[EVENT] Commémoration

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 2
• Ladrinis: 2
• Eclaris: 1
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 2
• Nérozias: 2
• Gélovigiens: 8
• Ascans: 1
• Marins de N.: 2
• Civils: 9

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Béamas Mois:Tiria
[Décembre/Janvier en temps réel]

Membres du mois


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT] Commémoration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: [EVENT] Commémoration   Ven 27 Jan - 21:09


Avec les terribles évènements qui ont frappé Istheria depuis quelques années, il était devenu vital de rassembler les hommes et ces temps troublés ne pouvaient n'être que propices pour réitérer sa foi. La perte de proches, de ses biens, la mise à mal de la construction de toute une vie... Pourquoi les dieux avaient-ils permis pareille destruction? Était-ce une punition? Le doute s'était installé dans les cœurs.

Communément à ce qu'il se produisait chaque année, la "Cérémonie des Dix", grande fête gélovigienne qui se déroulaient généralement en période estivale, avait été avancée afin de rassembler le plus d'âmes ébranlées par le chagrin mais aussi pour tester la volonté des Haut-prêtres à offrir la parole des dieux et à convaincre leurs semblables à les rejoindre. De nombreux émissaires et hérauts avaient donc été envoyés au quatre coins d'Istheria afin d'informer tous les croyants et personnes perdues à se rendre au Haut-Monastère pour participer à la grande célébration.

Et le message fut entendu. Une foule d'individus répondit à l'appel des Gélovigiens et traversèrent les vastes plaines pour rejoindre le lieu saint. A leur arrivée, ils furent accueilli devant la grande porte par des prêtres vêtus de tenues cérémonielles de couleur pourpre mais aussi des paladins reconnaissables par leur tenue parme. Si les premiers indiquaient à leurs invités où s'asseoir et les second leur demandèrent de ne pas rentrer avec des armes pour ne pas offenser les dieux et de les laisser à l'extérieur (sans exception - ils fouillent tout le monde). Lorsque les convives passaient enfin les portes, ils pouvaient découvrir une salle immense avec une hauteur de plafond à couper le souffle. De nombreux bancs de bois étaient disposés de telles manières qu'il décrivait une large allée centrale qui menait vers l'autel principal. De chaque côtés se trouvaient cinq grandes chapelles avec une statue représentant un des dix dieux primordiaux, et à leurs pieds une table pour les offrandes. Il y avait aussi des balcons qui pouvaient accueillir une vingtaine de personnes, et étaient généralement réserver aux familles bourgeoises, donnant une vue globale sur toute la salle.

Les Haut-prêtres étaient généralement attendu un jour avant la cérémonie afin de connaître l'ordre de passage qui serait le leur mais aussi pour décrire les grandes lignes de leur "spectacle" en l'honneur de leur dieu ainsi que les quelques lignes de discours qu'ils délivreraient à leurs semblables.

Lorsque les cloches du monastère sonneraient, le silence s'imposerait dans la salle et la "cérémonie des dix" commencerait. Les dix représentants des dieux entreront par la petite porte dérobée se trouvant non loin de l'autel principal, et se présenteraient, en ligne, devant chaque convive. Le meneur de cérémonie feraient alors un discours à l'assemblée et appellerait alors chaque haut-prêtre afin qu'il se produise devant le public. Une fois que le haut-prêtre aurait fini, il longerait l'allée centrale pour se présenter devant la chapelle où se trouve la statue de son dieu et ferait présent d'une offrande. A la fin des représentations, le prêtre de cérémonie ferait tinter à nouveau la cloche du haut-monastère, les prêcheurs pourraient alors dire quelques mots à chaque représentant et effectuer à leur tour une offrande.

Le monde était encore en train de rentrer quand soudain, la cloche tinta.... le spectacle allait devoir commencer....

₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪


- SITUATION GENERALE -
Voici l'ouverture de la cérémonie. Chaque haut-prêtre ou représentant vont devoir faire preuve de leur filiation avec leur dieu par leur magie afin de réitérer leurs vœux et confirmer leur volonté de servir leurs dieux et leur église. La grande salle du Haut Monastère est littéralement noire de monde, à tel point qu'il n'y a pas assez de sièges pour que tout le monde puisse s'asseoir. Les croyants sont venus de toutes parts et il est même impossible de refermer la grande porte. Ce sont des prêtres paladins qui surveillent l'entrée.


- LIGNE DIRECTRICE -

_ 1er étape => Vos premiers postes doivent expliquer les raisons de votre présence à cette cérémonie

_ 2nd étape => Il vous faut attendre l'intervention du Messager une fois votre premier message posté. Ce dernier vous donnera personnellement des indications.

_ 3ème étape => Ce sera une surprise selon ce que vous répondrez....

!!! ATTENTION !!!
Ces lignes directrices sont une indication sur la marche à suivre, mais sur Istheria, les choses ne se passent jamais comme on veut donc, soyez sur vos gardes!


₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪


- PERSONNES PRÉSENTES -

_ Duscisio Balibe, jeune pratiquant gélovigien
_ Brom Ode Bahalmarche, Haut-prêtre de Bor
_ Tekum Seh, Haut-prêtre de Fen
_ Othello Lehoia, Haute-prêtresse de Kesha
_ Kalendra Dogbar, Haute-prêtresse de Soulen
_ Orchid, Prêtresse de Cimméria de 2ème Ordre
_ Fenris Skirnir, ami dOthello et Lhurgoyfs en période probatoire

- PNJ PRESENTS -

_ Jöhr Maar, Haut-prêtre de Kron (FICHE)
_ Nihilis Zohen, haute-prêtresse d'Aléa (FICHE)
_ Alton Zolond, haut-prêtre de Sharna (FICHE)
_ Valendil Nimmarirel, haut-prêtre de Gréis (FICHE)
_ Snow Ridel, Représentant de la Haute-prêtresse de de Delil (Shiva Durgas)
FICHE:
 
_ Briséis Mira, Représentante du Haut-prêtre de de Ténéis
FICHE:
 
[/center]

₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪

- RÈGLEMENT -

_ Vous devez poster au moins 3 messages au cours de l'Event.
_ Il n'y a pas d'ordre de postage afin de ne bloquer personne.
_ Vous avez une semaine pour poster votre premier message.
_ Les membres du staff s'autorisent à intervenir à tout moment.
_ Vous devez poster vos messages sous les balises "HIDE". Parce que nous sommes vicieux, nous ne voulons pas que les autres joueurs savent ce qui ce passent! lool



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
::  Haute-Prêtresse de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Haute-Prêtresse de Kesha ::
Othello Lehoia
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Mar 31 Jan - 15:45



Dernière édition par Othello Lehoia le Lun 6 Fév - 0:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
:: Élue de Soulen ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Élue de Soulen ::
Kalendra Dogbar
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Mer 1 Fév - 19:31



Wonder by Anndr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Duc Aveugle/Fils de Fen ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Duc Aveugle/Fils de Fen ::
Tekum Seh
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Jeu 2 Fév - 12:55







Dernière édition par Tekum Seh le Ven 10 Fév - 11:37, édité 1 fois (Raison : Ajout de l'offrande)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Louve de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: La Louve de Kesha ::
Orchid Orcirdr
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Ven 3 Fév - 8:32



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Main de Bor ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Main de Bor ::
Brom Ode'Bahalmarche
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Ven 3 Fév - 15:25





Dernière édition par Brom Ode'Bahalmarche le Lun 6 Fév - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Loup Borgne ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le Loup Borgne ::
Fenris Skirnir
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Dim 5 Fév - 0:59




Sinking deeper into danger every day
Cut through all their shit with a brazen wit
Moulding puppets from their minds of clay


Dernière édition par Fenris Skirnir le Lun 6 Fév - 1:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le rosier blanc ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le rosier blanc ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Dim 5 Fév - 12:54



Duscisio's Theme - Pistilose's Theme


Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Mer 15 Fév - 20:43




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Main de Bor ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Main de Bor ::
Brom Ode'Bahalmarche
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Ven 17 Fév - 14:30

[Hrp]:
 



Brom Ode’Bahalmarche se leva de son siège, probablement un peu vite, probablement un peu fort car il senti une main sur son bras, qu’elle fut là ou non est une autre histoire mais cette main qu’il connaissait si bien lui permis de poser ses esprits et de se calmé, il avait quelque chose à faire et il devait réagir dans l’ordre, en premier lieu en ancien général et en second lieu en haut prêtre.

Il commença donc par être le général qu’il a si longtemps été, il commença par polir le sol de l’avant de sa chaussure en se levant pour observer la poussière, puis lâcha quelques mots en Arghanatien. Sa voit était sèche mais inaudible à plus de quelques mètres :

“Dod o hyd i Igrim, mae'n tuag at y blychau Zelos, croen glasaidd, pwerus. Daeth hi i roi ei gleddyf mi. A'r dyn a allai fod y cyntaf ohonynt yw gwneud y trydydd polyn, gwallt blon, llygaid glas, pwerus. Epaulez nhw a rhoi hyn a allwch nhw. Cymerwch y llwch ar y llawr, mae hyn yn eich arf gorau. Dawns i yn ei gael ar eich cyfer.”

Quatre personnes partirent, trois hommes et une femme en forme de poire. La femme se dirigea vers les tribunes supérieures après avoir récupéré quatre anneaux et de la poussière dans un mouchoir, un des hommes fit de même vers les piliers, ils avaient tout les quatre les armures d’Arghanat mais aucune arme visible, on les avait même fouillés. Les deux derniers se perdirent dans la foule.

Le jeune paon venait de commencer son discourt, la foule s’agitait, c’était le parfait moment pour disparaître, quand à trouver des gens dans une foule, c’était le travail de tout les jours de ces hommes là. Mais il fallait plus et dès que l’homme eut finit son discourt Brom prit la parole, il surplombait les paladins qui s’étaient jeter autour de lui pour le protéger, il était droit et fier, c’était la main de Bor avec ou sans ses pouvoirs et il allait le prouver :


“Ainsi à vos yeux Bor m’a abandonné, vous êtes donc juste aveugles. Comprennez moi bien, c’est le droit de tout hommes et de toutes femmes de douter que je ne suis pas l’Elue de Bor, c’est le droit de tous de ne pas croire, mais à mes yeux vous êtes de ceux qui considèrent que comme eux ne croit pas, comme eux utilise la corruption à leur propre fin tout autour d’eux est corrompu. Vous avez donné de l’argent à un homme pour qu’il vous laisse entrer avec vos armes ? Parfait, cet homme en avait surement plus besoin de vous ! Avec les désastres récents beaucoup d’hommes ont besoin de votre aide, de votre argent, nous faisons ce que nous pouvons, mais je suis heureux que vous donniez aussi de votre temps pour les pauvres et les malheureux. Et Pas juste pour vous donner en spectacle et que l’ont retienne votre non comme celui qui à dit que nous étions des menteur alors qu’il corrompt autour de lui, qu’il blesse, qu’il tue et qu’il mutile.

Ho mais nous n’avons plus de pouvoir ! Pas plus que nous n’en avions durant le Myste Rouge, mais nous avons affrontez ceci et nous nous en sommes sorti. Il est connu que les intra peuvent nous couper des dieux et de leur magie, merveille, ça ne veut pas dire que les dieux nous on abandonner, juste qu’un homme cupide et aveugle à décidé d’essayer de nous couper d’eux, mais quand vous sortirez de cette salle, que vous respirerez de l’air non saturer vous retrouverez vos dieux. Je n’ai pas besoin de cela pour savoir que Bor me suit tout le savoir qu’il m’a donné, celui qui m’a permis de fabriquer tant d’objets impossible avant, d’amener des évolutions dans la vie des hommes grâce à ses objets. Non Bor ne m’a pas abandonné mais il peut être vue votre perfidie et vous à laisser sur le banc.

Je suis un menteur ? Je n’ai jamais utilisé mon pouvoir de haut prêtre pour quoi que ce fut sinon aider les gens autour de moi. Certes j’ai participé à des tournois en utilisant le savoir de Bor mais ceux qui y était s’en souvienne comme des grands tournois, des grands moments … Mais vous vous êtes un menteur indigne du regard des dieux.

Mais il y a ici, dans cette foule, des gens courageux, des loups et des louves, ils trouverons de l’aide envers ceux dont on connait déjà le courage, et envers les gens du peuple, et ces gens là, ces mêmes gens que vous dites aider maintenant en proposant de les tuer sous prétexte que vous croyez que nous somme des menteurs, alors ces gens là vous mettrons au fer avec ou sans l’aide des Dieux. Car les hommes peuvent faire des grandes choses sans la magie, juste en étant sous le regard des Dieux !”


Il sourit. Il ne peut pas faire mieux …




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
::  Haute-Prêtresse de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Haute-Prêtresse de Kesha ::
Othello Lehoia
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Dim 19 Fév - 12:14



Dernière édition par Othello Lehoia le Mer 22 Fév - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
:: La Louve de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: La Louve de Kesha ::
Orchid Orcirdr
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Lun 20 Fév - 13:09



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Duc Aveugle/Fils de Fen ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Duc Aveugle/Fils de Fen ::
Tekum Seh
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Mer 22 Fév - 13:47





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le rosier blanc ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le rosier blanc ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Jeu 23 Fév - 16:15



Duscisio's Theme - Pistilose's Theme


Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Loup Borgne ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le Loup Borgne ::
Fenris Skirnir
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Sam 25 Fév - 20:56




Sinking deeper into danger every day
Cut through all their shit with a brazen wit
Moulding puppets from their minds of clay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Lun 13 Mar - 21:17



Ethion était à l'évidence un homme de provocation. Alors qu'il avait disparu, il réapparu de l'autre côté de son ancien poste, sur une balustrade plus proche de l'entrée néanmoins. Etrangement, on aurait dit que ces vêtements avaient changés.... et il s'était déplacé rapidement. Du haut de son piédestal, il toisa la foule en contrebas. Son regard en disait long sur son arrogance mais bien peu de ses réelles ambitions. Pourquoi maintenant? Pourquoi dans de telles conditions? Que savait-il vraiment sur la caste des gélovigiens et surtout qui était-il? Pour qui travaillait-il et qu'est-ce que cela allait lui rapporter? Lorsque le prêtre de Bor prit la parole, le jeune éphèbe se mit à rire avec impudence.

" Hahahahahaha! Vous les prêtres, vous êtes tous les mêmes avec vos paroles vides. Tout un discours pour.... du vent ou... gagner du temps? Ne crois pas que je ne saisis pas ton petit manège! Toutes ces banalités...  c'est pour noyer le poisson, non? Quant à me traiter de menteur, j'aimerais bien savoir en quoi. Si j'accuse, c'est peut-être parce que j'ai des preuves? "

Il pointa soudainement du doigt le cadavre du triste et refroidi Snow Ridel, que de jeunes prêtresses avaient recouvert par pudeur.

" Tu voies cher prêtre, ton ami là bas, le danseur. Il ne s'agit pas là d'un acte gratuit, pour montrer seulement l'exemple. Il fait partie des nombreux fruits pourris de ta caste vois-tu, de ceux qui profitent de leur situation dans un but bien peu altruiste. Ce frêle petit yorka, si frais, si enjoué, si dévoué.... a commis des actes qui te ferais pâlir. Un oiseau profitant des oisillons... si tu voies ce que je veux dire... Une véritable brebis galeuse. Ho bien sûr, ma justice n'est sans doute pas la tienne. Mais pardonne moi d'avoir voulu faire un acte charitable. Parce qu'après tout, c'est votre rôle, non? Pardonner tout et n'importe quoi? Et si on parlait de toi? Crois-tu sincèrement que tu n'as rien à te reprocher? Ha oui, Bor t'a accordé sa lumière! N'étais-tu pas celui que l'on appelle le Fou? N'était-tu pas à la solde d'un autre maître moins noble que celui que tu sers aujourd'hui? Il est vrai que je suis sans pitié et que j'ai beaucoup de mal à considérer les secondes chances. Tu n'es pas tout blanc et pourtant, tu fais tout comme. Un homme avec du sang sur les mains n'est pas digne d'une fonction sacré. "

Une étrange vague d'émotion saisit alors certaines personnes de la foule. Des regards étranges se tournaient vers le cadavre de Ridel, les gens commençaient à se regarder en murmurant. Est-ce qu'ils disaient vrai? Le doute les gagnait quelque peu. Ils étaient troublés. Certes, les paroles de Brom et ses certitudes avaient quelque chose de rassurant pourtant, le poison des paroles d'Ethion faisaient doucement son office. Et bien plus encore lorsque la belle Othello fit son mea culpa. Il n'en attendait pas autant, et certainement n'avait-il pas en tête que ce fut elle qui aurait autant à déclarer, mais cela lui convenait parfaitement. D'ailleurs, il applaudit la jeune femme avec un certain cynisme.

" Satisfait? Mais oui ma belle dame, mais je ne suis pas censé être l'objet de votre satisfaction. Ce sont vos ouailles qui doivent accepter vos excuses! Moi je ne désire que la vérité. Vous venez de le faire. Je vous absous! Hahahaha! "

Brusquement, Ethion claqua des mains. Là, une jeune femme aux oreilles canines bien dressées se tint au milieu d'un petit groupe de prêcheurs. Elle prononça quelque chose et une dizaine de personne, ceux qui se trouvaient autour d'elle disparurent.

" Je suis un homme de parole. Puisque Dame Othello - je crois bien qu'il s'agit là de votre nom - a fait preuve d'honnêteté, vous sauvez quelques personnes. Je précise que ma camarade les a téléporté en dehors de l'église. "

Cet acte prouva qu'il n'était pas la seule personne qui avait encore accès à ses pouvoirs. Et il avait dans ces rangs quelqu'un possédant un pouvoir bien utile. Quant à la jeune prêtresse, elle devrait faire face au regard déçu ou désespéré de ces fidèles. Désespéré? Ce fut la voix d'un jeune homme qui se distingua dans la foule, criant qu'il fallait protéger la jeune femme. Ethion se mit à rire.

" Pas la peine de paniquer! Nous ne toucherons pas votre dame Lehoia car nous savons aussi nous montrer magnanime. Ce n'est pas dans notre intérêt de toutes façons. Les bains de sang, c'est surfait! Et puis, voyez... tout ce que nous voulons, c'est que vous avouez vos pêchés, vous les seigneurs hypocrites! Montrez votre vrai visage à ceux à qui vous mentez continuellement. Vous vous en sentirez mieux et ceux qui se tourneront vers vous sauront au moins à qui ils ont réellement à faire. "

Comme il était possible de s'y attendre, le discours de Brom et d'Othello avait attisé la flamme des autres prêtres. Et ce fut au tour du célèbre Tekum Seh, Haut-prêtre de Fen de prendre la parole, dans une continuité proche de son camarade de Bor. Ce dernier était connu, non seulement parce qu'il était un prêtre mais aussi un farouche commerçant. Parler à la foule, convaincre, vendre... était des verbes classiques de son répertoire. Et sans nul doute que ceux qui étaient présents se trouvaient facilement fasciner par un personnage de son éloquence, tout comme ces collègues, Brom l'imposant et Othello la sirène. Mais étrangement, Ethion continuait à se distinguer de par son dédain et ne semblait guère impressionner, comme si il cachait quelque chose dans ses manches.

" Voilà qui est bien ironique que de voir un prêtre de votre... hauteur... m'accuser de vouloir véhiculer ma seule et unique vérité. Si c'était le cas, pensez bien que j'aurais pris d'autres mesures qui m'éviteraient de prendre autant de risques qu'aujourd'hui. Mais prétendre que tu ne mélanges pas les serviettes et les torchons n'est certainement pas un argument bien puissant. Tu peux séparer ta fonction sacré de tes autres activités, cela ne changera certainement pas l'homme que tu es. Tu ne fais qu'aborder plusieurs masques. Ce sont précisément ces masques que je souhaite que tu enlèves pour leur montrer à tous. Tu n'évoques que deux facettes de ce que tu es, et encore, elles sont connues de tous. Tu ne te mouilles pas beaucoup le lhurgoyf. J'aimerais que tu parles plutôt du reste, de ce que tu caches. On apprend tellement plus d'un homme avec ce qu'il ne dit pas que ce qu'il veut montrer. Et il faut dire que j'ai eu l'occasion d'entre des choses de la bouche de certains hommes du côté de Ridolbar.... des choses intéressantes pour un homme de foi.... et qui soit disant aide les pauvres. "

Un sourire carnassier et joueur se dessina sur les lèvres du jeune homme. Aussi étrange que cela puisse paraître, cela intriguait la foule. Le regard d'Ethion se posait machiavéliquement sur Tekum, et si ce dernier ne pouvait le voir, il devait sentir qu'il avait retenu l'attention de l'inopportun. Que savait-il vraiment?

" Vous avez la vie de ces gens entre vos mains, prêtres. Dame Lehoia a sauvé sa part. En tout cas pour nous. Faites donc repentance. Soyez pas timide. Par contre, il va falloir se dépêcher. Tic... Tac.... Tic.... Tac. "

Le trouble-fête disparut à nouveau, comme la première fois, redevenant un visage invisible parmi la foule. Puis brusquement, là où se tenait Ethion lors de sa premier intervention, le corps d'un homme fut jeté par dessus la balustrade, laissant échapper un cri effrayé de la foule qui s'écarta de justesse. Il s'agissait là d'un paladin gélovigien, sans doute un des hommes qui avaient été envoyé arrêté Ethion. Il avait une petite dague enfoncée dans le dos, qui maintenant en position un message qui disait "Voici l'homme qui nous a fait entrer armé. Il a estimé le coup de la mise en danger de vos vies à 1000 dias". Bien évidemment, la présence de l'arme était une provocation. Qui était prêt à s'en servir et surtout contre qui?

₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪


- SITUATION GENERALE -
Ethion qui avait disparu est aussitôt réapparu pour répondre à Brom et le pousser à se dévoiler. Mais son discours a incité Othello à avouer ses fautes en premier, ce qui sauva un petit groupe de personnes qui fut aussitôt téléporté hors de l'église. Tekum a ensuite pris le relais et appuyé les propos de Brom. Seulement, Ethion cherche à lui faire avouer plus que ce qu'il en dit, et cela semble attiser la curiosité de la foule. Pour mettre plus de pression sur chaque prêtres et faire monter la tension auprès des fidèles, le cadavre du paladin qui a fait pénétrer Ethion et ses hommes a été jeté du haut d'une balustrade. Et le temps semble compter...


- LIGNE DIRECTRICE -

Vous allez pouvoir mener des actions concrètes.
Afin de pimenter le jeu, la réussite de vos actions sera décidée par le célèbre "lancer de dé".  

Dans un premier temps, le messager va vous envoyer à chacun une situation précise avec diverses propositions et alternative d'action. Vous allez choisir ce qui vous semble le plus judicieux et la réussite de votre choix sera décidée par le hasard.

Un sujet sera expressément ouvert afin de vous permettre d'indiquer votre choix d'action et le lancer de dé. Une fois que le résultat sera tombé, le messager vous indiquera les conséquences qui seront engendrées. A vous ensuite d'écrire le rp avec ses moult rebondissements ici-même.


!!! ATTENTION !!!
Les pouvoirs sont toujours bloqué pour le moment!
Les hommes d'Ethion se dissimulent toujours, pour certains dans la foule, d'autres parmi les prêtres. On ne connait leur nombre, mais on sait qu'ils sont plusieurs à ne pas avoir été contaminé par la poudre d'intra.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Main de Bor ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Main de Bor ::
Brom Ode'Bahalmarche
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Jeu 16 Mar - 12:49





Dernière édition par Brom Ode'Bahalmarche le Ven 17 Mar - 12:08, édité 2 fois (Raison : Rajout d'un point sur la chasse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
::  Haute-Prêtresse de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Haute-Prêtresse de Kesha ::
Othello Lehoia
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Jeu 16 Mar - 18:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
:: Le rosier blanc ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le rosier blanc ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Ven 24 Mar - 0:39

Bien sûr qu'il demanda à ce que l'on protège sa dame Lehoia : Ethion lui avait répondu. Signe qu'il avait bel et bien repéré par ce dernier qui lui répondit qu'elle ne risquait rien. Mais il y avait une contradiction dans ses paroles.
S'il était contre les bains de sang, pourquoi diable avait-il tué le pressentant de Delil, dont celui-ci gisait inerte sur le sol malgré son avertissement.
Sa présence ici n'était que pour les pousser à avouer leur crime et leurs pêchés. Bien sûr, l'albinos n'était pas réellement concerner, mais s'il fallait bien avouer un pêcher, Ethion et ses hommes étaient les premiers à devoir le faire. Il ne le croit donc pas quand il dit qu'aucun mal lui sera fait.
Se contentant de continuer d'avancer il fut soudainement prit à partie par quelqu'un qui lui empoigna le bras avant de le menacer d'un couteau qu'il sentit dans son dos malgré la cape bouclier qu'il portait sous sa cape cérémonielle.
Son regard changea soudainement derrière son masque. Il fut donc visé à présent.
La voix de femme qui lui précisa de ne plus bouger, prit la parole plus intimement. Rien d'amical, bien au contraire.

" Votre dame ne vaut pas mieux que les autres. Elle peut jouer les virginale, cela ne change rien. Elle est fausse, comme tous ces gens qui se font passer pour des saints. Tu implores la vie d'une femme qui en a pris déjà plein par soumission à une autre. Ses choix ne répareront jamais le mal qu'elle a causé "

Vous parlez comme si vous la connaissiez, commença t-il doucement. Mais vos paroles et vos actes déterminent ce que vous êtes.
Vous avez froidement tué Snow Ridel qui essayait de protéger les personnes ici présentent et vous les accusez de tromperie ? Vous ne valez pas mieux que des Ladrinis.


Bas les masques.
Le but de sa manœuvre était en premier lieu de savoir à qui il avait à faire, de la troubler ou la provoquer. En effet cette femme est une gêne.
Alors que le tumulte au loin faisait rage par Othello qui semblait en détresse à vouloir sauver une femme, entravé par de multiple bras qui l'empêchait d'agir. Voulant à tout prix la rejoindre, son sang bouillonnait en lui à l'idée de la savoir en danger.
Il fallait agir. C'est ainsi que le jeune homme tenta sa première action.
D'un mouvement bien étudié, l'herboriste avança et se retourna pour lui faire fasse. Rien ne fonctionna comme prévu. Dans son action, il fut touché au bras qui aurait pu être gravement blessé s'il ne possédait pas son manteau bouclier, une éraflure qu'il sentie malgré tout, il posa sa main pour cacher à tout prix une éventuelle trace de sang pour la même raison qu'il portait un masque.
La foule s'agite autour d'eux. Révélée armé, la jeune femme était pris par des regards effrayés. Chaque personne voulait à tout prix s'éloigner du duel qui semblait déjà avoir commencé.
Sa réaction, cette femme n'était pas un amateur. Il doit en résulter de tous ses compagnons qui se cachent ici et là dans la foule, prêt à agir. Si seulement, il possédait son épée ou sa magie, il pourrait la neutraliser avec un peu plus d'aisance. Maudit soit cette poudre qui lui coupe sa connexion avec Delil, ou Kron.
Maintenant qu'il avait bien montré qu'il ne se laissait pas faire, la jeune femme tenait sa dague en joug. Il ne pouvait lutter, même s'il ne s'agissait qu'une dague, il n'avait que sa cape pour l'en protéger.
Fuir semble être une solution, mais qui ne dit qu'elle n'en profitera pas pour le poignarder dans le dos ?

" Vous êtes donc des leurs, n'est-ce pas? Un de ces gélovigiens corrompus? Si vous ne l'êtes pas, vous les soutenez et cela fait de vous un complice qui consent. Vous ne valez pas mieux que ces gens qui souhaitent contrôler nos vies! "

Lord Balibe Duscisio, pour vous servir. Se présente t-il en ricanant. Oui, je suis l'un d'entre eux. Mais en rien corrompu comme vous pensez l'entendre. J'ai passé ma vie à être au servir de la santé des autres, cela continuera jusqu'à mon dernier souffle. Rien ni personne, ne m'a dicté dans quelle direction ma vie doit tournée !

D'un geste vif de la main qui tenait son épaule, il profita de son haussement de ton pour en déboutonné sa cape de cérémonie afin de la lui jeter au visage et lui boucher la vue afin de s'élancer contre elle, afin de la neutraliser. Ce n'était pas un petit bout de femme dont il avait l'habitude de croiser, mais un vétéran au combat, son affaire était risquée. Tant bien que mal, celle-ci qui ne vit pas le coup venir.
Se débattre pour dégager la cape qui gênait à ses mouvements ne fut pas quelque chose de facile ce qui laissa le temps à l'herboriste de s'approcher d'elle pour lui prends l'un de ses bras. Tenue fermement, un premier coup de poing dans ce qui semblait être son visage lui fut donné. Un coup de sommation pour lui saisir le poignet dont la main était armée. Continuant de se débattre, le jeune homme la renversa d'un balayage de jambe. Au sol, elle retira la cape de la main qui était dans son champ de vision pour y voir à nouveau le poing approcher dangereusement de son visage et les traits furieux de son adversaire que laissait paraître son masque. Un coup, deux coups, trois coups.

Jamais personne ne me dictera ce qu'il faut que je fasse... PERSONNE !

Et enfin un quatrième plus violent pour l'assommer pour quelques temps.
Prenant sa dague qu'il préféra cacher aux yeux de la foule sous sa cape de protection.
Son but premier pouvait être d'actualité, afin de se faufiler à travers les invités quelques peu prit de panique et d'autres ayant observé sa confrontation, se saisir de l'intruse pour la ligoter avec ce qu'il pouvait.

Se faisant une place entre quelques personnes, il arriva au niveau des autels, le premier fut par hasard celui de Kron dont il posa le regard qu'un très bref instant, puis il passa volontairement proche du pauvre Snow. Bien que l'herboriste était à découvert, il prit le temps de saluer son courage.
Estimant d'un certain méprit pour son assassin, il détourna le regard vers la foule puis sur l'autel de Delil dont il acquit la pierre de sphène verte avec l'espoir qu'elle lui sera utile, car il sait que Delil est toujours avec lui, quelque part.

Si tu m'entends, aide moi. Je ne pourrais pas les affronter seul.

Repartant vers sa route première, il assista à la fin du lynchage d'une jeune femme qu'Othello voulait aider. La sirène en détresse, la seule idée du Rosier Blanc était d'aller la voir. Ses gardes qui la tenaient éloigner, stoppa Duscisio dans son élan insistant lourdement pour aller voir la haute-prêtresse de Kesha, en se présentant tout d'abord puis en espérant que quelqu'un le reconnaisse enfin pour le laisser passer.
Toujours derrière son masque, il s'approcha de la jeune femme.
La dague encore en sa possession qu'il attacha à sa ceinture pour libérer ses mains, pour lui tenir son visage afin qu'elle croise son regard.

O... Dame Lehoia, calmez vous. C'est moi Duscisio.

Si elle ne pouvait le reconnaître par son visage masqué, sa voix par contre reconnaissable entre mille lui laisser entendre un certain réconfort amical de sa part. Son bras dont l'égratignure avait humidifié d'une couleur indéfinissable sa tunique laissa encore une trace de sa confrontation pour venir la rejoindre.
Il retira sa capuche pour laisser libre sa chevelure argentée pour confirmer son identité, continuant de parler à la jeune femme afin qu'elle calme ses esprits.


Résumé:
 


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme


Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Louve de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: La Louve de Kesha ::
Orchid Orcirdr
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Jeu 30 Mar - 21:48

Spoiler:
 

Pour le moment, elle ne pouvait pas se plaindre. Dans le chaos et l’angoisse des pensées ambiantes, elle avait réussi à passer inaperçue et à rejoindre le secteur du temple qu’elle visait adossée dans l’ombre elle scrutait les abords de la porte tentant d’identifier des suspects et elle pouvait dire qu’elle était servie, voire un peu trop. Elle ne pouvait pas s’en étonner. Il est parfois difficile de faire des différences entre des attitudes inquiètes, angoissées, coupable ou attentive. Le Yorka là devant elle a un air passablement inquiet et concerné par les événements mais justement il est tellement proche de la porte que c’est matière à douter que ce soit lui. Si elle avait du participer à la conspiration, elle doute qu’elle se serait posté si proche de ce qu’elle avait à surveiller quitte à se vor repérée très vite. Le Terran, là, à quelques pas lui aussi est étrangement concerné et stoïque face à ce qui se trame dans l’autel. Il n’a pourtant pas l’allure d’un baroudeur qui en a vu d’autres, par contre i ne semble pas plus que cela intéressé par la porte toute proche. Déjà elle sent que ses raisonnements manquent de cohérence et que la décision qu’elle prendra devient trop aléatoire à son goût. Et puis il y a aussi ce Zélos. Quel détachement le regard vers le sol, lui, ne semble pas se préoccuper outre mesure de ce qui arrive aux prêtres et à l’assistance. S’il est là pourtant c’est un fidèle. Que peut-il bien faire ainsi ? Communiquer par télépathie avec ses complices ? Armer un de ses pouvoirs ? Surveiller un rayon plus important que sa place ne semble le lui permettre ? Ses yeux voyagent de l’un à l’autre. Elle n’aime pas cette incertitude dans laquelle elle se trouve soudain plongée, mais les événements suivent leur cours du côté de l’autel et pourraient bien prendre un tour rapidement tragique. Si elle reste inactive, la population des innocents amassés dans le temple sera à la merci des preneurs d’otages. Elle se décide donc à agir de façon à ménager se dit-elle l’avenir. Mettre hors d’état de nuire son principal suspect sans tuer un innocent, sans attirer l’attention et ne pas semer la panique parmi la populace qui avait ampli le temple.
Elle avait donc usé de la patience du chat qui approche sa proie et quand enfin elle s’était trouvée à distance idéale lui avait asséné un coup derrière la tête supposé lui faire perdre seulement connaissance. En l’enveloppant dans a cape simultanément et en passant un bras sous son aisselle, elle espérait empêcher sa chute et l’emporter plus loin pour le fouiller. La plupart des regards étaient tournés vers l’autel aussi elle n’eut pas trop de mal à exécuter son plan le plus difficile étant de doser son coup.

Elle se félicitait de ne pas avoir non plus perdu en la matière et tout se déroula selon ses plans jusqu’à ce que le Yorka ne donne l’alerte et hurlant et la pointant du doigt. Elle ne pouvait imaginer pire tuile !

« Regardez ! C’est une des leurs ! Je l’ai vue ! Elle l’a tué !! »

Pas le temps de se demander qu’elle erreur elle avait commise. Déjà les personnes environnantes s’étaient tournées vers elle. Si certaines restaient timorées, après tout elles n’étaient pas en possession de leurs pouvoirs et elle-même était possiblement armée, d’autres se montraient plus résolues et se devait d’agir pour dissiper les malentendus ou tout du moins ne pas se faire lyncher. De son côté le Yorka une fois son rôle joué semblait vouloir s’éclipser ce qui ne manquait pas d’être suspect pour quelqu’un d’aussi virulent contre la Zélos. Elle devait se sortir de ce mauvais pas et si possible s’emparer de ce triste sire.

Pas le temps de finasser. Ses mains jaillirent de ses poches pleines de la poussière récoltée plus tôt et arrosèrent la foule alentour alors qu’elle rugissait.

« Ne soyez pas stupides ! Regardez qui se fait la belle au lieu de vous aider ?! »

L’effet conjugué de la poussière dans les yeux de la surprise de ce qu’elle essayait de leur démontrer suffit à lui laisser le laps de temps suffisant pour se dégager du cercle hostile et se lancer à la poursuite du mouchard. Pendant ce temps des éclats de voix montaient depuis l’avant de la nef, les choses étaient en train de se précipiter. Apparemment il y avait quelques personnes combatives qui tenaient à ne pas laisser le plan des preneurs d’otage arriver à son terme. Cela et la pagaille qu’elle était en train de semer involontairement risquait de faire perdre leur sang-froid aux agresseurs. Ce genre de chose pouvait tourner en faveur des prisonniers tout comme finir en bain de sang.

Elle agrippa le pan de la cape du Yorka et son col l’obligeant à s’arrêter et à vaciller. Cependant, un coup de rein lui permis de se rétablir. Et d’arracher sa cape et son col par la même occasion tandis que la deuxième main de la Zélos tentait de saisir son pourpoint. Mais un Terran visiblement obtus semblait avoir décidé de prendre le parti du foyard et tenta de saisir le bras de de la louve qui l’envoya rouler en arrière mais perdit sa prise. Le Yorka se glissa dans un groupe plus compact de fidèle et disparu malgré la haute taille de la Zélos dont l’oreille fut attirée par un tintement argentin au sol. Un objet venait de tomber à terre perdu dans a fuite par le gredin. Vivement elle se baissa pour le ramasser. C’était un petit sifflet comme on en trouve partout, mais il était tombé d’une poche ennemie et se trouvait donc à portée de main du Yorka et donc sans doute indispensable à la conduite de leur coup de main dans le temple. Il fallait positiver ce fiasco il lui restait cet objet qui pouvait devenir un atout. Encore fallait-il peser le pour et le contre de son utilisation sans trop savoir à quoi il pouvait servir. Clairement à une action coordonnée, mais laquelle ? Une attaque contre la foule et ou les prêtres ? Une retraite ? Dans tous les cas déclencher cette action alors qu’ils ne s’y attendaient pas pouvait devenir un atout. Elle imagina que chacun des conjurés était détenteur d’un tel sifflet et opta pour la retraite. Si c’était une attaque elle pourrait toujours se ruer sur les agresseurs les plus proches et tenter d’intercepter une arme.
Tendue comme un arc se préparant au pire, porta le sifflet à sa bouche et siffla.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Loup Borgne ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le Loup Borgne ::
Fenris Skirnir
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Mar 4 Avr - 1:54




Sinking deeper into danger every day
Cut through all their shit with a brazen wit
Moulding puppets from their minds of clay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
::  Haute-Prêtresse de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Haute-Prêtresse de Kesha ::
Othello Lehoia
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Sam 8 Avr - 1:09



Dernière édition par Othello Lehoia le Sam 8 Avr - 21:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
:: Élue de Soulen ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Élue de Soulen ::
Kalendra Dogbar
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Sam 8 Avr - 10:32

La mer est calme.

Trop de choses se passaient simultanément. Et si peu de temps pour y trouver une solution.
"- Eeeeh, dites-vous, là, j'ai un truc à dire ! Youhou, bande de révolutionnaires ridicules !"
Il y avait cette femme, qui approchait. Cette complice. Briséis, c'était son nom - elle l'avait entendu par un de ses confrères. Et... Qu'elle avait réussi à attirer.
Elle était hideuse à vrai dire. Ses traits déformés rappelaient davantage ceux d'un homme que celui d'un être féminin : ses yeux noirs, enfoncés dans leurs orbites, les sourcils si touffus, épais, qu'ils s'en rejoignaient, et même ses lèvres, un filet uniforme et exsangue, gercé et grisâtre. Sa silhouette était bien celle d'une femme, dans la finesse de la taille, la largeur des hanches, la courbe des reins, les rondeurs charnues. Mais il y avait ce décalage, presque humoristique, entre la beauté athlétique de son corps, et la rudesse laide du visage guerrier et négligé.

La mer s'agite.

"- Écoutez, j'ai quelque chose à avouer à mon tour.... " plus calmement.
C'est un grognement lointain qu'elle cueillit comme réponse. Un grognement presque sourd, confus, et nourri d'une rage mûrie depuis peut-être, trop longtemps ? Enfermée, comme on enferme les enfants dans le grenier, lorsqu'ils font un caprice ? Gelée, comme sont gelés les condamnés du Labyrinthe ? Ah ça, non, le cœur de la rebelle n'avait rien de givre, contrairement à la femme qu'elle défiait. Kalendra laissa opérer l'étendue de sa verve, mais le visage de la révolutionnaire s'empourprait progressivement, au fur et à mesure qu'elle-même progressait dans son discours.
"Eh bien. J'ai un tort à réparer moi aussi. J'ai autrefois accordé mon soutien à un peuple disparu, dans l'espoir vain de provoquer leurs jumeaux dont les Gélovigiens n'ont pas le soutien. Syliméas et Sylphides, deux faces d'une même pièce, vous voyez ? "

L'écume de l'esprit se rassemble pour prendre son essor.

Le regard de la sous-fifre glissa violemment sur Danaé, douce beauté Sindarine qui accompagnait Kalendra. Elle se tenait là, tunique blanche et surcot bleuté à l'appui, la chevelure brune nouée pour une opportunité déchue désormais, les mains jointes dans une prière silencieuse, dont elle n'accompagnait pas ses yeux ; ils s'adressaient, en effet, avec une méfiance délibérée, vers Briséis. Celle-ci, sans crier gare, attira d'une poigne magnétique Danaé entre ses bras faméliques, l'un tenant sa taille, l'autre compressant sa nuque. Sa voix s'éleva, avec les accents sépulcraux de ceux qui viennent d'outre-tombe.

La vague se forme. Petit rouleau deviendra grand.

"On vous reconnaît bien là, les prêtres! A toujours être certains d'avoir les réponses et à vous faire juge et justice! Vos mots condamnent ceux qui ne vous suivent pas. Vous utilisez votre statut et votre pouvoir pour enrôler des personnes égarées en abusant de leur naïveté. Vous êtes même prêts à déclencher des émeutes en opposant les uns aux autres. Vous l'avez déjà fait avec les Eclaris, et vous souhaitez recommencer en vous créant un nouvel ennemi? "
Quelle laideur dans ce regard d'homme-femme, quelle violence dans les prunelles sombres, quelle rougeur couvrant des joues d'ordinaire incolores, et même, translucides...
"- Pas tout à fait... écoutez, vraiment. Amenez-moi à Ethion, je vous en prie. J'ai fait cela à une époque où les tensions qui pesaient sur les Gélovigiens étaient terribles. Et je le regrette. Mais je ne regrette en revanche pas de n'avoir fait mourir personne, ni torturé qui que ce soit dans ce conflit avorté. Ni même déclenché une guerre, que je sache." La Haute-prêtresse s'exprimait avec des gestes à la dimension confuse, comme si elle voulait simultanément soutenir l'air, et être soutenu par lui.
Briséis se décida, avec une moue résignée, à rendre à Kalendra son assistante, la repoussant d'un geste volontairement négligé. Elle se rendit rapidement compte de son erreur ; dans son état, elle était seule face à trois personnes (certes dépourvues de magie, mais pas de la force, même maigre, de leur corps). Des regards s'échangèrent entre les trois femmes.

Petite vague est devenue grande, dans l'esprit. Elle submerge tout, éclate. Elle est rouge de sang et de violence.

Sans véritablement savoir quoi faire, le visage déformé et tendu par une colère accrue, surhumaine, Kalendra lui sauta dessus, s'agrippa à elle, la plaqua au sol où un "Boom" terriblement vide retentit. Une vague de télékinésie d'une force affreuse envoya contre le mur d'en face Danaé et sa consœur, inconscients ; la magie de Briséis était encore à l'œuvre. La sous-fifre maudite d'Ethion retomba sur la dalle, inconsciente, s'échappant des maigres bras de la Haute-prêtresse, où elle gisait en attendant Kron.
La Gélovigienne restante, se releva soudainement, toujours sous l'emprise d'une adrénaline se voulant agressive. Elle jeta un coup d'œil glacé et froid autour d'elle, son visage balayant chaque recoin ; a respiration inhabituellement saccadée, le bruit du cœur se répercutant dans les tempes, jusque sous les yeux. Ces mêmes yeux d'indigo pâle qu'elle leva vers le plafond du monastère, serrant ses multiples médaillons, chapelets, amulettes entre ses mains marines.
Il ne restait plus qu'elle debout.
Il était maintenant temps d'agir, car le temps coulait, s'écoulait, restreignant à chaque seconde de plus les possibilités de reprendre le contrôle.

Spoiler:
 


Wonder by Anndr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Duc Aveugle/Fils de Fen ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Duc Aveugle/Fils de Fen ::
Tekum Seh
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Mer 26 Avr - 12:12





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   Jeu 18 Mai - 19:20



<< Passage avec Brom >>

Ethion resta invisible aux yeux de tous lorsque Brom prononça son discours. Le haut-prêtre était plein de verve et défendit sa cause avec toute sa ténacité. Il avoua sans détour son passé de mercenaire et cette honnêteté lui valut de sauver quelques vies, à l'image de Othello. Mais est-ce que cela allait suffire? Notre jeune orateur semblait relativement orgueilleux et il ne comptait pas se laisser faire aussi aisément. Cependant, son approche allait être différente, et plutôt que de se montrer en pleine lumière, sa voix résonna dans la grande église, rendant difficile de définir sa position. L'échos de ses mots sonnait étrangement, tinté d'une ironie qui mettait mal à l'aise.

" Monstrueux? Je suis monstrueux? Voilà qui est bien drôle venant de la bouche d'un homme qui concède avoir tué et massacré des familles entières avec pour seul intérêt de se remplir les poches. Je ne suis pas certain que ceux qui sont morts de vos mains on eu justice également. Vous avez été leur bourreau et le juge était votre payeur. Et je serais plus monstrueux que vous l'êtes? Sachez que le paladin qui gît non loin de vos pieds a été tué par cupidité et orgueil. Quant au prêtre, ses victimes se manifesteront bientôt.... sauf si votre ordre les a fait taire. Chose qui ne m'étonnerait guère. Et si mon comportement vous déplaît tant, vous n'avez qu'à me voir comme un de vos anciens confrères, un mercenaire. Mais je suis en accord avec ma conscience prêtre. L'êtes-vous autant? Parce qu'après tout, que sont deux vies prises dans une église comparé à toute une vie d'assassin? "

La voix du jeune homme s'arrêta alors nettement, comme si on était venu l'interrompre...


<< Passage avec Othello, rejoint par Duscisio et Fenris >>

La jeune prêtresse ne put rien faire pour sauver son accusatrice. La foule et sa peur contagieuse prit le dessus sur leur raison. Il ne resta qu'un cadavre difforme et sanguinolent d'une vieille femme, qui même armée d'une petite dague, n'aurait sans doute jamais atteint sa cible. Les dieux avaient décidé que cette femme prendrait un chemin qui la guiderait vers Kron.

Mais alors que la sirène semblait perdu et qu'elle se sentait dépasser par la situation, un des prêtres qui la soutenait lui murmura quelques mots à l'oreille afin qu'elle seule puisse l'entendre....

" Voyez la folie des hommes et de leurs ferveurs divines. Voilà ce qui attend les personnes qui ne se mettent à ne jamais douter de leur foi. Votre caste est responsable , elle et ses puissants. Ce qui est arrivé à cette pauvre femme pourrait tôt ou tard vous arrivez à vous. A trop négliger vos brebis, à trop leur mettre des foutaises à l'esprit, ils deviennent aveugles à tout discernement. Et sachez ceci, elle n'était pas l'une des nôtres. "

Le prêtre relâcha son étreinte et reprit son rôle, comme si de rien était lorsqu'un jeune homme aux cheveux blancs se rapprocha d'elle. Étrangement, il ne chercha pas à fuir rapidement ni à offrir plus d'explications, à elle de voir si il s'agissait de la vérité ou non. Othello connaissait son visage, et si elle désirait l'affronter, elle pouvait très bien le dénoncer mais la foule pourrait peut-être s'en prendre à lui comme la vieille femme ou bien lui se défendrait d'une manière ou d'une autre. Toutefois, les sentiments de la sirène s'entremêlaient de colère et de désarroi. Mais elle fut rapidement rejoint par deux camarades. L'un d'eux venait d'assommer une comparse d'Ethion et l'autre tentait de calmer une foule paniquée en désignant des individus qu'ils pensaient appartenir au groupuscule qui ne se revendiquait, pour le moment, d'aucun groupe connu.

Mais alors qu'ils auraient pu se soulager de ces retrouvailles, quelque chose d'étonnant se produisit...


<< Passage avec Kalendra >>

La Haute-prêtresse avait fait preuve d'un plus grand sang-froid qu'elle ne l'aurait sans doute cru elle-même. Face à la comparse d'Ethion, elle avait tenu bon et assez pour lui faire baisser sa garde et prendre le dessus. Malheureusement, cela ne profita pas aux deux assistants qui furent balayé par la magie de leur agresseur. D'ailleurs, la vilaine femme se fit surprendre par l'agilité de la gélovigienne et fut littéralement assommée, gisant au pied de l'autel du monastère. Il ne restait plus grand chose de sa colère et de son mépris des ecclésiastiques.

Le combat n'était pourtant pas fini. La foule paniquée commençait à perdre raison, certains faisant preuve de violence, d'autres de paranoïa, et certains se prostraient littéralement d'effroi. Ils étaient tous comme des oiseaux en cage dans une maison qui brûle. Mais si Kalendra se sentait prêtre à agir, elle fut rapidement prise de court quand une autre jeune femme apparût brutalement près de la complice d'Ethion inanimée, par téléportation bien entendu.

" Vous pouvez nous abattre comme du gibier, mais nos idées continueront à se diffuser. Les puissants verront bientôt leur règne faillir. Vous serez les premiers à tomber. "

Nul temps pour Kalendra de réagir que la jeune femme emporta sa camarade loin de son regard. Dans la foulée, un bruit d'un étrange sifflet se fit entendre en plein cœur de la foule...


<< Passage avec Tekum >>

Tekum Seh était le prêtre le plus entouré, ayant une garde personnelle de véritables soldats, convaincus et serviles, prêts à mourir à tout moment pour l'élu de Fen. Il était aussi visiblement celui qui énervait le plus Ethion avec son camarade Brom, incarnant, aux yeux du rebel, ce qu'il méprisait le plus, des individus ayant trop de facettes pour être résolument honnête. Bien évidemment, les deux prêtres amis étaient dans la provocation avec lui, il le savait et semblait presque aimer cela - peut-être était-ce qui allait le perdre après tout. Jouer avec le feu et on finit tôt ou tard par se brûler.... sauf si on eut penser à se montrer plus précautionneux que le laissait les apparences.

Alors qu'Ethion dialoguait ouvertement avec Brom, avant d'être visiblement interrompu, ce dernier reprit le fil de sa conversation sans se montrer - trop de risque. Sa voix résonnait toujours, et son échos rendait impossible l'établissement de sa position. Peut-être y avait-il encore de la magie derrière cela...

" Hooooo! Quel prêtre altruiste vous faites! Vous donner aux pauvres? Comme si cela vous coûtait! Pitié!!! Vous êtes un riche terrien éridanien et même en donnant, vous pouvez vous rouler dans vos dias! Si vous pensez sérieusement que vous allez émouvoir quelqu'un avec un tel discours!!! Mais si vous désirez, je peux applaudir votre dévotion! Merci cher prêtre de donner aux pauvres, tous les riches ne le font pas, on vous le concède. Ha! Mais maintenant que j'y pense.... il y a quelques instants.... vous... enfin, l'un de vos molosses, viens tout juste d'assassiner un de mes hommes. Dites-moi... ce n'est pas très charitable de la part d'un homme d'église, non? Ce n'était pas vous et votre ami qui teniez un discours sur la justice, que l'on ne doit pas la faire soit même et que l'on mériterait un procès? Bizarre... autant de contradictions dans le bouche de saints hommes... "

Ethion ne put continuer son monologue car le bruit d'un étrange sifflet retentit....


<< Passage avec Orchid + tous les autres >>

La jeune louve n'avait pas misé sur le bon cheval, pourtant, ce mauvais choix ne tourna pas complètement en sa défaveur. Certes, le filou de Yorka lui avait filer entre les doigts en la conspuant et prétendant qu'elle était une complice d'Ethion, mais dans sa fuite ce dernier perdit un sifflet qui semblait bien anodin. Pourtant, que ferait ce genre d'agitateur avec un tel objet? Orchid prit  le risque de le découvrir en l'utilisant avec, tout de même, un peu d’appréhension. Elle tapa cependant dans le mille car il sonna comme le glas de la libération.

Quelques minutes à peine après que le signal fut donné, des bruits derrière les grandes portes se firent entendre et un homme qui hurlait de se dépêcher. Là, la lumière d'un grand soleil pénétra dans l'église, apportant dans sa chaleur un soulagement intense. Enfin, c'était la fin de leur supplice, enfin ils allaient pouvoir quitter leur prison. Cependant.... les prisonniers n'étaient pas en état d'être des gens raisonnables et altruistes. Leurs esprits étaient en plein chaos et leur peur les gouvernait. Ce fut donc une véritable marée humaine qui chercha à sortir, poussant ceux qui se trouvaient sur leur chemin, bousculant les plus lents, tels des gazelles tentant d'échapper aux lionnes. C'était chacun pour sa peau, chacun pour sa vie, sans nul doute effrayer à l'idée potentielle que les portes ne se refermèrent à nouveau.

Ecrasés, bousculés, tous ceux qui se trouvaient à proximité des gens se voyaient pris dans la houle. La moindre manœuvre était impossible car c'était comme se retrouver dans un étau humain. Il ne fallut que quelques minutes supplémentaires pour qu'il ne resta plus personne dans le lieu saint. Plus personnes? Non. Il y avait quelques blessés, une dizaine tout au plus.... mais aussi des morts. Il y avait bien entendu les victimes d'Ethion et de ses hommes, Snow Ridel et des gardes, un homme habillé sombrement derrière une colonne qui ne semblait pas avoir été une victime de la foule, mais aussi la vieille femme au corps meurtri qu'Othello n'avait pu sauvé, on pouvait compter aussi sur la jeune femme qui s'en était pris à Duscisio et qui avait vraisemblablement fini piétinée par la foule alors qu'elle était ligotée, et quatre aux individus : un vieil homme yorka aux allures de vieux chat, une adolescente terrane à peine pubère, une sindarine au visage à moitié boursoufflé par une brûlure récente et enfin un jeune homme à l'allure rachitique et les cheveux pâles. Tel semblait être le bilan immédiatement.

Mais où se trouvait Ethion? Où se trouvait donc ces hommes et qui avaient ouvert les portes? Où se trouvait les personnes qui avaient été téléportées? Les centaine de personnes qui se trouvaient à l'extérieur à présent ne semblaient penser qu'à une seule chose : partir, partir loin de ce lieu maudit....



₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪


- SITUATION GENERALE -

Vous avez chacun d'entre vous été confronté à une situation plutôt tendue. Brom et Tekum ont tenté de communiquer avec Ethion pour le faire sortir de l'ombre; Othello, Duscisio et Fenris ont pu se rejoindre mais font face à une foule devenue folle; Kalendra s'est faite prendre de court par une autre complice d'Ethion; et par une circonstance heureuse - ou pas - Orchid a trouvé le signal qui informait les complices extérieurs l'ouverture des grandes portes. Maintenant, toute la foule présente se bouscule et fuit vers la sortie de l'église dans le chaos le plus total.



- LIGNE DIRECTRICE -

Cette fois, c'est vous qui allait décidé de vos actions! Vous avez plusieurs choix qui s'offrent à vous :

_ Vous pouvez tenter de mettre la main sur vos malfaiteurs qui se dissimulent dans la foule avec les risques que cela peut entrainer (vous trompez de personnes, déclenchez des pièges, des bagarres violentes avec armes et magies, etc...) Mais aussi vous attirez la foudre des rescapés si vous les retenez.

ou

_ Vous pouvez vous tourner vers le peuple, aider les blessés qui se trouvent dans l'église, "aider" ou fouiller les morts, essayer de rassembler la foule et les calmer, envoyer des missionnaires de confiance demander de l'aide à l'état, etc....

Dans un premier temps, vous allez adresser au messager vos intentions vis à vis de votre situation actuelle. Selon votre désir, diverses propositions et alternative d'action vous seront proposées. Vous allez choisir ce qui vous semble le plus judicieux et la réussite de votre choix sera décidée par le hasard et le "lancé de dé".

Pour le lancé de dé, c'est comme pour le tour précédent, vous utiliserez le sujet qui a été ouvert à cet effet.


!!! ATTENTION !!!
Vos pouvoirs sont à nouveau disponibles! Ils ne sont pas encore au top de leur puissance mais ils sont bien là!
Les hommes d'Ethion se dissimulent toujours et profitent du chaos pour disparaître! Mais attention, ils ont aussi des complices à l'extérieur qui ont sans doute déjà pensé à organiser leur départ!!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [EVENT] Commémoration   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Commémoration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Commémoration du 8 mai (2015)
» Commémoration du 8 mai (2016)
» Commémoration du 16 août 2016
» Commémoration de l'assasinat de l'Empereur Jacques 1er, fondateur d'Ayiti
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Eridania, le pays aux mille culturesTitre ::  Les Vastes PlainesTitre :: Le Haut Monastère-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !