Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Jeu 30 Mai - 0:21

Me voilà mes petits loups avec une question que je pose à la fois en tant que joueuse mais aussi en tant qu'administratrice, ou tout simplement aussi en tant que amoureuse d'histoire médiévale fantastique et tout et tout....

Pour vous, c'est quoi un personnage original? Qu'est-ce qu'il fait que votre personnage est original? Quels sont les ingrédients nécessaires pour le rendre atypique ou charismatique à vos yeux? Et surtout, quelles sont les choses à éviter et qui vont à l'opposé de l'originalité?

Répondez le plus sincèrement possible, en ayant en tête que je pose la question, pour un univers comme Istheria, avec magie et le touti.

Qu'est-ce qui vous fait craquer chez un personnage ou qui éventuellement vous horripile!

A vos souris!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Garde Cimmérien ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Garde Cimmérien ::
Veto Havelle

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Jeu 30 Mai - 2:00

Allez ! J'essaie de faire concis ! XD
PS : râté...
("-_- )( ^-^")

Ce que je trouve d'original chez Veto, c'est que je l'ai voulu comme ayant tout à apprendre.
Je voulais jouer un personnage qui évoluerait sans cesse. Je l'ai fait partir très bas, troufion dans une armée et je le fait progresser petit à petit. Tant sur un plan moral que physique, mon personnage n'est pas abouti et il lui reste énormément de chose à accomplir.
J'ai déjà (souvent ?) eu tendance au Grosbillisme. Je voulais m'entraver et voir ce que je pouvais faire et ainsi développer une autre manière de combattre.
Je l'ai voulu aussi avec un rapport très particulier avec la magie car je l'en ai privé longtemps dans un monde où elle était très présente. Il apprend doucement à dompter cette chose que tout le monde gère naturellement.

Voilà ce que je trouve d'original chez Veto : C'est un peu un pestiféré, faible qui cherche à se débattre dans un monde dure et qu'il ne comprend pas toujours parfaitement.
Pour moi c'est ça un personnage intéressant : un personnage qui se bat pour exister.
(FUCK SUPERMAN !)
Je ne trouve aucune intérêt à ce héros qui est invincible et qui est trop bien sous tout rapport. Pour moi un personnage original est un personnage qui nous ressemble : avec ses faiblesses et sa rage de les surmonter.


Jonas lui est un peu différent. Il est plutôt bon dans son domaine et n'a pas de grande difficulté à survire dans ce monde. Pourtant, je l'ai voulu en difficulté avec les relations sociales. Ce n'est pas forcément une bonne idée sur un forum où on doit faire interagir nos personnages.^^
Mais je crois avoir trouvé un juste milieu.
Il n'est pas vraiment original du fait qu'il a tout perdu et qu'il est fort. Pourtant, j'ai voulu lui donner du corps dans le fait qu'il n'ai pas en quête de vengeance ni même d'un but dans sa vie.
Il s'accroche à ce qu'il a décidé de voir comme cher.
Il m'énerve un peu d'ailleurs parce que je le compare souvent à Sighild. Pourtant les idées me sont venues sans que je ne pense à ce personnage. Les faux-jumeaux, le clan de hors-la-loi, lhurgoyf, la guerre, le changement de vie... ^^
C'est dur de le dire original après ça mais... Je pense que Jonas se différencie des autres par son instabilité. Rien ne l'attache aux Nerozias à part sa décision. Je laisse planer le doute sur sa conviction parfois. Mais on a un peu l'impression qu'il cherche à occuper sa carcasse. que pour lui, plus grand chose ne compte alors il se ment, il se dit que quitte à vivre, autant le faire pour quelque chose.
Mais j'ai encore des projets pour lui. Notamment vis à vis de cette vengeance que je compte aborder sous un angle original justement. Ce serait plus une quête de vérité que de dette de sang. Et au final,.. Encore plein de rebondissement. ^^
Même si Jonas semble fini, j'ai encore des projets.

Voilà. Mes personnages ont cela d'original que leur personnalité ne sont pas vraiment arrêtées. Je cherche toujours à les mettre en situation délicate pour leurs cerveaux. Jonas est souvent au bord de la dépression, Veto perd sans arrêt de sa naïveté, souvent violemment...

Voilà, voilà...^^



Lorsque Cimmeria n'a plus assez de son désert pour la protéger ;
avant que Fellel ne soit le dernier refuge ; pour la gloire de Hellas !
Debout la Garde ! Debout au milieu des tempêtes,
plus durs que les montagnes !
Levons les boucliers et montrons nos cœur glacés !
Debout la Garde ! Nous serons les derniers à tomber !
Debout la Garde ! Debout !
Dressons-nous, fiers, Kesha dans notre dos.

Guéri
Immunisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Jeu 30 Mai - 15:58

Essayer d'être concis... je suis pas sure que ce soit synonyme de Veto!! fouet Rooor, mais je trouve que si quand même, pour moi c'était assez clair. ^^

Bon du coup, à moi de donner mon avis. Le truc, c'est peut-être que mon opinion de joueuse peut entrer en contradiction avec mon côté lectrice/administratrice. Je suis plus indulgente dans ma perception de l'originalité en tant que joueuse, mais peut-être beaucoup plus difficile en tant que lectrice.

-----------------------

Déjà, je pense qu'il faudrait définir ce que c'est d'être original. J'aurais tendance à penser que l'originalité se trouve souvent quand on fait pas comme tout le monde, ou que l'on sort des sentiers battus, mais paradoxalement, tout le monde a tendance à penser de cette façon, donc au final, ce n'est plus original du tout. C'est plutôt contradictoire. Le désir d'être original tue l'originalité.

D'ailleurs, Veto, tu as cité l'exemple typique qui fait que cela devient très difficile d'être vraiment original, en parlant de Jonas. Si on départ de la construction de ton personnage tu le pensais original, tu t'es rendu compte qu'avec Sighild, on avait pensé à la même structure de fabrication. Donc au final, le fait que nous sommes deux à avoir fait un personnage avec autant de similitude, ça tue complètement l'originalité qu'on voulait au départ. C'est un truc qui arrive très souvent. Le seul moyen pour l'un comme l'autre de "gagner" ou de "récupérer" notre envie de nous démarquer est au final de le faire dans leur évolution. Moi, j'aurais tendance dans ce cas à vouloir faire en sorte que mes personnages aillent ou font des choses que l'on entendait pas d'eux, tout en restant cohérente et logique. (C'est souvent le plus difficile, mais si on veut être crédible, il faut toujours mettre en place une transition sinon c'est trop cheap, et c'est souvent là, quand on veut aller trop vite, qu'on donne une impression de grobillisme).


Par contre, là, ça va être la lectrice/administratrice qui va causer un peu, et peut-être que je risque d'être un peu dure, parce qu'on va pouvoir tous s'y retrouver dans mes remarques (tout simplement parce que quand on est des joueurs/écrivains comme nous dans le monde du rp, on a tous fait l'erreur).
Au cours des divers forums sur lesquels j'ai pu jouer ou modérer ou même construit, j'ai pu constater des redondances chez les joueurs. Tous les joueurs qui pensaient avoir l'idée géniale sont tous tombés dans le fléau du cliché. Si quand on est le premier, ça passe tout à fait, quand on est une dizaine à faire pareil (ou reprendre toujours le même schéma), je trouve que c'est d'un ennui terrible, que ça fatigue et tue complètement l'intérêt du personnage (peut-être pas pour le joueur, mais pour tout ceux qui vont jouer avec lui). Quand on est "jeune" dans l'univers rp, on fait toujours la faute, quand on pratique pas trop, pareil. Parfois quand on est trop enjoué, c'est la cata parce qu'on en abuse! looool

Je vais citer les exemples classiques (attention! ne vous sentez pas visé personnellement dans mon listing parce que je vais aussi, paradoxalement, défendre aussi le choix de quand même faire avec ces clichés de l'originalité) :

_ " Reprendre de bout en bout la personnalité d'un personnage littéraire, cinématographique ou autres mais dans un autre corps ou une autre forme d'histoire "
=> Pour moi, je crois que c'est le pire du pire. C'est l'anti-originalité puisqu'on reprend d'une part quelque chose qui n'est pas de nous, mais pire, on pense qu'on est original juste parce qu'on joue sur l’ambiguïté qui fait que y a pas de ressemblance physique ou que le contexte dans lequel on le place est différent. Mais généralement quand on fait ça, on va continuer à pomper la personnalité de base, ne pas la faire évoluer de vous-même, mais continuer sur la ligne du persos pompé de départ, donc tout ce qu'on fait est attendu. Les paroles, les actes tout. Il ne faut JAMAIS faire ça! looool

_ " Les doubles personnalités "
=> Le grand classique. Très peu de joueurs ne peuvent dire qu'ils ont pas craqué à cet idée. Sauf que je pense que c'est quelque chose de vue et de revue. C'est d'ailleurs sans compter que c'est souvent peu crédibles et que les joueurs y ont recours uniquement pour faire virer radicalement le personnage. C'est une erreur. D'une part parce que beaucoup de joueurs le joue de manière très simpliste et change de personnalité comme de chemise, d'autre part, on voit qu'ils ne connaissent rien au mal qu'ils font subir à leur personnage. Le dédoublement de personnalité est une pathologie très rare, et tout ceux qui sont atteints de schizophrénie ne développe absolument pas de personnalité multiple ou uniquement dans des cas rarissimes. A cause des films et des séries télévisées ou des faits divers rares et extrêmes, on montre toujours des gens fous ou des psychopathes que l'on dit schizo et a deux visages. Il existe des tas de personnes souffrant de schizophrénie et sont des gens biens et saints, et soignent leur pathologie. D'un point de vue personnel, j'avoue que ça m'hérisse un peu le poil quand je vois qu'on fait l'erreur et qu'on entretient cet image du schizo dingue, mais bon, c'est pas un drame parce que je sais que beaucoup ignore la réalité de cette maladie. Mais au delà de ça, quand je vois que dans un forum, il y 60% de personnages à double personnalité, je me mets les mains sur la tête parce que : un, c'est rare comme pathologie; deux, généralement c'est à l'adolescence que ça se diagnostique; trois, c'est trop facile et peu recherché. Si on veut virer de bord, il y a des méthodes beaucoup plus originale pour l'expliquer qu'une maladie qui justifierait de mauvais actes pour une simple période, et PAF quand on veut revenir dans le droit chemin, on dit qu'on est soigné et qu'on est un nounours. Non les enfants. Je vous assure, la double personnalité n'est pas la solution originale qu'il vous faut. Cela a été malheureusement trop souvent utilisé.

_ " Je suis amnésique "
=> Un autre grand classique. Je l'ai moi-même utilisé. Mais on est pas original quand on sombre dans le cliché de l'amnésique. Certes, l'intention est souvent bonne parce qu'on se dit qu'on va surprendre quand la vérité sera révélé mais ne nous déclarons pas original sous prétexte qu'on a perdu la mémoire. Surtout quand on voit que 80% de la population a vécu une amnésie dans sa vie dans le monde du rp. C'est comme la double personnalité, à trop l'utiliser, on tût l'intérêt de l'être. A la lecture, ça devient souvent pesant de lire une énième fois un amnésique car au lieu de se dire "fascinant" on se dit "purée encore un".

_ " Je suis pas comme tout le monde, je fais pas comme eux "
=> La fausse originalité. Généralement, on veut toujours créer un personnage qui va sortir de lot mais en le rendant marginal. Par exemple ici, je prend l'exemple d'un lhurgoyfs. Ils sont une race plutôt agressive et violente. On veut être original et à tord, on va en faire des bisounours. Je trouve que c'est trop attendu justement. Dans un autre exemple, les sindarins. Normalement, ils sont communautaires. Ils sont raffinés, c'est pas des bourrins, ils ont une certaine éducation, et c'est une question de culture. Je vous défie de trouver parmi vous un sindarin qui correspond à ça. Ici, à tord, vous pensez que pour être un elfe original, il ne faut pas être ce que l'on attend de lui mais si vous faites ça, vous n'êtes même plus un sindarin. Je vous assure que votre personnage ne sera pas fade ou vide si vous dites qu'il a tout du sindarin. Vous pourrez le rendre sauvage si vous voulez, mais pensez que vous devez être cohérent avec sa nature originelle. Vous en écartez ne vous rendra pas original, ça sera tout le contraire.

_ " Je suis trop beau, je suis super bien foutu, je suis trop fort dans mon domaine "
=> La perfection est l'opposée de l'originalité. Il est tout à fait normal de vouloir jouer un peu nos phantasmes (une belle blonde à fortes poitrines, un mec super doué au karaté... loool) mais c'est tellement superficiel que ça rend fade. D'un point de vue tout à fait personnel, je préfèrerais un personnage estropié au beau gosse, tout simplement parce qu'il aura plus de caractère. Bizarrement, j'aurais plus de pitié pour un personnage qui en a chié et que ça se voit, plutôt qu'une belle gueule qui a toujours sur rester impeccable qu'importe ce qu'il a pris dans la tronche. Et c'est sans compter que ce n'est pas crédible du tout. Si vous jouez un guerrier, vous en avez forcément pris dans la poire. Si vous n'avez pas de cicatrice, un nez un peu cassé, je trouve ça chelou. Si vous êtes un travailleur manuel, vous avez forcément les mains abîmés. Vous êtes tout le temps dehors, un terran ça bronze. loool C'est tout bête, mais rendez-vous compte que trop de perfection lisse votre personnage. Pensez à faire en sorte de rattraper le coup au cours de ses aventures. Il va obligatoirement changer physiquement mais aussi moralement selon ce qu'il va lui arriver. Que se soit minime ou non. L'intérêt est aussi dans l'apprentissage et non dans l'acquisition directe. Ne déclarez pas votre personnage maître de quelque chose si il n'y a pas une explication solide, et pas une réponse comme "c'est un surdoué". Soyez cohérent avec l'âge, les évènements et la nature de vos personnages.


Là, j'ai cité les 5 gros exemples classiques. A part le premier, les autres ne sont pas obligatoirement condamnables parce qu'il y a moyen de jouer dessus, et de transformer cette base faussement originale, en quelque chose qui pourrait envoyer du pâté, tout en conservant l'idée que vous avez de votre bonhomme. Tout se jouera dans l'évolution que vous allez prendre et comment vous allez vous y prendre. Mais pour que se soit crédible, faut être un chouilla patient ou pointu dans ses explications. C'est pour cela que je ne juge jamais le contenu des fiches si vous choisissez les 5 traits qui me titillent, parce que je sais que le joueur pourra tout à fait me surprendre et se montrer original en cours de rp. Finalement, c'est pas la bio de départ qui va faire l'originalité du personnage mais son évolution.


Maintenant que j'ai fait un gros roman, voyons les choses du point de vue de mes persos :

_ " Sighild" :
=> En soit, elle a rien d'original. C'est une lhurgoyf de base, physiquement, elle correspond à ce que l'on attend deux. D'un point de vue de la personnalité, elle a son domaine d'agressivité et bourrine à ses heures. Finalement, j'ai essayé de la rendre étonnante au travers de ses choix contradictoires mais qui au final la ramène toujours sur le chemin qu'elle aurait aimé éviter. Elle est en conflit avec sa nature qu'elle rejette mais qu'elle doit obligatoirement assumée. Elle ne pourra jamais être autre chose qu'une lhurgoyf. Ici, je joue avec le faussement original "je suis pas comme tout le monde". Finalement, l'originalité n'est pas dans le fait, mais comment elle y vient (ou plutôt comment elle se rend compte qu'elle est comme tous les autres). Bon après, j'ai choisi aussi une classique histoire de famille compliqué. Maintenant, c'est à moi de trouver l'idée originale qui fera que son histoire avec son frère Démégor ne sombre pas dans le cliché et l'attendu. loool

_ " Calixte Telenna "
=> Encore moins originale que Sighild puisque avec elle je choisis le chemin où elle s'écarte complètement de sa nature.... en apparence. Si vous vous intéressez un peu à cette drôle de sylphide, vous vous rendrez compte qu'au final, elle est exactement comme tous les autres. Certes, elle est gentille et tout, mais quand on y regarde de plus près, elle est aussi prétentieuse que tous les sylphides, mais c'est moins dérangeant que chez les autres car elle n'est pas dans l'antipathie. Si elle est médecin, c'est aussi inconsciemment pour sa satisfaction professionnelle et non de l'altruisme pure. Elle est plus fière d'avoir réussi à faire ce qu'elle souhaitait qu'au final du rétablissement de son patient. Dans le cas contraire, son échec la blesserait plus que le décès de son patient, ou tout du moins, ça passera en premier. Après, le coût de son travestissement, c'était de la pure fantaisie et qui s'accordait bien avec l'extravagance du personnage. Cela fait partie je pense aussi de l'originalité de Calixte.

_ " Isara Calaelen "
=> Pour moi, elle est le plus banal de mes persos. Elle n'a rien d'extraordinaire. Quelque part, c'est presque cette simplicité ou se manque d'extraordinaire qui la rend originale... ou pas. Mais là aussi, je pourrais toujours lui donner cette originalité qui lui manque en ayant l'illumination qui lui donnera plus de cachet.



Bon voilà. Je crois que j'ai assez parlé! XD J'ai pas réussi à être super concise. Bien évidemment, vous avez tout à fait le droit de pas être d'accord avec mon gros speech et n'hésitez surtout pas à dire pourquoi et à l'argumenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: L'Ombre des Eryllis ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: L'Ombre des Eryllis ::
Aliénor Isil

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Jeu 30 Mai - 17:42

Je profite entre deux révisions pour répondre à ce débat qui m'a l'air fort intéressant ! Mais ayant un peu l'esprit embrumé et perdu, je vais répondre point par point.

Pour vous, c'est quoi un personnage original ?
Très bonne question ! A dire vrai, je l'ignore pour la simple et bonne raison que je ne sais ce que veut dire réellement l ' "originalité ". Difficile de faire de nos jours un personnage original car on retrouvera toujours une partie de son caractère/histoire/physique chez quelqu'un d'autre. (Et un Terranne atteint de nanisme ? C'est original, non ? xP) Je ne rajouterais rien d'autre car Sighild a bien résumé mon point de vue et je ne ferais donc que répéter ce qu'elle vient de dire.

Qu'est-ce qu'il fait que votre personnage est original ?
... *criquet* Hum... Quelqu'un peut répondre à ma place ? Il me faudrait un avis plus objectif de mon perso...

Peut-être le fait que mon personnage a une étrange phobie qui, au départ, n'était qu'un simple caprice, est devenue aujourd'hui une véritable peur. Au début, elle se cachait le visage à la suite de la mort de son maître comme pour montrer son animosité envers le monde, pour ensuite lui offrir cette sensation de confort d'être comme dans un cocon, pour finalement devenir le reflet même de sa carapace. L'idée même de dévoiler son visage est devenue une souffrance et une phobie qui la dévore. Même envers Sighild, qui est l'une des rares personne à avoir vu son visage, Aliénor ressent un profond malaise si jamais sa marraine lui demander d'abaisser la capuche. Cela peut aller jusqu'à une crise de larmes car, bien que cela semble le contraire, Aliénor est très fragile psychologiquement.
Pour faire simple, la capuche est la représentation même de sa carapace, le désir de se montrer forte et inébranlable, remplis d'assurance et de sang froid face au regard des autres. Sans cela, c'est tout simplement l'horreur de se montrer " nue " face aux autres.

Après, je ne suis pas sûr que ça soit une originalité, je préfère avoir des avis objectif pour répondre à cette question ^w^

Qu'est-ce qui vous fait craquer chez un personnage ou qui éventuellement vous horripile!
On va commencer par la partie qui m'horripile et je m'excuse si certains reconnaîtrons leur personnage dans ces descriptions !

Je suis méchant parce que je suis méchant !MOUHAHAHAHAHA ! 026
... *a envie de se pendre*
Ça, c'est vraiment ce genre de personnage qui m'horripile ! J'ai juste envie de lui foutre une gifle et le mettre au coin ! C'est vraiment du n'importe quoi, même certains méchant dans les disneys sont plus convaincants que certains personnage que je trouve dans les fofos. C'est du grand n'importe quoi à mes yeux car à mon humble avis on est pas prédestiné à être foncièrement gentil ou méchant ! Hormis si c'est à cause d'une maladie rare psychologique au nom à la rallonge qui vous fait perdre un boulon... Il y a toujours quelque chose dans votre vie qui a fait que la balance se penche plus vers le côté "obscur de la force " et qui en grandissant, vous rongera de l'intérieur. Voilà pourquoi j'ai tendance à grincer des dents en voyant certaine présentations des méchants dans les fofos (ou romans) fantastique ou autre (et certaines présentations des membres des Cavalier de Sharna au cours de ses deux années) je trouve ce genre de personnage machiavélique aussi charismatique qu'une chaussette sale.

Je n'ai aucune faiblesse, je suis le plus fort ! bg
Ah ça non ! Tout le monde à une faiblesse, et je ne parle pas seulement physique, mais surtout psychologique. A trop vouloir être parfait, je trouve le personnage sans aucune saveur et peut rejoindre son ami jesuisméchantparcequejesuisméchant dans la corbeille de linge sale. Et attention aux GrossBill ! Sinon, je rejoins parfaitement l'avis de Sighild à ce niveau là.


Pour ce qui est des personnage qui me donne des coups de coeur, j'aime particulièrement voir qu'il y a encore des personnages ayant des faiblesses et un psychique plutôt bien travaillé. Par exemple, et Sighild peut en témoigner, j'ai la manie de m'attacher au mauvais personnage si on peut dire ; dîtes moi que je ne suis pas la seule à avoir chialer la mort de Gorvack ! (Sinon je vais me sentir seule...) Pour ceux qui vont me cracher " oui, mais il était méchant parce qu'il était méchant !" Faux. Au contraire, il n'était pas réellement méchant, mais son passé à fait qu'il est devenue légèrement fou et hostile avec les étrangers ce qui est parfaitement compréhensif de sa part au vu ce qu'il a du subir. Notre hostilité envers lui à nourris la sienne et le fait que nous voulions le tuer la fait perdre la raison. Je trouve ça beau et terriblement attachant de voir une personnage à ce point dévorer par la haine et la méfiance à cause de son passé (je suis pas folle !).
J'aime les personnages comme Kalysta ou Veto aussi, car ils ont des faiblesses et je trouve que ça rend leur personnage attachant. (Ma pauvre Kalysta vient voir moman que je te fasse un calinou ! <3)
J'aime les esprits vifs, intelligent, voir manipulateur (Comme Calixte et Ision) sans tomber dans le grossbillisisme ; il faut que ces personnalités soient bien menés avec de la logique (et pas, "je suis intelligent, parce que je suis intelligent et le meilleur ! Mouahahaha !")
Les personnages à l'esprit sombre ou tortueux, une personnalité difficile à cerner, mais toujours avec une ombre de logique (Dédicace au perso Démégo/Lorn)

Je peux faire une longue liste (mais je ne vais pas le faire, trop de blablas sinon !) des caractéristiques qui font que des persos peuvent me donner des coup de coeurs, il peut être de plus simple au plus tortueux. Mais pour résumée, j'aime les personnage ayant de la profondeur. Ni plus, ni moins.


Faudrait qu'il y ait plus de débat de ce genre, c'est agréable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Ven 31 Mai - 2:26

Haaaaaaaaaaaa! Merci à toi Aliénor et à Veto pour vos opinions!!!

On voit le point commun de nos pensées mais aussi nos différences! J'aime nos conceptions qui diffèrent ou se rejoignent!

N'hésitez pas à faire de même, à dire ce qu'il y a d'original dans vos persos (peut-être qu'on pourrait découvrir des spoils sur l'évolution que vous voulez faire prendre à vos persos! héhéhéhé!).

En revenant sur le sujet, j'aimerais quand même saluer chacun d'entre vous, parce que je trouve qu'on a nos lots de personnages surprenants et originaux justement. On a aucun personnage qui se ressemble et je trouve ça magique. Dans les très gros forums, on voit toujours des persos qui sont un peu pareil, ici, je trouve que notre richesse se trouve dans notre diversité. On a un aventurier impulsif qui aime toucher à tout, un herboriste jeune et mature qui a ses convictions propres, on a un Démégor qui a une réputation de merde et pourtant qui tient front avec panache malgré tout ce qu'il prend dans la poire, on a une mercenaire comme Illumina qui se cherche et qui se complexifie avec le temps et qui désire force et tout, un Marcus qui nous taille un soldat à l'ancienne et humble, une prêtre Irina qui taille sa route lentement et surement en se faisant des relations en cachant son jeu subtilement, une choupinette de Mirage qui taille son personnage petit à petit en grimpant doucement, une chipie de Verna dont il faut un peu se méfier quand même.... je peux pas citer tous les personnages, mais je trouve ça kiffant.

Même si nous sommes une petite communauté, je trouve qu'on se démerde pas trop mal pour construire un Istheria riche et varié en personnage. Tout le monde peut y trouver sa place. J'adore et j'adhère et j'aurais jamais pu espérer autant lors de la construction du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Ven 31 Mai - 2:45

Je vais donner mon petit point de vue, grâce à ma propre expérience.

Pour moi un personnage est original du moment qu'il est créé avec "passion" et qu'il ne sort pas tout droit d'un cliché vu, revu, et usé jusqu'à la moëlle comme l'amnésique orphelin, ou celui qui a tout perdu et ne vit désormais que pour la vengeance.

Personnellement j'ai toujours apprécié de jouer, ou de jouer avec des personnages torturés physiquement ou psychologiquement, vous allez trouver cela bizarres et glauque mais j'adore jouer avec des personnages brisés.

Pour le reste si l'histoire de votre personnage sort de votre tête et pas de fiches lues précédemment ou d'archétype d'histoire de personnages connus, il sera nécessairement intéressant. Le plus grand challenge va être de faire évoluer progressivement votre personnage sans sortir drastiquement de sa ligne directement. Par exemple si, en l'espace d'un event, mon personnage deviens un être se débarrassant de toutes ses possessions terrestre et vouant sa vie au bien d'autrui...vous allez trouver cela difficile à avaler et moins horriblement difficile à jouer.


Pourquoi mon personnage est original? Issu d'un personnage prédéterminé à l'avance c'est le créateur de ce personnage qui l'a rendu original. Plus sérieusement il ne correspond pas à l'archétype du méchant car, déjà, il ne se considère pas comme tel. Et ce sont ses deux histoires (Démégor et le frère de Sighild) qui font de lui non pas un homme à deux personnalités mais, comme je vois les choses, un comédien.


Soyez simplement honnêtes et sincères quand vous créez un personnage et il en pourra être qu'original et intéressant, pourvu que vous ne tombiez pas dans les clichés cités plus haut.

Wala wala.
Revenir en haut Aller en bas
:: L'ombre blanche ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: L'ombre blanche ::
Áedh Wintersun

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Jeu 9 Oct - 19:48

Alors puisque je suis très occupé au boulot comme vous pouvez le voir, je me suis permis de naviguer dans les sujets un peu plus anciens. Qu'est-ce qui rend un personnage original, voilà une très bonne question. Est-ce que l'originalité est encore existante ? Il y existe sans doute des influences diverses dans la création de nos personnages.Que ce soit d'un livre qui nous a marqués, d'un film ou d'un jeu vidéo, il y a sans doute quelques influences ici et là qu'on en soit conscient ou non.

Je crois qu'il s'agit d'une question d'interprétation en ce qui concerne l'originalité. Un personnage original selon moi est un personnage qui est aussi réaliste et possède plusieurs dimensions à sa personnalité.Je ne crois pas qu'un personnage est tout blanc ou tout noir. Certes, certains personnages possèdent un coté ou un autre un peu plus dominant c'est évident. La façon d'être, d'agir, de penser d'un personnage, ce qui le rend unique devrait être en grande partie basé sur son expérience de vie, le chemin qu'il a parcouru. De connaitre les raisons dernières les actions est toujours intéressant.Un peu de mystère ne fait jamais de mal non plus, tout connaître est un peu ennuyant, mais le mystère est un sujet dangereux et que j'ai vu comme étant souvent mal utilisé.Certes, certains personnages possèdent un coté ou un autre un peu plus dominant c'est évident. alors là c'est juste un signe de paresse.

Ce qui rend un personnage aussi unique et intéressant, c'est d'y voir les forces et les faiblesses de celui-ci.Il n'y existe pas de superman, personne n'est parfait ! Être en mesure de démontrer les points forts et les faiblesses du personnage est selon moi très important dans la création d'un personnage original. Qu'il s'agisse d'un trait de personnalité ou physique, il s'agit de petits détails importants.



La création d'un personnage original est comme le terme le dit, un processus de création. Un personnage ne devrait pas être créé que parce qu'il est demandé de le créer, il doit y avoir une certaine passion dans la création, une raison de le créer.Vous pouvez donc vous poser les questions suivantes : Est-ce qu'il s'agit d'un personnage que l'on réchauffe juste, une reprise d'un ancien personnage ?Ce genre de chose peut arriver pour les gens qui ont fait du RP sur de nombreux forums durant plusieurs années...Certains personnages risquent de se ressembler un peu, mais ne devraient pas être identique. Est-ce qu'il s'agit d'un copier-coller d'un personnage déjà existant ? Si ce n'est pas un forum dans un univers connu et un personnage connu dans l'univers, mieux vaut éviter. Est-ce que ce genre de personnage existe 1000 fois déjà sur le forum ?Est-ce qu'il s'agit d'un copier-coller d'un personnage déjà existant ?C'est agréable de voir quelque chose de frais, de différent.

L'originalité va même jusqu'à votre façon d'approcher la rédaction du personnage, de faire la narration, de la personnalité et couleur que vous mettez dans l'écriture. N'ayez pas peur de tenter quelque chose de différent.

Le point le plus important, et je suis d'accord avec ce cher Démégor, d'être honnête et sincère dans la création du personnage.Apprennez à l'aimer et à le détester... oui ça sonne étrange je sais.Apprenez à prendre plaisir à le jouer, à le voir évoluer, n'ayez pas peur de changer certaines choses en cours de jeu selon les expériences du personnage.S'il s'agit d'un être horrible, malicieux, n'ayez pas peur de détester ce genre de chose et d'exprimer à quel point ce qu'il fait peut-être horrible, cela rend les choses intéressantes !


chanson thème par Frazrael (moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Jeu 9 Oct - 21:25

Sympas de dépoussiérer ce sujet et merci d'être sincère dans tes commentaires. bg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: L'ombre blanche ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: L'ombre blanche ::
Áedh Wintersun

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Jeu 9 Oct - 21:30

Cela fait grandement plaisir Sighild, il s'agissait ici d'un sujet intéressant auquels je n'ai pas pu participer, donc j'en profite là, qui sait peut-être que ça va inciter d'autres gens à venir y ajouter leur grain de sel!


chanson thème par Frazrael (moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Sam 14 Fév - 3:08

Hum, hum... A mon tour de faire de la nécromancie de sujet.

Je vais d'abord faire un avertissement, car je crains que ce que j'affirme soit mal interpréter ou mal accueilli : il s'agit de mon avis personnel sur la question. Libre a vous de le partagez ou de vouloir le combattre, je suis d'ailleurs d'accord pour qu'on en discute, mais j'espère que cela sera fait dans le calme et avec un respect mutuel des points de vues.

Maintenant que cet avertissement est fait, je vais rentrer dans le détail. Si ce sujet est intéressant, je trouve que l'on a enfoncé beaucoup de porte ouverte et de lieu commun dans la description de ce qui est original ou pas. Au final, l'on se perd également dans la description des comportements abusif, ce qui n'est pas vraiment le but du sujet.

Je vais commencer par éliminer cette question de suite. Il est difficile de contredire ses expressions de bon sens, toutefois, je trouve que la plupart n'ont simplement pas leurs places dans le débat car cela ne traduit pas, dans la majorité des cas, une recherche d'originalité raté, mais simplement l'incompétence de celui qui rentre dans ses cas. Toutefois, histoire d'être clair, je vais reprendre chaque point et développer.

Le gros bill : C'est le cas le plus facile et il se divise en deux types : le gros bill débutant, qui vient et explique qu'il est le plus fort, point. Celui-ci est probablement le plus facile a écarter, car il est évident, pas bien malin, parfois un débutant qui a de la bonne volonté et qui se laissera guider, mais souvent une personne de mauvaise foi qui partira d'elle-même une fois refusé.

Puis il y a le subtil. Sur les forums manga par exemple, ou les pouvoirs sont souvent décrit en se basant sur les phénomènes de physique, c'est celui qui va se servir de wikipédia pour endormir le staff avec des gros mots qui justifierons un truc gros bill que personne ne verra venir (oui Léogan, Arkyl rentre tout a fait dans cette catégorie). Une vigilance de tous les instants est requise, car en dehors de cette volonté de grosbillisme, il s'agit souvent de quelqu'un doté d'un bon niveau d'écriture, et qui peut être sympa, ou au moins le faire croire... Mais il sera toujours repéré un jour ou l'autre par un membre, il faut juste prier pour qu'il ne fasse pas trop de dégâts.

Le méchant super méchant (ou le gentil super gentil, cela marche dans les deux sens) : Ici, je vais me montrer plus mesuré, et peut-être même en partie l'avocat du diable : le personnage trop polarisé dans le manichéisme est souvent cité comme l'exemple même du cancer du rp, de l'absence d'originalité et d'intérêt. Mais au final, l'on se retrouve avec uniquement des nuances de gris, ce qui se résume a des comploteurs opportunistes ne travaillant que pour leurs pommes... Oui, l'archétype parfait de Games of Thrones ! On a cru être original en faisant ce genre de truc, et l'on a quinze concurrents sur le même terrain, denied !

Plus sérieusement, le vrai problème ne vient pas de l'idée même d'incarner une notion, mais du talent de son joueur. Dans le cas des super méchants, l'on trouve typiquement ce problème dans les forums Star Wars : les joueurs Sith sont a peu près tous les mêmes et en plus d'avoir un RP assez fragile, ne feront que répandre le mal sans aucune réflexion, n'étant de fait plus très intéressant. Demandez a quelqu'un d'un réel talent rpiste d'incarner le mal absolu, de lui construire une histoire et d'en faire un personnage logique et cohérent et vous obtiendrez quelque chose de réellement passionnant a lire qui dynamisera réellement le jeu.

Je ne suis pas comme tout le monde / je suis trop fort dans mon domaine (oui, je cumule les deux) : Je vais également reprendre ses deux points, car, surtout dans le cas du premier, beaucoup plus récurrent que le second (qui peut se rattacher au gros bill, mais pas toujours) il se rapproche, a mon sens, d'une pulsion humaine qui guide a peu près tout le monde : celle de se démarquer d'une manière ou d'une autre. Bien entendu, l'on peut facilement critiquer l'extrême, mais soyons honnête, nous ne jouerions pas Monsieur et Madame tout le monde, pour cela, on a déjà les Sim's, pas besoin d'un forum RP pour le faire encore (en plus, cela tournerait bien souvent trop en rond).

La spécialisation est également quelque chose d'assez humain. Nous avons une vie courte et pas le temps de tout faire, notre éducation même nous pousse a nous spécialiser dans quelque chose et la culture occidentale pousse a l'excellence, depuis l'enfance, on nous dit qu'il faut être bon a l'école pour être exceptionnel. De fait, rien d'étonnant a retrouver ce trait de caractère dans les forums RP. Il suffit de regarder la population Sindarin pour se rendre compte de ce phénomène, combien sont des gens issues de la Canopée qui y vivent toujours et sont attaché aux traditions tel que décrit par le contexte ?

Et pourtant, je n'y vois rien de mal. Encore une fois, a mon sens, c'est le talent qui fait la différence. Nous devons tous trouver quelque chose qui rend notre personnage exceptionnel, sur un forum, ce sont les membres qui font l'histoire, et a titre personnel, je trouve normal que les personnages incarnés (et les PV disponible) soient des "exceptions" qui seront amené un jour ou l'autre a faire quelque chose d'important, car ce sont eux qui doivent faire vivre le contexte. Jouer un suiveur qui ne fait que subir les évènements n'aurait pas grand intérêt non ?

L'Amnésie / La double personnalité : Jusqu'à présent, j'ai essayé de me faire l'avocat du diable, mais pour ses deux cas... Sighild a bien décrit la chose je pense. L'Amnésie ne me semble pas être un bon point de départ, sauf si l'on a travaillé son passé de tel sorte a créer une intrigue autour du retour a la mémoire, et donc l'intégrer dans sa fiche de présentation dès le départ afin que cela soit fixe. Il est rare de voir un personnage doté de plusieurs personnalité bien géré, souvent, il s'agit de deux seulement, et pas très intéressante... Je demande toujours a voir de véritable modèles convainquant.

Voilà, j'ai fait le tour. A titre personnel, je n'ai pas vraiment d'archétype qui m'horripile, hormis un seul : celui de l'enfant exceptionnel ! Ah ça, c'est ma hantise, je n'y vois aucun intérêt, surtout que ses enfants sont souvent joué comme des adultes, puis je ne sais pas, je trouve que les personnages de RP devraient avoir un âge minimum, c'est extrême je sais, mais la plupart des enfants de RP sont tellement pas convainquant...

Maintenant, revenons à l'essentiel. Je pense qu'en réalité, la bonne question serait : comment faire un bon personnage de RP ? Car si l'on est réellement honnête (en tout cas, encore une fois, a mon avis, Leogan je sais déjà que tu ne le partage pas) l'on arrivera forcément a la conclusion que faire un personnage original est a l'heure actuelle pratiquement impossible.

Nous sommes tous issue d'une éducation plutôt riche, qui nous a donné accès a plein de produit culturel, que nous partageons parfois en commun (je sais qu'il y a plusieurs fans de Final Fantasy ici par exemple). Dans ses productions, l'on reconnaitra facilement ses archétypes, l'on va se moquer de certains, appréciez d'autre, et l'on aura pas tous la même réaction face a ses derniers (saviez vous que Vaan, le héros archi détesté de FFXII, est le personnage préféré des Japonais dans cet épisode ?) mais, qu'on les apprécient où pas, ses archétypes n'existent pas par hasard : ils sont efficace, c'est pour cela que les auteurs les reprennent.

Bien entendu, il ne sert a rien de reprendre leurs progressions pas a pas et chaque œuvre offre sa construction différente, mais en terme de RP, il faut comparer cela a la phase ou le personnage va évoluer et donc changer selon ce qu'il va vivre. La réalité, c'est qu'en essayant de construire un personnage sur l'idée "Je veux absolument qu'il ne corresponde a aucun archétype", l'on fini par en adopter un autre, parfois même sans s'en rendre compte, avec la déception si quelqu'un nous le fait remarquer.

De fait, je pense que cette question d'originalité doit être secondaire lorsque l'on créer un personnage, voire carrément ne pas se poser ! La chose la plus importante lorsque l'on créer un personnage, c'est que l'on doit l'aimer ! Choisir la personnalité de base, ou commencer par l'avatar et construire un personnage autour (car soyons honnête, si l'on est parti pour jouer un assassin et que l'on choisit Janna de League of Legends comme avatar, l'on est quand même mal parti...) en lui définissant des traits de caractères, voire des anecdote par rapport a son physique, ou certains éléments de sa tenue... Bref, lui donner vie selon des éléments qui nous plaise, et le faire bien. Si l'on fait les choses correctement, et qu'on lui donne assez d'amour, alors tout se fera naturellement et il n'y aura pas de problème si l'on prend bien le temps d'intégrer en même temps le contexte du forum dans lequel l'on est.
Revenir en haut Aller en bas
:: Le Misanthrope ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le Misanthrope ::
Léogan Jézékaël

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Sam 14 Fév - 17:22

Wouuuh comment je suis pris à partiii ! Bon bah je suppose que t'attends que je réponde, de fait ! xD

1/ Le grobillisme.
Je pense que le sujet est rebattu dans tous les sens... Alors maintenant pour ceux qui ont un peu d'expérience, le grobill se sent, le grobill irrite, le grobill se traque, le grobill...
Bref.
J'aime pas les grobills. (Oui LA je fais carrément dans l'original, z'avez vu ?)
(Viwien > Ouaiiis bon, ça va, je fais une prière tous les jours pour qu'on m'pardonne le cas Arkyl! J'étais un pov admin jeune et inconscient. Aie pitié d'mon âme!)

2/ Je pense que partir dans un processus de création avec pour credo le leitmotiv pessimiste selon lequel l'originalité, ça n'existe pas et autre "tout est dit et l'on vient trop tard depuis 7000 ans qu'il y a des hommes et qui pensent" (La Bruyère, XVIIe siècle, et sachez qu'après lui, on a quand même connu Laclos, Baudelaire, Rimbaud, Dumas, Steinbeck et autre Tolkien) - ça revient ni plus ni moins à se bander les yeux et à s'couper un bras.
On est très loin d'avoir tout fait, tout vu, tout entendu, et ça c'est un préjugé qui a été répété encore et encore, malgré toutes les nouveautés qu'on a su produire, comme quoi vous autres pessimistes avez la tête dure ! Le pire étant que vous versez vous-mêmes dans l'originalité ! Ha ! Vous l'avez pas vu v'nir celle-là ! (Oui je te prends à parti toi, lecteur pessimiste imaginaire ! Et toi Viwien !I challenged you!)
Et je vais le montrer ci-après!

Je pense qu'on peut concéder naturellement qu'une personne qui fait autant d'efforts que possible pour tenter de faire péter de la nouveauté et de l'originalité, fait un travail louable. Si c'est bien fait, c'est un enrichissement notable. Dans la mesure où -évidemment- la nouveauté est cohérente avec le contexte, respecte les règles établies, et observe une certaine logique. Mais bon ces conditions sont à mon sens le minimum syndical pour faire un personnage viable.

Seulement, et ça je suis prêt à l'accorder à Viwien, il ne s'agit pas de prendre cette idée comme un principe de base en fait - à la limite on peut le garder en tant qu'idéal, et surtout, c'est l'opinion des lecteurs/partenaires rp qui en décidera. Non parce que si on part bille en tête en se disant "je veux absolument faire quelque chose d'original, un truc qui s'est jamais vu, parfaitement neuf, un OVNI", il faut quand même signaler que c'est 1° dérisoire malheureusement 2° sacrément mégalo.
Bon j'ai comme un certain nombre de personnes des expériences d'écriture HRP et c'est un problème que j'ai rencontré et qui m'a posé beaucoup de difficultés. S'écarter des archétypes, faire sa propre route en laissant sur le bas côté tout ce qui a déjà été fait, c'est juste...infaisable. Déjà parce qu'on se bloque. Dans des cas où comme moi vous êtes une espèce de maniaque de l'écriture, même que ça peut aller jusqu'à vous angoisser et vous empêcher d'écrire quoi que ce soit pendant des semaines ou des mois. Viser la nouveauté pure, c'est suicidaire. Tout simplement parce qu'on se lance dans le vide, et on ne peut rien construire avec du vide, c'est comme ça. (Principe de base de chimie /PAF) Pour être plus précis, ça revient bêtement à nier nos représentations culturelles sous prétexte qu'on ne veut pas copier, qu'on ne veut pas faire ce qui a déjà été fait, le problème étant qu'on ne peut effectivement pas travailler sur un projet en tirant un trait sur nos structures culturelles, puisqu'à ce moment là on se prive de matériau. (Ou alors je sais pas, vous êtes un déconstructionniste et vous êtes plus fort que les autres mais personnellement je n'y crois pas.)

A côté je ne suis pas vraiment intéressé - attention, c'est juste mon cas - par l'idée de développer encore et encore les mêmes archétypes. En tant que lecteur/spectateur, je trouve aux reprises d'archétype un plaisir certain dans la mesure où j'y trouve mes repères, et où une certaine complicité se lie entre moi et l'auteur, puisqu'on partage les mêmes représentations. C'est pour ça que je suis allé voir le Hobbit 3, et que ça a su plaire à ma fibre tolkienesque (bon après les puristes et les gens qui savent pas relativiser pourront lancer des tomates au film, mais bon ça restait du Peter Jackson, et si on a aimé le Seigneur des Anneaux, on retrouve dans le Hobbit des repères agréables. Oui je me jette à corps perdu dans un débat interminable, mais c'était qu'une illustration alors j'vous arrête tout de suite! xD) Bref, c'est le principe de base de ce qu'on appelle l'art de masse, la reprise des archétypes. (Je ne mets aucune connotation péjorative dans "art de masse", j'y peux rien on appelle ça comme ça, même si c'est pas flatteur du tout xD)
Je crois que je me perds.
Ah oui, donc moi personnellement quand j'écris, je suis pas des masses intéressé par la reprise d'archétype. J'ai rien contre les méchants bien méchants quand ils sont bien interprétés. J'en ai connus, et je me suis beaucoup amusé avec leurs joueurs.
Seulement c'est très réducteur de dire que ceux-là sont les "vrais" méchants, soit ceux qui en valent la peine dans l'univers rp, et qu'à partir du moment où on veut être "subtil", et donc exploiter les défauts humains les plus dégoûtants ou les aspects les plus piteux de notre genre, on verse dans "GoT". D'abord parce que c'est pas vrai. Ensuite parce que dans GoT (la série TV - je n'ai pas lu les livres NE ME LYNCHEZ PAS), ce n'est PAS subtil. Moi l'impression globale que j'en ai eue, c'est que l'univers est effectivement très riche, mais les personnages qui sont à la poursuite du pouvoir - les gros connards ambitieux, les idéalistes et les psychopathes qui l'ont entre les mains - ne sont pas assez creusés. Je peux me gourer, hein. Mais pour moi, la plupart d'entre eux veulent le trône, on sait pas pourquoi - alors ils se donnent un genre classe, "chaos is a ladder motherfucker", mais en finalité, ils veulent juste le pouvoir pour le pouvoir et honnêtement... Ca sert à quoi ? On cherche le pouvoir pour pouvoir faire autre chose derrière, c'est pas une finalité en soi. Pouvoir, c'est pouvoir faire quelque chose. Le pouvoir, c'est pas un trône, c'est pas une possession, c'est un exercice. Power is a ladder, à la limite. Alors bon, tout ça est à mon avis très discutable, mais je ne pense pas que faire "un méchant subtil" revienne à faire "un méchant GoT".
Ce qui est intéressant, avec GoT, c'est qu'on échappe au manichéisme la plupart du temps. (Et puis bon au pire on a un ennemi commun qui arrive du Nord pour défoncer l'humanité, alors hé ben... Au final, on va l'avoir l'opposition bien duale qu'on a dans le SdA ou dans Star Wars, tavuh !)

Mais j'aime bien la notion de multiplicité des intérêts qu'on observe dans GoT (même si pour moi, ça reste assez superficiel à la télé).
Et c'est comme ça que je conçois le rp, d'ailleurs. Les oppositions multifrontales, ça me botte davantage qu'un 1 vs 1. (Par exemple la politique à Cimméria, c'est juste du tonnerre de Dieu quoi ! Y a des intrigues partout, et ça donne beaucoup de richesse à exploiter aux joueurs.)

Donc (vous l'aurez compris, c'est une dissertation en trois parties, que voulez vous, on se refait pas !) qu'est-ce qu'un perso original et comment en créer un ? Oui parce que je me contredis hein, je dis qu'on peut, qu'on peut pas, mais c'est le suspens qui veut ça les enfants.
Ce qui fait qu'un personnage est original, ce n'est -pas- la volonté de se démarquer du joueur. On peut faire un Sindarin à Canopée et être original. (Pourquoi tu t'obstines à mettre un déterminant devant Canopée, Viwien, tu le fais exprès, avoue ? /PAF)
A mon sens, y a un max de personnages originaux sur Isthéria, parce qu'on a tous le potentiel pour faire du neuf. On est tous différents, on a tous des expériences de vie différentes - et si on partage la même culture dans une certaine mesure, on l'interprète tous différemment. A partir du moment où le créateur dudit personnage est un individu qui s'investit (donc que ce n'est pas un vulgaire copié collé) et qui a la volonté de mimer au mieux la vie d'une personne réelle sur du papier, je pense que tôt ou tard il peut arriver à l'originalité, dans le sens où son personnage aura des expériences de "vie" uniques, avec un point de vue particulier, qui formeront donc un individu particulier. Et bien entendu, le style aide beaucoup à bâtir cette identité.
Je peux dire de façon certaine que j'ai sur Isthéria des expériences rp particulières avec chacun de mes partenaires. La caractérisation d'un personnage, quand elle est menée au bout, ça fait tout. Peu importe que le personnage soit compliqué ou pas.

J'irai même jusqu'à dire que la reprise des archétypes peut pas se faire sans originalité. Quand tu reprends un archétype (l'amnésique, le big méchant, le mec aux problèmes de personnalité - j'en ai fait un), et quand tu ne fais pas un copié collé, tu ajoutes ce que t'appelles ta "touche", ta "marque", et ça renouvelle le modèle. A partir du moment où tu fais du neuf... Tu fais de l'original.
Alors dire que ce n'est pas possible, ce n'est qu'une vision de l'esprit 8)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Visage scellé ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Visage scellé ::
Psyche Corona

MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   Dim 15 Fév - 0:39

Je m'immisce puisque je trouve le débat intéressant et suis d'accord avec la plupart des arguments qui ont été apportés par chacun des participants. :)

Je pense que tout le monde est d'accord sur le fait que se forcer à faire original et ne viser que ça au dépend de la cohérence est une mauvaise idée et dénature l'art de la création d'un personnage. En ce qui concerne les archétypes, j'ai comme tout le monde des avis différents sur eux: j'aime les guerrières badass balafrées pleines d'orgueil et les dragueurs au bon coeur comme je hais les voleuses belles gosses bien roulées et les gros destructeurs totalement plats*... C'est une question d'opinion et j'évite autant que possible de porter des préjugés en lisant les fiches et en songeant 'celle/celui-là, elle/il est mauvais'. Moi-même j'ai incarné plusieurs de mes stéréotypes préférés et cela m'a toujours plu, même si j'ai rencontré des contraintes et ai essayé de travailler mes personnages de façon à être moins freinée. Un exemple: celui de la guerrière misanthrope au passé sombre.
Je ne compte plus celles que j'ai jouées, et je sais pourquoi: elles représentent mon idéal du perso féminin (pas du tout sexualisée, voire même un peu masculine, intelligente et indépendante), mais dans toutes leurs variantes (j'ai eu des blondes et des brunes par exemple, sisi), je rencontrais toujours le même problème: je ne pouvais pas bâtir de relations intéressantes avec d'autres persos puisque les miennes ne l'auraient pas voulu, et je devais toujours trouver une excuse du genre 'elle était fatiguée' pour expliquer le fait qu'elle acceptait d'adresser la parole à quelqu'un. Après des années comme ça (oui, j'ai mis du temps à m'en rendre compte), j'ai essayé de régler le problème en modelant ce stéréotype de façon à ce qu'il soit jouable, et j'insiste sur ce mot. Si j'écrivais un bouquin, ce ne serait pas vraiment un souci, car je pourrais toujours compenser le relatif manque d'orginialité du personnage par un scenario, un contexte, voire même d'autres personnages plus profonds... Au fond, il y a toujours un stéréotype dans un bon bouquin de fantasy, n'est-ce pas (ma série préférée est La Guerre de la Reine Araignée, et dedans, j'en vois au moins un x))? Ici, on parle de jeu de rôle et évidemment, on n'a pas les mêmes besoins. On joue jamais tout seul (ce serait tout de même triste) donc nos personnages sont toujours en présence de ceux d'autres rolistes et il doit nécessairement avoir une interaction. C'est ce que j'ai mis trop de temps à comprendre et c'est en me cassant un peu la tête pour me faciliter les choses que j'ai commencé à me dire 'bon, là, c'est un peu plus original'. Au final, j'ai tout bêtement adapté mon perso aux besoins du support dans lequel je l'utilisais, mais ça l'a tout de même fait dériver de son stéréotype originel.

J'ajouterai une dernière chose qui me paraît important et qui, pour moi, constitue un des grands intérêts du roleplay, ce sont les relations avec les autres personnages. En ce moment, je n'arrête pas de construire de nouveaux projets avec tout le monde et bientôt, Psy' connaîtra un certain nombre de personnages du forum et aura, avec chacun d'entre eux, une relation différente. Et ça, ça me rend heureuse. Sur mes autres forums, les persos avec lesquels je me suis le plus éclatée sont ceux que j'ai bâti avec des amis rolistes en construisant nos persos autour de la relation qu'on voulait qu'ils aient. J'ai passé des mois et des mois à discuter avec un pote pour écrire l'histoire de mon elfe noire et aujourd'hui, elle et le perso de ce fameux pote entretiennent une relation plutôt classique mais l'histoire qui les lie est subtile, et entièrement de notre cru. De même, ma soeur et moi avons écrit des choses ensemble et le perso qui j'y ai incarné m'influence depuis plus de trois ans, et pas seulement en rp. C'est devenu ma figure préférée, celle à laquelle je suis sincèrement attachée. Et pour moi, bâtir des relations avec d'autres persos, c'est là que réside une nouvelle et plus haute strate d'originalité. Autant en créant un perso, on est influencé par tous les persos de toutes les fictions que l'on a lues/vues, autant lorsqu'on construit une relation, on doit prendre en compte les caractères respectifs des deux protagonistes et c'est là que l'on obtient des choses vues bien moins souvent. De plus, j'aurais tendance à dire que c'est quelque chose qui se fait beaucoup plus sur les bons forums que sur les trucs de base pour rolistes de 12 ans...

Voilà... Je crois avoir un peu dérivé, je ne pense pas que mon avis apporte grand'chose mais je tenais à le donner... Enfin, à partager mes expériences, surtout. Je concluerais par un très banal "l'important, c'est d'aimer son perso" (par aimer, je veux dire l'aimer tel qui l'est, ça peut vouloir dire ne pas le piffrer, en un sens) et de le construire selon ses envies et non en ayant le but ultime en tête de faire du jamais vu. De toute façon, il évoluera et deviendra vite plus profond et subtil qu'au départ.

*EDIT: oh purée... Les persos qui détestent une race/un groupe en particulier et veulent l'éradiquer. Ca mais... Mais ça ça me tue, je peux pas les voir ceux-là. Et y'en a TELLEMENT. Je crois qu'on les a oubliés dans la liste parce que c'est un cliché gros comme Godzilla et bon sang ce que c'est chiant...


Lacrimosa

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?
» Recensement des Wanteds
» GUIDE | Conseils pour un personnage original
» Formulaire de création de Personnage
» Le patronus de votre personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: Coin du tavernier :: Débats et discussions-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !