Esha Raj - La nomade (Terminée).

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 5
• Eclaris: 2
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 6
• Nérozias: 3
• Gélovigiens: 7
• Ascans: 2
• Marins de N.: 3
• Civils: 13

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Riguear Mois:Gexon
[Novembre/Décembre en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esha Raj - La nomade (Terminée).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: La Nomade ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: La Nomade ::
Esha Raj
MessageSujet: Esha Raj - La nomade (Terminée).   Dim 4 Nov - 20:25



Esha Raj
« La parole divise. La danse est union. »




IDENTITE : Esha Raj.
SURNOM : appelée «  la danseuse » ou « la nomade ».
AGE : 25 ans, mais elle paraît beaucoup moins. | SEXE : Féminin.
PEUPLE :  Terran.
CASTE : Civile.
METIER :  Danseuse au sein de la troupe itinérante « Valencia ».




DON : Agilité développée // Grande adaptabilité.
SPECIALITES : Charisme // Charme.

POUVOIRS :

Marche-Rêve = (★★★★☆☆)

Esha peut manipuler et vagabonder librement dans ses rêves, ainsi que ceux des autres. Il rend toutefois son esprit, ainsi que son corps vulnérables.

Double-Vue = (★★★★✩✩)

Évènements passés, présent comme futurs. Les visions d’Esha se matérialisent le plus souvent sous forme de rêves – ou même cauchemars, plus rarement au contact d’une personne ou d’un objet. Elle n’a aucun contrôle sur cette capacité, qui l’éprouve physiquement et moralement.

Invocation de lucioles = (★☆☆☆✩✩)

Elles ne représentent aucun danger. Esha les utilise lors de ses représentations, par simple esthétisme.  




Aiguille • Un stylet en argent qu’elle camoufle sous les pans de sa robe/jupe, attaché à sa jarretière.



Une roulotte.
À la fois habitation et moyen de locomotion, à l’instar des autres membres de la troupe.

Tenues de danse.
Qui dit représentations/spectacles dit tenues. Esha possède donc une garde-robe conséquente. Elle lui ont soit été offertes par la troupe, soit par des admirateurs ou admiratrices fortunés.

Boites à bijoux.
Un simple coffret fait de bois et d’une armature en acier. La clé a été égarée par sa propriétaire il y longtemps. Il contient plusieurs parures. Là encore, il s’agit de cadeaux.

Collection de livres.
Acquise au fil de ses voyages.




Esha est une jeune femme de petite carrure, atteignant à peine le mètre soixante et un pour environs une cinquantaine de kilos. Un poids plume à la silhouette svelte, gracile et à la fois tout en muscles. À force de travail, de persévérance et en suivant certainement un régime des plus stricts. Esha a tout d’une athlète de haut-niveau, d’une artiste engagée qui repousse toujours plus loin les limites de son corps, jusqu’à atteindre la perfection. Le moindre mouvement, le moindre pas chez Esha semblent être rattachés à une danse. Et toute la rigueur qui l’accompagne. Le port de tête haut, le dos droit. Sa démarche est légère et chaloupée, presque de nature féline. Elle n’esquisse aucun geste brusque, ni superflu.

Esha a de longs cheveux noirs. Ils encadrent un visage aux traits fins et au teint clair. La jeune femme se départit rarement de son sourire, qui se veut des plus tendre et chaleureux. Son nez mutin – qu’elle fronce quand quelque chose lui déplaît - et ses fossettes ajoutent un côté enfantin qu’elle n’assume qu’à moitié. S’imaginant peu crédible auprès de certains. Ses yeux en amende reflète un regard vert émeraude. Très expressif, le moindre éclat d’émotion peut y être descellé.

Lorsqu’elle se représente Esha se doit d’être visible, resplendissante des pieds à la tête. Chacune de ses tenues se doit d’être colorées et accessoirisées des plus bels parures. Échancrées sans qu’elles fassent tourner Esha au vulgaire, elles offres une liberté de mouvement à notre danseuse. Sa peau est aussi sujette à des artifices, tatouée au henné.



L’on pourrait croire, de par sa vocation, qu’Esha est une femme décomplexée, expansive et pleine d’assurance … Il n’en est rien. Au contraire c’est une personne extrêmement pudique et timide, qui ne s’exprime qu’à travers la danse. Et une fois passé l’envers du décor notre nomade s’efface complètement.

Esha reste cependant un être autours duquel vibre une aura solaire, foncièrement doux et altruiste. Ses éclats de voix sont rares et traduisent le plus souvent d’un excès de peur plutôt que de rage. Sensible, il lui est tout simplement impossible d’ignorer la détresse d’une personne. Quit à ce qu’elle se mette en porte à faux. En rapport à son vécu, Esha a horreur de la violence. Elle la désigne comme un raccourci dangereux au dialogue et ceux qui l’emploient, même poussés par les « meilleures intentions » comme des brutes.

Curieuse et un brin rêveuse, elle est férue de voyage et de connaissances. D’ailleurs, sa roulotte s’est peu à peu transformée en véritable bibliothèque ambulante. Elle aime découvrir, apprendre et surtout comprendre le monde qui l’entoure, ainsi que les cultures qui le composent. Certains y verront dans tout ça une crédulité infantile et un trop plein d’idéalisme…

À ça, Esha répondra simplement qu’elle préfère l’Espoir au Fatalisme.

Sa confiance est dure à acquérir, mais franche. Une fois le lien tissé, la nomade se montre d’une fidélité sans faille. Présente et à l’écoute en toute circonstance.


PRENOM : Geeti.
RACE : Fennec.
SEXE : Féminin.
POUVOIR : //
DESCRIPTION :


Une nuit, probablement poussée par la faim, Geeti s’était rapprochée du campement des nomades. Elle commit alors l’erreur de piocher dans la nourriture du chat et mascotte de la troupe, Gaspard, qui lui tomba dessus. Alertée par tout ce bruit, Esha sortit voir. Lorsqu’elle aperçue l’animal, en mauvaise posture face au félin, elle tenta aussitôt de les séparer. Elle y parvint, bien qu’elle écopa de plusieurs griffures et morsures. Après ça, la danseuse  s’en occupa pendant plusieurs mois. Une relation de confiance s’établit entre elles et Geeti devint finalement un compagnon fidèle, un garde du corps, voire une confidente.

Geeti veut dire chanson. Esha trouvait ce nom approprié, à force de l’entendre couiner.  

PRENOM : Atlas.
SEXE : Masculin.
DESCRIPTION :

Un hongre gris pommelé au crin noir. Il est âgé de 10ans et sert à tracter la roulotte. Il n’obéit à personne d’autre qu’à Esha, une vrai tête de mule. Mais cela reste un animal doux. Une force tranquille. Il lui a été offert par une amie très chère. La seule à ce jour.  




Esha est née et a vécue au sein d’une tribu nomade. La danse était déjà inscrit dans ses gênes et dans sa culture, mais n’était aucunement associée à cette liberté que la jeune femme chérit aujourd’hui. Elle n’était en réalité qu’une simple vitrine, un argument de vente pour ceux cherchant à prendre épouse. Et celles qui s’y refusaient ou se révélaient sans talent étaient rapidement traitées en paria.

Esha se révéla très jeune à cet art. Bien trop jeune …

Son père l’offrit le jour de ses quinze ans au chef d’une autre tribu. Un parfait inconnu pour Esha, de vingt ans son ainé. La jeune femme se plia évidement aux exigences de son père, qui lui assuraient soi-disant une vie d’opulence et, par le biais d’une naissance, une alliance durable entre leurs familles.

Mensonge. Traitrise.

Passée la première année de mariage, laquelle Esha n’offrit aucun héritier, son époux évolua – ou plutôt régressa – en un être cruel, violent et abjecte. La nomade se retrouva piégée dans une spirale infernale et fut traitée de la pire des manières. Loin de toute considération humaine. S’étiolant peu à peu, jusqu’à devenir une pâle figure d’elle-même. La marchandise qu’elle était. Elle maudit son mari, son père .. et même son art pour tout ça. Pour ce qu’ils avaient fait d’elle.

Jusqu’à cette rencontre.

Un jour, la troupe s’établit aux abords d’une citadelle. Le mari d’Esha voulait nouer des relations commerciales avec certains haut-placés. Des négociations de plusieurs semaines s’en suivirent, durant lesquelles la nomade eut tout le loisir de flâner, découvrir. Et au détour d’une ruelle, après avoir été attirée par les sons de tambourins, de flûte et de l’oud. Elle la vit.

Hoor, « La Céleste ».

Une Yorkas . Une femme magnifique et une danseuse prodigieuse. Elle était fière, indépendante et gonflée d’assurance. Elle représentait tout ce à quoi Esha aspirait et qui lui avait été interdit. La Terran le reconnait, à cette époque elle ressentit de la jalousie envers elle. Et d’aussi loin qu’elle la vit, Hoor comprit. Faisant fie de la garde-rapprochée d’Esha et l’incitant à prendre part à la danse. Les débuts furent hésitant, ses gestes maladroits. Cela faisait si longtemps qu’elle avait refoulée son art. Mais finalement, en s’armant de patience, Hoor la poussa à lâcher-prise.

Pour la première fois en trois ans, elle sourit.

De cette parenthèse naquit une profonde amitié. Hoor devint sa confidente, son échappatoire. Rapidement, la Yorkas ne put ignorer la détresse de la Terran … ni toutes les marques et bleus que lui laissait son mari. Elle voulait aider la jeune femme, la sortir de cet enfer avant qu’il arrive un drame. Alors un soir, peu de temps après que le départ de la troupe ait été annoncée, la danseuse fut dérobée, au nez et à la barbe de son épou – ou plutôt geôlier. Enlèvement évidement prémédité par Hoor, assisté d’un homme dont Esha ne saura jamais le nom et qui se porta également garant de sa sécurité et de son escorte. Par cette méthode, elle préservait la famille de toute accusions et représailles. Et permit ainsi à la danseuse de partir sans le moindre scrupule.

A son peu d’affaires et d’or, Hoor lui transmit également une note. Aucune adresse était indiquée, seulement un nom : « Valencia », où Esha y trouverait toute l’aide dont elle avait besoin. Elle lui offrit également sa monture, Atlas. Malgré les protestations de la jeune femme. Tout se fit dans la plus grande hâte et les adieux furent brefs. Esha le sait, elle lui doit à vie.

Au terme de son périple, Esha découvrit que Valencia était en réalité non pas un lieu, mais le nom d’une troupe itinérante. Le chef de cette dernière ainsi que ses membres accueillirent la nomade sans poser la moindre question, sitôt qu’ils apprirent qu’elle leur avait été envoyée par « La Céleste ».

Aujourd’hui, Esha est une membre à part entière et danseuse vedette de Valencia. Elle a définitivement tirée un trait sur son passé et se voue à une vie plus stable, dans laquelle elle espère s’épanouir en tant qu’artiste et en tant que femme. À l’instar d’Hoor, qu’elle souhaite également retrouver un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Bandit manchot ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Bandit manchot ::
Deirdre Luberym
MessageSujet: Re: Esha Raj - La nomade (Terminée).   Dim 4 Nov - 22:08

Bonjour et bienvenue de manière officielle ma chère filleule!


Haaaaaaaa! Quelle est jolie et gracieuse notre danseuse! Je suis à deux doigts de vouloir de recruter chez les Eryllis si tu ne tenais pas tant à ta vie de nomade! ^^

Comme tout est impeccable, je n'aurais qu'une chose à t'annoncer :
Fiche validée!


Tu vas pouvoir dès à présent te rendre dans la " GESTION DES AFFAIRES " afin d'ouvrir ton compte en banque, ton journal et ton inventaire.

Tu pourras également faire une demande de rang personnalisé JUSTE ICI.

Pour ton avatar, tu peux "réserver" une image particulière dans notre bottin ICI.



Sache que comme je suis ta marraine, tu peux profiter de moi autant que tu veux! Si tu as d'autres questions, pour ton premier rp, etc.. Tu n'hésites surtout pas!



PS: Je précise que je suis Sighild!!! C'est mon DC!!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Esha Raj - La nomade (Terminée).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Gestion des PersonnagesTitre :: • Inscription & Présentation :: • Identités officialisées :: • Les Terrans-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !