Rencontre dans la Nuit

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 6
• Eclaris: 8
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 2
• Gélovigiens: 3
• Ascans: 1
• Marins de N.: 4
• Civils: 11

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Niveria Mois:Famael
[Juillet/Août en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Rencontre dans la Nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 12:18



Le voyage de retour avait été très calme. Michelangelo avait pu constater que la pluie était effectivement revenue à Amaryl. C'était une bonne chose pour les Eclaris, qui s'y terraient depuis longtemps déjà. Il n'aurait plus qu'à les cueillir tels des fruits mûrs.

Sur ordre du Diplomate, le cocher arrêta la voiture sur la place publique, à cette heure désertée. La lune, moins pleine que les jours précédent, étincelait toutefois au beau milieu du ciel. La visibilité était donc très nette. Michelangelo sortit de la cabine et fit quelques pas en direction du conducteur.

- L'Intendant règlera vos frais, déclara-t-il simplement.

Puis il le salua et fit volte-face. Les rues d'Hesperia étaient sûres, même de nuit. Il pouvait donc décider de se dégourdir un peu les jambes avant de rentrer. Et de toute façon, il ne craignait personne. Alors qu'il s'éloignait en direction d'une avenue pavée, il entendit les sabots du cheval et les roues de la voiture s'entrechoquer sur le sol.

Le voyage jusqu'à la terre maudite avait duré 6 jours, aller et retour. Michelangelo avait eut le temps d'observer les paysages et les villages qu'ils avaient traversé. Et il en avait conclu que le monde d'Istheria tenait dans un équilibre fragile, qui ne demandait qu'à vaciller. Il restait toutefois des éléments à mettre à leur place, mais le Diplomate savait exactement ce qu'il avait à faire. Dans un premier temps, pousser Dreak au coup d'Etat, et renverser le prince d'Hesperia. Viendraient ensuite les choses sérieuses.

Il leva la tête vers le ciel alors qu'il bifurquait dans une rue pavée. Sentant Flibustier bouger dans son dos, il passa la main derrière son homoplate, attrapa le chat par la peau du coup et le prit dans ses bras. Là, il entreprit de le taquiner de la main. L'animal, joueur, agita les pattes.

* L'insouciance de l'animal. A quoi peux-tu bien penser, Flibustier, si ce n'est à ce que tu vas manger en rentrant au domaine ? *

Il sourit, reposant le chat sur son épaule. Puis il s'engagea dans une ruelle adjacente à la rue que longeait le domaine de l'Intendant. Ils seraient bientôt rentrés.

Ou peut-être pas.

Micheangelo stoppa sa marche, manquant de faire tomber Flibustier. Le chat fit jaillir sa tête grise de la cape, intrigué. La main posée sur le pommeau de Millenium, le Diplomate fit deux pas de plus, avant de s'arrêter à nouveau. A quelques mètres de là, à l'embouchure de la ruelle, une silhouette se tenait adossée contre le mur. Michelangelo fronça doucement les sourcils. Il resta immobile, sa prunelle bleu acier rivée sur l'homme qui se tenait en face de lui.
Silencieux, il ne dit rien. Flibustier enfonça ses griffes dans son épaules et l'observa de son regard doré: Zalarzanas allait intervenir.

Rencontre dans la Nuit Zalar_10
* Invoque-moi, cela fait longtemps que je ne me suis pas défoulé. *
* C'est hors de question pour l'instant. *

Michelangelo, implacable, resta stoïque et calme devant cet individu isolé. Finalement, il esquissa un sourire et déclara d'une voix suave:

- Bonsoir à vous.


Dernière édition par Michelangelo Orchidée le Ven 30 Avr - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 15:21

Ce n'était pas la première nuit que Valkar passait dans Hesperia. Il était dans la ville depuis quelques jours et errait à travers les rues en quête d'une victime digne de ce nom. Il ne prenait depuis longtemps plus de missions au sein de son ordre, car son ancienneté lui permettait de choisir ses cibles ainsi que les quêtes qu'il souhaite faire. Il en était ainsi depuis les derniers 500 ans et Valkar espérait que le nouveau chef maraudeur ne le priverait pas de ce privilège.

Cette nuit, le gorgoroth n'était pas d'humeur de partir à la chasse. Rak, son corbeau, se défoulait dans les petites ruelles en chassant des petits rats pour se nourrir. Il ressemblait peut-être un peu à son maître à vouloir toujours chercher les grosses bêtes, ou peut-être il n'aimait simplement pas les vers-de-terre. Si Valkar le pourrait, il demanderait son compagnon lui-même, mais mère-nature ne lui avait pas donné le don de parler aux animaux. Il l'avait jamais réclamé d'ailleurs. Sauf demander à son corbeau ce qu'il avait envie de manger, ce don lui servirait en faites peu.

Le héraut noir profitait en faites de l'obscurité pour un peu se reposer avant la tempête. Il savait bien ce qu'un nouveau chef au sein de l'ordre voulait dire. Cela voulait dire qu'il y aurait de nombreuses reformes, de nombreux changements et un recrutement soutenu pour agrandir la caste. Souvent cela entraînait aussi des missions politiques que Valkar ne choisirait plus lui même. Il avait prit l'initiative juste après que le chef des ladrini soit nommé de faire une visite chez les cavaliers de Sharna. Il n'avait pas encore eu l'occasion d'en parler au chef maraudeur, mais espérait que celui-ci serait reconnaissant envers Valkar pour cet acte.

Le héraut noir n'aimait pas se faire commander. En faites, il avait toujours cru être supérieur aux autres et le croyait toujours. Jamais, il avait voulu accepter que certaines personne aie plus à dire que lui. Il en serait de même pour le nouveau.

Perdu dans ses pensées, Valkar n'avait pas vu le temps passer et la nuit était profonde à présent. Il s'arrêta dans un ruelle annexée à une plus grande rue et s'adossa contre un mur pour émettre un sifflement aigu. Par ce son, il appelait son corbeau Rak qui lui obéissait généralement sans problème. Il attendit pendant un moment. Son corbeau finissait toujours sa chasse avant de revenir. Il serait là dans un dizaine de minutes.

Mais un peu plus tard, ce n'était pas Rak qui apparu, mais un homme intriguant qui s'approcha de Valkar pour le saluer. Il avait pas loin de lui quelque chose qui ressemblait à un chat ou un petit chien. Dû à l'obscurité, le héraut noir ne pouvait pas clairement distinguer ce que c'était. Il préféra rester vigilant face à cet homme qui repoussait une aura menaçante et autoritaire.


"Bien le bonsoir à vous également, chez monsieur. A qui ai-je l'honneur ?"

Ayant achevé sa phrase, il jeta un regard sur le côté et fit un hochement de tête en direction de la silhouette derrière l'homme en lui jetant un regard interrogatif par la suite, comme pour lui demander ce que c'était.


Dernière édition par Valkar Sraak le Jeu 22 Avr - 18:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 17:28

Michelangelo ne lacha pas le pommeau de l'épée.

Il resta silencieux encore quelques instants après que son interlocuteur ait parlé. De prime abord, il semblait être un individu curieux et nonchalant au physique d'albinos. De longs cheveux blancs soignés, un regard de sang qui devait être impressionant pour les faibles, mais pas face à l'oeil d'acier du Diplomate. Il fallait toutefois lui reconnaître cette particularité. Il faisait une tête de moins que Michelangelo, et avait une peau plus pâle encore que lui. Teinte impressionante pour quelqu'un de bien vivant.

Michelangelo avait en face de lui quelqu'un au physique bien particulier. de toute évidence, si ce n'était pas un Terran albinos, il était au moins Sindarin. Mais ses oreilles arrondies ne plaidaient pas en ce sens. Il devait donc être autre chose. Lurghoyf ? Sylphide ? ... Gorgoroth ?

Michelangelo avait à ce jour rencontré peu de Gorgoroth, il ne pouvait donc pas l'affirmer. Mais peut-être cette lacune et ce doute étaient-ils suffisant pour s'en assurer.

Rencontre dans la Nuit Zalar_10
* Il y a comme une interférence entre toi et moi. Cela ne vient pas de ton chat. Je ne suis pas sûr, mais peut-être peut-il lire dans les pensées. *

Michelangelo ne réagit pas, se contentant, par instinct, de resserrer l'étreinte autour de son arme.

* Il ne peut pas me capter. Je pense qu'il n'est pas assez puissant pour ça. Pour le moment, evite simplement de me répondre si tu ne veux pas qu'il soupçonne mon existence. *

Le Diplomate s'avança d'un pas encore. Constatant le regard intrigué de l'individu sur Flibustier, il porta l'autre main sur le haut du crâne du chat, et ébourriffa les poils. L'animal protesta en miaulant. Cette réponse était la seule qu'aurait l'albinos. Michelangelo estimait qu'elle était claire.
Il resta muet encore quelques instants. En face, il avait affaire à un Lecteur de la Pensée. Rien que ça en disait long sur sa force. Ce n'était pas n'importe qui.

- Je suis Michelangelo Orchidée, en charge auprès de l'Intendant.

Regard implacable en direction de l'albinos.

- Et vous ?

Dès lors, il resta immobile, aux aguets. Prêt à dégainer.

Flibustier se figea lui aussi, apaisé. Il connaissait ce genre de situation. Lorsque le Maître demeurait aussi calme et silencieux, c'était qu'il se passait quelque chose d'important, d'inhabituel. Il ne fallait pas le déranger.
A présent, le Diplomate et l'Assassin étaient à quelques pas l'un de l'autre. Dans les airs, retentit un croassement. Michelangelo s'autorisa un bref coup d'oeil vers le haut, avant de river de nouveau son regard sur son interlocuteur.

Que faisait un corbeau dans le coin, de nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 18:00

Valkar était assez expérimenté dans la lecture de pensée pour laisser plâner son esprit autour de lui et capter des choses importantes tel que des émotions vives, des présences et des auras. Sa capacité de lire les pensées s'était développé il y a une centaine d'année alors qu'il était venu en contact avec un esprit qui lui laissa ce pouvoir sans que l'héraut noir le sache. Il l'avait en faites seulement découvert il y avait dix ans et le contrôlait donc pas encore pafaitement. Il avait rarement réussi à pénétrer complètement les pensées de quelqu'un d'autre et les rares fois dans lesquelles il avait réussi il s'agissait d'esprits faibles et Valkar avait pu capter que quelques bribes de pensées qui lui avait permis de découvrir le nom, la profession et encore quelques détails peu importantes. Il savait dès le premier instant qu'il ne faudrait pas pénétrer l'esprit de cet homme qui semblait être plus que ce qu'il disait. Une aura puissante d'intelligence et de ruse flânait autour de lui. Michelangelo avait toutefois une particularité que Valkar n'avait jamais rencontré. Son esprit semblait avoir une ombre qui avait une âme pour soi, des pensées à soi. Le héraut noir se demandait s'il ne se trouverait pas par hasard en face d'une victime de schizophrénie, une folie qu'il avait quelques fois rencontré avant qu'il n'obtienne son pouvoir de lecture de pensées. Il ne le savait pas et s'en souciait peu pour le moment.

Michelangelo précisa qu'il travaillait pour l'intendant. Ceci était en faites un poste peu courant pour quelqu'un ayant une intelligence aussi importante. Il l'aurait plutôt vu en tant qu'érudit ou prêtre. Mais il ne lui avait pas précisé ce qu'il faisait pour l'intendant, peut-être avait-il un poste important. Il ne semblait pas vouloir en parler, sinon il l'aurait dit à Valkar. Celui-ci décida de ne pas plus creuser, il pourrait mettre à découvert sa capacité de lire les pensées en faisant ainsi.

Quelques souffles après la fin de la réponse de Michelangelo, un croassement se fit entendre dans les cieux. Rak était enfin de retour et le beau corbeau noir plana dans les airs vers les individus qui venaient de se rencontrer pour se poser majestueusement sur l'épaule de son maître. Le corbeau avait toujours été un animal très noble. Valkar était content de l'avoir, car il n'y avait rien de plus pratique qu'un corbeau pour amener un message ou autre chose à quelqu'un. Valkar passa doucement sa main par les plumes de Rak qui appréciait ce petit geste de la part de son maître. Le corbeau se mit à l'aise sur l'épaule remarquant qu'ils n'allaient pas repartir tout de suite.


"Quel triste vie. J'étais aussi emprisonné par le quotidien ennuyeux d'une vie ennuyeuse. Je me suis libéré et suis maintenant un aventurier ambulant qui visite les quatre coins du monde en compagnie de mon corbeau Rak. J'espère que vous pourrez un jour aussi vous réjouir d'un voyage qui vous mènera loin de votre vie actuelle. Croyez-moi, il n'y a rien de plus excitant et de plus agréable au monde qu'un voyage vers l'incertitude."

Valkar était un sacré bon menteur. Il avait déjà eu de nombreuses identités au cours de sa vie et son existence infinie en tant qu'ombre lui avait appris à inventer des histoires en un rien de temps. Il sourit à son interlocuteur pour lui montrer combien il était un homme heureux.

"Et vous, vous faites quoi exactement ?"

Il avait quand même posé la question, sentant que le bon moment était venu. Une question bien placée peut souvent être une question inoffensive et innocente. Il espérait découvrir plus sur cet homme qui semblait pas être n'importe qui. C'était une occasion parfaite pour faire une connaissance qui lui serait utile dans son avenir. Valkar savait bien que Michelangelo n'était pas un simple employé auprès de l'intendant, et si ceci était vrai, il savait bien qu'il n'en allait pas rester ainsi pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 18:50

Le corbeau vint choire sur l'épaule de l'individu. Un fauconnier, donc. Le Diplomate n'aimait pas les corbeaux. Il se demandait bien quel plaisir pouvait-on avoir à en dresser un.
Michelangelo écouta patiemment sa réponse. Réponse bien étrange, par ailleurs. Tant de poésie et de joie dans un si court monologue témoignait d'une personnalité bien particulière. Cet homme appréciait sa vie, c'était une évidence.

Mais il ne lui avait toujours pas donné de nom, mis à part "Rak". Le corbeau, donc.

- Rassurez-vous, je peux tout à fait me soustraire à la monotonie de ma vie courante.

Michelangelo esquissa un rire. Une chose était toutefois certaine: il ne lui mentait pas en affirmant ne pas résider à Hesperia. Les Diplomates, les Conseillers, tous étaient au moins connus de nom.

- La fonction de Diplomate permet de s'échapper lorsque le devoir administratif l'impose. Nombreuses sont les personnes influentes avec lesquelles l'Intendant Dreak a à traiter à travers Istheria. Les voyages ne manquent pas.

Flibustier darda le corbeau de son oeil d'or. Il feula doucement. Il n'aimait pas les oiseaux. Michelangelo le calma instantanément en le grattant sous le menton.
Mais le Sindarin n'avait pas relâché son attention, tenant toujours fermement le pommeau de son arme, prêt à dégainer en cas de danger. Celui qui se trouvait en face pouvait tout à fait lui raconter n'importe quoi pour tromper sa vigilance.

- Ce qui m'intrigue, commença-t-il, c'est ce qu'un homme tel que vous fait dans cet endroit sombre, au beau milieu de la nuit.

Il fit quelques pas pour finalement s'arrêter juste devant lui.

- Je me mêle probablement de ce qui ne me regarde pas, mais vous feriez mieux de trouver une auberge, ou un hôtel pour vous reposer de votre voyage. Par ailleurs...

Il se tourna à la perpendiculaire pour lui faire face.

- ... Vous ne m'avez toujours pas donné votre nom.

Il lui sourit. deux inconnus qui s'abordaient ainsi dans la rue était un fait peu banal. Si en plus un seul d'entre eux consentait à décliner son identité, il y aurait un manque cruel de politesse dans cet échange.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 19:33

Michelangelo devenait oppressant. Toutefois, Valkar garda son sang-froid. La présence de Rak le rassurait et le calmait. C'était peut-être pour ça qu'il aimait bien toujours l'avoir avec lui. Michelangelo était donc un diplomate. Intéressant. Il voyage donc beaucoup, tout comme Valkar. Le héraut noir dût reconnaître qu'en vérité, leurs fonctions étaient presque similaires bien que lui-même avait encore une certaine autorité à jouer ce qui ne semblait pas être le cas pour Michelangelo. Celui-ci avait précisé que l'intendant devait beaucoup voyager. Donc celui-ci accompagnait Michelangelo dans ses voyages, ce qui n'était pas le cas pour le messager des ladrini qui représentait la caste à l'extérieur. Le chef maraudeur ne révélait généralement pas son visage. Le héraut noir était sensé planer le terrain pour lui et s'assurer que la personne en question est digne de confiance. Valkar plongea de nouveau son esprit dans les alentours. Le chat avait peur. Peut-être de Valkar, peut-être de Rak, peut-être de la situation. Le diplomate était, tout au contraire, tranquille. Il repoussait une aura de sang-froid et de tranquillité que le ladrini avait rarement rencontrée durant sa courte carrière de lecteur de pensées.

"Excusez donc mon impolitesse. Mon nom est Valkar Sraak. Pour le fait que je traîne ici, c'est que Rak doive chasser. Je le sors la nuit pour qu'il puisse chercher de quoi se nourrir. Je n'ai pas vraiment les moyens pour lui acheter quelque chose. D'autre part, j'aime bien le silence, la quiétude de la nuit. Et puis, je n'ai guère peur de perdre ma vie, car comme vous l'aurez peut-être remarqué ..."

Un silence s'installa et Valkar regarda pronfondément les yeux du diplomate. Celui-ci n'était pas bête, il avait sûrement déjà remarqué que l'homme en face de lui n'était pas normal. Un sourire sarcastique se traça sur le visage de l'héraut noir et il s'approcha dangereusement de Michelangelo pour lui souffler à l'oreille d'un ton joyeux :

"... je l'ai perdue depuis bien longtemps."

Valkar recula pour se montrer à son interlocuteur. Ainsi celui-ci avait l'occasion de le regarder et de s'assurer que ses dires étaient vrais. Rak lâcha un croassement avant de s'envoler. Il avait probablement repéré une petite bestiole qu'il voulait poursuivre. Il serait de retour dans peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 20:50

Donc, c'était bien un Gorgoroth. C'était fascinant.

Ce qui l'était moins, c'était cette proximité malencontreuse. C'était profondément désagréable, et, au moment même où l'homme avait esquissé son mouvement, Michelangelo avait sortit un cinquième de la longueur de sa lame en dehors du fourreau. Lorsque le chuchotement euphorique du Gorgoroth lui fut parvenu, il réprima une grimace de dégoût. Quelle joie pouvait-il bien y avoir à être déjà mort ? Il devait probablement s'agir d'une blague personnelle, obscure pour tout étranger.

Le corbeau s'envola. Flibustier se détendit.

Michelangelo rangea le bout de lame dévoilé dans le fourreau de manière progressive, à la même allure que le non-vivant pour se décaler. Lorsqu'il fut suffisamment loin, seul le pommeau dépassait du fourreau. Valkar Sraak. Un Gorgoroth étrange.

Le Sindarin afficha une surprise mi-feinte. C'était un fait avéré que les Gorgoroth ne courraient pas les villes. Il était aussi vrai qu'il n'avait vu que trop peu de non-vivants au cours de son existence. En cela, il ne pouvait qu'être quelque peu étonné. Cependant, ce n'était pas un homme si facilement impressionable. Il lui en faudrait beaucoup plus. Mais il n'avait pas le temps pour plus, cette nuit.

Il ferma les yeux le temps d'afficher un sourire éphémère. Lorsqu'il les rouvrit, il se tourna de quart et avança de quelques mètres dans l'avenue sur laquelle donnait la ruelle. de là où il était, il pouvait parfaitement voir le domaine de Dreak.

Il se retourna pour faire face, de nouveau, à l'homme. Sa voix était particulièrement douce, sans la moindre tonalité dissonante.

- Dans ce cas, j'espère que votre séjour à Hesperia vous plaira. Vous faites bien de ne prendre l'air que de nuit. En pleine journée, certains sont facilement impressionables.

Enfin, il se détourna et s'avança dans l'avenue.

Rencontre dans la Nuit Zalar_10
* A cette distance, il doit être impossible pour lui de te capter. *
* Je vois. Un Gorgoroth. Etonnant. Que faisait-il réellement ici ? *
* Peu importe. Ce n'est qu'un insecte dans ton champ de blé. Un pion sur ton échequier. Moins que ça, même. Un individu négligeable. *
* Je ne sais pas... *

Michelangelo leva la main, sans se retourner, pour saluer Valkar. Arrivé à la porte d'entrée du domaine, il y pénétra.

[ Je te laisse clore le sujet ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitimeJeu 22 Avr - 21:16

Michelangelo semblait être surpris au premier moment par les origines de Valkar. Un petit suspens se déposa dans l'air que le ladrini pouvait clairement sentir. Mais il était vite disparut et bientôt le visage de Michelangelo était de nouveau relaxé. Michelangelo fit quelques pas en avant pour se diriger vers la rue. Il semblait vouloir partir, mais s'arrêta après quelques pas. Il se retourna en direction de Valkar pour lui souhaiter un beau séjour à Hesperia et lui recommanda de seulement sortir la nuit, car les individus comme lui étaient plutôt rares en Eridania. Le héraut noir pouvait complétement comprendre les pensées de Michelangelo. Quelqu'un comme lui n'était pas normal et les gens avaient souvent peur de lui. Il ne semblait pas en être le cas pour le diplomate qui sauve un petit bond de coeur lors du moment pendant lequel Valkar lui avait énoncé ses origines, il était resté complètement tranquille. Michelangelo s'éloigna dans un silence total et avec une démarche noble et fière.

"Au plaisir de te revoir."

L'homme à l'ombre. Quel personnage intéressant. Valkar ne l'oublierait pas aussi rapidement. Il avait fait cette nuit une rencontre spéciale avec quelqu'un de spécial. Décidément, Phelgra semblait avoir encore bien des surprises à lui réserver. Le héraut noir était impatient de rencontrer d'autres individus dans ces contrées qui lui seraient utiles dans son avenir.

Rak revint quelque peu plus tard avec une souris albinos en bouche. Le corbeau se posa à terre tranquillement. Il la mâcha pour ensuite l'avaler suivi d'un bruit de engloutissement. Ensuite, il vola sur l'épaule de Valkar.


"Bon appétit mon petit."

Le héraut noir se mit en chemin pour quitter la petite ruelle. En face de lui se trouvai le manoir dans lequel le diplomate avait disparu. Cela devait être le manoir de l'intendant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre dans la Nuit   Rencontre dans la Nuit Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre dans la Nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un carosse dans la nuit [PV]
» La Boîte de Nuit de Kid
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Chapitre 1 : Le siège de Fornost
» Dans une nuit Brumeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: • Corbeille :: • Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !