Missa solemnis

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 2
• Ladrinis: 2
• Eclaris: 1
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 2
• Nérozias: 2
• Gélovigiens: 8
• Ascans: 1
• Marins de N.: 2
• Civils: 9

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Béamas Mois:Tiria
[Décembre/Janvier en temps réel]

Membres du mois


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Missa solemnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité

MessageSujet: Missa solemnis   Mer 23 Sep - 21:01



Reposés, requinqués, voilà nos trois explorateurs au top de leur forme ! A peu de choses prêts... une douleur encore présente suite à cette coupure maudite au niveau du ventre de Malona, de belles écorchures et os en rétablissement pour Léogan et Othello. Des séquelles visibles prouvant un joli combat digne de ce nom avec un monstre marin.

Malona regardait Léogan se rétablir de jour en jour sur le bateau, et souvent elle posait sa tête entre ses mains rosées, à table, et l'observait. Elle l'imaginait vieux papy, avec un cache-oeil, encore ses cheveux mi-longs grisonnants, racontant ses exploits aux enfants du quartier, assit en cercle et ébahis par les folles aventures du colonel Léogan ! Il avait face à lui une théière fumante, d'où émanait un doux parfum de plantes. Ils ne se trouvaient pas en ville, mais Léogan s'était fabriqué une cabane énorme dans un arbre, c'était agréable, plein de bougies, un foyer chaleureux, des plantes de partout, la poussière avait prit le dessus sur les courriers officiels qu'il avait préféré abandonner pour reprendre une vie de liberté. Elle souriait à cette idée. Mais elle imaginait aussi Othello, fidèle à elle même, discrète, et douce, gardant pour elle ses secrets, ses aventures, toujours aussi forte et digne, se préoccupant plus des autres que d'elle même. Mais à la foi, il arrivait à la sindarine d'imaginer la sirène en aventurière folle, les cheveux au vent, un couteau dans la bouche, grognant et hurlant pour défendre des causes humaines, prête à en découdre avec le premier enfoiré qui s'approcherait d'un crabe avec la ferme intention de lui arracher les pattes, ou pour des quêtes probablement plus « épiques » aux yeux des autres. Malona aimait l'idée d'une Othello dévergondée, folle, bavarde et surtout libre. Mais ce charme fou et cette discrétion plaisait beaucoup à la rouquine, Othello était si différente d'elle qu'elle ne pouvait que l'apprécier. Il lui était impossible d'imaginer la sirène vieille, ridée, fatiguée et triste. Elle ne pouvait ressortir de toutes ses aventures qu'avec une rage de vivre.

Les soirées passées sur le bateau avaient étaient fabuleuses. Léogan disparaissait souvent avec des mecs pour aller fumer des choses étranges et très odorantes et ne réapparaissait pas toujours dans les heures qui suivaient, mais elle trouvait refuge auprès de la sirène avec laquelle elle passait beaucoup de temps. Les deux filles ne ressentaient pas spécialement le besoin de parler pendant des heures, mais elles s’asseyaient, buvait du thé, regardaient les étoiles, prenaient soin des deux gros matous. Othello prenait soin de l'équipage lors des petits bobos, Léogan donnait un coup de main pour gérer le navire et Malona souriait bêtement, ravie que les choses se soient éclaircit dans sa tête.

Un beau matin, alors que Malona s'était endormie a califourchon sur la proue du navire, une grosse voix brisa le silence matinal.

- « TERRE EN VUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE »

Et dire qu'elle pensait que cette phrase était un cliché... Elle ouvrit alors grand les yeux, le menton collé au bois, et ses yeux se mirent à pétiller ! Le soleil venait de montrer le bout de son nez, et dans l'épaisse brume à l'horizon se dessinait une masse rocheuse. Ils n'étaient plus qu'à quelques kilomètres du port...

__________________________

Et voilà. Ils avaient posé pieds à terre. La première chose que la sindarin fut était de s'étirer de tout son long en poussant un rugissement digne d'un chien fou de joie et était à la limite de se frotter le dos au sol avec un plaisir monstre. Mais elle regarda timidement à droite et à gauche au cas où elle se serait faite remarquer, et se retourna pour voir ses compagnons de route descendre à leur tour du bateau et prendre le quai avec satisfaction.

Un baluchon sur l'épaule, elle observa le paysage face à elle et imaginait déjà toutes les belles trouvailles qu'elle pouvait faire, et comment sa nouvelle auberge/biblio/salon de thé allait se remplir avec celles-ci. Elle se retourna face à Léogan qui arrivait à sa hauteur et lui sauta dans les bras, à la limite de le faire tomber en arrière.

- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, on y esssssssssssssssssssssst ! Par où on commence mon gaillard ?! C'est toi l'guide chef, balance la sauce René !
Revenir en haut Aller en bas
 
Missa solemnis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez-vous orbital (Missa, Nacht)
» Missa entendu que missa devoir poster présentation ici
» Missa Moi... Agami Bakemono XD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: Corbeille :: Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !