Correspondance du Vaisseau Scarifié.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondance du Vaisseau Scarifié.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: La Dévoreuse ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: La Dévoreuse ::
Samaleone

MessageSujet: Correspondance du Vaisseau Scarifié.   Lun 21 Sep - 15:25




Capitaine Samaleone
12 Chemin du Vieu Port
Mavro Limani

C'était l'adresse que vous aviez pu trouver ou qu'elle a pu vous donné, cependant là où devait se situé le numéro 12 du chemin, la seule chose que vous trouvez est un banc sur lequel un vieil homme avec une casquette noir lisait un livre à la couverture pratiquement décousue et fumait une pipe à l'odeur si forte qu'elle vous chatouillait déjà les narines. Pour toute lumière, il avait à ses côté une lampe à huile de pauvre facture mais qui éclairait suffisamment pour que vous puissiez voir son visage.
Lorsque vous vous approchez de lui pour lui demander votre chemin, il pose son livre, croise les mains et vous regarde profondément.



« - Vous cherchez le douze ? Mais y a pas douze ici. Aye aye, c'est le vieu Ellie qui t'le dis... Comment ça on vous a donné cette adresse ? Oh bah vous vous êtes fais avoir hé hé... Hmm ? Vous cherchez à donner une lettre à une femme ? Ooooh... Là... c'est différent. »

Gardant le silence quelques instants, le vieillard vous observe sous toute les coutures avant de poser ses yeux sur la lettre que vous tenez entre les mains.

« - Vous êtes vraiment sûr de vouloir contacter la Dame ? Vous devez pourtant savoir qu'elle déteste la terre ferme... Vous prenez le risque hein ? Bah, je ne vais pas vous en empêcher. Alors si vous cherchez le douze pour la Dame, vous êtes à la bonne adresse. Je vous prends votre courrier, je le ferai suivre. »

Sans réellement vous demandez votre avis, il vous prend la lettre des mains et la pose sur le banc avant de sortir une bougie rouge qu'il avait dans son veston. Allumant la chandelle grâce à sa lampe à huile, il fit couler de la cire sur l'enveloppe avant d'y imposer un sceau.



Une fois la cire refroidie, il enfila la lettre dans une de ses poches intérieur et souffla la bougie. Reprenant son livre et sa lampe, il vous tourna le dos pour s'en aller et après avoir fais quelques pas il déclara sur un ton lugubre :

« - J'espère pour vous que le contenu de cette lettre sera à sa convenance sinon... adieu, c'était un plaisir. »



©Tazxman

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Correspondance du Vaisseau Scarifié.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description du Vaisseau Scarifié
» Fin fond du hangar d'un quelconque vaisseau
» vaisseau corsaire
» À bord d'un vaisseau pirate
» Vaisseau consulaire StarHawk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Dans sa sacocheTitre :: Les Chroniques Personnelles :: Les Correspondances-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !