Deuxième mission: Renfort local



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deuxième mission: Renfort local

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Cavalière de l'Ordre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Cavalière de l'Ordre ::
Abigail Valverde

MessageSujet: Deuxième mission: Renfort local   Ven 28 Aoû - 11:10

    Abigail avait été envoyée à Hesperia pour prêter main forte aux forces locales, vous pouvez imaginer sa joie de retourner dans sa ville natale même si cela l'embêtait un peu au fond, elle n'avait pas envie de croiser ses parents et notamment sa mère. Et si jamais ils la voyaient ? Ils allaient peut-être penser que la demoiselle revenait chez elle ? Qu'elle avait abandonné son travail ? Mais bon, elle ne pouvait faire demi-tour, c'était un ordre et on ne refuse pas un ordre de mission. Elle avait préparé son baluchon, avait scellé Mars et s'était mise en route. Abigail devait arriver 11 jours plus tard si tout se passait bien comme quand elle était venue rejoindre l'ordre.

    Après être montée à cheval, elle partit tout de suite pour Hesperia, elle laissait son cheval aller à l'allure qu'il désirait, elle savait que Mars la mènerait à destination sans problème, laissant les brides abattues, elle fit une caresse au cou de sa monture et fit monter sur sa main sa petite amie velue. Neige frotta son petit museau sur la main de la Zélos et la regarda dans les yeux ; Abigail eut un sourire en coin et de sa main libre attrapa un petit morceau de fromage de son sac à provision et le tendit à le petite souris.


    - Tu te régales n'est-ce pas ?

    La souris grignotait frénétiquement le fromage en lançant souvent des petits regards à sa compagne humanoïde. Les journées se ressemblèrent, la plupart du temps Abigail montait Mars qui allait au pas ou au trot, ils faisaient des pauses pour manger et ils reprenaient la route. Les fortes chaleurs n'aidaient pas mais ils avaient trouvés comment faire, ils partaient tôt le matin, s'arrêtaient un peu avant midi et avançaient de nouveau en soirée jusqu'à ce que le soleil se soit entièrement couché et qu'ils ne puissent plus rien voir. Sans trop savoir comment elle avait fait, Abigail arriva tout de même le jour dit.

    Elle déambula dans les rues remplies malgré l'heure tardive avant d'aller se présenter à l'Intendant. Une fois arrivée devant la bâtisse, elle mit pied à terre et leva son regard vers l'établissement. Ce n'était pas de la rigolade, elle se présenta aux portes et attendit qu'on lui réponde, là elle demanda à ce qu'on l'amène à l'Intendant. Arrivée devant les portes du bureau, elle frappa les battants de bois et attendit qu'on lui permette d'entrer.


    - Veuillez excuser ma venue si tardive Monsieur… mais je tenais à vous saluer et à vous signaler que j'étais enfin arrivée et prête à me mettre au travail.
    - De quoi parlez-vous ?
    - D'aider les forces locales dans leur travail comme l'on me l'a ordonné à Tyrhénium. Tenez, voici une lettre de l'Ordre d'Oris à votre attention.

    L'Intendant prit la lettre, la lut et poussa un soupir.
    - Si on doit confier l'avenir de notre pays à des femmes, on arrivera à rien…
    - Je ne suis pas de votre avis Monsieur, les femmes tout comme les hommes habitent ce pays, elles ont elles aussi le devoir de le défendre. Certes, une femme est plus faible physiquement qu'un homme mais nous pouvons nous montrer plus fortes psychiquement.
    - Très bien… Demain vous serez assignée à la patrouille à cheval dans toute la ville. Sortez de mon bureau et demandez à Georges de vous amener à l'endroit où vous dormirez ces prochains jours. Vous travaillerez en binôme avec Jérémy, cela ne vous pose pas de problème n'est-ce-pas ?
    - Très bien Monsieur… Bonne soirée.

    [i]Elle fit un salut et se retira, elle retourna dans le hall et demanda à l'homme qu'elle avait vu de la conduire aux chambres des soldats. Quand elle arriva, elle prit une grande inspiration et entra dans la chambre où les hommes parlaient entre eux, ils la regardèrent fixement mais elle ne baissa pas les yeux et les fixa à son tour. Soudain, tous reprirent leurs activité et seul un homme d'une quarantaine d'année vint la voir. Abigail présenta la situation et l'homme un peu surpris lui indiqua sa couche et qui était le fameux Jérémy avait qui elle devrait faire équipe. La Zélos, fatiguée de tout ce voyage se coucha et s'endormit rapidement. Lorsqu'elle se réveilla il était à peine cinq heures, les hommes dormaient encore. Elle se leva silencieusement et refit son lit au carré avant de sortir de la pièce sans faire de bruit. Elle sortit dehors et alla voir Mars qu'elle avait fait mettre au box dans une écurie. Elle avait payé la veille les frais du séjour de son cheval.

    La Zélos sortit Mars du box et l'emmena en dehors de l'écurie, là elle monta et se dirigea vers une boulangerie qu'elle fréquentait avant de partir pour la ville de l'Ordre d'Oris. Abigail descendit et alla voir la patronne des lieux, cette dernière fut très heureuse de revoir la jeune femme et lui offrit le petit déjeuner. Abigail ne sut comment refuser la proposition et s'assit une trentaine de minutes. Quand elle vit qu'il allait être six heure et demi, elle se leva en grande hâte et s'excusa de devoir partir aussi rapidement. La Zélos se mit en route vers le point de rendez-vous, elle était arrivée juste à temps. Toujours à cheval, elle vit arrivez plusieurs soldats montés. Et voilà que la garde allait commencer leur travail.[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Deuxième mission: Renfort local   Lun 7 Sep - 21:50



Dernière édition par Kohâ le Ven 18 Sep - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
:: Cavalière de l'Ordre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Cavalière de l'Ordre ::
Abigail Valverde

MessageSujet: Re: Deuxième mission: Renfort local   Jeu 17 Sep - 21:04

    Tandis qu'Abigail s'était promenée pour ensuite se dépêcher de revenir, une dispute avait lieu quelques rues plus loin. La demoiselle n'avait pas imaginé une seule seconde ce qui allait se produire. Comment aurait-elle put imaginer que son premier jour de travail dans sa ville natale allait devenir un cauchemar ? Comment pouvait-elle imaginer qu'un homme surgirait du néant devant son groupe pou ensuite s'enfuir sur sa monture avec elle en prime ? La Zélos imaginait déjà les problèmes qu'elle allait avoir et les rumeurs qui pourraient circuler assez rapidement. Et si les membres hauts placés en avaient vent ? Elle n'osait imaginer les répercussions de cette histoire si cela s'ébruitait.

    Mais revenons à l'histoire présente, Abigail tentait de comprendre ce qui s'était passé, elle repassa la scène dans sa tête : l'homme balançant aux sabots des chevaux des gardes deux hommes qui selon ses dires étaient des espions d'une autre région d'Isthéria. L'homme, entièrement dévêtu, gênait la vue de la cavalière car bien qu'elle soit une garde et qu'elle voulait être traitée de manière égale que ses confrères, elle n'en restait pas moins une femme et elle n'avait prévu de voir le corps du sexe opposé dans toute sa splendeur aussi rapidement.

    Il était monté sur son cheval, avait prit les rênes et le faisait partir rapidement. Mars, partit à toute vitesse dans la rue et Abigail était sous le choc. Après avoir fait le tour de la question et avoir remis ses émotions en place, elle héla son cheval d'une voix confiante.


    - Mars, stop.

    Le cheval s'exécuta aussitôt, ralentissant sa course pour finalement s'arrêter quelques mètres plus loin. La jeune femme lança un regard derrière elle avant de piquer un fard et de retourner sa tête vers l'avant.

    - Je vous prierais monsieur de vous habiller si vous voulez continuer votre course sur mon cheval. Ne connaissez-vous pas les bonnes manières ? On ne se présente pas ainsi vêtu devant une femme.

    Abigail tourna sa tête vers le ciel, elle tenait toujours les rênes dans ses mains, si cet homme n'était pas sur son cheval, la journée aurait été parfaite. S'il était vraiment traqué, il était de son devoir de le mettre en sécurité mais elle sentait au fond d'elle qu'elle allait encore se fourrer dans une histoire pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Deuxième mission: Renfort local   Ven 18 Sep - 22:31

Revenir en haut Aller en bas
:: Cavalière de l'Ordre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Cavalière de l'Ordre ::
Abigail Valverde

MessageSujet: Re: Deuxième mission: Renfort local   Lun 28 Sep - 15:24

    L'homme qui était monté sur Mars était descendu aussi rapidement qu'il était monté. Abigail descendit à son tour de son compagnon équestre et vint à sa tête le caresser avant de murmurer :

    - Tu crois qu'il va revenir ? Je suis si peu attirante pour qu'on pense que je suis de sexe masculin ?

    Elle se tourna légèrement et se regarda dans la glace. N'avait-elle donc aucune élégance ? Aucun charme envoûteur ? Pourtant les femmes zélos étaient connues pour leur physique charmeur. Était-elle l'exception à la règle ? Et voilà que l'homme revenait et lui présentait des excuses avant de commencer une phrase mais de ne pas la finir. Il lui répondait clairement à ses questions, elle ne semblait avoir aucunes formes se distinguant du sexe contraire. Abigail ne voulait pas le regarder en face. Quand il continua en s'excusant une nouvelle fois on pouvait clairement dire qu'il enfonçait la Zélos sans s'en rendre compte, Abigail se sentait de plus en plus mal, elle fixait son reflet dans la vitre face à elle et évitait tout contact visuel avec cet homme. Et pourtant quand il lui demanda ce qu'il pouvait faire pour la remercier, elle lui répondit ceci :

    - Rien du tout monsieur, vous savoir en sécurité est la meilleure des récompenses pour un chevalier de l'Ordre d'Oris. Bien sur, si vous avez besoin de mes services pour assurer votre sécurité, il n'y a aucun souci...

    Abigail s'arrêta de parler, qu'est-ce-qu'elle racontait ? Aucun souci ? Ce n'était pas vrai, il y en avait de souci et plus qu'un. Elle devait reprendre sa place pour la ronde, si sa mère la voyait seule avec cet homme, elle était finie, si l'Ordre avait vent de rumeurs à son sujet, elle était finie aussi. A quoi pouvait-elle penser en pareille situation ? Non mais je vous jure, moi ça ne me serait même pas venu à l'esprit, je me serais excusée poliment et serais retournée à mon travail. Pourquoi voulait-elle se mettre dans des situations pas possibles ?
    Elle prit une grande respiration et se retourna vers l'homme dont elle ne connaissait toujours pas l'identité.


    - Veuillez m'excuser je manque à tous mes devoirs, je me nomme Abigail Valverde, apprentie de la caste des chevaliers d'Oris comme vous l'avez remarqué et voici mon cheval Mars et cette petite -en montrant la souris sur la tête du cheval- c'est Neige, ma compagne de voyage. Et vous ? Puis-je connaître votre nom monsieur ou votre identité doit-elle restée cachée de tous ?

    Abigail le regardait dans les yeux, un semblant de sarcasme se lisait sur son visage mais c'était plus pour lui rendre ce qu'elle avait perçue comme des piques à son sujet que pour être méchante à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Deuxième mission: Renfort local   Jeu 15 Oct - 13:43

Revenir en haut Aller en bas
:: Cavalière de l'Ordre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Cavalière de l'Ordre ::
Abigail Valverde

MessageSujet: Re: Deuxième mission: Renfort local   Mar 8 Déc - 15:21

    La chevalière Valverde venait de se présenter dans les règles et avait demandé avec un peu de sarcasme le nom de son acolyte du jour. Il était certain que cette première rencontre s'était mal passée et que cela lui laisserait un goût amer et c'était pour cela qu'elle voulait reprendre le tout depuis le début. Et que fait-on quand on rencontre quelqu'un ? On se présente. Mais elle ne s'attendait pas à une telle réponse de la part de cet homme.
    Il commença une phrase avant de faire une pause et de donner un nom : Kohâ. Était-ce son véritable nom ? Abigail n'en était pas si sûr bien qu'il affirme que son identité n'avait pas besoin de rester secrète face à quelqu'un qui s'était déjà présenté.

    Abigail poussa un soupir tout en l'écoutant avant de pousser un second soupir tout en secouant la tête lorsqu'il commença à essayer de rattraper le coup par rapport au fait qu'il l'avait prise pour un homme. La jeune Zélos acquiesça dans ses pensées quand il parla de « vil flatteur », c'était exactement le terme qu'elle aurait employé pour le décrire à cet instant. Et puis il changea de sujet, il lui demanda de lui expliquer ce qu'était l'Ordre d'Oris car il n'en avait jamais ouïe dire ou bien il était amnésique sur ce point.

    Abigail le regarda désarçonnée avant de reprendre contenance. Elle ne savait même pas pourquoi elle était aussi surprise, il était pourtant évidemment que les habitants d'Hesperia ne connaissait pas l'Ordre d'Oris puisqu'il était basé à Tyrhénium. Avec un sourire gêné, la demoiselle zélos lui répondit :


    - Je vais répondre à votre question mais pas ici. Allons plutôt dans une taverne et je vous y dirais tout ce que vous voudrez.

    Abigail regarda Mars et le renvoya aux écuries. Quant à elle, après avoir réceptionné Neige sur sa tête, elle ouvrit le chemin vers la taverne la plus proche. Quand ils entrèrent, elle salua le patron de la tête et se dirigea vers une table dans le fond de la salle, assez vide à cette heure-ci.

    - Qu'est-ce que je vous sers ?
    - Comme d'habitude Fiulore s'il te plaît.
    - ça marche et vous monsieur ?

    Abigail attendit que le gérant soit parti pour regarder son acolyte et lui dire :

    - Pour en revenir à votre question Kohâ, l'Ordre d'Oris est un groupe de chevalier si je puis dire qui est installé dans la cité de Tyrhénium. Ils sont là pour aider le peuple et le protéger comme la garde ici à Hesperia. Je ne sais quoi vous dire d'autre si ce n'est que toute personne une fois devenu chevalier possède une armure dorée.

    Abigail réfléchissait à ce qu'on lui avait dit, à la naissance de ce groupe, à ses ambitions qui n'avait pas changé depuis les siècles. La caste n'avait pas eu de beaux jours bienheureux depuis sa création mais cela n'empêchait la zélos d'aimer cette seconde famille, elle voulait montrer que les erreurs du passé ne se reproduiraient pas, elle ferait tout pour cela. Au moment où elle finit de parler, le gérant revenait avec les boissons, elle but quelques gorgées de son thé aux pétales de roses et demanda à son comparse s'il voulait savoir autre chose, elle tenterait de lui répondre selon ses connaissances.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Deuxième mission: Renfort local   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuxième mission: Renfort local
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: Corbeille :: Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !