Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Dim 6 Déc - 17:06



Theos Daesim
« En ce monde, rien n'est plus impartial que la Mort. »




IDENTITE : Theos Daesim
SURNOM : /
AGE : 800 ans | SEXE : Masculin
PEUPLE :  Sylphide
CASTE : Ladrini
METIER : Scientifique dans l'âme, musicien amateur. Il m'arrive de me livrer à des expériences alchimiques... mais apparemment, je suis bon qu'à faire exploser des trucs.




DON : L'immortalité / Insensibilité à la douleur
SPECIALITES :

► Discrétion (capacité à pouvoir se fondre dans le décor)
► Fugitif (capacité à ne pas se faire prendre - ou rarement)

POUVOIRS :

Contrôle de la terre (manipulation de la terre et de la roche) ★★✩✩✩✩
Contrôle du feu (manipulation des flammes et de la chaleur) ★★★★✩✩
Hypnose (manipulation de l'esprit, création d'illusion) ★★★✩✩✩



Je possède deux dagues ornées d'or et incrustées d'un rubis.

Image de l'arme:
 



Mes biens se trouvaient, fut un temps, dans ma bibliothèque personnelle, dans laquelle je conserve les romans, essais, chroniques écrites par mes soins, restées inachevés pour la plupart, mais également bon nombres de livres d'histoire, de sciences, d'herboristerie... Il m'arrive d'en emporter certains avec moi, dans une sacoche de cuir pour les plus petits d'entre eux, et dans laquelle je range également quelques herbes, au cas où.



Décrire le physique de votre personnage (8 lignes au minimum).

J'ai adopté bon nombre d'apparences durant ma longue existence. Tantôt homme, tantôt femme, ou encore vieillard. Ce corps-ci, que je compte garder pour un siècle au moins, est probablement celui que je préfère. Cela faisait quelques siècles que je n'avais plus revêtu l'apparence d'un beau jeune homme. Je me sens si... agile, si leste, si puissant...
Mes habits noirs ont été confectionnés par le meilleur tailleur d'Isthéria, me donnant un air noble. Mes cheveux blonds cascadent sur mes épaules droites. Tout dans mon visage a pour but d'attirer le regard. Ce corps est tout simplement beau, d'une beauté qui m'est idéale, finalement. Faisant fi des impuretés, boutons, grains de beauté, doué d'un nez droit, d'iris flamboyants, d'une chevelure douce, brillante, en aucun cas grasse comme on le retrouve chez certains. Ce corps-ci est proche de la perfection.


Je n'ai jamais réellement su me décrire psychologiquement. L'on m'a souvent attribué bon nombres de qualités. Je suis, selon ceux que j'ai eu l'occasion de côtoyer, un être réfléchi, savant, redoutablement intelligent, honorable. Ceux qui me haïssent me pensent fourbe, méprisant, vaniteux. Un sylphide tout ce qu'il y a de plus classique, en somme, me direz-vous. Toujours est-il que je déteste les Sylphides du plus profond de mon être, et je mets un point d'honneur à n'en côtoyer aucun, aussi sages soient-ils. Et pourtant.. D'autres me diront que j'abhorre ce que moi-même j'incarne. Ces fous-là ne sont, évidemment, pas sains d'esprit.


PRENOM : Bigadin
SEXE : Masculin
DESCRIPTION : C'est un cheval. (oui, ça me parait assez clair, comme description. Je pourrais aussi vous dire qu'il est noir, qu'il a les yeux marrons, et que j'adore le chevaucher, mais en fait j'crois que c'est pas si utile que ça. J'vais demander à mon pote Igor de le peindre, vous verrez, il peint bien, Igor.)

Le dessin de mon pote Igor.:
 

Bon, vu comme ça, on dirait qu'il est aveugle, Bigadin. Et puis, manque de bol, Igor il avait plus de peinture, donc il a juste dessiné le machin au crayon ! Bref, imaginez qu'il est noir, qu'il a les yeux marrons, et que j'adore le chevaucher.





L'astre de feu cède sa place à la Lune dans un flamboiement rouge et or, à l'heure où j'écris ces phrases, éclairé par une lanterne de fortune. Assis à mon cher bureau en chêne, je me suis dit qu'il est temps d'écrire. D'écrire sur moi et ma vie, sur mon ressenti en tant que Sylphide, mes réflexions sur la société, sur mes aventures. Pourquoi, me direz vous? Pour m'occuper, tout simplement. Hier, j'ai soufflé les bougies de mon huit-centième anniversaire. Ces dix dernières années furent pauvre d'événements marquants, pauvres de relations amicales, vide de réel sens. J'en arrive à un âge où ma vie elle-même est vide de sens. Et pour cause : je m'ennuie profondément. Je ne sais que faire de mes journées. Peut-être devrais-je m'engager dans une troupe de théâtre, ou bien dans un orchestre. Pourquoi pas dans une milice?
Trève de réflexions inutiles. Commençons comme il se doit.

On m'a souvent posé la question : "Theos, pourquoi voues-tu une haine au monde?". La réponse est délicate. Vous savez, j'ai vécu très longtemps, assez longtemps pour me faire une idée précise des rouages de la société, de l'Histoire qui se répète inévitablement. J'ai assisté à des massacres, à des batailles, à des guerres, des vols, viols, famines, épidémies, pandémies. Je pense donc pouvoir haïr le monde. Enfin... bien évidemment, je ne hais pas le monde en soi, je ne déteste pas l'existence d'Istheria, cela n'aurait aucun sens. Disons plutôt que je déteste vivre en société. Et plus particulièrement les Sylphides. Oui, j'ose le dire, je ne peux pas accepter mon appartenance à un peuple aussi imbu de lui même, qui se morfond dans l'hypocrisie en se voulant respectueux. Je ne peux pas concevoir qu'ils puissent, de fait, se moquer éperdument de l'avenir de ce monde, d'afficher une totale neutralité à mesure que des guerres le ravagent. En ce qui me concerne, mes anciennes vies m'ont obligé à émettre un avis sur tout, y compris sur toutes ces guerres. Pouvoir observer le monde qui avance d'un pas lourd au rythme lent de la marche du temps, n'est-ce pas là le plus beau des cadeaux que l'immortalité puisse offrir? Il est vrai que, bien que j'abhorre ces fichus Sylphides, je ne voudrais renoncer à mon immortalité pour rien au monde. Se sentir renaître, croyez moi, cela donne des frissons.

Je ne voudrais pas être mortel pour la simple et bonne raison que je suis en soif constante de savoir, de connaissance, que même l'immortalité ne pourrait étancher. Vous pensez donc bien, cher lecteur, que vivre une cinquantaine d'années serait, pour ma part, misérable. Ne pouvant plus réellement ressentir le passage du temps, il m'arrive de m'expatrier dans des bibliothèques, et dans la Masure des Erudits (du temps où je fus Eclari). Outre mon âge avancé qui fait de moi un être riche en connaissances, je me complais dans les discussions métaphysiques et ésotériques qui peuvent durer des heures.

Aussi, je ne pourrais pas être mortel car j'aime changer constamment de vie, libraire pendant trois décennies, professeur durant quatre autres. Il fut un temps où j'étais tantôt mercenaire, tantôt assassin. Tous les métiers me convenaient, tant que cela me permettait de... m'amuser.
Mes congénères sont ennuyeux, ils n'aiment pas se battre. Moi, j'adore ça.
Cependant, il me faudrait parler au passé pour décrire mes pouvoirs. Autrefois, ils étaient puissants, l'essence divine se pliait à ma volonté... Aujourd'hui, il semblerait que, malgré un corps récent, mon âme (ou esprit, appelez ça comme vous voudrez) n'est plus capable de manipuler la magie aussi efficacement. Peut-être est-ce dû à ce nouveau corps, aussi. Il y a peut-être eu un cheveu dans la soupe à ce niveau là. Je n'en sais trop rien, à vrai dire. Toujours est-il que j'espère pouvoir retrouver ma puissance passée, un jour.
En réalité, j'ai volé ce corps à un autre Sylphide. Il s'est débattu, mais je me suis montré plus fort. Cette fois, il n'y a pas eu de rejet, j'ai pu aisément prendre possession de ce corps. Mais... Je vais vous expliquer plus en détail. Après tout, depuis que je me suis fait bannir de la communauté des Sylphides, je n'ai plus grand chose à craindre.

Lorsque je me suis engagé dans les Ladrinis, j'ai eu pour ainsi dire le cul entre deux chaise. Voleurs comme Sylphides me méprisaient lorsque de mon intégration dans cette caste. Les premiers pensaient que je n'avais rien à faire dans cette caste à cause de mes origines, j'ai donc fait l'objet d'un racisme qu'aucun ne tentait de cacher. Je sentais tous ces regards sur moi, à mes débuts, regards qui furent de moins en moins nombreux au fil du temps, avec mon apprentissage en matière d'empoisonnement. Au début, je me sentais comme une sorte d'enfant bâtard qui ne savait pas réellement à quel monde il appartenait, qui cherchait, d'une manière ou d'une autre, un but, sans réelle conviction. Aujourd'hui, après dix ans passés dans cette caste, je maîtrise l'empoisonnement et l'art de la discrétion, mais au départ, ce fut extrêmement difficile. J'ai été habitué à ce que les Sylphides me jaugent et jugent d'un regard méprisant, mais pas à ce que les autres races le fassent aussi. J'avais l'impression de n'être qu'un monstre, en ce sens où l'on me montrait du doigt. Je bouillonnais de rage, je voulais me montrer à la hauteur de leur attentes, leur montrer que je n'étais pas l'engeance qu'ils pensaient. Je voulais m'intégrer en tant que voleur, me greffer à cette communauté qui correspondait à mes ambitions, tout du moins symboliquement. Je voulais à tout prix me détâcher des Sylphides, tout en gardant les dons inhérents à cette race. En fait, je voulais tout simplement fuir. Fuir mes origines, mon corps que je m'étais fabriqué, fuir mon identité.
Ainsi, mes compétences latentes en empoisonnement, attisées par ma curiosité de Sylphide, m'ont permis de développer un poison nouveau, que j'ai sobrement baptisé Âme Endormie. Son nom est assez évocateur pour que je n'ai pas besoin d'expliquer en détail ses effets – en réalité, je les connais même pas moi-même, je sais juste que c'est très utile pour annihiler toute volonté chez un autre Sylphide, ce qui me permet de voler son corps.

Un beau soir de Riguéar, j'ai donc volé mon premier corps, celui avec lequel j'écris ces lignes en ce moment même. Il appartenait à Elrior Alberith. Quel beau nom, vous ne trouvez pas? A vrai dire, je ne le connaissais pas, il était juste une proie facile, à mes yeux. Il avait ses habitudes, rentrait et sortait de chez lui à des horaires précis. J'ai pu, de cette façon, introduire ce poison dans un verre – je dois avouer que je n'ai pas vraiment innové, sur ce coup là –, paralyser complètement Elrior, et voler ce précieux corps, tout ceci grâce aux seuls effets du poison. Remarquable, n'est-ce pas? J'ai ensuite pris soin de carboniser mon ancien corps, bien que je savais qu'il se désagrégerait tout seul au bout d'une heure. Il fallait que je fasse vite, pour ne pas me faire prendre.
Ce fut la vingt-troisième tentative. Les autres se sont soldées par des échecs purs et simples, à cause de rejets. Je ne sais toujours pas s'il était question de l'imperfection du poison en question, ou tout simplement dû à l'individu concerné. Ceci étant, les Sylphides ont dû, d'une manière ou d'une autre, faire en sorte qu'un vol de corps ne puisse pas se produire, en facilitant l'appropriation par une âme en particulier... Mais cette fois-ci, le poison a permis de passer outre.

Vous l'aurez compris, je ne suis pas un Sylphide comme les autres. Des fois, je considère même mon immortalité comme un cadeau empoisonné. Etre immortel signifie que l'on ne peut jamais se construire de vraies relations amicales, puisque l'on est voué à enterrer chacun de ses proches un à un. Il n'y a rien de pire que d'être seul, dans un monde ravagé tel que le nôtre. Chacun des peuples arrive à fonder une famille, à se lier d'amitié avec nombre d'érudits, nobles, riches, pauvres, qu'ils soient princes, rois, herboristes, manants, voleurs, prostituées, et ainsi s'auto-persuader que leur descendance poursuivra ce qu'ils ont eux-mêmes commencé. Et moi, finalement, je me dit que je suis voué à rester éternellement seul. Ainsi, sachez, à qui lit ces pages, que je me poserai encore et toujours la même question : "Theos, pourquoi voues-tu une haine au monde?"


Dernière édition par Theos Daesim le Lun 29 Fév - 22:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
:: Eros et Thanatos ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Eros et Thanatos ::
Elië Valanatëel

MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Dim 6 Déc - 20:32

Bienvenue à toi

N'hésite pas à demander de l'aide si tu as un problème pour rédiger ta fiche.
A bientôt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Lun 7 Déc - 18:20

D'accord merci ^^ Pour l'instant ça va xD J'hésite encore pour mes pouvoirs ^^'
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Mer 9 Déc - 20:42

Bonjour et bienvenue sur Istheria!

Préviens nous dès que tu auras fini!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Lun 29 Fév - 0:55

Bonsoir ^^ C'était pour signaler que j'avais enfin fini ma fiche ^^ J'espère qu'il n'y aura rien à ajouter/rectifier (mon absence s'explique par le fait que je suis en prépa, j'ai eu énormément de boulot ces derniers temps :/)
Revenir en haut Aller en bas
:: Eros et Thanatos ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Eros et Thanatos ::
Elië Valanatëel

MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Lun 29 Fév - 21:09

Bonjour, je viens de finir la lecture de ta fiche qui me parait pas mal du tout sauf sur des détails

1. Thorvaldur
Je ne crois pas qu'il y ait de dragon en Isthéria (Sighild ma contredira si je me trompe) donc il faudra trouver une autre espèce animale...

2. Il faudra voir aussi avec Sighild s'il est possible à un Sylphide de prendre possession d'une enveloppe charnelle d'un autre Sylphide. D'ailleurs sauf si j'ai mal compris tu parles d'un sort pour ce faire, sort qui n'est pas sur ta liste de pouvoirs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Lun 29 Fév - 21:18

Bonsoir ^^

Thorvaldur :'( C'est pas grave, je regarderai le bestiaire plus en détail du coup ^^ ça me paraissait aller de soi sur le coup ^^'

Je pensais que ça aurait pu être un sort à usage unique, sur un parchemin ou quelque chose comme ça, donc qui n'aurait pas à figurer dans la liste de pouvoirs... (ça m'embêterai de perdre un pouvoir juste pour un sort dont je me servirai plus :/). J'peux p't'être faire passer cet effet dans les effets du poison, si le coup du parchemin ne marche pas, mais ça me parait être un peu gros, comme effet, pour un poison x)
En ce qui concerne Sighild, il me semble qu'elle m'avait donné son aval xD mais demande lui au cas où ^^
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Lun 29 Fév - 21:35

Bon retour!

Alors je ne te fais pas attendre et je passe directement aux petites remarques. La plupart n'ont rien de bien méchants.

Pouvoirs => Il y a une petite mise à jour les concernant où il te faut faire mention de ton degrés de maîtrise. On entend par là, savoir laquelle tu gères le mieux, ou bien si tu les maîtrises actuellement toutes moyennent. On symbolise cela par des étoiles. Pour chaque pouvoir, tu en as ✩✩✩✩✩✩. En début de jeu, tu peux griser 9 étoiles, comme ceci ★, en sachant que tu es obligé d'avoir au moins une étoile pleine par pouvoir qui est la maîtrise minimale. Si tu es moyen partout, tu places les étoiles comme ceci ★★★✩✩✩, devant chaque pouvoir. (Il te faudra plus tard le mettre aussi dans ton profil.).

Familier => Alors tu ne peux avoir de petit dragon ou dragon tout court car il n'y en a pas sur Istheria. (Du coup, je rejoins ma camarade). Tu ne peux choisir qu'un animal de race ordinaire comme familier.

Histoire=> Tu as noté une certaine utilisation de ta magie à laquelle je souhaite quand même rappeler que les magies ne peuvent s'utiliser en même temps (tu parlais d'utiliser ton pouvoir de roche puis de feu pour fabriquer du verre). Tu peux les enchaîner, mais pas faire les deux en même temps, sinon cela te tuerait en épuisant ton énergie.



Pour le reste, tu feras un sylphide original. Voler le corps de tes confrères, pourquoi pas! Je ne suis pas contre mais il faut prendre certains détails en compte. Pour apporter du grain à ton moulin, les corps sylphides sont personnalisés donc généralement adapter spécifiquement à l'âme qu'il va recevoir, ceci pourrait être l'explication de tes échecs dans ses tentatives. Le poison que tu auras inventé pourrait à la fois chasser l'âme sylphide mais aussi tromper le corps pour que tu l'investisses. Note cependant qu'il te faut investir le corps artificiel avant 1h sinon le corps se désagrège tout seul. (Pas besoin de le brûler, sauf si tu veux qu'ils disparaissent plus vite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité


MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Lun 29 Fév - 22:59

Voilà, j'ai effectué les modifications nécessaires (j'ai enlevé la partie animal de compagnie, du coup, parce que j'ai pas d'idée pour un animal et à la base je partais sans donc bon j'reviens à mon idée de départ xD)
Je pense que c'est bon, du coup ^^
Revenir en haut Aller en bas
:: Chef Amazone ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chef Amazone ::
Sighild

MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   Mer 2 Mar - 20:03

Tout me semble bon maintenant.

Fiche validée!

Tu vas pouvoir ouvrir ton compte en banque, ton journal, ta boîte aux lettres et ton inventaire. Dans la foulée, il faudra également te recenser dans la zone évènementielle et faire une demande de rang personnalisé.


Bienvenue et surtout bon jeu parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Theos, un ladrini hors du commun.[Finie, ENFIN.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un guérisseur hors du commun ! {Amarante}
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» [Artiste] Un objet hors du commun
» Terrae, Institut pour les jeunes aux capacités hors du commun.
» Nouveau Forum, qui à besoin de vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: InitiumTitre :: Le Registre :: Cimetière-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !