Règlement de compte (Pv Tzivah)

News & Infos

C'est ici que vous trouverez les dernières infos du moment, les utiles et moins utiles.

Temps actuel

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 9
• Eclaris: 5
• Prêtresses: 5
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 3
• Ascans: 0
• Marins de N.: 4
• Civils: 15

Lien recherché

- Torenheim cherche des "relations" en tout genre.
_ Kreen veut causer à des Prêtres de Kron.
_ Walter cherche de Preux chevaliers.
_ Raël veut des clients.
_ Deirdre a besoin d'employé!

Les Rumeurs

_ Il parait que des personnes hauts-placées seraient gravement malades.
_ Il parait que ça se bécotte "au bal de la Rose".
_ Il parait que des créanciers en sont après un des conseillers de Ridolbar.

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez
 

 Règlement de compte (Pv Tzivah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Règlement de compte (Pv Tzivah)   Règlement de compte (Pv Tzivah) Icon_minitimeSam 13 Juil - 0:57

Le bois du bateau grinçait comme souvent. Askell aimait l’entendre, comme s’il était doué d’un esprit propre et qu’il lui parlait.
Derrière la barre,  les jambes écartées par l’habitude pour garder son équilibre, elle regardait droit devant. Déjà se profilait ce qu’elle considérait comme son deuxième « chez soi ».

Mavro Limani était un des endroits qu’elle appréciait, un lieu emplit de gens comme elle, voire pire qu’elle…Bien pire…

Sur le pont, ses hommes rassemblaient déjà l’accastillage qui traînait encore de-ci de-là. Le port se rapprochant, l’équipage mit en panne le navire, les voiles fermées, Iswald commença à faire tourner le cabestan, libérant l’ancre.  Le pont rangé, ils amarrèrent l’Aléa à quai.

L’équipage était une machine bien huilée, ils connaissaient leur job, et le faisaient bien. Outre le fait de revenir à terre pour les petites réparations du navire, il fallait également ravitailler, c’était ça, la dure vie de pirate. Iswald s’approcha d’Askell d’un pas léger.

« J’ai fait r’compter la marchandise prise sur le Rodalf. Tous les livres semblent en bon état. T’es sur que le client sera là ? »

Lâchant la barre, elle avança, rattrapant son compère médecin. C’est vrai que l’homme lui avait paru plutôt étrange…Mais bon, n’était-ce pas comme beaucoup de leurs clients ?

« Il a plutôt intérêt…Le dernier impayé a fait sensation dans tout le pays. Je pense que notre réputation n’est plus à faire maintenant… »

Elle avait été surprise d’entendre beaucoup de rumeurs il y a quelques temps. « Le démon des profondeurs », elle avait ri en entendant ce nom grotesque, allant rapporter à Eliar ces racontars sur ce fameux pirate…
Ses gros sourcils froncés, il avait agité son gros doigt devant le nez d’Askell.

« T’frais mieux d’arrêter d’rigoler Gamine ! J’te f’rais dire que c’est d’toi qu’ils causent ! »

Sans voix, elle était tombée des nues. Bien que ne pouvant plus combattre, Eliar gardait tout son réseau d’yeux et oreilles un peu partout dans le monde, et quand il affirmait quelques choses, elle savait qu’elle pouvait le croire. De nombreux oiseaux allaient et venaient de l’Aléa, et au final, elle savait très bien pourquoi.

Pensive, elle regardait le port, telle une fourmilière hyper active, les badauds allaient et venaient suivant leurs occupations.

« Je dois y aller. »

Iswald ouvrit la bouche pour lui proposer une escorte puis se ravisa. Avec un sourire entendu, il leva les paumes au ciel, puis haussa les épaules, retournant à ses occupations.

Askell sauta sur le quai, puis se mit en marche. Ses pieds commencèrent à la guider automatiquement au couteau sanglant. Connaissant par cœur le chemin, elle esquivait autant les ivrognes, les animaux ou les enfants qui courraient à moitié nu dans les bas-fonds de la ville.

Finalement, elle arriva à bon « port ». Le maitre des lieux lui fit un signe avec un grand sourire, puis lui fit signe qu’il arrivait.

A son habitude, elle alla s’installer à « sa » table, dos contre le mur avec vue sur la porte d’entrée. Le maitre de maison lui apporta un rafraîchissement, échangeant de rapides banalités.

Le brouhaha de l’établissement, les bruits de verre cassé, les hurlements…l’endroit était parfait pour ce genre de rendez-vous. Elle attendait donc que son client apparaisse, la nuit venant de tomber, l’heure approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Règlement de compte (Pv Tzivah)   Règlement de compte (Pv Tzivah) Icon_minitimeMar 13 Aoû - 14:39

Son ancien hôte était vraiment un homme passionné de lecture. Lorsque Tzivah avait fouillé la mémoire de Mikah, il y avait trouvé peu de relations avec les autres. Le syliméa s'était bien vite rendu compte qu'il avait parasité un érudit qui avait passé sa vie à amasser de nombreux livres sans trop se soucier de ses congénères. Le prédateur s'était dit qu'il avait bien choisi sa proie, la disparition d'un être qui n'avait aucun lien avec autrui serait bien plus aisée que celle d'un père de famille. Malgré cela le sindarin qu'il avait parasité et qu'il avait dévoré avait encore des affaires à régler. Pourtant Tzivah n'avait en aucun cas l'intention de le faire revenir d'outre-tombe en prenant ses traits, il lui ressemblait déjà bien assez selon lui de toute façon.

Le syliméa avait fait le voyage jusque Phelgra, plus précisément jusque Mavro Limani. Il fallait avouer que celui-ci n'avait pas été aisé. Son cheval avait fini par tant l'énerver qu'il s'en était purement et simplement débarrassé. Il n'avait laissé que quelques os, même pas de quoi sustenter un charognard. En réalité l'étalon que possédait le sindarin de son vivant s'était montré bien plus utile en plat de résistance et avait fait une farouche monture pour Tzivah. L'équidé semblait avoir eu peur de son cavalier durant tout le chemin et cela avait fini par lasser le prédateur. Si au départ il n'avait pas eu l'intention d'en faire son repas, il avait cédé à la tentation.

Il lui avait fallu terminer la route à pieds et le jour du rendez-vous approchait à grand pas. Le syliméa avait fini par rencontrer un convoi et s'était embarqué à bord. Il avait voyagé assez promptement et était arrivé dans la matinée. Le prédateur avait flâné ci et là, cherchant un lieu où il pourrait se sustenter avant la rencontre fatidique. Même s'il ne savait pas trop encore comment régler le problème, il abordait cette entrevue de façon plutôt positive. Le jeune homme finirait bien par trouver une façon de rembourser la dette de son ancien hôte. Le parasite avait finalement trouvé de quoi manger.

Tzivah se rendait à présent vers le pub du coin, Au couteau sanglant. Le nom de l'établissement indiquait lui-même le genre de clientèle qui était visée, d'une certaine façon il en faisait partie même s'il préférait côtoyer des gens plus fortunés. C'est ce dont son hôte avait l'habitude en tout cas. En réalité le syliméa se moquait bien de tout cela, il était du genre à payer les dettes d'un passé ne lui appartenant pas et à s'amuser du genre humain et de ses bassesses. Il poussa la porte, se retrouvant à l'intérieur du pub, sans un mot il commença à observer les clients.

Il attendit ainsi un bref instant, ne sachant pas vraiment avec qui il ferait affaires. Vêtu de blanc, dans des tissus luxueux, il ne faisait aucun doute que le prédateur attirerait l'attention sur sa personne. Malgré cela, Tzivah était plutôt à l'aise et son attitude hautaine semblait bien faire de lui une proie moins facile qu'il n'y paraissait. Il espérait être reconnu en tant que Mikah, même s'il abordait une apparence plus jeune et un peu plus terrane que celle du sindarin. Pourtant il semblait évident qu'il n'était pas humain. Ses yeux, d'un bleu à en faire pâlir le ciel, se posaient ci et là avec une certaine curiosité.

Finalement il s'exprima, susurrant tel un serpent en quête de sa proie, à l'intention de ceux qui voudraient bien l'écouter.


« Je suis à la recherche d'une personne qui devait me livrer une commande aujourd'hui, si quelqu'un ici pouvait avoir la politesse de se manifester... Ou bien de me dire où je pourrais trouver l'être que je recherche... Je lui ferai part de mon éternelle reconnaissance. »

Un sourire amusé étira alors ses lèvres, pour le moment il ne s'était pas encore essayé à ce genre d'exercice. Il n'avait pas encore cherché à attirer l'attention d'une foule, mais cela lui procurait une certaine satisfaction qu'il ne pouvait nier. Le prédateur, si souvent habitué aux ombres, commençait enfin à goûter à la lumière, même si celle ci venait des bas fonds.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Règlement de compte (Pv Tzivah)   Règlement de compte (Pv Tzivah) Icon_minitimeLun 26 Aoû - 18:37

L’heure du rendez-vous avait sonné. Machinalement, Askell faisait tourner entre ses doigts la lame d’un petit poignard. Même si ce dernier avait plutôt l’aspect d’un presse-papier, souvent, la Lhurgoyf en avait surpris plus d’un avec. Se décrottant les ongles vulgairement à présent, la porte s’ouvrit dans la taverne sans qu’il n’y prête attention, du moins, en apparence. Le démon avait choisi la table exprès pour se trouver face à l’assemblé. Vieux reflex qu’elle tenait d’elle ne savait où.

La chope se rapprocha de son visage. Ses lèvres trempèrent dans la mousse pour atteindre le liquide ambré à l’intérieur. A force, le tenancier la connaissait bien, surtout depuis que ce stupide surnom avait vu le jour.

Au travers de la mousse, elle fixait le dernier arrivant. Il faisait jeune, les cheveux blancs…Les yeux d’un bleu prononcé. Quelque chose dérangeait la Capitaine. Cet homme, certes, ressemblait à son commanditaire, mais des détails ne collaient pas. Bon ok, vous allez dire qu’on ne peut pas se fier à une amnésique, mais étonnamment, depuis sa remise sur pied sa mémoire était sans faille.

Le dénommé Mikah était un Sindarin, plus vieux dans son souvenir, hors là, c’était trop étrange pour pourvoir l’expliquer, comme si quelqu’un avait pris l’apparence de cet homme tout en l’épurant, retirant certains détails tout en en ajoutant de nouveaux, créant ainsi un nouvel être basé sur le même modèle mais quand même différent.

Lorsque sa voix retentit, son vocabulaire semblait contenir des dorures, ce qui avait souvent l’effet de s’attirer dans de sales draps, surtout dans ce genre d’établissement. On pouvait être sûr que ce type se ferait suivre à la sortie du Couteau-Sanglant.

Son poignard se planta dans le bois de la table avec un bruit remarquable lorsque l’être se tourna vers elle. De sa main à présent libre, elle lui intima de s’approcher. Attendant que ça soit fait, ses iris violets le détaillèrent un peu plus qu’auparavant.


« J’ai bien été commandité pour une certaine livraison de livre, ça vous parle ? »


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Règlement de compte (Pv Tzivah)   Règlement de compte (Pv Tzivah) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Règlement de compte (Pv Tzivah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: • Corbeille :: • Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !