La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Médecin / Conseillère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Calixte Telenna
:: Médecin / Conseillère ::
Calixte Telenna
MessageSujet: La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..   La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres.. Icon_minitimeMar 4 Fév - 18:53

    La cité de Cimmerium lui semblait si loin aujourd'hui. Cela faisait plus d'une centaine d'année qu'elle avait quitté ses portes sans se retourner et qu'elle avait choisi de vivre à Hesperia, solitairement, dans un univers si éloigné de celui qui fut le sien. Incomprise et déçue, elle avait fait le choix de ne plus s'investir pour eux, de ne plus leur accorder le moindre crédit. Elle avait été trompée et elle avait été abusée. Et depuis, sa rancune avait été tenace.... même si la nostalgie la conduisait parfois à revenir. Toutefois, elle s'avouait à vivre dans le dénis. Cimmerium l'avait vu naître et elle y avait connu autant de bonheur que de tragédie. Elle rêvait encore de ces murs blancs, de sa clarté et de la beauté des musiques sylphides.... Tout cela était si loin.

    Calixte ne se plaignait pas pour autant de la modeste vie qui était la sienne. Elle aimait le métier qu'elle exerçait, les découvertes qu'elle était amenée à faire, et bien plus encore de voyager quand elle en avait l'occasion. Elle vivait au jour le jour, sans entrave, sans pression morale de la part de ses aînés et leurs aprioris. Non, elle devait faire avec ceux des Hommes, bien différents. N'était-ce pas pour cette raison qu'elle s'adonnait au travestissement? Mais qu'importait car pour un sylphide, cela était si peu de chose.

    Mais au diable ces questionnements et ses souvenirs car son attention aujourd'hui était bien différente. En effet, elle avait eu la bonne surprise de recevoir une lettre, une invitation même pour rencontrer un conseiller sylphide, une vieille connaissance pour tout dire. Cela devait faire des décennies qu'elle ne l'avait pas revu. Elle s'étonna de voir comme la missive ne contenait que peu de chose, de brèves salutations, les banalités d'usage et une mystérieuse annonce à faire. Visiblement, sa présence était nécessaire et elle ne pouvait se refuser à la rencontre. Il n'y avait aucun caractère obligatoire, mais c'était tournée d'une manière qui sous-entendait qu'elle regretterait si elle venait à être absente. Il n'en fallut pas plus pour attiser sa curiosité. Mais n'était-ce pas là aussi une bonne occasion pour voir comment le monde sylphide évoluait en ces périodes troublées?

    Depuis l'épidémie, depuis les nouvelles tensions sociales naissantes, les sylphides ne s'étaient pas manifestés. Les portes s'étaient fermées encore une fois lorsque la maladie avait pointé son nez, et s'étaient ouvertes une fois le calme revenu. Une situation qui avait une nouvelle fois déçue la jeune femme... mais on ne pouvait changer la mentalité de tout un peuple aussi aisément.

    Prenant donc son cheval, Magnus, et se revêtant en une tenue de femme convenable, elle avait regagné son pays en laissant quelque temps son cabinet. Elle ne chercha pas à revoir d'anciens camarades, elle ne chercha pas non plus à faire le moindre tourisme. Calixte se rendit directement chez son vieil ami où un domestique la fit attendre dans un somptueux salon.

    Guettant alors son hôte, elle se plaça près d'une fenêtre et observa de là le ciel et ses nuages. Elle s'étonna d'avoir oublié l'atmosphère si apaisante de son pays, totalement coupé du monde réel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..   La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres.. Icon_minitimeMer 19 Fév - 1:29

À bien des égards, le peuple des sylphides a longtemps été considéré comme un peuple pur et privilégié des dieux. À tort ou à raison. Arden ne s'était jamais interrogé sur la véracité de ces propos. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il avait eu la chance de naître dans la cité céleste et le pouvoir et les capacités d'entrer au sein du conseil. Avec le temps, ses illusions de contrôle avaient fini par se dissiper. Cela ne voulait pas dire qu'il n'avait pas d'influence, loin de là! Rien que la demeure où il vivait prouvait son influence.

Cela dit, à bien des égards, il lui arrivait d'envier ces sylphides qui partaient explorer le vaste monde même si leur champ d'intérêt était limité. La jeune femme qui se trouvait devant lui en était un exemple. Enfin jeune,   qui connaissait l'âge réel d'un sylphide. Elle avait décidé de se consacrer à aider les créatures éphémères plutôt que de tourner ses connaissances vers quelque chose de plus utile, devenir un des créateurs de corps par exemple. C'était un secret si bien gardé que seuls certains sylphides choisis sur le volet y avaient accès. Certes, elle avait renoncé au respect de ses pairs, mais elle faisait ce qu'elle voulait. Chose que même lui en un certain sens ne pouvait pas faire.

Avec la Sarnaroah, les choses étaient devenues folles. Réunion après réunion après réunion. Et le nombre d'âmes qui ne cessait de croître, des tas de corps imparfaits et ils commençaient à manquer de ces corps imparfaits. Enfin, ce problème ne le concernerait bientôt plus.

D'un pas digne il s'avança dans le salon luxueusement décoré, et ouvrit les bras en grand pour accueillir Calixte.


-C'est un plaisir de te revoir dans mon humble demeure Calixte, j'ose espérer que ton voyage aura été sans encombre.
Revenir en haut Aller en bas
:: Médecin / Conseillère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Calixte Telenna
:: Médecin / Conseillère ::
Calixte Telenna
MessageSujet: Re: La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..   La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres.. Icon_minitimeMer 19 Mar - 13:23

    Calixte mit un petit temps avant de se retourner vers son camarade sylphide, une petite hésitation qu'elle finit par marquer par un petit sourire face à l'énigmatique joie de son hôte. Elle ne savait que penser de cette situation mais elle était ici car elle exigeait avant tout des réponses. Les bras croisés, son visage semblait un peu dur malgré son esquisse mais ce n'était que pour montrer son sérieux, et qu'elle n'était ici par complaisance.

    " Bonjour Arden. Merci de ta sollicitude, mon voyage s'est très bien passé. Je vois que pour toi, également, tout se passe bien. Tu as là une très belle demeure. Je l'avais oublié. "

    La jeune femme déambula alors dans la pièce, observant tout avec curiosité de ses yeux dorés. C'était comme si elle examina chaque objet, chaque courbe. Elle réapprenait le luxe sylphide. Cela faisait tellement longtemps qu'elle menait une vie modeste, loin de tout ce faste... Une nostalgie dont elle avait honte, bien souvent... mais cela faisait partie de son ancienne vie.

    " Mais je ne suis pas ici pour parler de banalité je crois. Dis-moi plutôt ce que tu attends de moi. J'ai cru comprendre que c'était important, assez que je vienne à le regretter si je venais à être absente. Ne tournons donc pas autour du pot. "

    Là, la sylphide se permit de faire un signe pour demander l'autorisation de prendre un siège, et s'assit une fois que son hôte le lui permit. Calixte ne manquait certainement pas de bagout, mais elle demeurait néanmoins polie et distinguée. Elle n'était pas chez elle, certes, mais elle ne se laisserait pas embrigader facilement. Les sylphides parlaient bien, elle le savait, il était aisé d'être trompé...

    " Alors.... dis-moi pourquoi je suis ici. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..   La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres.. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La porte se ferme pour les uns, elle s'ouvre pour d'autres..
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Eze - " Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il vivait pour elle, elle est morte pour lui. " Et vice versa
» Haïti, est-elle prête pour le départ de la MINUSTAH?
» Bienvenue Bertrand, diplomate pour New Utopia et le NSK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Cebrenia, le pays des Grandes CitésTitre :: Cimmerium, la Cité célesteTitre :: • Le quartier résidentiel-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !