseille. Car il s’est développé entre les deux êtres une sorte de connexion qu’Elerinna n’a avec personne d’autre. Ils parviennent à se comprendre sans avoir besoin de réelle communication.

    Dans son âme et dans son esprit, Kârch est tout aussi pourri que sa maîtresse. Pas de la même façon mais il l’est. Alors qu’Elerinna préfère les paroles mielleuses où s’engluent ses proies, Kârch utilise de préférence la force et la peur. Il se croit invincible, tout comme sa maîtresse et sans nul doute ce sera cet excès de confiance qui le mènera à sa perte.




MONTURE
YSA



    PRÉNOM: Ysa.

    SEXE: Féminin.

    DEscriptION: Ysa est une jument d’environ neuf ans. Expérimentée pour la course, elle est très rapide mais n’a aucune éducation en matière de combat. Il faut dire qu’elle ne sert à Elerinna que lors des grands déplacements vers d’autres citées. Sa robe est blanche comme une pleine lune et sa crinière est entrelacée, par les soins des jeunes prêtresses du temple, avec des mince fils dorés.
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.   Jeu 22 Avr - 17:48

Je n'ai rien à redire sur ta fiche! ^^

Bienvenue parmi nous!!! ^^

Fiche validée


Si tu as la moindre question, n'hésite pas à les poser dans la section appropriée! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.
» Elerinna ♦ Grande Prêtresse [en cours]
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Les Prêtresses de Cimmeria :: 1/4 ::

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: InitiumTitre :: Le Registre :: Cimetière-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !