Voici le temps de la haine

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Voici le temps de la haine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeDim 26 Mai - 15:57


Voici le temps de la haine 4ce75510

Voilà que vous vous réveillez dans les profondeurs d'une forêt massive et dense qui ne semble pourtant pas exister. Votre corps est fatigué, comme si vous avez traversé un monde entier. Étrangement, vous n'êtes pas seule car deux autres personnes sont près de vous... Et ils semblent vraisemblablement aussi perdus que vous.
Les arbres sont serrés entre eux et tout est foncièrement sombre. La lumière du jour a du mal à passer et vous vous sentez épiés par des tas de créatures dans les buissons et plantes épineuses environnantes. La forêt semble être situer en bordure de montagne, car le froid est semblable au hiver en Cimmeria. Il fait peut-être même plus froid.
Pourtant et étrangement, aucun son ne perturbe le mystérieux mais relaxant silence de la forêt. Enfin… Jusqu'à ce que des bruits de pas se rapprochent de vous.

Vous avez la possibilité de vous cacher derrière un des nombreux armes ou de vous armer. Mais bientôt, vous remarquez que vous êtes dans l'incapacité d'user de votre magie, pourtant si précieuse.

Que se passe-t-il ?

◈ ◈ ◈ ◈ ◈

:: RÈGLES ::

  • Vous devez poster votre réponse à la suite de celui-ci, et uniquement à la suite de celui-ci. (et uniquement ceux qui y sont conviés)
  • Vous devez attendre les consignes du messager après votre premier message.
  • Si vous rencontrez la moindre difficulté, contacter un membre du Staff.
  • Vous pouvez, si vous le souhaitez, vous organisez avec les autres participants.
  • Vous avez une semaine pour poster votre sujet.





Voici le temps de la haine 744275Sanstitre1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: L'Ange d'Odessa ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alana Carthaigh
:: L'Ange d'Odessa ::
Alana Carthaigh
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeJeu 30 Mai - 16:25

Le froid fut la première chose qui frappa la jeune noble. Un froid mordant qu'elle n'avait jamais ressenti dans les contrées clémentes d'Eridania. Une fatigue et un sentiment de lassitude extrême la frappèrent ensuite alors qu'elle ouvrait les yeux.

Elle se rappelait que la convergence finale allait avoir lieu. Les astres s'alignait et puis... Le froid, la fatigue et elle se tenait debout au milieu d'une forêt sombre et inhospitalière.

Son esprit critique et agile de médecin reprit rapidement le dessus et elle se mit à analyser la situation avec le plus de logique possible.

La convergence avait déjà causé divers évènements étranges, ce n'était sans doute qu'une autre de ses manifestations. C'était néanmoins inquiétant. Était-elle plongé dans un songe, une illusion, avait-elle été transporté à travers l'espace jusqu'à un autre endroit ?

Elle jugea rapidement que pour l'instant une telle information était hors de sa portée et de se concentrer sur ce qu'il se passait dans le moment présent.

Elle se retrouvait dans une robe magnifique, fait pour la cours royale, au milieu d'une forêt dense et en prime son habit n'était absolument pas adapté à la température ambiante.

Dans la pénombre ambiante elle repéra deux autres personnes visiblement dans le même état de stupéfaction qu'elle. La silhouette la plus notable était celle d'une femme aux atours sophistiquée et portant un chapeau de pirate. A en jugé par son apparence physique Alana identifia une gorgoroth, elle en avait rencontré peu mais celle-ci portait les stigmates de sa conditions à fleur de peau. Il était difficile de lui donner un âge, d'autant plus que l'âge réel des gorgoroths ne correspondait plus à leurs années passés sur cette terre. La jeune fille croisa son regard d'un vert intense sans sourciller.

La deuxième silhouette était celle d'une enfant, sa peau rougeoyante et les cornes au sommet de son crâne l'identifiaient soit comme une Yorka, mais Alana ne voyait pas d'essence animale pouvant correspondre, soit comme une Lhurgoyfs. Alana en avait vu bien plus régulièrement que des gorgoroths car c'était une race que le comté d'Odessa accueillait plus facilement que d'autres endroits. Elle avait eu l'occasion de discuter avec certains à bâton rompu de leur condition et des préjugés qu'ils pouvaient subir. Il lui semblait pourtant plutôt rare qu'un lhurgoyfs, même enfant, semble à la fois humain et sous sa forme monstrueuse en même temps. Or c'était pourtant ce qui semblait être le cas au vu d'une peau rouge inhabituel et de la présence des cornes ne correspondant à aucun animal connu de la noble. Étais-ce un état transitoire dû à une transformation non maitrisé ou une forme monstrueuse à l'air particulièrement humanoïde ?

Alors qu'Alana se posait cette question des bruits de pas se firent entendre dans le silence jusqu'ici pesant de la forêt. Ils approchaient dans la direction du trio improbable.

Au vu de sa tenue et de la végétation dense Alana savait qu'elle n'irait pas bien loin et qu'il lui serait même compliqué de se cacher à temps.
Elle fit donc le choix de se draper de dignité et de noblesse.
Elle se décala vers l'enfant, la cachant de sa noble silhouette. L'enfant serait ainsi invisible des arrivants. C'était peu pour protéger cette petite inconnue mais cela semblait être la chose à faire pour la jeune femme.

Elle attendit ensuite les nouveaux arrivants avec un port altier que sa beauté intensifiait.


Dernière édition par Alana Carthaigh le Jeu 30 Mai - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Dévoreuse ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Samaléone
:: La Dévoreuse ::
Samaléone
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeJeu 30 Mai - 17:33






Cette sensation, cette énergie désagréable. Une téléportation ou un transfert magique. Samaléone soupira alors que son corps était balancé on ne sait où. Elle ouvrit les yeux et la première chose qui la frappa fut son état de fatigue avancé. Elle n’allait quand même pas revivre encore une fois. Elle avait eu son lot de péripétie avec ça. Foutue convergence elle songea. Les dieux n’ont vraiment rien d‘autre à faire que de s’amuser ? Elle regarda autour d’elle, on dirait qu’elle était tombée en pleine forêt. Elle voulut puiser dans sa magie pour avoir des réponses d’où elle se trouvait, mais rien ne se passa. Toute forme de magie qu’elle connaissait était indisponible. Elle soupira de nouveau.

Samaléone : « Bordel, mais ça m’emmerde ! J’en ai marre de ces fichues planètes. Convergence… convergence de con ».

Elle se passa la main sur le visage en essayant de rassembler ses pensées et se rendit compte qu’elle n’était pas seule.

Samaléone : « Jim c’est toi ? »

Elle plissa les yeux, il faisait sombre dans cette forêt. Mais elle se rendit compte que ce n’était pas ses compagnons. Elle découvrit une noble transie de froid dans sa robe d’apparat et une enfant avec des cornes.

Samaléone : « Par Soulen, on dirait le début d’une mauvaise blague »

Au même moment des bruits de pas se firent entendre et sembler venir dans leurs directions. La noble se précipita devant l’enfant et se redressa comme un lapin effrayé. Sans arme, mais courageuse la bourgeoise. Samaléone se retourna en direction de la source du bruit et se cacha derrière un arbre Colère dans une main et Tendresse dans l’autre.
La noble servirait d’appât à ce qui vient des ténèbres de cet étrange endroit. Pas décontenancé pour un sou elle sera le manche de son effroyable arme adosser à son arbre et resta à l’écoute.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aleya
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::
Aleya
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeSam 1 Juin - 15:48

L'odeur de la paix avait disparu. Le parfum des êtres chers, à nouveau, arrachés à son odorat fin. Une fatigue intense affaisse brusquement ses épaules alors qu'elle cligne des paupières. Elle n'y voit pas clair. Elle n'en a pas besoin. Elle sait. Encore une fois, elle l'a perdu.

Sa bouche se fait sèche alors que son petit coeur s'emballe d'une panique irrépressible. Plus une trace des odeurs familières associées à sa grande amie, à sa récente maîtresse ou à quelconque Eryllis qu'elle aurait déjà pu croiser. La silhouette rassurante de la zélos n'est plus. Elle n'est plus à ses côtés. A nouveau, elle est seule. Seule mais entourée d'inconnus.

L'information se fraye un chemin rapide au travers de la panique, frappe son émoi de petite fille d'un éclair d'instinct brut. Ses paupières cessent de battre et ses prunelles balayent rapidement l'espace autour d'elle, elle marque un bond en arrière, instinctif. Il y a là deux femelles à deux-pattes. Sauf que l'une d'elles est morte.. mais se tient toujours sur ses deux pattes.

L'enfant n'avait jamais rencontré de Gorgoroth mais l'odeur qu'elle percevait, elle, ne lui était pas inconnue. Cette deux-pattes était morte et ça ne datait pas de la veille. Quand à la deuxième, elle sentait le propre. Une odeur que l'enfant sauvage avait appris à reconnaitre assez récemment.

Ses prunelles s'habituaient à l'obscurité ambiante, habituée qu'elle était à la vie en foret, elle avait sans doute moins de mal que ses camarades d'infortune à voir dans le noir. Cependant, toutes entendirent les pas qui s'approchaient dangereusement de leur emplacement. Le petit monstre tendit l'oreille, avec espoir. Elle connaissait par coeur le rythme des pas de Smaragd, et ce n'était clairement pas les siens. Ses petits poings se serrèrent. Elle avait envie de hurler, son désarrois et le nom de son amie. Mais si seuls les loups percevaient son appel à l'aide, elle serait bien avancé.

Alors, en lieu et place de la tristesse et de la panique d'une petite fille, elle fit le ménage et se concentra. Elle l'avait retrouvé une fois. Elle le referait. Il lui avait fallu une multitude de jours et de nuits, plusieurs cycles lunaires. Elle le referait. Elle avait cru mourir de faim, de soif, se perdre. Elle le referait.

Le petit monstre se fond dans l'obscurité d'un arbre alors que la-sent-propre lui présente son dos. A quatre pattes, toujours, elle ne fait pas un bruit, ses petits pieds nus sont devenus violets, le sol glacé n'entamera pourtant pas la détermination qui fait désormais battre son coeur à un rythme régulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeLun 3 Juin - 22:55

Voilà que vous reprenez doucement vos esprits sans comprendre plus sur l'endroit où vous avez atterri.

Les bruits de pas sont proches. Les arbres offrent une protection non-négligeable et vous ne pouvez donc pas voir à deux pas devant vous. Certains d'entre vous ont décidé d'affronter le danger bien que leur choix reste débattable tandis que vous décidez judicieusement de vous camoufler dans l'ombre de la forêt.
Bientôt, une gigantesque femme aux allures de sauvage apparaît soudainement. Dans son visage comme dans ses vêtements, la femme respire la fatigue, le stress, et la peur. Il est difficile de ne pas la plaindre tant elle est dans un piteux état. Elle semble vraisemblablement traquée par un groupe d'individus car les bruits de pas n'ont pas fini leur boucan. Sont-ils armés ? Cela expliquerait beaucoup de choses, pour tout dire.

« Je vous en prie, je vous en supplie, cachez-moi. Je vous en conjure. »

Aussitôt, la chevelure de feu de la femme s'envola entre deux arbres.
Quelques secondes – certainement précieuses pour la femme – plus tard, un groupe de cinq hommes apparut. Ils sont armés jusqu'aux dents et ont un air si féroce qu'ils semblent près à vous sauter dessus à la moindre remarque. L'un d'eux se démarque de part son visage lacéré. Il est celui qui parle le premier. Sa voix est enrouée et semble avoir autant vécu que lui-même.

« Où est-elle ?!! » Il vous menace avec son arme. « Je vous conseille de parler ou vous goûterez à la même mort que les gens de son espèce. »

Vous avez très peu de temps pour lui répondre ou il risque de vous trancher la gorge. Les autres hommes de son groupe s'éloignent, vous laissant seuls avec ce fou furieux. Mais bientôt, vous entendez une nouvelle voix s'élever dans la forêt.

« Hé ! Allan, regarde ce qu'on a trouvé ! »

L'homme tient la gorgoroth Samaléone qui était avec vous et la menace, avec plusieurs d'entre eux, avec une arme. Il semble très entraîné, ou du moins suffisamment pour devenir à qui ils ont affaire : une morte. Mais cela ne les refroidit pas pour autant.
Vous avez un problème en plus maintenant mais heureusement, il semblerait qu'ils n'aient pas encore remarqué la présence de la petite Aleya.
Bientôt, vous, mi-homme mi-monstre, vous vous sentez tirés en arrière. La femme de tout à l'heure vous tient dans ses bras et vous empêche de parler avec sa main.

Le dénommé Allan reprend la parole :

« Vous nous devez une très bonne explication… »

Vous avez la possibilité de tenter de les calmer, fuir afin de protéger la femme ou… La dénoncer.

Que se passe-t-il ? Où êtes-vous ? Qui est cette femme ? Qu'a-t-elle fait pour être ainsi traqué ? Pourquoi la femme protège Aleya ?



Voici le temps de la haine 744275Sanstitre1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Dévoreuse ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Samaléone
:: La Dévoreuse ::
Samaléone
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeSam 8 Juin - 14:01






À son couvert Samaléone attend l’arrivée des inconnus, elle entend une voix de femme qui supplie pour une protection. Puis le groupe d’homme arrive. Quelqu’un profère des menaces. Puis le silence se fait. Un homme l’attrape subitement par le bras et la tire de sa cachette. Elle ne l’avait pas entendue arriver. Elle se retrouve au milieu du groupe d’homme, 5 personnes. Ils n’ont pas l’air d’être plus surpris que ça par son état de mort. Tant mieux songea-t-elle.

Avec un air las, elle dégaina Colère et sans calculer qui, quoi ou où elle était elle fit ce qu’elle savait faire le mieux.  Elle se dégagea de la prise de l’homme qui la tenait et plongea sur le côté. Après une roulade maladroite, elle ouvrit le feu dans la direction du groupe d’homme.
Sa pétoire fit un boucan de tous les diables dans la tranquillité relative de la mystérieuse forêt. 3 coups, événement rare pour être noté. Et l’arme n’a pas explosé dans les mains de son utilisatrice. Ce fut la panique parmi le groupe d’inconnus. La fumée et la poudre avaient envahi l’espace confinée crée par les arbres.

Pendant quelque instante personne ne savait s’il y avait eu des morts ou des blessés. Samaléone réfléchissez à toute vitesse. Elle avait beau être morte à 1 contre 5 ça restait compliqué de s’en sortir. Elle pivota sur elle-même et partit en courant dans la direction opposée aux groupes d’inconnus.

Elle était infatigable elle pourrait se mettre à l’abri rapidement. Elle partit à grande foulée.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: L'Ange d'Odessa ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alana Carthaigh
:: L'Ange d'Odessa ::
Alana Carthaigh
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeSam 8 Juin - 15:27

Il n'est jamais agréable de se retrouver sous la menace de l'arme d'un abruti vociférant. Alana aurait bien aimé pouvoir dire que c'était la première fois qu'une telle situation se présentait à elle. Or cela arrive bien plus souvent qu'on ne peut le penser lorsque l'on parcourt les routes afin de soigner son prochain.

La situation était inconfortable pour Alana. Elle venait de voir passer ce qui semblait être une Zélos. C'était du moins ce qu'avait imaginé la médecin en voyant la stature de la fugitive. Or la noble se retrouvait sans défense entre les chasseurs et leur proie. Et ils étaient visiblement inapte à une discussion sensée.

La pensée de dénoncer la fugitive ne traversa jamais l'esprit d'Alana. Alors qu'elle cherchait un moyen de se sortir de cette situation sans se faire égorger elle vit que les hommes avaient retrouvés la femme qui était avec elle quelques instant plus tôt.

Ensuite tout se passa trop vite pour que la jeune noble comprenne bien ce qu'il venait d'arriver. Elle en retint beaucoup de bruit et énormément de fumée. Cette fumée épaisse serait donc son salut. Profitant de ce camouflage inattendu elle partit dans la direction approximative de l'enfant sauvage qu'elle avait tenté de protéger. Elle sentit le tissu délicat de sa robe commencer à se déchirer en plusieurs endroits et les plantes épineuses prendre un droit de passage sanguinolent. Cela étant elle survivrai à ces douloureuses égratignures.

S'aventurant dans la végétation dense elle se demanda si elle arriverait à retrouver l'enfant ou la fugitive. L'un pour s'assurer qu'il irait bien, et l'autre pour en savoir un peu plus sur ce qu'il se passait ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aleya
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::
Aleya
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeDim 9 Juin - 22:26

Ainsi, le petit monstre s'abandonna à l'obscurité. Sans crainte. Son ombre ne faisait plus qu'une avec celles des arbres. A reculons, précautionneusement, silencieusement, elle disparait. Un chat aux allures de fantôme vengeur. Elle avait bien l'intention de s'éclipser de cette scène à laquelle elle n'appartenait finalement pas. Comptant sur son instinct pour la guider dans l'inconnu, à la recherche d'une trace de sa protectrice. L'idée de se servir de ces nouveaux mots qu'on lui avait récemment apprit, ne l’effleura hélas pas un instant. Dans l'urgence, dans la détresse, elle était le petit monstre des bois, abandonnant à son triste sort la petite fille qu'elle fût, qu'elle ne redeviendrait jamais s'il lui fallait traverser hectares et âges à la recherche d'une grande deux-pattes à la peau couleur forêt.

Étrange ironie, ce fut une autre grande deux-pattes qui trouva le petit monstre avant qu'il n'ait eu le temps de se faire la malle. Prise par surprise, l'enfant se débat, prête à mordre de toutes ses canines redoutables.. Elle se retient pourtant. L'image du sang sur la peau de Smaragd et la culpabilité l'assaillent d'un même élan. Son petit coeur n'a pourtant pas cessé de cogner contre sa poitrine alors qu'elle tente de lever les yeux sur celle qui la garde captive. Elle peut sentir sa peur. Le parfum d'un animal traqué. Pourtant, elle ne sent aucune agressivité. Puis, comme son amie Zélos, la femme qui la bâillonnait aurait pu aisément briser cette jeune nuque si elle l'avait voulu.

L'idée que, peut-être, l'inconnue essayait de la protéger allait traverser l'esprit de l'enfant lorsqu'un bruit tonitruant fit bondir la gamine. Mais ce ne fut pas le bruit le pire.. L'odeur de la poudre s'insinua dans les narines du petit monstre rouge qui se faisait désormais balloter par la grande inconnue qui devait sans doute s'être mise à courir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: The Boss ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Le Messager
:: The Boss ::
Le Messager
MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitimeDim 16 Juin - 13:13

Vous voilà à présent séparées.

En choisissant de provoquer ces gardes entraînés, Samaléone, vous avez certainement sauvé la vie de cette pauvre femme, mais vous avez enragé des hommes déjà très dangereux. En utilisant leur point faible – leur orgueil – vous êtes parvenus à vous enfuir. Mais la forêt est sombre et la lumière se fait rare, si bien que vous ne voyez pas à deux pas. Les arbres sont énormes et il difficile de courir sans tomber sur des racines. Heureusement, vous êtes morte et vous avez toute l'éternité pour les fuir.
Mais que pouvez-vous faire face à la gravité ? Vous tombez finalement dans un trou, un piège placé certainement là pour un animal… Ou ce qui y ressemble. Il est suffisamment profond pour vous empêcher de remonter, il faut l'avouer : vous êtes coincé.
Bientôt, les hommes armés vous rattrapent. Ils ne sont plus qu'au nombre de trois et l'un d'entre eux a le visage baigné de sang. Vous ne pouvez pas être certaine de ce que vous avez fait, mais vous êtes presque certaine d'en avoir tué au moins deux. L'autre doit certainement être blessé. Par votre faute, évidemment. Les hommes ne font plus l'erreur de vous sous-estimer et vous attachent solidement.

Vous reconnaissez maintenant l'homme au visage ensanglanté car c'est ce satané Allan.

« Espèce de salope ! Tu crois peut-être pouvoir échapper aux raffleurs ! » Il te crache dessus. « Tu as voulu protéger cette abomination, hein ! Eh bien, tu vas subir le même sort qu'elle ! » Il se retourne vers ses hommes. « Emmenez-la. On s'occupera plus tard de l'autre. »

Après le passage de la femme morte, le silence de la forêt disparaît pour laisser place aux bruits d'étranges créatures. Il est difficile de dire ce qui était le mieux.
Les hommes sont partis à la poursuite de votre camarade et il ne reste derrière eux plus que le corps de deux d'entre eux. Certainement l’œuvre de cette femme morte.

La femme à la chevelure de feux sort de sa cachette en tenant toujours fermement Aleya, comme effrayée qui lui arrive quelque chose. Mais elle semble tout à coup plus calme et sereine. Presque libérée, même.
Elle s'exprime alors d'une voix claire et fraîche.

« Je suis Alouqua. » Elle commence à pleurer en vous regardant, Alana et en serrant toujours Aleya. « Merci, merci. Je vous serais éternellement reconnaissante, merci… Merci, merci. »

Elle vous remercie avec tant de convictions que ça en devient très étrange. Et quand elle remarque qu'elle tient toujours la petite bête, elle s'agenouille devant elle et s'adresse à elle en goyfar, la langue des lhurgoyfs. Il est difficile de se tromper car le son est dur et grognant, si significatif de la langue des mi-monstre mi-homme.

« Tout va bien, ma belle. Je vais te protéger maintenant. »

Elle lui montre un sourire éclatant bien qu'il est jaunâtre. Lorsqu'elle porte enfin de l'attention à vous, Alana, ses yeux pétillent d'un respect éternel. Elle s'approche de vous et finit par vous enlacer.

« J'ai cru que mes jours étaient comptés, les gens comme vous sont si rares de nos jours que j'étais certaine que vous me dénonceriez. Pardonnez mon manque de confiance. » Elle laisse échapper un rire discret. « Mon peuple n'est pas encore totalement perdu, je vous en prie, veuillez m'aider encore un peu. Il faut que je les retrouve. »

Samaléone, vous avez la possibilité de questionner les gardes ou de les insulter un bon coup.

Alana et Aleya, vous avez la possibilité d'aider ou d'essayer de rentrer chez vous.

Que se passe-t-il ? Où êtes-vous ? Qu'est-ce que ces hommes voulaient à cette femme ? Que raconte-t-elle ? De quoi parlent-ils tous ?


***********

Vous avez une semaine pour répondre.
bg




Voici le temps de la haine 744275Sanstitre1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Voici le temps de la haine   Voici le temps de la haine Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici le temps de la haine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
» Le sablier du temps...
» L’alimentation en temps de guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Phelgra, le continent sombreTitre :: • Les Alentours - SPECIAL EVENT-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !