Pause méritée, Rencontre enivrée

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Pause méritée, Rencontre enivrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Ecuyère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mary Kil'ci
:: Ecuyère ::
Mary Kil'ci
MessageSujet: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeDim 3 Mar - 0:09

Les deux mercenaires avaient quitté le campement du Roi depuis maintenant 3 jours. Profitant d'avoir obtenu une avance sur paiement Walter avait décidé que ce soir ils s'arrêteraient dans un petit bourg du charmant nom de Holden afin de profiter de la chaleur de sa taverne et de sa bière et son vin à bas prix.

Mary avait haussé un sourcil en entendant cette décision mais n'avait rien dit. Elle se doutait que Walter allait en profiter pour s'enivrer et raconter à qui voulait bien l'entendre ses exploits. Enfin au moins elle passerait une soirée au chaud et mangerait un repas plus consistant que l'habituelle nourriture de route.

Ils étaient donc finalement arrivés "Au Comptoir Fendu". Il s'agissait d'une peu fringante petite bicoque bruyante et passablement malodorante, sans doute dû aux poivrots pissant allègrement juste devant le pas de la porte.
A l'intérieur une dizaine de table de bois, un comptoir donnant sur les cuisines et un âtre où une belle flambée réchauffait agréablement la pièce.
On y trouvait également un assortiment de paysans du coin, de voyageurs et ce qui semblait être un groupe de mercenaire  mal fagotés pouvant aussi bien être des bandits de grands chemin au vu de leur apparence.  Au total une bonne vingtaine de personne se pressait dans les lieux et buvait la bibine locale.

Lorsque Mary, seule femme mis à part les serveuses, fit son entrée le volume sonore baissa sensiblement l'espace de quelques secondes alors que plusieurs visages se tournaient vers elle.
Cela dura quelques secondes et les discussions reprirent assez vite.

Mary suivit Walter jusqu'à une table dans un coin de la pièce d'où il était possible de voir à peu près toute la salle et l'entrée. Un choix qui les éloigné du comptoir mais judicieux pour observer l'ambiance générale.

Mary commanda un demi-poulet. Elle laissa le soins à Walter de commander son alcool, et il fût suffisamment prévenant pour penser à lui commander une carafe d'eau.

Leur commande venait enfin d'arriver, et Mary entamait à belle dents son poulet en tendant la cuisse à Walter lorsque un homme s'approcha de leur table.
Il était visiblement bien éméché et parlait d'une voix pataude en mâchant la moitié des mots.

-hé la donzelle tu veux pas passer la soirée avec un vrai bonhomme ? J't'apprendrai ce que ça fait ! En plus j'me suis jamais tapé un monstre AHAHAH.

Durant son petit discours il s'était approché du côté de Mary, à l'opposé de Walter que la jeune fille sentait tendu.
C'est lorsqu'il fit mine de lui caresser la cuisse que Mary perdit son sang froid déjà émoussé par les propos insultant du pochard.
L'énergie divine se mit à circuler dans son corps et utilisant sa magie de vitesse elle attrapa d'une main la tête de l'homme. Avec l'accélération dû à la magie le visage de l'homme fit une rencontre tonitruante avec le bois de la table bien plus violente que la force réelle que pouvait déployer la jeune femme. L'homme s'écroula au sol en beuglant "Elle m'a pété le nez la connasse ! J'vais te buter !"

Alors que Mary shootait du pied dans le visage de l'homme à terre pour le faire taire elle vit du coin de l’œil que les supposés mercenaires, dont semblait faire parti le charmant homme à ses pieds, venaient de se lever et semblaient prêts à en découdre. La jeune fille haussa les épaules. D'habitude les bagarres débutaient quand Walter était saoul et finissait par se sentir insulté quand un péquenaud mettait en doute ses histoires. Cela étant dis ça ne serait pas sa première prise de bec dans une taverne. Et puis après trois jours ennuyeux la jeune fille avait bien envie de se défouler pour évacuer la tension que lui procurait la mission dont elle était dépositaire avec son mentor.



Pause méritée, Rencontre enivrée Test_s11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chevalier Errant ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Walter Veldar
:: Chevalier Errant ::
Walter Veldar
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeDim 3 Mar - 1:28

Holden était plus un relais qu'un bourg, même si les quelques habitants et habitués le voyait plus beau ou plus grand qu'il ne l'était en réalité. Situé non loin de la frontière avec Noathis, il attirait généralement des marchands et des voyageurs. Et pas les plus nets. Pour venir chercher un repas dans un tel bouge, il fallait soit avoir des affaires importantes dans la région, soit essayer de faire profil bas.
Tandis que Walter, juché sur son destrier, suivi de son écuyère, Mary, approchait du bâtiment principal, qui servait de taverne et d'auberge, et dont une pancarte affichait fièrement le nom "Au Comptoir Fendu", il se demandait quel genre de personne y avait fait halte en même temps qu'eux.
Il les voyait déjà, des voyageurs en tenue sales et fatigués, des soiffards de la région et quelques lames itinérantes... Toute sa vie, le chevalier errant avait connu ce genre d'établissement tandis qu'il allait de région en région avec son mentor, puis pour lui-même. D'un côté, il trouvait ces établissements miteux et d'un autre, il s'y était tellement habitué qu'il en venait à apprécier y passer un peu de temps.

Ils laissèrent leurs chevaux dans les écuries aux soins des deux palefreniers, avant d'entrer dans le salle commune. Cette dernière était plutôt grande et une bonne dizaine de grandes tables y siégeait, en plus de quelques petites tables offrant plus d'intimité. Walter s'installa à l'une de celles-ci. Dans un coin, permettant d'observer la salle dans son ensemble. Ce genre de précaution devenait vite des réflexes quand on fréquentait souvent ce genre d'établissement.

La faune locale se composait des spécimens habituels. Seul une bonne vingtaine de mâles avait fait le déplacement jusqu'à ce point d'eau. Eau-de-vie naturellement... Les seuls spécimens femelles étaient les serveuses de l'établissement, devenues maitresses dans l'art d'éviter les mains baladeuses, ainsi que sa jeune écuyère, qui ne manquait pas d'être remarqué par le regard de ces soi-disant prédateurs.

Ils commandèrent du poulet, un pichet de bière et de l'eau. Ils ne parlaient pas. La fatigue de trois jours de chevauchée se faisait sentir. De plus, leur relation arrivait au moment où la jeune fille ne se confiait plus comme avant. En tant qu'adulte, elle était devenue à la fois plus affirmée, mais également plus réservée notait Walter. Ou peut-être se trompait-il... La rencontre avec le Roi, cette mission importante... Cela pouvait la perturber également...
Ils commencèrent à se restaurer quand un poivrot s'approcha d'eux et tenta, sans aucun doute, une technique de séducteur qui avait fait ses preuves. Malheureusement, la jeune fille ne se laissa visiblement pas convaincre par tant de hardiesse. C'est qu'elle avait des standards la petite !
Mais l'ivrogne ne se laissa pas démonter et crut peut-être déceler une ouverture dans la posture de Mary. Il tenta de caresser la cuisse de l'écuyère. Hélas, une fois encore, ses efforts ne furent pas récompensés. Enfin si, mais seulement par l'écrasement de sa face de séducteur ivre sur la table et la brisure de l'arête de son nez, ainsi qu'une belle coulée de sang par les naseaux.
Cet événement provoqua une sortie de piste dans la stratégie de séduction du pilier de comptoir et il se mit à improviser des approches comme "Connasse ! J'vais te buter !" qui ne parvinrent pas plus à faire chavirer la belle aux cheveux cendrés. Cette dernière, ingrate jeune fille dans l'arrogance de son âge, se contenta d'un coup de pied bien senti pour toute réponse.

Les compagnons du pauvre éconduit sanguinolent se levèrent pour le secourir dans un acte de solidarité d'une bravoure très éculée...
Voyant son écuyère leur faire front, il poussa un soupir, but une bonne gorgée de bière et se leva à son tour. Il était en armure et portait son vieux surcot pour éviter de salir les neufs. Son épée toujours au fourreau, il se plaça à côté de la jeune fille et déclara, sûr de lui :

- Tout le monde se rassoit bien gentiment, où il recevra une leçon autrement plus violente que celle qu'a reçu ce tocard d'ivrogne !


Pause méritée, Rencontre enivrée 1550329792-ai8hbr85iqh01
Image tiré des artworks de Kingdom Come Deliverance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeLun 4 Mar - 19:46

Omar aimait bien de temps en temps s'arrêter à un bourg et s'attabler à une taverne certes pas si bien fréquentée que cela, mais qui pouvait avoir ses charmes. Par exemple celle-ci n'était pas fréquenté uniquement que par des personnes distinguées, mais au moins il pouvait se faire une idée du profils de certains voyageurs…

Ou bien, il pouvait en profiter pour assister ou même participer à une bagarre d'auberge comme celle qui semblait partie pour débuter en fanfare alors qu'un groupe de goujats semblait se fâcher avec un chevalier errant visiblement et une jeune femme qui accompagnait celui-ci et qui était du genre à frapper les personnes trop entreprenantes… Intéressant pensa t-il en se levant de sa chaise avant de dire en s'approchant peu à peu de ce groupe de deux personnes justement.

« Allons mes bons sieurs, calmez vous ! Il n'y a pas mort d'homme après tout et puis surtout qu'est-ce que vous allez y gagner vous tous à part des gueules cassées ? Je vous propose juste de vous rasseoir et de recommencer à boire vous tous comme si de rien n'était, un seul homme vient d'apprendre l'humilité ce soir, pas besoin que d'autres fassent de même... » Mais évidemment, et ce n'était pas pour lui déplaire la petite bande de rustres qui avaient de légers airs de bandits ne semblaient pas l'entendre de cette oreille...

Et à vrai dire ils ne prirent même pas la peine de répondre par des paroles, ils tentèrent de les frapper directement, dont deux ivrognes qui s'en prirent à Omar lui même qui par réflexe saisit une choppe de pierre plutôt solide et percuta avec la visage d'un homme lui faisant face, puis tenta d'en repousser un autre plutôt que de sortir ses armes… Autant dire qu'une magnifique bagarre d'auberge venait d'éclater et le pire… C'est que d'autres vinrent rapidement la rejoindre alors qu'ils n'avaient aucun rapport avec celle-ci à la base, comme quoi il n'y avait pas que lui qui recherchait des fois un peu d'amusement.

Le problème, c'est que l'un d'entre-eux sortit sa dague et que visiblement il voulait s'en prendre à la jeune femme… Par réflexe Omar projeta donc son adversaire vers le contrevenant...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Ecuyère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mary Kil'ci
:: Ecuyère ::
Mary Kil'ci
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeMar 5 Mar - 17:27

Mary s'était finalement levé et toisait son adversaire au sol sous lequel une belle flaque de sang commençait à se former.
Elle faisait front face à une demi-douzaine d'homme pour la plupart bien plus grand et costaud qu'elle. Elle les fixait avec l'inconvenance de la jeunesse comme pour mieux les provoquer. Ce fameux regard que Walter ne supportait pas qu'elle lui lance et il qualifiait alors Mary de petite sotte effrontée.

En l’occurrence Mary était à la fois surexcitée par l'adrénaline et son envie de rompre la monotonie du quotidien et en colère d'avoir une fois de plus était traité de monstre et vu comme une faible femme dont on pouvait disposer sans problème.

Walter tenta bien de calmer tout le monde en imposant sa haute stature armurée.
Alors qu'un instant de silence pesant et tendu s'installait un homme, visiblement un bourgeois, se mit à faire un petit discours fort peu convaincant pour des soûlards complètement saoul et cognitivement bien loin d'être atteignable par la voix de la raison.

La fin de son discours sonna le glas de l'hésitation et le chaos s'empara de la taverne. Mary ne voyait pas bien ce qu'il s'était passé du côté de l'homme ayant prit la parole. Elle voyait que les clients, pour la plupart complètement éméchés, se jetaient dans la bagarre avec des cris ressemblant presque à une joie sauvage de pouvoir laisser libre cours un instant à leurs instincts primaires.
Le Comptoir Fendu était donc le théâtre d'une bagarre de taverne en bonne est dû forme !

Mary esquiva un premier coup de poing rendu lent par l'alcool et en profita pour mettra une manchette dans la glotte de son assaillant. Il s'effondra en tentant de retrouver son souffle.
Elle vit du coin de l’œil une lame fondre vers son flanc. Instinctivement elle augmenta encore le flux d'énergie divine coulant déjà dans ses veines. Alors qu'elle effectuait une esquive surhumaine celle-ci fût rendu inutile par le bourgeois qui venait de pousser un de ses adversaires sur l'agresseur de Mary. Elle croisa son regard éberlué de l'avoir vu esquiver par anticipation lié à la magie. Elle se permit de lui faire un petit sourire et se fendit d'un 'Merci'.
Se projetant vers l'avant elle passa à toute vitesse à côté de l'homme qui était entrain de les aider et enfonça la cuisse de poulet qu'elle tenait dans la main au fond de la gorge d'un homme. Celui-ci se tenait debout derrière Omar et allait lui fracasser le crâne avec un tabouret. Il poussait un cri sauvage qui fût interrompu par le pilon de poulet venu se loger dans sa gorge.
Il écarquilla les yeux et dans un instant de panique lâcha le tabouret qu'il tenait au dessus de la tête dans le but d'extraire le pilon envahissant. Les lois de la physique le rattrapèrent bien vite lorsque son arme improvisé lui frappa le crâne. Il tomba alors à la renverse en suffoquant et avec le regard flou.
Mary en profita pour faucher un troisième homme avec une rapidité stupéfiante, elle se baissa, projetant l'une de ses jambes avec puissance et frappa derrière les genoux d'un homme occupé à essayer de frapper Walter avec une chope.

Tout autour d'elle le combat prenait de l'ampleur. Mis à part l'homme à la dague les autres combattants avaient eu la présence d'esprit de rester dans la plus pure tradition des combats de taverne en respectant le fameux adage "Utilise le mobilier, pas ton épée" !


Pause méritée, Rencontre enivrée Test_s11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chevalier Errant ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Walter Veldar
:: Chevalier Errant ::
Walter Veldar
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeMar 5 Mar - 17:57

L'intervention d'un autre chevalier, au vu de son armure d'un aspect plus luxueux que celle de Walter, n'arrangea rien. Un joyeux chaos s'empara de la salle et tout le monde y alla de sa participation. La solidarité était comme une façon de vivre par ici. Peu importe la raison, s'il y a baston, met donc un gnon ! Les compagnons de l'homme ayant subi les foudres de Mary formait une espèce d'équipe dans cette mêlée, mais celle-ci se désagrégea bien vite quand tout le monde se jeta sur tout le monde. L'autre chevalier semblait lutter avec Walter et son écuyère. Tant mieux, cela faciliterait les choses.

Tandis que chacun s'occupait de ceux qui entraient dans son champ de vision, Walter assomma un des imbéciles à s'être levé pour défendre le séducteur aviné. Il se contenta un crochet de droit en plein dans la face. Son poing étant dans son gantelets métalliques, le nez et la mâchoire de son opposant rendirent les armes en un instant.
Un paysan atterrit sur un des belligérants qui avait brisé la règle tacite de toute bagarre de taverne : pas de lame !

Le chevalier errant souriait tandis qu'il repoussa deux hommes en arrière. Il en souleva un et le jeta sur sa droite. Ce dernier retomba en plein sur le comptoir du patron. Le choc brisa le meuble qui se fendit en deux. Devant l'ironie de la situation, Walter fut prit d'un rire retentissant. Tout en rigolant, il écrasa le pied d'un homme avec sa botte et le gifla violemment, ce qui eut pour effet de le faire tituber, puis trébucher sur la jambe d'un autre ivrogne.

Il s'empara d'un pied de chaise qui trainait, résultat d'un coup de chaise précédent et se mit à batailler avec d'autres hommes, également armée de mobilier récupérer sur le champ de bataille. Il réussit à désarmer un jeunot et sauta prestement sur l'une des longue table du centre de la salle. Maintenant en hauteur et ayant un peu de répit, il s'écria à l'attention du chevalier qui était venu les aider :

- Merci bien, messire ! C'est une belle après-midi pour faire des rencontres comme celle que nous venons de faire !

Terminant sa phrase, il asséna un coup de pied dans le menton d'un vieux poivrot mal rasé qui portait un chapeau de paille. Ce dernier tomba sur un banc, inconscient.
Voyant son écuyère encerclé. Il se jeta dans la mêlée pour briser le cercle qui la cernait. Dans son élan, il étala un homme et réussit à frapper à l'avant bras un autre, qu'il reconnut comme étant l'un des compagnons de celui qui avait tenté sa chance avec Mary.
Il se retrouva dos à dos avec son écuyère, prêt à en découdre !

- Fais attention à ta garde, gamine ! Et positionne mieux tes appuis, cela donnera plus de force à tes coups !


Pause méritée, Rencontre enivrée 1550329792-ai8hbr85iqh01
Image tiré des artworks de Kingdom Come Deliverance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeJeu 7 Mar - 17:34

Omar entreprit de saisir rapidement une table, au sens littéral, mais pas trop grande non plus rassurez vous après avoir aidé la jeune femme et… Il l'utilisa ensuite pour cogner des gens, pas non plus trop violemment pour ne pas les tuer, mais de quoi les effrayer et les sonner... Oh, nul besoin de préciser d'ailleurs qu'il insuffla de l'énergie divine en lui pour y arriver sans trop de mal, lui permettant ainsi de soulever avec aisance cette petite table comme s'il avait en main seulement un pied de celle-ci…

Mais, malgré cela il dû avouer que l'intervention de la jeune femme concernant le malotru qui avait tenté de le frapper par derrière était agréable et tout à fait adéquate comme il le dit aimablement en donnant un coup de table à un gaillard musclé à côté de lui.

« Merci à vous damoiselle ! » Et disons que la bagarre se déroulait plutôt bien pensa t-il, mais comble de l'originalité pour nettoyer un peu il décida d'user avec son arme improvisée de la tactique du bélier. En somme il mit le haut de la table devant lui en la saisissant bien et repoussa beaucoup de monde en avançant avec… Bon, il allait sans doute devoir rembourser tous les dégâts causés à l'aubergiste, mais il fallait avouer que ce fut efficace car il arriva ainsi à bousculer pas moins de dix personnes qui se vautrèrent alors misérablement par terre…

« Et vous deux ! Que diriez-vous que nous nous dégagions un passage jusqu'à la sortie ? Nous n'aurons qu'à revenir rembourser l'aubergiste quand tout ceci ce sera un peu calmé... » Proposa t-il alors en s'approchant d'eux après cette petite démonstration de force amusante… Alors qu'il avait encore cette table en main et qu'il semblait la porter sans trop de mal malgré le fait qu'il ne paraissait pas si musclé que cela, ce qui témoignait évidemment du fait qu'il employait la magie…

Quoiqu'il en soit, sa proposition était faîte, à voir donc si cela les tentait, sauf si évidemment ils préféraient continuer à se bagarrer jusqu'au bout, après tout il pouvait être intéressant en effet de continuer à distribuer des gnons...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Ecuyère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mary Kil'ci
:: Ecuyère ::
Mary Kil'ci
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeVen 8 Mar - 0:22

Alors que Walter se retrouve dos à dos avec Mary elle entend l'autre chevalier la remercier. Elle lui adresse un signe de tête à travers la mêlée.

Elle hausse en même temps un sourcil et affiche un sourire amusée en voyant l'homme se battre avec une table. Elle n'est visiblement pas la seule à utiliser la magie pour s'amuser.

Écoutant les conseils de Walter elle envoie plusieurs coups de poings bien senti et à la vitesse décuplé par l'énergie divine à plusieurs pochards.
Tout à coup son champ de vision s'éclairci et elle remarque que l'homme intervenu après Walter vient de déblayer une bonne moitié de la salle avec sa table comme bélier.

Celui-ci les interpelle alors en proposant de sortir. Immédiatement Mary prend un visage boudeur. Elle commence tout juste à s'amuser et cet homme veut y mettre fin ?! Elle remarque qu'un groupe de quatre lascars se tient devant la sortie. Il s'agit visiblement du reste du groupe de l'importun qui a posé la main sur elle.

Les vieux veulent aller discuter dehors? Très bien mais pas avant qu'elle se soit bien défoulé !
Le Flux d'énergie divine qu'elle régulait jusque là devient un torrent dans son corps et elle sent la puissance l'envahir. Avec un sourire carnassier elle se jette en avant à une vitesse tout simplement inhumaine. D'un bond éclair elle atterrit au milieu des quatre hommes qui viennent tout juste de réaliser qu'elle s'est déplacé. Elle a l'impression qu'ils bougent au ralenti, comme s'ils étaient envasé ! Elle fracasse la cheville du premier en dosant mal sa force d'un coup de talon tournoyant. Elle saute pour esquiver un coup de tabouret beaucoup trop lent pour elle. Grâce à la magie et à ses capacités naturelles pour les acrobaties elle s'agrippe à une poutre et profitant d'un mouvement de balancier elle vient frapper le visage d'un deuxième homme les deux genoux en avant et se laisse tomber sur lui. Alors qu'il touche le sol, déjà inconscient, elle fait une roulade vers l'avant et déploie ses jambes à une vitesse effrayante. Plusieurs côtes du troisième larron se brisent avec un bruit sinistre et il s'effondre au sol, terrassé par la douleur.
Mary se remet sur ses pieds et esquive avec une aisance déconcertante la charge du dernier homme fou de rage. D'une manchette à la détente aussi rapide qu'un serpent elle frappe la tempe de l'homme qui s'effondre aussi sec.

Lançant un regard circulaire elle remarque avec joie qu'elle se trouve au milieu d'un vague cercle d'hommes inconscient. Elle sent peser sur elle le regard de Walter. Peut importe ce qu'il en pense, elle s'est bien amusée. Elle s'avance avec la nonchalance de la jeunesse vers la porte et sort sans se retourner, bien décidée à attendre les deux chevaliers à l'extérieur.


Pause méritée, Rencontre enivrée Test_s11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chevalier Errant ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Walter Veldar
:: Chevalier Errant ::
Walter Veldar
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeVen 8 Mar - 14:25

Leur nouvel ami proposa, alors qu'il venait négligemment de mettre hors de combat une bonne partie de la salle en utilisant une table comme arme, de sortir de la taverne avant que cela ne dégénère. Walter était bien d'accord avec lui, la bagarre avait fait assez de dégâts à l'établissement et assez de ses occupants se trouvaient hors d'état de nuire. S'il y avait un guérisseur dans ce patelin, il allait avoir des clients pour un moment.

Tandis qu'il se détendait un peu face à l'accalmie qui s'était installé dans la salle, il sentit Mary s'élancer avec une grande vitesse vers la sortie. Il eut tout juste le temps d'identifier le petit groupe qui bloquait la porte comme les compagnons de celui qui avait tout déclenché que Mary utilisa ses pouvoirs et sa vitesse pour leur asséner des coups d'une très grande violence. Les hommes gisaient au sol en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et leur blessure était plus importante que les autres. La violence et la haine qui avait conduit à porté ces coups agacèrent quelque peu Walter. Son écuyère ne savait pas se maitriser. Une bagarre de taverne... Passe encore ! Mais une telle violence ne manquerait pas d'attirer l'attention et des ennuis. Le contrôle de soi et surtout la lucidité de savoir quand frapper et quand s'en abstenir était quelque chose qui devait entrer dans la tête de cette imbécile de gamine ! Un jour, elle s'en prendrait à autre chose que des poivrots et cela aurait de graves conséquences pour elle !

- Sortons, messire, dit-il à l'encontre du chevalier qui leur été venu en aide. Je dois d'abord avoir un mot ou deux avec mon écuyère.

Il sortit à la suite Mary et la rattrapa. Il la retourna en l'attrapant par l'épaule et s'adressa à elle sèchement.

- Ce genre de violence n'est pas acceptable, gamine ! Cela va nous attirer des ennuis et attirer l'attention sur toi. Il va falloir que tu comprennes qu'on ne peut pas écraser quelqu'un avec une telle démonstration de violence et de pouvoir juste parce qu'on le peut ! Ces poivrots-là, leurs blessures vont sans doute les handicaper à vie et leur haine vis à vis des jeunes fille et surtout des lhurgoyfs n'en sera que plus grande !

Il la regardait droit dans les yeux d'un air sévère.

- Coller quelques gnons à des ivrognes dans une taverne, c'est une chose... S'acharner sur eux alors que la partie est gagnée, c'en est une autre, et plus grave !

Il ne lui laissa pas le temps de répondre et la planta là, avant de rejoindre leur nouvel ami et compagnon de bagarre pour faire les présentations.

- Ser Walter Veldar, fit-il simplement. Et la jeune fille qui boude est mon écuyère, Mary. Enchanté de vous rencontrer, chevalier.

Il tendit sa main pour serrer celle de son homologue avec un franc sourire. Ce dernier portait une belle armure ouvragée et était bien coiffé. Il arborait également une fière moustache bien entretenue qui ne faisait que souligner sa richesse.
Walter, quant à lui, portait toujours son armure, efficace mais peu reluisante et son vieux surcot. Il avait prévu d'enfiler le neuf avec le blason royal quand ils entreraient en Noathis. Il ne voulait pas l'abimer ou le salir avant que cela ne soit nécessaire. Il avait donc l'allure d'un chevalier désœuvrée. Malgré cela, il était heureux de rencontrer un autre chevalier, peu importait son allure. Surtout que ce dernier s'était rangé à leurs côtés sans hésiter dans cette petite animation de taverne.


Pause méritée, Rencontre enivrée 1550329792-ai8hbr85iqh01
Image tiré des artworks de Kingdom Come Deliverance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeDim 10 Mar - 20:55

Hum eh bien, il ne sut quoi penser en voyant la jeune femme littéralement passer à tabac en quelques instants un groupe de 4 hommes, la façon dont elle l'avait fait était disons peut-être un peu excessive pensa t-il en posant la table par terre et en rejoignant les deux voyageurs pour sortir de l'établissement, mais bon comme ce n'était pas son écuyère à lui, ce n'était donc évidemment pas à lui de lui faire la leçon…

Ce qui alla sans doute être le cas pensa t-il quand après qu'ils soient sortit on prit un temps congé de lui pour discuter en privé avant de revenir vers lui pour se présenter. Omar répondit alors avec bonne humeur au chevalier errant.

« Pour ma je me nomme Omar Tharn et je suis évidemment tout aussi enchanté de vous rencontrer, ne dit-on pas après tout qu'il n'y a pas meilleure manière pour des guerriers de se rapprocher que de se battre côtes à côtes ? » Et il ajouta ensuite avec un peu plus de sérieux après leur avoir si possible serré la main à tous les deux.

« Qu'est-ce qui amène donc deux de personnes de bons aloi comme vous dans les environs ? Pour ma part c'est le frisson de l'aventure, disons que je voyage pas mal par vocation plus que pour gagner ma vie, je n'en ai pas vraiment besoin. » Ou comment avouer qu'il était un type assez particulier de voyageur et probablement mercenaire, mais bon il fallait de tout pour faire un monde n'est-ce pas ? Quoiqu'il en soit il estimait qu'ils devaient être d'assez agréable compagnie malgré leur côté peut-être un peu rude, mais compréhensible envers les pochards, il ne manqua pas d'ailleurs de conclure avec humour.

« Je suppose que ça ne finis pas en bagarre générale à chaque fois que vous allez boire un coup dans une auberge, du moins j'espère ? » De quoi détendre un peu la situation en faisant de l'humour là-dessus après tout, autant décompresser un peu...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Ecuyère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mary Kil'ci
:: Ecuyère ::
Mary Kil'ci
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeJeu 14 Mar - 18:41

Walter avait rapidement rattrapé la jeune Lhurgoyfs à l'extérieur pour lui passer un savon sur son comportement.
Elle l'avait écouté avec une étincelle de colère dans le regard.
Après tout ces abrutis n'avait eu que ce qu'ils méritaient d'après elle. Et au moins ils apprendraient à se méfier des Lhurgoyfs. Ils ne seraient d'ailleurs probablement plus en mesure de s'en prendre à qui que ce soit et c'était une victoire suffisante pour Mary qui ne regrettait absolument pas son geste.
Elle adhérait à certaines valeur de Walter et donc de la chevalerie en générale. Néanmoins elle avait une vision de la justice personnelle basée sur le pouvoir et la force. Pour elle celui qui avait le plus de pouvoir ou de force finirait forcément pas obtenir gain de cause. Elle s'était donc fait justice sur ces porcs afin qu'ils comprennent bien la leçon. A cette pensée elle avait esquissé un sourire narquois, elle s'était aussi beaucoup amusé en faisant ça et elle avait aimé ce sentiment de puissance qui l'avait habité à ce moment là.
Elle était dans la fougue et l'expérimentation de ses limites si particulière de la jeunesse. Elle avait un besoin réelle et viscérale de tester sa force et ses limites. C'est au travers de ces expériences qu'elle commençait à faire émerger une ambition en elle.
Elle se rendait compte qu'elle avait une envie de force et de puissance. Après tout c'était ça qui permettait de gravir les échelons du pouvoir. Elle se rendait compte petit à petit que l'enfant d'esclave qu'elle était, c'est à dire une moins que rien, voulait compter et faire parler d'elle.

Pour l'instant elle avait une mission à remplir pour un Roi, c'était un bon début. Un léger sentiment de remords qu'elle chasse bien vite la traversa. Il y avait du juste dans les paroles de son mentor. Elle allait devoir se calmer pour éviter de mettre à mal cette mission importante. Se faire arrêter par la milice ne faisait pas partie du plan.

C'est avec un air renfrognée qu'elle se rapprocha des deux chevaliers entrain de faire connaissance.

Lorsque Omar posa sa dernière question la jeune écuyère ne pu s'empêcher de lever les yeux au ciel. De nombreuses excursions à la taverne finissait en bagarre, certes pas de cette ampleur, mais c'était tout de même récurrent. Elle s'abstint du moindre commentaire au vu de la colère de Walter à son sujet et se plaça légèrement en retrait du chevalier errant pour écouter la suite.


Pause méritée, Rencontre enivrée Test_s11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chevalier Errant ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Walter Veldar
:: Chevalier Errant ::
Walter Veldar
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeJeu 14 Mar - 19:03

Leur nouvel ami déclara s'appeler Omar Tharn. Le nom de famille lui disait vaguement quelque chose. Il n'avait pas de certitude, mais il pensait avoir déjà entendu parler de cette famille lorsqu'il avait visité Tyrhenium, mais il ne parvint pas à se remémorer à quoi ce nom de famille était lié. Sans doute une famille de marchands... Dans tous les cas, cet Omar Tharn semblait être un joyeux luron et s'exprimait avec une certaine sophistication. Ses manières étaient clairement celle d'une personne issu d'un milieu aisé.

- En effet, messer, répondit Walter. Mon vieux mentor répétait souvent qu'on ne trouvait ses véritables amis que sur le champ de bataille.

Le vieux ser Ohto lui avait dit ça un jour après un combat qu'il avait mené pour le compte d'un maitre de caravane. Il était aviné et blessé et Walter se souvenait qu'il avait cru que son maitre allait mourir ce jour-là, mais il s'était remis et avait repris sa route avec celui qui n'était alors qu'un simple écuyer.

Ser Omar reprit la discussion sur un ton plus sérieux. Il demanda les raisons de la présence de Walter et de son écuyère dans la région. Sans attendre la réponse de son homologue chevalier, il expliqua qu'il n'était qu'à la recherche de l'aventure et du frisson, sans avoir besoin d'être rémunéré. Cela confirma les impressions de Walter, son nouvel ami était un homme qui était loin d'être dans le besoin. La simple allure de son armure le prouvait, ses manières le criaient et ses ambitions le confirmaient. Après tout, qui d'autre que des riches partaient à l'aventure pour le simple frisson... En tout cas, seuls eux pouvaient se le permettre.

- Nous sommes ici pour le travail, répondit poliment Walter.

Le chevalier errant voulait éviter de crier sur tous les toits les raisons précises qui les amenaient dans la région. Même si Mary et lui ne s'attarderaient pas par ici, il y avait des risques. Toutes sortes de gens chercher à porter préjudices aux souverains. Et cela pouvait passer par l'interception de messages diplomatiques.

- J'ai bien peur que notre mission nous conduisent à devoir pénétrer dans la grande forêt de Sphènes, en Noathis.

Peut-être était-ce trop à révéler à un homme qu'il venait de rencontrer, mais ce dernier semblait digne de confiance et s'était instinctivement porter à leur secours dans la taverne. Selon Walter, une personne agissant contre les intérêts du Roi Thimothée en aurait profité pour les attaquer...

- Quand à mes passages dans les tavernes du monde entier, devenus quasi-légendaire pour certains, ils sont très souvent agités... Surtout dans ce genre de lieu reculé...

Walter souriait après avoir déclaré cela, il ne comptait plus le nombre de fois où il s'était battu dans une taverne. Généralement, c'était quand il buvait trop. Les fois où il se battait sobre dans les auberges, c'était que la situation le méritait ou était grave.

- Mais, avec l'aide de mon écuyère, je m'en sors toujours ! déclara-t-il.

Il espérait que cette flatterie agirait comme une déclaration de paix après le sermon qu'il lui avait asséné. Il n'avait pas le temps de la laisser bouder dans son coin.


Pause méritée, Rencontre enivrée 1550329792-ai8hbr85iqh01
Image tiré des artworks de Kingdom Come Deliverance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeDim 17 Mar - 19:51

Ils étaient là pour travailler, chose honorable pensa t-il, après tout il fallait bien gagner sa vie, même si évidemment si travailler en soi était honorable, le travail qu'on exerçait lui ne l'était pas toujours, néanmoins Omar avait vu pire que des mercenaires... Après tout ces derniers travaillaient certes pour l'argent, mais au moins ils bénéficiaient souvent d'une certaine liberté que d'autres pouvaient leur envier, cela et leur moralité dans leur boulot dépendait souvent d'eux plus que d'autre chose…

« Hum, ce n'est pas l'endroit le plus sûr qu'il soit, mais bon le travail est le travail, je vous souhaite bon courage à ce sujet quoiqu'il en soit, même si je doute que vous en ayez besoin au vu de votre talent guerrier. » Dit-il donc aimable et assuré quant à la destination ou se rendaient ses deux interlocuteurs, oui ce n'était pas l'endroit le plus paisible qui soit, mais rien d'insurmontable sans doute pour deux êtres endurcis comme eux.

Quoiqu'il en soit, il s'amusa de la réponse quant à la bagarre de taverne en se disant qu'au moins ça avait de quoi aguerrir d'en faire de temps en temps même si c'était évidemment plus ou moins rustre... Néanmoins, autre chose d'intéressant lui venait en tête tout à coup et il se permit donc de l'exprimer avec réflexion.

« Tiens quand j'y pense, paraît-il qu'il y a un établissement de bain dans les environs, pas de luxe, mais le genre pour que l'on puisse rester propres pour quelques sous. Il est possible d'y boire un peu d'alcool, mais pas trop, mais aussi de se détendre un peu ou d'avoir quelques services contre quelques sous. Cela vous intéresserait ? Ne serait-ce que pour effacer les éventuelles traces de sang ou saletés sur nos vêtements suite à cette petite échauffourée. » Se dit-il en se rendant compte qu'en effet ils s'étaient un peu salis. Probablement sans s'en rendre compte, en même temps ils s'étaient bagarrés dans une taverne...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Ecuyère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mary Kil'ci
:: Ecuyère ::
Mary Kil'ci
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeVen 22 Mar - 14:09

Mary observait Omar Tharn. L'homme était visiblement riche. Sa tenue et ses manières l'attestaient. Elle ne comprenait pas bien ce que pouvait faire ce gars là sur les routes s'il n'en avait pas besoin. Quel est l'intérêt de mettre sa vie en danger pour s'amuser?
C'était probablement un homme un peu stupide mais enfin Walter arriverait peu être à en retirer quelques contacts intéressants ou de l'argent. Ce n'était pas le premier guignol que Mary rencontrait.

Elle écoutait vaguement la discussion inintéressante entre les deux hommes. Omar se mettait à faire des compliments à Walter pour une petite bagarre de taverne et celui-ci en profita pour se vanter de ses batailles aussi épiques qu'alcoolisés. Cela fit lever les yeux au ciel à Mary. Vraiment parfois elle ne comprenait pas les hommes. Elle avait l'impression qu'ils ressentaient toujours le besoin de comparer leurs 'exploits'. Une sorte de concours exclusivement masculin sans doute...
La jeune fille ne connaissait pas l'expression populaire Terran pour ce genre de comportement mais elle touchait effectivement quelque chose du doigt.

Elle tiqua néanmoins lorsque le riche homme propose d'aller aux bains et qu'il souleva le fait qu'il était possible d'avoir 'quelques services contre quelques sous'.

Elle fixa son regard dans celui d'Omar avec une colère non feinte et lui répondit avant son maitre :

-Si vous voulez vous payer une fille de joie ça sera sans moi ! En plus j'ai pas envie de me faire reluquer par deux vieux pervers !

Sans attendre de réponse elle tourna les talons partit rejoindre sa monture attaché à quelques mètres de là, quasiment devant la porte de la taverne dont le trio s'était éloigné.

C'est ce moment que choisit le tavernier pour sortir à leur recherche. Reconnaissant évidemment Mary il l'apostropha avec une certaine crainte dans la voix :

-Hé toi ! Qui est-ce qui va payer pour les réparations du bazar que vous avez mis dans ma taverne? !

L'homme était à la fois furieux et méfiant au vu de la violence déployée par Mary dans son établissement.
Elle posa sur lui un regard méprisant et tendit naturellement le doigt vers Omar et Walter et lui répondit :

-Demandez aux vieux là bas. Je suis juste écuyère.

L'homme haussa les épaules et s'élança d'un pas assuré vers les deux chevaliers. Il avait l'air beaucoup plus à l'aise de devoir avoir à faire avec les deux hommes qu'avec Mary.


Pause méritée, Rencontre enivrée Test_s11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chevalier Errant ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Walter Veldar
:: Chevalier Errant ::
Walter Veldar
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeVen 22 Mar - 14:40

La proposition d'Omar était tentante, que ça soit un bon bain reposant et nettoyant ou un peu de bonne compagnie. Néanmoins, il évitait ce genre de comportement quand il n'avait pas beaucoup de temps ou les moyens de donner quelque chose à faire à son écuyère. Il essayait d'éviter de la familiariser avec ce genre de comportement et de commerce. Aussi s'apprêtait-il à répondre positivement en faveur du bain quand son écuyère, toujours aussi échaudé par la bagarre de taverne dont ils venaient tous les trois de sortir, et sans doute vexé par le sermon que lui avait infligé Walter, leur signifia fermement que ce genre de chose serait sans elle. Elle les accusa d'être des pervers.
Walter affichait une mine contrariée et en colère face à une telle accusation, mais il se contrôla. Il ne voulait pas envenimer la situation avec la jeune fille.

- Bon... Je suppose que ça sera pour une autre fois, dit-il à l'attention du riche chevalier.

Mary s'était éloigné en direction des chevaux. Il ne vit pas ce qu'il s'y passa mais un instant plus tard, un tavernier en colère les abordait avec suffisance et véhémence.

- Messires ! commença l'aubergiste. J'espère que vous compter me rembourser les dégâts causé à mon honnête établissement ! Vous êtes responsables !

Walter le fixa, d'un air surpris. Il ne s'attendait pas à une telle demande, surtout formulé avec pareil aplomb. Ce type les accusait de tous les dégâts perpétrés à la taverne et son mobilier durant la petite altercation qu'ils avaient eu avec les locaux. Le chevalier errant se reprit et afficha un air plus concerné. Il n'avait pas un rond. Et puis l'attitude de ce gars l'énervait. Il affichait arrogance, mépris et malveillance. Le genre de tavernier et commerçant cherchant à maximiser ses profits par tous les moyens.

- Écoute moi bien ! fit Walter en saisissant l'aubergiste par le col. Ta taverne minable et ta clientèle minable est responsable de ce qu'il s'est passé. Et puis vu l'état de ton "établissement", tu tiens l'occasion d'enfin reconstruire une taverne digne de ce nom à la place du trou à rat qui accueille tous les péquenot du coin ! Si tu veux des réparations, demande à tes piliers de comptoirs de réparer vu qu'ils n'ont pas hésité à tout casser alors qu'ils sont des habitués.

Il avait ponctué chacune de ses phrases en resserrant un peu plus son emprise sur le col du patron. En finissant sa tirade, il le relâcha en le poussant vers l'arrière. Ce dernier eut la bonne grâce de ne pas tomber à terre. Walter était plus incisif que d'habitude, mais cet homme avait une attitude déplaisante et le comportement de son écuyère l'avait un peu énervé.


Pause méritée, Rencontre enivrée 1550329792-ai8hbr85iqh01
Image tiré des artworks de Kingdom Come Deliverance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeMar 26 Mar - 19:17

« Je ne pensai pas forcément à ça en soit. » Dit Omar en haussant calmement les épaules, mais compréhensif de la colère de la jeune femme quand celle-ci finit par prendre congé après lui avoir tenu quelques propos secs, il aurait bien ajouté pour apaiser ses craintes qu'elle n'était pas vraiment son genre même, mais ça aurait été vexant donc il évita... Après tout ça n'est pas très subtil de dire à une femme qu'elle ne vous plaît pas. Même si là c'était surtout une question de caractère avouons-le.

Quoiqu'il en soit il ne s'en ombragea point, après tout il avait comme métier à la base de socialiser beaucoup avec les gens et d'être patient, ce qui impliquait évidemment de ne pas prendre trop aisément pour lui des paroles lancées sur l'instant. Ce autant pour ne pas envenimer les choses que pour se donner raison bien entendu, car il était toujours utile de rester calme et raisonné en toute situation...

Suite en tout cas à la manière dont sa nouvelle connaissance bouscula le tavernier, Omar eut la pitié sans faire de commentaires de lâcher quelques dias à celui-ci, ce qu'il estimait suffisait pour rembourser les dégâts que eux avaient causés, pas tout les dégâts, puis il ajouta avec réflexion à l'égard de Walter.

« C'est notamment pour cela que je proposais un bain, ça a l'avantage de détendre lorsque l'on a envie de relâcher un trop plein d'agacement dirons-nous. » Plutôt que de le relâcher violemment évidemment, pas qu'il n'aimait pas se bagarrer, mais il fallait savoir être mesuré en toute chose bien entendu. Il se permit alors de demander à son vis à vis une fois que le tavernier fut parti et ce d'un ton ou transpirait en partie la compassion.

« Je suppose qu'elle a eu une vie assez… Difficile avant de vous rencontrer ? » Question naturelle, après tout les êtres du peuple de cette jeune femme vivaient rarement une vie longue et épanouie, c'était même le contraire souvent… Même s'il supposait aussi que l'autre n'irait pas lui raconter les détails de leur relation.


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Ecuyère ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Mary Kil'ci
:: Ecuyère ::
Mary Kil'ci
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeMer 10 Avr - 12:36

Mary vit que l'aubergiste se faisait réceptionner par Walter d'une manière musclée. Elle l'observa faire avec un sourire en coin. Il était rare que le chevalier sorte de ses gonds et elle y était sans doute pour quelque chose.

C'était une façon pour la jeune fille de voir que Walter tenait à elle malgré le peu d'investissement émotionnel qu'il pouvait avoir envers elle.
La Lhurgoyfs, du haut de ses 18ans était donc satisfaite de le voir s'énerver après le pauvre aubergiste.

Elle vit néanmoins qu'Omar donnait finalement de l'argent pour les dégâts occasionnés. Après tout il avait l'air riche et bien portant, il était normal que ça soit lui qui paye selon la jeune femme. C'était quand même lui qui avait détruit le plus de mobilier en s'en servant pour se battre. Mary n'avait finalement brisé que quelques côtés, nez et autres qui n'appartenaient pas à l'aubergiste.

Elle avait décidé de ramener à proximité des deux chevaliers les chevaux. Il était temps de reprendre la route pour les deux émissaires.

Arrivant dos à Omar elle entendit sa question à l'égard de Walter la concernant.

Elle répondit d'une voix forte et ferme qui fit se retourner le chevalier :

-Je suis née esclave et orpheline en Phelgra. Je me suis échappé et j'ai vécu dans la rue pendant deux années avant de croiser la route de Walter. Il aurait pu me rosser ou m'abandonner sur le bord du chemin mais il a choisi de me garder. Et depuis je suis capable de me battre contre n'importe quel adversaire....

Elle laissait planer un instant sa provocation puérile dans l'air avant de reprendre :

-Si votre soif de connaissance à mon sujet est maintenant satisfaite mon mentor et moi-même avons une mission à accomplir. Malgré les apparences ce fût un plaisir que de se battre à vos côtés Sir Tharn.

Elle avait choisit de finir par une phrase amicale, qu'elle pensait d'ailleurs sincèrement malgré son agacement initial. Après tout elle s'était bien amusé dans la taverne. Grâce à la participation d'Omar, qui avait fait le ménage autour d'eux, ils avaient éviter d'être dans une position bien plus délicate.

Elle tendit les rênes de Grendel à Walter et se prépara à partir pendant que celui-ci faisait ses adieux à Omar.


Pause méritée, Rencontre enivrée Test_s11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chevalier Errant ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Walter Veldar
:: Chevalier Errant ::
Walter Veldar
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeMer 10 Avr - 13:47

Le riche chevalier semblait désolé de la tournure des événements. Il affirmait n'avoir voulu offenser personne. Walter compatissait, car il aurait bien voulu faire plus ample connaissance avec un collègue comme lui. Ce genre de relation, possédant une grande fortune, était toujours utile en cas de coup dur.
Il prouva encore une fois sa richesse en dédommageant l'aubergiste que Walter avait malmené. Sa générosité était plus dû à l'excès de richesse qu'à une véritable gentillesse, selon le chevalier errant. Omar Tharn évoqua à nouveaux les bains, très utile pour relâcher la tension et apaiser les conflits, selon lui. Mais même Walter devait se rendre à l'évidence, ils n'avaient pas le temps de s'arrêter pour une chose aussi frivole.

Le caractère et les réactions de Mary valurent à Walter des questions sur son écuyère. C'était bien normal. Elle attisait la curiosité. Peu d'écuyers se comportait ainsi en présence de leur maitre.
Il réfléchissait à ce qu'il allait lui répondre, à ce qu'il pouvait dire ou pas sans violer l'intimité de son écuyère. Elle avait droit d'avoir des choses à garder pour elle, comme tout le monde. Cependant, ce fut cette dernière qui se chargea de répondre. Elle était allé chercher les chevaux et tendit les rênes à Walter. Elle montrait clairement qu'elle souhaitait s'en aller. Il la comprenait mais trouva cela plutôt impoli.
Néanmoins, elle termina son explication par une phrase amicale susceptible de faire pardonner ses écarts.
Walter observait depuis un moment déjà que sa jeune écuyère respectait de moins en moins sa place d'écuyère et sortait de son rôle, répondait à des supérieurs de façon plus ou moins respectueuse... Elle devenait âgée et se sentait à l'étroit dans son rôle, sans doute.

- Messer Omar, ce fut un plaisir de vous rencontrer, déclara Walter. J'espère et je ne doute pas que nos routes se recroiseront à nouveau. Il est temps pour moi et mon écuyère de vous quitter. Nous avons une mission à accomplir.

Il n'explicita pas les détails de cette mission par prudence. Les affaires du roi ne concernait que le roi.

- Après mes affaires en Noathis conclues, je me dirigerais vers Hespéria, si jamais vous souhaiter me revoir et que l'on partage un bon vin dans une meilleure taverne.

Il serra la main de son homologue chevalier d'une poigne ferme mais amicale et grimpa sur son destrier. Il fit à nouveau un signe de tête au riche chevalier qui les regarder s'éloigner, puis reprit la route vers la frontière. Mary chevauchait un peu en retrait de lui, mais elle pouvait l'entendre parler sans problème. D'autant plus qu'ils n'avançaient qu'au pas pour l'instant.

- Bon, oublions ça, fit-il. Nous devons avancer. J'aimerais que l'on ne s'attarde pas trop en Noathis. Donc, hâtons nous !


Pause méritée, Rencontre enivrée 1550329792-ai8hbr85iqh01
Image tiré des artworks de Kingdom Come Deliverance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitimeVen 19 Avr - 19:34

Omar hocha la tête après avoir entendu alors qu'il était un peu surprit la dame lui expliquer de quoi avait été fait son passé difficile. Et à cela il hocha donc calmement la tête sans faire de commentaire, sauf quand elle finit par prendre congé de façon assez aimable par rapport à ses standards visiblement.

« Puissiez vous voyager sous de bons auspices. » Puis à l'égard du chevalier, il serra la main à celui-ci et ajouta aimablement. « Cela a été un plaisir pour moi aussi, même si au final assez court, mais bon nous avons tous nos priorités n'est-ce pas ? Peut-être qu'en effet à l'avenir nous nous recroiserons. » Oui, il pouvait comprendre après tout que des voyageurs aient des affaires à satisfaire, surtout qu'ils n'étaient pas riches eux pensa t-il. C'était cela le confort de la richesse après tout, ne pas avoir les mêmes soucis que les autres hommes, même si cela s'accompagnait aussi de problématiques différentes à subir souvent.

Sur ce il les laissa donc s'en aller et alla pour sa part réfléchir à ses affaires futures. Où allait-il voyager dorénavant ? Difficile à dire, mais beaucoup de possibilités se présentaient à lui. De toute façon, ce n'est pas comme s'il était obligé en quoi que ce soit après tout actuellement…

Quoiqu'il en soit, il ne serait pas contre de revoir ces deux là à l'avenir, ils étaient de sympathique compagnie après tout d'après les critères d'Omar qui certes n'étaient pas particulièrement élevés, mais avaient quand même le mérite d'exister. Quant à savoir si cela donnerait quelque chose, il verrait bien, après tout il fallait toujours être prudent avec tout le monde, les amitiés sincères ne se construisent qu'avec le temps, ou bien en cas de points communs forts et multiples rapidement constatés, chose qui n'était d'ailleurs pas si rare que cela étrangement...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pause méritée, Rencontre enivrée   Pause méritée, Rencontre enivrée Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pause méritée, Rencontre enivrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pause Olympique
» Célérité
» La vérité n'est pas toujours bonne à dire [Mentos-Ecly]
» Pause spirituelle [Pv Simalia]
» La contrée des tristes vérités... - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Eridania, le pays aux mille culturesTitre ::  Les Vastes PlainesTitre-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !