Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2

News & Infos

C'est ici que vous trouverez les dernières infos du moment, les utiles et moins utiles.

Temps actuel

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 9
• Eclaris: 5
• Prêtresses: 5
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 3
• Ascans: 0
• Marins de N.: 4
• Civils: 15

Lien recherché

- Torenheim cherche des "relations" en tout genre.
_ Kreen veut causer à des Prêtres de Kron.
_ Walter cherche de Preux chevaliers.
_ Raël veut des clients.
_ Deirdre a besoin d'employé!

Les Rumeurs

_ Il parait que des personnes hauts-placées seraient gravement malades.
_ Il parait que ça se bécotte "au bal de la Rose".
_ Il parait que des créanciers en sont après un des conseillers de Ridolbar.

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez
 

 Petit monstre aux cheveux blancs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aleya
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::
Aleya
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Oct - 15:11

Le petit monstre ne poursuivrait pas la conversation sur cette Catleya blanche dont il niait l'existance. Il était très bien comme il était, rouge, différent, tenace, têtu sans doute aussi. La gamine aux cornes de diable affichait une indiférence totale au jugement que pouvait bien porter les regards des autres résidents du temple sur son apparence. Les animaux de la forêt se méfiaient aussi d'elle et ne la concidérait pas souvent comme autre chose qu'une potentielle menace. La réaction de ces deux-pattes n'était pas si différente et leurs réserves plus ou moins explicites lui semblaient naturelles. Elle ne faisait rien de particulier pour les rassurer, comme elle ne faisait pas davantage d'effort pour plaire aux animaux de la forêt. Ils n'avaient pas à l'aimer, ils n'avaient pas même à l'accepter, elle n'attendait rien d'eux. Elle se tenait à l'affut, ici comme en territoire inconnu, des réactions de la faune locale pour réagir aussi rapidement que possible à tout changement de comportement des deux-pattes. Ces derniers s'avéraient finalement assez prédectibles au fil des semaines passées dans le temple. La plupart du temps, elle était accompagnée du Haut-Prêtre et on questionnait moins la présence du petit monstre que sa relation avec la voix de Délil.

L'enfant avait encore du mal à comprendre le culte des Dix mais, elle se convertit rapidement aux rites que suivaient son tuteur. Par mimétisme plus que par conviction propre, elle embrassa la religion qui tenait tant à coeur à l'albinos. La voir apprendre les rites religieux rassura peut-être un peu les résidents du temple, au bout de quelques semaines, on finit par s'habituer à voir l'enfant carmin déambuler dans les couloirs, les griffes noires de ses pieds nus cliquettant contre la pierre lisse. Les prêtres ne s'étonnaient plus de voir le petit monstre marcher dans les pas de leur Haut Prêtre et petit à petit, même le cuisinier abandonna son balais, s'adaptant, bon gré mal gré à la présence de la nuisible bestiole rouge.

Dans l'atelier de Duscisio, les plantes prenaient leurs aises, envahissant ici et là, des pans entiers d'étagères. Le tout semblait un peu chaotique mais, Catleya avait appris à voir la cohérence dans ce fouillis végétal et ne peinait plus à assister l'herboriste. Elle connaissait le nom des plantes et si c'était toujours un exercice complexe que de prononcer certains de ces noms, elle savait désormais parfaitement reconnaître leurs caractéristiques. C'était avec une grande fluidité qu'elle s'abreuvait des connaissances de son tuteur, apprenant à mieux connaître les plantes et à anticiper leurs comportements, leurs effets. Elle ne pouvait certes pas parler avec elles comme le faisait Duscisio mais, elle commençait à les comprendre. La petite herboriste en devenir avait fait quelques bêtises au debut, il n'y avait pas que des plantes dans l'atelier qui servait aussi bien de laboratoire et quelques mixtures avaient finis au sol. À force de pratique ses mains griffues apprirent, elles aussi, à être plus agiles et précautionneuses avec le fragile matériel des expérimentations du Haut Prêtre.

Catleya aimait expérimenter et si elle apprenait la composition des mixtures les plus simples et communes, elle faisait parfois ses propres mélanges. Elle ajoutait aux compositions connues, des feuilles ou des graines qui ne figuraient pas dans les recettes à suivre.. Une fois, elle avait bien faillis faire évacuer le temple en produisant une épaisse fumée blanche de nature bien inconnue. Une fois le nuage blanc évacué de l'atelier, ils avaient retrouvé dans le récipient incriminé, une mixture elastique qui aurait du être un baume contre le rhume. Si la texture était douteuse, son efficacité fut bien supérieure à celle du baume initialement conçu.

- Pourquoi Papa pas vouloir dormir la nuit ?

Assise sur une table de l'atelier, ses pieds battants légèrement sous le plateau de bois, la gamine regardait avec curiosité ce que faisait l'homme. Si elle avait le droit de faire des expériences sur les potions et baumes basiques, la prudence recommendait qu'elle ne s'attaque pas encore aux potions plus complexes. Elle observait donc son tuteur à l'oeuvre. Ils étaient seuls dans l'atelier, comme souvent. Il lui avait révélé le but recherché de ce nouveau remède mais, si la gamine comprenait que cela pouvait être handicapant de s'endormir, c'était aussi une chose très naturelle pour une plante.

- La rose va pas être contente si Papa l'empêche de dormir, non ?

Catleya ne parlait pas souvent de la fleur qui vivait en communion avec son Papa, si elle avait compris que c'était un secret, elle persevait aussi que cette symbiose n'était pas toujours parfaite. L'enfant s'inquiétait de la réaction de la fleur car elle savait à quel point ils étaient liés mais aussi, que ce n'était pas une plante comme les autres, qu'elle avait d'une manière bien particulière, sa propre personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Nov - 9:14

Durant les derniers mois, Duscisio avait laissé Catleya apprendre tout ce qu'elle voulait. En plus de pouvoir se fondre dans la masse en laissant l'entourage s'habituer à sa présence, beaucoup de personnes l'avaient adoptée en tant que fille du haut-prêtre. Si elle restait silencieuse en présence d'un tiers, le fait de l'appeler "Papa" devait avoir fait quelques bruits. Une ou deux personnes ont dû l'entendre et les bruits se sont propagé. Ainsi le haut-prêtre de Delil devint père d'une petite fille de 11 ans.
Non seulement l'enfant avait un titre, mais également provoquer un changement chez le haut-prêtre que tout avait remarqué. La mine triste permanente qu'il cachait tant bien que mal avait été décelé par les personnes les plus proches comme le père Valérian, son conseillé.
Durant la journée on ne pouvait s'empêche de laisser la petite faire ce qu'elle voulait. Curieusement, il put également être amusé sur le fait d'avoir amélioré une recette d'un baume contre le rhume suite à une brume étrange qui les firent évacuer l'atelier pour un temps. C'était amusant et bien entendu pour en savoir plus, il lui demandait ce qu'elle avait ajouté pour le noter dans ses papiers.

Duscisio travaillait sur sa solution miracle pour ne pas s'endormir le soir venu.
S'il pouvait en croire ses expériences, l'utilisation de l'essence divine y aidait. Seulement, la diminution de lumière était facteur qu'il ne fallait pas négliger. Bien que ce soit plaisant de pouvoir s'endormir aussi parfaitement pour pouvoir gérer ses propres journées aux fils du temps. Seulement il y avait un hic : il était impossible de rester éveillé très longtemps pour une demande à l'improviste ni de le réveiller si une urgence devait avoir lieu.
Il y eut bien ce moment-là lors de son déménagement où une personne demanda son aide pour soigner son enfant de symptômes graves. L'effort pour rester éveillé était considérable et l'utilisation d'essence divine l'aidait tout de même à faire le nécessaire durant une ou deux heures, pas plus.
C'est ce lui donna l'idée de faire cette mixture.
Aujourd'hui il lui était plus possible de faire cela. Dès que les fleurs visibles commençaient à se refermer c'était le signe qu'il allait fermer les yeux et dormir profondément dans une dizaine de minutes, quinze tout au plus.
Bien entendu, la curiosité fit que la question fut posée. Pourquoi ne pas vouloir dormir la nuit.

Ne pas dormir et rester éveillé sont deux choses différentes.

Alors qu'il était en train d'essayer plusieurs mixtures, beaucoup se résolvant sur un échec par leur contenue raté se voyant à leur allure disgracieuse ou leur odeur absolument infecte avant de le mélanger à l'herbe de la grotte transformer en poudre : l'Imalis Cristalin.

Je cherche à ne pas m'endormir au coucher des soleils dans le cas d'une urgence.

Il prit un petit bocal pour continuer son dernier essai et compta à voix basse les gouttes qui tombaient avant de continuer.

Ou éventuellement pour répondre à une demande particulière ou un événement tard dans la journée.

L'idéal serait de trouver une boisson qui doit être prit régulièrement, ayant pour effet un somnifère inversé. À la place de l'endormir, il fallait qu'ils – la pistilose et lui - restent éveiller tant qu'il la buvait de temps à autre.
Seulement ce sont les conséquences qui l'inquiètent le plus. Cette crainte ne lui laissait pas le choix sur le fait que cela devait rester exceptionnelle, comme sa présence devait être indispensable par exemple.
Se fondre dans la masse sociale n'était pas à exclure, s'il était invité à une soirée et qu'il devait absolument refuser pour un problème qu'il ne pouvait expliquer cela pourrait froisser la personne.
Mais la petite souleva la même idée sur la rose blanche.

Je ne sais pas. Je pense que oui. Il faut un compromis comme toujours.

Il s'arrêta quelques instants pour réfléchir. S'il devait avoir un compromis, cela devait être le même que lors de sa première expérience comme cela pouvait être autre chose.
Insufflé un soupçon d'essence divine liquide dans l'organisme pouvait avoir plusieurs effets. Devoir se décharger en était un exemple qu'il avait pu tester il y a quelques mois, avant que Catleya ne vienne le voir, accompagner du cuisinier en colère.
Il se tourna vers l'enfant.

Tu as quelques choses que tu veux faire en particulier ?

Comme ce qu'il faisait était assez complexe, il avait quelques moments de dépit, du coup il pouvait passer quelques instants avec la petite pour lui apprendre quelques astuces comme il le faisait déjà ses derniers mois. Des pauses qui lui faisaient du bien.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aleya
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::
Aleya
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Nov - 19:39

Ses sourcils froncés, son petit nez retroussé, la gamine réfléchit très fort.. mais ne comprend pas ! "Ne pas dormir et rester éveillé sont deux choses différentes" disait son tuteur.. Catleya avait beau y réfléchir à douze fois, elle ne voyait pas la différence. Heureusement, la suite faisait davantage sens ! L'albinos voulait pouvoir éviter l'endormissement afin de palier à toute urgence ou.. demande particulière ? Voilà l'enfant à nouveau perdue. Quelle demande particulière obligerait l'homme à rester éveillé tard la nuit ? Il n'était certainement pas du genre à aller chasser la nuit alors, l'enfant ne voyait pas.

Quant à l'opinion de la fleur sur cette potion d'éveil, il ne savait pas lui non plus. Ce n'était pas très engageant mais, il ne semblait pas davantage inquiet et ne s'arrêta pas pour autant de travailler. Il devait déjà y avoir pensé et avoir pesé le pour et le contre. La gamine resta donc, les pieds ballants sous la table, observant ce que faisait l'herboriste. Elle ne continuait pas moins de réfléchir à toute cette affaire et de nouvelles questions envahirent sa petite tête. Elle les garda pour elle un moment, elle savait que l'homme avait besoin de concentration, tout comme elle savait qu'à un moment ou à un autre, il se tournerait à nouveau vers elle. Cela ne manqua pas !

Il lui demandait si elle voulait faire quelque chose mais, l'enfant avait autre chose en tête.

- Papa est l'élu de Délil, pas vrai ?

Ça, elle le savait parce que les autres habitants du temple n'arrêtaient pas de le répéter. Cela finissait d'ailleurs pas sonner comme une sorte de passe-droit pour elle.. on pardonnait plus facilement à la fille d'un élu divin, sans doute.

- Et Délil c'est le dieu des plantes, pas vrai ?

Toute à son raisonnement, l'enfant croisait les bras sur son torse tout en regardant les petites ronces qui tentaient de se cacher sous les vêtements et les cheveux du haut prêtre.

- Alors pourquoi Papa demande pas à Délil de dire à la Rose de pas dormir ?

C'était simple, non ? Pour Catleya en tout cas, ça l'était.
Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Nov - 12:19

La demande de Catleya est aussi étonnante que difficile.
Si Duscisio fut prit au dépourvu, malgré le fait d'avoir déjà la réponse à sa question, il ne savait comment lui répondre sur l'instant présent.
Il resta un moment immobile en la regardant. Ses yeux mi-clos et sa respiration lente présageait une réflexion très importante.
Pourquoi réfléchir autant ? Duscisio avait sa propre vision de Delil, pourtant cela ne l'a pas empêché de l'exposer à plusieurs personnes. Les réactions sont diverses, mais la plupart respectent pour ses idées.

Delil, le dieu de la vie et des plantes...

Calme, il inspire profondément pour expirer lentement. La courte méditation vint à prendre son courage à deux mains pour lui expliquer le plus simplement possible comment il voyait les choses sur Delil. Mais avant tout, de pourquoi il ne lui demandait pas directement.

Dormir est important pour tout le monde. Chaque être vivant le jour a besoin de se reposer pour pouvoir reprendre le lendemain. Il en ai de même pour une plante. Il en ai de même pour toutes les vies.
Si je ne demande pas de ne pas dormir à la rose, c'est pour qu'elle se repose elle aussi.


Prenant une pause, il tourna la tête pour chercher la gourde de peau, la saisir et boire une bonne quantité d'eau avant de la reposer.

L'autre raison, c'est que pour moi. Delil n'est pas une personne, mais un tout.
Il est partout. Muet, il nous observe. Si je suis l'élue de Delil, c'est qu'il répond à mes demandes plus facilement et avec une plus grande force. Mais je ne peux pas tout lui demander.


Il ne savait pas s'il utilisait les bons mots. Même pour lui, sa vision de la chose paraissait encore un peu flou. Mais une chose était sûr, c'est que Delil était pour lui toutes les plantes de ce monde et il vivait à travers nous comme le sang dans nos veines. Enfin, si on pouvait dire que Duscisio avait toujours du sang dans les siens...

À la place je demande à ses créations. La Pistilose fait partie de ses créations. Je lui demande ce qu'elle veut, si on peut s'entendre sur un point. Si je lui demande de ne plus dormir une fois que la nuit tombe elle ne pourra pas accepter. Donc je la forcerai un peu, mais il y aura des conséquences.

Il a déjà eu un aperçu des conséquences. Malgré ça, il espère aussi les atténuer pour que cela ne casse son secret sur la rose blanche... Si jamais elle devait être vue au grand jour...
Secouant sa tête pour se retirer les reproches que Catleya avait d'elle-même affirmée : il n'était pas un monstre.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aleya
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::
Aleya
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Nov - 14:05

Le petit monstre assit sagement sur un bout de table, entre deux plantes en pot, écoutait avec toute son attention les réponses que lui donnait le Haut Prêtre. Si elle acquiesçait au fait que toutes les créatures avaient besoin de dormir, n'en ayant jamais vu une seule qui déroge à cette règle, elle ne comprenait pas totalement la vision du prêtre sur son dieu. Un "tout" c'était un peu vague pour l'enfant. Les Dieux étaient aussi des concepts un peu vague.. même si elle faisait de son mieux pour comprendre, elle suivait souvent aveuglément l'avis de son tuteur sur les questions théologiques.

Si Duscisio pouvait donc demander des choses aux créations du Dieu des plantes, il ne pouvait pas cependant tout à fait les contraindre à ses désirs. La Pistilose n'accepterait apparemment pas si docilement de ne pas dormir. Il faudrait la forcer et elle ne serait sans doute pas très contente de ce traitement.

Catleya affiche une moue embêtée, le problème était complexe. Comment forcer une plante à rester éveillée ? Les plantes s'éveillaient avec la lumière, certaines avec les rayons des soleils, d'autres avec le pâle éclat des lunes. Puis, il y avait les plantes des grottes, dont celle qu'elle avait montré à Duscisio, qui se nourrissait d'essence divine. Un trait que la Pistilose partageait.

L'enfant se grattait la tête, juste derrière sa corne droite, en pleine réflexion alors que le terran reprenait sa concoction. Elle réfléchissait aux plantes qu'elle connaissait mais aucune ne pouvait imiter les rayons des soleils ou des lunes. En réalité, elle ne voyait pas comment tenir éveiller une plante mais, à bien y réfléchir il ne s'agissait pas seulement de la Pistilose.

Sautant sur ses pieds en descendant de son perchoir, la gamine sortit du laboratoire sans autre forme de discussion. Elle resta absente une grosse demi-heure avant de revenir, ses pieds nus couverts de boue -qu'elle avait sans doute étalée dans tout le couloir-, ses vêtements humides et les bras chargés de feuillages. Des branchages rougeâtres parsemés de feuilles vertes qui dégageaient un léger parfum.

- Les gens de la forêt mangent ça.

Elle déposa son butin sur la table, arracha une feuille sur une branche et la tendit à son tuteur. Quand il l'eut saisi, elle prit une autre feuille et sans hésitation, l'enfourna dans sa bouche. Elle mâcha la petite feuille avec énergie, elle qui préférait pourtant la viande, semblait avoir déjà fait cette expérience.

- Ils l'appellent Mama Kuka, ça aide à pas dormir et pas avoir faim.

Il était difficile de savoir si les gens de la forêt dont parlait Catleya désignaient les Eryllis ou d'autres voyageurs qu'elle aurait pu observer pendant ses années d'errances. Il n'en était pas moins que la gamine n'en était visiblement pas à sa première consommation de feuille de coca.

- Si la Rose est liée à Papa et Papa à la Rose, alors Mama Kuka empêche Papa de dormir, donc Pistilose aussi, peut-être ?

Sa phrase était entrecoupée de bruit de mastication, la feuille déchiquetée par les redoutables crocs du petit monstre, se transformant en une pâte fibreuse.
Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Déc - 12:18

Duscisio suppose qu'il est encore un peu tôt pour expliquer ce genre de théologie religieuse à l'enfant. Néanmoins, elle comprenait que l'on ne pouvait pas tout avoir en demandant à un dieu. Delil lui avait donné la possibilité de parler aux plantes à partir du pouvoir de ce qu'il appelle la Bénédiction de Delil. Magie qui est devenue la principale et donc l'une des plus puissantes. Ce qui lui permet ce que bon nombre de personnes sont incapables de faire. Émerger un arbre à partir d'une graine, le parterre inclut sur une bonne vingtaine de mètres d'envergure est un bon exemple. La dernière fois qu'il avait vu cet effet, c'était au Mascarade où plusieurs mages dût s'associer pour faire le même effet, un peu plus large peut-être, vu que toute l'arène en était recouverte. Dans quel mesure Duscisio en était capable ? Aucune idée. A vrai dire, même s'il a conscience de sa propre puissance, le haut-prêtre de Delil se retient de se tester.
Pourtant cela ne l'empêche pas de se manifester à un petit entraînement régulier à l'écart de tous pour affiner ses propres techniques, qu'elle soit magique ou physique. Le but étant simplement de se maintenir en forme voir de progresser encore son endurance. Catleya a déjà participé à ce genre d'exercice. Cela fait plusieurs mois qu'il était comme père et fille maintenant. Ses habitudes sont connues, bien qu'il y a toujours quelques imprévus.

Pendant que le rosier blanc réfléchissait à un moyen d'utiliser cette nouvelle plante se nourrissant d'essences magiques, il resta sur les bases même de l'herboristerie.
L'infuser, la faire bouillir, mettre en poudre. Bien des possibilités s'ouvrent à lui. Cela sera une recherche des plus importante, pourtant il lui manque bien quelques choses. Catleya aussi semblait réfléchir. Réfléchir seul à une solution était relativement compliqué, mais s'il était deux, les idées viennent donc deux fois plus vite.
Le haut-prêtre se leva pour ouvrir le manuscrit unique de Varom Bricbrac encore une fois. Sa première idée était concentrée sur le fait de devoir rester éveillé tout en gardant la plante active un temps donné relativement court.
Avec le premier essai, il est convaincu que donner trop d'énergie pourrait l'épuiser physiquement et mentalement.
Tournant les pages une à une pour trouver l'ingrédient miracle qui ne lui vient pas tout de suite à l'esprit, la petite elle avait déjà disparu de la pièce, la porte grande ouverte derrière elle. Un besoin pressant?
Restant dans ses recherches, il tomba sur plusieurs pages qui pourraient être susceptible de l'aider. Rien qu'en lisant leur nom, il savait que telle ou telle espèce ne semblait assez puissante et présentait quelques effets indésirables comme des dépendances.

À force de feuilleté les pages, il n'avait pas vu le temps passé ni celui de l'absence de sa fille adoptive qui était revenue. Ce n'était pas un besoin pressant, mais une aide des plus remarquables. Coïncidence même que la dernière page présentait la plante qu'elle tenait en main.
Un éclair de génie le traversa alors. Comble de la chose il se rapprocha de la petite en la prenant dans ses bras pour la remercier de cette idée.

Catleya, je vais te demander un autre service. Va voir le cuisinier et demande lui s'il a quelques pots de miel à m'apporter. J'ai peut-être la solution avec cette plante.

Oui. En effet la plante de coca est simplement parfaite. Sans avoir de dépendances, on peut prendre cette plante presque sans limite tant ses vertus sont nombreuses. En la combinant avec l'Imalis Cristalin pour l'effet magique et du miel – qu'il va falloir doubler avec de l'eau pour qu'elle soit suffisamment liquide.
Il a déjà la recette dans la tête. Ses talents d'herboriste le lui dicte.

Ah ! Par contre, lave-toi avant. Fit-il avant qu'elle ne parte. Sinon il va te crier dessus.

Prenant ce qu'elle lui avait rapporté, une belle quantité pour un premier test, il se redressa. Le service était relativement simple, à savoir maintenant si le cuisinier en question allait comprendre cette étrange demande.
Si la feuille se fait généralement en infusion, Duscisio va commencer alors par cette étape. Pour se faire, il allait devoir en extraire quelques graines pour en refaire pousser dans l'atelier et faire sécher les feuilles. Il était déjà en train de noter sur un parchemin de sa belle plume afin d'en garder une trace bien que la recette soit dans sa tête pour le restant de ses jours comme toutes les potions qu'il avait faites jusqu'à aujourd'hui.

Ainsi commence le travail de quelques jours.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aleya
:: Mi-Homme Mi-Monstre ::
Aleya
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Fév - 11:13

Le temps s'écoule sans doute différemment au temple de Délil. C'est en tout cas la réflexion que se fit Catleya ce jour là. Le coude sur sa table, un livre grand ouvert devant elle, le petit monstre était studieux.. enfin, jusque là. Car tout de suite, le menton posé dans la paume de sa main rouge et le regard ailleurs, Catleya était en pleine rêverie. Cela lui arrivait de temps en temps. Peut-être plus fréquemment ces dernières semaines. C'était là l'effet de ses lectures, plus elle apprenait à lire, plus elle accordait de temps à cette activité. Elle pouvait désormais lire seule des ouvrages en Istar et en terrania, une prouesse à laquelle ne s'attendait certainement pas son tuteur mais qui lui permettait aussi d'avoir plus de temps à lui.

Catleya apprenait vite, si vite que parfois elle se perdait dans la multitude. Il lui arrivait de s'écrouler de fatigue sur cette même table où elle lisait. Son petit cerveau faisait chaque jour de nouvelles connexions et les connaissances se transformaient en savoir. En elle se jouait aussi tout autre chose. Plus elle en savait sur le monde extérieur, sur l'histoire, sur les dieux, plus elle lisait des choses contradictoires, plus les questions affluaient. Des questions plus complexes qui ne trouvaient pas toujours de réponse à sa portée, ou de réponse tout court. Alors elle prenait un autre livre, et lisait, des heures durant, à la recherche de réponse pour ne trouver que plus de questions.

Ce monde qu'elle avait ignoré pendant ce qui lui semblait être toute sa vie et qui l'avait, lui-aussi, laissé à elle-même, lui semblait peu à peu plus dense, plus hétérogène et aussi très compliqué. Si elle avait envie d'en savoir plus, si elle se posait toujours plus de questions, il lui arrivait aussi parfois de regretter. La vie était plus simple lorsqu'elle ne comprenait pas. Être un simple monstre parmi les autres de la forêt, avait ces avantages, notamment celui de ne pas avoir à vivre en société. C'était très certainement ce à quoi Catleya peinait le plus. Les deux pattes qui l'entouraient la tolérait mais, il y a avait toujours quelque chose en eux qui dérangeait l'enfant, qui la faisait s'éloigner. Elle ne comprendrait que plus tard que c'était ce qu'elle ne pouvait comprendre d'eux, cette partie voilée de leur personnalité, de leurs intentions, qui attisait sa méfiance.. autant que la leur.

C'est donc en rêvassant à moitié que Catleya, le nez levé de son livre, aperçu son tuteur traverser le couloir sur lequel donnait la bibliothèque du temple. Sans avoir à réfléchir à deux fois, la gamine se leva et s'empressa de poursuivre le terran. Elle le retrouva sans surprise dans sa chambre, devant son lit. Lit sur lequel était ouvert une valide à moitié remplie.

- Papa ?

La question était muette derrière ce seul mot qui voulait tant dire.
Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Fév - 10:33

Fonclan approche à grand pas, seulement les préoccupations sont tout autre en sachant que tout le temple se met à bouger. Quelque chose d'important se passe à l'extérieur qui nécessite le déplacement du haut-prêtre et d'un nombre de ses suivants.
Si ses derniers mois ont passé dans la recherche de cette solution liquide à l'éveil d'après soir, en parallèle une nouvelle maladie s'est manifesté. Mettant en œuvre ses talents d'herboristes, le haut-prêtre a cherché plusieurs solutions pour servir de remède, seulement n'arrivant à aucun résultat au vu de l'origine même de cette maladie il n'a pu qu'avoir un calment à base d'une plante rare qu'il a su multiplié à l'envie grâce à sa bénédiction divine.
Avec cette découverte et à l'idée même que la précédente épidémie avait fait des ravages, la Voix de Delil se décide de bouger le premier. D'importantes quantités de plantes sous forme de graine ont été stocké pour une production sur place, ainsi que de vivre et d'eau pour tout un convoi.
Un convoi oui, car cette fois, Duscisio ne pouvait se déplacer seul à cause de ce déplacement officiel et à la première missive envoyée pour prévenir de son arrivée au Haut-monastère dans moins d'un mois.
Tout s'est fait très vite, au moins de devoir faire une valise avec le strict minimum personnel en plus des fournitures qui lui serviront pour tout ce qui est administration, déjà chargé dans l'une des charrettes.
Seulement, il y avait un point dont il ne cessait de penser.

L'enfant qui derrière lui s'était plongé dans les livres, deux langues apprisses à son actif en si peu de temps lui adressa un seul mot, l'appelant lui et lui seul.
Le papa cessa tout mouvement, ne sachant que dire il resta immobile le temps de réfléchir à quelques mots pour lui expliquer. Fermant son sac de voyage en voyant que tout se trouvait plus ou moins en place, il se tourna lentement vers elle, un regard à la fois triste et désolé.
Plissant les genoux pour se mettre à sa hauteur, elle fut attirée à lui dans ses bras dans un câlin des plus émouvant avant de lui tenir les épaules et lui parler les yeux dans les yeux.

Papa va devoir partir. Pour quelques mois. Mais Catleya, tu ne peux pas m'accompagner.

Duscisio n'a aucune envie de se séparer de sa fille adoptive, profondément attristé.
Afin de la protéger de cette maladie, elle allait devoir rester ici à l'abri en compagnie du père Valérian qui la connaît maintenant et de quelques femmes qui seront en charge de la petite le temps de son absence.

Il y a une maladie qui touche beaucoup de gens là où je vais. Je n'ai aucune envie de te voir malade. Tu vas devoir rester au temple le temps que je me charge de lancer l'alerte. Je reviendrai ensuite et tu pourras parcourir le monde avec moi quand tout sera résolu. Tu resteras sage, promis ?

Un sourire amer à cette petite fille qui a été le nouveau soutien inestimable de l'herboriste qui traversait une période des plus sombre avant son arrivée. Il lui doit tout en plus d'une raison de vivre. Il avait tout pour tenir sa parole.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Petit monstre aux cheveux blancs   Petit monstre aux cheveux blancs - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit monstre aux cheveux blancs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Cars 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Noathis, le pays sauvageTitre :: La Forêt de Sphène :: • Le Temple de Delil-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !