♫Valendil Nimmarirel ♫



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ♫Valendil Nimmarirel ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité


MessageSujet: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Sam 21 Mar - 20:16



Une enfant aux traits d'homme...
Un dieu dans le cœur d'un enfant.



L'enfant dieu
" Frappe l'enfant et le dieu t'écrasera "


Surnom : L'enfant dieu; .
Age : Un peu plus de 400 ans.
Sexe : Masculin.
Peuple : Sindarin.
Caste : Gélovigien.
Metier : Haut-prêtre de Greis.


• • • • • • • • • • • •

Armes principales
La larme de Greis:
 
C'est un Guandao de style traditionnel forgé et sculpté par les plus grands forgerons de Canopée, elle est d'une rare pureté. C'est une arme magnifique et quiconque serait un minimum amateur pourrait le voir à vue d’œil que l'équilibre de cette arme reste très bon même après tant d'années d'utilisation. Elle dépasse les 180cm d'un bout à l'autre,  elle pèse plus lourd qu'un Guandao afin de pouvoir entamer les armures en frappant un coup lourd avec cette lame quant à son bois noir il est quelque peu abîmé mais pas assez pour que la structure se voit fragilisée . Sur la lame est écrit quelque chose en Alfari mais Valendil se joue de quiconque ne sait pas lire sa langue natale en inventant la signification de ses mots.

Quatre petits couteaux de lancés qui pendent à sa taille.Ils ne dépassent pas la paume de sa main.


Autres possessions :
Le médaillon de Kelor porté par les Gélovigiens il offre un accès aux archives proscrites.
Une petite clef mais qu'ouvre-t-elle ?

Don naturel :
 Sens développés.

Pouvoirs :



-bénédiction de Greis : (passif)
Capacité de régénération  accrue englobant le corps de l'homme dans un halo de lumière  poussant Valendil à se voir  revêtir son corps d'enfant quand son pouvoir se déclenche. la transformation peut être indépendante de la volonté de Valendil si son corps est trop endommagé et qu'une régénération est  de mise.Une fois transformé, le délai de reprise de la forme originelle varie en fonction du taux de fatigue du corps au niveau magique, le retour à la forme originelle peut être provoqué lorsque le corps d'enfant à récupéré assez de magie pour inverser le processus. ( Le pouvoir n'est actif que pendant la régénération et la dégénération )

Maux de Greis :
Pouvoir inactif jusqu'à  ce que la bénédiction de Greis se voit activée ( débloque la possibilité d'activer ce pouvoir)
( l'utilisation de cette magie peut être indépendante de la volonté de Val')

Lorsqu'il vient de "renaître" grâce à la bénédiction du dieu enfant , ce pouvoir en veille est capable de se réveiller et de s'arrêter ( l'activation du pouvoir précédent agissant comme une clef pour "déverrouiller" ce pouvoir, n'est en aucun cas utilisé en même temps que "le principe de régénération" à proprement parlé mais après celui-ci, faisant en sorte que concrètement après que le premier pouvoir se voit désactivé au court de la fin du processus de régénération  le second puisse être utilisé )  à la demande du Sindarin ou en cas de danger pour la nouvelle enveloppe charnelle du haut-prêtre , elle drainera toute l'essence divine du nouveau corps pour offrir des capacités physiques proche du Divin ( disons plutôt que sa force , sa vitesse ,ses réflexes, sa capacité d'analyse, sa résistance physique sont grandement améliorées ) ,Le corps de Valendil s'englobe alors d'une aura éthérée noire.
 Lorsque ce pouvoir s'active sans le consentement de Val' , il perd le contrôle de son corps et de son esprit , entrant dans une espèce de transe qui ne s'arrêtera que lorsque l'essence divine  de l'enfant soit à peine suffisante pour qu'il tienne debout.

-Souffle de Greis : En fait ce n'est qu'un simple pouvoir de manipulation du vent mais il se plaît à le mettre en scène comme étant un dont de Greis, grâce à ce pouvoir , il peut faire léviter des objets tel que son arme ou même se soulever au dessus du sol pour se déplacer.

- Magibalisme : C'est un simple pouvoir d’absorption d'essence divine par contact, il draine lentement les forces des êtres vivants qu'il touche.

Spécialité

► Transe (capacité permettant d'accroitre sa magie, de la renforcer)

► Quiétude (capacité à conserver son calme et sa sérénité)

►Résistance de fer (capacité à résister à la douleur, dépassement de soi )


• • • • • • • • • • • •

Un jeune prêtre  ? où ça !?


Des cheveux crème tombent sur un visage imberbe, caressent un petit nez qui dirige lui même vers une bouche légèrement pulpeuse, ses douces joues comme son cou n'ont jamais eu besoin d'être rasés , la seule pilosité de son corps pousse presque blanche  aux reflets rosés par le soleil , ses yeux rouges ambrés peuvent perturber les regards insistants, c'est inhabituel de voir un Sindarin comme lui, sa peau est bien plus claire qu'un Sindarin dit lambda, de toute façon Valendil n'a jamais rien fait comme les autres de sa race, il est le mouton noir de son peuple  autant sur le plan physique que mental,  à vue d’œil il doit être un peu plus grand que la moyenne et peut-être un peu plus costaud  par l'utilisation quotidienne de sa lame qui  muscle ses bras et ses épaules tandis que les enchaînements qu'il pratique musclent tout le reste de son corps. Pas une cicatrice n'est visible même nu, il incarnerait  la pureté si son regard n'était pas si profond qu'on se perdrait en eux sans le vouloir.  Valendil aime être désirable et fait toujours en sorte d'être propre, ses habits quant à eux sont  principalement un pagne qui lui couvre du bassin  à la cuisse  et une bure de prêtre tissée en soie ouverte à l'avant comme un kimono à capuche  qui laisse son torse à nue. À sa ceinture sont attachés sous sa  veste de prière ses quatre couteaux de lancés , sur ses avant-bras il porte  un bracelet de force et comme à son habitude marche pied nue , parfois il s'habille un peu plus chaudement , seulement quand il le faut car  il aime garder une certaine légèreté dans ses mouvements.



Je lis en toi comme dans un livre ouvert...  




Lorsque je vous dit qu'un Sindarin a vécu quatre cent années, beaucoup d'entre vous s'imagineront très probablement un esprit vieillit emplie de sagesse et de connaissances du monde, aux justes paroles  pleines d'expérience vécues, acquise pour la plupart lors de pèlerinages aux quatre coins du monde et dans des livres des plus savants que vous ne comprendriez probablement pas à la première lecture, lorsqu'il parlerait ce serait comme-ci chacune de ses phrases étaient travaillées pour ne laisser que l'essentiel sans un seul  mot superflu , et bien vous vous trompez, naturellement, l'esprit que nous sondons à cet instant n'a rien à voir et moins encore avec tout cela, pourquoi ? Vous demandez pourquoi ? Voici une rapide entrée dans sa tête, une fois-ceci fait je vous défie de penser le contraire :
Qui ne s'est jamais pensé beau ? Vous-peut-être ? Lui n'en a jamais douté , mais si sa vanité s'arrêtait là on le penserait juste narcissique mais elle va au delà , l'intelligence aussi il s'en vente particulièrement, un grand égocentrique me diriez vous et vous n'auriez pas tord de le penser , pourtant il faut bien lui laisser ces deux qualités , autant les goûts physiques peuvent faire que certains le trouvent moins plaisant que d'autres que ses capacités intellectuelles ne sont pas à démontrer. Il ne lit pas beaucoup mais sait un tas de choses, ne joue pas tellement aux échecs mais s'y connaît en stratégie ,il n'aime pas trop bouger mais garde tout de même la forme ,  il n'aime pas séduire mais plaît, tant qu'il a foi en ce qu'il fait ou pense il s'oblige inconsciemment à se surpasser , c'est ainsi qu'il accumule l'expérience de sa vie sans jamais ne donner l'impression d'être autre chose qu'un jeune con.  Un jeune con certes mais un jeune con attachant malgré tout, il a beau se croire au dessus de tout, de se voir à ses yeux comme un modèle pour les plus jeunes, il demeure un grand amoureux des bambins de tout âge, il aime les chouchouter, les gâter puis repartir bredouille avec en tête juste le sourire d'un petit être chétif qui ne rêvera que de devenir une personne aussi bonne qu'il le fut avec eux, non là n'est pas dans son intérêt penseriez-vous , il a juste foi en l'humanité car malgré ses défauts il continue de voir le monde avec des yeux d'enfants, cette curiosité énervante qui pousse à montrer du doigt et dire «  pourquoi ? » , ses grosses billes qui brillent émerveillés devant un couché de soleils un peu plus  rougeoyant que d'habitude, ou encore ses doigts qui le démangent quand on lui dit de ne pas toucher à cet objet qui pourrait faire exploser la pièce... Mais il s'en fou autant qu'un enfant, énervant n'est-ce pas ? Attachant certes quand on le connaît mais énervant tout de même vous ne lui enlèverez pas.





Raconte moi une histoire ....



Ceci est mon journal commencé en l'an XXX de l'ère XXXXXXX , j'écris afin de ne jamais oublier qui je suis vraiment.
Mon nom est XXXXXXXX je suis fils d'une grande famille de Sindarins de Canopée où j'y ai appris toutes les bases de mes connaissances de la vie, j'y ai étudié les mathématiques, l'astrologie , la théologie, la poésie et bien d'autres matières auprès de mes tuteurs, j'ai été formé au combat par mon maître d'arme qui plus est mon père qui plaça en moi tous ses espoirs de reprendre le flambeau familial, malheureusement je visais plus haut que ça. Mes rapports avec mon paternel n'ont toujours été qu'une comédie mise en scène par un partage constant , stratégie, maîtrise d'armes, discussion politique ,...Je n'avais pas plus ma place dans cette société que le dragon auprès des moutons. Le différent de trop offrit à mon géniteur la dernière occasion d'intervenir dans ma vie, voulant canaliser ma vie de vagabond et masquer la torture qu'était cette cage dorée , au nom de notre grande famille nous nous devions de faire bonne impression dans la société et c'est pour ces raisons qu'on m'imposa mon mariage arrangé. Le jour tant attendu arriva , c'est avec le plus grand des plaisirs que je me rendais à la chapelle pour faire entendre mon discours aux yeux d'une centaine des miens , ce fut effectivement le plus beau jour de ma vie lorsque sous la lumière colorée des vitraux mon esprit s'emballa à cracher son venin sur quiconque n'y trouvait pas son compte , vint alors avec plaisir le tour de l'homme qui m'avait engendrer, qui avait créé le corps parfait et insufflé l'esprit d'un génie c'est ce jour là que je fini de détruire les espoirs de ce père pour devenir l'homme que je suis maintenant...


extrait d'un journal oublié.






Il fait totalement sombre dans cette pièce , seul un puits de soleil éclaire un bassin d'eau qui reflète chacune de ses houles sur les murs de la salle de pierres grises aux reflets bleutés, ce qui attire votre attention c'est ce silence... Inexistant , un bruit de fond qui ne s'arrête pas, comme-ci vous entendiez votre cœur battre dans vos tempes, il vient de la salle du fond, plus vous vous en approchez plus le bruit se renforce, vous pressez le pas et arrivez devant un grand rideau de soie, toujours ce battement de  cœur qui fracasse , comme le tambour de guerre, il vous fait monter nerveusement l’adrénaline. Vous passez ce mur de soie et tombez dans une salle encensé par différents parfums , vous n'y voyez rien mis à part de la fumée mais vous vous sentez observé, vous regardez autour de vous ; rien . Alors que vous avancez d'un pas, la fumée se disperse autour de vous creusant un tunnel dans celle-ci, mais à chaque pas que vous faites vous imaginez le maître des lieux , tantôt vous le voyez grand et mystérieux tantôt vous pensez à un vieil homme en Hermite dans son domaine. Un claquement de mains et toute la fumée se retrouve à onduler sur les murs vers le plafond comme centre de gravité, offrant une vision d'ensemble sur la pièce ainsi sans obstruction.
Un homme vautré  au milieu d'une dizaine de coussins se trouvait face à vous, il fumait son Tobi allongé ,la tête en l'air, il était torse nu et un simple pagne l'habillait, il n'avait pas l'air d'avoir de mauvaises intentions mais qu'importe vous étiez sur son terrain de chasse, c'était lui qui décidait ici.
Il baissa la tête et posa son regard sur vous, lorsque vous plongez vos yeux dans les siens , un frisson vous parcours, quand était la dernière fois que vous vous étiez perdus dans un regard d'ambre rouge ?
Il sourit en vous voyant frisonner puis éclate de rire, il vous fait signe de s'asseoir face à lui sur une pile de coussins, là il se passe une main dans les cheveux et approche son visage de vous.
Là un échange de paroles rapide fait les présentations entre les deux personnes , vous entendez ? Il raconte son histoire...



« En quelle année suis-je né exactement ? Je n'ai pas préféré m'en souvenir après tout ai-je vraiment un intérêt quelconque à m'en rappeler sachant que tel le phénix je renais sans cesse de mes cendres ? Ma vie n'a aucune fin en soit je suis signe d'infinité pour tous les gens d'église qui croient en moi, ils sont nombreux à penser que je suis l'avatar du dieu Greis, je le pense aussi après tout je suis bien le meilleur candidat à ce titre vous ne croyez pas ?

Sachez que je n'ai pas connu la douleur de la guerre ni des maladies, je suis né à Canopée, la grande et belle ville forestière, j'habitais un palais d'architecture, domaine de la famille Nimmarirel ,la sage famille Nimmarirel... Tous des fous persuadés de connaître les vérités sur ce que l'on ne nous disait pas à nous enfants du monde. Une famille de bourge comme vous n'en verrez plus que chez les Sindarins malheureusement, pouvoir vivre un millénaire ne suffit pas à notre race pour être la plus égoïste qu'il soit, nous nous croyons tellement supérieurs que ce sont les autres que nous remettons en question mais jamais nous même, nous, nous sommes parfaits. Oui cela est du sarcasme lisez dans ces mots la haine que j'ai éprouvé pour mon peuple avant de pouvoir de nouveau l'aimer à sa juste valeur :



-Vaaaaaaaaaaal !
-Qu'est ce qu'il y' a  Ana ?
-Comment t'es monté en haut de cet arbre ? C'est pas juste je peux pas t'attraper là haut !
-C'est parce que je suis le meilleur escaladeur du monde Ana !
-Tricheur t'as encore utilisé ton pouvoir !
-Qu'est ce qui te fait dire ça ?  D'un coup de main je faisais tomber une pomme que je retins dans sa chute au niveau du visage d'Anabeth.
-Ça par exemple ! Merci Val !
-Pousse toi j'arrive. Je sautais et amorti ma chute grâce à mon contrôle sur le vent, j’étais face à cette petite fille qui avait à quelque chose près le même âge que moi du moins physiquement , cette petite fille c'est Anabeth , la fille d'une de nos bonnes à tout faire de la maison Nimmarirel, elle vit dans l'aile des domestiques avec sa mère et les autres,
cette fille pour l'instant n'est que l'amie d'enfance du gosse rebelle  que je suis à cette époque de ma vie  mais un jour prochain elle sera la cause à défendre d'un adulte aux idées faites, un adulte que je deviendrais un jour, des années plus tard.
Les Sindarins sont des personnes très humaines du fait qu'elles ont le cœur sur la main ma mère offrit du travail à cette famille en détresse de ce fait tous les domestiques ici sont des gens sauvés de la rue et donc redevables à vie à notre famille d'après mon père.

-Jeune maître c'est l'heure de rentrer pour votre cours , dépêchez vous !
-Oui  j'arrive ! On se voit plus tard Ana à l'endroit habituel ?
-Je pourrais pas sortir ce soir, je suis désolé Val...
-Pourquoi donc ?
-Ton père refuse que les domestiques sortent de la battisse passé le couché des soleils...
-On se fiche de ce que pense mon père tu n'es pas une domestique tu es mon amie !
-Pour l'instant mais mère dit que je n'ai plus que quelques Enkilil à fêter avant de travailler pour ta famille...
-Alors je m'arrangerais pour que tu sois tout le temps avec moi !

-Jeune maître dépêchez-vous enfin !
-Oui j'arrive ! Quel vieux schnock... Je compte sur toi à ce soir Ana !
-A ce soir Val ! C'est l'image de ce sourire que je garde de cet enfant car le temps passa et son regard devint de moins en moins lumineux et son sourire de moins en  moins resplendissant. Notre quotidien se résumait à être tout le temps ensemble et n'arrêtaient de faire des bêtises que  lorsqu'on nous disputait mais c'était toujours pour mieux recommencer après, jusqu'à ce qu'un de mes tuteurs vienne me chercher pour me donner mes cours de la journée, quand ils arrivaient à me trouver bien sûr.

********************************************************************

-Val ? Val c'est l'heure de te réveiller dépêche toi ton cours dans la salle d'arme n'attendra pas après toi tu sais comment est ton père là dessus ça lui tient à cœur .


-Laisse moi dormir Ana j'ai mal au crâne... Je me fourrais plus profondément encore dans ma couette pour éviter ce qui allait suivre.

-Allé debout gros ovividict ! Elle ouvrit mes rideaux pour laisser entrer le soleil mais la lumière n'atteignait pas ma carapace de soie à ce moment, jusqu'à ce qu'elle se mette à me marteler de coups de coussins....  Tu vas te lever oui, c'est moi qui vais me faire disputer si tu te lève pas maintenant !

Je rigolais nerveusement ne voyant pas ce qu'il se passait, je sortis de sous ma couette et agrippa les poignées d'Ana, j'étais sur elle et elle ne pouvait plus bouger, je plongeais mon regard dans le sien.

-Qu'importe ce qu'ils disent tu es à moi Ana , je suis seul à décider de ce qu'il devra t'arriver et moi j'ai envie que tu reste au lit avec moi ce matin.

-Ne dis pas n'importe quoi Val, si ton père nous voyait il nous tuerait...

-Je commence à être habitué à ses menaces, à moins qu'il me renie de la famille il ne peut rien contre moi.

-Tu le crois vraiment ? Et contre moi tu crois qu'il ne peut rien ? Lâche moi maintenant....


je m’exécutais la regardant fuir vers la porte, je pouvais très bien lire en elle , elle avait peur de l'homme  qu'était mon père, il avait tout pouvoir sur les domestiques qui le servait, et Ana n'avait grandi que pour devenir une domestique un jour , sa mère ayant trépassé par la maladie  quelques années plus tôt elle ne trouvait ses points de repères qu'ici, dans cette demeure où nous avions grandi. Mon rêve était de partir avec elle mais je connaissais parfaitement le point de vue de mon géniteur, il aurait engagé probablement des mercenaires pour nous retrouver et m'aurais ramener de force ici afin que je lui succède un jour à la tête de la famille Nimmarirel , Ana dans le meilleur scénario se serait vu abandonnée , seule dans ce monde qu'elle ne connaît pas , dans le pire des cas... Je ne préférais pas prendre le risque de la perdre pas au prix d'une liberté qu'aucun de nous n'aurait à la fin de cette histoire.

Je me levais donc et me préparais pour mon entretien avec mon père , je savais pertinemment que quelque chose se tramait et Ana le savait, elle n'aurait jamais réagit comme ça autrement .N'ayant qu'une passion partagée avec mon père , la seule chose qui faisait que je le respectais encore  était qu'il était un grand guerrier qui avait combattu durant la guerre, cet expérience acquise sur les champs de bataille il l'avait partagé avec moi sans doute pour qu'un jour je calque ses valeurs mais cela n'avait jamais été question je savais depuis ma naissance que jamais je ne serais son reflet qu'il était de mon devoir de me libérer de ces chaînes, je me savais destiné à mieux que ça . Lorsque je me présentais face à lui dans la salle d'arme, il contemplait son armure qu'il avait porté pour combattre au front, pensif.

-Tu es en retard , encore. Ta bonne à rien de servante n'arrive donc pas non plus à te sortir du lit aux aurores ? Je savais pertinemment qu'elle ne remplirait pas ses devoirs envers notre famille comme elle se le doit mais il a fallu que tu insiste pour la garder tel l'enfant gâté que tu es quémandant un jouet.

-Je vous trouve de bien bonne humeur à piaffer ainsi très cher père ,  Je me disais bien qu'il n'y aurait pas de cours aujourd'hui vous devenez aussi bon menteur que moi ça me plaît ! Que me vaut le plaisir de ce tête-à-tête dans la salle d'arme en ce beau matin de Cicium ?

-Sache mon fils que ton impertinence durant toutes ces années va enfin trouver muselière adéquate, nous avons essayer de te canaliser en t'instruisant plus que tes aînés mais tes connaissances ne te servaient qu'à mieux accentuer ton  art du verbe ; alors je t'ai instruis à l'art de la guerre mais là encore cela ne servit qu'à devenir objet de vantardise de ta bouche en pariant quelques sommes avec les quelques gardes de la maison familiale ainsi qu'avec ton frère aîné à t'enrichir sur le dos de tes dons naturels, j’eus donc pensé à t'envoyer faire une carrière militaire mais ta mère su me convaincre du contraire ,je ne pouvais résigner à envoyer mon fils le plus talentueux dans des camps où il aurait trouvé un quelconque moyen de me déshonorer se sachant loin de mon regard avisé , c'est pourquoi ta mère et moi avons trouvé une solution moins drastique pour calmer toutes tes ardeurs et même aller jusqu'à faire sortir cette servante bâtarde de tes pensées.

-Qu'est-ce que vous venez de dire ?

-Me crois-tu aveugle fils ? Je le vois dans tes yeux l'amour que tu porte à cette servante, il fallait bien que je réagisse avant que ton amour ne te pousse à te souiller avec cette domestique  de bas étage , tu es un Nimmarirel tu mérite ce qu'il y a de mieux, tu mérite une femme de bonne famille , nous t'avons donc organisé un mariage arrangé avec la fille Alenzel , la petite Maât tu as de la chance que son père et moi ayons combattu dans le même bataillon et que nous sommes restés proches après la guerre sinon je mettrais ma main à coupé qu'aucune personne dans cette cité ne voudrait d'un tel objet de tourment comme époux.

-Vous êtes en train de me dire que je n'ai pas le choix ? Ne vous foutez pas de moi  Personne dans cette maison n'est capable de m'entraver pas même vous, le comprenez vous père ?  

-C'est ça ou ta domestique se verra jetée hors de ses murs voué à elle même, je ne lui donne pas une semaine avant qu'elle se mette à vendre son corps pour acheter son pain.

-Vous êtes pire que la peste.

-Je ne fais que jouer sur ton terrain de jeu fils, jamais tu n'aurais du dérivé de la voie que je t'avais tracé, tu peux te retirer maintenant il n'est pas la peine que nous continuons ce sujet est clos. Nous nous verrons au dîné ce soir. Sache que je ne fais ça que pour ton bien.



Ce soir là je ne me présenta pas à table , pas plus que les autres soirs d'ailleurs, j'avais cherché Ana toute la journée dans la battisse mais elle n'y était pas, je partis alors pour ce qui était notre jardin secret , là où enfants nous nous retrouvions pour jouer et adultes pour nous aimer loin de cet univers qui n'était pas le mien.

C'est aux cascades vierges que je la retrouvais au couché des soleils , elle était là, les yeux légèrement gonflés, elle avait pleuré et les larmes  au coins de ses yeux laissaient présager qu'elle allait continuer , je m'approchais doucement vers elle , elle se leva et sauta à mon cou , je ne pu parler, juste l'enlacer et attendre qu'elle se calme.


-Je ne veux pas de cette femme, c'est toi que je veux et seulement toi.

-Tu sais que jamais ton père n'acceptera ça il est trop puriste, pour lui je ne suis qu'une domestique d'une autre race, c'est tout ce que je représente à ses yeux ….

-Mais pour moi tu es plus que ça tu es ma moitié, si il ne peut pas se faire à cette idée partons tous les deux , assez loin pour qu'il ne nous retrouve pas, pour que nous puissions vivre libre et ensemble !
Elle me regardait avec un de ces sourires qui restaient encrés dans ma mémoire.


-Tu n'es qu'un enfant Val, un enfant plein de rêve, tu pense que tout est simple alors que pour moi rien ne l'est, je t'aime au moins autant que toi mais lorsque tu aura atteint la moitié de ta vie , la mienne sera déjà finie, je sens déjà mon corps vieillir alors que tous deux n'avons même pas encore un siècle... Elle m'embrassa sur le front puis se leva. C'est de cet enfant que je suis tombée amoureuse mais maintenant je suis une femme et je n'ai plus la force de continuer ainsi , tu es le poison qui me tue à petit feu en me poussant à me lever tous les matins pour n'être qu'un fantôme dans ta vie sans jamais vraiment pouvoir en faire partie, je ne peux plus vivre comme-ça Val, c'est la dernière fois que je viens ici , c'est un adieu je ne reviendrais pas...


Je ne pouvais plus bouger, je me savais victime de magie , cela ne pouvait provenir que d'elle, son baiser sur le front m’empêchais jusqu'à même la parole, j'étais voué à la regarder disparaître au loin sans pouvoir rien faire de plus...


Vint alors le jour tant attendu, tout décrire serait une perte de temps mais c'était une très grande chapelle, magnifiques vitraux , des statues des dieux tout aussi belles et des fleurs partout, je déteste les fleurs... J'étais la tête ailleurs zyeutant à droite puis à gauche, mon paternel finit par s'approcher de moi me serrant le bras.
-Je sera une belle cérémonie.
-Croyez-le père ,croyez-le.

Alors qu'il allait relever ce que je venais de dire, le tintement de la musique annonçant l'arrivée de la mariée se fit entendre, des pétales jetées partout pour l'amener vers l'autel, à son bras sans doute ce grand ami de mon père avec qui il avait organisé toute cette mascarade, c'était très officiel comme cérémonie et les dix dieux en soit témoins ça en faisait du monde là dedans ! Ça tombait très bien j'ai toujours eu un penchant pour les grandes scènes, quoi de mieux pour célébrer ce mariage qu'une foule qui finirait par en parler pendant des années comme étant probablement le plus beau qu'il n'ait jamais été possible de voir, après tout ,deux grandes familles s'unissaient aujourd'hui les moyens avaient été de mise pour en mettre plein la vue, d'ailleurs je n'avais jamais été aussi bien vêtu de ma vie ! J'étais vraiment magnifique , la mariée n'était trop mal, ça allait pour le prix de la robe en tout cas.
Elle me souriait, j'eus à peine fait gaffe je ne pensais qu'à la chaleur du vitrail qui se posait sur mon visage, je fermais les yeux un instant, je n'entendais plus qu'un brouhaha en fond j'étais seul avec moi même, lorsque je ré-ouvris les yeux le reflet d'une pierre de sphène incrustée dans la statue du dieu enfant Greis vint faire remonter à la surface des souvenirs que j'avais voulu occulter de mon esprit pour ce jour. * Un enfant hein ? * Je senti bon nombre de regards posés sur moi, il semblait que j'avais quelque chose à dire et qu'on attendait après moi, étrange n'est-ce pas ?

-Vous Disiez ? Ha oui autant pour moi j'avais la tête ailleurs, reprenez faites comme-ci je n'étais pas là.
-Mais sire c'est à vous de prononcer vos vœux. M'expliqua le prêtre.
-Dans ce cas c'est un Non ! Non ce n'est pas contre vous , enfin si un peu , disons que je n'ai pas tellement envie de me marier aujourd'hui, pas non plus demain en fait , ce n'est pas que vous n'êtes pas mignonne c'est plutôt que vous n'êtes pas mon style de femme puis comprenez je ne me souviens même pas de votre prénom pour vous dire.
J’attrape un chandelier et monta sur l'autel brandissant mon arme de fortune.
-Je refuse en fait catégoriquement de me marier que ce soit ici avec elle ou une autre ou ailleurs  ai-je vraiment l'étoffe d'un bon mari ? Je ne crois pas, j'ai l'âge des galipettes et me marier maintenant serait assurer à cette gente dame l'adultère ! Je ne suis pas un monstre  croyez le je ne suis pas comme la moitié de ces personnes ici à s'être marié sans respecter ses vœux , si vous ne voulez pas être choqués je vous déconseille de suivre mon doigt.
Bien entendu que mon doigt se posa sur mon paternel ainsi que sur la moitié des personnes de bonnes familles de la pièce!  Quelques hommes voulurent me faire descendre de mon perchoir , je lisais pertinemment qu'ils allaient me passer à tabac si ils m'attrapaient , je frappais donc sans retenue de mon arme de fortune les visages de ces pauvres hommes.
-En fait je n'ai pas vraiment d'explication à vous donner, vous ne méritez pas d'explications, laissez moi tranquille et je vous laisserais tranquille, il n'a toujours été question que de ça mais remerciez mon père pour le monstre que je suis devenu , après tout ce n'est qu'un caprice d'enfant comme un autre.

Je finis par descendre de l'autel traînant le chandelier derrière moi puis avançant un grand sourire tranchant  aux lèvres vers la sortie.
-Et vive les mariés !
J’éclatais de  rire et disparu derrière cette grande porte de bois massif qui aurait du s'ouvrir au son des cloches qui annonçait cette union.

Personne n'osa précédé le pas , à l'intérieur du bâtiment mes actes  faisaient polémique, pourtant j'étais adossé au mur de la chapelle attendant mon plus grand spectateur. Lorsque la porte s'ouvrit c'est les bras tendu que je l’accueillais.
-Voilà donc le marionnettiste, le spectacle vous a plu ? Je pensais qu'une réécriture du scénario plairait à nos spectateurs !
-Va-t'en.
-Ai-je bien entendu ?
-Ne remets plus jamais les pieds à Canopée tu n'es plus un Nimmarirel tu viens de cracher sur l'honneur de toute une famille en agissant ainsi !
-Les voilà les bonnes paroles ! Halleluja mes frères ! Je repris un visage sérieux et m'inclina gracieusement devant mon géniteur. Ce fut un très beau combat d'esprit, j'ai apprécié m'opposer à vous pour vous prouver que vous ne pouviez contrôler les gens que  vous pensez aimer. Je reviendrais ici un jour pour vous prouver aussi que vous ne pouvez me mettre de barrières et quoi que vous dîtes je me ferais toujours connaître comme Valendil Nimmarirel.
-Tu agis encore comme un gamin tu ne grandira donc jamais ? Réfléchi à ce que tu viens de faire bon sang !
-Dîtes leurs que vous  avez empêché votre fils de vivre comme il l'entendait et  ça a finit par vous  tomber dessus car oui vous  êtes tombés sur plus fort que vous qui plus est  à votre propre jeu, ne vous en voulez  pas vous avez  été un très bon instructeur j'ai beaucoup appris avec vous , j’apprendrais plus encore loin de cette vie. Allé pour vous évitez des problèmes vous n'auriez qu'à dire que je suis fou ou quelque chose dans ce genre là, dîtes  moi vous ne voudriez  pas me donner un cheval pour mon dernier caprice ?
-Va-t'en !!!!!!
-C'est bon j'y vais ! Portez vous bien embrassez mère pour moi ainsi que ma sœur et mon frère, à la prochaine père !



ébauche d'une vie ( à suivre ....)



*******
Le temps s'était figé à l'instant même où je  passais la porte, seul le rire d'une enfant retenti dans la pièce résonant sur toute la structure au rythme des échos,  à peine éclairée par le reflet du soleil sur les pierres de sphènes qui recouvraient les murs et fresques murales. Alors que j'avançais doucement au milieu de la chambre de l'épreuve , une silhouette se manifesta face à moi dans l'ombre au fur et à mesure que j'avançais , entre cette silhouette et moi même se trouvait un Autel sur lequel était posé une dague incrustée de pierres divines, là  me sauta à l'esprit ce dont il était question  comme sacrifice , sa propre vie au service de la foi, avais-je vraiment le pouvoir de mettre un terme à ma vie seulement par foi ? C'est à partir de ce moment là que commença la réflexion, il m'était impossible de quantifier le temps qui passait j'étais seul perdu dans mes pensées entre la peur de l’échec et la peur de mourir, l'un comme l'autre n'était pas concevable après tout je suis le grand Valendil Nimmarirel mériterait-il mieux de mourir en essayant ou de vivre déshonoré ? Alors que le véritable but de cette quête m'échappait à ce moment une voix dans mon oreille me chuchota de na pas avoir peur, toute peur s'évapora alors de mon esprit comme-ci j'avais toujours eu la clef de cette énigme croyant ou pas aux pouvoirs des dieux . Après une dernière grande respiration j'attrapais alors la dague et l'enfonça dans mon flan comme-ci je ne contrôlais plus mon bras , suivit alors une puissante lumière m'aveugler lorsque toutes les pierres de sphènes de la pièce se mirent à s'illuminer d'un puissant éclat , la chambre se retrouva inondée de lumière avant que je ne ferme les yeux, puis plus rien.  Lorsque je les ré-ouvrit tout autour de moi avait changé d'angle de vue, je me sentais désormais flotter dans mes vêtements , l'éclat des pierres n'avait pas régressé depuis, m'offrant à vue la silhouette de tantôt qui n'était finalement que la statue d'un enfant, un enfant que je connaissais car j'étais cet enfant . J’eus compris à ce moment que les voix divines étaient impénétrables , de lourdes questions pesaient dans mon esprit mais lorsque je sortis de la chambre de l'épreuve c'est sous les acclamations des hommes de foi que retentissait dans le temple mon nouveau Titre, je m'étais toujours prédestiné à un grand destin , «  Valendil le haut-prêtre » ça sonnait plutôt bien non ?


Spoiler:
 





Petit lézard...
...deviendra grand

Prénom
Emeth
Race
Salamandre géante.
Sexe
Masculin.
Pouvoir
Augmentation de la taille.
Description
Emeth est une salamandre géante, non pas l'animal mythologique comme penserait certains, il est bel et bien une masse visqueuse à la gueule vaste légèrement aplatie par rapport au reste de son corps amphibie, handicapé par une mauvaise vision mais tributaire d'un touché , d'un odorat , d'un goût et d'une sensibilité aux vibrations et champs électromagnétiques. L'animal en question est plutôt imposant du long de ses 1m 80  pour ses 65 kg mais lorsque sa pierre de sphène qui se situe en plein milieu du dos de l'amphibien s'active il prend alors les proportions d'une créature larvaire d'environs 3m50 pour 180kg mais ce genre de créature pratique un régime alimentaire carnivore et n'a pas de réel système d'identification de part sa mauvaise vue mais il  reconnait Valendil au parfum qu'il dégage et à sa couleur de peau atypique et comprends ses ordres grâce à un système de récompense proche du dressage.


Dernière édition par Valendil Nimmarirel le Mer 1 Avr - 3:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
:: Le rosier blanc ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le rosier blanc ::
Duscisio Balibe

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Jeu 26 Mar - 22:25

Bonjour et bienvenue sur Istheria!

Cette fiche semble très bien avancé.
Si tu as la moindre question, ma boite de message privé ainsi que celle des autres membres de l'équipe est toujours ouverte!

Bonne continuation!

edit : vive les copier/coller '-'


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme


Merci Othello pour le Kit



Dernière édition par Duscisio Balibe le Ven 27 Mar - 2:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Ven 27 Mar - 0:34

*Tousse* Je ne vois qu'une filette ici et c'est mon Voisin du dessus!
Aloa ! Concidère ma fiche comme finie ! Je te remercie je saurais te consulter dans ma recherche de réponse 088
Revenir en haut Aller en bas
:: Le rosier blanc ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le rosier blanc ::
Duscisio Balibe

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Ven 27 Mar - 12:17

Bien, bien.
Passons donc aux points à modifier.

Bénédiction de Greis.
Un pouvoir ne peux être passif. L'utilisation de ce dernier dépend uniquement de la volonté à vouloir l'utiliser. Ici il s'agit d'une simple régénération d'après se que l'on arrive à comprendre. On peut concevoir alors que ton corps subit une blessure et que tu réagis en conséquence pour la soigner. Donc soit tu l'utilises, soit tu ne l'utilises pas. La régénération ne peux pas être passive comme tous autres pouvoirs.

Maux de Greis :
Arrêtez moi si je me trompe, mais il me semble un peu gros.
Tu écris dans cette description que ce pouvoir n'est pas dépendant de la volonté de ton personnage. De même que pour le pouvoir précédent, l'utilisation de l'essence divine ne dépend que du possesseur.
Mais c'est pas le plus curieux c'est que tu décris la possibilité que cette capacité d’augmenté le potentiel physique et psychique de Valendil.
Pour ma part j'y vois plusieurs pouvoirs dans un seul se qui est parfaitement prohibé. Si tu veux une capacité d'amélioration, il faut choisir entre l'un d'entre eux. La force, son agilité, ses réflexes, sa robustesse ou la capacité d'analyse, pas tous en même temps.
Sans compter que tu décrit que l'utilisation de ce pouvoir ne s'active que lorsque la bénédiction agit. Cela aussi est impossible car personne ne peux utiliser deux pouvoirs en même temps.
À titre personnelle, je ne vois pas la référence avec la divinité Greis dans ce pouvoir.

Pile ou Face
A même titre que les deux précédents sur l'activation des pouvoirs et l'utilisation de l'essence divine.
Après j'ai pas très bien compris sa fonctionnalité.

Histoire
Juste une petite question : Où est passée la petite domestique ? ='(
Ça n'a rien à voir je sais. xD


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme


Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Misanthrope ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le Misanthrope ::
Léogan Jézékaël

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Ven 27 Mar - 16:58

Padum padum.
Juste deux / trois trucs en passant, parce que j'ai visé cette fiche par MP avec Nim ces derniers jours. Enfin on a laissé la magie à la vigilance de Sighild, moi je préfère pas m'avancer là-dessus xD mais y a certaines choses qui sont okay dans ce que t'as relevé en fait :

- La régénération est passive pour beaucoup de membres sur Isthéria...et a été jouée passive dans de nombreux cas. Je pense qu'il y a une exception là-dessus, alors il faudrait laisser Valendil en bénéficier. Ca n'empêche pas que quand il a une blessure et que la magie s'active automatiquement, ça consomme de l'énergie divine comme n'importe quel pouvoir et l'empêche d'utiliser ses autres magies.

- Pour ceci :
Citation :
Tu écris dans cette description que ce pouvoir n'est pas dépendant de la volonté de ton personnage. De même que pour le pouvoir précédent, l'utilisation de l'essence divine ne dépend que du possesseur.
Ca peut être involontaire. Tant que ça respecte les autres règles, je ne vois pas de problème au fait qu'il ne le contrôle pas. Juste 1/ ça dépense de l'énergie divine et 2/ un pouvoir à la fois.

- Ensuite pour moi - ça reste sous réserve de l'avis de Sighild - rien n'empêche que Valendil ait l'ensemble de ses capacités augmentées dans la mesure où il ne la joue pas GB. Après tout une forme démoniaque permet bien d'augmenter toutes ces capacités sans problème.

-
Citation :
Sans compter que tu décrit que l'utilisation de ce pouvoir ne s'active que lorsque la bénédiction agit. Cela aussi est impossible car personne ne peux utiliser deux pouvoirs en même temps.

J'en ai discuté avec Valendil, il ne s'agit pas d'activer ces deux pouvoirs en même temps. En fait, l'un active l'autre, c'est à dire que les "Maux de Gréis" ne peuvent être utilisés que si préalablement Valendil a utilisé "Bénédiction de Gréis". Et "Maux de Gréis" peut se déclencher immédiatement après "Bénédiction de Gréis" sans que Valendil n'ait de contrôle dessus. C'est un genre de transe si tu veux.
Quant au fait qu'il appelle ça "Maux de Gréis", c'est parce que c'est précisément de l'ordre de la transe : comme ça échappe la plupart du temps à la volonté de Valendil, il prétend que c'est Gréis qui l'utilise.

- Pour Pile ou face, pareil, on en a discuté - et encore une fois, c'est pas très orthodoxe, du coup toujours sous réserve de l'avis de Sighild - et en fait, quand il déclenche ce pouvoir, un événement physique aléatoire se produit dans un certain périmètre autour de lui. Ca peut être vraiment n'importe quoi, un truc complètement inutile, ou un truc qui lui sauve la vie, ou un truc qui le met dans la panade. Ca reste de l'ordre de l'événement physique, cependant.


Alors peut-être pour conclure, juste, c'est vrai que c'est pas toujours très clair, tes explications, Val, ou pas assez précis... Visiblement ça prête à confusion x) Alors si tu pouvais reformuler tout ça, ce serait cool /o/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Ven 27 Mar - 18:52

J'ai apporté les modifications nécessaires à moins qu'il y ait un oubli de ma part !
063 Je vois le bout du tunnel !
Revenir en haut Aller en bas
:: Le Misanthrope ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le Misanthrope ::
Léogan Jézékaël

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Ven 27 Mar - 19:02

Bon ben pour moi, ça me semble plus clair, à première vue, mais bon comme ça l'était déjà de base grâce à nos discussions, je suis peut être pas le meilleur pour en juger xD
Ha oui, une chose ! Tu as le droit à une spécialité en plus, tu n'en as écrites que deux, et tu peux en avoir trois, ce serait bête de passer à côté 8)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Ven 27 Mar - 19:42

Je vais attendre de voir si ma fiche fait l'unanimité alors ! Merci pour la spécificité , j'ai fait le rajout : Résistance de fer édité dans ma fiche :D.
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Dim 29 Mar - 18:03

Et bien le bonjour!!!!

Mes camarades sont déjà passés pour le principal, mais je souhaite quand même vérifier qu'on soit bien d'accord pour les pouvoirs et après ça, on t'embête plus! lool

_ Bénédiction de Gréis => Pour le principe, j'ai bien saisi qu'il s'agissait d'un pouvoir de régénération en cas de blessures graves. Sur la forme, tu as choisis que ce corps te fasse "régresser" sous un aspect enfantin pour te guérir. Cela veut dire que d'un coup (en cas de blessures graves), tu te métamorphoses en enfant, sans blessure physique je suppose. Ensuite, tu "regrandis" plus ou moins lentement pour retrouver ta forme adulte originelle. On est bien d'accord aussi que tant que tu n'as pas retrouvé ta forme adulte, tout tes pouvoirs sont bloqués, puisque techniquement, tu es toujours sous le coup de la "bénédiction de Gréis" ? Si tel est bien le cas, pourrais-tu quand même donner un ordre d'idée du temps que ta "régénération" prendrait? Avec un exemple de cas concret.

_ Maux de Gréis => Comme on ne peut pas utiliser deux pouvoirs en même temps, il est inutile de dire que ce dernier ne peut s'activer qu'une fois l'autre arrivé à terme. Ensuite, le fait que ton personnage n'a aucun contrôle dessus, cela n'est propre qu'à ton personnage également -et le met potentiellement en danger. Du coup, je ne saisis pas trop ce pouvoir en fait. XD Pour moi, tu ne peux pas l'utiliser tant que tu es un "enfant", car t'es en pleine régénération. Donc je pense qu'il faut que tu le revoies complètement celui là.

_ Souffle de Gréis => Ton explication est tendancieuse pour ce pouvoir : est-ce qu'il s'agit d'un contrôle du vent ou de la télékinésie? Car tel que tu me le décris, c'est plus de la télékinésie (faire bouger les objets). Si c'est du vent, c'est plus du genre à soulever en tourbillonnant et ce n'est pas délicat. lool

_ Pile ou face => Celui là, j'ai pas compris sa fonction. Un évènement physique aléatoire? Qu'est-ce que tu entends par là? Tu peux me donner un exemple?



Voilà. Finalement, je vais t'embêter encore un peu du coup! lool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Lun 30 Mar - 19:41

Hellow ! Tu ne m'embête pas du tout au contraire il y'a des zones d'ombres qu'il faut éclaircir et c'est normal pour la compréhension de tous du coup je suis désolé pour la qualité de rédaction des pouvoirs ^^'.

Pour la bénédiction de Gréis : Alors sa fonction est bien la régénération sur un plan antérieur soit l'apparence d'un enfant s'approchant d'une dizaine d'années, le pouvoir n'est actif qu'au moment où la régénération à lieu, sinon ça voudrait dire que je suis sujet à une régénération continue durant ma transformation en enfant et ça cheaté ! La forme enfantine que je prends n'a en aucun cas d'impacts sur mes pouvoirs car je pourrais très bien n'en utiliser aucun sous cette forme.
Du coup concrètement je ne re-vieilli pas, lorsque la petite enveloppe le permet grâce à une récupération magique capable de relancer le sort, je repasse à une forme antérieur soit la forme que j'avais avant ça: la forme adulte.

Le Pouvoir est joué pour que mon perso puisse avoir la possibilité de pouvoir varier sa véritable forme entre celle d'un enfant et celle d'un homme, mis à part la régénération , la forme en soit ne consomme pas de magie.

-Le fait est que mon personnage puisse perdre le contrôle sur les Maux de Gréis est un choix, pouvoir jouer mon personnage avec une certaine liberté, puis concrètement je l'active moi même mais il arrive qu'il s'éveille tout seul après une régénération, c'est intéressant à jouer pour moi je trouve car ça change totalement la nature de l'enfant chétif que l'on peut s'attendre à rencontrer en voyant un haut-prêtre de dix ans après une atteinte à sa vie par exemple.

-Souffle de Gréis : Je pense que d'une puissante rafale on arrive à soulever ce genre d'arme surtout lorsque celle-ci est centrée sur un point fixe et qu'on contrôle le courant d'air pour le faire passer près de lui, je sais pas si j'arrive à bien m'expliquer X) Pour ce qui est du soulèvement dû au vent, je pense aussi qu'il n'y devrait pas y avoir de problème le fait étant qu'il suffit de prendre le contrôle d'un flux de vent pour pouvoir le diriger du moins à l'extérieur, ce n'est pas du tout le même drainage magique que de créer son propre courant pour s'y faire soulever qui plus est en intérieur.


- Alors celui-là m'a  été généreusement proposé par un membre du forum, je n'ai pas encore eu l'occasion de me poser les bonnes questions sur ce pouvoir mais je pense que ce qui en découle est un événement aléatoire se voit multiplier la probabilité qu'il arrive.
ex : je marche dans une clairière à l'orée de la forêt :
+événement aléatoire positif: Je trouve une fleur rare.
+événement aléatoire  négatif : Un ours en période de rut sort du bois au moment où mon cheval se brise la patte '-'  ( là pas de chance quoi XD )
j'imagine ce genre de petites choses arrivés de temps en temps dans la vie de Valendil afin d’égayer ses journées ou au contraire se poser la question du "pourquoi je me suis levé ce matin ?"

Je sais toujours pas si j'arrive à me faire comprendre mais voilà cadeau Sighild en espérant avoir répondu à tes questions 98
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Lun 30 Mar - 20:27

Alors, je pense avoir à peu près saisi les 3 premiers pouvoirs, par contre le 4ème, pour moi, c'est trop "aléatoire" pour valider ce pouvoir. Cela peut jouer sur tout et n'importe quoi, et puis j'ai du mal avec l'idée qu'un pouvoir puisse influencer sur le présent comme une machine à remonter le temps où tu modifies un évènement. Mdr


Bref, je vais t'embêter en te demandant de changer ce pouvoir. C'est trop conceptuel! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Lun 30 Mar - 21:16

Okay je peux faire ça ! Par contre tu n'aurais pas une idée par hasard ? Après tout au départ je n'avais même pas prévu d'avoir 4 pouvoirs donc tu me serais d'une grande aide si quelques idées te traversaient la tête X)
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Mar 31 Mar - 19:00

Tout dépend le genre de pouvoir que tu souhaites. Mais voyons...

Si on reste dans l'esprit du dieu :
_ modifier son apparence => Mais au sens pur, te changer en femme, en homme, en enfant, te faire passer pour une autre race. Tu pourrais t'amuser avec un esprit assez farceur avec.
_ Régression => cela serait un truc du style, soit en touchant, soit par ton souffle, tu "contamines" une personne et tu le fais régresser dans son esprit. La personne se retrouverait avec son esprit d'enfant, pensant un laps de temps déterminer, 5 à 10 minutes par exemple. Du coup, un adulte se met à se conduire comme quand il avait 5 ou 10 ans. Cela pourrait être drôle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Mer 1 Avr - 3:11

En fin de compte j'ai juste opté pour un pouvoir de drainage d'essence divine pour faciliter la récupération de mes pouvoirs dû à leur coût de magie.
Concrètement j'espère que ça ira ! gomen
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   Mer 1 Avr - 18:38

Cela me convient tout à fait. Parfois, faire sobre suffit! ^^

Fiche validée!!


Tu vas pouvoir ouvrir ton compte en banque, ton journal, ta boîte aux lettres et ton inventaire!

Tu pourras aussi faire une demande de rang personnalisé dans la zone évènementielle et te recenser.^^


Bienvenue parmi nous et surtout bon rp!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♫Valendil Nimmarirel ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 
♫Valendil Nimmarirel ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♫Valendil Nimmarirel ♫
» Présentation de Lilany ♫
» L'atelier d'une petite fleur (presque) fanée qui défend les canards et les moustiques ♫
» Collier de Nouilles | Le collier qui paaarle. ♫ | KIT À FAIRE D'ICI LE 30 JUIN |
» Je hais le vent, je hais le vent, je hais le vent d'hiver... ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: InitiumTitre :: Le Registre :: Cimetière-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !