[EVENT] Que destruction soit!

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [EVENT] Que destruction soit!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: [EVENT] Que destruction soit!   [EVENT] Que destruction soit! Icon_minitimeLun 16 Aoû - 0:31


[EVENT] Que destruction soit! 275026rogor
Carte d'identité


POUVOIRS:
  • Contrôle du feu (manipulation des flammes et de la chaleur)
  • Contrôle de la terre (manipulation de la terre, de la roche, de la solidité et de la dégradation des corps)
  • Régénération (capacité à s'auto-soigner instantanément)
  • Force supérieure (force physique sur-développée, capable de soulever des poids monstrueux)


HISTOIRE EN BREF:
Rogor était à l'origine un brave guerrier ayant un sens particulier de la justice à l'époque de la grande guerre de Taulmaril. Il défendit la cité au prix de sa vie. Mais si il eut été bon dans ces vieux temps en tant qu'homme, sa transformation en tant que gorgoroth a perverti toute sa moralité. Barbare chez les barbares, il est d'une violence rare et n'hésitera pas à détruire tout ce qui se trouvera sur son passage, femmes ou enfants, il ne ressentira strictement aucune compassion pour qui que se soit. L'influence qu'exerce Osahar sur ce dernier, le rend encore plus mauvais que mauvais.

ARME PRINCIPALE:
Masse


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Que destruction soit!   [EVENT] Que destruction soit! Icon_minitimeMer 18 Aoû - 15:37

Des gorgoroths, plein de gorgoroths... Ces créatures détruisaient la forêt. Il fallait les arrêter, ça oui. Mais comment? Que pouvait-il faire, lui qui n'était qu'un conteur, contre une horde de guerriers assoiffés de sang? L'avantage, car y en a toujours un, c'était qu'il était dans l'une des meilleurs postures pour pouvoir raconter l'histoire pour les prochains villages. Mais encore fallait-il qu'il puisse survivre. BOn, au moins, il n'était pas encore repéré. Il pourrait peut-être user de son pouvoir pour s'approcher d'eux comme si de rien n'était. Mais l'homme à la grande force l'inquiétait tout autrement. Un mage assez puissant pouvait finir par réagir même si Lorn usait de son pouvoir. Et des créatures telles que... ça, il était pas sûr que son pouvoir de présence ne fasse effet sur eux...

Psst... Psst? Comment ça psst? Le conteur tourna la tête pour voir l'origine de l'étrange bruit et aperçut une femme caché comme lui. Que faisait-elle là? Après réflexion, la même chose que lui sans doute. Bon... Il lui fit un signe de la main pour la saluer. Puis il pointa du doigt les gorgoroths pour faire signe qu'ils devaient faire quelque chose. Avec de la chance elle aurait une idée. Avec un peu beaucoup de chance, oui. Deux contre une trentaine, facile... Enfin presque. Et puis quelqu'un d'autre arriva, se montrant immédiatement, sans peur... Courage ou folie, ça, le conteur avait du mal à le déterminer... Une nouvelle femme. Une femme qui avait plus de courage que lui... Cette remarque aurait pu faire réagir bien des hommes, les forçant à se montrer pour se battre. Quel homme accepterait qu'une femme soit plus forte que lui? Hein, quel homme? Bah, Lorn déjà. Ce n'est pas parce qu'une femme cours un grand danger, seul, qu'il se jetterait dans la gueule du loup... COurageux mais pas téméraire.

Mais il fallait tout de même faire quelque chose... Lorn tentait de trouver une réponse à cela quand l'homme baraqué informa la jeune femme qu'il avait repéré ses amis. Ses amis? Il lui fallut quelques secondes pour se rendre compte qu'il s'agissait de lui et de l'autre femme. Ami, pas vraiment, enfin... Des gorgoroths allaient venir vers eux.. Il n'avait plus le choix, en plus il était repéré... Fuir semblait une solution envisageable... La meilleur solution en fait.... Mais Lorn jaillit d'entre les arbres pour que l'homme puisse le voir. Le conteur, malgré ses vieux habits, semblait sûr de lui, ce qui en réalité n'était pas du tout le cas. Il prit la parole.


-Je vous conseille de fuir. Le capitaine Mac Lauran, probable futur général, arrivera bientôt ici à la tête de trois milles hommes, dont cinq cents cavaliers et le double d'archers. Une fois qu'ils seront là, ils vous châtieront pour avoir ainsi abîmé la forêt. Suivez mon conseil, fuyez!

Pure mensonge, bien entendu. Mais peut-être que les gorgoroths le croiraient et, tenant un minimum à la vie, essayerait de fuir. Des gorgoroths en fuitent était mieux que des gorgoroths en chasse avec u conteur mort. Du moins, c'est ce que trouvé Lorn. Puis le début du combat fut décidé. Le chef ennemi attaqua et ses hommes firent de même, un groupe le chargea lui. Il resta un instant immobile observant autour de lui puis il fit demi-tour et parti en courant. Pas fou le petit non plus... Mais il ne pouvait pas se contenter de fuir, laissant les deux jeunes femmes combattre. Il attrapa rapidement sa jument et sortit son épée de ses bagages, laissant la gaine caché. L'arme au clair, il donna un petit coup sur l'arrière de sa monture pour qu'elle parte plus loin. Il n'allait pas risqué qu'elle se fasse blessait. Sa fortune ne le permettrait pas, et il s'était accroché à sa Selene... Enfin... Il se tourna vers les gorgoroths qui devaient bientôt arriver.

-On racontera peut-être un jour, l'aventure du conteur mort au combat face à une horde de vingt-milles créatures.

Mais avant que ses ennemis n'arrivent, il grimpa agilement à un arbre et grâce à son pouvoir d'illusion, fit apparaître un clone immobile, là où il était placé, un instant auparavant. Avec l'effet de surprise, il arriverait à éliminer un ou deux ennemis. Puis il avait son pouvoir de feu. Sa main se resserra fortement autour de la poignée de son épée, l'autre à plat contre le tronc de l'arbre pour rester en équilibre. Ils arrivaient... Il était près à bondir... Aujourd'hui, un grand jour de son histoire était en train de s'écrire.

*Il faut que je me débarrasse rapidement de ceux là pour aller aider les deux autres.*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Que destruction soit!   [EVENT] Que destruction soit! Icon_minitimeSam 21 Aoû - 16:52

Dans plusieurs situations, Marguerite avait toujours montré qu’elle était une de ces femmes qui ne tenait pas spécialement à sa vie. Plutôt irréfléchie, spontanée, maladroite et inconsciente, la Yorka avait toujours eu le don de se mettre dans des situations délicates ou dangereuses pour elle. Evidemment, elle n’en avait jamais l’intention directe. C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs personnes la pensait ainsi. Mais il n’en était, finalement, rien. Maggie tenait à sa vie, elle l’adorait et pour rien au monde ne voudrait la perdre ou la changer. D’une manière un peu étrange, au fond, elle aimait ne pas réfléchir et agir spontanément. Cela lui procurait une certaine adrénaline, excitation qui faisait d’elle ce qu’elle est.

Au mieux qu’elle le pouvait, la jeune femme avait tenté d’attirer l’attention de l’inconnu qui se cachait au mieux de cette horde d’ordures qui était rassemblée en un tas auquel il ne valait mieux ne pas montrer, ni même oser affronter. C’est donc avec la plus grande prudence qu’elle dévoila sa présence à cet homme qui pourrait lui être d’une grande aide. Quand celui-ci eut enfin connaissance de sa présence, il lui fit plusieurs signes, et montra avec stupeur, en pointant du doigt, l’immense tas d’ordure qui n’avait rien à faire dans la forêt. C’est ainsi qu’elle appelait ces individus bien trop monstrueux pour les considérer comme de simples personnes. Maggie comprit que l’homme recherchait la même chose qu’elle, mais elle eut un léger soupir quant à ce qu’elle n’était dans la seule capacité de faire à ce moment-là. Attendre, peut-être ? Non, elle pouvait toujours rejoindre l’étranger. A deux, ils seraient toujours plus fort. Mais alors qu’elle entama déjà sa marche en avançant d’un pas, son panda roux, qui jusque là se trouvait caché dans sa sacoche, lui griffonnait l’épaule avec ses petits ongles. Sans vraiment que rondelette s’en aperçoive, l’animal était monté sur son épaule. Par ce geste quelque peu douloureux, il prévenait l’arrivée d’un autre animal qui se dressait juste derrière Maggie.

Elle se retourna alors, remarquant la présence d’un loup. Elle le regardait avec attention. Ses traits, sa gueule, son pelage lui disaient vaguement quelque chose. Mais Marguerite, ayant une mémoire assez limitée, ne put se rappeler d’où elle connaissait cette bête. D’ailleurs, celle-ci, semblait bien connaître la Yorka. Le loup sentait-il son essence animale, ou la connaissait-il vraiment ? Elle ne savait pas directement. Et comme il n’avait pas l’air agressif avec cette dame, celle-ci ne fit pas plus attention que cela à l’animal, si ce n’est évidemment qu’il serait un de ses nouveaux protégés. Enfin, c’est la pensée qu’elle eut, pendant un court instant. Lorsqu’elle retourna enfin sa tête vers l’emplacement où tout l’avenir entier de la forêt de Sphène se jouerait, elle aperçut alors une femme. Il était difficile de distinguer avec précision les traits et attitudes de l’inconnue, étant donné la distance à laquelle se trouvait Maggie par rapport à cette femme. Néanmoins, après quelques minutes d’observation et d’analyse, elle put alors percevoir Sighild, la dirigeante des Eryllis. Cette présence fit largement sourire Marguerite. Comment ne pouvait-elle pas y avoir pensé ? Son sourire était grand, tellement beau… malheureusement, il retomba bien vite lorsqu’elle tourna une nouvelle fois sa tête juste de quelques mètres, ou elle perçut le géant s’opposer à la mercenaire. Elle comprit le danger. D’abord pour Sighild, puis pour elle, quand elle saisit que le géant, toujours, l’avait repéré elle et le jeune homme.

Cette homme là, d’ailleurs, quel courage avait-il eu ! Il s’était dirigé, avec quasi aucune difficulté, vers les gorgoroths qui épiaient depuis tout à l’heure les deux malheureux. Ma foi, c’était peut-être mieux pour Marguerite, elle n’avait ainsi plus rien à faire, quoi que… Oui, parce qu’en tant qu’Eryllis, elle se devait d’aider sa sœur. Elle ne sentait pas ce geste comme une obligation, mais plutôt comme une évidence. Enfin, elle observa encore un peu la scène, et au moment même, la jeune femme vit l’inconnu partir en courant. Peut-être devait-elle aussi l’aider ? Mais entre cet individu qu’elle ne connaissait pas, et sa sœur, le choix était fait.
En tout cas, on ne pouvait pas dire que l’homme ne l’avait pas aidé. Il avait débarrassé Marguerite d’un bon nombre de gorgoroths. Maintenant, elle pouvait s’attaquer tranquillement au géant monstrueux, dégoûtant et répugnant… et insultant pour la nature, pour sa maison !

La Yorka n’avait donc plus qu’une chose à faire. Elle dévalisa les hautes herbes et les petits monticules de terres qui la séparait du grand sentier où se trouvait Sighild et le monstre. Néanmoins, elle fit le moins de bruit possible. Quand elle fut arrivée à plus ou moins quelques mètres, elle s’abaissa sur le sol, camouflant sa présence derrière les herbes et diverses fleurs poussant à cet endroit, et attendit un moment. La gourmande, tellement choquée de ce qu’elle voyait à l’instant, n’eut plus aucunement faim. En effet, l’acte violent de la bête surpuissante avait fait disparaître son envie de manger. Il venait tout de même de lancer un tronc d’arbre vers sa sœur. En position de chasse, elle s’empara délicatement de son fusil, vérifia ses munitions et para ensuite son arme. Elle ne se préoccupait pas de ce qu’il était arrivé à sa sœur, peut-être s’en était-elle sortie – elle l’espérait du fond du cœur- mais elle devait empêcher cette fois-ci qu’il ne recommence une seconde fois son jeu.


" Tu es un bien gros morceau de viande auquel j’aimerais goûté !! En attendant, goûte-moi ça saloperie ! "

Et elle tira vers sa direction. Sans perdre une seule seconde après, elle courra le plus loin possible dans la direction inverse. Elle entendait déjà les gorgoroths accourir vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: [EVENT] Que destruction soit!   [EVENT] Que destruction soit! Icon_minitimeDim 22 Aoû - 17:39

    Sighild avait rejoint les Eryllis en désespoir de cause à l'origine, femme esseulée qui avait fini par abandonner sa vie passée afin de tout recommencer à zéro, lhurgoyf blessée dans sa chair, son cœur et tout ce qui faisait d'elle ce qu'elle avait été. Sa jeunesse et sa lâcheté d'autrefois - lâcheté qui concernait bien évidemment de percevoir la vérité en face et son refus d'abandonner son frère qui pourtant était déjà perdu - s'était rapidement transformer en un besoin de murir très rapidement, chose qui fut faite bien évidemment avec le temps et la nécessité d'apprendre de nouvelles choses pour sa condition nouvelle. Sa dextérité, son sérieux, ses talents bien entendu, lui valut d'être très rapidement respectée, d'autant plus qu'elle était une femme qui dégageait une mystérieuse aura, un charisme qui attirait l'attention au point de désirer la connaître plus. Cela faisait partie de son charme, au même titre qu'elle pouvait effrayer par la simple évocation qu'elle était une créature originellement monstrueuse. Lorsque les mythes racontaient que vous étiez des créatures nées des mains du Dieu fourbe Sharna, il était évident que l'acquisition de la confiance d'autrui était un peu plus complexe à obtenir. Toutefois, Jézabel avait continué à avancer car elle ne possédait nul autre choix et elle espérait tellement à se racheter. Cela faisait des années maintenant qu'elle était dans les rangs des Eryllis, elle était sans doute la plus ancienne des amazones d'ailleurs, raison pour laquelle elle avait finalement obtenue le titre qui était le sien aujourd'hui... bien entendu, il n'y avait guère que cela... si elle n'était pas apte à son rôle, si elle manquait d'expérience, si elle n'avait pas gagné la confiance de chacune de ses consœurs... Elle ne mériterait en rien d'être la dirigeante de Eryllis.

    Notre jeune femme se tenait alors là, impérieuse et fière devant l'immensité de muscle du gorgoroth en chef. Ce dernier semblait rire d'elle, se pavanant avec la puissance de ses bras et sa barbarie qui visiblement, n'émouvait en rien notre lhurgoyf. Ce que Rogor interprétait comme une menace n'était autre qu'une vérité toute simple à ses yeux. Si la jeune femme disait qu'il n'était pas le bienvenue, c'était qu'elle le pensait et qu'elle comptait parfaitement se débarrasser ce dernier. Outre le carnage qu'il osait mettre à Noathis, dernier paradis calme que l'on pouvait trouver dans tout Istheria, il semblait être une hérésie lui-même. Quelque chose clochait chez cet homme, même si il était un gorgoroth, il n'avait rien de... banal. Comment pouvait-elle le savoir? Son intuition bien entendu... mais même l'essence divine de la forêt de Sphène paraissait perturbée... assez pour pouvoir faire fuir toute chose vivante à son encontre. Il n'y avait rien de naturel en cet homme et Sighild ne se permettrait pas de laisser pareille chose mettre à sac tout ce pourquoi elle se battait aujourd'hui.


    " Sachez que je ne fais que rarement dans la provocation. Ce que je viens de formuler devant vous n'est que la stricte vérité. Je vous demanderais donc une dernière fois de bien vouloir quitter ses lieux. "

    La diplomatie... il y avait bien peu de chance que cela fonctionne avec un gorgoroth dont l'esprit était étriqué à ce point, mais il fallait tout de même tenter la chose ne serait-ce qu'une fois. Prendre les armes? L'amazone s'y était totalement préparée. Elle n'était munie d'aucune peur pour sa propre existence mais bien plus pour celle qu'elle pourrait presque dire "ses enfants". Maternelle envers ses consœurs, l'idée que l'on puisse éteindre la flamme de leur vie lui était insupportable, ce qui l'obligerait par conséquent à mettre les bouchées doubles. Ho! Elle savait que toutes seraient prêtes à se battre à ses côtés si la situation l'imposait, elle le savait pertinemment d'autant plus qu'elle appliquait à apprendre à chacune à se défendre ne serait-ce qu'un minimum. Mais toutes ne possédaient pas une âme guerrière, beaucoup d'entre elles n'étaient que des femmes perdues qui cherchaient à se reconstruire, sans nul doute que même certaines ne resteraient pas parmi elles. Quoiqu'il en soit, beaucoup de ses âmes étaient innocentes et si il était possible d'épargner leur main blanche de la souillure du sang de ces ignobles assassins, alors elle ferait en sorte que ce souhait soit exaucé.

    Assez rapidement, le meneur des troupes envoya alors ses hommes à l'assaut des deux protagonistes qui se cachaient non loin de là. Sighild aurait aimé à les épargner en attirant toutes leurs concentrations sur elle, mais c'était peine perdu. Ce fut alors que le seul homme présent tenta de les doubler par des mensonges.. mais en vain. Il n'eut nul autre choix que de lever les armes. De son côté, Zodiark avait tenté d'attirer l'attention de la femme ourse, mais la parole faisait cruellement défaut à l'animal. Surpris également par les gorgoroths, il dut s'appliquer à leur sauter à la gorge et servir de soutien au conteur à quelques mètres de lui. D'une autre part, cette dernière Eryllis tenta d'aider sa dirigeante. Pourquoi? Parce que l'énergumène l'avait pris en grippe et avait décidé de s'occuper lui-même de notre impudente amazone.


    " Lui? "

    N'eut-elle à peine le temps de prononcer un mot qu'un tronc d'arbre fut violemment lancé à son encontre, fondant littéralement dans sa direction. Toute personne qui ne possédait pas de bon réflexe aurait pu se voir écraser et broyer par la force déployée dans ce lancer. Toutefois...

    Alors que la chose fonçait sur elle, Sighild s'évapora littéralement. Une étrange poussière blanchâtre semblait alors s'étendre, brillant d'une belle lumière avant de soudainement se reconsolider en une forme humaine : notre amazone. Pendant ce temps là, la bûche continua son chemin jusqu'à buter sur un autre arbre qu'il fit pencher dangereusement. Les quelques secondes qui lui fallut pour éviter son obstacle furent utilisée par la très bien en chair Maggie, dite la Carabine, pour lui tirer dessus avec l'une de ses balles. Mais quel chance y avait-il pour cela eut un effet véritable sur ce dernier?


    " Tu as choisi le mauvais adversaire inconnu. Cette forêt sera ton tombeau. "

    Brutalement, la forêt donna l'impression de trembler, laissant alors le sol vibrer lourdement quand de gigantesques racines sortirent des entrailles de la terre pour s'enrouler comme des serpents autpur des bras et du buste de son adversaire afin de l'immobiliser, et pendant ce temps là, Sighild fonça alors sur ce dernier, faux à la main prête à le trancher net...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Que destruction soit!   [EVENT] Que destruction soit! Icon_minitimeLun 4 Oct - 13:40