MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 2
• Eclaris: 1
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 3
• Gélovigiens: 7
• Ascans: 2
• Marins de N.: 2
• Civils: 11

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Riguear Mois:Ginik
[Septembre/Octobre en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade   Mar 29 Mai - 19:31


MASCARADE
" Mini-event "


◈ ORGANISATION ◈


Bienvenue au grand Festival des Fanélides!

Il s'agit ici d'un petit event festif afin de se détendre mais aussi le moment idéal pour faire des rencontres avec les autres joueurs. L'organisation sera simple et se doit d'être dynamique :


  • on respecte toujours le nombre de 15 lignes minimum;

  • pour y participer, vous avez dans l'obligation de vous inscrire, le cas échéant vous ne pourrez pas intégrer l'event plus tardivement. Inscrivez-vous même si vous n'êtes pas sûr d'avoir le temps;

  • vous avez 5 jours pour poster votre premier message, au bout de ce délai, votre tour est sauté. Si vous souhaitez revenir dans la partie suite au premier tour, veuillez contacter le staff qui vous donnera des consignes. Si au deuxième tour vous ne pouvez toujours pas participer, vous serez exclus de l'event;

  • le staff se donnera le droit d'intervenir à tout moment pour pimenter votre jeu, en bien ou en mal. Il pourra vous envoyer certaines directives à prendre en compte pour votre rp de manière personnelle ou générale;

  • votre personnage se doit d'être masqué, voir même costumé, pas d'exception à la règle!



◈ RAPPEL DES PARTICIPANTS ◈


₪ FESTIVALIERS ₪

● Alastor
● Othello Lehoia
● Deirdre Luberym
● Mäje
● Fenris Skirnir
● Enteri
● Hinaya Osiris



◈ Les Fanélides, le grand Festival masqué ◈


Époque : 1er jour de Tymbé, An 1305
Lieu : Tyrhénium
Durée : 2 jours
Caractéristiques : Célébration masquée et costumée

Le Deuxième jour : Une grande parade aura lieu dans la journée dont la procession circulera au travers de la ville, passant dans chaque quartier, même les plus populaires. Il y aura de la musique, de la magie, et des présents seront distribués au hasard. La parade prendra fin en arrivant au pied du palais du régent où dans la soirée se déroulera l'ultime grand bal, bien plus somptueux, où l'on élira un couple pour les meilleurs costumes des Fanélides. Ce dernier couple annoncera la fin du festival et déclencheront les feux d'artifices. Ce que vous ferez à la fin des festivités ne regardera que vous...


Si la soirée fut longue, la matinée fut courte pour les préparations de la journée. La ville fourmillait de vie! Cela courrait dans tous les sens avec empressements, anxiété mais aussi excitation! De nombreux artisans s'étaient attelés à la tâche pour perfectionner les chars qui feraient le tour de la cité. Leur trait tiré montrait qu'il donnait beaucoup d'énergie dans leur entreprise mais aussi pour montrer au monde et aux visiteurs que Tyrhénium n'avait pas à pâlir devant la Capitale!

Les préparatifs prirent toute la matinée, laissant ainsi le soin aux ouvriers de tout mettre en place, pendant que les festivaliers récupéraient de la veille! Comment allait se passer les choses? Très simplement : tout le monde avait rendez-vous à l'entrée de la cité, c'était là que tout commencerait en tout début d'après-midi.

Bien entendu, les curieux étaient déjà là, quelques heures avant, admirant déjà les chars qui avaient été aménagés et les organisateurs qui choisissaient parmi les présents, certains qui auraient la chance de pouvoir parader!!! Tout était haut en couleurs, comme le désirait le Gouverneur, à son image, clinquant et relativement tapageur. Il y en avait pour tous les goûts : des chars en formes de créatures terrifiantes avec des magiciens qui leur faisaient cracher du feu; d'élégantes danseuses qui faisaient tourner les têtes sur des chars fleuries et parfumés; un char pour les musiciens qui accompagneraient tout le long de la procession, etc... On pouvait compter près de 10 chars, le même nombre que les dieux!

Cette fois-ci, il ne fut pas utile d'attendre la présence du Gouverneur. On aurait pu croire qu'il serait présent pour être en tête de file, mais peut-être la prudence lui avait incité à ne pas s'exposer (suite à la tentative d'assassinat du premier jour, dans ses loges aux arènes). Les consignes avaient été données : à une heure du début d'après midi, quand la musique sonnerait, la procession démarrerait! Le parcours était simple, il démarrait de l'extérieur vers l'intérieur, comme un escargot, afin que toute la ville puisse voir les chars jusqu'au terminus, au pied du palais où les attendraient le Gouverneur.

La fin de matinée se profilait, la foule s'intensifiaient, le cortège allait pouvoir démarrer!!!



◈ CONSIGNES POUR LE 1er POSTE ◈

Vous pensiez être tranquille? Et bien non! Cette fête ne sera pas de tout repos et que vous le vouliez ou non, vous y participerez plus activement que vous le pensiez! Vous êtes libre d'arriver comme bon vous semble dans votre beau costume, mais vous ne demeurerez pas un éternel anonyme dans la foule!

En effet, vous pensiez pouvoir vous cacher et observer tranquillement? Raté! Un organisateur du festival vous tirera par le bras, vous choisissant pour monter dans un des chars!! Et vous n'avez pas le droit de dire non! (De toutes manières, vous ne pourriez! Ils sont tenaces!).



De plus, vous n'allez pas monter dans n'importe quel char, mais dans l'un des 3 plus grands du cortège :

_ 1) Le char des Gréis et des pitreries => Lorsque le char démarrera, vous aurez la tâche de faire rire les passants ou de les amuser grâce à votre magie ou vos tours de passe-passe, montrez que vous pouvez être un marrant!

_ 2) Le char d'Aléa et de la séduction => Lorsque le char démarrera, vous aurez la tâche de vous montrer le plus séduisant possible pour faire chavirer le cœur de ses dames ou ses messieurs, à vous de faire votre plus beau salut de princesses! lol

_ 3) Le char de Délil et de l'abondance => Lorsque le char démarrera, vous aurez la tâche de distribuer aux passants des cadeaux du gouverneur. Il y a un peu de tout : du pain, des brioches, et même quelques dias! A vous de vous montrer généreux!!


Pour déterminer dans quel char vous allez être, un petit lancer de dé!!!
Code:
[rand]1,3[/rand]






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Bandit manchot ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Bandit manchot ::
Deirdre Luberym
MessageSujet: Re: MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade   Dim 3 Juin - 15:49

Voici enfin le deuxième jour! Celui où l'on pouvait se faire remarquer bien plus, celui où l'on pouvait mieux percevoir le monde, celui qui pouvait être celui de toutes mes manigances. N'oublions pas que notre "jeune" Deirdre avait toujours des arrières pensées, bonnes ou mauvaises, cela dépendait de son humeur. Qu'importait en tout cas, elle allait encore pouvoir s'amuser librement. Librement? Oui, c'était devenu le maître mot de son existence défait des attaches du vivant. Il était là - malgré la triste idée de la mort - un avantage non des moindres lorsque l'on aimait le jeu, défiant le temps, la nuit ne pouvait plus ravager son visage avec des cernes marquées, la faim ne l'atteignaient plus vraiment, ni la soif comme au temps d'autrefois. Ainsi, malgré le "manque" de fraîcheur de sa chair, les heures ne la marquaient plus et son corps résistaient à la fatigue. Heureusement pour elle!

Au petit matin, notre commerçante n'oubliait pas ses affaires. O grand jamais! Elle aimait l'argent, et elle savait que lorsque l'on en désirait toujours plus, il ne fallait jamais relâcher son attention. Quel lien avec les festivités? Et bien une magnifique ouverture à la propagande et à la publicité! Elle avait donc profiter de son temps pour faire faire des petites affichettes au nom de sa maison de jeu. Toute en sobriété, elle les avait faites dorées, marqués de son sceau personnel, faits noter l'adresse du "Aux Milles couleurs", et une petite note qui indiquait que si l'on venait avec cette affiche, la première boisson était offerte.

Pour son entreprise, elle avait bien évidemment convié Uriel, à qui elle faisait toujours un peu la tête, et donner un sacoche rempli afin de les distribuer à la foule. Quant à elle, elle en avait fait de même, mais avec un sac assortie à son costume dorée. Après tout, elle avait toujours eu le sens du détails. Quand tout fut prêt, elle partie gaiement à son rendez-vous avec le monde.

Il était déjà midi quand elle arriva au point de rendez-vous, et la foule se densifiait minutes à après minutes. On pouvait déjà admirer les chars présents, tous en file indienne, qui commençaient à se remplir : certains d'artistes, d'autres anonymes. C'était là sa chance. Il fallait que d'une manière ou une autre, elle puisse monter à bord. Sans chercher à se montrer discrète, elle gesticula dans tous les sens, criant comme une enfant surexcité qu'elle voulait à tout prix monter. La chance paya quand une des organisateurs - qui visiblement était heureux de voir quelqu'un d'aussi motivé - pria Deirdre de monter sur le char de Gréis. C'était parfait! La jeune femme ne se fit pas prier un seul instant et grimpa bien rapidement. Une fois à ses aises, elle chercha à se mettre au bord du char, de manière à pouvoir être clairement perçue. Elle était véritablement en joie, sautillante et mystérieusement heureuse. Elle semblait si loin de son cynisme habituel mais nous ne savons que trop qu'il s'agit d'un simple masque...

Avant de démarrer et une fois que le nombre de personnes désirées se trouvaient à bord, un nouvel organisateur passa et expliqua le devoir de chacun. Sur le char de Gréis, leur rôle serait d'amuser la foule comme le dieu l'aurait lui même fait. La gorgoroth n'aurait pas pu trouver char plus sympathique que celui là. Jouer les imbéciles, cela était toujours amusant - surtout pour mieux tromper quelqu'un. Ce fut alors que l'on demanda à la foule de s'écarter un peu pour le grand départ des chars, l'heure approchait et BAM!!!

On entendit un grand bruit, comme un feu d'artifice et la musique des fanfares démarra!!! Là, le char commença à lentement avancer et pénétrer dans la ville. Le spectacle démarrait!!!

RESUME:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Reine d'Elusia ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Reine d'Elusia ::
Hinaya Osiris
MessageSujet: Re: MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade   Jeu 12 Juil - 1:10

Fanélides J-2Le plus grand pouvoir,
C'est souvent de ne pas en faire usage
( James Horner → Becoming one of "The People" Becoming one with Neytiri )
Tandis que la musique perçait les tympans de la dame, le monde s'agitait autour d'elle, la rendant ainsi aveugle.
Elle qui avait toujours évité les foules afin de ne pas martyriser ses tympans, la voici à la Grande Parade.
Ironique, dans un sens.

Voilà des semaines que son peuple l'assommait à coups de paroles pour qu'elle se rende au grand festival des Fanélides. D'après eux, elle devait représenter son peuple.
Même la dame ne voyait pas les choses du même œil.

La beauté du monde lui avait été, il y a bien longtemps, alors même si un certain un goût amer lui était restée en travers de la gorge, la dame y était à présent habituée, considérant son peuple comme un échange que lui avait fait la nature.
Mais acceptée ou non, la logique était indéniable. Elle allait se déplacer jusqu'en Eridania seulement pour assister au néant et à une torture pour ses pauvres oreilles.

En réalité, il est vrai qu'elle y avait pensé de nombreuses fois à se rendre aux Fanélides.
Seulement, son orgueil et sa fierté l'empêchaient d'accepter ce fait pourtant si évident.

Elle savait que ça lui permettrait de montrer sa puissance au monde. En commençant par son visage, par exemple. Elle ne voulait pas débarquer n'importe où pour seulement faire une représentation de force.
Cette fois-ci, elle avait décidé d'écouter son peuple seulement pour observer. Alors elle ne comptait pas se présenter comme la reine d'Elusia, mais uniquement comme une tout le monde, le port des masques jouant évidemment en sa faveur. Bien sûr, si on lui demandait si elle était bien le fameux Aigle d'Or, et donc logiquement la reine d'Elusia, elle ne nierait pas.

Mais derrière ce masque, qui pourrait le savoir ?

Tandis que la dame poussait les passants avec ses ailes, une main se ferma sur son poignet et l'attira vers elle.
Assommée par le bruit, elle ne réagit pas toute suite lorsqu'on l'emmena en hauteur et qu'on lui cria des instructions.

Hinaya et la séduction, qui l'aurait cru ?
En effet, elle avait la lourde tâche de faire jouer ses charmes à la manière de la déesse Aléa. Seulement, on pouvait vanter de nombreuses qualités à la reine, mais certainement pas sa capacité de séduction.
Mise à part son charme naturel, la dame avait plus l'étoffe d'une cheffe d'Etat stoïque - avec les étrangers, évidemment - et solide que d'une jouvencelle belle à regarder.
Alors ce ne serait pas une partie de plaisir pour tout le monde...

Enfin, il ne faut pas oublier que son corps est une oeuvre d'art, à ses yeux.
©️ 2981 12289 0
Nombre aléatoire (1,3) :
2




Dernière édition par Hinaya Osiris le Jeu 12 Juil - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
::  Infante de Kesha ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Infante de Kesha ::
Othello Lehoia
MessageSujet: Re: MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade   Mer 18 Juil - 10:45

Le réveil fut particulièrement difficile, et c’est avec une sourde fatigue que la yorka retourna dans les rues de la cité frontière. La fête s’annonçait seulement, et elle profita du calme du point du jour pour parcourir tranquillement les rues et les ruelles, sobrement vêtue d’une robe de lin et de coton, avant le retour des festivités. Certains passages étaient encore étouffés de la fête de la veille : des fleurs maculaient le sol par endroit, piétinées et entourées de pétales, des débris de verres et parfois des perles solitaires venant de parures brisées de quelques intrigantes s’étant enfuies trop tôt. Aspirant profondément l’air frais du matin, elle sentit le poids de l’air mordant glisser dans ses poumons comme de l’eau couler dans sa gorge. La fête avait été riche en émotion pour la prêtresse, et elle essayait encore de démêler le flot intarissable de souvenirs qui se bousculaient dans son esprit.
La parade commencerait un peu plus tard. Elle avait le temps d’aller prier Kesha et de faire un office.

Quelques heures plus tard, le bruit s’était emparé de nouveau de la ville qui se préparait à de nouvelles heures de fêtes. Alors que les bruits des tambours rythmaient les pas frénétiques des passants qui se dirigeaient vers le centre, Othello avait la plus pénible des peine à sortir de sa torpeur pour retrouver un peu de force et s’en aller au plus vite. Son masque était posé à plat face à elle, et elle parfaisait une ultime fois sa tenue du jour. Bien plus sobre que la veille, on avait opté pour une robe blanche et sobre, dont le bustier cachait juste assez sa gorge. En la passant, la demoiselle s’était sentie loin d’être suffisamment habillée... Cependant, on la recouvrit d’une couche supplémentaire, une épaisse veste rouge aux tons rouilles, qui semblait plus être une tunique déguisée qu’un réelle manteau. Ample aux plis nombreux, elle apportait à sa petite stature un volume spectaculaire et élégant, le tout maintenue par une ceinture autour de sa taille de cuire et de voile rappelant les traditions d’Argyrei.
Se débrouillant pour remonter les manches jusqu’à son coude, elle vint reposer sur ses yeux son épais masque. Ses cheveux quant à eux étaient de nouveau en pleine liberté, se reposant sur la veste pour la grandir encore plus : tombant jusqu’à ses mollets, ils agissaient comme une énième couche, simplement coiffé d’une petite broche joliment travaillé sur le côté de sa tête, révélant ses oreilles marines lui rappelant doucement ses nageoires de poissons.

Avec tous ces préparatifs, elle dû admettre ne plus regarder l’heure, et c’est tout juste qu’elle arriva sur la place pour le départ des chars. Ils étaient au nombre de trois, et déjà bien remplis. Du coin de l’œil, la pâle distingua des organisateurs – en était-ce bien ? – attraper au hasard des passants pour les pousser vers les embarcations. Se rappelant du comportement du régent la veille, elle essaya de se faire la plus petites possible, se cachant derrière le mur d’épaules qui se dressaient face à elle.

Ce ne fut apparemment pas suffisant pour le poignet discret qui s’engouffra entre deux hanches pour s’enrouler autour du sien, et la tirer d’une main indiscrète à son tour. Et bien qu’elle émit suffisamment de résistance pour opposer un sérieux poids, cela ne suffit pas à contenir l’enthousiasme de celui qui l’enhardi un peu plus à monter sur le char. Tournant du regard, elle fut presque prise de vertige en voyant l’incroyable foule qui se dessinait sous ses yeux, bouillante et grouillante, levant les mains au ciel sous une musique lointaine. La vue lui rappela presque les cauchemars du monastère, et c’est avec une boule épaisse au ventre qu’elle chassa ces mauvais souvenirs, ne pouvant s’empêcher de s’attendre au pire. Timide, secrète, son visage était celui d’une poupée, sous les voiles de son grand masque aux ailes déployées.
Sur ses gardes, Othello se vit tendre un panier rempli de brioches encore fumantes, diffusant autour d’elle un parfum gourmand de cannelle et de beurre. Sans comprendre, elle lit à peu près sur les lèvres de son donateur qu’il fallait les lancer à la foule sur leur passage. Echangeant un regard avec la femme à côté d’elle qui connaissait visiblement le même sort, elle réalisa alors être tombée sur le char de Delil dont elle appréciait l’œuvre autant que le culte, et elle se sentit brusquement chanceuse et reconnaissante de pouvoir distribuer aux gens alentours ces produits, sachant ce que signifiaient les autres embarcations.

Il ne fallut pas de temps pour que le char ne démarre, certainement poussé par des chevaux ou des hommes bien plus fort qu’elle. Attendant quelques mètres, elle fit ce qu’on attendait d’elle, et commença à vider sa délicieuse cargaison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade   Mar 18 Sep - 17:45

L'heure de la grande Parade avait sonné. La musique avait ouvert la marche et les chars se promenèrent au rythme de la mélodie et de ses jeux, tout au long de l'après-midi. La foule avait répondu à l'appel de la fête, et malgré la soirée folle de la journée précédente, le monde était présent. Tyrhénium était véritablement la cité de la fête et de la démesure. Le Gouverneur Fanel n'avait rien omis : jeux, séduction et abondance. Celui qui aurait pu n'être considéré que comme un simple commerçant avait le sens du contact et savait pertinemment comment se mettre un peuple de son côté. Les pauvres comme les riches trouvaient leur compte, les scélérats oubliaient un temps leur méfait, et ceux qui les poursuivaient s'offraient un peu de repos. Voilà comment Fanel créait ses intermédiaires de paix.

Mais bien fou ceux qui pouvaient penser que ce dernier n'avait pas sa tête! Car il n'en demeurait pas moins sur ces gardes, et l'attaque à son encontre lors du premier jour des Fanélides le prouva. Ainsi, il ne se présenta pas lors du cortège, mais personne ne le lui reprocha car tout se passa comme il se devait - la sécurité avait été doublé au cas où, sur le chemin du cortège mais aussi au niveau de la résidence du Gouverneur.

Lorsque les chars arrivèrent sur la grande place au pied du palais du régent, de nouveaux musiciens attendaient et de nombreux stands de nourritures et de boissons étaient déjà en place, tout comme de nombreuses décorations. Il y avait également une scène non loin des marches du palais, entièrement gardées.

Ce fut donc dans une bonne humeur non dissimulés que les évènements suivirent leur cours : Le Grand Bal. Ce dernier fut bien plus majestueux que celui de l'arène. La magie fusait dans tous les sens. Les lumières, les rires, la bonne humeur... C'était à peine croyable. Personne n'aurait pu croire que cela faisait des mois que le continent se remettait des catastrophes en catastrophes. C'était comme si ces deux journées avaient permis de tout balayer dans le cœur des Hommes.

Mais ce qui était le plus attendu de cet évènement se trouvait être le nom des grands vainqueurs et qui de mieux que le Gouverneur Fanel pour l'annoncer? Ce dernier arriva en grande pompe, comme on aurait pu s'y attendre d'un homme de sa nature et il fut particulièrement applaudi par la foule qui était toujours animées par la musique. Cela faisait déjà plus de trois heures que la nuit était tombée et que les danseurs s'agitaient frénétiquement. Il était donc temps.

" Chers citoyens, chers invités du monde! Je vous remercie encore une fois d'avoir répondu à l'invitation de Tyrhénium et d’honorer la cité de votre présence et de votre joie! Ces deux jours de fêtes auraient été bien sans saveur si vous ne vous étiez pas déplacés et si vous ne vous étiez pas autant impliqués. C'est donc avec humilité que je vous remercie. Mais je ne vous ferais pas attendre plus. Voici donc le grand résultat, le couple de meilleurs costumes des Fanélides : Dame Majë et Monsieur Skirnir !!! "


" Qu'on les applaudisse et qu'ils montent tous deux sur scène! Afin de vous remercier de votre inventivité et votre générosité, nous allons vous prouvez que notre cité l'est encore plus. Ainsi, moi, Fanel, Gouverneur de Tyrhénium, vous offre une bourse de 1000 dias à chacun mais aussi une invitation dans mon palais! Mais maintenant, je vous offre l'honneur de clôturer ce bal en lançant les feux de la ville!! "

Les deux jeunes gens furent accompagnés par une escorte de soldat sur la scène, ne pouvant s'échapper (une lumière s'était abattue sur eux pour les désigner quand leur nom fut prononcer par le gouverneur, cette lumière - magique - ne les quitta pas jusqu'à ce qu'ils atteignit la scène). Là, Fanel les applaudit à leur arrivée et une jeune femme qui était restée auprès du régent s'approcha des vainqueurs. Pour la forme, elle leur offrit une écharpe où il était inscrit "vainqueur des Fanélides" ainsi qu'un étrange objet cubique. On leur expliqua brièvement qu'il suffisait d'apposer la main dessus après un compte à rebours de 3 afin de déclencher les feux d'artifices. Tout le monde compta, et notre couple, sortit de l'anonymat le temps d'une soirée, dût s’accommoder de cette organisation. Les feux furent lancés au bout de trois.

Le ciel s'illumina alors de mille couleurs, s'embrasant dans une myriade de feux, prenant des formes surprenantes. Magie ou pyrotechnique? Sans doute les deux furent combinés. Tout le monde avait en cette nuit là, les yeux rivés vers le ciel, un ciel brillant, un ciel qui fit oublier les plus tristes des chagrins....


[FIN OFFICIELLE DES FANELIDES]

MERCI A TOUS LES PARTICIPANTS DE CE MINI EVENT

Pour nos vainqueurs, ce message vous servira de justificatifs pour vos lots, à savoir :
_ 1000 dias
_ invitation aux palais du régent
(Cette invitation est à utiliser à tout moment, elle a cependant une valeur unique et personnelle. Vous êtes les seuls à pouvoir l'utiliser. Vous pouvez soit vous en servir pour visiter le palais et/ou un entretien privé avec le Régent Fanel.).





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade   

Revenir en haut Aller en bas
 
MINI -EVENT : Jour 2 - la Grande Parade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Eridania, le pays aux mille culturesTitre :: Tyrhénium, la ville frontièreTitre-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !