Duscisio Balibe, le Blanc Voyageur

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 2
• Eclaris: 1
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 3
• Gélovigiens: 7
• Ascans: 2
• Marins de N.: 2
• Civils: 11

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Riguear Mois:Ginik
[Septembre/Octobre en temps réel]

Miss/Mister Fanélides


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Duscisio Balibe, le Blanc Voyageur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Le rosier blanc ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le rosier blanc ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Duscisio Balibe, le Blanc Voyageur   Ven 10 Déc - 15:37


PRESENTATION
Duscisio Balibe





    NOM: Balibe
    PRÉNOM: Duscisio
    SURNOM: Le Blanc, l'Albinos, ...
    SEXE: Masculin
    AGE: La vingtaine
    PEUPLE: Terran
    CASTE: Gelovigien
    MÉTIER:Herboriste

Qui dit herboristerie dit la possibilité d'utiliser les plantes pour gagner sa vie. La blanc est l'une des rares personne à utiliser ses capacité d'herboriste, mais il n'y a pas que ça. Le blanc serait connu des grandes villes par ses potions d'une rare puissance autant en guérison que de multiple effet qu'elle soit néfaste ou non.


    ARMES PRINCIPALES:

Toribrioé
Une arme fait d'un alliage inconnu. Ceux qui l'ont forger sont mort depuis longtemps et ceux qui le savant à notre époque ne le savent plus pour la simple et bonne raison que Le blanc leur a fait boire une potion d'amnésie partiel. Non contrairement à se que l'on pense l'albinos est plutôt neutre contre le tuerie et cela ne le tient que par son passé. Mais cela pourrait très bien changer. Bien entendu, Toribrioé reste l'arme principale du Blanc et il la manie comme personne ne la fait, mais rare sont les personnes qui l'ont vue pour simple raison qu'il ne l'a - pour l'instant - jamais dégainer en ville.

Limiria
C'est autant un bâton de marche qu'un bâton qui sert d'arme. Enfin il ne l'utilisera que pour taper de petit coup amical, bien qu'il soit assez solide pour assommer une personne. Mais ce n'est pas qu'un simple bâton.
Limiria tient du nom de la pierre qui la sertie à son extrémité haute, c'est une pierre, un catalyseur pour être précis autant d'une taille que d'une puissance rare. Puissance réduite par le temps car la pierre est user par le temps, qui a vécus vingt-cinq années derrière elle. Parce que Limiria est un bâton d'invocation autant utiliser dans la fabrication de ses potions que dans une magie d'attaque peu commune. Néanmoins il ne peut qu'invoquer les magies qu'il maîtrise à savoir la magie de la terre et de l'électricité. Une invocation dans une langue oublier mais ayant ses faiblesses.


    AUTRES POSSESSIONS:

Sac de voyage
Comme l'albinos est un voyageur, il doit bien ranger ses affaires quelque part. Entre un objet rare qui lui permet de stocker presque tout et n'importe quoi.

Limiria
Comme déjà dit, le nom est celui de la pierre-catalyseur sur son bâton. Elle amplifie la magie de son utilisateur à une puissance rare mais l'utiliser trop fréquemment peut fatiguer l'albinos. Le catalyseur est une pierre de Lumière - d'où son nom - de la taille d'un genou et d'une puissance rare se qui lui donne une valeur inestimable qui faiblit de jour en jour au fils du temps. Bien sûr, elle ne brille à une forte puissance que quand le Blanc l'utilise. Une prévoyance contre les voleurs.

l'Herboristerie de Lumière.
   Qui dit Herboriste dit avoir une boutique. Celle ci se situant dans la capitale d'Hesperia, dans une rue d'Est en Ouest toujours baigné par le soleil à toute heure de la journée. L'enseigne reconnaissable entre toute par l'inscription étrange du nom de la boutique dans une langue inconnu compléter en dessous par le nom en langue commun. Son intérieur est constitué de deux étages, le rez-de-chaussée étant la boutique séparer par un mur et une porte qui menait à l'atelier et un jardin qui sert de serre, il était indéniable que les étages au-dessus était sa demeure, légué par ses parent disparu ainsi que tout se qui se trouve à l'intérieur.

Coffre scellé remplit de pierre de sphène.
   La famille Balibe étant autant connu pour être herboriste mais aussi très ancienne, possède de nombreuses possessions cumulées avec les années. Un coffre de bois et de métal particulièrement solide referme des dizaines de pierres de sphène de toute sorte et de toute taille, également celle d'intra et exa que l'on reconnaît pour être rare et particulièrement cher. Mais ses dernières sont stockées en faible quantité dans un petit compartiment du coffre afin de les séparer et donc de les reconnaître facilement.

Collection de livre unique.
   Qui dit famille anciennes dévoilée forcément dire des possessions, la collection de livres placé dans la bibliothèque du salon est tout simplement unique. Écrite dans une langue oubliée, ses derniers sont soigneusement entretenue et régulièrement lu par l'actuelle propriétaire. Les livres parlent de différents sujets comme l'herboristerie et toutes les recettes et plantes son répertorié à l'intérieur, absolument toute, se qui a permit d'ailleurs à Duscisio d'apprendre tout se qu'il existait sur Istheria. Il y a aussi des livres d'histoires datant de l'époque de Taulmaril, parlant de la ville et des histoires que l'on ne connaît peu, voir pas du tout. La collection en elle-même est une valeur inestimable car après tout quasiment personne n'est entrer dans la demeure.

Autre possessions familiales
   Ayant ses parents décédé, il était logique que tout se qu'ils possédaient se trouvait maintenant dans les mains de leur fils unique. De nombreux vêtements autant de femmes que d'homme, des capes et bien d'autres bien vestimentaires, les acquisitions sont nombreuses et tout se qu'il y a de plus basique pour que quelqu'un vive sans se trouver à court.
   Son héritage le plus important restait tout de même tout se qu'il savait et qui allait pouvoir se servir pour gagner sa vie.


    DON:Agilité développée // Grande adaptibilité

Don qui lui correspond parfaitement au fait du maniement de l'épée qu'il possède. En plus de sa spécialité, le don lui permet de faire affaire au plus agile des adversaires d'où l'entraînement à l'épée dans ses moments perdus font toute la différence.


    POUVOIRS:

Contrôle de l'épée
C'est une capacité hors du commun mis limiter. On ne sait pas vraiment s'il possède ce pouvoir, il l'utilise rarement sous les yeux des personnes qu'il rencontre.
Il possède la capacité de reproduire par six l'épée qu'il possède à savoir Toribrioé. Bien sûr, le faire dans la durée est limité mais il ne connaît pas cette limite par simple raison qu'il ne la jamais atteinte. Avec l'expérience il a apprit des chose sur le contrôle de l'épée. Le temps varie selon la taille de l'épée qu'il reproduit mais également le nombre, jusqu'à 6. Une limite suffisante pour se qu'il peut en faire. Bouclier, flèches, pieux, mur ou simplement une deuxième épée en main.
L'invocation de Limiria n'a pas d'effet sur ce pouvoir, donc aucunement la possibilité d'invoquer plus d'épées ou une trop grosse taille. Mais plus c'est gros, moins longtemps une épée restera matérielle. Et généralement, la durée d'utilisation est suffisante pour un combat si cela à lieu, bien que généralement il fuit le combat plus qu'autre sur une raison bien précise…

Contrôle de l'électricité
Etes vous sûr de faire affaire à la puissance électrique de Duscisio ? Autre le fait de sa grande imagination la capacité d'invocation ne vous laisserait aucun répit. Enfin assez pour vous paralyser un petit moment, car le Blanc est contre la tuerie.

Contrôle de la terre
Etes vous sûr de faire affaire à la puissance terrestre de Duscisio ? Autre le fait de sa grand imagination la capacité d'invocation ne vous laisserait aucune chance. Enfin assez pour se protéger d'une éventuelle attaque physique ou magique d'une certaine puissance. Il ne pourrait arrêter tous les coups comme ceux des monstres les plus imposant.


    SPÉCIALITÉS:

Excellence spécifique à l'épée (Toribrioé)
Qui dit maniement à l'épée dit expertise à celle-ci. L'entraînement et sa race lui à permis d'avoir cette spécialité qui le sert à se protéger avec sa fidèle épée.

Herboristerie
Manipulation des plantes qui le fait connaître des grandes villes. Par contre il possède u savoir que personne en semble avoir. Une des cachotteries de l'albinos mais qui ne le rend pas surpuissant non plus car ses connaissances ont tout de même limité.


    PHYSIQUE:

Imaginer que ses surnoms n'existe pas pour rien. Surtout celui qui se prononce Albinos, car Duscisio est un authentique albinos comme il est peu commun d'en voir. En dessous de ses vêtements de voyageur et de ses protections diverses fait du même alliage que son épée, se trouve une peau d'une extrême pâleur, comme la neige, ses yeux se baissant souvent au sol quand il marche en ville sont de couleur rouge sang et enfin présente une pupille fendu en leu milieu. Pour finir par reconnaître un albinos il suffit simplement de contempler ses cheveux mi-long d'un blanc argenté au soleil.
Mais qui dit albinos dit fragilité et dit se cacher du soleil. L'astre du ciel lui provoque des insolations et donc des évanouissement. Bien sûr au vu qu'il voyage seul il est hors de question que cela arrive, alors pour contrer cela de multiples couches de vêtements diverses le protègent à en avoir chaud. Mais pour lui, il est préférable d'avoir chaud que de perdre connaissance au mauvais moment, de plus il peut toujours aller sur le continent glacé pour affaire, se qui lui rapporte beaucoup là bas au vu de manque de plante sur ce territoire. Donc de plus, il possède une cape sur les épaule, légère ou chaude, vous le verrez toujours avec une cape d'une couleur variant avec l'environnement pour se camoufler dans le décors si besoin est. Cape possédant une capuche afin de cacher du soleil la partie la plus vulnérable, c'est-à-dire la tête.
Pour fini, une brève description sur son attirail semble nécessaire pour acheter le physique de notre jeun adulte. A commencer par le bâton - Limiria - qu'il porte constamment à la main où qu'il soit. Premier moyen de défense avant la magie et Toribrioé dans son fourreau accrocher à la ceinture.
Et pour finir, il possède des protections relativement légères. Une petite cote de maille servant un peu de jupe terminant en de multiples triangles. Ses gantelets noirs lui protégeant les poignets sans gêner ses mouvements sont cacher par l'un de ses vêtements pour faire un peu plus discret. Et la dernière protection n'étant est une simple cuirasse du même métal que son épée lui protégeant le cœur mais un peu grande de quelques centimètre qu'il rattrapera dans quelques années, cuirasse de couleur rouge sombre que l'on voit très bien pour tout les personnes faisant attention à lui.



    PERSONNALITÉ:


Tellement de chose change un homme. Duscisio ayant vu ses parents mourir sous ses yeux porte un regard sur la tuerie des hommes plutôt mauvais. Se n'est pas trop quelqu'un qui supporte la vu du sang, pourtant tant bien que mal ses voyages l'obligent donc à chasser pour survivre sur les terres hostiles d'Isthéria.
Question relation humaine Duscisio est quelqu'un de fermer qu'il montre bien en parlant souvent dans le Fallacien incompris de tous. Même ses amis ne le comprennent pas, l'albinos n'hésite jamais à bien énoncer à haute voix se qu'il pense. Le plus souvent en sa langue natale mais si la langue commune qu'il a apprit lui fait sortir des injures n'en soyez pas étonner.
Pourtant c'est quelqu'un de très sociable via ses clients. Ses potions ayant une réputation dans toutes les cités, son regard inspire confiance autant que dans ses gestes. Mais sociable uniquement que s'il connaît la personne.
Duscisio est quelqu’un de plutôt fermer, fidèle à lui-même. Bien qu’il s’entraine très régulièrement pour améliorer sa technique qu’il ne trouve jamais parfaite, il est fragile physiquement donc modère la durée de ses entrainements. Se n’est pas quelqu’un que l’on trouve de très bavard. Il possède un cœur pur, pourtant souvent référencer au mal, il n’hésite aucunement à aider son prochain qui en a le plus besoin. Il ne parle pas beaucoup, donc on le voit souvent faire des gestes notamment en combat pour gardez son calme légendaire. Légendaire est une façon de parler, bien qu’il soit un magnifique épéiste il ne cherche pas du tout à se faire connaître que par ses faits héroïque, c’est quelqu’un de très discret au niveau des rumeurs bien que cela n’empêche pas des personnes d’en raconter sans savoir à le connaitre.
Bien qu’il n’aime pas être en groupe comme dit au début, il fera de son mieux pour que celui-ci l’accepte dans son combat et ne soit pas égoïste à la manière dont il peut se débrouiller tout seul. Chacun à des défauts en combat il faut boucher le comble avec quelqu’un qui peut le protéger de ce défaut.
Duscisio est quelqu’un a se surestimer souvent, il n’acceptera pas l’aide de qui que se soit mais si la personne qui souhait l’aider reste, il n’aura pas d’autre choix que de le supporter, comme il dit, jusqu’à que l’affaire soit régler. Malgré tout cela, si on le connait bien, il peut être extrêmement sympa avec vous. Si vous accepter sa différence il ne vous jugera que en bien et non en mal, néanmoins il faut s’apprêter de temps en temps à le voir tomber au sol sans prévenir sous certaines conditions..

Malgré tout cela, il semble que Duscisio possède une personnalité insoupçonnée. Lui-même l'énonce comme la personnalité de survie. Quand celle ci se réveille il faut faire extrêmement attention car il révèle des gestes que l'on ne soupçonnerait pas sur un tel personnage. Son regard d'affine, son ton de voix change pour prendre énormément d'assurance ses mouvements sont plus précis et rapide et enfin sa magie se renforce. Quand cette personnalité se réveille il pourrait sans doute avoir une intention de tuer. Les conséquences avec cette personnalité n'a aucun effet mais au vu que sa magie est plus puissante, il s'épuise un peu plus facilement et cela psychiquement.
Quand c'est le cas, toute sa magie ainsi que le contrôle de l'épée devienne un danger imminent.

    HISTOIRE:



PROLOGUE
Origine



Etes vous sûr de connaître tous du passé ? Non il y a des choses que vous ne savez pas tout simplement parce que cela fait partis des choses que vous avez oublier. Est-ce surprenant ? Pas totalement après tout ce que je vais vous parler ne vous ai totalement inconnue.

Tout avait commencer bien avant la guerre. Un peuple aujourd'hui totalement décimer par une guerre qui n'avait pas lieu d'être. Cette guerre a décimer toute une culture et personne ne s'en est rendu compte. On les appelle le Fallacien. Ils sont comme un castre parmi tant d'autre qui possédait sa propre culture, son propre savoir. Elle était peupler de personne comme vous et moi, proche des Ascans pour leur savoir  sur les plantes que personne n'avait, ses capacités a fabriqué, forgée, n'importe quoi avec n'importe quel objet que se soit métal, bois et autres matériaux. Alliage noir d'une solidité hors du commun et, malgré que l'on ne rencontre nul par ailleurs, est leur plus grande fierté.

Les fallaciens vivant à part quelque part mais personne ne s'en souvient car ses ruines ont maintenant complètement disparus avec le peuple. J'ai bien parler de ruines Le village n'était serte pas très grand mais il était peupler d'environ deux milles personnes. Les fallaciens avait également leur propre langue, celui également oublier au fils du temps. Alors autant parler de se qu'il reste de cette civilisation. Alors autant commencer par leur magie.

Pour commencer la magie fallacienne a une puissance naturelle qui vient d'une énergie spirituelle autour de nous. Les invocations sont là pour manipuler cette énergie. La langue complexe joue également sur l'utilisation de cette magie, qui fait appel aux dieux qu'ils vénèrent. Une divinité par magie possédant son propre symbole. La force des les dieux empruntés est dans le corps de tout magicien voulant la manipuler. Mais la langue aussi difficile qu'elle soit pour celui qui veut l'utiliser prendrait facilement plusieurs années pour la connaître. Les Invocations sont toujours prononcer  d'une voix audible, la complexité de la langue faite en soit pour celui qui veux utiliser une surprise pour ses adversaires. Mais il y a un hic. Interrompre une invocation signifie également interrompre le rassemblement de l'énergie magique qui  peut s'avérer dangereuse pour l'invocateur. On appelle la phrase d'invocation : une aria.
L'aria peut très bien avoir un effet de retardement à cours terme mais retenir trop longtemps l'énergie magique dans un corps n'est pas sans danger, il demande une forte concentration et rare ceux qui maîtrise totalement la chose.

La deuxième chose à savoir est la connaissance des plantes des fallaciens. C'est un savoir qui avait entraîner des dizaines voir des centaines d'année d'études de centaine d'herboristes et d'alchimiste qui se communique leur découverte de bouche à oreille et de génération en génération, afin que leur savoir ne disparaisse pas avec eux sur de simple bout de parchemins et manuscrits. Les enfants servaient de guide du savoir mais il apprenait ce savoir avec beaucoup d'entrain grâce à leur don naturel pour l'apprentissage le plus rapide que l'on pouvait constater.
Cet apprentissage est la troisième et dernière, sans cet apprentissage parler la langue est extrêmement difficile. Complexité de la langue autant dans l'apprentissage que dans le parler. Car en effet, le Fallacien fait prononcer absolument toutes les lettres en sachant qu'il peut avoir jusqu'à trois consonnes de suite et quatre voyelles l'une après les autres pour les mots les plus difficiles.
La différence du peuple qui caractérisent les fallaciens sont les albinos. Les albinos ont une place à part, considérer comme des êtres porte-bonheur, en parti pour cela que la bonne fortune qui leur a permit de vivre en paix durant des générations. A même que la naissance d'un albinos signifie une génération supplémentaire de paix et plus il naisse d'albinos, plus l'espérance grandit.

Mais c'est le malheur de la guerre qui mit fin à cette population millénaire. Comme tout le monde le sait, la cité des hommes fut fin à une guerre qui n'avait pas lieu d'être.  Taulmaril ne fut pas la seule cité a être victime de la folie des hommes à se battre entre eux dans une bain de sang sans nom. Plus personne ne sait qui à fait de Fagaria la cité victime supplémentaire à cette guerre, ni les raisons non plus. Soif de pouvoir, de connaissance ou simple le fait de vouloir effacer une civilisation entière vouer à aider le monde dans ses découvertes. Mais si l'alliage qu'il avait eux même créer en était la clef ? L'ichlavic - telle est le nom de cette aliage - traduction du mot métal noir serait la cause de cela. Plus aucun écrit de parle de Fallacia comme d'une ville mais comme les restes de ruines effacer par le temps, ne portant plus aucun nom aujourd'hui que tas de roche tailler en pavé. Qui d'ailleurs certaine de ses pierres semble encore présenter le symbole oublier du village, une feuille blanche au-dessus d'un œil à la pupille verticale. Symbole du village fallacien dit également le village des blancs pour la simple raison d'un petit pourcentage d'albinos parmi la population. C'était une ville sans problème apparent, elle commerçait leur potion pour survivre avec les autres villes, forgeait les plus magnifiques décorations de métal, que se soit argent or ou platine mais l'ichlavic restait tout de même le seul métal qui restait dans le village comme un secret des mieux garder. Il y en avait même dans les fortifications comme celle des portes qui devait rester solide et légère malgré la taille imposante. Rien que pour donner une idée, rien que la porte qui faisait quinze mètres deux hauteur pour dix de large fut forger, tailler et peinte en plusieurs années. Les murs étaient assemblé dans une magie invocation pour renforcer leur solidité toute la durée de la construction du mur de trois kilomètres d'envergure pour une épaisseur standard. Vous allez me dire alors comment un tel mur à put tomber ? Comment une tel porte à put céder ? Ruse ou force magique surpuissante n'aurai était la cause de tout cela. Ou alors une force magique de vingt homme synchroniser mais il n'existait pas une telle force.

Tant bien que mal l'histoire de la destruction du village reste transmise dans l'histoire sans être énoncer nul part dans l'enseignement, Fallacia n'était qu'un village détruit parmi tant d'autre qui fut détruit pendant la guerre. Bibliothèque brûlée, population massacrée, village anéantie jusqu'à la dernière pierre. Il est dit que Fallacia serait aujourd'hui un village maudit, ayant mit le dieu Sharna en colère pour avoir fait une chose donc on ne se souvient plus maintenant. Enoncer le nom de Fallacia fait naître maintenant une expression de surprise. La population se demandant qu'elle est ce nom ? D'où vient t'il ? Qu'avait t'il de particulier ? L'extermination pourrait passer mais l'oublie ne serait que pire que toutes choses vivantes en ce monde. Oublier une civilisation qui a tout simplement disparue de la carte d'Istheria mains néanmoins il reste aujourd'hui des fallacien, leur descendant et des albinos fallacien aujourd'hui cacher. Pourquoi cacher ? Leur langue ne font que sujet de regard étrange, impossible de les comprendre impossible de savoir qui ils sont. Néanmoins ils sont connu pour posséder un savoir que les autres civilisations n'ont pas; le seul bon point que l'on peut voit sur eux.

C'était l'origine de l'histoire. Explication du pourquoi du comment qui se poursuit maintenant par l'histoire d'un descendant de cette civilisation défunte. Il vit parmi vous sans que vous en rendiez compte.



ALBINOS
Avenir fallacien



Toutes les histoires commence par une naissance assurant une génération supplémentaire d'une civilisation presque disparue. C'est à Hesperia la capitale que tout commence. L'une des familles d'albinos fallacien qu'il reste était non loin de l'herboristerie. Maintenant que vous connaissez une grande partie de la culture du peuple la logique vient d'elle-même. Cela faisait longtemps que l'on voyait la future mère avec son ventre qui s'arrondissait à la venue d'un enfant. Les parents sont ensemble depuis longtemps et  ont prit conscience que leur culture ne devait pas disparaître. Voilà maintenant qu'après neuf mois cette attente se termine dans l'une des maisons de la fille. Le médecin le plus proche accourra non loin du père qui était aller le chercher. Les cris d'une femme s'entendaient à peine à travers les murs de la bâtisse. Pendant que le médecin opérait, le père s'empressa d'aller chercher des anti-douleur à l'herboristerie afin d'aider sa femme. Puis tout s'arrêta et soudain un cri de vie faisait part alors que le père criait à travers la fenêtre qu'il venait d'ouvrir.

C'est un garçon !

La population qui se demandait se qui se passait était plus ou moins ravie. Bien que le père eut parler dans la langue commune n'était pas étonnant, mais il était bizarrement vu. Alors forcement le plus désagréable des habitants lança qu'il y avait une régénération bizarre de plus dans leur famille. Un petit nombre était d'accords, l'autre partie était relativement neutre bien que leurs potions étaient réputées.

Dans la famille Balibe, Duscisio - tel qu'on l'avait appeler - était à apprendre non pas la langue commune mais le Fallacien dès qu'il avait apprit à dire Papa et maman dans celle-ci. Ses parents ne faisait que parler cette langue à la maison, donc Duscisio n'eut aucun mal par contre se fut au moment d'apprendre une langue dite secondaire qui fait un problème. Des parents dignes de ce nom savaient que plus un enfant est jeune plus il lui est facile d'apprendre.
Dès cinq ans, Duscisio savait parler le fallacien couramment sauf peut-être les mots les plus compliquer comme celle de certaines plantes alors qu'il commençait finalement ce savoir de plein grès. Encore un enfant albinos qui voulait faire comme ses parents, se qui facilitait grandement la tache pour toute la famille. Pourquoi tant d'aisance à faire comme ses parents ? Et bien l'école n'était pas à son goût. Trop d'enfant le regardait bizarrement pour sa différence. Albinos n'a pas que des avantages en plus de celui de la facilité au soleil. L'obligation de se cacher de tout se faisait passant mais était mieux que de s'évanouir pour quelque chose que des enfants de son âge ne comprennent pas. Cela arrivait tout de même de temps en temps, des insolations au cause de bagarre pas très violente mais assez pour blesser. Duscisio qui n'hésitait pas à mordre jusqu'aux sang rien que pour se défendre. Il avait du courage mais il savait très bien se qu'il faisait, enfin semblait le croire. Un enfant de 10 ans ne comprend pas grand chose à se qu'il faut faire ou ne pas faire. Cela n'a rien d'étonnant. Bien entendu à partir de là Duscisio ne voulait plus y aller. Trop de personne bizarre qu'il disait, il ne comprenne pas qu'il continuait. Pour lui, rester apprendre avec ses parents restait bien plus enrichissant que l'école ou il apprenait des choses qui ne lui seront aucunement utile. A partir de là, les parents très compréhensifs au fait qu'il avait eut un peu la même chose dans leur passé. Les parent en riaient un peu aussi. Apprendre que leur fils avait plus d'importance aux connaissances fallaciennes qu'à celle des autres humains étaient une excellante nouvelle.

Les plantes, la culture et la magie fallacienne. Tout cela était déjà maîtriser dès quinze ans. Enfin pour se qui est de la magies pas totalement. Duscisio ne savait pas vraiment utiliser la magie fallacienne spécialisé dans la magie d'invocation. Il lui manquait quelques choses que son père ne lui tarda pas à lui faire par. Lors qu'une journée comme les autres, son père - qui ne pouvait qu'être fier de son fils, devenant meilleur alchimiste que lui pour l'avenir, revenait d'un voyage de quelque jours à une ville voisine pour affaire. Duscisio étant là pour l'accueillir, il allait le rejoindre à la porte de la maison pour lui souhaiter un bon retour alors qu'il vit son bâton et une épée étrange qui ne voyait que rarement alors bien sûr des questions se posaient alors l'enfant les posa. Son père lui répondit également. Le bâton qu'il tenait avait été fait cinq ans avant sa naissance et l'épée se transmettait de génération en génération au Balibe. Duscisio savait maintenant que quand le moment sera venu, il posera cette épée et le bâton de son père. Le parent qui semblait voir que Duscisio s'intéressait vraiment à ses sujets décida rapidement de faire apprendre à Duscisio la magie d'invocation en commençant par lui apprendre quels étaient les pouvoirs qu'il possédait. Mais de surprise en surprise, Duscisio découvrait qu'il avait bien plus que de simple contrôle d'élément à maîtriser. La terre ou l'électricité sa passait encore mais celle de pouvoir dupliquer un objet était beaucoup plus impressionnant. Même son père ou sa mère n'avait jamais vu ça. Le père de Duscisio lui apprit le maniement de l'épée, sa mère la magie fallacienne. C'est à partir de ce moment que Duscisio devenait petit à petit quelqu'un. Autre sa faiblesse, il possédait quelque chose que personne d'autre n'avaient, un pouvoir unique qui maîtrisait parfaitement au fils du temps.
Mais bien sûr tout ne se passe pas comme on le veut.

Mais bien sûr tout ne se passe pas comme on le veut. C'est dans une journée comme les autres que le destin d'un enfant plein d'entrain faiblit à vu d'œil. C'est lors d'une journée comme les autres que les parents de Duscisio disparaissent. Alors qu'il allait chercher des courses pour la semaine ensemble tout en faisant un achat modeste pour Duscisio. La famille a quand beau avoir une certaine réputation, ils ne sont pas non riche au point de prendre n'importe quoi. Alors qu'ils retournaient à la maison, leur fils les attendant patiemment en s'occupant de la boutique, qu'un incident arriva.

Vous savez comment les enfants sont irresponsables. Alors que certain d'entre jouait avec leur pouvoir, une charrette n'était pas loin et les chevaux finirent par être surprit au point d'en galoper à toute allure, en direction des Balibe qui riait de la vie qu'on leur avait donner rapidement prit par une bêtise. Les nouvelles allait vite, la mère avait en quelque sorte survécu, un ami alla rapidement prévenir leur fils qui ferma la boutique et alla au près d'eux au plus vite, les larmes commençant à arriver en voyant le père les yeux fermer couvert de sang. La mère encore en dessous en train de le perdre, une mare rouge sur le sol autour d'elle. Duscisio criait de peur, de tristesse, allant au près de sa mère pour l'aider à se dégager mais rien à faire. En plus de voir la charrette bouger la mère criait hurlait de douleur. Mais c'était déjà trop tard. La jeune femme succomba rapidement à ses blessures. Ne supportant pas les faits, ses yeux était d'un coup devenus vides, faisant couler des larmes et enfin il explosa de tristesse alors que l'un des amis de la famille était en train de le dégager. Ses cris insoutenables, ses cris qu'il poussait de toutes ses forces pendant que l'amie de la famille était en train de tirer son bras gauche le plus fortement possible. Le bras droit  vers ses parents décédé en train de crier leur nom. Explosion de colère poussa alors à une explosion magique, ses pouvoirs hors de contrôle à cause des sentiments plusieurs habitants furent toucher par un arc électrique de forte puissance au point de les paralyser un bon moment. Des dégâts matériel était également à déplorer et il fallut beaucoup d'adulte pour le calmer l'un deux finissant pas l'assommer d'un bon coup sur la tête.

Plusieurs semaines passèrent, Duscisio fit part à l'enterrement. Il vivait depuis seul dans la maison de ses parents vivant de bien offert d'un habitant qui connaissait bien ses parents. Il avait de la peine pour lui. Un gamin perdant ses parents d'un seul coup, obliger maintenant d'apprendre seul à vivre de son travail. Le plus difficile était avant de chasser ce chagrin. Après l'enterrement, plusieurs habitants étaient venus à lui. L'un d'eux tenant dans ses bras, l'épée et le bâton de son père et la cape et le sac de voyage qu'allait offrit sa mère à son retour.

Je suis désolé, mon garçon. Je sais que ses affaires te reviennent. Je te propose de venir vivre avec nous, le temps que ta peine se dissipe.

Duscisio dans un regard des plus apeurer accepta tant bien que mal. Il devait se faire le moins de soucis possibles. Quinze ans déjà plus de parents, bien sûr il y avait pire, il y avait des enfants qui avait été abandonné à la naissance mais Duscisio venait de perdre bien plus que ça.

Les semaines passèrent. Avec le temps Duscisio fini par devenir l'un des Ascans des plus renommé autant pour sa magie, autant pour ses capacités qu'il avait hériter de ses parents au près du chef de cette caste. Suivant ensuite le métier auquel il avait été formé depuis sa tendre enfance, il vivait de ses voyages multiples. La réputation des Balibes d'allant qu'au plus haut, inventant des potions plus efficaces les une que les autres, Duscisio ne pouvait que réussir sa vie malgré son passé. Maintenant il sait parfaitement se qu'il en ai de vivre ainsi sans n'avoir personne derrière lui. Sa réputation lui faisait avoir de rare ami mais des amis compréhensifs et qui rester jusqu'à une longue date. Les années passent et l'expérience de Duscisio autant dans l'alchimie que dans le maniement de l'épée ou de la magie il devenait fur et à mesure quelqu'un de respectable.

Mais vous le savez tous. L'histoire de Duscisio ne fais que commencer. La suite dépendra de se qu'il fera à l'avenir, de son jugement pour la vie et enfin de sa survie dans ce monde qui n'est pas toujours juste. Que l'avenir lui réserve ? La différence lui sera favorable ? Va t'il pouvoir supporter le mauvais regard des autres ? Va t'il carrément changer de personnalité ? Seul les dieux le savent et ses dieux là on a un regard vif sur ce petit homme…


Dernière édition par Duscisio Balibe le Jeu 17 Sep - 1:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Le rosier blanc ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Le rosier blanc ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Duscisio Balibe, le Blanc Voyageur   Dim 12 Déc - 13:57


PRESENTATION
Terminer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Duscisio Balibe, le Blanc Voyageur   Dim 12 Déc - 16:39

Bonjour et bienvenue sur Istheria

Alors je vois que tu as rempli toutes conditions demandées.

Il faudra que tu fasses attention avec ton histoire de peuple fallacien, aussi jolie et décimée soit-elle, c'est quand même créer un peuple entier dans un univers où ils ne sont pas à l'origine mais bon... c'est pas grave, ils ont disparu. Mais fait attention à cette liberté que tu prends ici.

Petit détail également, tu as noté comme métier alchimiste, et tu cites plus tard herboristes. Les deux métiers n'ont rien à voir, et Alchimiste c'est un peu particulier. Fait attention également quand tu cites une telle chose.


Petit détail de confort maintenant, mettre des musiques c'est super chouette, mais ne les met pas en lacement automatique, c'est agaçant quand une musique surgit d'un poste sans qu'on le veuille.



Voilà c'est tout ce que j'avais à te dire.


Fiche validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Duscisio Balibe, le Blanc Voyageur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duscisio Balibe, le Blanc Voyageur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duscisio Balibe
» Loneliness[Duscisio Balibe]
» Les origines [Duscisio Balibe]
» L'un de ces matins où l'on se sent léger [Duscisio Balibe]
» Yho Sétano [voyageur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Gestion des PersonnagesTitre :: • Inscription & Présentation :: • Identités officialisées :: • Les Gélovigiens-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !