Est-ce que ça le fait si... ?



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est-ce que ça le fait si... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Nouveau venu


MessageSujet: Est-ce que ça le fait si... ?   Mer 15 Fév - 6:37

Mes salutations. Ça fait un moment que je m'intéresse de loin à ce forum (qui m'intéresse majoritairement par la volonté affichée de faire quelque chose d'original) et j'ai tout récemment décidé de m'y intéresser de plus près.

Après avoir relu les informations pour les nouveaux arrivants (que j'avais déjà lues en détail il y a quelques mois), je me posais certaines questions dont la réponse affectera fortement la création du personnage. Et même si j'adore tout particulièrement tourner autour du pot, les voici sans plus attendre :

Premièrement, les sylphides créent leurs corps avant de les habiter. Très bien. Il est question aussi de leur sang qui est noir. J'en déduis donc que le corps en question est forcément organique. Cependant, est-il obligatoirement humanoïde? Ou est-ce qu'il peut avoir une forme animale, voire n'ayant absolument aucun rapport avec des organismes existant (est-ce que, par exemple, un sylphide peut décider d'acquérir un corps qui a la forme d'une chaise avec des pieds articulés et un nez sous le siège? Même si je doute qu'il en tir un quelconque avantage,il est ici simplement question de possibilités).

Dans un deuxième temps, il est question pour les sylphides et les syliméas d'avoir la possibilité/nécessité de parasiter un corps. S'agit-il forcément d'un corps animal ou est-ce qu'un organisme végétal peut le faire? (même si, encore une fois, je ne suis pas particulièrement certain de l'utilité de la manœuvre)

Finalement, la question qui est probablement celle qui m'intéresse le plus a rapport à la magie. En effet, j'envisageais la possibilité d'utiliser la magie pour un apport ponctuel de mobilité (par exemple, arriver dans le combat TRÈS rapidement et près d'une cible prioritaire). J'ai donc tout d'abord pensé à des méthodes conventionnelles : un sort d'augmentation de vitesse (pour tout simplement courir vite), un sort d'air, pour faire un couloir d'appel d'air (pour que ça puisse profiter aux autres, parce que la baston, c'est mieux à plusieurs) mais tout ceci me semblait assez peu... fun. Je me disais donc, avec un cumul de différents sortilèges (lancés les uns après les autres, évidemment), je pourrais arriver à quelque chose d'assez intéressant, selon mes critères, mais il me fallait confirmation avant de créer un personnage autour de ce principe.
Donc, est-ce que ça le fait, deux types de magie : "Contrôle des maladies" et "Fusion avec les maladies" (je suis pas encore certain pour le nom), l'idée étant dans un premier temps (avec un niveau du contrôle assez élevé (trois-quatre, peut-être?)) de créer une zone dans laquelle les maladies/la pestilence/n'importe quoi d'autre se développe (pour une période courte si elle n'est pas maintenue) à distance. Dans un deuxième temps, la forcer à s'étendre de façon à former un genre de canal vers le lanceur de sort et finalement, avec le sort de fusion "rentrer" dans cette zone de pestilence et s'y déplacer à grande vitesse pour en ressurgir à un autre emplacement?
En terme d'avantage par rapport aux autres méthodes évoquées, ça permet de ne pas avoir à franchir d'éventuelles lignes de défenseurs ou de passer derrière une palissade en bois pas trop enfoncée dans le sol. En plus, si la cible de l'attaque réussie à s'enfuir, probablement que si elle a été blessée dans cette "zone de pestilence" (à défaut d'un meilleur terme) la blessure pourrait s'infecter rapidement et violemment.
En terme d'inconvénient par rapport aux autre méthodes évoquées, ça impliquerait un sol en terre relativement humide. On peut en effet imaginer que si le sol est composé d'un énorme rocher, les maladies ne peuvent s'y développer qu'en surface. Et si le sol est composé de sable d'un désert ou de glace, y faire survivre les maladies demanderait un niveau de maîtrise autrement supérieur.
Et en terme de faisabilité... Hé bien c'est justement sur ce sujet que je voulais avoir votre avis. Est-ce que ça vous parait déjà un peu trop excessif comme utilisation de la magie, et surtout, est-ce que ça vous parait faisable (personnellement, c'est la partie où le lanceur "fusionne" avec les maladies et ressurgit plus loin qui me laisse le plus dubitatif).

Voilà, je pense avoir évoquer mes plus grands questionnements pour le moment. Et en tous cas, merci d'avance pour votre temps, attention et tout ce qui va avec.
Revenir en haut Aller en bas
:: Eros et Thanatos ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Eros et Thanatos ::
Elië Valanatëel

MessageSujet: Re: Est-ce que ça le fait si... ?   Mer 15 Fév - 11:55

Mes salutations à toi et bienvenue parmi nous.
Je vais essayer de répondre à tes questions, sous le cojntôle de mes petits camarades au cas où...

Nouveau venu a écrit:

Premièrement, les sylphides créent leurs corps avant de les habiter. Très bien. Il est question aussi de leur sang qui est noir. J'en déduis donc que le corps en question est forcément organique. Cependant, est-il obligatoirement humanoïde? Ou est-ce qu'il peut avoir une forme animale, voire n'ayant absolument aucun rapport avec des organismes existant (est-ce que, par exemple, un sylphide peut décider d'acquérir un corps qui a la forme d'une chaise avec des pieds articulés et un nez sous le siège? Même si je doute qu'il en tir un quelconque avantage,il est ici simplement question de possibilités).
Oui, il s'agit bien d'une forme humanoïde

Nouveau venu a écrit:
Dans un deuxième temps, il est question pour les sylphides et les syliméas d'avoir la possibilité/nécessité de parasiter un corps. S'agit-il forcément d'un corps animal ou est-ce qu'un organisme végétal peut le faire? (même si, encore une fois, je ne suis pas particulièrement certain de l'utilité de la manœuvre)
Oui un corps animal. Le végétal n'est pas concerné par cette possibilité

Nouveau venu a écrit:
Finalement, la question qui est probablement celle qui m'intéresse le plus a rapport à la magie. En effet, j'envisageais la possibilité d'utiliser la magie pour un apport ponctuel de mobilité (par exemple, arriver dans le combat TRÈS rapidement et près d'une cible prioritaire). J'ai donc tout d'abord pensé à des méthodes conventionnelles : un sort d'augmentation de vitesse (pour tout simplement courir vite), un sort d'air, pour faire un couloir d'appel d'air (pour que ça puisse profiter aux autres, parce que la baston, c'est mieux à plusieurs) mais tout ceci me semblait assez peu... fun. Je me disais donc, avec un cumul de différents sortilèges (lancés les uns après les autres, évidemment), je pourrais arriver à quelque chose d'assez intéressant, selon mes critères, mais il me fallait confirmation avant de créer un personnage autour de ce principe.
Donc, est-ce que ça le fait, deux types de magie : "Contrôle des maladies" et "Fusion avec les maladies" (je suis pas encore certain pour le nom), l'idée étant dans un premier temps (avec un niveau du contrôle assez élevé (trois-quatre, peut-être?)) de créer une zone dans laquelle les maladies/la pestilence/n'importe quoi d'autre se développe (pour une période courte si elle n'est pas maintenue) à distance. Dans un deuxième temps, la forcer à s'étendre de façon à former un genre de canal vers le lanceur de sort et finalement, avec le sort de fusion "rentrer" dans cette zone de pestilence et s'y déplacer à grande vitesse pour en ressurgir à un autre emplacement?
En terme d'avantage par rapport aux autres méthodes évoquées, ça permet de ne pas avoir à franchir d'éventuelles lignes de défenseurs ou de passer derrière une palissade en bois pas trop enfoncée dans le sol. En plus, si la cible de l'attaque réussie à s'enfuir, probablement que si elle a été blessée dans cette "zone de pestilence" (à défaut d'un meilleur terme) la blessure pourrait s'infecter rapidement et violemment.
En terme d'inconvénient par rapport aux autre méthodes évoquées, ça impliquerait un sol en terre relativement humide. On peut en effet imaginer que si le sol est composé d'un énorme rocher, les maladies ne peuvent s'y développer qu'en surface. Et si le sol est composé de sable d'un désert ou de glace, y faire survivre les maladies demanderait un niveau de maîtrise autrement supérieur.
Et en terme de faisabilité... Hé bien c'est justement sur ce sujet que je voulais avoir votre avis. Est-ce que ça vous parait déjà un peu trop excessif comme utilisation de la magie, et surtout, est-ce que ça vous parait faisable (personnellement, c'est la partie où le lanceur "fusionne" avec les maladies et ressurgit plus loin qui me laisse le plus dubitatif).
Je vais essayer de répondre n plusieurs temps.
D'abord, lancer plusieurs sorts de manière successive est bien sûr possible.
Posséder des sorts (des magies) parent(e)s l'est aussi. C'est même assez logique surtout lors de l'évolution des personnages.
Pour ce qui est du développement de telle ou telle magie, notre fondatrice Sighild est la mieux placée pour accepter ou pas.
Je peux cependant donner mon avis sur la magie que tu évoques. Développer une telle magie ne me semble pas pouvoir s'appliquer à rien. Je m'explique. Les maladies sont d'origine organique (virale ou bactérienne) donc les faire surgir ex-nihilo me parait un peu capillotracté. Je verrais plutôt la prolifération (éventuellement mutation mais alors là gare aux dérives) de germes déjà présents dans le milieu. Pour ce qui est de la fusion, pour la même raison biologique, je ne vois pas trop comment ça fonctionnerait.
Pour obtenir les intérêts que tu sembles rechercher, une magie plus en rapport avec les éléments me parait plus approprié.


J'espère avoir répondu à tes questions mais si tel n'est pas le cas n'hésite pas à nous requestionner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Nouveau venu


MessageSujet: Re: Est-ce que ça le fait si... ?   Mer 15 Fév - 15:48

En effet, faire surgir un organisme de nulle part est excessif (surtout une fois ramené à une échelle humaine, car si on peut faire apparaitre un microbe, pourquoi pas un être humain, avec plus de maîtrise, évidemment). Donc clairement, on tournerait plutôt autour d'une prolifération stimulée.

Quant à la fusion avec ces maladies, j'imaginais quelque chose comme la transformation en nuées de chauves-souris d'un vampire, par exemple, mais il faut admettre qu'on en revient à la création d'organismes.

Donc je pense que je vais probablement garder l'idée de la prolifération des maladies pour un autre usage, mais que concernant le surplus en mobilité, si je garde cette idée, je me tournerais probablement vers les éléments.

En tous cas, merci beaucoup pour cette réponse rapide et éclairante.
Revenir en haut Aller en bas
 :: Vipère Ecarlate ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Vipère Ecarlate ::
Irina Dranis

MessageSujet: Re: Est-ce que ça le fait si... ?   Mer 15 Fév - 16:13

Elië a très bien répondu mais si tu as d'autres questions n'hésite pas, on est là pour ça ^^



« Some may call it a curse, a life like mine,... but others, a blessing.
It's certainly a lonely life but a fulfilling one at best. It's my cross to bear but I bear it gladly.
Someone has to take a stand against evil. Why should it not be me ?
 »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Est-ce que ça le fait si... ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce que ça le fait si... ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: InitiumTitre :: Panneau d'Affichage :: Questions & Suggestions :: Questions-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !