SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeJeu 21 Fév - 17:46


◈ On bluff pas ici! On joue! ◈


SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Giphy

:: Rappel du contexte ::

La journée s'annonçait tout à fait banale, voire même presque ennuyeuse pour une journée qui aurait pourtant dû être de fête. En effet, pour les plus fervents croyants, il ne vous aura pas échappé qu'il s'agit de la grande journée des Cœurs, normalement consacré à la déesse Aléa afin d'attirer la chance sur son couple. Mais voilà, vous, cela vous passe au dessus de la tête. Vous vaquez tranquillement à vos occupations quotidiennes quand vous vous êtes vu étrangement saisi par le sommeil. Une envie irrépressible de vous reposer vous gagne et vous allez donc vous coucher.

Vous vous endormez très rapidement et comme une véritable masse... jusqu'à avoir l'impression de vous réveiller aussitôt mais... ailleurs. Vous vous sentez plus léger, plus serein et d'une étrange bonne humeur. Mais quelque chose cloche. Tout ce qui vous entoure vous apparait clair, blanc, vaporeux, comme dans un rêve. Mieux encore! Tout ce qui vous faisiez défaut semble envoler! Vous étiez mort? Et bien là vous ne l'êtes plus. Vous aviez de vilaines cicatrices? Elle n'existe plus. Vous étiez un peu rondouillard? Vous n'avez jamais eu un aussi beau physique. Vous n'avez jamais été aussi séduisant (bien qu'il s'agisse de votre propre conception de ce qui est séduisant chez vous).

Un véritable rêve "presque" éveillé!

Mais vous n'aurez pas le temps de philosopher sur cette bien agréable illusion. Un simple battement de paupière et le rêve se transforme et vous transporte....



:: Votre situation ::

Vous êtes tous les trois des manipulateurs dans votre domaine. Pour vos desseins, votre commerce ou bien pour arriver à chacun de vos desseins. Mais ce n'est pas parce qu'on passe son temps à raconter des mensonges par ci par là qu'on ne peut pas avoir envie d'être honnête de temps en temps!

Vous vous retrouvez tous les trois à Ridolbar, attablés dans une gargote à l'ambiance chaleureuse. Vous êtes sur une table de jeu, en pleine partie de poker. Pas n'importe quel poker. Du strip-poker-vérité! Qu'est-ce que c'est? Et bien les perdants d'une partie doivent choisir entre retirer un vêtement ou bien dévoiler une vérité coquine.

Vous voilà donc dans ce rêve complètement étonnant, bien loin de refléter votre personnalité mais où tout semble possible... et où tout échappe à votre contrôle. D'ailleurs, vous semblez étonnamment vous amuser et vous vous sentez détendu.. De toute manière, ce n'est qu'une rêve, non? Tout ce qui se passera ici, restera ici, non?


:: Votre défi ::

Lucius
Tu as le chiffre 3.
Tu as de l'allure mais tu es généralement un homme de retenu pour ne pas te dévoiler. Mais cette fois-ci, haut les cœurs! 3, c'est le nombre de tentative de drague que tu essaieras de lancer à l'un de tes partenaires.
Tu ressens une forte envie de jouer les jolies coeurs.

Mäje =>
Tu as choisi le chiffre 11.
Tu es généralement une sylphide pragmatique et tu as le sens du contact. Mais dans ce rêve, tu n'as plus envie de cela. 11, c'est le nombre de bêtises que tu feras tout au long de ce rêve (cela peut être n'importe quoi). Tu ressens une forte envie d'être un peu fofolle.

Ishdir =>
Tu as choisi le chiffre 100.
Toi qui est un homme plutôt froid et d'un esprit cartésien, tu es plutôt d'une humeur plus douce. 100, c'est le nombre de dias que tu devras dépenser pour faire plaisir à un de tes partenaires. Tu ressens une forte envie d'être d'une agréable compagnie.


:: Règles ::

_ Vous devez faire au moins 3 postes chacun (pour valider le concours - mais vous pouvez faire plus si vous vous amusez).
_ Ici, vous êtes dans un rêve. Il n'existera aucune conséquence à ce que vous faites ou ce que vous dites. A moins que...
_ Vous avez 2 semaines grand max pour poster vos sujets, il n'y a pas d'ordre entre les joueurs, vous pouvez vous entendre entre vous.
_ Vous aurez votre récompense quand vous aurez posté vos 3 messages dans le temps imparti.
_ Le but est de s'amuser donc soyez fou!




SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match 744275Sanstitre1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Dame des Sables ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mäje
:: La Dame des Sables ::
Mäje
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeVen 22 Fév - 22:23

C’était un rêve. Un rêve éveillé. Et dire que ça ne devait être qu’une banale sieste sans conséquence… Un simple instant relaxant, une absence éphémère au milieu du ramdam du quotidien, des va et viens des clients, des serveurs et autres employés. La neige avait eu un excellent effet sur le tourisme du désert, et elle n’avait jamais eu autant de clients, dans tous les business que ce soit. Et la douceur de l’air désertique n’y changeait rien : elle avait besoin de repos. Comme la vipère qu’elle était, elle ondula jusqu’à ses quartiers, ferma la porte derrière elle, et s’allongea doucement sur une longue chaise à boudoir côtelé de velours. Sa fatigue était à son paroxysme… Elle allait fermer les yeux. Une poignée de seconde, personne ne verrait rien.

Et personne ne vit rien. D’abord, car il n’y avait plus personne pour le voir, et ensuite car son splendide meuble était devenue intensément blanc, et intensément rien, inexistant, comme le vide vaporeux qui l’entourait. Mise à part un sentiment de félicité saisissant et la sensation de flotter et d’être aussi splendide que les soleils, il n’y avait guère de changement pour la sylphide qui souffrait déjà d’un excès d’orgueil. Cependant la tenue qu’elle arborait dans ce songe éveillait était à l’égal de son égo : magnifique dans tout les sens du terme, la quintessence de l’élégance et du raffinement, un taffetas brodé de perle, proche de son long corps sibyllin et jouant avec ses formes comme un amant affamé.

Mais cette alégresse n’allait pas durer, et ce nirvana étrange devait tôt ou tard se dérober à son infinie extase. En un même battement de cil qui lui suffit pour s’endormir, elle se sentait transportée, emportée… Jusqu’à un établissement de jeux inconnu à son bataillon mais sur un extérieur qui lui semblait vaguement familier, et dont l’architecture trahissait le style de Ridolbar. Sa tenue ni sa sensation d’invulnérabilité et de charme ne l’avait pas quitté, pourtant. Devant elle une table de jeu, et une bien charmante compagnie dont elle connaissait déjà les visages.


Et bien pour une surprise… Messieurs, c’est une joie de vous retrouver ici.
Dit-elle avec le plus charmeur des sourires, ses pulpeuses lèvres noires s’étirant jusqu’à ses oreilles avec trop de malice pour être discrètes. C’était une bien curieuse situation… Mäje ne savait pas encore si tout cela n’était pas simplement le fruit de son subconscient, et que ces émanations de ces songes n’étaient pas l’alarmant signe d’un surmenage imminent et d’un cruel besoin de vacances. Il y avait cela et… Le sentiment étrange qui l’habitait. Un sentiment chafouin, malicieux, un besoin cruel de semer la discorde de la plus allègre des manières, un besoin de jouer comme un chat avec des souris. Et elle était plutôt servie : devant elle des cartes, une table de jeu et tous les signes d’une partie déjà entamée. Des vêtements qui traînaient lui indiquait que ce n’était pas une partie comme les autres… Et bien, ça promet du piquant…

Plus étrange encore : elle avait d’ors et déjà des affaires avec ces deux protagonistes, et elle ignorait encore à quel point cela risquait de ternir leurs échanges. Et pourtant elle avait une folle envie de s’amuser et d’en profiter pour jouer à ses deux comparses les quatre cent coups. Eux-mêmes semblaient sur leur trente et un. Un beau trio, dans tous les sens du terme.


Messieurs, vous êtes resplendissants. Elle poursuivi, pragmatique. Je vous avoue ne rien comprendre à la situation, mais allons-y : jouons ! Je relance…

Elle souleva discrètement ses cartes, tout en prenant une lampée d’un verre d’alcool qui traînait là, tout en portant à sa bouche un épais cigare, anticipant déjà quels « coups du hasard » elle pourrait jouer à ses compagnons de jeu… Appréciant déjà les enjeux du jeu. L’un d’entre eux finirait peut-être nu comme un ver… Mais qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Sage Azuré ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Ishdir
:: Le Sage Azuré ::
Ishdir
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeSam 23 Fév - 21:26

Allongé dans son habitacle luxueux, Ishdir dandinait sur le dos de sa monture imposante. C’était pour lui une autre journée de voyage, et il parcourait les chaudes terres d’Argyrei. En ce début d’après midi, tout l'appelait à la sieste, bien plus que d’habitude. Les yeux perdu dans la voûte céleste de tissu, le sindarin tirait longuement sur son narguilé. Lorsqu’il souffla une grande bouffée de fumée, le monde autour de lui sembla s’évaporer. Son esprit était totalement absorbé par cette émanation intangible, et ne sembla se rendre compte qu’il était parti aux pays des songes.

Il sentait pourtant plus léger, sa carrure massive, pour l’un des siens, et un peu mollassonne avait fait place à un sindarin plus élancé et aux muscles plus secs sans pour autant plus développés. Il avait l’impression de passer un bon moment, en bonne compagnie, et lui qui faisait normalement attention à ses dépenses, semblait prêt à céder à tous ses caprices. Il était  assis là, autour d’une table dans un lieu animé et chaleureux. A ses côtés il pouvait retrouver les traits de Mäje, bien qu’un peu différente. Belle et délicieuse comme toujours. Et il y avait également un autre individu, qu’il ne connaissait pas. Pourtant, il ne saurait dire comment,  mais il était persuadé que cet individu s’appelait Rodolphe. Des fois dans un rêve, nous avons des contradictions comme cela. Par exemple il n’était pas le moins du monde surpris de la situation actuelle et savait pertinemment les règles et les enjeux de leur parti de carte. Alors qu’en réalité il n’avait jamais entendu parlé de cette variante auparavant.

La partie avait déjà été entamée et des premiers vêtements avaient été misés. Il avait ainsi lui même perdu sa belle coiffe muni d’une plume et sa paire de botte. Pourtant bien que l’envie de voir la douce femme aux cheveux de jais dénudée était ardent, il ne portait qu’une attention limitée à cette partie de cartes. Il était beaucoup plus intéressé par le serveur et sa cargaison.

« Garçon !» lanca il dans l’air.

L’instant d’après un personnage apparut dans une explosion de fumée.

« Que puis-je pour vous ? »

« Sers nous donc un alcool revigorant, veux-tu ? »

Le serveur avait plus d’un tour de magie dans sa besace et d’un revers de la main, trois petits verres finement décorés apparurent sur son plateau d’argent. On pouvait y distinguer un liquide carmin. Ishdir se saisit de deux d’entre eux et les proposa à ses compagnons de jeux.

« Tenez ceci est mon sang, comme dirait l’autre ! Ahah. Ne vous inquiétez pas, c’est pour moi, c’est pour moi. Ca me fait plaisir ! »

Sans plus de simagrée, le sindarin bleuté s’empara de son propre verre et le descendit d’une traite, après un petit mot en sindarin qui était de mise. La liqueur était très forte mais la saveur de la cerise l’adoucissait copieusement.

C’était à son tour de jouer, et il avait un main moyenne. Un valet et un huit. Il décida tout de même de suivre Mäje qui venait de relancer. Étant la seule femme à cette table, elle était évidemment sa proie. D’ailleurs cela pouvait également être le cas de son ami Rodolphe, qui ne s'appelait surement pas Rodolphe. Voyant ici une opportunité pour une alliance masculine, il fit un clin d’oeil à son comparse et lui tendit un bout de papier avec un message un peu raturé, l’alcool commençait à mettre à mal son système moteur.

Cher Rodlphe, je vous proposse une allianqe ! Vison le juste.

Si celui ci tenterait de lire le message, nul doute que le sage alcoolisé lui ferait un signe d’entente comme pour signer un accord tacite. Mais pour l’heure il s'apprêtait à commander de nouveau auprès du serveur.






Sa parole est d'or ( #ada03b )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Dame des Sables ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mäje
:: La Dame des Sables ::
Mäje
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeVen 1 Mar - 21:09

Les jeux étaient faits, et de son point de vue déjà bien perché, la partie s’annonçait salée. D’un œil alerte, Mäje regarda autour d’elle : une paire de chaussure au sol, des gants… Apparemment, il ne lui restait que sa robe et ses jupons à miser avant de finir en dessous. Mais elle n’avait rien contre sa nudité et se savait resplendissante, parfaite sous toutes les coutures. Mais elle se considérerait bien perdante de ne pouvoir apercevoir ces messieurs dans leur plus tendre habit. Avec un sourire de carnassier, elle récupéra le verre bienveillant qu’un serveur leur apporta, généreusement offert par le Djinn.

Djinn, votre générosité vous dépasse. Dit-elle langoureusement en le regardant avec ardeur. Sans attendre, elle avala une lampée de la boisson, sans révéler qu’elle avait quelques idées en tête pour pimenter la partie. Dites-moi, avez-vous une fiancée ? Avec curiosité, elle se retourna vers on autre comparse. Et vous, très cher, une dame en vue ?

A connaître ses meurs sombre, elle n’osait même pas deviner l’état de la pauvre dame, certainement en train de crier à la lune dans un recoin sombre. Elle avait une terrible envie de s’amuser, et joueuse, elle aspira une bouffée de son cigare, et laissa négligemment tomber quelques cendres dans le verre de l’homme bleu.


Oups ! Quelle sotte je fais
. Elle lui envoya pourtant un sourire loin d’être innocent, et tendit en même temps une main au loin. Garçon, la même chose !

Le serveur réapparut alors, avec un nouveau verre à la main qu’il allait déposer devant le sindarin quand la maladresse de Mäje frappa de nouveau sous la forme d’un malencontreux coup de coude. Celui-ci renversa très malheureusement le plateau sur lequel reposait le liquoreux liquide qui finit sa course sur le chemisier du jeune homme.


Oh mais quelle idiote ! Je ne suis vraiment pas dans mon état normal, toutes mes plus sincères excuses, je vous fais resservir. Elle appela encore une fois leur serveur et déposa elle-même le verre devant lui, arrivant cette fois-ci sans encombre. Vous ne comptez pas garder cette vilaine tâche, hm ? Son regard était luisant d’allégresse, et elle regardait le djinn avec un sourire amusé, espérant bien pouvoir apercevoir un peu plus de peau que ce qu’elle voyait déjà.

Son cerveau s’extasiait de tout ce qu’elle pouvait bien faire de petites bêtises, et elle décida de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Avec ce même air chafouin, elle se pencha sur son autre comparse, faisant mine de réfléchir à la suite du jeu. Elle avait une main plutôt faible, mais prometteuse en fonction de la sortie : une paire de sept. Avec un peu de chance, elle pouvait s’en sortir victorieuse et conserver ses effets. Tout en s’imposant ces réflexions, elle se décala légèrement, et fit mine de tomber sur le côté, donnant au passage un petit coup de coude à Lucius qui révéla une de ses cartes.


Oh que je suis confuse… Son ton langoureux disait tout le contraire. Le courtier va vous sauver : vous allez peut-être gagner au change. Espérons que vous aurez de quoi nous affronter. Je relance !

Le dernier tour approchait rapidement si on la suivait, et le verdict de celui qui ferait tomber le haut aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Sage Azuré ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Ishdir
:: Le Sage Azuré ::
Ishdir
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeDim 3 Mar - 22:25

La fête battait son plein, on pouvait entendre des clameurs de joueurs endiablés dans toute la salle. Pas assez bruyant pour que cela ne devienne une gêne, mais assez prenant pour qu’on sente nous même l’envie de s’amuser. Mais le plus étrange c’est que malgré cette ambiance chaleureuse, les trois rêveurs étaient seuls dans leur pièce spacieuse. De quoi rassurer les plus prudes d’entre eux.

Ishdir, un peu alcoolisé, regardait intensément Rodolphe pour appréhender sa réaction face son code secret. Mais la Dame se rappela à lui par une question bien évocatrice, surtout vu la situation, et avec un regard soutenu.

« Dites-moi, avez-vous une fiancée ? »

« Ma foi non, ma vie de voyage m’a appris à apprécier les plaisirs … éphémères. S’il existe  une femme pouvant me captiver pour toute une vie, j’avoue ne pas encore l’avoir rencontré … Ou peut être l’ai-je devant les yeux ? Et vous  très chère … Avez vous un être à qui vous pourriez vous montrer infidèle ? »

Par mégarde, la sylphide qui attisait les désirs du sage bleuté, contamina sa deuxième tournée d’alcool avec de la cendre.

« Oups ! Quelle sotte je fais.»

Pourtant ce ne fut la seule erreur qu’elle fit, même pas trente secondes plus tard, revoilà sa maladresse qui frappa et aspergea les doux tissus de la tunique du sindarin.

« Oh mais quelle idiote ! Je ne suis vraiment pas dans mon état normal, toutes mes plus sincères excuses, je vous fais resservir. »
Elle n’était pas dans son état normal d’après elle, peut être l’alcool avait il déjà attaqué son système nerveux. Ou bien n’était ce pour elle qu’un simple jeu. Mais dans l’esprit du Djinn la cause était bien différente. C’était sans aucun doute sa propre personne qui la mettait dans tous ces états. Son ego, aujourd’hui débordant, ne cessait de lui susurrer que c’était là les signes d’une opportunité.

Mais il fallait d’abord s’occuper de cette vilaine tache, et surtout de cette tunique mouillée. Par sa magie, il aurait pu d’un geste changer ses vêtements, sans même qu’une once de peau n'apparaisse. Cela dit, ce soir il était un homme différent. Un homme fier de son allure et à l’envie généreuse. Il enleva donc sa tunique, et offrit son corps aux yeux des autres. Sa tenue étant une robe typique du désert, il se retrouva en sous-vêtement, n’ayant plus qu’un pagne pour couvrir son intimité. Il fit disparaître sa tenue tachée. Il laissa son corps ainsi dévêtu quelques secondes, tout en toisant du regard la spectatrice de choix qui, il l'espérait, appréciait la vue. Mais après ce petit pique nique improvisé, il était temps de plier bagage, une nouvelle tenue apparue sur lui d’un design proche, mais d’une couleur différente.

« J’espère que vous ne voyez pas d'inconvénient à ce que je me change, nul vêtement n’a été rajouté. Cela ne devrait donc pas poser de problèmes, n’est ce pas. »

Cette petite dose d’excitement lui permit de reprendre un peu ses esprits. En tout cas assez pour qu’il se rende compte qu’il avait faim. Sans plus attendre le serveur fut quémandé.

« Serveur ! J’ai une petite envie de nourriture, pouvez vous nous trouver de quoi nous repaître, moi et mes amis.»
Juste avant de le voir disparaître, il le rattrapa.
« Ah, et si vous pouviez choisir quelque chose de pas très salissant ...»
Tous deux lancèrent des regards approbateurs en direction de la femme à la crinière abyssale.
« Je vais faire mon possible … »

Alors que la nourriture arriva enfin, Mäje venait de relancer. Une carte restait encore à être dévoilée. Pour le moment il n’avait rien, sur la table se trouvait un trois, un un, une dame et un as. Tout allait se jouer sur la dernière carte. Le risque était grand, mais un rapide coup d’oeil vers sa voisine, lui permit de balayer ses doutes. Le jeu en valait la chandelle. Il suivit sans attendre.

Attendant la révélation fatidique, il se servit d’un fruit que le serveur venait d’apporter. D’autres mets avait été placé sur la table, comme de la charcuterie ou bien des plats chauds.






Sa parole est d'or ( #ada03b )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Dame des Sables ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mäje
:: La Dame des Sables ::
Mäje
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeMar 5 Mar - 20:35

Aussitôt sa chemise tombée, aussitôt remplacée, et quel dommage. Le djinn cachait bien son jeu, car il avait une plastique et un charisme à faire pâlir tout gentilhomme. Mäje apprécia la vue, sans prendre la peine de se cacher. Après tout, elle ne se cachait pas d’être une femme conquérante, et qu’elle appréciait la compagnie autant que les dias. Son besoin de plaire était vorace, et elle comprenait par le jeu de regard que le sentiment était partager par son partenaire de jeu. Savourant les œillades et la cour subtil, elle tu cependant ses prochains dessins badins. Elle avait fait fort, elle devait se montrer plus discrète. Lucius restait quant à lui particulièrement secret, ce qui ne lui ressemblait guère… Ou pas.

Le dernier tour approchait, et la révélation de la dernière carte également. Elle devait agir vite, et profita de l’arriver d’un serveur et de la distraction pour donner un discret coup de pied dans la table, poussant alors la carte du sommet du jeu pour tomber sur la première. Une première surprise à venir…

Les mets qui s’allongeaient sous leurs yeux avaient tous l’air délicieux et fumants, et Mäje les savourait déjà du regard. Elle remarqua la couleur claire de la plupart des sauces…


Je constate que vous tenez à votre nouvelle chemise, cher Djinn. Sage choix que le votre. Elle attrapa alors un samoussa entre ses doigts graciles et en croquant doucement un coin. Savoureux. Le serveur déposa à côté sel, poivre et épice, et disparu comme il était venu. Tout était si étrange…

De quoi jouer un peu plus. Prenant un air tout à fait surpris, Mäje tendit une main tendue vers le néant, et héla à la vision :
« Là-bas, le roi d’Hesperia complètement nu ! » et profita de la surprise de ses compères pour inonder un premier plat sous le sel, et un second de piment, une main gauche maladroite en versant bien plus qu’elle ne souhait d’abord le mettre. Passer la confusion, elle déposa discrètement les deux bocaux et récupéra ses cartes avec un air malicieux.
Que pouvait-elle faire de plus… Lucius semblait regarder avec insistance ses cartes, son verre discrètement abandonné contre le coude féminin. Attrapant le poivre, elle en versa doucement quelques petites touches dans le liquide, espérant que le Djinn ne l’ai pas surpris. Puis elle reprit son savoureux samoussa comme si de rien n’était
.

Je serai particulièrement malpoli si je ne vous répondez pas, cher associé. Il n’est encore âme qui m’a conquise, ou qui le fit suffisamment longtemps pour me retenir. Mais je suis gourmande et curieuse : je ne recule jamais devant de nouvelles rencontres
. Elle sourit avec ferveur, et recula brusquement dans une fausse bascule.

Sa chaise s’était renversée vers l’arrière, et la sylphide s’était retrouvée par terre. Un coup du sort, de l’alcool ? Que nenni, un autre de ses plans machiavéliques.
En se relevant, elle envoya à Lucius un faux air accusateur. Mon cher, on ne renverse pas ainsi une dame ! N’ayez crainte, si c’est à vous de perdre votre redingote, nous y arriverons tous un jour.

Le moment de la révélation approchait, et elle eut une nouvelle idée au même moment. Etendant discrètement son pied sous la table, elle se contorsionna assez pour caresser le genou du sage du bout du pied, jouant avec la direction du geste pour faire croire que la provenance de cet affront provienne de Lucius aux yeux de l’éclaris. Les graines de la discorde semées ? Mäje ne relâchait pas la pression, et savait qu’il manquait encore des opportunité pour jouer les démones. Et du pied, elle fit glisser vers elle le premier vêtement qui lui passer devant : une chaussette, dont elle ignorait le réel propriétaire, fut-ce Ishdir ou Lucius.
Mais on allait montrer l’ultime carte… Celle qui déterminerait qui serait le prochain dénudé. Le courtier approcha sa main de la carte truqué, et la souleva, révélant un roi. Une carte splendide que tout le monde aurait pu savourer… Si Mäje ne venait pas de prendre une profonde inspiration sur son cigare, et n’éternua pas sur tout le jeu. La détonation fut si forte que tout le jeu parti en éclat, tant et si bien qu’on ne pourrait plus dire lesquels étaient de la partie.

Mes excuses, messieurs, mes excuses ! Dit-elle avec la main devant la bouche. Par ma faute nous perdons cette partie. Je suis bonne joueuse : je me dévoue. Se levant, elle attrapa les bretelles de sa robe, et la fit glisser tout le long de son corps pour révéler une plastique remarquable dont elle ne doutait pas. J’espère retrouver mes moyens pour la prochaines partie… Mais pour cela, mieux vaut être sûr.



Elle porta le coup final de sa stratégie mutine : dans un grand halo, Äjhem se tenait devant les deux hommes, son torse glabre et androgyne à la vue de tous, et doucement réhaussé de sous-vêtements féminins.

Messieurs… Äjhem, pour vous servir. Nous jouons ? Le chaffouin sourit, conscient du plan de la Dame. Elle ne manquerait pas de faire son retour dans quelques minutes, mais le duo immortels savourait déjà le succès de leurs nombreuses plaisanteries bonne enfant.

Pardon!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Sage Azuré ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Ishdir
:: Le Sage Azuré ::
Ishdir
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeMer 6 Mar - 22:04

Le serveur continuait de ramener des plats et sauces, capturant ainsi l’attention du sindarin, bien décidé à sombrer dans sa curiosité obsessionnelle de tout goûter et sentir. Il ne discerna donc pas la maladresse de la sylphide ainsi que la carte révélée. Cependant les yeux gris de la dame attrapèrent rapidement son attention, car elle commenta son choix de sauces moins salissantes. D’un ton joueur, celui ci répondit furtivement.

« Peut être ai-je fait une erreur, qui sait, votre maladresse aurait pu se retourner contre vous… »

Retournant à la dégustation des différents hors d’œuvre, il fut totalement surpris par l’exclamation de la gérante de relais.

« Là-bas, le roi d’Hesperia complètement nu ! »

Bien que le sage n’était pas vraiment intéressé par une telle vision, la curiosité le poussa tout de même à regarder autour de lui. Après une seconde d’exploration, Ishdir se permit de commenter ainsi :

« Je ne vois rien, très chère, êtes vous sûre que ce ne sont pas vos fantasmes qui se manifestent ? »

En se retournant, il aperçut l’ange ocre à quelques manigances. Mais elle avait apparemment déjà accompli ses méfaits. N’ayant que perçu des gestes, le sage azuré resta suspicieux, l’enjeu de la partie l’intéressait assez pour qu’il craigne une tricherie de la part de son adversaire. Il garda donc son attention sur elle, lançant furtivement de rapides coups d’oeil pour surveiller ses faits et gestes. Ceci paya puisqu’il finit par la surprendre en train de pimenter la liqueur de l’ami Rodolphe. Le sindarin bleuté parut quelque peu choqué qu’elle se montre si enfantine. On ne peut dire que cela lui plu, mais cela l'intriguait et l’encourageait à explorer toutes les facettes de cette charmante créature. Enfin il espérait tout de même ne pas être la cible de telle farce …

« Je serai particulièrement malpoli si je ne vous répondez pas, cher associé. Il n’est encore âme qui m’a conquise, ou qui le fit suffisamment longtemps pour me retenir. Mais je suis gourmande et curieuse : je ne recule jamais devant de nouvelles rencontres.»

Voilà une nouvelle qui ravit le nomade, en plus d’une preuve d’opportunité, les mots “curieuse” et “gourmande” étaient des traits qu’il partageait et appréciait. Toutefois il n’eut pas le luxe de répondre à cette dame, car celle ci disparue de son champ de vision avec fracas. La soirée se montrait fort étrange.

Continuant de consommer les plats apportés, il sentit soudain un coup de pied venant de Rodolphe. Intrigué, il pointa son regard à son égard pour comprendre la raison de ce geste impoli. Ishdir se souvint alors de ce pacte qu’ils avaient tenté de sceller ensemble. Il interpréta ce mouvement comme un signe d’acceptation et fit un clin d’oeil peu discret en sa direction.

Le moment fatidique arriva, qui allait être le perdant, qui allait être le gagnant ? Les agissements suspicieux de Mäje avaient ils porté leurs fruits ? Quel était son plan ? L’azuré attendait avec impatience le dénouement. Mais la dernière carte s’envola et se dispersa comme toutes les autres à cause, ou grâce, à la joueuse malicieuse. Ishdir voyait là une supercherie et sa tentative de se dérober à une main peu avantageuse. Pourtant il n’eut nul besoin de contester car celle ci se dénuda d’elle même … Était ce alors réellement des accidents ? Elle restait un réel mystère pour lui … Mais son attention était pour le moment bien plus porté sur le corps élancé et gracieux qui se découvrait à lui. Appréciant la vue, tout autant que l’attitude conquérante que celle ci arborait. Mais malheureusement cette délicieuse vision s'effaça de la pire des manières. A peine quelques secondes après que la robe toucha le sol, le corps féminin et basané laissa place à celui d’un homme.

Lui qui avait coupé l’herbe sous le pied dans une situation similaire, plus tôt dans la soirée, venait de subir le retour de bâton. Quel coup bas de la part de la sylphide, mais mérité. L’éclari était quelque peu décontenancé par cette nouvelle apparence.

« Euh .. Qui .. Que … Quoi … Êtes vous toujours Mäje ? »

La découverte d’une nouvelle apparence et d’une nouvelle personnalité était un réel plaisir pour le curieux sindarin, mais la savoureuse figure qu’il venait de voir lui restait en mémoire, et lui donnait comme un goût d’inachevé. Il n’avait pour l’instant qu’une envie, c’était de retrouver le met délicat qu’on lui avait retiré de la bouche. Il tenta de calmer son désarroi en entamant un nouveau plat. La mal chance choisit le bon moment pour frapper et le sindarin recracha la bouchée qu’il venait de prendre. Salé de façon exécrable, le plat était immangeable, quel gâchis. Il se souvint du comportement de la dame, et reconnu ici une de ses farces peu subtiles. Mais cela lui donna une idée, il était peut être temps d’user de malice et de ruse à l’instar de cette sournoise joueuse.

Il fit un geste au serveur, il avait un plan en tête peu subtile, mais qui pouvait peut être marcher.

« Pouvez vous me trouver ceci ? »
« Si Monsieur fournit les dias, nous avons tout ce que vous pouvez souhaiter.»
« Ne vous inquiétez pas pour ça, je paierais.»

Et dans un élan de fumée celui ci réapparut quelques secondes plus tard, avec la denrée rare et précieuse demandée. C’était un mélange d’herbes aromatiques très savoureux. Il sortit son narguilé de sa besace magique et l’alimenta avec son nouvel achat. Il tira sur son appareil maintenant pleinement opérationnel et souffla des vapeurs aux fragrances enivrantes en direction de l’homme qui avait remplacé Mäje.

« Je ne sais pas vous, mais je pense que mon amie au corps plus … courbé aurait apprécié goûter à de telles saveurs vaporeuses .... Si elle daigne nous honorer de sa présence, et de ses charmes, je saurais me montrer généreux et partageur ... »

La négociation avait commencé, cela lui rappela leur première rencontre.






Sa parole est d'or ( #ada03b )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeVen 8 Mar - 19:29


:: FIN DU DÉFI... ::

Vous aviez 2 semaines pour réussir votre défi.

MES FÉLICITATIONS

A Mäje et Ishdir!

Vous avez tous les 2 remporter votre juste récompense que voici :

Le Souffle de Morphée :
(5 doses)
Si vous avez aimé votre rêve et que vous vous êtes bien amusé à croiser vos camarades, sachez que vous pourrez y retourner à tout moment grâce au Souffle de Morphée. il s'agit de petite fiole qui contient ce qui semble être un gaz qu'il vous faut humer à plein poumon. L'effet sera rapide et en moins d'une minute, vous serez au pays des rêves. Tout vous semblera bien plus réel qu'un rêve normal. Notez que cette fois, vous ne pourrez rester là bas que pour une durée limitée, soit l'équivalent d'une bonne nuit de sommeil uniquement.


Le Philtre de Bénégonde :
(3 doses)
Ce Philtre est littéralement une potion d'amour... mais à durée limitée. Cela se présente dans une petite fiole, et cela n'a ni goût, ni odeur. Faite boire une dose à la personne de votre choix et cette dernière tombera littéralement amoureuse de vous pendant 24h (et vous aimera à sa façon - attention aux gens jaloux!!). Pour savoir si la potion fait effet, sachez que la personne touchée aura un petit point rouge qui apparaîtra sur sa pupille et disparait une fois que le charme n'agit plus. Une fois l'effet fini, ces personnes n'auront que des souvenirs troubles de leur journée et auront un effet proche de la gueule de bois.


Lucius, tu es malheureusement disqualifié puisque tu n'as pas pu participer.


:: ... POUR LA SUITE? ::

Vous avez peut-être relevé votre défi, mais vous vous amusez encore bien? Aucun problème. Sachez que vous pouvez prolonger votre rêve en compagnie de vos camarades tant que vous le souhaitez.... jusqu'à votre réveil.

Ce réveil sera soudain. Vous ouvrirez les yeux à l'endroit même où vous vous êtes assoupi. Vous pensez peut-être que cela fait des heures? Erreur. Vous n'avez dormi que cinq minutes!!! Vous aurez une bien drôle d'impression car tout vous aura paru bien réel. Mais ce n'était qu'un rêve, n'est-ce pas?

Et bien, si un jour vous croisez l'un de vos camarades jeux, vous vous rendrez compte que peut-être, tout n'était pas si illusoire que cela.... et que vous avez des souvenirs communs. Alors, j'espère que vous n'avez rien fait de trop compromettant?




SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match 744275Sanstitre1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Dame des Sables ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mäje
:: La Dame des Sables ::
Mäje
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeMar 12 Mar - 17:11

Avec un sourire de chat, Äjhem répondit au Djinn avec ses yeux dorés, et son air mystérieux et chaffouin. Si lui et Mäje partageait le même vaisseau, il ne semblait il y avoir rien d’autres pour unir les deux individus. Haut, élancé, androgyne, il aurait pu passer sans problème pour un lhurgoyf avec ses yeux dorés et ses cheveux blancs et longs. Son caractère, également, n’avait rien à voir avec celui de son alter ego féminin. Plus discret et moins extraverti, il se sentait néanmoins d’humeur joueuse, et badine. Et la réparti du sage bleu ainsi que sa ténacité lui plaisait beaucoup, il aurait sûrement était un homme pour lui – si il ne semblait pas présenter un tel épanchement pour les courbes de son autre.
Le jeu serait donc de débusquer Mäje de son terrier… Une tâche pas si ardue que ça, mais il allait se plier au jeu.


Vous savez visiblement comme lui parler, Djinn. Elle a effectivement un penchant pour la fumée que je n’ai pas, et vous dégainez les bonnes armes pour l’apâter hors de son refuge.

Au même moment, le courtier réapparut de son nuage et recommença à distribuer les cartes. Il regarda rapidement leur main : un deux, et un neuf. Pas très alléchant… Elle aurait mieux fait de ne pas faire le zouave à la précédente partie, et ils auraient été épargnés de ce cruel sort. Car les Dieux du jeu ne semblaient pas réunis pour leur apporter la victoire à ce tour, sauf si la main des deux autres s’avéraient moins bonnes, ou que le jeu leur donnerait raison. Faire tomber encore un vêtement dans son cas sonnerait pour l’un ou l’autre le glas de la nudité, et bien qu’ils ne soient pas gênés par cela, ils l’étaient plus par la défaite. De plus, L’avant-goût du sage bleu dénudé avait fait son travail et Mâje ne serait pas contre le retour de ce beau spectacle. Ce sera au jeu de trancher.

Les vapeurs du narguilé remontèrent brusquement dans ses narines, et avaient réellement l’air délicieuses, même Äjhem en était conquis. Epicés, et pourtant doux et suave à la fois. Cela sentait comme un vrai délice pour ceux qui pourraient le goûter. Et pourtant, l’immortel était résolu à autre chose :


Cependant, avant son retour, permettez-moi de savourer à mon tour le fruit de votre générosité. Vous ne manquez pas de bienveillance, et si vous devez dilapider votre fortune pour nous offrir ces cadeaux, alors je ne voudrai pas vous manquer de respect. Il entama avec élégance un plat qui se trouvait à sa gauche. Mais son sang ne fit qu’un tour, et il s’arrêta brusquement, rouge comme une pivoine. Du piment. Une tonne de piment. En sentant toute sa bouche rongée par les flamme infernal, il commença à maudire l’immortelle qui s’était prise d’une folie espiègle et qui avait noyé son délice sous les épices, et ceux sur plusieurs générations – sous sa barbe évidemment. Mais quelle… !

Il ne revint à lui que plusieurs secondes plus tard après avoir manqué de s’étouffer plusieurs fois avec le résultat de la connerie de son double. Et quel dommage, parce que le plat avait vraiment l’air délicieux. Il finit par reprendre son souffle péniblement, et des couleurs assez normales.


J’aurai dû m’en douter… Äjhem massa le bout de son menton avec une main las, regardant ses camarades avec les yeux encore humides. Me voilà à mon tour victime de cette supercherie. Puisse cette mésaventure me rendre plus chanceux face à vous.

L’odeur d’épices rempli ses narines si fort qu’il eut envie de goûter à son tour à ce plaisir défendu, acte qu’il s’était toujours défendu de faire. Dans son trou, il sentait bien que la sylphide se débattait pour revenir, et pour saisir la perche qu’on lui avait tendu. Après tout, le sage offrait ce délice avec bienveillance, ce serait dommage de ne pas y goûter. Défait, et déçu de sa main, Äjhem finit par se rendre, laissant le reste de cette funeste partie à la joueuse.

Je vous la rend, Monsieur, elle est toute à vous.





Dans la même cavalcade, son corps se transforma pour laisser de nouveau place à la plastique élégante de Mäje, subtilement camouflé par des dessous de dentelles et de soi. Elle n’avait jamais été honteuse face à cette apparence, et encore moins quand on savait qu’elle en été à l’origine. Chaque parcelle de sa peau était comme elle l’avait voulu, et elle estimait toujours qu’il était dommage de ne pas le montrer si l’occasion se présentait. Aussi n’avait-elle aucun problème avec sa propre nudité, bien qu’elle passe son temps dans les plus beaux habits. S’exposant au regard doré du sage, elle plia le coude pour découvrir sa main. Terrible. Faites que la chance soit avec elle…

L’odeur lui enivra le nez avec puissance : que c’était agréable de le sentir soit-même. Fière d’être de retour dans la partie, elle ne manqua pas de titiller son comparse de jeu, se sentant à peu près de retour dans son état normal.


Eh bien, cher Djinn, j’espère que ce sera à vous de perdre cette manque : je me sens bien trop déshabillée pour que vous portiez tous ces vilains habits. Dit-elle, féline. Et puis, vous m’avez tiré de ma cachette avec une fine odeur : comptez-vous jouer les égoïstes et me laisser profiter de cette odeur de loin ?

La négociation n’était pas allée bien loin, mais elle voulait essayer de la pousser : Mäje comptait bien remporter cette manche, et complètement intègre, cette fois-ci. Même si son regard était pour l’instant accaparé par le sag et sa tige vaporeuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Sage Azuré ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Ishdir
:: Le Sage Azuré ::
Ishdir
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeMer 20 Mar - 20:16

Ajhem semblait quelqu’un de très appréciable et courtois. Quelque chose qu’il avait en commun avec son autre personnalité. Enfin c’est enfin que l’éclari voyait la chose. Il était un peu gêné de ne pas pouvoir proposer des bouffés de narguilé à ce parfait inconnu. Ishdir dut combattre ses pulsions généreuses pour en satisfaire des plus primaires. Lui, homme de science et d’esprit, n’était toutefois pas épargné par les charmes féminins. Et le fantôme du corps presque dénudé de Mäje se rappelait à lui par les sous vêtements que l’homme arborait nonchalamment.

Mais pour le moment sa proie semblait s’être terrée loin de ses yeux avides. Ou était-ce cet homme qui avait repris le dessus à l’insu de la jeune femme ? Le timing paraissait trop parfait pour cette hypothèse, mais si elle s’avérait vraie, son stratagème grossier ne serait pas d’une grande utilité. Enfin à défaut d’autre chose, il pouvait apprécier le goût et l’odeur de son délice fumant. Il ferma les yeux afin de mieux isoler ses sens et en saisir toutes les subtilités. Il ne remarqua point les mésaventures de son comparse et ne rouvrit les yeux qu’à sa dernière parole.


« Je vous la rend, Monsieur, elle est toute à vous. »

Et dans un élan de fumée, la splendide créature tant désirée réapparut. Tout comme un animal qui aurait peur qu’on lui vole sa gamelle, les yeux gourmands du sindarin s’empiffrèrent de cette vision et n’en perdirent pas une miette. Il avait bien trop peur qu’elle disparaisse aussi brusquement qu’elle s’était révélée. Pendant un moment le sage azuré avait imaginé que ce subterfuge était une façon de se cacher, par timidité. Pourtant son attitude était tout sauf discrète ou réservée. Pas de main pour cacher son corps, pas de replis sur soi ou de regard gêné. Il croyait même que la dame cambrait son dos avec fierté et se laissait déguster sans ciller.

« Eh bien, cher Djinn, j’espère que ce sera à vous de perdre cette manche : je me sens bien trop déshabillée pour que vous portiez tous ces vilains habits.. Et puis, vous m’avez tiré de ma cachette avec une fine odeur : comptez-vous jouer les égoïstes et me laisser profiter de cette odeur de loin ? »

« Je vous ai promis d’être partageur si vous reveniez, n’est il pas ? Je tiens toujours mes promesses.»

Ishdir disposa son narguilé à égal distance entre la dame et lui. Muni de deux tuyaux distincts, chacun pouvait profiter de ce plaisir en même temps, il fallait juste se rapprocher un peu.

« Vous êtes peut être un peu plus … apparente que moi, mais nous sommes pourtant à égalité. Il ne me reste que deux vêtements avant de devoir abdiquer. De toute façon, la chance décidera pour nous. » Après une petite pause, il continua sur un autre sujet. « Je m'excuse de mon comportement envers votre autre ... consistance. Dans un autre contexte je serais ravi de le rencontrer, il m’a l’air fort intéressant. Mais pour le moment je préfère juste conclure notre petit jeu. Je n’aime pas les choses inachevées.»

Sa main n’était pas mauvaise, mais pas excellente non plus. Les tours se succédèrent et les cartes se révélèrent pour enfin arriver à la révélation finale. Mais alors que le sindarin avait les yeux absorbés par la dame à ses cotés, il avait totalement oublié Rodolphe, ce cher Rodolphe qui révéla une main de maître. Aucune chance de rivaliser face à une telle armée de pique. Les autres joueurs durent se soumettre et devaient maintenant se plier au gage imposé. Un vêtement devait tomber pour chacun d’eux. Avec un petit soupir, le sindarin bleuté se leva et fit disparaître sa tunique sans plus de simagrée. De nouveau en pagne au milieu de la pièce, il était un peu déçu du résultat. Il allait toutefois pouvoir se consoler avec la punition de Mäje. Ses courbes avaient été dévoilées, mais les détails de son corps restaient encore à être révélés.

PS : N'hésite pas à me dire si la conclusion de la manche te dérange ou si tu voulait passer plus de temps à la détailler :) A bientôt.






Sa parole est d'or ( #ada03b )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Dame des Sables ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mäje
:: La Dame des Sables ::
Mäje
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeMar 2 Avr - 19:04

Satisfaite et étrangement épargnée des courants d’air, Mäje tendit le bras vers la tige pour profiter à son tour de la douce fumée, rapprochant sa chaise au passage en un petit mouvement de bassin. Le goût était assez spectaculaire, elle devait l’admettre, et savoura encore plus la sensation de fumée qui coulait dans sa gorge.

Vous maîtrisez l’art et la manière pour les jeux de fumées, cher Djinn.
Elle souffla devant elle le contenu de ses poumons. Et je pris pour que les augures soient de mon côté ! Ca serait très dommage si nous ne finissons pas sur un pied d’égalité.

Elle lui lança un sourire plein, tout en profitant de la fumée qui dépassait par petites notes de ses lèvres sombres. Dire qu’ils étaient à commune mesure était peut-être un peu léger, tant elle était au bord du précipice de la nudité alors qu’il était encore couvert de tissu. Mais tel était le jeu ! Elle ne s’en plaignait pas autrement, tant qu’elle parvenait à faire tomber cette foutue chemise de cette peau bleue. Mais le dieu du jeu avait les cartes en main. Et pas dans la sienne visiblement : c’était un miracle si elle parvenait à éviter le couperet. Elle était joueuse mais pas à outrance. Elle attendrait deux tours, et si les astres étaient contre elle pour cette partie, mieux valait ne pas insister.


Vous avez bien raison, Äjhem est charmant
. Dans un coin de son esprit, il soulevait son chapeau imaginaire en guise de salutation invisible à l’attention de l’eclaris. Il vous salut, au passage, et serait ravi de vous connaître également. Nous sommes foncièrement différents vous savez, il aurait de nombreuses choses à vous apprendre. Mais il n’a pas pris votre hâte pour ombrage, ce n’est pas son genre.

Mais elle restait soucieuse par l’avancée du jeu, et sirotait pensivement quelques lampées du verre à côté d’elle. Lucius ne disait pas grand-chose, mais quelque chose lui murmurait qu’il avait le contrôle – et tel qu’elle le connaissait, c’est-à-dire peu mais assez, il avait toujours le contrôle. La défaite était proche… Très proche… Trop proche pour qu’ils y échappent. Mais elle se consolait de son absence de salut par les œillades pas très discrètes et délicieuses de son voisin de gauche, tout en savourant la fumée qu’il partageait avec elle. Il était élégant et charmeur, et elle se satisfaisait que le charme opère facilement. C’était un jeu auquel elle était toujours heureuse de jouer… Et elle était allègre d’avoir un adversaire de cet acabit et de ce charme exotique et bleu.


Et bien, quelle main !
S’exclama-t-elle quand Lucius révéla son carré de pic, une chance incroyable à ce niveau de jeu. J’ai peur de ne pouvoir plus rien faire… Djinn, après vous.

Si elle devait finir nue comme un verre, alors elle voulait d’abord savourer son bonbon avant de tomber au combat. Se retournant sur sa chaise et croisant ses jambes devant elle avec une élégance féline et une impatience non dissimulée, elle aspira une dernière bouffée de fumée en dévorant l’eclaris des yeux, ravie de retrouver en un instant le spectacle qui s’était dérobé de son regard quelques minutes plus tôt. Il cachait son jeu, à s’habiller avec ses amples redingotes sans arrêt. C’était un homme charmant aux nombreux atours.
Mais il était venu le moment de faire tomber ses dernières cartes, et sans plus d’annonce, elle se leva, et dans un geste minutieusement détaillé, elle fit tomber une bretelle, plus deux, et son déshabillé de dentelle tomba à ses pieds avec légèreté, la révélant tout à fait nue. Il n’y aucune main ni aucun geste pour se cacher, simplement un léger mouvement de bassin. Avec une curiosité, elle observa la réaction de ses pairs, un petit sourire grisé aux lèvres.


Et bien, me voilà à découvert. Elle haussa les épaules, défaite, avant de se rasseoir sur son siège, finalement assez satisfaite d'être à la merci des regards. Et il faut savoir une chose : je n’aime pas perdre. Mais maintenant que je n’ai plus rien à retirer, je peux m’appliquer à vous voir complètement nus. Un nouveau tour ?

Elle regarda le Djinn avec des yeux pleins de sous-entendu, mais elle ne savait pas jusqu’où ce rêve étrange les menait. Ou même si il allait durer encore longtemps. Peut-être était-ce le fruit de son imagination ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le Sage Azuré ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Ishdir
:: Le Sage Azuré ::
Ishdir
MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitimeDim 7 Avr - 15:13

Maintenant qu’il avait révélé sa musculature anormalement bien dessiné, il pouvait se reconcentrer sur l’ange à la peau dorée qu’il convoitait. D’une gêne absente, il se rassit sur son siège de façon totalement décontractée. Maintenant bien installé il pouvait pleinement apprécier le spectacle qui se déroulait devant ses yeux.

D’un geste simple et rapide, Mäje se délaissa de ses poids de tissu pour n’être plus que de nue vêtue. Et la vue était incroyable, Ishdir avait connue plusieurs femmes dans leur intimité mais aucune ne rivalisait avec un corps si finement … taillé. Toutes les petites traces d’imperfection qu’on peut généralement apercevoir avaient été effacées. Ce corps semblait avoir été façonné comme un artiste peint un tableau. Le sage bleuté était autant fasciné par le paysage courbé qui s’était révélé, que par sa stature provocatrice qu’elle arborait. A une allure digne et fière, venait s’ajouter un petit sourire joueur ou charmeur, le piètre Don juan qu’il était ne pouvait faire la différence.

« Et bien, me voilà à découvert. Et il faut savoir une chose : je n’aime pas perdre. Mais maintenant que je n’ai plus rien à retirer, je peux m’appliquer à vous voir complètement nus. Un nouveau tour ? »

Comme un adolescent qui découvre la nudité pour la première fois, l’azuré se montra un peu hébété et n’arrivait pas à se dissocier du regard de la dame ou des attraits de sa peau dorée. Mais après une minute de plaisir, il se remit à opérer plus normalement.

« Voyons, dans ce jeu il n’y a pas de perdants, seulement des gagnants. Après tout, n’avez vous pas deux hommes à moitié dévêtus devant vous ? En tout cas, merci pour le festin, voilà une vue dont je ne me lasserais point … » Après une petite pause, il reprit sur un autre sujet. « Si vous n’avez plus rien à retirer, que dite vous de jouer pour un petit massage à la place ? »

Les cartes furent distribuées et les tours commencèrent à se succéder jusqu’à arriver au tour fatidique. La main du sindarin n’était pas si mauvaise, mais il semblait que la chance ait choisi une certaine équité. Car c’est la défaite qui lui ouvrit les bras. Bien déçue de ne pas pouvoir apprécier les gracieuses mains d’une certaine personne, il fallait qu’il se résigne à lui offrir sa plus simple tenue. Montrer ses muscles à une dame, n’était pas si étrange pour un homme, lui montrer le reste restait assez gênant. Surtout quand celui ci exprimait un désir apparent …

Mais le jeu était le jeu. Maintenant debout, il fit disparaître ses derniers feuillages pour finir nu comme un ver. Ses mains, par réflexes, dissimulaient son intimité, qu’il révéla petit à petit pour enfin se sentir libérer. Il jeta un regard à la dame pour apprécier sa réaction. Mais les mots devinrent distants et comme un miroir qu’on brise, le rêve commençait à se disperser. Il profita pleinement une dernière fois de cette vision de rêve et se réveilla de ce voyage onirique étrangement vivace. Ses sens pourraient presque encore sentir la fine odeur de son narguilé et ou la fraîcheur de la pièce. Mais non, il était bien là, sur le dos sa mule au milieu du désert et sous la chaleur ardente du soleil argyréen.






Sa parole est d'or ( #ada03b )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match   SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
SPECIAL CONCOURS => Jeux, set et match
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grande finale : Liverpool vs Milan AC
» le jeux du sam... sam'dit !!
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Match Pre-saison
» Cote et match L1 Journée 17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Phelgra, le continent sombreTitre :: Ridolbar, la ville corrompueTitre-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !