Les Meilleures Tribunes de L'Arène

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Meilleures Tribunes de L'Arène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeLun 10 Sep - 13:17



Voici la zone des meilleures tribunes de l'Arène.
Vous disposez de la meilleure vue d'ensemble sur tous les combats du premier tour. Vous pouvez vous vanter de mieux voir que quiconque et vous ne vous situez pas trop loin de la loge spéciale du Régent Fanel.

Il passe régulièrement des hommes et des femmes vendant de quoi s'hydrater ou même de quoi se sustenter pendant les confrontations.

Vos sièges sont relativement confortables et vous êtes à l'abri du soleil et du vent.

--------------------------------------

Vous n'avez pas le droit d'utiliser votre magie (qui pourrait être considéré comme une tentative de triche ou d'influence sur les combats qui se déroulent).
Vous n'avez pas le droit de vous battre (vos armes seront acceptées cependant).

Si un spectateur ne respecte pas ces règles, il sera exclus de l'arène et arrêté par l'autorité de Tyrhénium.




Les Meilleures Tribunes de L'Arène 744275Sanstitre1


Dernière édition par Le Messager le Mer 13 Fév - 0:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Bandit manchot ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Deirdre Luberym
:: Bandit manchot ::
Deirdre Luberym
MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeLun 10 Sep - 22:12

    Cela faisait un petit moment que la jeune femme avait réservé ses billets, comme elle le faisait chaque année. Pourquoi? Parce que le Grand Tournoi des deux soleils était une fête à ne pas manquer. N'était-il pas plaisant de pouvoir regarder des hommes forts se battre les uns contre les autres avec vigueur? N'était-il pas admirable d'observer des femmes briller par leur courage? Pour une raison qui lui échappait, Isara avait toujours su apprécier ses jeux, sans nul doute car elle aimait l'argent que l'on pouvait y gagner lors des paris. Toutefois, cette fois-ci, l'étrange gorgoroth s'était montrée sage et n'avait pas joué un seul dias. Autant dire que cela était de l'ordre du miracle - ou peut-être de la prudence car elle ne connaissait aucun des combattants. Elle n'était pas assez folle pour parier sur n'importe qui - et sa fortune n'était pas encore totalement établie.

    Quoiqu'il en fut, elle avait laissé son établissement entre les mains de Magnus, l'un de ses employés les plus fidèles qui lui faisaient aussi office de comptable de temps à autre. Le Tournoi était l'occasion parfaite pour elle de prendre un peu de bon temps et de s'amuser autrement que dans sa profession légitime, et puis, cela lui rappelait aussi de vieux souvenirs. Combien de fois avait-elle été dans ces tribunes pour voler quelques bourses en charmant les pauvres hommes qu'elle bousculait? Combien de fois avait-elle séduit de haut dignitaire afin de parvenir à ses fins pour le compte des Ladrinis? Mais cela était une époque révolue à laquelle, étrangement, elle ne pensait que très peu généralement. Qu'importait... elle était une tout autre femme aujourd'hui, vraiment tout autre. La mort avait l'art et la manière de vous offrir un visage nouveau. Mais aujourd'hui, elle arborait le masque d'une honnête commerçante et elle comptait se tenir comme il se devait dans la mesure du possible.

    Il se trouvait qu'elle était venue accompagnée, accompagnée de Karnash qui lui servait souvent de chauffeur ou de garde du corps. C'était un employé fiable et un homme prodigieusement aussi beau que fort. Autant dire un atout, et cela était sans compter que ce filou était un ancien marin de Noxis. Qui pourrait croire qu'un homme dans son genre eut atterri dans un bordel? La vie était pleine de surprise. Mais qu'importait leur profession actuelle, Karnash avait l'allure même d'un soldat veillant sur sa noble maîtresse, et quelle meilleure image à entretenir non? En effet, Isara avait pris le soin de se revêtir de l'une de ses plus belles robes, légères, élégantes, d'un bleu pastel qui faisait ressortir la couleur ambre de son regard. Sa longue chevelure d'ébène s'écoulait sur ses épaules comme une cascade de plumes, ondulante, perlée de quelques artifices coquets. Elle donnait des airs d'une femme particulièrement douce, un peu comme autrefois... mais son âme était une ombre, et elle la dissimulait bien.

    " Karnash, allons-nous asseoir devant, je souhaite pouvoir poser mon regard sur tout ce qu'il va se dérouler. "

    Le jeune homme lui sourit, et la conduisit jusqu'à la place qu'elle avait indiqué, en contrebas. Il trouvait curieux et ironique de voir Isara tourner le dos à la foule, il pensait même que cela était comme une provocation quand on savait ce qui lui était arrivé, car aussi étonnant que cela puisse paraître, elle n'avait jamais dissimulé à ses proches ce qui l'avait conduit à être ce qu'elle était aujourd'hui, une gorgoroth. Toutefois, il n'était pas assez fou pour essayer de la faire changer d'avis et comme elle semblait enjouée, il préférait ne pas voir son sourire s'effacer. Isara prit alors place et guettait déjà du regard que les premiers combattants viennent à fouler la terre ocre de l'arène...

    " Karnash, pourrais-tu aller nous chercher quelque chose à boire? Je sens que nous en aurons vivement besoin... enfin... toi surtout... "

    La jeune femme lui fit un étrange sourire et un clin d’œil, chose que le terran prit à la rigolade avant de l'abandonner chercher de quoi se sustenter. La journée s'annonçait fortement amusante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeLun 10 Sep - 23:18

Sa venue dans les arènes n'avait rien d'un hasard. Rien qu'au fait qu'il avait payer une petit somme pour participer au tournoi qui s'était organisé il y a quelques temps maintenant. Cela faisait longtemps, que l'on avait pas vu Duscisio dans cette ville frontière, comme pour toutes les autres villes d'ailleurs. Se n'était pas qu'en apparence que Duscisio avait changé. Le fait qu'il ne soit passer dans sa maison et herboristerie pour y poser quelques affaires, en y prendre d'autres.
Quelque soit le tournoi à venir, il n'étais aucunement question de se séparer soit de son bijoux et pierre de sphène ou de son épée Toribrioé en sachant se qu'il peux se passer dans le trajet à venir, sans oublier un peu de Dias pour les éventuels dépenses, après celle effectuer comme les 100 fioles de verre pour ses prochaines potions et quelques réserves de nourriture pour le mois qui vient.

Le tirage au sort à son arrivé était plus ou moins en sa faveur. Le fait qu'il ne soit pas dans le premier tour semblait l'arranger grandement. La joie de combat à venir en connaissant pas les combattants. Attendre le deuxième tour en attendant son prochaine adversaire, Duscisio se permit en tant que participant aux combats magiques de s'installer dans les meilleurs tribunes de l'arène pour suivre avant tout l'un des combats afin de se préparer au pire.

Il y avait déjà quelqu'un d'installer, une femme et un autre homme qui semblait lui servir de garde du corps, très imposant. Pas le genre de personne que tu aimes rencontrer en duel. D'ailleurs Duscisio pari fortement que cet homme là a l'expérience du combat. C'était un pur hasard d'avoir déjà deux personnes dans ses tribunes. En même temps, qui aura pu penser avoir Duscisio dans les tribunes alors que c'est un participant. Se faire discret était alors primordiale. Il ne s'agissait pas de se faire remarquer.

Les combattant mage qu'il allait observer se nommerait Illumina et Arminas. Pourquoi ce combat là ? Et bien avant tout parce qu'il risque de tomber contre l'un d'entre eux prochainement. Choisit comme combattant mage dans le tournoi il est destiné qu'il devait affronter un même type de combattant. Et prochainement ? Quand les mages seront plus ou moins qualifier aura t'il un combat en perceptive contre l'un des combattants armés ? Peu importe. Pour le moment il devais se concentrer et observer les mages qu'il va affronter l'un après l'autre. Le soleil et le vent qu'il se présentait à l'arène n'était déjà pas très bon pour lui. Il prit place sur l'un des sièges libres, son visage cacher du soleil par une cape qu'il portait comme d'habitude sur lui. Sa petite armure et ses gantelets n'était pas non plus visible directement mais il convenait parfaitement qu'un combat n'était pas sans risque.

Les deux protagonistes au combat avait été appeler depuis un petit moment déjà, et ce dernier n'allait pas tarder à voir de magnifiques actions à observer. Connaître et étudier ses adversaires. S'il avait été au premier tour il aurait pousser son adversaire à utiliser sa magie pour savoir à quoi il allait s'attendre, cette fois ci, il allait carrément rester au loin et peut-être même avec les actions prochaines pouvoir s'imaginer à l'instant une nouvelle possibilité d'effet magique entre l'une de ses magies élémentaires. Le principe qu'il soit présent ici au lieu d'utiliser sa magie à l'écart est le fait de se reposer enfin. Entre les heures de marche et l'utilisation quasi-permanente de la magie celui ci se fatiguait lentement mais surement. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une fois assis il prit sa petite sacoche dans les mains pour y sortir l'une de ses potions de régénération magique, un concentrer de magie stable en petite quantité, suffisante pour reprendre un peu de ses forces et s'éclaircir les idées. Par la suite et pour son propre confort en sachant qu'il était protéger du soleil, Duscisio retira sa capuche, posa son épée à coté de son siège, et ajusta ses gantelets avant d'arrêter de gigoter dans tout les sens par l'impatience du prochain combat qui le concernait.

– – – – – – – – – – – – – – – – – –

Mais une mauvaise nouvelle vint à lui, après avoir été appeler deux fois le dénommé Araminas ne se présenta pas, se qui entraina une annonce directe de l'organisateur, voir du commentateur – on ne le sait pas – que celui ci ne fera rien pour ce combat au premier tour. Duscisio tira une mauvaise mine qu'il en tapa du poing sur le bras de sa chaise avec un arc électrique de faible dencité. Il espérait beaucoup du premier round et voilà qu'il n'aura aucune information sur cette combattante qui fut désigner pour le second tour, pour être son adversaire. C'est très fâcheux. Son regard sévère ne masquait pas le mécontentement de ses plans qui était de l'étudier attentivement. Mais tout ceci n'était qu'un tournoi malgré ça l'albinos ne le voyait pas sous cet angle. Cette Illumina allait être son premier obstacle et il allait devoir affronter un brouillard. Se qui n'allait pas lui changer de ses affrontements habituels quand ceux arrivait de temps en temps. Il allait n'avoir compter que sur sa magie ici. Il allait devoir se préparer un plan sans faille dès le début. Bien qu'il avait déjà une petit idée il y avait autre chose qu'il venait de se remémorer : Les combattants aux armes de l'autre session du tournoi allaient peut-être se tourner contre lui au final. Il n'y a pas que du bon, il peux déjà commencer à regarder les autres combattants pour savoir qui allait combattre au seconde round à par lui et cette femme. Malgré tout cela cette nouvelle, ne le laissait pas de bonne humeur. Tout se qu'il allait devoir faire maintenant était de regarder les joutes des combattants restant dans ce tournoi.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
Les Meilleures Tribunes de L'Arène Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Illumina Ragnarok
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeDim 16 Sep - 2:18

    À la suite de son duel, enfin, "duel qui aurait du se dérouler", Minerva sorti du champ de bataille de l'arène avec un léger désapointement sur son beau visage. Elle était heureuse d'avoir gagné mais malheureuse du fait qu'elle n'a pas pu montrer son potentiel à son adversaire qui ne se montra pas. Elle reprit la direction des tribunes, traînant du pied en soupirant de mécontentement et se dirigea alors vers le siège vide qui se trouvait juste à côté de ses deux amis Seto et Yaag.


    Une fois assise confortablement dans les tribunes, elle demanda à une des domestique de lui donner "n'importe quoi à boire tant que ce n'est pas mauvais", se qui fit rire les deu autres à côté d'elle, qui la reconnaissait bien là. Au moins pour une fois elle n'avait pas commandé un de ses innombrables chocolats chauds qu'elle demandait toujours à la guilde. Au début même Seto pensait que les Sindarins ne savaient que boire ça et rien d'autre.


    Dis-don Lumin t'as pas l'air en forme aujourd'hui.... C'est cool non, t'as gagné par forfait!


    Tu ses très bien à quel point j'aime le combat Yaag, donc je n'ai pas mauvaise mine parce que je ne suis pas en forme. Au contraire je suis très en forme aujourd'hui, je voulais juste montrer mon potentiel et voilà que mon adversaire a peur de combattre une fille aux oreilles pointues... Peu importe regardons les prochains duels, ça va nous donner une bonne idée de leurs techniques de combat. Comme ca je pourrai sans doute mieux me classer ensuite


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Les Meilleures Tribunes de L'Arène 99313510
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeDim 16 Sep - 22:45

Eridania était une si belle contrée… Des landes d’herbe émeraude baignées d’une douce lumière tranchaient avec les terres presque infécondes de Phelgra et de ses troupeaux faméliques. Bryone voyageait beaucoup et ce depuis sa plus tendre enfance et elle eut déjà la chance de visiter Tyrhénium mais la revoir était chaque fois un véritable plaisir. Cependant, cette excursion au sein de la ville n’était pas seulement pour le simple plaisir d’une visite mais surtout pour assister à un évènement plutôt notoire : le tournoi des deux soleils. Ce n’était pas la première fois qu’elle y assistait, mais c’était certainement la première fois qu’elle venait soutenir l’un des combattants en lice.

Les combats avaient déjà commencé lorsqu’elle entra dans les tribunes mais cela n’avait pas d’importance étant donné que le duel qui l’intéressait n’était pas de ceux-là. Pour l’occasion, la Sindarine n’avait pas vraiment changé ses habitudes vestimentaires, préférant, comme toujours, la modestie du noir, bien que quelques nuances cérulées se soient glissées sur les marges brodées d’un corset de cuir, au-dessus d’un pantalon que couvraient de grandes bottes, elles aussi, de cuir. La cape noire qu’elle portait à l’entrée, elle la détacha pour la plier en deux sur ses genoux tandis qu’elle prenait place. Son regard azuré balaya la foule déjà présente, sans pour autant s’y attarder, laissant sa nature réservée reprendre le dessus.

Aujourd’hui, elle s’était délestée d’une belle partie de ses économies. Bryone avait expressément tenu à être à la meilleure place, juste pour un seul combat. Sa nature peu dépensière lui autorisait quelques fantaisies et comme si cela ne suffisait pas, elle était entrée dans un jeu de pari. 100 dias… pourquoi ? Maintenant, assise, esseulée au milieu de la foule et de son chahut, elle se demandait si elle n’avait pas été inconsciente et immodérée… Peut-être. En tous les cas, elle n’en parlerait pas et à personne, qu’elle perde, ou qu’elle gagne et certainement pas au principal intéressé. Qu’il s’écroule ou qu’il soit vainqueur, peu importait. Bryone était là avant tout pour Ademar, même si lui, l’ignorait –et c’était sans doute mieux ainsi.

Mais là, un marchand passait non loin d’elle, scandant les noms appétissants des gourmandises qu’il vendait… La femme enfant sorti de sa poche les quelques dias qui lui restaient aujourd’hui et les observa d’une façon bien circonspecte. Après tout, elle avait un petit creux.


Dernière édition par Bryone Atreïde le Lun 17 Sep - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeLun 17 Sep - 11:42

Escorte… voilà à quoi il en était réduit. Et si ce n’était que ce fait, ça pourrait encore être acceptable. Le revenant était désormais le chaperon de celle qui l’avait mené là, celle qui l’avait mené dans cette vie de destruction. Bien sûr il n’en avait pas conscience, la colère étant trop importante en son for intérieur. Mais Bryone avait irrémédiablement mené l’existence de l’enfant Terran vers la vie de mercenariat et une mort certaine. Sa renaissance était toutefois l’imprévu. N’était-ce pas un signe de la Destinée ? Le désormais Gorgoroth n’en avait cure, et à dire vrai il n’y songeait pas.
Ils avaient quitté Phelgra depuis de nombreux jours, pour une quête destinée à son accompagnatrice. Une Sindarine à la recherche de plantes, quoi de plus commun ? Ademar rongeait son frein dans un périple qui n’avait rien de bien joyeux. Si la demoiselle se montrait courtoise, le sans vie affichait son caractère rustre en toutes circonstances. Ne pas la tuer, ou du moins tenter de le faire était déjà difficile pour lui. Bref leurs pérégrinations les avaient menées en Eridania. Et une fois de plus tout avait été occasion pour s’extasier du côté de la Drow. A leur arrivée à Tyrhenium, ils furent saisis par l’agitation. Visiblement un tournoi allait avoir lieu. Le guerrier qui sommeillait depuis trop longtemps y vit une occasion de se défouler. L’inscription fut dès lors logique et une formalité administrative brève.

Dès le lendemain il se présenta à l’arène afin d’y voir le tirage au sort. Déception. Il était exempt du premier tour et cela le contrariait, la patience n’était pas son fort et il avait hâte d’en découdre. Les participants devaient bien être dignes d’un bel affrontement. Le seul hic venait de l’interdiction de tuer. Une règle de femmelette pour le voyageur au chemin de sang. Enfin il devrait s’y plier, l’ordre ne tolèrerait pas ce genre d’écart en cette période étrange.
Le spectre n’avait pas encore revêtu son habit de combat et se contenta donc de sa tenue faite de cuir pour rejoindre les tribunes où il observerait le premier tour, attendant le sien. Il aurait l’occasion de se préparer entre les affrontements. Taciturne, il ne voulait se mêler à la foule et resta donc en retrait, s’appuyant contre l’une des parois de l’une des entrées, restant dans son ombre. Il observa les spectateurs, y reconnaissant Bryone. Celle-ci ne l’avait vu, et il décida de ne pas la rejoindre. Ses « elferies » ne seraient pas bénéfiques avant de croiser le fer.
Il observa le premier combat, enfin si on pouvait appeler ça un combat. Chez les magiciens, la couardise était de mise avec un premier abandon sans même s’être présenté. Si cela se produisait chez les combattants en arme, son entrée en lice serait au moins rapide. Ademar resta donc dans l’ombre, appuyé sur la paroi, les bras croisé sur son torse et une expression impassible. Pas vraiment accueillant ni affable, comme toujours…
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeMar 18 Sep - 10:56

Ce ciel…
Aucun nuage ; comme souvent.
Peut-être que jamais aucun flots cotonneux du ciel n’a osé se montrer le jour de cette fête.
Le jour où les deux soleils se trouvent à leur zénith.

En retard ? Peut-être ? C’était la première fois pour ma part. Depuis que j’ai entrepris de faire de cette manifestation une sortie annuelle, c’était la première fois que je manquais d’être absent à son ouverture. Mais c’était aussi la première fois que Milenna se permettait d’insister.
J’ai juré de lui obéir lors de la renaissance de la rose. Elle savait que je ne protesterais pas. D’habitude, elle me ménage. C’est notre accord tacite : je fais tout ce qu’elle me demande sans jamais mot dire et elle se charge de me faire des propositions correctes. Je ne pense pas être un privilégier. Au contraire. Ça fait encore plusieurs jours que je n’ai pas fermé l’œil… Cette semaine encore…

Les temps changent. La situation est loin de stagner à Kodolm. Du moins pas en surface. Non. Notre monde s’organise et continue de se relever de sa dernière chute, lentement mais sûrement, paisiblement au sein de ses remparts. Il y a tant à faire. Quant à l’extérieur c’est déjà la guerre. Une guerre civil que nous entretenons par nos missions, nous, ceux du terrain. Mais même ça n’a pas grande incidence. C’est notre vie, le chemin que nous avons choisi. Pour étendre la rose et voir un jour fleurir ses corolles carmines à travers le monde, les épines doivent pousser, qu’importe les lacérations qu’elles feront à ce décore hideux et sans couleur. Ce n’est pas ce qui m’inquiète et hante les rares sommeils que je m’octroie.

Non. Ce que j’ai découvert ces derniers mois et que je n’ai pas eu le temps de traité continue de s’envenimer. J’aurais dû agir plus tôt. Ai-je laissé les choses partir à volo faute de temps ou de moyen ? À moins que ce ne soit peut-être faute d’oreilles auxquelles le confier… Qui m’écouterait ? Je n’ai pas l’habitude d’avoir des confidents parmi mes paires du conseil… Ni même parmi mes hommes…
À moins que ce ne soit tout simplement parce que je ne dors pas assez. Puisque ceci envahit mes rêves, seules pensées posées qui m’envahissent parfois, si jamais je ne dors, comment pourrais-je garder à l’esprit ce fait que bientôt, quelque chose va exploser à notre figure et risquer de nous balayer ? Mes suspicions sont-elles assez pour déranger l’ordre d’un jour du conseil ?

Je sors de la ruelle. En passant devant une échoppe, je croise mon reflet dans une vitre et m’arrête un instant. Mon pouce vient balayer la perle rouge qui tintait une seconde auparavant ma pommette gauche. Le liquide disparait dans ma bouche. Au revoir le rouge. Aujourd’hui, je l’oublierai.
La rose est forte. Elle résistera bien un jour de plus. Quant à cette goutte, l’affaire s’était close une demi-heure auparavant mon arrivée jusqu’ici. Milenna serait satisfaite, comme toujours, et j’allais pouvoir me permettre ma distraction annuelle, si rare.

Avant de repartir, je croise à nouveau mon reflet. Plus de trace de mon contrat. Simplement ce regard usé et pourtant toujours trop vivant et mortel pour certains. Ces yeux bleus, aux iris surnaturel, avec leur couleur étrange, cette flamme figée. A-t-elle jamais brûlé ? Peut-être sans que je ne m’en rende compte le danse-t-elle parfois…
Mais si elle a arrêté, je sais pourquoi. Ce pays est un douloureux souvenir pour moi, une douleur que j’enfonce encore un peu plus au fond de moi.

Ma manche vient cacher mon visage et ces yeux plusieurs fois centenaires et travaillés. La flanelle blanche flotte autour de mon poigné. La main gantée de cuir noir saisit le bord de mon feutre et le rabaisse légèrement, le plumet s’infléchissant, suivant le mouvement quand je reprends la route.
Mes bottes claquent sur le pavé. Leurs revers se frôlent à chacun de mes petits pas entre les jambes de mon pantalon de lin bleuté. Un petit homme passe. L’air chaud s’insinue par le col délassé de ma chemise bleue et mon pendentif oscille sur ma peau, emprisonné derrière le maillage du lacet. Mon gilet de lin noir serre mon torse large et puissant à chacun de mes pas et me rappelle qu’il est temps d’être calme et discret.
Je m’approche des portes de l’arène d’un pas plus souple et moins déterminé. Le gros de la foule est déjà entré. Ne reste plus que les retardataires. J’en fais partie et je m’en veux. J’aurais dû être plus rapide dans l’exécution de ma besogne.

Je présente mon ticket et passe devant une flopée d’indigents. Ce que je hais cette histoire de caste. Mon accoutrement semblable aux nobles et la somme que j’ai dépensé pour ce passe-droit m’octroie le privilège de passer avant les autres. Mais j’y suis obligé. Comment rester discret au milieu de ces gens sinon. Ils sont là : riches commerçants, négociants, noble et propriétaires terriens. Certains méritent leur titre à force de travail… Les autres méritent foutrement de mourir !

Arrivé en haut de l’escalier, je ralentis. Quelqu’un gênait l’entrée. En passant, nos regards se croisent et je comprends qu’il est combattant. Cette lueur dans son œil, bien que mort. Oui, j’ai deviné aussi sa nature dans cette fenêtre de l’âme. À passer si près de quelqu’un, à le frôler, le blanc des yeux dans le sien, on sent des choses. Qu’a-t-il vu dans les miens ? Peut-être beaucoup, peut-être simplement qu’un petit homme robuste est richement vêtu l’avait dévisagé…

Ma place est encore libre. Miracle ? Je sourie à cette pensée. Si j’étais croyant, ce serait si facile de le penser : les combats commencent à peine. Mon seul plaisir personnel, ou presque, ne sera peut-être pas gâché finalement.

Je me faufile avec agilité et dextérité jusqu’à ce premier rang, jusqu’à cette petite rambarde. C’est ma place. Je me la suis assigné. J’y tiens. Mon plaisir ici ne serait pas complet sans ça.
Enfin installé, avachi contre le muret, un pied sur la chaise, je me laissais distraire de mon observation de l’arène par la jeune femme à côté de moi. Je levai les yeux vers son doux visage pour constater que c’était ce que l’on appelle une belle femme, une de celle qui ne m’intéresse pas. Parait-il que mon cœur est de pierre. Elle a le teint pâle et les lèvres un peu ternes. Encore une morte qui marche ? Et pourquoi une beauté pareille se trouve-t-elle sans compagnie. Ni garde du corps, ni cavalier apparemment. Simplement un couple qui, par leurs roucoulades soi-disant discrètes et aucunement pudiques, lui semblait totalement étranger. Thyrénium n’était pourtant pas une ville si sûre que cela. À moins que je n’ai pris la place de celui-ci ?
Mon observation se termine lorsque je me rends compte qu’elle fait de même. Je me détourne d’un air presque dédaigneux. Je suis pourtant simplement désintéressé et aussi froid que d’habitude. De plus, c’est ma place.


« J’ai manqué que’que chose ? » Ton rude, voix rocailleuse, articulation douteuse. Simplement moi. Et je n’ai aucune envie d’aborder ce sujet potentiellement litigieux. « C’est le premier com… bat ? »

Mon sourcil se dressa soudain et mon air renfrogné devint légèrement surpris. Le juge ! Que faisait-il ici ? Ça je le devinais. Debout dans l’arène avec ses armes face à une tigresse, il devait s’être inscrit au tournoi. Mais comment pouvait-il se le permettre ? Ça aussi je le savais. Finalement, mon sourcil se rabaissa et mon air surpris devint maussade. Dolan Kane… Ton extravagance n’a-t-elle donc aucune limite ? Il avait intérêt à me fournir un spectacle de qualité.

D’un coup d’œil furtif, je cherche du regard si les autres combats se dérouleront en même temps ou si chaque duel se succède.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeLun 24 Sep - 17:11

Les Meilleures Tribunes de L'Arène 1348498982-callum-keliel-3c

Ce tournoi tombait vraiment à point nommé. Quelle meilleure occasion d’observer – et d’analyser – ce qui pourrait contrecarrer, ou au contraire faire avancer, mes projets d’avenir. Je n’avais eu que peu de temps pour me préparer une identité pour ceci. Cependant, elle conviendrait aux évènements qu’elle aurait à suivre.

Quelques jours auparavant, je m’étais rendu sous le déguisement de Keliel Virn pour réserver une place ainsi que tester l’apparence que j’avais choisie. Sa longue chevelure corail descendant jusqu’aux épaules ne passait nullement inaperçue. Cela avait donc l’effet escompté. Le regard d’autrui était détourné de mes yeux non dissimulés derrière des lunettes. Je ne laissais cependant en place que peu des longues mèches pouvant couvrir mon regard, les autres étaient négligemment sur le côté afin de ne pas encombrer inutilement mon champ visuel. Pour contraster avec le tempérament exubérant qu’il afficherait, j’avais opté pour une tenue sobre, et sombre. Le haut et le bas d’une unique couleur, le marron foncé ferait son office à merveille, de même pour les souliers. J’avais aussi décidé de conserver les deux bracelets en argent à son poignet droit d’une autre identité.

*
Le jour du Tournoi des Deux Soleils vint, et Keliel Virn se présenta donc aux portes de l’Arène. Son ticket en main et un large sourire sur le visage, il se rendit en l’endroit choisi. Les meilleures tribunes de l’arène méritaient à juste titre leur qualificatif. Bien situées, protégeant de l’éclat solaire et des éventuelles impétuosités aériennes, une excellente vue sur l’arène ainsi que les tribunes y compris celle du régent. Cela ferait un être de plus à observer, une personne d’influence qui plus est.

Son arrivée se fit avant le début des combats sans pour autant qu’il soit dans les premiers installés. Il avait choisi son poste d’observation, une place située au centre du dernier rang – le plus élevé –, afin que son regard puisse embrasser la scène dans sa globalité ou ce qui s’en rapprocherait le plus sans avoir à se mouvoir. Il s’assit au bord de son siège, s’allongeant presque, sa tête reposant sur le dossier. Il croisa négligemment ses jambes. Puis, en l’attente du début des hostilités, il sortit une cigarette préalablement roulée, l’alluma et la porta à sa bouche.

Alors qu’il promenait son regard dans les tribunes afin d’identifier les spectateurs tout en soufflant à intervalles réguliers sa fumée, il entendit l’annonce de la victoire par forfait d’un combattant.

« Lupanar ! », pesta-t-il.

Une occasion de moins pour observer ceux foulant le sable de l’arène compensée par une de plus pour détailler ses voisins. Il lui tardait que le spectacle commence réellement. Ainsi son repérage pourrait débuter lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
:: Bandit manchot ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Deirdre Luberym
:: Bandit manchot ::
Deirdre Luberym
MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeJeu 27 Sep - 16:20

    Les choses commençaient très mal, vraiment très mal... bien qu'en un sens, la jeune femme pouvait s'estimer bien heureuse de n'avoir fait aucun pari sur qui que se soit. Peut-être était-ce là une intuition féminine? Allez savoir... mais comme elle ne connaissait aucun des champions présents, elle n'aurait risqué pour rien au monde sa bourse. L'avarice et la prudence faisaient une bonne paire. Mais qu'importait les détails de ses finances actuelles, elle se vouait à être simplement une admiratrice de jeux comme une autre. Si seulement c'était vraiment le cas! Néanmoins, elle ne pourrait nier qu'elle observait chacun des combattants avec plus d'intérêt qu'il n'y paraissait. On ne savait jamais... peut-être pour les prochains jeux, peut-être parce qu'elle pouvait y voir une proie intéressante pour son commerce ou pour des desseins plus personnels? De toutes manières, tout dans le comportement de la gorgoroth prêtait à confusion et était paradoxal, voir même contradictoire. C'était presque comme un jeu de piste pour véritablement la cerner, bien que, le gros du personnage était plutôt évident.

    Tranquillement assise, le regard rivé sur l'arène, elle fronça subitement les sourcils lorsque l'on vint à déclarer un forfait. Déjà? Voilà qui était bien dommage et bien moins excitant que ce qu'elle s'était prévue. Quelque peu dépitée, Isara ne retint pas un soupir long de sang... Mais alors qu'elle s'apitoyait un peu dans son fort intérieur, une personne vint s'assoir à ses côtés. Pensant alors qu'il ne s'agissait que de Karnsah, elle s'étonna de son accent...

    " Pourquoi tu parles avec cet horr.... oh? "

    Isara se tut lorsqu'elle aperçut qu'il ne s'agissait pas de son compagnon de route, mais un total inconnu. Toutefois, elle se rattrapa rapidement en affichant un large sourire, presque carnassier en un sens.

    " Veuillez m'excuser. Je croyais que mon garde du corps était de retour. Mais pour vous répondre, il s'agit en effet des premiers combats. Toutefois, notre bon régent vient déjà d'annoncer qu'un des combats a été annulé par forfait. Nous devrons alors nous contenter seulement de ce que nous avons sous les yeux. "

    La gorgoroth se détourna de son voisin pour observer l'arène. Ses yeux se posèrent alors que le même couple d'adversaire qui semblait intéresser ce dernier, mais n'en connaissant aucun, elle ne savait que penser.

    " Connaissez-vous certains combattants? Je dois dire que toutes ces têtes me sont inconnues. "

    Puisqu'elle avait un compagnon de jeu, autant faire la conversation, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeMar 23 Oct - 22:57

Mes yeux ne cessaient de passer d’un côté et d’autres. D’autres combattants apparurent. Mais sans cesse, mon regard était attiré par ce fanfaron de Dolan Kane. Mes doigts glissaient doucement sur les bagues qui ne quittent jamais mes doigts, même sous ces gants. Le cuir crissa à quelques centimètres de mon visage. Son odeur envahit mes narines et m’apaisa, cette odeur de terre et de sueur, légèrement agrémenté de sang. À quelques centimètres de mon nez, à moi seul ces senteurs se révélaient et ça distrayait un peu mon esprit. Dolan… Toujours au centre de la scène. Il m’indisposait. Le voilà qui s’invitait à mon petit plaisir annuel. Toujours au centre de la scène…
Mais quel était réellement mon problème ? Ne serais-je simplement pas jaloux ? Pourquoi le loup noir se sentait-il obligé de resté à l’ombre de ce muret, assis docilement, à quelques pas de ce régent aussi excentrique que le juge écarlate… Pourquoi celui qui était peut-être le plus dangereux des assassins ne pouvait-il pas montrer son art ? Parce qu’il en était ainsi. Et bien que ses pulsions violentes le démangeaient souvent, l’arène, il en avait déjà bien soupé. Du spectacle, il en avait déjà bien assez donné. Pourtant, on ne peut refouler totalement ses pulsions profonde. Dolan réveillait en lui celui qu’il ne serait jamais, un homme qui faisait ce que bon lui semblait comme il le voulait. Un homme entièrement libre.

Ma voisine semblait avoir remarqué mon trouble. Heureusement, les gardes pénétrant l’arène me donnèrent matière à détourner l’attention.


« Nan… Mais j’ sens qu’ le nombre de combattants va encore baisser… »

Des personnes furent priées d’évacuer les lieux sous bonne escorte. Et bien… Kane ne me tenterait plus. Ne restèrent plus que deux gladiateurs. Deux femelles qui plus est.
Mes yeux purent reconnaître une Zelos. L’autre semblait Terran. Force contre souplesse ? Un duel souvent sacralisé. Voyons ce que la pratique réservait.

C’était le dernier combat en cours dans cette grande arène désormais un peu vide. Et si l’intérêt pour ce combat ne me quittait pas, une fois n’étant pas coutume, je me mis à marmonner, songeant que ma dose de spectacle ne serait peut-être pas celle que j’espérais.


« Deux nymphettes seules au milieu d’une arène… C’est cher payer… »

La Terran semblait assez douée. Est-ce que son jeu d’esquive aurait raison de l’endurance de la Zellos ou est-ce qu’elle se fatiguerait la première ? En attendant, elle semblait s’amuser à agacer son adversaire, ce qui me fit pouffer doucement. Un hoquet unique et solitaire, sans sourire. La bête femelles se faisait ridiculiser en publique.
Revenir en haut Aller en bas
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeMer 14 Nov - 12:26

Petit quart d'heure d'arrêt, le premier tour des combats venaient de terminer. Le public pouvait en profiter pour boire et manger, parler de ceux qu'ils avaient vu, de la tristesse du tournoi par la multiplication de ces forfaits... En avaient-ils eu vraiment pour leur argent? Est-ce que tout cela valait la peine? Est-ce que l'année prochaine, ils reviendraient pour assister à ces piteux combats?

Les plus optimistes resteraient, croisant les doigts pour que le second tour les fasse enfin rêver et gagner correctement leur butin. Pour les autres, ils rentreraient chez eux dépités...



[Vous pourrez continuer à poster à la suite pour la suite des combats. Sachez que les combattants qui ont été déclarés forfaits, vous pouvez éventuellement venir poster dans les tribunes si vous le souhaitez.]



Les Meilleures Tribunes de L'Arène 744275Sanstitre1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeLun 19 Nov - 0:30

Entracte ? Y avait-il eut ne serait-ce qu’un « acte » ?

Avanie… Monotonie… Non ! Calamité ! Désappointement ! Dépit ! Combien avait-elle donc dû débourser pour voir l’ombre de l’ébauche d’un spectacle ? Elle se consola avec l’idée qu’elle n’était là que pour un combat après tout. Bryone mordit sa lèvre inférieure et colla ses yeux contre la voûte bigarrée du ciel encore en proie au jour; le temps coulait avec la même âcreté qu’une lame déchire la chaire, et son visage, naturellement taciturne s’était vu en plus affublé d’une moue amer que son regard limpide rendait maintenant lugubre. Le bout de ses doigts tapotait son genou au rythme d’une chanson imaginaire et entêtante. On ne comptait plus les forfaits et les disqualifiés. Bryone n’aurait pas été contre balancer ces derniers dans une arène pleine de bêtes féroces que la faim tiraillait, mais il semblait que ce n’était pas vraiment le genre de la maison. Ciel comme la ville était belle, toute drapée de couleurs flavescentes… dommage qu’elle n’eut aucun sens du divertissement !

Ses perles azurées cernées d’une poudre obsidienne se posèrent –avec la discrétion que l’on imputait à sa race- sur les alentours et constata qu’Ademar n’était plus là. Certains spectateurs conspuaient violemment les participants du cirque qui ne s’étaient pas défilé –à tort, les pauvres n’y étaient pour rien- et les organisateurs présumés de cette rencontre malheureuse. Comment ça ! Nous n’aurons pas notre dose de sang ? A bien y réfléchir, peut-être étaient-ce eux qui méritaient de tomber dans l’amphithéâtre regorgeant de monstres voraces. Un rictus anima ses lèvres galbées, chassant cet indicible air atrabilaire d’un minois qui devint furtivement plus jovial. Son ventre gargouillant la ramena très vite parmi les vivants, ne lui en déplaise. Le marchand ambulant ne lui avait proposé que de l’hydromel éventé à l’origine douteuse et de la viande de chat qui était loin d’être fraiche –en plus d’être de chat. Ainsi décida-t-elle de se lever pour aller chercher elle-même sa pitance.

Beaucoup de places s’étaient libérées depuis l’annonce du quart d’heure de battement avant le prochain combat… Absence momentanée ou désertion définitive ? Difficile à dire. Bryone passa devant quelques spectateurs, sa silhouette fuselée se fondant entre les gradins et les badauds telle une ombre dont le son des pas s’abîmait dans le brouhaha ambiant. Un couple attira son attention lorsqu’elle manqua de les effleurer en passant près d’eux. La femme fut la première à capter son attention. Sa peau pâle, sa longue chevelure noire… d’elle exhalait une beauté telle que la moindre gestuelle lui rendait grâce dans un relent de sorcellerie. Bryone se demanda un instant si Ademar accepterait enfin de la regarder si elle était aussi belle… aussi fascinante. Extirpée de ses rêveries par un groupe un peu trop pressé d’aller se restaurer qui la bouscula, la drow se rendit compte qu’elle avait fixé l’Inconnue pendant tout ce temps –pas loin d’une trentaine de seconde, autant dire que ce n’était pas très discret. Confuse, Atreïde emboîta le pas de quelques personnes pour se diriger vers les stands un peu plus bas, mais lorsqu’elle plongea sa main dans sa poche… tout son argent avait disparu. On avait dû lui voler en la heurtant un peu plus tôt.

Dépitée, elle gagna de nouveau les gradins pour s’affaler à ce qu’elle avait désigné comme sa place. Les perles cristallines s’étaient laissé envahir derechef par la morosité, la lassitude… Jusqu’à ce que les combats reprennent, du moins, celui qu’elle attendait. Là, son visage sembla reprendre vie et son cou ténu se tendit pour observer le centre de l’arène. Il était là, faisant face à son adversaire, et Bryone allait enfin pouvoir passer un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Illumina Ragnarok
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitimeLun 17 Déc - 17:58

    Illumina en avait un peu marre d'attendre, certe les combats était passionnant, mais quand ils s'éternisaient cela n'était plus du tout plaisent à regarder. Elle avait peut-être perdu contre Duscisio Balibe, mais il lui restait toujours la troisième place si elle gagnait contre le perdant de cette manche. Au moins elle pouvait voirs les différentes attaques et combos des deux participants.


    Les deux combattant s'appelait Ademar et Marcus, mais elle ne les avait encore jamais vus. Ce qui était dommage est que ces deux là ne pouvait pas manier la magie, ce qui était intriguant sur leur puissance magique. Pour l'instant ils ne se battait qu'avec les armes. Mais qu'allait-il arriver, Illumina avait signé pour un combat magique, pas avec les armes....


    Qu'est-ce qu'il y a Lumin, demanda Seto


    ...Rien, je me demandait juste si mon dernier combat allait être un combat magique ou a l'épée.


    Bah je les regardaient, il sont assez puissant mais je crois que tu pourrait les battre à l'épée également, tu est vive et agile alors ne te tourmente pas pour ça.


    Ouais mais si on fait un combat magique je n'ai aucune référence de leurs pouvoirs, Seto


    Elle resta silencieuse pour la durée du combat et regarda attentivement la stratégie des deux adversaires...


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Les Meilleures Tribunes de L'Arène 99313510
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les Meilleures Tribunes de L'Arène   Les Meilleures Tribunes de L'Arène Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Meilleures Tribunes de L'Arène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Meilleures Tribunes de L'Arène
» Reine d'Arène
» [FINI]Premier match d'arène pour un premier badge... ou pas!
» ALAIZIE ? Les pires maux découlent des meilleures intentions ?
» Les réparties cinglantes sont souvent les meilleures ft Ygg [30/04]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: • Corbeille :: • Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !