Lehi Mrok ( correction finie)

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 6
• Eclaris: 8
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 2
• Gélovigiens: 3
• Ascans: 1
• Marins de N.: 4
• Civils: 11

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Niveria Mois:Famael
[Juillet/Août en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Lehi Mrok ( correction finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Lehi Mrok ( correction finie)   Lehi Mrok ( correction finie) Icon_minitimeSam 3 Mar - 1:09





MROK
LEHI



      Lehi Mrok ( correction finie) 544362gauche
      IDENTITE

      Surnom : L'encornée. ( elle en a d'ailleurs horreur et il n'y a rien de mieux pour s'en prendre un coup bien sec )
      Age :23 ans. Encore bien naïve de la vie.
      Sexe :Femelle *vérifie* Si si !
      Peuple :Yorkas. (spécimen qui s’apparenterait à un genre de mouflon)

      Caste : Civils
      Métier : En recherche, pour le moment , elle est surtout errante, sans réelle éducation. mais j'avoue être preneuse de toute proposition inconsciente de la part de quelqu'un qui voudrait en faire une apprenti.

      Armes Principales : Ses cornes et ses ongles. Chez les animaux, les sabots s'érodent naturellement sur le sol , bien qu'il faille parfois leur couper à la tenaille, elle , passant la plupart de son temps sous apparence quasi humaine, elle ne les coupe que rarement. Ils peuvent parfois atteindre six à sept centimètres si elle joue à la flemmarde. Autrement , elle a le dessus de la tête aussi solide que la tête d'un bélier. Il serait inconscient de penser que recevoir un coup de boule de sa part ne puisse rien faire de mal. Vous allez bien pleurer, ou vous retrouver dans les choux.
      Post scriptum: Ne jamais lui confier d'arc, ou d'épée. Je ne dis pas pourquoi, vous verrez bien!


      Autres possessions : Naturellement semi sauvage, elle trouve tout dans la forêt de Sphene. Ses vêtements qu'elle change en les volant. Outre cela, rien de bien spécial.

      Don : Métamorphose en une espèce de Mouflon tout gris-beige à la fourrure ondulé qui traine par terre, c'est d'ailleurs assez comique à voir par période de pluie, on dirait une grosse serpillière. Son puissance dans les frappe de tête, sa colonne vertébrale et son crâne ayant les mêmes systèmes cartilagineux, et épaisseurs que l'animal de base.
      Pouvoirs :- Les sens développés => Ouïe, odorat, vue, gout, toucher bien plus sensibles que la norme, ce qui ne lui rend pas toujours service, mais c'est une sentinelle très douée, surtout après sa vie symbiotique avec la nature.
      - L'empathie à l’extrême. Ça non plus, ça ne l'aide vraiment pas, notamment dans les situations de crise, où alors qu'elle, elle garde son calme, elle se retrouve assénée de dizaines de sensations venant des autres, et cela peut provoquer un genre de court circuit dans son petit crâne. Son empathie agit aussi sur son humeur.
      - L'indolorine: C'est la capacité à aspirer la douleur physique de l'autre, pour par exemple lui permettre de combattre ou de ne plus souffrir d'un rétablissement pénible. Elle l'aspire de bouche à bouche, sous la forme d'une matérialisation noire et visqueuse de la douleur, l'avale et la digère. Mais cela à un terrible contrepartie, si la douleur est trop grande, elle peut aussi en pâtir. A la longue c'est comme aspirer par petites doses quelque chose de toxique. Trop peut la tuer.

      Spécialités : Herboristerie (connaissance accrue dans le domaine de la flore) et l'Empathie animale (très bonne affinité avec les animaux)
      Lehi Mrok ( correction finie) 754502droit



PHYSIQUE
Un mètre 58 , pour une grosse quarantaine de kilos, elle est tout menue. Une poitrine moyenne, une taille trés fine, des jambes de gazelles bien que bien musclées, des petits pieds "mignons" mais un peu griffus, des bras aussi sculptés par sa vie autonome, elle est capable de se soulever sans aucun effort. Son ventre est pourtant plat sans trace d'abdominaux, et son fessier joliment bombé mais discret. Ses mains fines accueillent tantôt des ongles courts, juste coupés, ou des griffes qu'elles frottent contre ce qu'elle peut pour les aiguiser, ou quand elle s'ennuie. Son visage n'a rien à envier à un terran femelle. Elle est ravissante, et ses couleurs naturelles, tendent à faire croire qu'elle s'est fardée mais non , jetez lui un seau d'eau au visage et vous verrez, c'est du waterproof intégré! Petite précision , ne faites jamais ça. C'est un coup pour un aller droit chez un médecin et une visite guidée du dico des noms d'oiseaux.
Un point qui ne changera jamais, même si elle tente de prendre une apparence autant humaine que possible ce sont ses cornes. C'est un critère qui ne se discute pas. On la prend avec ses cornes ocres ou rien. Ses yeux sont couleur d'ambre-chocolat, et toujours allumés de dizaines d'expressions trahissant sa spontanéité. D'un caractère plutôt fort mais discret, son visage s'éprend de nombreux mimiques, tantôt comiques, tantôt fichtrement flippantes, au point de se demander si elle est bien Yorkas, et pas quelque chose de plus diabolique. Lèvres pulpeuses, sa langue n'est pas en reste, et même plus longue que la normale. Elle ne se nourrit que de végétaux, et n'a jamais osé gouter la viande, c'est un peu hors gène. Ses canines sont présentes, mais petites, par contre quand elle mord, rassurez-vous vous en souviendrez quand même.
Question pilosité pelage et cheveux. Sous apparence quasi terran , elle est aussi poilue que l'un d'entre eux. Sa chevelure est juste épaisse et mi longue. Rutilante sous les soleils ou la lune, ses reflets sont cuivres et argentés. Pas une vieille couleur du troisième âge, à ne pas confondre! Quand elle mute, elle finit sous forme d'une espèce de mouflon laineux gris et beige, qui ressemble à une vieille algue périmée quand il pleut. Sans compter que si vous la laissez trop sous l'eau .... elle frise. Alors là... surtout ne pas rire.
Les signes particuliers:
- Le plus marquant: Une cicatrice au cou. Un paysan a voulu la saigner pour la bouffer quand elle broutait calmement sous forme mouflon à l'orée de la forêt de Sphene, pas loin de Canopée.



CARACTÈRE
C'est une saleté de butée quand elle s'y met, mais on s'y attache souvent trop à cause de sa spontanéité , de sa bonne humeur soudaine pour remonter le moral et de sa sensibilité excessive. Horriblement empathique, la colère ou la haine de quelqu'un peut être la mettre de mauvaise poil dès le matin. Ne supportant pas d'être réveiller brutalement, elle aime encore moins se faire submerger d'émotions qui ne sont pas les siennes, alors qu'elle a fait un rêve avec des jolies licornes et des fleurs toutes belles ( chose qui arrive peu avec elle, vu son esprit tordu) Obstinée, curieuse à l'excès, fourrer son nez où il ne faut pas lui cause souvent de petits ennuis. Elle n'a pourtant aucune peur de se confronter à un homme armé ou non, se servant de ses cornes comme d'une arme redoutable, et puis hop, un défonçage de côtes, et file moi ta salade, j'ai la dalle. Il est vrai qu'elle n'a pas les manières d'une demoiselle de cour, et pour cause, elle a vécu jusque la , en plein forêt , se mettant sur le dos de ce qu'elle volait, et se nourrissant des végétaux naturellement présents partout et quand les saisons maigres lui torturent l'estomac, elle vole les denrées dans les déchets de Canopée. Peu crédule, elle va chercher la petite bête jusqu'au bout pour avoir la preuve que ce que vous dites est vrai et se fout que vous lui fassiez la tronche pour qu'elle ne vous croit pas. Pas de preuve...bah vous l'avez dans l'os. En proie à des coups de têtes dans tous les sens du terme, il est préférable de la surveiller, elle est totalement imprévisible, mais cela fait aussi d'elle, quelqu'un de surprenant, d'amusant , de sympathiquement divertissant. Son coté gamin ou primitif peut parfois faire grincer les dents, surtout quand elle cherche la bagarre pour peu , tout comme un homme, mais ne vous fiez pas aux apparences, c'est juste l'amour, les sentiments et toutes ces choses qu'on connait en vivant avec les autres, elle ne connait juste pas.
Plutôt féministe sur les bords sans en connaitre le principe, on va juste considérer qu'elle a une sacrée fierté et que si elle la met de coté, c'est qu'elle vous apprécie au plus au point. Courageuse, repoussant toujours ses limites, elle aime aussi flemmarder, et vivre au gré des choses. Un tantinet très inconsciente, complètement délurée dans les réflexes et le caractère, elle est aussi capable de se concentrer ( avec une claque derrière la tête ) et de faire preuve de sérieux. Veillez à ce qu'elle ait manger avant sinon , ce sera impossible. Elle aime le nouveau , les imprévus, sauf ceux qui lui bouffent les miches, dans quel cas, avant même que vous lui ayez crier garder, elle est déjà sur les toits, ou en train de se carapater dans les fourrés, en priant pour que ce ne soit pas des tourbières où vous allez devoir la sortir. Trés touchante, hypersensible, naturelle, honnête, et qui ne sait pas mentir, si elle se lie à quelqu'un, elle pourra le faire à en crever. La vie est une aventure... croque la avant qu'elle ne le fasse. Impulsive et pourtant tellement attachante, elle promet de vous en faire voir des vertes et des pas mûres... et qui sait ce qui pourrait arriver...



HISTOIRE
Née d'un Yorkas de type Bouc et d'une Yorkas de type mouflon , juste un coup de cœur d'un charmant séducteur qui venait de perdre sa dulcinée et qui s'envoya en l'air avec la jeune yorkas en pâturage hasardeux en plein milieu de son troupeau. Tordu et complètement misogyne ce dernier finit par la jeter du groupe, à moitié battue à mort à coup de cornes dans un coin de la forêt de Sphène. Et alors que le Bouc allait flâner auprès de sa nouvelle belle non loin de Canopée, Iridilless, la jeune yorkas découvrit qu'elle était pleine, ou enceinte selon le point de vue que l'on a. Elle se retrouva à errer le cœur brisé, à l'aube de la saison froide, après les grandes inondations, assumant seule sa gestation , maigrissant et s'affaiblissant en comparaison de la nourriture riche qu'elle avait avant. Sensible et dépressive , elle ne trouva même pas la force de se venger, pourtant, elle aurait pu le tuer rien que d'une main...

Elle finit par mettre au monde deux jumeaux. Le premier plus gros et résistant, un beau mâle avec de petites cornes déjà présentes, Therens, et l'autre , plus chétive et plus fragile, sans cornes et avec très peur de fourrure: Lehi. Les
années passèrent et la quatrième année , à la fin de la saison froide, Iridilless mourut de fatigue, de froid, et de faim. Ses petits choux avaient bien grandis, et sous forme intégral de mouflon, ils étaient autonomes et pouvaient survivre. Ils restèrent auprès de leur mère pendant plusieurs jours, l'appelant et suppliant le dieu Delil de leur rendre leur maman, mais comme tout chose a une place, qu'elle soit vie, ou mort , la seule chose qui changeant dans le cadavre fut une odeur horrible qui commença à s'en émaner. Deux choix s'offraient alors à eux: partir et vivre autonomes, malgré tous les dangers que renfermait ce monde, ou bien rester auprès de la dépouille et risquer de rencontrer les pires charognards qui puissent vivre en ces temps. Therens fut le premier à s'aventurer loin, et sa sœur suivit après un long moment d'hésitation.

Le petit mâle accepta de la prendre en charge pour la défendre contre l'adversité, en échange de quoi, il asservit sa sœur petit à petit à lui obéir pour les moindres désirs outre sexuels. Elle passait son temps à la recherche de nourriture pour ce ventre sur pattes, qui avait qui plus est, de plus en plus des goûts de snobinard. Qui a dit que la relation entre jumeaux étaient fusionnelle? La seule chose qui maintenait l'équilibre entre les deux Yarkos était l'ignorance de Lehi quant à la vérité du monde, jusqu'à ce qu'ils ne tombent sur les femmes sauvages...Apparemment observatrice depuis un moment, elle ôtera Therens à la jeune Yorkas, qui se retrouva sans défense au milieu de la forêt , assise dans la mousse humide du haut de ses douze ans. Quelques jours plus tard, alors que Lehi était persuadé qu'on lui rendrait Therens, une vieille femme aux allures de sorcières lourde et plus de choses poilues apparut d'entre les fourrés. Lehi aurait pu fuir, mais ses jambes étaient bloqués par un sort quelconque. Elle allait mourir... elle le sentait... Eh puis non... au lieu de ça, elle vit la vieille femme s'asseoir en face d'elle et lui expliquer la mort tragique de son frère au sein de la tribu de femmes qui vivaient dans la forêt plus en profondeur. Elle lui demanda si la jeune Yorkas désiraient les rejoindre, étant la prêtresse du clan envoyé pour voir si la jeune fille était encore là. Lehi écouta, et n'eut aucune larme. Pourquoi pleurer après avoir découvrir que son frère l'avait exploité depuis le début.... Elle en garda l'amer souvenir du seul mâle qui eut une influence sur elle, et se jura de ne plus jamais retomber dans ce piège fourbe et long ... Plus jamais.

Depuis ce jour, la jeune yorkas vit à l'écart des hommes, ne se manifestant en douce que pour voler des frusques ou de la nourriture autre que la viande. Certains ont tenté de la capturer pour la mettre en vente, mais son jeu de cornes est redoutable. Il ne faut pas se fier aux apparences, cet bestiole est un vrai fléau si mis en colère. Rapide, discrète et craintive, elle ne se montra jamais, on aperçut sa silhouette, et quand on la voyait distinctement, c'était surtout pour se retrouver les quatre fers en l'air à causer à des papillons de la couleur de leur caca. Elle en voulait à Therens, mais il avait payer le prix fort, pourquoi le haïre jusque dans sa mort?

Avec le temps, sa beauté n'eut d'égal que sa curiosité, bien que la crainte la tenait à distance vitale, cela ne durerait pas éternellement. Elle croisa parfois d'autres Yorkas, mais peu enclin à se reproduire, elle les chassait à grand coup de cornes. Les premières chaleurs, les formes qui se dessinèrent, ils sentaient bien qu'elle était féconde, mais elle s'en foutait royal. Du balai! Bande de copulateurs suffisants! Avec le temps, on disait les comportements changeants et les terrans commençaient enfin à accepter les yorkas parmi eux.... Mouais... Pour Lehi, ce genre de rumeurs ne valaient rien, et elle n'était pas encore très sûre de vouloir faire le premier pas, d'autant plus qu'elle n'avait jamais su ou pu dissimuler ses grandes cornes jaunes et ocres... la poisse... A quand le courage ou l'inconscience pour se dévoiler? En espérant que ce jour là, ne soit pas son dernier...




FAMILIER

      Aucun

MONTURE
Son prénom
      Aucune



© Never-Utopia





Dernière édition par Lehi Mrok le Sam 3 Mar - 18:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Lehi Mrok ( correction finie)   Lehi Mrok ( correction finie) Icon_minitimeSam 3 Mar - 17:40

Bonjour et bienvenue sur Istheria!

Avant que tu ne continues, j'anticipe en faisant de toutes petites remarques puisque tu n'as pas encore terminé ta fiche :

_ La caste => Tu fais partie des Civils, c'est la caste fourre-tout, ceux qui ne rentrent pas dans les autres ordres.
_ Spécialités => Tu es obligé d'en avoir. Pour démarrer, tu as le droit à deux spécialités et en tant que civile, tu peux les piocher au sein de n'importe quelle caste.
_ Pouvoirs => Tu as droit à 3 pouvoirs, il t'en manque un.
_ Ton histoire => Les hybrides n'existent pas. Deux races différentes ne peuvent pas avoir d'enfants. Tes deux parents doivent être Yorkas (pas forcément de la même espèce, et pas forcément typé "moufflon", une bizarrerie de la race).


Bon courage pour la suite et si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lehi Mrok ( correction finie)   Lehi Mrok ( correction finie) Icon_minitimeSam 3 Mar - 17:43

Je modifie ça immédiatement. Merci beaucoup .
J'ai tellement emmagasiné d'information que j'ai fait des faux pas *se frotte la tête* je m'y mets de ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Lehi Mrok ( correction finie)   Lehi Mrok ( correction finie) Icon_minitimeSam 3 Mar - 17:47

Pas de soucis!!! C'est normal! ^^

Par contre, je viens de voir que tu as édité ton familier. J'ai un petit soucis de ce côté là : le glumock, ça existe pas non? Parce qu'il te faut choisir une espèce connue, une vraie et non une fantaisie. Si cette bestiole existe vraiment, j'ai rien dit mais j'avoue que j'en ai jamais entendu parlé! lool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lehi Mrok ( correction finie)   Lehi Mrok ( correction finie) Icon_minitimeSam 3 Mar - 21:22

Correction finie et complète
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Lehi Mrok ( correction finie)   Lehi Mrok ( correction finie) Icon_minitimeSam 3 Mar - 22:35

Tout a été corrigé et tout me semble en ordre.

Fiche validée



Tu pourras demander un rang personnalisé dans la zone évènementielle.
Tu vas pouvoir dès maintenant ouvrir ton compte en banque, ton journal et ta boîte aux lettres.


Amuse toi bien parmi nous!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lehi Mrok ( correction finie)   Lehi Mrok ( correction finie) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lehi Mrok ( correction finie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lehi Mrok ( correction finie)
» Yume Antherel (En cour de correction)
» FT d'Amy (finie)
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Gestion des PersonnagesTitre :: • Inscription & Présentation :: • Cimetière-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !