Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 3
• Eclaris: 1
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 3
• Gélovigiens: 6
• Ascans: 2
• Marins de N.: 2
• Civils: 10

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Riguear Mois:Gexon
[Novembre/Décembre en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mer 10 Avr - 23:18


    Voilà déjà un petit moment qu'ILlumina avait entendu parlé des "Colonnes d'Ebreus", pourquoi le nom de Ébreus, ça Illumina l'ignorait. Mais la Sindarine voulait tout de même aller voir ce lieu en personne. Il paraîtrait même que les colonnes étaient splendides au coucher du soleil. Le seul petit problème est que le climat y était chaud supposément, donc la guerrière devait apporter quelques vivres et de l'eau en bonne quantité. Elle avait surtout le goût d'y aller parce que c'était Seto, l'intello de la Guilde des Aventuriers, qui lui en avait parler pour lui changer les idées. Car depuis quelques jours, alors qu'elle était encore sous l'emprise de la Sarnarhoa, elle eu un affreux mal de crâne, qui avait même persister jusqu'à maintenant, et qui sait combien de temps ça allait durer...

    Arghhh!!!! cela ne peux plus durer, je ne me suis jamais senti aussi mal en point de ma vie. J'ai tellement mal à la tête depuis que je suis rentré à la Guilde que j'ai l'impression de mourir peu à peu.

    C'est ce que je t'ai dit Lumin, tu devrais aller prendre l'air pendant quelques jours. En plus ne te plain pas, tu as au moins retrouvé tes pouvoirs magiques et je ne sais pas trop pourquoi mais ils on l'air plus puissants qu'avant. J'ai remarquer quand tu a voulu enflammer une torche pendant la nuit hier, en utilisant tes flammes.

    Bon c'est d'accord, tu m'a convaincu.

    T'en fait pas, je viendrai avec toi pendant que Yaag et Verna s'occupe de la Guilde. Elle n'a pas vraiment besoin de son chef en se moment de toutes façons.

    Illumina monta donc les escalier jusqu'au deuxième étage, entra dans sa luxueuse chambre (bien plus luxueuse que lorsque la Guilde était encore à Dalma) et revêtit son armure d'écaille. Elle en avait une plus lourde mais dans un climat très chaud, elle préférait seulement mettre son armure la plus légère. Elle redescendit ensuite, après quelques minutes alors que Seto l'attendait déjà à l'entrée, avec un gros sac plein de vivres dans un sac à dos.

    Tu es finalement prête? C'est étonnant le nombre de minutes que les filles prennent pour ce préparer, hahaha!

    Bon on y va, salut tous le monde, on se retrouve dans quelques jours!

    Les deux compagnons sortirent ensuite et prirent leur cheval pour sortir de la ville d'Hesperia. Illumina avait au moins pris son épée à deux lames et son arc de bronze et d'ivoire, qui sait, peut-être allaient-ils rencontrer des ennemis sur la route. C'est ainsi qu'ils galopèrent vers les Colonnes d'Ébreus.


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!


Dernière édition par Illumina Ragnarok le Ven 14 Juin - 19:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Jeu 11 Avr - 18:15

En toute honnêteté, la jeune femme n'avait jamais trop su à quoi s'attendre lorsqu'elle s'était enfin incarnée. Cela avait été un besoin impérieux, préférant une vie même courte qu'une éternité avec un esprit brisé. Et si elle avait pu profiter des expériences de son hôte, elle n'avait pas vraiment pu vivre les siennes, comme un enfant ayant grandit bien trop vite pour son bien. Alors elle avait sauté d'aventure en aventure, en quelque sorte, parce qu'elle avait soif d'apprendre et de découvrir. Mais toujours elle sentait cette épée de Damoclès oscillant dangereusement au-dessus de sa tête. Quoi qu'elle puisse dire, les gens la verraient toujours comme un monstre, n'était-ce pas pour cela qu'on les avait exterminé? Près d'un millénaire de confinement avait imprimé cette idée au fer rouge dans son esprit: quoi qu'il arrive, il n'y avait que les siens pour l'accepter.

Et pourtant… Elle avait finalement croisé des gens, ignorant de sa nature bien entendu, mais prompts à s'attacher à l'étrange jeune femme qu'elle était. Sans poser de questions. Sans chercher à savoir si elle cachait quelque chose. Ils acceptaient juste ce qu'elle montrait d'elle, ce qu'elle était. C'était… déroutant. Vraiment très déroutant. Car elle découvrait que les autres n'étaient pas potentiellement assoiffés du sang des siens. Toute une éducation à revoir donc, même si elle était encore loin de l'étape de la révélation. Même si ces personnes s'étaient révélées prévenantes avec elle ou ouvertes, bref, "gentilles", elle ne pouvait être certaine de leur réaction s'ils savaient. L'épée de Damoclès oscillait donc toujours au-dessus de sa tête mais elle se demandait si, le jour fatidique, il n'y aurait pas quelqu'un pour la rattraper avant qu'il ne soit trop tard.

Même si elle ne se sentait certainement pas plus mâture qu'avant, c'était un combat perdu d'avance, elle se sentait certainement un peu plus grande. Plus intégrée… Aussi surprenant que cela puisse être, elle était en train de lentement mais sûrement creuser son trou dans cette société, développer des liens avec des gens, se faire connaître pour autre chose que sa race. Si c'était potentiellement très dangereux, pour elle comme pour les autres syliméas si elle était découverte, c'était aussi étonnamment agréable et excitant. Cela ne l'empêchait pas de continuer à fureter dans tous les coins, avide de découvrir ce qu'elle n'avait pu qu'entr'apercevoir au travers de souvenirs volés, mais elle commençait à étrangement se sentir chez elle dans ce vaste monde…

Après le froid venait donc sa période chaude… Après avoir du se cacher durant une éternité pour ne pas se faire remarquer, elle marchait un peu plus librement sur la route. Et, surtout, après ces mois de quarantaine, à devoir masquer chaque parcelle de peau potentiellement contaminante, elle pouvait enfin un peu alléger sa tenue. Un peu… Pas trop quand même. Certaines parties de cuir avaient laissé place à un tissu plus léger et, enfin, son visage était découvert… Mais son foulard restait autour de son cou, reprenant promptement sa place si elle devait se masquer. De même, sa cape restait lourdement drapée autour de ses épaules, la capuche sagement tirée sur son visage…

Car bien que plus légère, elle n'en restait pas moins une créature prudente. Et un poil paranoïaque parfois même si l'expérience lui avait finalement montré que même l'inimaginable n'était pas forcément le pire… Pourtant, alors qu'elle avançait d'un bon pas, à jamais condamnée à une vie pédestre, jamais elle n'aurait imaginer que le destin serait assez joueur pour remettre sur sa route, presque dans les mêmes circonstances, une des rares personnes qu'elle pensait à même de retenir son épée de Damoclès…


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Ven 12 Avr - 1:02

    Le chemin était très long, même assis sur le dos d'un cheval, en plus Épona était le cheval le plus rapide de la Guilde, mais du moins elle était la jument la plus têtue et gâtée. Les deux compagnons n'arrivèrent qu'à l'aube de l'autre jour dans la région d'Argyrei, là où les colonnes d'Ebreus étaient juchées quelques part. Illumina pris les rennes de sa jument et la stoppa quelques minutes, le temps qu'elle regarde quelques chose. Elle fouilla dans son sac, derrière elle et en sorti une vieille carte d'Isthéria, vieille parce qu'elle avait de nombreux trous un peu partout et que certain noms des régions étaient presque effacés.

    Em h'yinyed byc bid huic tuhhan iha saemmaina lynda, la Yaag....
    (Il n'aurait pas put nous donner une meilleure carte, ce Yaag....)

    Qu'est-ce que t'a dit? Je ne comprend pas le Sindarin, Lumin, pour la centième fois

    J'ai dit: Il n'aurait pas pu nous donner une meilleure carte, ce Yaag....

    Bah quoi, c'est pas la fin du monde, je peux comprendre qu'elle soit vieille mais c'est pas une raison pour te plaindre, d'ailleurs c'est la seule que Yaag avait, l'autre reste à la Guilde de façon permanente, tu le sais bien.

    Soudain, les deux compagnons entendirent un cri d'oiseau perçant l'air, derrière leur position. Seto eu un regard d'étonnement en voyant le volatile dans les air.

    Je crois que ton faucon nous a suivit en secret, il voulait sans doute te faire une surprise, dit-il en mettant une main sur son front pour cacher ses yeux du soleil.

    Il semblerait et puis un peu de compagnie ne nous ferait pas de mal hihi. Bon, continuons de regarder cette carte. Hmmm, il semblerait qu'on est pas très loins selon la carte. Il faut aller vers l'ouest, encore environ un heure ou deux et on est arrivé.


    Elle ignorait qu'elle allait croiser une ancienne connaissance, qu'elle n'avait vu qu'une fois dans sa vie, alors qu'Illumina était loins d'être à son maximum de potentiel. Un peu comme si elle avait perdu une partie d'elle même. Au moins cette fois elle était redevenu elle même, c'est à dire une magicienne, une guerrière très renommée et une Sindarine impulsive. Mais allait-elle vraiment passer des vacances, ou alors elle serait embusquée encore une fois par quelques brigands qui ne la connaissent pas assez bien pour ne pas savoir qu'elle était beaucoup plus puissante qu'eux, comme d'habitude?


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!


Dernière édition par Illumina Ragnarok le Dim 14 Avr - 1:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Ven 12 Avr - 17:35

La carte que possédait la syliméa était relativement récente mais manquait un peu de précisions… Ce n'était pas vraiment un problème puisque la jeune femme avait dans l'idée de s'en servir comme une base pour ses propres itinéraires. Mine de rien, elle n'était pas qu'une nérozia, son travail de messagère fonctionnait pas trop mal, à sa propre surprise puisqu'elle ne cachait jamais ses délais de route à ses clients. Délivrer ces messages nécessitait donc parfois de courir un peu partout. Du coup, dès qu'elle avait un peu de temps, elle préparait soigneusement chacun de ses itinéraires. Elle découvrait donc le terrain, annotait sa carte avec des informations utiles et fonctionnelles… Cela revenait un peu à faire du tourisme au passage, alliant l'utile à l'agréable…

Pour autant, même si la région était assez belle, dans le genre nature sauvage et torturée, elle n'était pas vraiment sa préférée. Quitte à choisir, elle préférait le froid, probablement parce qu'il était plus facile de lutter contre ce dernier que contre la chaleur. Ainsi, même si elle avait soigneusement pris ses précautions en s'équipant de l'eau nécessaire à son court voyage, elle souffrait de la chaleur. Rasant les formations rocheuses pour profiter au maximum de l'ombre qu'elles dispensaient, elle se demandait s'il n'était pas préférable de voyager de nuit… Du coup elle se ménageait en faisant des pauses régulières.

D'ailleurs lorsqu'elle avait découvert le renfoncement rocheux qui formait une sorte de minuscule grotte ouvrant sur la route, elle avait immédiatement vu là une excellente occasion de s'arrêter. Même si cela ne faisait qu'un ou deux mètres de profondeur, on pouvait profiter un tout petit peu de la fraîcheur naturelle de la roche tout en restant soigneusement à l'ombre. Sans compter qu'elle pouvait garder un œil sur la route. Elle s'y était donc installée confortablement afin de laisser passer les heures les plus chaudes tout en annotant proprement sa carte…

Ce fut le bruit caractéristique des sabots ferrés contre la roche qui lui fit lever le nez de sa carte. Visiblement, quelqu'un était en train d'approcher, chose à laquelle elle ne s'était pas vraiment attendue dans une région relativement désolée. Il lui fallut un peu plus de temps pour comprendre qu'il s'agissait en fait de deux chevaux et non d'un… Difficile de savoir s'il s'agissait de simples voyageurs ou de gens plus "dangereux". Dans tous les cas les montures risquaient de poser problème… Sa "grotte" était trop proche de la route et les équidés allaient passer tout près d'elle, risquant donc de fortement paniquer…

Délicatement, Kalysta mit ses armes à portée, prête à décocher une flèche si jamais les inconnus se révélaient être une menace. Puis elle attendit qu'ils arrivent à son niveau… Se mettre au milieu de la route pour les faire stopper n'était pas une solution, elle n'aurait fait qu'encore plus paniquer les montures. Le mieux était donc d'attendre, la tension devenant de plus en plus présente au niveau de ses épaules… Brusquement, deux chevaux montés passèrent le virage proche. Et les cavaliers… La nérozia eut quelques secondes de flottement avant de réaliser dans quelle position elle était, baissant précipitamment son arc.

L'instant d'après, la jeune femme faisait un pas en avant pour retrouver la lumière dure du soleil, faisant de grands signes aux cavaliers. Alors même qu'elle agissait ainsi, Kaly réalisa que la jeune femme tatouée, à la peau pâle et aux longs cheveux noirs qu'elle était n'était peut-être pas si identifiable que cela. Elle prit donc soin de remettre la dague sur l'avant de sa personne avant de pousser un peu la voix…


-Hey !! Illumina !!


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Dim 14 Avr - 5:30

    Une fois qu'Horus se posa sur les épaule de sa maîtresse, Illumina s'empressa de lui chatouiller et lui gratter gentiment les plumes de sa tête. Après tout il y avait quelques semaine qu'il ne s'était pas posé sur l'épaulette de son armure d'écaille. En parlant d'armure, une chance qu'elle n'avait pas mit sa lourde armure d'acier, elle serait morte de chaleur, tellement le soleil lui tapait dessus, elle et Seto.

    Les deux cavaliers se remirent ensuite en route, maintenant accompagné du volatile le plus fidèle de la Guilde des Aventuriers (noral puisque c'était le seul) en direction des colonnes d'Ebreus. Quelques minutes à cheval suffirent pour se rendre enfin à destination. Ils continuaient tout de même à galoper en direction du sud, mais cette fois beaucoup moins rapidement. Il faisait tellement chaud qu'Illumina avait l'impression de se retrouver dans une marmite dans un four. Elle descendit d'Épona et lui donne de l'eau qu'elle avait gardé en réserve pour sa jument, d'ailleurs son coéquipier fit de même avec son cheval.

    Dieu qu'il fait chaud ici, j'ai l'impression de griller sur place.

    Pourquoi n'utilise pas ta glace en réfléchissant un peu?

    ..... Tien, je n'y avait jamais pensé.

    Toujours rien dans la tête à ce que je vois héhé, pense un peu la prochaine fois avant de dire un truc pareil haha!!!

    ....... C'est vrai que c'est rafraîchissant, dit-elle en se couvrant entièrement de glace qui ne pouvait fondre.

    Après avoir attendu que leur cheval reprennent leur souffle, il remontèrent en place et continuèrent leur chemin. Sauf que sur le chemin, Illumina vit une genre de grotte qui l'intriguait bien. Elle entendait même des vois qui venait de la même direction, avec son ouïe persante.

    Il y a du monde par là, allons-voir.

    En approchant, elle pu remarquer qu'une silhouette baissa son arc et remettant sa dague à l'avant. Étrangement, Illumina se rappellait bien de cette dague. Une dague qu'elle avait donné en cadeau à cette femme qui l'avait aidé jadis, alors qu'elle était encore sous l'emprise de la Sarnarhoa.

    Hey !! Illumina !!

    Je reconnais bien cette dague et cette voix, Kaly? Ca fait longtemps qu'on ne s'est pas vu. Kalysta je te prése........ Ouf.... si vous voulez bien m'excusé une petite minute.

    Elle se retourna et utilisa les paumes de ses deux mains pour créer un dôme entièrement fait de glace qui les englobaient tous.

    Ah enfin, il fait beaucoup plus frais maintenant! Bon comme je disait, Seto, voici Kalysta, Kalysta, voici Seto, l'intello de la Guilde des Aventuriers hihi!

    Ouais, mais on a une présidente impulsive haha!

    Illumina le prit une peu mal sur le coup et lui envoya un petit choc électrique qui le fit frémir pendant un instant, juste pour l'avertir de ne pas trop jouer avec elle. Car Illumina avait beau être optimiste et sociable, elle était plutôt suceptible de temps en temps.

    Comme tu vois Kaly, je suis redevenu moi-même. Au fait, qu'est-ce que tu fait ici, j'ai entendu dire qu'il y avait un bon petit paquet d'hors-la-loi, qui tueraient n'importe qui pour de l'argent, dans cette région?.... Malgré que s'ils veulent me faire la peau il faudrait qu'ils viennent par coup de 20 à la fois haha!

    Lumin, tu es peut-être devenu la guerrière-mage autant respectée que redoutée, mais il ne faut pas oublier que tu viens juste de sortir de cette maladie cauchemardesque et en plus tu as mal à la tête depuis une bonne semaine en criant partout que tu entend une vois dans ta tête... Excusez-la mademoiselle, elle est toujours comme ça, une fille qui aime foncer dans le tas et tous ce les faire à elle seule.

    Illumina lui envoya un autre choc électrique, mais ce coup-ci un peu plus puissant.

    Nous on est venir voir les colonnes d'Ebreus... bien que j'aimerais bien rencontrer quelques malfrats, hihi


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Lun 15 Avr - 17:51

Lorsqu'elle l'avait rencontrée la première fois, Illumina était terriblement diminuée par la maladie. Pour autant, elle avait bien compris qu'elle avait à faire à une personne particulièrement puissante… Déjà sa réputation n'était plus à faire mais ensuite, malgré la fatigue et la maladie, elle s'était montrée d'une terrible efficacité… Maintenant que tout était terminé, elle ne pouvait que frémir à l'idée de ce qu'elle était à nouveau capable de faire. La Maîtresse des Eléments était certainement l'une des personnes les plus puissante qu'elle connaisse… Et malgré cela elle s'était toujours montrée très "humaine". Ouverte, agréable, pas vraiment supérieure dans sa façon de faire. C'était aussi pour cela qu'elle l'aimait bien, car elle ne cherchait pas à écraser son entourage sous prétexte qu'elle avait les moyens de dévisser la tête de n'importe qui en un simple claquement de doigts…

Et si elle avait eut un doute sur sa santé, Illumina le dissipa d'elle-même en réalisant un tour de force en plein cœur de cette fournaise. Un dôme de glace vint les protéger de la chaleur écrasante, rendant la rencontre d'autant plus surréaliste. Comme un enfant assistant à un prodige, ce dont on était pas loin, la nérozia ne put s'empêcher de béer à la création, passant sa main sur la parois pour s'assurer qu'elle n'était pas en train de rêver. Le contact était bel et bien glacé et elle accueillit le léger frisson en résultant avec un plaisir reconnaissant.


-Prodigieux… Ca a l'air d'aller mieux non?

Le sourire qu'elle affichait à son attention était donc tout à fait franc et sincère, heureuse de voir celle qu'elle considérait maintenant comme une amie en pleine forme. Bien entendu, elle ne put s'empêcher de rapidement détailler son compagnon, certainement moins à l'aise avec l'inconnu. Sa présence aux cotés d'Illumina jouait toutefois en sa faveur, suffisamment pour que la jeune femme puisse rabattre momentanément le caquet à sa paranoïa latente. Seto, donc, entrait donc dans la case "bénéfice du doute" et elle lui offrit donc un sourire bien qu'un peu plus forcé qu'avec la sindarine ainsi qu'un mouvement de la tête qui pouvait être traduit comme un "enchanté" poli.

La jeune femme n'osa pas vraiment couper leur dialogue, tant parce qu'elle n'avait pas spécialement envie de se faire électrocuter, que parce que cela ressemblait presque à une gymnastique bien rodée entre eux… Visiblement Seto appréciait de taquiner Illumina qui se montrait un poil plus susceptible que ce qu'elle aurait cru. Bien qu'elle soit vaguement inquiète pour l'homme à cause des chocs électriques répétés, elle ne put s'empêcher de sourire. Cela faisait très scène "familiale", comme un frère et une sœur se chamaillant gentiment. C'était juste un peu plus musclé…


-Comme toi je suis juste venue voir les colonnes cette fois-ci… Pour l'instant je n'ai pas eu à me plaindre des brigands de grand chemin, soit j'ai été suffisamment discrète, soit je ne faisais pas une cible de choix.

Ou les deux mon général. A se déplacer seule et à pied, elle pouvait beaucoup plus facilement profiter des avantages que lui offrait le terrain pour ne pas se faire remarquer. Et quand bien même les brigands l'auraient remarquée, ils seraient directement sautés à la conclusion qu'il n'y avait rien à voler sur elle. Il fallait être fou ou fort pauvre pour se déplacer ainsi sans monture aucune… Ou y être obligée par la force des choses comme c'était le cas pour Kalysta. Mais ils n'étaient pas obligés de le savoir. Par contre s'ils ne l'avaient pas encore remarquée ce devait être chose faite désormais… Sa remarque lu arracha un léger rire, absolument pas moqueur mais fort léger.

-Oh je veux bien te croire… Je me souviens de la dernière fois que des brigands ont fait l'erreur de s'en prendre à toi.

Et encore, elle avait été diminuée à cette époque. Maintenant… Si elles avaient du être dans la même situation, Illumina n'aurait probablement pas eu besoin d'elle et elle se serait contentée de compter les points. A l'inverse… Kaly se souvenait très bien de sa "redoutable efficacité" ace au géant de pierre de Taulmaril. Elle était et resterait à jamais une gamine dans cette cours. Si 20 brigands lui tombaient dessus elle ferait en sorte d'en emporter un maximum dans la tombe mais elle ne se faisait pas trop d'illusions sur qui sortirait vainqueur de ce dernier baroud…

La nérozia aurait bien aimé faire un bout de chemin avec elle… Non pas parce qu'elle serait "en sécurité" mais parce qu'elle l'aimait bien. Malheureusement cela sous-entendait rester à proximité des chevaux ce qui était quasiment impossible sans les faire dangereusement paniquer. Restait à trouver comment dire les choses…


-Au fait…


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mar 16 Avr - 3:49

    Illumina avait enfin retrouver tout son entrain et son côté très sociable, après tout elle s'enfermait presque toujorus quand elle avait la Sarnarhoa. C'était surtout plaisant de revoir une personne qu'elle n'avait pas vu depuis quelques mois et à un moment très bref pendant l'assaut contre le colosse de Taulmaril. Étrangement, bien qu'elle ait du plaisir à discuter avec Kaly, Illumina ignorait presque tout d'elle: Où habitait-elle, qu'elle était son âge, sa caste ou même sa race. Il discutèrent ainsi durant presque deux heures, elle, Seto et Kalysta, assise sur un monticule de pierre qui lui servait de siège. Le plus drôle c'est que la glace du dôme n'avait même pas commencé à fondre encore. Une fois la conversation terminé, elle fit un claquement de doigts et le dome éclata en poussière glaciale qui s'évapora en un rien de temps face à la chaleur de ces terres arides. La guerrière Sindarine n'avait pas vu le temps passer car elle vit un coucher de soleil en regardant à l'horizon.

    Par tous les dieux, je n'ai même pas vu le temps passé, on a discuter pendant combien de temps sous mon dôme?!?!

    Peut-être devrions-nous se coucher et attendre l'aube demain matin, je dois d'ailleurs nourrir et faire boire Zenith et Épona, ils ont galopé pendant toute la durée du voyage. On reparlera demain matin, en plus j'ai la tête qui tourne.

    Arghhhh, ouille, ça fait mal!

    Encore ton mal de tête? Tu devrais vraiment consulter le docteur Telena à propos de ce malus, ce n'est pas normal d'avoir un mal de tête aussi intense. Même hier tu pensait que ta tête allait exploser. Tu as vraiment besoin d'une nuit de repos.

    Là, j'avoue que tu as tout de même raison.

    J'ai toujours raison Lumin, héhé.

    Seto alla chercher les sacs de couchages accrocher à sa monture et les installa dans la grotte. Heureusement pour Kalysta, il avait prévu un troisième sac au cas où Yaag décidaais de les suivres, mais ce ne fut pas le cas. Illumina s'empressa de s'introduire à l'intérieur de son "lit" car elle avait vraiment sommeil. Sauf que pendant la nuit, une voix mystérieuse vint par magie à son esprit, la tourmentant en la traitant de faible.

    Laisse moi sortir..... tu ne pourra pas me retenir définitivement à l'intérieur de ton esprit, huhuhu

    Qui.... QUI ES-TU TOI?????

    Réfléchis un peu et tu devinera... je suis ta "puissance cachée", quoi d'autre à par cela, huhuhu?

    Puis, la voit se tûte et Illumina finit par s'endormir, le seul rpoblème est qu'elle n'avait pas remarqué qu'elle émettait des petits bruits de terreur, que Seto avait remarqué et probablement Kalysta également. Le lendemain, lorsqu'elle se réveilla sous un spendide levé de soleil, Seto vint la voir en lui demandant ce qu'il c'était passé durant la nuit.

    Je sais pas, c'est dure à expliquer, une voix bizarre, qui sonnait un peu maléfique me parlait.... Sans doute un rêve, haha! ria t-elle de bon coeur.

    Seto n'eut pas le temps de la questionner plus, Illumina vit un petit groupe d'homme en armures lourdes, s'approcher très rapidement de leur position. Mais que venait t'il faire ici? La Maîtresse des Éléments déguenna son épée double et l'électrifia avec sa magie, restant sur ses garde en voyant l'un des hommes descendre de son cheval.

    Qui êtes-vous et que venez-vous faire ici? dit-elle d'un ton sec


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mar 16 Avr - 15:58

Jamais Kalysta n'avait autant eu conscience de sa solitude qu'en cet instant… A bien y réfléchir c'était la première fois qu'elle restait aussi longtemps pour parler avec quelqu'un. Et parler de tout et de rien, pas planifier le cambriolage d'un riche mais malhonnête marchand ou la délivrance d'un quelconque message. Même si elle devait se tenir à l'extrême opposé de tous les animaux présents pour ne pas trop les oppresser, la chose était étonnamment plaisante. Elle réalisa aussi qu'elle était principalement en train d'écouter, n'ayant que rarement des choses intéressantes à dire. Illumina et Seto semblaient avoir bien plus de fabuleuses anecdotes à raconter qu'elle… Elle laissa bien glisser quelques informations à son sujet, comme son travail de messagère par exemple, mais elle ne s'étendit jamais vraiment sur sa personne. Cela faisait d'elle quelqu'un de relativement silencieux et timide mais elle ne se séparait pas de son sourire.

Le fait que le dôme ait tenu bon durant toute leur discussion était vraiment impressionnant… Cela ne pouvait que renforcer la réputation d'Illumina. Non seulement elle maîtrisait parfaitement ses pouvoirs mais elle disposait aussi d'une sacrée puissance. C'était assez enviable… La syliméa aussi disposait de pouvoirs, elle le savait, mais elle s'en servait relativement peu. Ils étaient utilitaires, lui permettant de réaliser certaines tâches pas forcément très légales mais ils n'avaient rien d'extraordinaire par rapport à la démonstration de la Maîtresse des Eléments. La jeune femme observa un morceau de glace en train de fondre rapidement, répondant distraitement à la question de la magicienne par un simple haussement d'épaules. Non elle ne savait pas combien de temps ils avaient parlé mais c'était vraiment une drôle de sensation pour elle…

La nérozia resta plongée dans ses pensées, bien que légèrement inquiétée par le mal de tête d'Illumina, jusqu'à ce que tous aillent se coucher. Le sommeil ne vint pas rapidement la faucher… Une fois encore elle innovait coté expériences, étant habituée à voyager seule. Donc à camper seule. C'était assez étrange de sentir ces autres personnes dormir à coté d'elle. Seto avait une respiration relativement profonde et calme alors que la magicienne avait visiblement des cauchemars. Au final la jeune femme se résolu à ne pas dormir et préféra se poster à l'extérieur, montant la garde pour que rien ne puisse les approcher. Au petit matin sa capuche lui permit de masquer efficacement ses traits tirés… Lorsque Seto émergea, ils échangèrent un long regard et il alla s'enquérir d'Illumina pour répondre à la question muette de la syliméa…

Sauf qu'ils n'eurent jamais vraiment le temps d'en parler. Kaly se releva en constatant la présence d'un nuage qui se rapprochait, signe distinctif d'un groupe monté… Bien que ses yeux terrans ne puissent voir assez loin pour pouvoir les identifier elle sentit instinctivement qu'ils étaient certainement porteurs d'ennuis. Illumina avait elle aussi du les remarquer car elle fut encore plus prompt à réagir, se préparant d'ors et déjà au combat. Kaly ne put s'empêcher d'avoir un léger ricanement alors qu'elle même préparait ses armes…


-Au final c'est toi ou c'est moi qui les attire?

La nérozia remonta son foulard sur son visage, sachant qu'ils allaient manger de la poussière plus que de raison s'ils allaient se battre, et vint se placer derrière la magicienne, sur sa gauche. Cela la mettait loin des montures de ses alliés tout en lui permettant de s'approcher de celles de leurs opposants. Pour une rare fois dans sa vie, elle ut bien heureuse de son étrange relation avec le règne animal. S'ils ne pouvaient pas s'approcher à cheval, cela ferait un avantage de moins de leur coté puisqu'ils auraient à marcher avec leurs armures lourdes… Illumina étant délibérément en position de défense, la jeune femme n'eut aucun remords à enclencher une flèche dans son arc, le tendant à moitié, prête à réagir.

L'homme s'arrêta à mi-chemin entre ses hommes et les trois aventuriers, semblant les jauger du regard. Peut-être essayait-il d'évaluer ce qu'ils valaient à moins qu'il ne cherche à les identifier. Kaly carra ses épaules, essayant d'avoir l'air aussi sûre d'elle qu'Illumina l'était d'elle-même, avec plus ou moins d'efficacité étant donnée le nombre d'adversaires potentiels… L'inconnu eut finalement un reniflement proprement dédaigneux et la jeune femme sentit comme une petite blessure d'ego. Elle n'était peut-être personne, surtout à coté des deux membres de la guilde, mais elle pouvait quand même se montrer un peu dangereuse…


-Nous venons juste nous servir. Sentez-vous libres de résister, mes hommes s'ennuient…

Il brandit brusquement son poing et sa troupe chargea droit sur eux en hurlant pour les intimider. Ce qui n'était pas nécessaire, Kaly les trouvant déjà suffisamment impressionnant comme ça… Bien qu'une partie de son cerveau hurle comme une fillette et cherche à s'enfuir, la grande majorité se mit en action de façon automatique. Son arc se leva, oblique, et une première flèche vola droit vers l'un des hommes. La seconde d'après son corps s'écrasait lourdement au sol et se faisait piétiner par ses camarades. Consciente que cela la mettrait en position de faiblesse, et potentiellement dans de très gros ennuis, la jeune femme avança complètement comme si elle cherchait à charger à son tour.

La nérozia écarta les bras avant de faire un mouvement comme si elle cherchait à balancer quelque chose devant elle. Dans l'instant une pluie de pierres vola droit sur les montures de leurs ennemis. Ce ne fut pas tant cette surprenante pluie que la présence de la syliméa qui brisa la charge, les chevaux ruant et hennissant alors qu'ils cherchaient à partir en sens inverse, leurs cavaliers se retrouvant mis à terre ou emportés loin du combat. Elle espérait juste que pour un observateur extérieur son petit tour avec la télékinésie suffisait à expliquer le phénomène… De toute façon, elle n'avait plus le temps de mieux couvrir ses traces. Déjà essoufflée à cause de l'effort magique, la jeune femme ne laissa pas les occasions filer et se remit à utiliser son arc…

Le tout, maintenant, était de se montrer efficace et, surtout, éviter de devenir une gêne pour les combattants largement plus expérimentés qu'elle qu'étaient Seto et Illumina. Le fracas du combat se referma sur elle comme une chape de plomb et tout ne fut plus que sang, cris, métal et poussière. Il devint rapidement évident qu'elle ne pourrait plus se servir de son arc et elle s'arma donc de son épée courte et de la dague que lui avait justement offerte la magicienne. On ne pouvait pas vraiment parler de puissance quand on l'observait se battre… Kaly était plus serpentine, toujours en mouvements, esquivant sans cesse et donnant des coups précis. La jeune femme économisait son énergie et préférait un coup bien placé, et efficace, qu'une multitude de coups puissants mais désordonnés.

Pour autant elle n'avait ni la puissance ni l'endurance de la Maîtresse des Eléments, sans compter qu'elle venait de durement taper dans ses maigres réserves… La syliméa affichait déjà des souvenirs de ses adversaires, des estafilades sans grandes gravités couvrant certaines parties de sa personne. Elle avait aussi reçu un coup vicieux à la cuisse qui l'empêchait de bouger comme elle le voulait mais elle parvenait à rester debout. Elle se retrouva bientôt à ses cotés ainsi qu'à ceux de Seto, acculés au centre de l'affrontement. Dos à dos… Ce qui n'était pas une si mauvaise chose que cela, lui évitant ainsi d'avoir à surveiller ses arrières…


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mar 16 Avr - 23:03

    Nous venons juste nous servir. Sentez-vous libres de résister, mes hommes s'ennuient…

    On peux dire que vous en avez du cran pour venir nous voir.

    Je sais pas si t'a remarqué, mais on est une bonne vingtaine, contre trois aventuriers, deux chevaux et un moineau qui se sert de toi comme perchoir, héhé.

    Dieu que vous êtes dans l'ignorance, je suis connu partout dans Isthéria, le fait que vous ne me connaissiez pas m'étonne pas mal. Mais je vais tout de même résister, pas question que je me fasse tuer aujourd'hui ou même dans cent ans.

    Ensuite, un dur combat commença alors qu'Illumina fonça la première dans le tas, comme à son habitude quoi. Le fait qu'elle avait une grande agilité comparé la plupart des malfrats et bandits devant elle, l'avantageais beaucoup plus face à la plupart d'entre eux. Bien que certains étaient assez doué pour lui tenir tête, à elle et Seto. Kalysta n'était peut-être de son niveau mais elle s'approchait très vite du niveau de Seto, qui était déjà bon en combat. Mais le combat était plus dramatique qu'Illumina l'avait prévu. Elle avait beau en avoir dégommé une bonne dizaine, il en restait encore la moitié et elle commençait déjà à s'essouffler, ce qui n'était pas normal car ca ne faisait que quinze minutes environ qu'elle combattait et elle ne tenait presque plus. Elle et Kalysta se mirent donc dos à dos, couvrant les arrières, l'une de l'autre, Illumina pensait à un plan en même temps, mais dans le feu de l'action ce n'était pas évident.

    Elle décida donc de passer à la vitesse supérieur, utilisant la transe pour être encore plus rapide. Le seul petit problème c'est que quand elle utilisait cette spécialité, elle s'épuisait encore plus vite, mais il faillait qu'elle mette un terme à ce combat. Elle leva son épée double, la lame vers le ciel et invoqua un éclair qui vint électrifier les deux lames de son arme.

    Attentions les gars, cette garce à plus d'un tour dans son sac!

    Un des hommes qui la combattait pensait enfin avoir touché au but... mais la lame de sa dague passa bord en bord d'Illumina, étrangement.

    Qu'est-ce que c'est que ça?

    C'est une image rémanente pauvre andouïlle, j'ai seulement bouger très vite, dit-elle en le frappant alors qu'il se retournait, quand elle lui avait touché l'épaule.

    Elle finit enfin par venir à bout, elle, Kalysta et Seto, de presque tous les bandits présents, il n'en restait que cinq, incluant le chef. Qu'allait-il advenir de ce combat.



[HRP]: désolé j'avait pas trop d'idée pour ce post là


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mer 17 Avr - 15:08

Kalysta commençait à voir le bout du tunnel… Elle avait mal partout, consciente qu'elle allait devoir "gommer" quelques nouvelles cicatrices potentiellement disgracieuses. La jeune femme avait nettement plus l'habitude des combats moins "loyaux", de ceux où elle pouvait rapidement se glisser dans les ombres pour pouvoir prendre ses adversaires en traître tout en bénéficiant des avantages d'un terrain connu… Là il s'agissait plus d'une bataille rangée où aucun autre recourt n'était possible… Si son petit tour avec la télékinésie leur avait permis de ne plus se soucier des chevaux, elle n'avait pas vraiment d'autres cartes en main pour pouvoir épauler ses deux compagnons de galère…

Pour autant la jeune femme n'avait pas vraiment à rougir de sa performance. Tout comme Seto qui semblait être un combattant plus "classique" qu'Illumina, elle parvenait à mettre ses ennemis à terre tout en restant en vie. Mais pas forcément indemne… Alors qu'elle achevait l'un des brigand, un coup vicieux vint la cueillir sur le flanc droit, manquant lui arracher un cri qui fut heureusement étouffé par son foulard. L'épée avait profondément mordu sa chaire mais elle n'avait pas pris le temps de voir quels étaient exactement les dégâts… La douleur irradiait de tout son coté à chacun de ses mouvements et une partie de sa tenue devenait bien trop humide pour que cela soit normal. Serrant les dents, elle ne dit rien, remerciant le ciel que son sang soit aussi rouge que celui des terrans puisqu'il en devenait invisible sur sa tenue noire. Même si la poussière ambiante finirait pas la trahir…

Ses mouvements commencèrent à se faire plus difficiles, offrant une ouverture bien trop tentante à ceux qui venaient se frotter à elle. Même si elle avait toujours, depuis son incarnation cela va sans dire, eu une solide constitution en se remettant rapidement des quelques blessures qu'elle avait déjà pu subir, la syliméa eut brusquement une révélation. S'ils n'en finissaient pas rapidement, elle était bien partie pour se vider de son sang. Déjà bien plus pâle qu'au début du combat, elle n'avait aucunement envie de mourir au beau milieu de cette fournaise à cause d'une bande de voleurs sans foi ni lois… Profitant d'un moment de répit, elle se rapprocha au maximum de ses alliés, finissant tout de même par presser sa main contre sa plaie.

Elle eut un grognement de douleur mais n'en dit pas plus. L'entaille était longue et profonde mais ne semblait pas avoir causé de dommages à des organes. Non, les dommages étaient surtout du coté du muscle, d'où ses mouvements handicapés. Pendant quelques secondes elle regarda sa main avec une pointe de confusion… Dépourvue de gants, l'éclat carmin tranchait étrangement sur sa peau blanche. C'était vraiment la première fois qu'elle perdait autant de sang… Cet état de fait la poussa à raffermir sa prise sur ses armes, plus déterminée que jamais à tenir tête à ses adversaires jusqu'au bout.

Après tout il ne restait que cinq brigands, même si leur chef était du compte… Il suffirait de quelques coups bien placés pour qu'ils soient libre de panser leurs plaies. A cet instant quelque chose titilla la jeune femme. Si elle avait été du coté des brigands, elle aurait déjà pris la fuite. Techniquement parlant les trois aventuriers avaient largement démontré leur supériorité par rapport à eux… Ils étaient parvenus à mettre à bas les trois quarts de la troupe. Pas besoin de se sacrifier… Kaly comprit soudainement ce qui la gênait vraiment: ils étaient trop confiants. Surtout le chef qui venait tout de même d'envoyer une quinzaine de ses hommes au casse-pipe sans obtenir autre chose qu'une blessure incapacitante sur la personne la plus faible du groupe.

Main toujours pressée sur le flanc, la jeune femme se tourna pour mieux les observer. Non, vraiment, cet homme avait l'air trop confiant, affichant clairement un sourire satisfait. Les hommes qui lui restaient étaient d'ailleurs détendus. Et tous se trouvaient à une distance raisonnable d'eux… Il leur fallait charger pour les atteindre au corps à corps, Kaly étant certaine qu'elle ne pourrait pas bander d'arc avant un petit moment… Cet homme était persuadé qu'il venait de gagner. Alors même que ce qu'elle voyait lui affirmait le contraire. Quel était donc cet atout caché dans sa manche qui le rendait si confiant?

Sentant venir le coup fumeux, parce qu'elle était paranoïaque de nature ou parce qu'elle-même avait tendance à se battre ainsi, elle se retourna vivement pour observer les alentours avec attention. Il devait forcément il y avoir quelque chose, son instinct le lui hurlait presque aux oreilles, la sommant de partir loin d'ici ou de se cacher dans le premier renoncement rocheux disponible. Et ce fut probablement pour cela qu'elle perçut un mouvement du coin de l'œil, comprenant que la poussière produite ne pouvait être que la résultant d'un pied dérapant sur le sol inégal… Ce fut une véritable épiphanie et la jeune femme se retourna brusquement vers Illumina…


-Attention !

La perception du temps est vraiment très étrange parfois… Kalysta eut l'impression que les choses se déroulaient à la fois terriblement rapidement et bien trop lentement. Remarquer les infimes traces qu'elle avait interprété comme étant les indices révélant la présence d'autres hommes juste au niveau d'Illumina lui sembla étonnamment rapide. Comme si c'était évident. Après tout la sindarine était l'adversaire le plus dangereux de leur groupe, donc celui à éliminer en priorité après l'avoir en partie épuisé… Pour autant si la révélation était rapide, sa mise en garde criée et la mise en mouvement de son corps lui parurent atrocement lents. Elle n'allait jamais arriver à temps. Cette certitude la frappa avec une force sans commune mesure… Mais la nérozia était têtue dans son genre. Très… Et elle n'était pas du genre à laisser le peu de personnes qu'elle considérait comme étant ses amis mourir sous ses yeux sans rien faire.

Alors même qu'elle avertissait Illumina, cette dernière reçut un coup de coté qui la poussa au sol, Kalysta l'ayant percutée, épaule en avant. Pendant une fraction de secondes, elles échangèrent un regard, la jeune femme occupant exactement la place qu'elle occupait auparavant. Elle ouvrit la bouche pour parler mais elle n'eut pas l'occasion de mieux s'expliquer…

La syliméa eut brusquement l'impression que son torse explosait. Affichant une expression clairement surprise, elle baissa les yeux pour constater qu'il n'en était rien. Il y avait juste un long sabre sortant de sa poitrine et une main la tenant à l'épaule. Elle fronça les sourcils, déroutée. Elle était à peu près certaine que cette chose métallique et couverte de sang n'avait rien à faire là. Mais elle avait énormément de mal à dire pourquoi… Peut-être parce qu'elle ne parvenait plus à respirer? Elle ne sentit même pas ses jambes céder alors qu'elle finissait à genoux, surprise de trouver le sol aussi proche. La nérozia releva un regard déjà vitreux vers la femme non loin d'elle, incapable de la voir correctement. Un hoquet de douleur accompagna le sinistre bruit que fit la lame lorsqu'elle fut brutalement arrachée.


-Oups, mauvaise prise…

Debout derrière elle, l'homme offrit un sourire sinistre à Illumina. Il se laissait voir, conscient que d'autres étaient encore invisibles... Il était évident que Kalysta ne restait à genoux que parce qu'il la tenait encore par l'épaule. D'un habile coup de pied, il la propulsa vers la magicienne… La jeune femme heurta lourdement le sol à ses pieds, sans la moindre réaction, les yeux encore grands ouverts et fixant le vide.

-Mais ce n'est pas un soucis, non?


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mer 17 Avr - 20:44

    Toujours à bout de souffle, Illumina combattait tant bien que mal, lacérant la peau de ses ennemis avec sa lame électrifier, leur donnant des chocs électriques puissants en même temps. Elle avait vraiment envie que le combat finisse, la Sindarine voyait bien que le combat s'éternisait. Cela faisait déjà une bonne trentaine de minutes qu'ils combattaient les bandits. Le front couvert de sueur, c'est à peine si elle pouvait encore tenir son arme correctement. Elle semblait de plus en plus lourde et elle se fatiguait de plus en plus.

    Illumina voyait bien que le chef des malfrats avait carrément le dessus sur eux, surtout que les cinq restants étaient bien plus forts que les quinze autres, mais il n'avait rien à voir avec la vitesse et la force d'Illumia. Les quinze autres ne devaient être que de simples pions de l'échiquier. Alors pourquoi avait-elle tant de mal?

    Pendant cela, Kalysta et Seto se battaient dans leur coin, Kaly avec son épée courte et sa dague (qui était en fait l'ancienne dague d'Illumina) et Seto qui se battait avec un méthode peu orthodoxe, le lancer des couteaux. Eh oui, ce type était une virtuose de la précision et était le seul de la Guilde des Aventuriers à se battre en tirant des couteau et des shurikens. Mais il était aussi le seul à avoir des dons de guérison très puissant parmi Illu, Yaag, Verna et Rick. L'ami d'Illumina se posa ensuite une question tout haut, s'adressant à Kalysta, pendant qu'il n'était plus à porté des épées des bandits.

    Il y a quelques chose d'anormale chez Illumina.....

    Quoi donc?

    Normalement, elle ne s'épuise pas aussi vite, elle peux combattre pendant une heure si elle le veux et elle est encore énergique. mais là, j'imagine que tu as remarqué toi aussi, c'est à peine si elle peut encore tenir son Einlanzer.

    J'ai remarqué moi aussi, c'est très étrange. Tu crois qu'elle est blessée ou malade?

    Non je ne crois pas, certe elle est peut-être affectée encore un peu par la Sarnarhoa mais ce ne doit être que minime. Ce qui me trotte dans la tête c'est le cauchemar qu'elle a fait cette nuit, je crois que c'est à cause de cela qu'elle est affaibli...

    Les deux se remirent au combat, sauf qu'il arriva un terrible accident à Kalysta, après quelques minutes. Une lame de métal la transperça de bord en bord, alors que Seto l'évita de justesse. Cela arriva alors qu'elle cria à Illumina de faire attention. Le chef la pris alors et intimida Illumina, alors qu'il tira Kalysta juste à côté de la Sindarine. Elle avait l'air à mit consciente, les yeux grand ouvert, mais aucun sont ne sortant de sa bouche.

    Ka......KALY!!!!!!!!!!!!

    Alors on est de moins en moins confiante, haha?

    Ka.... Kaly, c'est pas possible qu'ils aient fait ÇA!!!!!!!!

    Euh chef, c'est normal que les yeux de cette gonzesse ont subitement tourner rouge? dit un de ses sujets

    J'... J'ai mal tout d'un coup, ARGHHHH! Qu'est..... qu'est-ce qui m'arrive. j'ai maaalllllll!

    Illumina se prit soudainement la tête en grelotter sur place, on aurait dit qu'elle devenait folle ou même démente. Quelque chose se passait dans sa tête, mais quoi?

    Qu'est-ce qui t'arrive Lumin, tes yeux..... tes yeux sont soudainement devenus rouges?!?! dit Seto en ramassant le corps inanimé de Kalysta.

    J'ai la tête en feu, on dirait qu'elle va exploser!

    La guerrière se laissa tomber subitement à genou sur le sol, les main par terre avec les doigts qui frémissaient. la peau de son corps tout entier commençait à changer de couleur et tournait de plus en plus vers le gris foncé.

    Par tous les dieux, elle est en train de se transformer?!?

    C'est bien ce que je pensais... mais certaines personnes perdent la tête la première fois qu'elles se métamorphosent, en quoi vas t-elle se transformer?, pensa Seto

    Pendant que sa peau continuer toujours à changer de couleur, Illumina poussait des cris de douleur et de souffrance, après tout c'était bien normal, la première fois. C'était maintenant au tour des ongles à pousser, on les voyait grandir à vu d'oeil à vitesse grand V, ils atteignaient maintenant environ dix centimètre chacuns et ils devinrent tous noirs, ainsi que sa chevelure argentée. Le plus bizarre c'est que des arcs électriques parcouraient maintenant tout son corps en permanence. Bref, elle avait maintenant la peau et les cheveux foncés, de grands ongles longs comme des griffes, les iris rouges vifs et de l'électricité partout sur son corps.

    Une fois la transformation achevé, elle stoppa de cria alors que sa souffrance était finit, sauf qu'elle s'affala sur le sol, ne bougeant plus. Seto cru qu'elle soit morte mais un des briguants s'approcha d'Illumina, intrigué.

    T'APPROCHES PAS IMBÉCILE! cria son chef

    Mais il le cria un peu trop tard. Alors que l'homme tenta de l'examiner de plus prêt. il ressus un violent coup du revers de la main, qui le propulsa droit sur un rocher qui se fissura au contact.

    NE ME TOUCHE PAS MISÉRABLE INSECTE!!! cria Illumina, ou plutôt la "nouvelle Illumina".

    Elle se leva soudain, regonfler d'énergie alors qu'elle était presque grabataire il y a à pein quelques minutes. Seto observa la scène, bouche-bée. D'où sortait elle toute cette force physique? Même Illumina n'en avait pas autant. Elle se dirigea alors vers Seto et retira la lame d'un coup sec en regardant son ami, ou plutôt l'ami de l'"autre" Illumina.

    Tu attend quoi pauvre andouille, guéri la au plus vite. Moi, je me charge de ces quatre là.

    Ce n'est plus la Lumin que je connait ça, c'est plutôt une entité maléfique. Elle ne m'a jamais traité ainsi auparavant, pensa t-il alors qu'il commença à guérir le corps de Kalysta.

    Tu pense pouvoir venir à bout de nous quatre?

    Oh que ci, mais je vais plutôt vous faire un peu soufrir d'abord, j'adore voir des visages remplis de terreur avant leur mort.

    Mais qu'est-ce qu'elle dit là?

    Seto était à la fois heureux et terrifié. Il était heureux parce qu'Illumina avait fait le regain d'énergie, mais était terrifié parce que l'Illumina devant lui n'était pas du tout celle qu'il connaissait depuis si longtemps. C'était plus un monstre sadique et cruelle qui se dressait devant ses yeux. Il faisait en même temps le mieux qu'il pouvait pour refermer les plaies. Kalysta ne mettrait pas beaucoup de temps à rouvrir les yeux. Illumina fonça droit sur eux, seule mais très confiante et tua le premier avec un violent éclair qui venait de sa main griffu et projeta l'autre sur un arbre qui déracina en même temps, dû au choc. Il n'en restait plus que deux, le chef et un de ses acolytes.

    Tu vois, je n'ai même pas besoin de mon arme pour vous faire la peau, huhuhu.

    Elle est beaucoup plus rapide que tout à l'heure.......


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Jeu 18 Avr - 18:02

Ce n'était pas prévu… Si on lui avait posé la question, la jeune femme aurait certainement répondu qu'elle ne s'attendait pas à mourir aussi "jeune". Accessoirement elle aurait précisé que ce n'était pas une expérience très plaisante. La douleur, déjà, était quelque chose de difficilement supportable… Sur le coup, elle s'était vraiment attendue à découvrir que sa cage thoracique s'était ouverte pour dévoiler son cœur palpitant. Elle avait donc été fort surprise de constater que ce n'était "qu'un sabre". A partir de là son cerveau s'était emballé comme un cheval paniqué… Cela avait créé une étrange distanciation, comme s'il se refusait à assimiler que c'était bien son corps qui était mis à mal. Un refus catégorique…

*C'est vraiment moi?*

Lorsqu'il avait retiré son sabre, la jeune femme avait cru hurler de douleur mais seul un hoquet s'était extirpé de ses lèvres désormais teintées de sang. Elle avait réalisé avec horreur que son corps ne répondait plus du tout. Elle se sentit propulsée en avant, percuter le sol sans pouvoir rien y faire… La jeune femme était prisonnière d'une cage de douleur, un corps agonisant, et elle ne pouvait rien y faire. Il lui sembla bien entendre son nom, des cris mais elle avait l'impression qu'elle avait la tête sous l'eau. Tout lui parvenait de très loin, sa vision était trouble et elle ne parvenait pas à reprendre son souffle…

*Je suis fatiguée…*

Plus sa vision se troublait et plus elle se sentait détachée de la situation. Même la douleur semblait étrangement s'atténuer. Comme si elle n'était plus importante, qu'elle n'était devenue qu'un détail. C'était assez agréable, comme lorsqu'on se laisse glisser dans le sommeil… Elle ne comprenait pas pourquoi cette sensation la paniquait autant. Même le fait qu'elle ne parvenait plus à respirer ne la dérangeait plus. D'ailleurs c'était tellement difficile qu'elle se demanda honnêtement pourquoi elle continuait. Si elle se laissait aller, elle pourrait enfin se reposer loin de toute cette agitation ambiante.

*Non*

Une part d'elle savait que si elle se laissait aller, elle ne se réveillerait plus jamais. Cette petite part têtue, revêche et furieusement persévérante… Cette petite part d'elle-même qui lui avait permis de tenir durant des années et des années d'enfermement. Cette part qui refusait toujours de baisser les bras, qui faisait en sorte de voir du positif dans chaque situation, qui s'accrochait furieusement à tout ce qu'elle pouvait trouver pour ne pas sombrer.

*Il ne faut pas…*

Cette part était en train de hurler à ses oreilles, de la secouer violemment en l'admonestant de se reprendre. Oui elle avait mal, oui elle était fatiguée, oui c'était tellement plus simple de se laisser aller… Mais il en était hors de question ! Parce que ce n'était pas juste de partir maintenant, parce qu'elle avait encore tellement à voir et découvrir, parce qu'il y avait encore quelques personnes qu'elle voulait revoir, parce qu'elle méritait elle aussi une petite part de bonheur et de normalité. Combien en restait-il de gens comme elle? De syliméas? Et que se passerait-il si elle y restait? N'allait-elle pas les mettre en danger au passage?

*Je ne veux pas mourir…*

Kaly n'y voyait rien mais elle sentait que c'était "normal". Ses yeux avaient du se fermer d'eux même à un moment donné. Les sons lui parvenaient encore déformés mais il lui semblait bien que la donne avait changé. Les cris avaient changé, on parlait plus mais la menace n'en était que plus réelle. Il semblait aussi qu'elle n'était plus sur le sol dur et poussiéreux… Mais la douleur avait tendance à tout submerger, celle de ses blessures mais aussi celle de ses poumons. Elle ne pouvait plus respirer…

*Respire*

La jeune femme, prisonnière d'un corps qui ne répondait plus, était en train de se débattre contre sa faiblesse et l'inconscience qui menaçait toujours de l'engloutir définitivement.

*Respire !!*

Désespérée, elle se focalisait sur la douleur, sur les sons et la sensation étrange au creux de son ventre. Mais elle sentait qu'elle s'enlisait dangereusement.

*Respire bordel !!*

La sensation au creux de son ventre lui donna l'impression de s'étirer brusquement comme si elle se dotait de tentacules qui se déroulaient maintenant dans tout son corps. Mais surtout vers son torse… C'était brûlant. C'était terriblement douloureux. C'était épuisant… Mais l'air pénétra enfin dans ses poumons, redonnant un coup de fouet à tout son organisme sous le soudain afflux d'oxygène. Elle avait tellement mal qu'elle aurait voulu pouvoir s'arracher ce torse qui la faisait tant souffrir. Si elle avait été en mesure de bouger, la jeune femme se serait probablement lacérée avec ses propres ongles. Mais l'air pénétrait de mieux en mieux dans ses poumons, la revigorant un peu plus à chaque respiration…

Brusquement la douleur s'atténua à un niveau déjà bien plus supportable. Elle pouvait à nouveau penser de façon rationnelle et non plus comme un animal rendu fou par la douleur… Cela faisait mal mais c'était "normal", quelque chose à même d'être surmonté avec une pointe de volonté. Forte de cette réalité, la jeune femme ouvrit brusquement les yeux, replongeant abruptement dans le chaos des combats. Elle fut aussitôt prise d'une quinte de toux qui la plia en deux. Les larmes aux yeux, la jeune femme roula sur le coté, luttant pour retrouver son souffle avant de cracher le sang qui venait de remonter dans sa gorge.

Elle resta prostrée quelques secondes, conscience de la présence dans son dos. Seto venait probablement de lui sauver la vie en la soignant, même partiellement. Aucun d'eux ne saurait que seule la volonté farouche de survivre de la nérozia lui avait permis de lancer le processus, commençant à régénérer les tissus détériorés là où il y avait urgence. Les vaisseaux, les poumons… Ces premières zones qui lui permettraient de respirer et de s'accrocher suffisamment longtemps pour qu'on puisse la sortir de danger. Ce qu'avait fait Seto avec efficacité même si la jeune femme restait blessée et, surtout, épuisée…

Déboussolée, le souvenir de ce qui l'avait mise dans cet état la percuta avec violence. Les derniers hommes. Illumina. Le sabre… Sa main vint convulsivement s'accrocher à sa poitrine, sentant le tissu déchiré et imbibé de sang alors que la blessure palpitait encore d'une douleur sourde. Plus consciente que jamais qu'elle était encore en plein combat et quelle n'était pas seule dans cette situation, elle se redressa à moitié sur ses genoux, cherchant à savoir ce qu'il se passait autour d'elle, comme un noyé perçant brusquement la surface de l'eau pour reprendre son souffle…

Le chaos et le sang… C'est tout ce que son cerveau amoindri par le manque d'oxygène et épuisé par les blessures parvint à enregistrer de ce qu'elle voyait. Puis les choses commencèrent à s'affiner. Visiblement, la situation avait bien changé depuis qu'elle s'était effondrée. Le chef des brigands semblait avoir perdu de sa superbe, désormais bien moins sûr de lui face à une créature à l'allure tout juste humanoïde voir carrément dantesque… La puissance qui se dégageait d'elle était suffocante, tout comme sa violence. Qui que ce fut, elle était dangereuse. Et probablement instable…


-Qui…?

Sa voix n'était plus qu'une sorte de croassement difficile et elle ne parvint même pas à finir sa question…

-C'est Illumina.

Seto s'était rapproché d'elle, la forçant à se remettre en position allongée d'une main posée sur son épaule. Elle était peut-être sortie de danger mais le moindre mouvement brusque provoquerait une nouvelle hémorragie. Il devait encore bander son torse et la mettre en sécurité. Sous le choc, la jeune femme se laissa faire… Elle ne parvenait pas à faire le lien entre la sindarine qui n'avait pas hésité à se lier d'amitié avec l'étrange créature qu'elle était et l'humanoïde qui était en train de terroriser les brigands. Pourtant, au fond d'elle, Kalysta éprouva une sourde satisfaction à voir ces hommes payer ce qu'ils venaient de lui faire subir. Et si elle avait été en état, elle se serait probablement réservé celui qui avait tenu ce satané sabre…


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mer 24 Avr - 4:25

    La guerrière sans pitiés s'approchait de plus en plus de sa cible. Elle y allait lentement car elle adorait voir l'expression de terreur sur le visage de sa prochaine victime. Elle avança de plus en plus, jusqu'à ce que le chef des malfrats ne puisse plus reculer, dos à dos à une roche.

    Ah, on fait moins le malin là, hahaha! J'ai une idée, on va faire un jeu, tu restes sur place et je te décapite vivant, ça te vas?

    Sale femme immonde, tu ne mérites pas ton titre honorifique, je vais régler ton compte sur le champ.

    Comme si tu pouvais m'arrêter rendu là....

    Illumina eu un exclamation de surprise lorsqu'elle le vit foncer avec sa lame en direction de la guerrière sindarine et Maîtresse des Éléments. Avait-il complètement perdu la tête ou avait-il un dernier atout? Illumina était clairement au dessus de son niveau suite à sa métamorphose. Le seul problème est qu'Illumina s'y croyait tellement qu'elle ignorait qu'elle dépensait bien trop d'énergie, la transformation ne serait pas très longue si elle continuait à ce train là. Seto, lui, l'avait remarqué depuis longtemps, mais il n'osait pas trop ouvrir la bouche car la fille devant elle n'était plus l'amie qu'il connaissait, non c'était devenu un être sans empathie et sans coeur qui combat seulement pour le plaisir.

    Ses inquiétudes furent fondée après qu'Illumina envoie un puissant éclair en direction du chef, le paralysant ainsi. Elle poussa un cri de douleur et de souffrance tellement fort que toute la région aurait pu l'entendre. Elle tomba sur ses genou et mit ses main par terre. Elle cracha même du sang en grande quantité. Puis, son corps se remit à se métamorphoser encore une fois en la Illumina que Kalysta et Seto connaissait bien.

    Mais...... mais qu'est-ce qui m'arrive, je... je n'arrive plus à me contrôler.

    Enfin

    Le briguant ne tarda pas à s'enfuir, voyant qu'il n'avait plus aucun moyens de combattre une telle furie. Il faut dire aussi que "Nemesis" l'avait pas mal amoché durant leur combat. Seto se releva ensuite, alors que Kalysta continuait de récupérer encore un peu et s'avanca vers Illumina.

    C'est fini, tu n'a plus besoin d'avoir peur de toi même maintenant, le mal est passé.

    Oui, mais il en reste toujours un de vivant, celui que j'ai expédier sur une roche, le responsable de ma métamorphose, regarde il est encore vivant, je le vois bouger un peu.

    Puis elle regarda Kalysta dans les yeux et tenta de lui remonter le moral.

    Il est à toi Kaly si tu veux, moi je suis carrément vidée.


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mer 24 Avr - 17:37

Chaque respiration était une lutte. Elle avait l'impression que sa blessure allait se rouvrir à chacun de ses mouvements. Mais il n'en était rien… Pour l'instant elle tenait le coup. Elle était épuisée, vraiment épuisée, comme si on avait pompé toute son énergie. La jeune femme avait froid et sentait que ses gestes étaient mal aisés, plus lents et moins assurés qu'à l'ordinaire. Seto pouvait voir aussi qu'elle avait le teint pâle et caverneux de ceux qui se sont vidés de leur sang, ses lèvres ayant même perdu leur couleur alors que les cernes sous ses yeux s'étaient creusées. Il ne comprenait pas qu'elle ait pu s'en sortir vivante. Pas avec ces blessures, pas avec autant de sang perdu et des dommages bien trop importants. Il l'avait senti quand il l'avait soignée, pour la ramener il aurait du y laisser la vie. Mais elle s'était réveillée d'elle-même, comme elle s'était appuyée sur ce qu'il avait fait pour se hisser hors du trou…

Pour l'instant l'un comme l'autre ne pouvaient pas faire grand chose. Ils étaient hors de course à cause des blessures ou de la dépense d'énergie. Ils n'étaient plus que les spectateurs impuissants de la déferlante de puissance d'Illumina. Et de son changement radical de personnalité… Kaly sentit un frisson descendre le long de son échine en réalisant à quel point la femme qu'elle observait était dangereuse. Et potentiellement dénuée de morale… On pouvait clairement lire sur son visage qu'elle aimait tourmenter ses proies, appréciant tout autant la mise à mort que les instants la précédent, instants durant lesquels elle pouvait pleinement tourmenter sa proie. La syliméa avait trop payer de sa personne pour pleurer sur le sorts de leurs agresseurs mais elle était inquiète pour son amie. Une fois qu'elle n'aurait plus personne à tuer, qu'allait-elle faire? Se retourner contre eux?

Si c'était le cas, elle ne pourrait strictement rien y faire. Se lever et même marcher semblaient deux exercices particulièrement éreintant à l'heure actuelle. Alors courir ou se défendre… Elle ne lui opposerait qu'une piètre résistance si elle cherchait brusquement à l'attaquer. Une petite part d'elle espérait que ce ne serait pas le cas. Non pas parce qu'elle viendrait à manquer d'énergie mais pare qu'elle les reconnaîtrait. On ne cherche pas à tuer ses amis…Et puis son apparition coïncidait avec son "incident"… C'était peut-être lié? Un trop gros afflux d'émotions? Il lui semblait bien avoir entendu crier son nom mais elle n'en était absolument pas certaine. Le regard qu'elle échangea avec Seto ne lui en apprit pas beaucoup plus, il semblait tout aussi inquiète qu'elle même si ce n'était pas forcément pour les mêmes raisons…

Son cri de douleur la fit sursauter, lui arrachant au passage un grognement de douleur. Elle avait l'impression qu'elle pouvait sentir chaque tendon, chaque muscle et chaque nerf qui avaient été sectionnés par ce foutu sabre. A coté de cela, la blessure qu'elle avait au flanc et qu'on venait de lui bander avait des allures d'égratignure. Inquiète et impuissante, la nérozia regarda son amie revenir à la normale. Au diable les bons soins de Seto, elle n'allait certainement pas laisser Illumina comme ça ! Lèves serrées en une ligne blanche pour ne pas laisser échapper le moindre cri de douleur ou une quelconque insanité, la jeune femme parvint tout de même à se relever. Elle était vacillante, pâle et peu sûre sur ses jambes, mais elle parvint à se traîner jusqu'à la sindarine pour se laisser tomber à coté d'elle.

Croisant son regard elle lui offrit le sourire le plus vaillant qu'elle put produire, ce qui n'était pas énorme étant donné l'état dans lequel elle se trouvait. Mais c'était quelque chose de rassurant… Car la syliméa parvenait à bouger, ne semblait plus se vider de son sang et paraissait pleinement consciente de son environnement. Elle n'était pas prête pour un second round mais si on la laissait se reposer, vraiment, elle serait vraiment sortie d'affaire.


-Ouais… Moi aussi…

Vidée oui. Plus d'énergie. Plus de sang non plus… Kalysta resta silencieuse quelques secondes puis ses épaules commencèrent à être secouées par un rire silencieux tant elle trouvait l'analogie hilarante. Le rire finit par se faire plus audible alors qu'elle se recroquevillait sur elle-même pour essayer d'endiguer les vagues de souffrance que son hilarité provoquaient dans son corps. Il y eut un grondement et une partie des roches se trouvant au-dessus de son quasi assassin s'effondrèrent sur lui, achevant tout questionnement sur qui irait le tuer. La syliméa se figea, observant la scène avec des yeux ronds, avant de rire d'autant plus fort face à ce coup du sort qui la privait de vengeance. A la limite des rires hystériques, des rires entrecoupés de jurons et de grognements de douleur. Elle finit couchée au sol, aux cotés d'Illumina, se tenant les cotes. Il fallut de longues minutes pour que la jeune femme retrouve son calme, son regard se perdant dans les nuages.

-Ca craint…

*Ma vie, la douleur, ma vengeance abortée, mon état général, Illumina blessée. Ou fatiguée. Ou folle…*

-Rappelle moi de jamais te foute en rogne..

Son hilarité planait encore sur elle, menaçant de la reprendre encore une fois. Cela n'avait rien de moqueur. Ni vraiment de drôle. C'était ses nerfs qui lâchaient…


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mar 30 Avr - 3:09

    Apparemment, Seto était le seul encore debout et en état de combattre. Il avait beau avoir soigné Kalysta, son énergie ne reviendrait pas d'un coup sec. Concernant Illumina, elle était grabataire tellement elle avait utilisé d'énergie. Son double avait peut-être une grande force, mais cela n'est dû qu'à l'énergie qu'elle consommait pour ses sorts dévastateur. Illumina elle, utilisait ses sorts plus convenablement, bien qu'ils étaient moins puissant. "Nemesis" avait ses avantages comme ses inconvénients. Donc il fallait qu'elle apprenne à contrôler se pouvoir de métamorphose, car en cas de nécessité elle allait peut-être devoir l'utiliser encore une fois. Il faudrait juste qu'elle change son tempérament car elle avait l'air de se foutre carrément de Seto et de Kalysta sous cette forme.

    Rappelle-moi de jamais te foute en rogne..

    ..... héhé, hahaha, oui je m'en souviendrai hihi, moi qui pensait avoir atteint mon maximum de puissance, rie-t-elle à voix basse.

    La Sindarine se leva ensuite avec beaucoup de difficulté, surtout que sa jambe droite ne bougeait pas très bien, elle avait du mal à marcher vers la dernière cible du trio. Au passage, elle prit l'épée qui fut la cause de sa métamorphose et avança très lentement vers le dernier briguant.

    En voyant la lame dans les mains d'Illumina, le malfrat tenta de se sauver en se relevant, mais Seto lança quelques petits couteaux , épinglant la cible sur un tronc d'arbre, non loin de la roche qu'il percuta grâce à l'onde de choc de "Nemesis".

    Illumina regarda son physique une dernière fois, examinant ses mains de fond en comble. Elle grelottait encore un peu suite à sa transformation. Mais ses mains avaient quelque chose de changé. Les ongles de ses deux mains s'étaient bien rétractés et avaient retrouvé leur couleur blanche, au lieu du noir et leur longueur initiale. La seule différence est que les ongles d'Illumina étaient maintenant...... pointus comme des griffes?!?!

    Attend Lumin, je crois que Kalysta voulait le finir. Ah oui, ça a l'air bizarre comme question mais il faudrait un nom à ton double, t'a une idée du nom qu'on pourrait lui donner Kaly?


[HRP]: J'avait pas trop d'idée ce coup là...


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Mar 14 Mai - 18:43

Elle laissa la tension s'échapper d'elle au travers de son rire nerveux, sentant l'adrénaline qui courrait auparavant dans ses veines se tarir lentement. L'idée qu'elle allait assister aux prochains levers de soleil commençait à lentement mais sûrement se frayer un chemin dans son esprit… Les derniers événements lui paraissaient un peu irréels, comme si elle se réveillait éreintée d'un cauchemar particulièrement marquant. Et un poil trop réaliste. Ils avaient tous besoin de se poser proprement dans un coin tranquille pour se reposer et dormir. Quelques heures au moins. Pour ne pas dire quelques jours pour elle…

Elle adressa un sourire à Illumina, elle pouvait la qualifier d'amie à coup sûr maintenant, non? Elle était déjà plus qu'impressionnante en temps normal mais elle ne savait pas s'il était vraiment très sage de lui dire que maintenant elle faisait carrément peur… Sa nouvelle "forme", difficile de qualifier son état autrement, était non seulement intimidante de puissance mais il y avait aussi quelque chose chez elle qui faisait que l'on sentait que même ses amis et alliés n'étaient plus en sécurité à ses cotés. Seto et elle s'en sortaient bien pour cette fois, l'Illumina alternative semblant avoir préféré prendre sa revanche sur les brigands plutôt que d'achever une mourante et son soigneur…

Alors que la sindarine se relevait, la jeune femme fit l'effort de passer en position assise. Elle avait un peu l'impression que tout son torse était en train de se déchirer en deux avec un grand brasier au milieu. C'était une sensation terriblement douloureuse et désagréable mais elle commençait à lentement s'y habituer. Cela n'atténuait rien mais lui permettait de retrouver un certain contrôle de sa personne. Au moins un souffle un peu moins erratique… Elle observa le talent avec lequel Seto punaisa son quasi assassin à la surface la plus proche.

Faisant preuve d'une certaine volonté, la syliméa parvint même à se mettre en position debout et à se traîner jusqu'à Illumina. La jeune femme n'aimait pas tuer de sang-froid, quoi que l'on puisse penser dans gens de sa race… Mais elle était bien prête à faire une exception pour le responsable de la douleur sourde qui pulsait désormais dans son abdomen. Elle se souvenait parfaitement de chaque sensation lorsque la lame l'avait traversée de part en part et elle était à peu près certaine qu'elle ne l'oublierait jamais. Elle lui en devait une…

Elle interrogea la maîtresse des éléments du regard avant de prendre l'infâme épée en main. Drôle de sensation, surtout qu'elle pouvait encore voir les traces de son propre sang sur la lame… Se traînant tant bien que mal, elle parvint à se positionner face à son agresseur, ce dernier ayant pâli en comprenant qu'il admirait sa propre mort. Administrée par un ersatz de fantôme en plus. Avant qu'il ne puisse se débattre, protester ou supplier pour son salut, la nérozia posa la pointe de la lame sur son abdomen, mirorant sa propre blessure, elle se laissa aller de tout son poids sur l'arme. La jeune femme garda son regard rivé au sien tout le long, jusqu'à ce que l'étincelle de vie s'en efface, consciente de chaque sensation qu'il devait avoir pour les avoir vécu quelques instants auparavant.

Sa mort n'atténua en rien la douleur mais une partie d'elle fut satisfaite de lui avoir rendu la monnaie de sa pièce. Elle eut un reniflement dédaigneux et s'éloigna enfin du corps sans vie pour se diriger vers son amie.


-Ton prénom fait penser à la lumière, ce qui te correspond bien… Mais quand tu…"changes…. Tu deviens plus sombre. Il faudrait donc trouver un nom qui fasse penser à cela… Non?


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Sam 1 Juin - 9:33

    Un nom, pourquoi faudrait-il un nom à mon double maléfique, Seto?

    Ton prénom fait penser à la lumière, ce qui te correspond bien… Mais quand tu…"changes…. Tu deviens plus sombre. Il faudrait donc trouver un nom qui fasse penser à cela… Non?

    Et tu a parfaitement raison mon amie. Mon nom signifie "Lumière du soleil levant" en Sindarin... J'ai une idée, on a qu'à inverser le nom, comme "Noirceur de la lune". En plus ma peau devient presque noir ainsi que mes cheveux, donc j'imagine que cela serait un nom judicieux pour ma deuxième personnalité.

    Et qu'elle est le mot en Sinadrin pour "Noirceur de la lune"?

    Nemesis! dit-elle en souriant à Kalysta et Seto

    Qu'est-ce qu'il y a de drôle Lumin?

    Rien, je trouve juste ça marrant que tu me pose une question là-dessus après un tel combat, haha! ..... Hugghhh, j'ai mal à la tête encore

    Oh non, ne me dit pas qu'elle va se transformer à nouveau, y'a plus de danger......

    La guerrière Sindarine se recroquevilla à nouveau en se serrant la tête entre ses mains, nouvellement griffues. Encore une fois, sa peau redevint sombre, ses cheveux s'assombrirent, ses yeux devinrent rouge et les mêmes arcs électriques parcourait à nouveau tout son corps.

    Héhéhé, hahahaha, alors je vous ai manqué les amis, si on jouait à quelque chose?

    Je croyait que tu étais vidé de tout ton énergie, Illumina?

    Maintenant je suis Nemesis, et tu saura qu'on récupère à la longue héhé!

    Le seul problème est que "Nemesis" semblait vraiment surestimer ses capacité, elle avait beau devenir plus forte sous cette forme, Illumina n'avait pas beaucoup récupéré en si peu de temps, donc elle serait vite à court de pouvoir magique. Elle allongea les ongles de ses mains d'une bonne dizaine de centimètres chacun et se mise en position d'attaque.

    Reviens à toi bon sang, non seulement tu veux jouer avce nous de façon agressive mais tu n'as plus le contrôle sur toi-même et tu ne distingue plus tes ennemis de tes amis!


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Lun 3 Juin - 18:45

Elle ne s'était pas attendue à tomber aussi juste quant au nom de la maîtresse des éléments… La jeune femme ne connaissait pas un traître mot de la langue exotique des sindarins. En fait, elle ne connaissait que la langue usuellement utilisée par tous… Pendant quelques instants elle se demanda si les siens avaient eu un langage propre à eux. Quand ils n'étaient pas incarnés, on ne pouvait pas vraiment dire qu'ils communiquaient de façon classique, il s'agissait plus d'une forme d'empathie teintée de télépathie… Des idées, des images, des sensations, mais rien d'aussi structuré qu'un langage oral pouvait être. Ensuite… Et bien une fois incarnés, ils avaient tendance à puiser dans les connaissances de leurs hôtes. Du coup, ils ne connaissaient que les langues de leurs hôtes… Mais l'idée d'un système unique et original destiné aux syliméas seuls avait quelque chose de tentant… Peut-être quelque chose à travailler par la suite?

-Némésis… Je suppose que ça sonne bien…

Difficile de s'étendre vraiment sur la question… C'était assez étrange de parler de cela alors que cela concernait une autre personne. En quelque sorte. Car lorsqu'elle se transformait en cette autre "personne", Illumina était consciente. Elle était juste quelqu'un d'autre… Ce quelqu'un d'autre avait peut-être son mot à dire au sujet de ce nom qu'on venait de lui attribuer? Sauf que la nérozia n'eut jamais vraiment l'occasion de s'étendre sur la question puisque son amie ut à nouveau prise de violents frissons, signes avant coureurs de l'arrivée de sa seconde personnalité.

Même si elle n'était pas en état de réagir très vite, elle eut la présence d'esprit de s'éloigner d'elle. La dernière fois que cela s'était produit, seuls les malandrins avaient à se plaindre de sa soif de sang. Mais maintenant, il ne restait plus que Seto et elle sur le champ de bataille… Mieux valait donc prudemment s'éloigner de sa violence apparente et des arcs électriques qui semblaient immanquablement ponctuer ses apparitions. La jeune femme échangea un regard avec le soigneur qui semblait aussi rassuré qu'elle. L'un comme l'autre n'était absolument pas en état de lui tenir tête si elle les attaquait…


-Du coup, maintenant que t'es là, "Némésis", ça te convient comme nom…?

Illumina était certainement aussi épuisée qu'eux, elle était en train de brûler ses dernières réserves d'énergie. Rien qu'à voir les arcs électriques qui se promenaient sur sa peau, la transformation devait lui coûter cher en pouvoir… S'ils parvenaient à l'épuiser définitivement, ils pouvaient espérer qu'Illumina revienne naturellement à elle. Et ce sans forcément l'affronter. ils avaient don à gagner du temps… Autant essayer d'entamer le dialogue, cela avait le mérite de faire d'une pierre deux coups puisqu'elle se demandait initialement si cette personnalité annexe serait satisfaite de ce nom…

-Et je ne sais pas à quoi tu veux jouer mais je doute que l'on soit de bons partenaires de jeu…

Techniquement parlant, Kalysta était à peu près sure qu'il suffisait qu'elle lui souffle dessus pour qu'elle s'effondre comme une loque…

-… Par contre si tu as récupéré, je suis curieuse de connaître tes capacités. Nous serions heureux d'être témoins de tes talents et de faire grandir ta légende.

Témoins, pas participants… Donc rediriger son énergie sur autre chose qu'eux…


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Maîtresse des Eléments ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Maîtresse des Eléments ::
Illumina Ragnarok
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Jeu 13 Juin - 4:38


    Nemesis regardait Seto et Kalysta avec son regard sadique et son sourire trompeur, elle était tellement obnubilé par son nouveau pouvoir qu'elle ne s'apercevait même pas que Kalysta et Seto avait élaborer un plan astucieux pour la faire redevenir normal en la forçant à vider tout le reste de ses réserves de magie et d'endurance. Il est évident que Nemesis était plus puissante qu'Illumina.... mais avec son énergie au maximum du moins. Dans ce cas si, elle partirait au vent si une grosse bourrasque décidait de lui foncer dessus comme un obus. Il ne suffisait qu'à la drainer du reste de ses forces tout en jouant le jeu en faisant croire au double d'Illumina de montrer son potentiel. Une seule grosse attaque et elle redeviendrait à elle-même à coup sûr.

    … Par contre si tu as récupéré, je suis curieuse de connaître tes capacités. Nous serions heureux d'être témoins de tes talents et de faire grandir ta légende.

     La guerrière Sindarine "maléfique" regarda alors Kalysta en se tournant la tête et la regarda pendant un cour instant. Puis elle se força à faire un sourire à la femme devant elle car elle avait l'air de vouloir connaître ses talents. Mais quelle genre d'attaques pouvait-elle bien utiliser? Elle n'avait utilisé que ses attaques courantes, peut-être Nemesis avait-elle de nouveaux combos? Elle se décida enfin à ouvrir la bouche en riant un peu en même temps.

    Toi, je dois dire que tu me plait, toi, haha! J'aime les gens qui connaissent tous mon potentiel. Surtout ceux qui me considère comme une légende vivante. 

    Puis, Seto se rapprocha de Kalysta et lui murmura à l'oreille pendant que Nemesis ne remarqua rien.

    Elle est complètement idiote sous cette forme si tu veux mon avis, ou alors c'est qu'elle n'est pas capable de savoir qu'on veux la vider de tout son énergie. La vrai Illumina est un peu mieux si tu veux mon avis....

    Xia ma leam nikecca!
    (Que le ciel rugisse)

    Le ciel s'assombrit un peu et un gros nuage apparu au dessus d'eux, quoiqu'il était relativement petit dû aux réserves magiques presqu'épuisées de Nemesis, il serait probablement plus gros que ça si elle était gonflée à bloc et en pleine forme. Comme elle l'avait dit plus tôt, un orage se fit entendre et on vit quelques éclairs tomber un peu partout dans un champ réduit, à l'endroit où ce trouvait les trois amis. Mais Seto s'écarta de justesse alors qu'un éclair tomba juste à côté de sa position.

    Attention, tu veux tous nous tuer?

    Désolé, huhuhu, disons que j'ai élaboré cette attaque sans vraiment y penser.

    Cela ne pris ensuite que quelques minutes pour que les arcs électriques de son corps disparaissent, signalant que ses réserves étaient bel et bien épuisées. Puis elle se transforma en Illumina à nouveau, en changeant de couleur du gris foncé à sa teinte blanche naturelle et ses yeux redevinrent vert. Elle s'appuya ensuite sur Kalysta qui était juste à côté d'elle, juste le temps de reprendre son souffle.

    Hou la, j'ai un de ces mals de tête moi, haha! dit-elle en souriant de bonheur. 

    Apparemment, elle arrivait un peu mieux à se contrôler à chaque fois qu'elle se transformait, bien qu'elle gardait toujours cette manie d'arrogance et de sadisme lorsqu'elle était Nemesis. Mais au moins, elle ne pouvait désormais plus se transformer, donnant un grand soulagement à son ami Terran et probablement de même pour Kalysta.

    Impressionnant, tu peux influencer la météo sur une certaine échelle lorsque tu est transformée, je n'imagine pas la taille du nuage lorsque tu est à fond....

    Ouais je pourrait sans doute faire mieux après une bonne nuit de sommeil. Finalement ce "deuxième moi" n'est pas si mal, j'arrive un peu mieux à me contrôler à chaque transformation... Akkez on rentre, on l'a bien mérité je crois, dit-elle en faisant un clin d'oeil à Kalysta


Je suis le calme de la glace, la fureur du feu et le déchaînement de la foudre.
Je suis... la maîtresse des éléments!
Thème d'Illumina

Merci à Sighild pour cette signature!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Esprit Libre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Esprit Libre ::
Kalysta Elyomar
MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   Jeu 13 Juin - 18:42

Kalysta avait l'habitude de cacher ce qu'elle ressentait, ce qu'elle était vraiment. Son apparence humaine était devenu un masque qu'elle avait largement l'habitude de manipuler. Pourtant, la situation était telle qu'elle avait du mal à conserver son sang-froid. La fatigue et la perte de sang ne devait certainement pas l'aider… Malgré tout, elle puisa dans les dernières parcelles de son énergie pour conserver une expression adéquat. C'était un petit jeu dangereux auquel elle s'adonnait mais elle n'avait absolument aucune autre carte en main.

Ne pas montrer sa peur déjà… Dans cet état, Illumina, ou Némésis plutôt, ne pourrait qu'y reconnaître un signe de faiblesse et ne manquerait pas d'en tirer partie. L'éclat cruel qu'elle pouvait voir au fond de son regard en disait suffisamment long. Elle prendrait juste plaisir à accentuer encore cette peur, probablement en déchaînant ses pouvoirs contre eux… Flatter son ego plutôt, lui montrer un intérêt propre à la charmer. Sans devenir ouvertement obséquieux, bien entendu…

Ensuite, se montrer assurée. Sûre d'elle-même, de ce qu'elle disait, de ses capacités, comme si elle savait qu'elle possédait une carte en manche à même de battre Némésis. Parce qu'elle devait provoquer la curiosité. Sans cela, sans cette fraction de seconde durant laquelle un adversaire potentiel cherche à jauger les réelles capacités de son adversaire, le dialogue reste impossible. Cela évitait l'attaque de front non réfléchie. Ce qui faisait gagner du temps… Le tout était de ne pas flancher et de la pousser au dialogue. Un simple bluff, certes, mais chaque seconde était une petite victoire pour Seto et elle…

Et enfin, ne pas s'effondrer. Cacher le fait que l'on vacille, que l'on est prêt à s'effondrer à tout instant. C'était probablement la partie la plus difficile de son plan parce qu'elle avait vraiment tirer sur la corde de façon bien peu raisonnable. Et involontaire. Si Kalysta tournait de l'œil, Némésis ne mordrait pas à l'hameçon et elle préférait ne pas imaginer ce qu'elle leur réservait. La syliméa avait un peu l'impression d'être une sourie blessée, coincée dans un coin de mur par un gros matou particulièrement vicieux et joueur. A elle d'avoir assez d'endurance pour démontrer que la sourie en avait encore un peu dans le ventre…

Pendant de trop longues secondes pour ses nerfs déjà mis à rude épreuve, la jeune femme ne sut pas si elle était parvenue à ses fins. Sous le regard de Némésis, elle tenait vaillamment son rôle, se demandant jusqu'à quel point elle résisterait. Pas question de flancher. Pas question de penser à ce qu'il se passerait dans ce cas précis. Cela ne changerait rien de toute façon. Pas de fuite possible, ni de résistance… Juste un vague espoir que cette femme s'effondre d'elle-même…

Ne pas se laisser submerger par le soulagement lorsque Némésis lui offrit un sourire, un peu inquiétant, et sembla aller dans son sens fut difficile. Très. Comme si les derniers grammes d'adrénaline qui la faisaient tenir debout venaient d'être pulvérisés par ce sentiment tellement plus puissant. Parvenant à garder sa composure, la jeune femme se contenta d'afficher un petit sourire et de saluer le double d'Illumina avec un mouvement de la tête respectueux.


-Merci à toi…

Au passage elle attrapa la main de Seto pour légèrement la serrer afin de lui faire comprendre qu'elle avait comprit. Mais elle ne prit pas le risque de dire quoi que ce soit, consciente que les oreilles sindarines pouvaient rester dramatiquement efficaces dans leur cas… Rester stoïque pendant la démonstration fut tout aussi difficile, la jeune femme sentant tous ses poils, ainsi que ses cheveux, se hérisser à cause de l'électricité statique. Elle ne put s'empêcher de violemment sursauter, et de grimacer pour la peine, quand l'éclair tomba à quelques centimètres d'eux, les manquant de beaucoup trop peu à son goût.

-A la longue, je suis certaine que tu vas faire naître une seconde légende…

Avec un sourire fatigué, elle s'adressait maintenant à une Illumina parfaitement normale, probablement tout aussi fatiguée qu'elle. Toutes deux ne tenaient d'ailleurs que grâce à l'équilibre instable de deux corps éreintés. Un léger rire raisonna dans sa cage thoracique malmenée.

-Oh oui… Je crois que je vais dormir pendant les six prochains jours. Tu fais toujours quelque chose de spectaculaire à nos rencontres. La prochaine fois ce sera mon tour, d'accord?


Si vous voulez une réponse rapide à un MP, veuillez mettre un titre de plus de 12 caractères, merci !


Kit par Sighild

Impossibilité de RP:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]
» Amie ou Ennemie ? [feat Hiragane Miku]
» Amie ou ennemie ? (PV Tempète de Neige)
» Amie ou Ennemie ? [Feat Xena]Université
» Qu'on soit, Amie ou Ennemie , Je garderais le sourie face a toi |~| Beverly |~|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: • Corbeille :: • Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !