Chasse au renard à travers la ville! [Libre]

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Chasse au renard à travers la ville! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Chasse au renard à travers la ville! [Libre]   Chasse au renard à travers la ville! [Libre] Icon_minitimeDim 29 Sep - 2:35


    Depuis un certain temps, Ahri voyait sa réputation augmenter dans la capitale, elle voyait de plus en plus son affiche, collé sur tous les murs du cartier résidentiel et de la place publique. Les affiche disaient tous: Une Yorka recherché par la loi, nom de code: Renard de sang, 2000 dias si ramené vivante. Il y avait même quelques passant qui regardait l'affiche, se demandant qu'est-ce que voulait bien vouloir dire "renard de sang". C'est tout simplement parce que Ahri contrôlait la magie du sang, une forme de magie plutôt rare, mais qui ne causait aucun dégâts physiques, seulement quelques réactions bizarres.

    Heureusement qu'elle portait une cagoule pour dissimuler ses traits, car la Yorka serait probablement déjà morte. Tout ce qu'on voyait était ses yeux vairons et brillants de l'intérieur de sa capuche. Mais c'était bien normal qu'autant d'affiches soient affichées, c'était une chasseuse de prime et une voleuse. Qui a envie de se faire tuer pour de l'argent ou se faire voler des bijoux précieux? Ahri prit au moins des précaution et n'osa pas trop approcher la Guilde des Aventurier. Elle avait entendu quelque part que le chef de la guilde partait souvent à la poursuite de criminels dans son genre, de plus elle manipulait presque tous les éléments. Ahri n'avait pas du tout envie de se mesurer à elle.

    Ahri s'arrêta ensuite devant un comptoir d'armes, la plupart étaient d'ailleurs de très bonne qualité. Elle feuilleta d'abord les arcs en les regardants attentivement. L'une d'entre elle était en bronze avec des branches en ivoires.

    Vous en demandez combien pour cet arc?

    Cet arc vaut plus de 3000 dias mademoiselle

    3....3000 dias?!?!? Qui voudrait acheter un arc à ce prix là???

    Je crois que la seule personne à en avoir acheter un est Illumina Ragnarok, le chef de la Guilde des Aventuriers.

    Puis elle regarda encore un peu les dagues et s'en alla, volant au passage une pomme verte au stand de nourriture. Oui, Ahri était une voleuse très habile et elle faisait même les poches sans que les autres s'en rendent compte. Elle décida donc d'aller boire un verre dans l'auberge la plus proche, elle n'avait même pas bue une goutte d'eau depuis son départ de sa maison cachée, à Thyrénium. Le bar en tant que t'elle était un peu loin, à l'autre bout du marché. Mais il y avait tellement de foule, Ahri préféra plutôt se téléporter directement devant la porte pour ensuite l'ouvrir et aller s'asseoir au comptoir.

    Donnez-moi quelque-chose de corsé...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chasse au renard à travers la ville! [Libre]   Chasse au renard à travers la ville! [Libre] Icon_minitimeMer 9 Oct - 23:04

Encore une journée de recherches qui s’annonçait. L’affaire du vol de remèdes avait embrasé bien des passions à l’égard des trois castes, non quatre… La connexion que le Nerozias avait faite entre Noathis et les Eryllis avait été faite par d’autres. Mais toutes ces alliances improbables avaient permis aux moins endormis de faire une constatation à peu près similaire à la sienne. Ça ne pouvait être qu’un coup monté. De plus, le Nerozias avait confirmé ses dires, des quatres castes aucun nerozia n’avait été averti pour ce vol. Et pourtant, il y avait bien des gens qui se prétendaient Nerozias parmi ceux arrêtés. Étaient-ils vraiment des Nerozias, c’était la question qu’on pouvait se poser. Cela dit si l’assassin avait refusé de le lui dire, il avait d’autre plans, en fait, si les Nerozias n’avaient pas fat d’alliance avec les ladrinis, alors il devenait aussi absurde que les voleurs arrêtés soient des ladrinis que s’ils étaient des nerozias. Et il savait, que si les nerozias ne lui répondrait pas, un des ladrinis lui apporterait bien quelques eclaircissements. Seulement voilà, il avait beau lui écrire, il n’avait recu aucune lettre. Voilà pourquoi, il était sur la place du marché d'Hesperia, recherchant les traces de son ami disparu depuis leur derniere rencontre et le rendez vous annulé.. . à plusieurs mois de différences.

En réalité, ce n’était pas tellement la recherche d’Enteri qui le motivait, non, il avait besoin d’exorciser l’image de mort absurde dont il avait été témoin. Et pourtant ça avait semblé un bon plan. Quand il était gamin, il avait eu un jouet assez interessant, une sorte de figurine en forme d’œuf, et dans cette figurine il y avait une autre figurine et dans l’autre une autre, et cetera, et cetera. Cette ville pouvait être considérée comme ces figurines. Car à l,intérieur de tyrrhénium se trouvait deux tyrrhénium, une de lumière et une d’ombre. Celle de lumière était a face apparente de la ville, un lieu de commerce et d’échange. Celle d’ombre concernait le marché noir, les traffics et les ladrinis. Mais comme toute zone où l’ombre et l’obscurité se côtoyaient, il existait un endroit crépusculaire. Un endroit qui appartenait à la fois à la lumière et à l’obscurité tout en n’appartenant à aucun d’eux. Mais en même temps plutôt qu’une zone de crépuscule, peut-être était-ce une zone de rien. Un endroit sans lumière et sans obscurité. Un monde de morts en sursis, mais aussi le monde de ceux qui voyageaient librement entre les deux tyrrhéniums car n’ayant tout simplement rien à apporter à l’un ou à l’autre de ces mondes.

Oui Rick avait dû être attentif pour suivre les spectres qui formaient la plus basse couche sociale de Tyrrhéniums, les mendiants, les sans le sou. Eux devaient savoir où se trouvait le repaire des Ladrinis. Mais ils n’allaient pas lui dévoiler leurs secrets si facilement. Oui, ils étaient peut-être des moins que riens. Des déchets de la société, mais ils restaient un club fermé et s’il leur montrait la moindre trace d’intérêt, il pourrait bien ne pas avoir les infos voulus. Bref, il avait décidé de les espionner et avait usé de sa forme animal. Jour et nuit il les avait observés quand il ne les fuyait pas pour éviter de finir dans le menu. Enfin, la nuit quand ils dormaient il allait se reposer dans sa chambre d’auberge avant de repartir les observer à l’aube.

C’était à la fois un spectacle enrichissant et déprimant. Comment expliquer ça en de meilleurs mots… C’était décalé. De voir des gens se préoccuper de besoin primaire au milieu d’une ville et rien d’autre. Ils mangeaient, ils mendiaient, ils chassaient (animaux de compagnie et parasite pour enrichir le repas et ils dormaient. Le plus triste était de voir tout espoir éteint dans les yeux des adultes. Seuls les enfants pouvaient rêver. Et quels rêves! S’enrichir toujours s’enrichir ;a n’importe quel prix. Vente de rat, vol, kidnapping d’animaux de compagnie, tour de la ville, recherche d’infos contre argent, ils étaient partout et dans le Tyrrhenium des ombres portaient le joli sobriquet de rats des rues. Mais Rick se rendit rapidement compte qu’il existait un lieu où ils ne se rendaient pas, comme une sorte de tabou…

Il n’y avait pas eu de doutes dans son esprit, les ladrinis devaient se trouver là-bas. Aussi en quelques bonds il rejoignit sa chambre et repris son apparence avant de se vêtir et de s’équiper. Il était plutôt sûr que même lui ne serait pas accueilli chaleureusement dans leur repère.

Avec détermination, il avança dans le dédale de ruelle, l’arme pas vraiment au clair, mis apparente, des fois l’intimidation pouvait aussi servir de moyen de défense. Cependant, une fois entré dans le bâtiment, ce n’était pas un bataillon de Ladrini armé qui l’attendait, mais quelque chose d’autre. L’odeur était forte et familière, ça sentait le faisandé et ça sentait le rat. Se servant de sa magie, il éclaira une multitude de petits yeux rouges et de museaux tous rassemblés, grouillant, devant un tas de chaire sanguinolente d’où perçait une côte découverte. Il renforça l’intensité de la lumière et donna forts moulinets pour repousser les rongeurs de leur repas.


Atention description gore

Spoiler:
 

[i]Enveloppant la gamine de sa cape, il récupéra sa peluche pour lui offrir de la compagnie en sa dernière demeure et amena le corps à des gardes. C’est là qu’il pût voir la bonté naturelle des habitants du Tyrrhénium de lumière puisqu’après une moue dégoûté, le garde jeta purement et simplement nounours et gamine dans une charrette où les corps s’empilaient. Celle-ci avança dans la nuit devant un Rick médusé mais qui allait s’occuper d’une ombre de toutes façons ? Après un long moment passé à regarder la route, il décida de se mettre en marche et senti sa botte butter contre un objet de chiffon. C’était le nounours de la gamine. Il le ramassa et attendit de rejoindre l’auberge pour le ranger dans son coffre.

Il devait recommencer à les filer, mais il avait besoin de vie avant de recommencer son observation. C’était la raison pour laquelle il avait décidé de se rendre au marché, entendre les éclats de voix, sentir les parfums des épices, les rires d’enfants, les chants. Regarder les couleurs, sentir les rayons des soleils sur son dos.

Il fût sorti de ses rêveries en entendant parler de sa fiancée et de la guilde qu’il avait fondée. Naturellement, son attention se porta sur la personne cachée derrière une cagoule. C’était vrai qu’une cagoule pouvait cacher bien des choses, mais quand on la remarquait, elle avait tendance à attirer l’œil. Aussi ne fût-ce pas surprenant qu’il la vit voler fluidement une pomme. Le premier tour que Silv’ lui avait appris, un mouvement quasi invisible et fluide. Ladrini enfin! Et comme pour le narguer, elle disparut. Pas si il avait son mot à dire. Se rendant dans l’auberge pour prendre de la hauteur et s’arrêta interdit.

Décidément les dieux avaient un drôle de sens de l’humour, à peine avait-il perdu la trace de la demoiselle qu’il la voyait de nouveau.


-La même chose pour moi! J’ai besoin d’oublier certaines choses!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chasse au renard à travers la ville! [Libre]   Chasse au renard à travers la ville! [Libre] Icon_minitimeJeu 7 Nov - 7:17


    Ahri savait bien que quelqu'un la suivait depuis un petit moment, elle pouvait sentir sa présence avec son sixième sens animal. Elle fut très surprise lorsque cette homme entra dans l'auberge alors qu'Ahri croyait l'avoir semé. Il commenda ensuite la même chose que la renarde humanoïde, quelque chose de corsé. Donc le barman leur apporta à chacun le "drink special Hesperia". Ahri commença donc à boire tranquillement, sans se tourner la tête. ELle décida ensuite de parler à son voisin de siège.

    Je sais que vous me suivez depuis quelques minutes. Qu'espérez-vous obtenir de moi, des informations?

    Elle commença vraiment à avoir chaud sous cette cagoule. elle hésitait encore à l'enlever puisque certains pourrait la reconnaître, malgré que ce n'est pas tout le monde qui était à sa poursuite. Il n'y avait probablement que les chasseurs de primes et les gardes de la cités. Elle prit donc une grande respiration et ôta sa capuche, révélant son jolie visage séducteur. De splendides yeux vairons regardaient sont voisin. Un visage accompagné d'une chevelure noire tressée vers l'arrière et des oreilles de renard.

    Alors?

    Ahri resta tout de même sur ses garde car on ne sait jamais, tout pouvait lui arrivé maintenant qu'elle n'avait plus sa cagoule. Mais du moins cet homme semblait pacifique. Au pire si elle était dans le pétrin, elle pouvait toujours utiliser sa magie du sang ou encore se téléporter hors de l'auberge.



[HRP]: Vraiment désolé Rick pour se long délai de un moi, tu sais bien que normalement ca ne me prend qu'environ une semaine pour répondre lol et désolé pour la longueur médiocre du post, j'avais pas du tout d'idée :P
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chasse au renard à travers la ville! [Libre]   Chasse au renard à travers la ville! [Libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse au renard à travers la ville! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse au renard à travers la ville! [Libre]
» Un soir en ville | Libre x) || En Pause
» Chasse aux corbeaux [pv : Tyzy]
» Un chasseur sachant chasser... ne sort jamais sans son chien de chasse [libre]
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: • Corbeille :: • Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !