Lomion Viska



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lomion Viska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Lame de Lune ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Lame de Lune ::
Alastor

MessageSujet: Lomion Viska    Mar 5 Aoû - 22:11



QUELLE PERSONNE ES-TU ?
Toi qui voyage sur ces terres oubliées



VISKA, LOMION
" Le doute est la clé de toute connaissance "


S Le Vagabond
A 320 ans
S Masculin  
P  Lhurgoyf
C  Eclari
M Appprenti du Grand Maître


• • • • • • • • • • • •

A
Lator : Il s'agit ici du bâton qu'utilise notre vagabond. Il s'agit ici d'une arme pour se défendre ainsi qu'un bâton pour la marche.Lator lui aurait été donner par Dim avant son premier voyage.

Exitus : Il s'agit ici d'une dague qu'il traine avec lui depuis de nombreuses années.Il s'agit ici de son dernier recours afin d'assurer sa propre survie.

A
Lomion possède de nombreuses choses d'importance sur sa personne en tout temps. En sa possession il n'est pas rare d'y trouver de quoi écrire. Son journal est sans doute ce qui a de plus précieux à ses yeux, car il s'agit là du récit de ses aventures et le grimoire de ses découvertes, théories et connaissances.

Il possède aussi un anneau doré doté d'un rubi. Il s'agit là de son catalyseur lui permettant d'utiliser ses capacités magiques. Il s'agit ici d'un bijou en apparence bien ordinaire, dont les origines et l'histoire est aussi mystérieuse que son propriétaire.
D
Transformation monstrueuse
P
Vision
Régénération
Télékinésie
Télépathie

S
Apprentissage rapide - Mémoire surdéveloppée - Puissance catalytique
• • • • • • • • • • • •

Décris-moi comment je te vois...


« Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée !»


On ne peut renier le charme que possède ce très cher Lomion. Il est à sa façon un symbole d'une certaine élégance, l'icone du mystère même représentant à la fois la beauté et les horreurs du monde.La présence de ce charismatique personnage dans une pièce est toujours ou presque remarqué, passant que très rarement inaperçus.

De tous ses traits physiques, le regard de Lomion est sans doute celui qui est le plus énigmatique.Les prunelles de, ce être à l'apparence intemporelle est le seul véritable signe de son âge changeant. Ses yeux qui ont vu déjà de nombreux printemps, qui ont fait la lecture de nombreux textes et qui ont déjà vu de nombreuses contrées, elles sont la plus grande vérité chez lui.Il s'agit là de prunelles à la fois révélatrices et mystérieuses où on peut y lire toute la passion qu'il possède pour la connaissance, ce désir ambitieux qui le motive à toujours continuer sa route.Des ténèbres de ses pupilles jusqu'aux teintes argentés des ses pupilles, les yeux du Vagabond n'ont certes pas ici fini de fasciner tout celui qui osent plonger dans l'océan de son regard.Toute cette beauté que de nombreuses personnes semblent trouver dans ses yeux le rend parfois un peu triste, car il sait que derrière ce regard il existe la forme monstrueuse.Cette tristesse n'est pas causée par une honte de ce qu'il est, mais dû au fait qu'il s'agit d'une vérité qui demeure caché.

Il ne peut renier ce qu'il est et s'il le faisait, nombreux aspect de son physique finirait par le trahir. Sa coiffure presque trop parfaite, donnant parfois l'impression d'être une rivière dorée.Cette crinière blonde n'est point naturelle et cache en partie son identité en tant que Lhurgoyf.Il a teint sa crinière afin de plus facilement intégrer le monde et faire en sorte que la populace générale lui fasse un peu plus confiance. Il s'agit là d'un voile qu'il a dû créer afin de plus facilement lui ouvrir des portes de la connaissance du monde.

Comme tout Lhurgoyfs, Lomion possède une faible pilosité, voir presqu'inexistante. Hormis sa magnifique crinière et ses sourcils des plus fins, ce dernier en possède aucun autre poil sur son corps, ce qui lui donne sans doute l'air nettement plus jeune qu'il est en réalité.Cet  air de jeune homme fait souvent en sorte qu'on ne le prend pas trop au sérieux dès le premier regard.Lomion possède une certaine androgynie, bien qu'il soit évident selon lui qu'il est du sexe masculin, à quelques reprises certaines personnes l'ont accosté croyant qu'il s'agissait d'une femme. Cependant, lorsque les premiers mots sortes de ses lèvres, la voix ténébreuse et profonde de ce dernier se fait entendre, tout doute qu'il est un homme est immédiatement retiré.De croire qu'il est du sexe féminin est tout de même étranges aux yeux du Vagabond puisqu'il porte des vêtements, qui selon sa personne, tout à fait masculine.

Possédant une figure élancée, ce petit homme svelte faisant 1m75 et quelques poussières.Il s'agit ici d'un personnage des plus maigrichons donnant l'illusion de fragilité.Certes, il n'est pas toujours facile de deviner cela, car les vêtements de ce dernier semblent être relativement amples.L'accoutrement des ce cher Lomion est pour toutes occasions ou presque.Variants selon la saison, ils tentent de conserver une certaine élégance tout en demeurant pratique et confortable pour ses divers voyages.

-


Décris-moi comment tu penses...

« Le vrai pouvoir, c'est la connaissance. »

La connaissance, voilà ce que ce cher Lomion recherche plus que tout.Qu'il s'agisse de répondre aux grandes questions du monde et de la vie ou des faits triviaux, ce dernier semble posséder un désir d'apprentissage des plus grands.Il s'agit ici de sa quête, du but de son existence en ce monde, de son obsession, mais à quel est l'ultime but de ce dernier, il s'agit là d'un véritable mystère.Il y a de nombreuses personnes qui se posent sans doute cette question, de nombreux personnages de notre monde ayant questionné le vagabond à ce sujet, cherchant à mieux le comprendre.Toutefois, ce dernier semble toujours un peu évadé la question, n'offrant que des réponses vagues donnant l'impression de bien expliquer ses motivations.Il est sans doute normal que de nombreuses personnes cherchent à comprendre les motivations de celui-ci, car après tout le vrai pouvoir, c'est la connaissance.Les êtres possédant tant de connaissances peuvent être autan le héros que le destructeur de notre monde.  Il est donc compréhensible que de nombreuses personnes se méfient du vagabond qui voyage à travers le monde dans une quête sans fin. Il s'agit ici d'une quête que celui prend très au sérieux,, voir plus sérieux que son propre maître, voyant chaque nouvelle connaissance qu'il a acquis lors des ses voyages comme étant importante à leur façon dans sa compréhension du monde.

« Sans les livres je n'aurais pas connu le doute, le dégoût, le sarcasme et le scepticisme. »

Notre vagabond est reconnu autant pour son désir de connaître que sa capacité à remettre en doute tout, ce qui est tout de même très particulier puisqu'il déteste absolument être dans le doute. Ce dernier aime les choses concrètes, les choses qui peuvent être prouvé, ce qui peut être expliqué de façon logique et rational.Le doute est une bête qu'il déteste plus que tout. Il déteste l'incompréhension d'un sujet, cherchant toujours les réponses aux ignames de la vie et du monde.Il recherche à mieux comprendre le présent en s'intéressant au passé, à l'histoire du monde et aux peuplades qui ont su forger la face du monde à travers le temps. Son intérêt est pour le fait, les réalités et renie les théories religieuses qu'il juge comme étant des plus absurdes.À ses yeux, croire en une puissance divine est pour les gens simples, n'ayant nullement la sagesse ou le désir de comprendre le monde, des gens qui prennent l'explication la plus simple, comme étant une vérité absolue.

« Le cynisme, c'est une façon déplaisante de dire la vérité. »

Lomion peut parfois sembler un peu cynique, un peu pessimiste face à la vie, mais c'est tout simplement dû au fait qu'il est un grand réaliste et voit le monde tel qu'il est.Il y a de nombreuses personnes qui n'apprécient point cette facette de sa personnalité, mais lorsqu'on parvient à passer par-dessus son cynisme on y trouve chez lui un personnage des plus aimable. Il est honnête et apprécie lorsqu'on l'est avec lui, cherchant à entretenir de cette façon des bonnes relations avec autruis.

« L'habit ne fait pas le moine. »

Au delà de son apparence d'érudit, Lomion peut parfois se montrer un peu enfantin et capricieux sur certains points. Il s'agit parfois de choses importantes telle la façon dont un texte fut rédigé, la tournure d'une phrase ou l'explication qui est donné..Parfois il peut se montrer très à cheval sur des petites choses tel que la température à laquelle le thé doit être servis.Bien qu'il possède sans doute la plupart du temps l'apparence d'un homme passant la plupart de son temps le nez dans les bouquins, Lomion apprécie la grandement la liberté qui lui est accordée par Dim, celle de voyager à travers les terres d'Isthéria et d'y voir le monde.



Raconte-moi ce qu'a été ta vie...

Prélude


Nous voilà à la première page du récit d’une vie, d’une vie qui à chaque jours écrits de nouvelles pages.  Il n’est certes pas possible de tout simplement résumer en quelques lignes plus de 3 siècles d’histoires.   Aucune vie, aucune année, aucun mois, ni jours ni heure ne peut être décrite dans son intégralité en quelques lignes seulement.   Certes, les livres d’histoires ne sont que des résumés de dits faits… ils ne sont que le résumés d’évènements, mais ne rendent pas nécessairement toujours justices à toute les facettes des évènements qui se sont produits.   Rendre une telle justice est sans doute impossible… toutefois les récits qui suivent tenterons de le faire en ce qui concerne la vie jusqu’à présent de Lomion Viska.  Certes, chaque moment des 320 dernières années de Lomion ne seront pas tous mentionnés… il y aura des moments, des jours, voir des années qui serons sans doute à jamais perdus à travers l’histoire… mais la suite sera tel un livre d’histoire, un résumés de son existence, de son chemin jusqu’à ce jour.

Chapitre I : Le ciel d’Umbriel
13 Mésoa 1012


Le ciel d’Umbriel, voilà ici une idée des plus particulières pour les gens de la surface.  Ce qui constitue du sol des gens de la surface est ce que les gens natifs de la cité souterraine d’Umbriel définissent comme étant les cieux.   Cette cité constamment plongé dans les ténèbres où les soleils sont pour de nombreux habitants qu’une idée, qu’un simple concept, des rumeurs de la surface.  Il s’agissait là d’idée et de concepts qui avaient su déjà fasciné Lomion.  Le monde était disponible au bout de ses doigts, demain n’était qu’à un pas, mais pourtant en 30 années il n’avait nullement osé quitter Umbriel.  Il avait choisi de demeurer dans ce monde froid et sombre, un monde où toute lumière est un artifice, une création servant à guider les peuples habitants la cité souterraine, un phénomène qui pouvait être facilement expliqué… rien de bien nouveau aux yeux du jeune Lhurgoyf don la soif pour la connaissance ne faisait que grandir à chaque gorgée qu’il prenait.

Détaché du nid familial depuis déjà de nombreuses années, Lomion avait su trouver le réconfort dans le savoir et les livres sur lesquels il avait pu mettre la main.  Il s’agit ici d’un phénomène apparemment fort commun pour sa peuplade, ce détachement rapidement de foyer.   Il avait lu à propos des Terrans, de leur vie, de leurs valeurs familiales qu’il ne pouvait nullement comprendre.  Il s’agissait là de choses des plus étranges aux yeux de notre jeune homme.  Pour lui, ses parents ne sont que les gens qui l’ont apporté dans ce monde à travers le dit miracle de la naissance et de la vie… ils s’agissaient des gens qui ont su répondre à ses besoins primales afin d’assurer sa survie lorsqu’il n’était pas en mesure de l’assurer par lui-même, des gens qui ont su guider ses premiers pas vers le monde avant de le relâcher face aux précipices de la vie.

Certes, il y avait les Zélos comme peuplade voisine dans cette cité souterraine, une autre peuplade, une autre culture, des mœurs bien et un style de vie bien différent malgré le fait qu'ils partageaient avec les Lhurgoyfs la cité. Les Zélos étaient aux yeux de notre vagabond un peuple des plus intéressant à leur façon, leur culture et philosophie étaient bien différente de celles partagées par les Lhurgoyfs. Cet intérêt pour cette autre peuplade était sans doute bien étrange aux yeux des parents de Lomion, car contrairement aux restes de sa race, ce dernier semble être fasciné par tout, ne voyant point son peuple, sa race, comme étant le nombril du monde.

L'histoire de la cité, Lomion l'avait recherché dans les ouvrages qu'il pouvait acquérir.Le jeune être qu'il était semblait passer plus de temps le nez dans les livres ou à écouter les histoires qu'à chercher à vivre sérieusement. Certes, 30 ans c'est bien jeune pour sa peuplade, mais déjà depuis de nombreuses années celui-ci était devenu entièrement indépendant.Il savait qu'un jour les connaissances que pouvaient lui apporter la cité n'allaient point être suffisantes afin de satisfaire sa soif de savoir qui était toujours grandissante.Il n'avait rien qui le retenait sous terre, cependant, il s'agissait de tout ce qu'il avait connu jusqu'à présent... l'inconnue qui se dressait devant lui, la surface, il ne savait nullement comment approcher un tel monde


Chapitre II : Sous le regard de Doroma et Ziria
25 Tymbé 1025

Le monde n'est que petit aux yeux de quiconque n'osent point repousser les limites de l'horizon. La cité souterraine d'Umbriel ne pouvait qu'offrir une connaissance et une compréhension limitée du monde à notre Vagabond. Connaissant presque rien du monde extérieur hormis ce qu'il avait lu dans les divers ouvrages ou avaient entendu des voyageurs, Lomion fit le choix de laisser la cité souterraine derrière lui afin de satisfaire sa soif de connaissances. Le premier pas vers l'inconnu est toujours le plus difficile, surtout pour un Lhurgoyf qui n'avait jamais rien connu autre que les ténèbres et la lumière artificielle que fournissait la cité souterraine d'Umbriel. Les soleils dans les cieux, cette lumière aveuglante, cette brise qui avait su caresser le visage de Lomion dès son premier pas à l'extérieur, les mille et un parfum qui envahissaient ses narines.. Tant de choses inconnues. Il eut d'abord un moment d'hésitation face à toutes ces choses nouvelles.

Avait-il fait un mauvais choix en désirant s'aventurer vers le monde extérieur ? Il avait toujours l'occasion de faire marche arrière, de retourner dans un milieu qui lui était familier, sous la protection des cieux d'Umbriel. Toutefois, le désir de découvrir le monde, de voir plus loin était plus fort. Il n'était pas le premier Lhurgoyf à avoir quitté la cité souterraine et il ne serait sans doute pas le dernier. Là était son moment de découvrir de nouveaux horizons, de faire des nouvelles découvertes et de posséder une meilleure compréhension du monde autre que celui qu'il avait connu jusqu'à présent. Ce monde était en plein changement, à chaque grain de sable qui tombait dans le sablier, l'histoire s'écrivait.

Il était là, à l'aube de demain, sans véritable plan pour cette route qu'il allait entreprendre. Du jour au lendemain devenu un vagabond errant dans un monde qu'il ne connait qu'en théorie, Lomion s'était engagé sur une route aussi terrifiante que fascinante. Bien qu'il avait déjà un peu plus que 40 ans, semblaient être tel un enfant devant les merveilles du monde. Son premier arrêt fut dans une petite auberge sur la route qui menait à Thémisto. C'est là qu'il avait vu pour la première fois quelques-unes des différentes peuplades du monde sous un même toit. Il pourrait sans doute, vous le racontez cette ce qui s’est passé cette soirée comme si elle s'était passée hier - il faut dire que ce dernier possède une mémoire hors du commun.

Dans l'incertitude et l'excitation du moment, le sommeil lui avait semblé alors impossible à trouver. Autour de lui il y avait tant de nouveautés, de nouvelles connaissances. Cet être nouveau à la surface, tentait aussi par la même occasion de ne pas trop attirer l'attention sur lui, cherchant à éviter les ennuis. Ce qui n'allait sans doute pas être bien facile, possédant que très peu de Dias en poches, il allait devoir tenter de trouver du travail ici et là éventuellement. Cette première soirée fut cependant bien tranquille. Il avait écouté les voyageurs raconter quelques récits de leurs aventures, de leurs voyages et ce qui les avait amenés jusqu'ici. L'un deux avait alors posé son regard sur le Lhurgoyf.Les observations de notre cher Lomion avaient su déterminer que devant ses prunelles, le baroudeur qui l'observait était sans doute un Sindarin. Les deux êtres avaient demeuré sans nom durant leur conversation, conversant à propos de leurs motivations concernant leur voyage. Le Sindarin fut amusé par Lomion lorsqu'il apprit que celui-ci en était à sa première journée de voyage. Le Sindarin avait été en cette soirée une source d'informations des plus fascinantes et suffisamment généreux afin d'offrir quelque conseil à notre Lhugroyf concernant les meilleurs routes à prendre. Discutant  pour une grande partie de la soirée, une fois le matin venu l'étranger n'était plus présent, ayant déjà repris la route.

Chapitre III : La sagesse du temps
5 Famael 1125

Les années ont passé une à une, mais les ravages du temps ne semblaient point avoir affecté l'apparence de ce cher Lomion. Son corps demeurait toujours aussi jeune, mais son regard... oh son regard avait changé.Il ne possédait plus le regard du jeune être qui avait quitté Umbriel il y a de cela bien longtemps. En effet, un peu plus d'un centenaire avait passé depuis son départ et le vagabond avait vu depuis du monde. Toutefois, depuis les 20 dernières années ce dernier s'était arrêté afin d'enrichir ses connaissances à Hesperia. Ce fut 20 ans d'arrêt, 20 ans où il s'éloigna du monde afin de simplement se concentrer sur les diverses connaissances qu'il pouvait obtenir dans la cité. Hesperia avait tant à lui offert... et parmi ce que la capitale lui avait offert, la rencontre de Meliadoul fut l'une de ses plus agréables expériences. Cette terranne fut la première personne qu'il avait rencontrée lors de sa venue à Hesperia. Il s'agissait là d'une femme brillante aux nombreuses connaissances et possédant une grande sagesse.

Avec elle, il avait passé les 20 dernières années, avec cette Terrane victime du temps alors qu'il semblait être intemporel. Devant ses yeux, Lomion avait pu voir le monde changer, il avait vu la Terrane vieillir telle une fleur à l'arrivé Riguéar. Il s'agissait d'une triste et sinistre observation, mais pourtant d'une observation si réaliste...le chemin d'une vie et l'ultime fin qui attendaient toutes créatures vivantes sur terres d'Istheria. Avec elle, il avait étudié la fascinante culture Terrane et leur histoire. Il avait certes rencontré de nombreux membres de cette peuplade durant le dernier centenaire, toutefois rien n'équivaut à l'expérience qu'il avait reçue avec elle. Il avait su l'apprécier, voir développer presque de l'affection pour elle, ou du moins ce qui se rapprochait de ce qu'il pouvait définir comme étant de l'affection. Il possédait certes un grand respect pour cette Terrane, mais l'affection que semblaient posséder les gens était sans doute toujours le plus grand mystère du monde aux yeux du vagabond.

Avec elle, il avait étudié le monde, il avait même été l'un des invités à son mariage.De voir deux êtres possédant une vie si éphémère partager un tel moment, une vie ensemble, il s'agissait là d'un concept si étrange et si peu rationnel pour le Lhurgoyf. Lui qui n'avait jamais réellement connu ce genre de sentiment, lui qui semblait être capable de connaître ce type d'émotion. Il s'agissait là d'une idée, d'une sensation qui ne pouvait expliquer... bien qu'il fût heureux de voir une amie si heureuse, il était en colère avec lui-même face à son incapacité d'expliquer de façon claire et rationnelle l'émotion appeler l'amour. Certes,  Meliadoul avait tenté de lui expliquer... mais comme tout sentiment, il n'est nullement possible d'avoir une explication concrète. Heureusement, tenter de comprendre les sentiments n'était pas nécessairement un domaine sur lequel il s'était attardé... il y avait tant de choses à voir, tant de choses à expliquer et à comprendre.

Cependant, 20 ans dans une vie d'une Terrane est qu'un moment pour la vie d'un Lhurgoyf. Avec la venue de la saison froide, l'âge et la maladie qui s'était établie, cette nouvelle amie fini par quitter notre monde.  Certes, il s'agissait d'un moment sombre pour Lomion, cependant il savait que toute chose possédait un début et une fin... que chaque créature vivante devait un jour mourir. Il s'agit sans doute d'une vision un peu pessimiste pour certains, mais il s'agit pourtant de la réalité des choses.   La jeunesse finie toujours par nous quitter.  Lui-même n’est sans doute pas intemporelle… un jour il sera lui-même possiblement la victime du temps.  Certes, dans l’histoire de sa peuplade, il n’a jamais été en mesure de répertorier un Lhurgoyf qui a connu ce que les gens qualifie comme étant une mort naturelle… celle qui vient avec la plus grande maladie du monde soit celle qui affect chaque individu suivant leur naissance.  Pour cette raison, il ne connait nullement le nombre d’année qu’il lui reste devant lui… dix, cent, plus ? Il ne possède aucune réponse.  Ce qui évoque la question, s’il devait mourir demain, serait-il satisfait de ce qu’il a accompli ?  Quel mémoire de lui auront les gens ?  Un ouvrage qu’il qualifie d’incomplet concernant la compréhension du monde… voilà ce qu’il lègue à quiconque arrivera à déchiffrer ses textes…

Chapitre IV : Le sage et le vagabond
15 Cicium 1292

Voilà un peu plus d’un centenaire qui avait passé, le vagabond continuait toujours son œuvre qui sans doute sera toujours inachevé. Cependant, la route qu’il avait suivi vers la connaissance l’avait mené dans une taverne. Un endroit aux mille et une rumeurs et histoires, un endroit où les sages rencontraient les fous.  Certes dans cette folle quête de la connaissance, ce genre d’endroit n’était sans doute pas le meilleure lieu… cependant lorsque repos est requis entre deux lieux… un toit demeure un toit.  Cependant c’est en cette soirée que notre protagoniste, ce cher Lomion, a su faire une des plus importante rencontre de son existence jusqu’à présent.  Les années avaient passés, une quête vers la connaissance et le chemin qu’il avait entrepris avait mené notre vagabond vers ce lieu, vers ce personnage qui allait à sa façon changer la route de notre charmant protagoniste.  C’est en cette soirée qu’il l’avait rencontré… le vieux sage qui jouait à la devinette avec la masse présente.  Le vieux sage qui se moquait un peu de l’ignorance de la populace à sa façon.  Le vieux sage avait lancé comme concours de répondre correctement à ses charades… les pauvres êtres de l’endroit, ils avaient torts à chaque coup.   Le vieil homme était bien plus sage qu’il en avait l’air.  Sous son apparence de vieillard un peu dément, il s’agissait là d’un homme bien éduqué.  Certes, au premier regard, le Lhurgoyf y vu d’abord un vieux fou… comme tout le monde d’ailleurs.

Une bourse un peu vide, Lomion n’y avait alors vu aucun mal à lui-même participer et tenter de relever le défis du vieillard.  Dire qu’il est un vieil homme… voilà un terme étrange venant de la part du Vagabond.   Certes, l’homme qui se trouvait dans cette taverne semblait être d’âge plus avancé… mais notre intemporel personnage qu’était Lomion avait un regard bien plus ancien.  Mais là n’était point ce qui avait d’important à cette page d’histoire.  Non, l’âge des personnages de cette partie importait très peu, car devant le regard de tous, le sage et le vagabond était le l’ancêtre  et le jeunot.  La première… charade, une facile
«  Deux gardiens devant deux chemins. Un chemin mène au mène la bonne destination, et l’autre mène vers la mort certaine. L’un des gardiens est un menteur, il dit toujours le contraire de la vérité, et l’autre, au contraire, ne dit que la vérité. On ne sait pas quel gardien est devant quelle porte. On veut bien sur savoir quel est le bon chemin. Pour cela, on peut poser une question. Attention, on n’a qu’une seule question à poser à un seul gardien… quel est la question et à quel gardien la posez-vous jeune homme? »
Avait-il eut besoin d’y songer ?  Il s’agissait là d’un classique… Lomion l’avait entendu 1001 fois…
« En fait il suffit d’impliquer les deux gardiens dans la question afin d’obtenir une réponse à tous les coups erronées. Est-ce que l’autre gardien me dirait que je suis devant le bon chemin?
-Et pourquoi donc ?
- En effet, en impliquant les deux gardiens, vous êtes sûr que ce que l’on vous répondra est faux.. Ainsi il existe 4 possibilité… le premier gardien ment devant la première route, le second gardien oui, le premier dira le contraire non, le premier ment et vous entrez sur le premier chemin, la  bonne route. La seconde possibilité, le premier ment, le second gardien vous dira non, le premier vous dira oui, vous prenez la seconde route.  La troisième option le second gardien ment, la première voie est la bonne, le second gardien vous dira non, le premier vous répète la réponse… la première route est la bonne… et la dernière le second gardien met, la seconde voie est la bonne, le second gardien qui est le menteur vous dit oui, le premier vous répète oui, la seconde route est la bonne… dans tous les cas vous voyez bien qui est le menteur. »
La soirée s’était alors poursuivie ainsi… à chaque énigme de plus en plus complexe… Lomion répondait correct.  Le vieil homme semblait alors avoir pris un certain intérêt pour le vagabond qui semblait gagner à chaque fois au point qu’il invita celui-ci à rejoindre la Caste déjà bien établis des Eclaris.  Lomion avait entendu parler de ces êtres, de sages personnages possédant de nombreuses connaissances.  Il s’agissait ici d’une grande opportunité pour lui d’accéder à de nombreuses connaissances que seul un Eclaris peux accéder… il est donc très compréhensible qu’il n’ait pas pu refuser l’invitation…









QUI M'ACCOMPAGNE
Toi l'animal qui me suit
P
Animus
R
Hibou Grand-Duc
S
Masculin
P
Don de la parole
D
Animus est un splendide hibou grand-duc dont le plumage possède diverses teintes terreuses. Ses grands yeux ambre sont des plus perçants.  Il s'agit là d'une créature très expressive et très intelligente.  Il sait faire preuve de sagesse et est un ami des plus fidèle. Mesurant 75 centimètres de haut, ce rapace peut parfois sembler intimidant, surtout lorsqu'il déploie ces ailes faisant environ 188 centimètres.  Autour de son cou, Animus possède une chaîne dorée lui servant de catalyseur.








Dernière édition par Lomion Viska le Ven 22 Aoû - 4:42, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Lomion Viska    Mer 6 Aoû - 20:41

Bonjour et bienvenue (avec ce nouveau visage) sur le forum!!

Si tu as des questions sur le personnage, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Lame de Lune ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Lame de Lune ::
Alastor

MessageSujet: Re: Lomion Viska    Ven 22 Aoû - 4:40

Je crois bien que tout est là... s'il y a un soucis, un truc qui ne va pas, qui devrait pas être là ou qui devrait être là, il faut simplement me dire et je vais éditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Lomion Viska    Sam 23 Aoû - 20:01

Et bien je crois que tu as raison et tout me semble complet.

Fiche validée


Tu vas pouvoir ouvrir ton compte en banque, ton journal, ta boîte aux lettres et ton inventaire.

Il te faudra passer par la zone évènementielle pour te recenser (lien jaune) mais aussi choisir ton rang personnalisé!!!


Bienvenue sur la voie des énigmes éclaristiques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lomion Viska    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lomion Viska
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Licsis [Haut Prêtre de Tyra] [Katastrophe]
» Kylian
» Lomion Drak
» Lomion, le Fils du Crépuscule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: InitiumTitre :: Le Registre :: Cimetière-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !