[Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]

News & Infos

C'est ici que vous trouverez les dernières infos du moment, les utiles et moins utiles.

Temps actuel

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 9
• Eclaris: 5
• Prêtresses: 5
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 3
• Ascans: 0
• Marins de N.: 4
• Civils: 15

Lien recherché

- Torenheim cherche des "relations" en tout genre.
_ Kreen veut causer à des Prêtres de Kron.
_ Walter cherche de Preux chevaliers.
_ Raël veut des clients.
_ Deirdre a besoin d'employé!

Les Rumeurs

_ Il parait que des personnes hauts-placées seraient gravement malades.
_ Il parait que ça se bécotte "au bal de la Rose".
_ Il parait que des créanciers en sont après un des conseillers de Ridolbar.

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez
 

 [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: La Rouge ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alyse Lupercal
:: La Rouge ::
Alyse Lupercal
MessageSujet: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeDim 5 Juil - 1:17


Alyse tenait la bride de son cheval d’un main ferme tandis qu’elle regardait le paysage à couper le souffle des cascades vierges. C’était la première fois qu’elle venait dans cette région du monde, ou du moins qu’elle s’en souvenait. Le soleil commençait seulement à se lever et un vents frais soulevait de légère vagues à la surface calme de l’eau. Les chutes étaient encore loin et la route allait se corser d’ici peu. Cela faisait presque une semaine qu’elle montait vers le nord en direction de ces chutes. Manfred renâcla ce qui la ramena à la réalité, elle avait une mission et le voyage de retour sera long. Dirigeant son regard vers la Cavalière derrière elle, Alyse lâcha simplement : “ Des cavaliers sont bien passé par ici. Au moins quatres “

Des semaines qu’elles chassaient ce groupe de renégats que le changement d’Impérial avait déçus. Des traîtres ; quel que soit leurs raisons ils restaient des traîtres. Et ils méritent le sorts des traîtres. Alyse n’était pas une chasseuse, pas en temps qu’humaine en tout cas, lire les traces et suivre des pistes dans la nature ne lui était pas chose aisée. Elle avait appris malgré elle les rudiments, mais un chasseur de métier ou une Eryllis ferait ça bien mieux qu’elle. Une chance pour la Rouge que les hommes qu’elle suivait n’étaient pas discret.

Les cavalières avaient eux de la chance, elles avaient perdu la trace des déserteurs dans la vallée des vents et avait manqué de peu une patrouille de la garnison local. Rencontrer des hommes d’armes lors d’une traque hors de Phelgra ne serait pas une bonne chose. “ Ils sont partis dans cette direction, vers les Cascades vierges. C’est là bas qu’on va devoir les ratrapper, avant qu’ils ne traversent l’Oxia et rejoignent Canopé. “ Alyse soupira et monta en scelle. “ Si on force un peu l’allure on devrait y arriver, avec un peu de chance ils pensent qu’ils nous ont semé et ils doivent profiter de l'accalmie pour se reposer et chasser. “ La cavalière de tête marque un temps afin de signaler à sa camarade que c’était le moment de faire part de ses impression et se mit en route. Il lui tardait d’avoir enfin un peu d’action.

Elle avait débarqué sur la côte Sud du territoire de Canopé, après une traversé du Désert d’Argyrei. Elles avaient suivi la piste des traîtres en longeant la frontière Eridanienne, puis traversé les Colonnes d’Ebreus jusqu’à la frontière Cebrenienne. La suite avait été un peu chaotique, un succession d’escarmouche et de cache cache dans les montagnes. Mais une tempête avait donné l’avantage aux déserteur qui s’était réfugié dans un village portuaire. La suite avait été négoce et menace pour avoir le droit de traverser jusqu’à Canopé. Puis la chasse avait repris jusqu'à la vallé des vents ou elles les avaient de nouveaux perdues de vue. L'instinct de Yukia avait été bon puisque en continuant vers le nord elles avaient retrouvé leurs traces.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
:: (Le) Dernier Soldat ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Yukia Rasphodos
:: (Le) Dernier Soldat ::
Yukia Rasphodos
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeVen 17 Juil - 12:24

L’épée de cristal ft. Alyse Lupercal


Canopée…

Depuis quand n’étais-je pas venue ici ? Des siècles. Mon dernier souvenir de cette région remonte à l’époque où je traquais les derniers Taumarilens. Mais aujourd’hui, Taulmaril n’était plus et les raisons qui m'amènent dans cette contrée reculées sont totalement différentes.

Le retour à Thémisto - suite à notre enquête menée sur la disparition de l’ancien Commandant Rouge, Trahin Vrass - s’était vu accueillir par un énorme chamboulement. Démégor s’était fait destitué de son titre Impérial au profit d’un certain Commandant Sirion, suite à un duel à mort. L'événement avait fait énormément de remous et créé quelques dissensions au sein des Cavaliers de Sharna. Tous n’étaient pas en faveur du nouvel Impérial…

Et comme il en est de coutume chez les Cavaliers, les traîtres sont chassés et châtiés.

Des officiers douteux, des Commandants disparus, des lâches préférant exprimer leur mécontentement par la félonie plutôt que par l’affrontement… Décidément les Cavaliers de Sharna avaient bien changés…

C’était d’ailleurs ces derniers qui nous avaient entraîné aussi loin de Phelgra. Alyse et moi avions eu pour ordre de traquer un groupe de soldats dissidents. Il faut bien avouer qu’ils nous avaient donner du fil à retordre, nous obligeant à les traquer à travers Argyrei et puis tout Cebrenia. La chasse nous avaient amené jusqu’aux Cascades Vierges. Jamais encore je ne m’étais aventurée aussi loin sur les terres de Canopée et il faut avouer que le paysage est tout bonnement magnifique. Il n’y a rien de tel en Phelgra.

- Des cavaliers sont bien passé par ici. Au moins quatre.

Les paroles d’Alyse me tirent de ma contemplation. Je me contente de hocher la tête. Nous avons finalement réussi à retrouver les traîtres, c’est une bonne chose. Depuis notre arrivée à Cebrenia, cette traque n’avait été qu’une partie de cache-cache. Il était grand temps que tout cela se finisse. Tout traîtres qu’ils étaient, il fallait bien reconnaître que ses soldats étaient doués d’un certain talent. Ou peut-être avaient-ils reçu une aide extérieure leur facilitant la fuite ? Peu probable…

- Allons-y alors. Je rétorque tandis qu’Alyse suggère la marche à suivre. Si tes suppositions sont bonnes, ils s’arrêteront certainement près d’un point d’eau. Peut-être à proximité des Cascades Vierges.

Imitant mon aînée, je remonte à cheval et la suis docilement tandis qu’elle remonte la piste de nos cibles.

- Qu’est-ce qui a bien pu les motiver à aller si loin, à ton avis ? Je demande après un long moment de silence, ayant réfléchi à la question de longues minutes.

L’hypothèse la plus plausible serait que les relations de Phelgra avec les autres nations est à l’origine du choix de destination de ces fugitifs. Au vu du précédent conflit est de son issue, Cimmeria est une destination d’emblée exclue. Les relations avec Eridania ne sont pas non plus aux beau fixe. Cebrenia semblait être effectivement tout indiquée pour une fuite mais pourquoi s’être enfoncé si loin ? Ils auraient très bien pu essayer remonter jusqu’à Taulmaril, tenter de nous semer dans le marais des morts et passer par Noathis. S’enfoncer dans les profondeur de Canopée me semble être une choix particulier et assez discutable.

Revenir en haut Aller en bas
:: La Rouge ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alyse Lupercal
:: La Rouge ::
Alyse Lupercal
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeMar 4 Aoû - 3:52

C’était une bonne question. Alyse n’y avait pas vraiment pensé. Pourquoi ces idiots étaient venu jusqu’ici ? Ils n’avaient pas vraiment caché leurs traces au début de leur fuite. Ils ne devaient pas avoir pensé être poursuivi mais alors pourquoi partir pour Argyrei puis Cébrénia ? Y avait il quelque chose là-bas que les Cavaliers ignoraient ? Des complices peut être ? Qui voudrait aider de simple sous officiers ? Trois sergents et un lieutenant. La Rouge resta silencieuse quelques instants réfléchissants.

“ Je n’en sais rien. A mon sens Amaryl et Tyrhénium seraient de meilleurs lieux pour se cacher. Mais ils avaient l’air surpris qu’on les chasses. Ils doivent peut être retrouver un allier. “

Alyse reporta son attention sur la route qui s’étend devant elle. Le paysage était vallonné et les cavalières longeaient le lac. Elle soupira. SI elle avait su, elle se serait simplement transformé et aurait chassé les traîtres. L’histoire aurait était vite réglé, mais elle avait sous estimé la détermination de sa cible. Pourquoi aller aussi loin ? Démégore était un chef tellement bon qu’il vaut de mourir maintenant qu’il n’est plus ? Leurs haine de Sirion est aussi grande ? Ou alors ces lâches attendaient simplement le moment où les cavaliers relacheraient leurs vigilance pour partir. Alyse aurait compris ce choix de la part de conscrit ou de jeune recrue mais chacun d’eux étaient gradés, c’était incompréhensible.

Les cavalières de Sharna avançaient à un bon rythme et alors que le soleil se dressaient d eplus en plus haut dans le ciel, les falaise formant les cascade se rapprochaient d’elles. Et une colonne de fumée commençait à se dessiner à l’horizon. Leurs proies ? Ou des voyageurs ? La cavalière en tête de fille réduisit l’allure et elle se tourna vers Yukia.

“ On y va et on improvise ? Ou tu veux préparer la chose correctement ? “

Elles avaient déjà eux à les combattre. Alyse savaient de quoi ils étaient capable et ils ne faisaient pas le poid face a elles. A chaque fois leur survie ne tenait qu’à un coup de chance. Cette fois, elle ne voulait pas les voir s’enfuir encore.
Revenir en haut Aller en bas
:: (Le) Dernier Soldat ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Yukia Rasphodos
:: (Le) Dernier Soldat ::
Yukia Rasphodos
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeVen 4 Sep - 21:12

L’épée de cristal ft. Alyse Lupercal


Alyse semble autant dans le flou que je le suis concernant les raisons qui auraient pu pousser nos cibles à s'enfoncer aussi loin dans le continent. J'acquiesce d’un léger grognement tandis qu’elle émet l’hypothèse qu’ils sont sans doute venu ici pour retrouver un allié. Qui par ici pourrait bien s’intéresser à quatre sous-officiers phelgrans dans leur genre ? Allez donc savoir ! Ce n’est peut-être pas cela au final qui les a menés jusqu’ici. Difficile à savoir. Dans tous les cas, ces hommes doivent avoir un objectif, une raison de venir s’exiler si loin.

Lassée, je laisse tomber ces cogitations tandis que nous continuons à avancer. Quelles que soient leurs motivations, le résultat ne changera pas. Ils mourront, peu importe le temps que cela devra nous prendre pour les coincer.

Plutôt que de penser à ces traîtres, je préfère me perdre un instant dans la contemplation du paysage. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de voir une flore aussi colorée et luxuriante, tout du moins quand on est Phelgran. Nous avançons dans le plus grand des silences pendant un long moment. C’est finalement Alyse qui le rompt tandis qu’un volute de fumée apparaît dans notre champ de vision.

- Faisons ça dans les règles de l’art, pour une fois. Ils ne font guère le poids mais ils semblent avoir un sacré talent pour nous filer entre les doigts. Et qui sait s’ils n’ont pas été rejoint par d’autres. Je lui réponds tandis que je me positionne à sa hauteur. La position de ce feu de camp semble quelque peu éloignée encore mais nous devrions les pouvoir les rattraper avant qu’il ne reprenne la route. Ne perdons pas de temps.

Finalement, il nous aura fallu un peu plus de temps ce que ce je pensais pour rejoindre cette volute. Mais elle semble encore assez vive.

- Avec un peu de chance, ils n’ont pas encore bougé. Ils doivent sans doute récupérer de la course de cette nuit. Je dis tandis que descends de cheval. Tenant les rênes de Noir, j’avance jusqu’à sa hauteur. Je vais partir en reconnaissance, si ça te va. La forêt est assez dense pour que je puisse les observer d’en-haut sans problème. Si je ne suis pas de retour d’ici la nuit, considère que j’ai certainement eu des ennuis.

N’attendant pas réellement une réponse de la part de ma compagne de voyage, je dépose les rênes de Noir dans ses mains et prends la direction de cette colonne de fumée.  Au bout de quelque pas, je finis tout de même pas me retourner.

- Fais attention, ce n’est pas une cheval très commode. Il essaie parfois de mordre.

La chance semble être avec nous.

Me taillant un chemin à travers les fourrages épais, des éclats de voix finissent par se faire entendre. Trouver ce camp m’aura demander un peu de temps mais c’est désormais chose faite. Située à bonne distance du bivouac, je reporte mon attention vers la cime des arbres et m’y téléporte. J'atterris sur une épaisse branches feuillues. D’où je suis, j’ai une vue sur les voyageurs. Il s’agit bien de nos joyeux lurons. Je souris, satisfaite, et écoute un instant leur conversation, toute information étant bonne à prendre.

- Tu es sûr de toi ?
- Pas de doute ! On ne doit plus être très loin. La grotte devrait se trouver au nord de notre position.
- Vous pensez vraiment qu’on pourra renverser Sirion avec cette arme ?

Je tend l’oreille et fronce les sourcils, n’étant pas certaine d’avoir bien entendu. Venaient-ils vraiment de parler d’une arme capable de défaire l’Impérial. C’est ça qui les amènent ici ? J’espionne encore un moment. Ils sont bel et bien là pour une arme, guidés par un vieux manuscrit que l’un d’entre eux possède.

Ce sont donc des chimères vieilles comme Taulmaril qui nous ont poussé ici, aux confins du continent ?

J’ignore s’il faut en rien ou en pleurer. Si je n’étais pas encore persuadée que les Cavaliers avait quelques peu perdu de leur superbe au fil des siècles, ces quatre-là auraient fini de me convaincre de ce fait…

- Ce sont bel et bien nos hommes. Je sais pourquoi ils sont ici. Tu ne vas pas me croire. Je déclare tandis que je rejoins enfin Alyse.

Je lui fait le résumé de ce que j’ai entendu. Si je reste impassible en apparence, je n’en suis pas moins quelque peu dubitative. Une telle chose peut-elle vraiment exister ?

Revenir en haut Aller en bas
:: La Rouge ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alyse Lupercal
:: La Rouge ::
Alyse Lupercal
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeMar 22 Sep - 0:24

Yukia prit les devant. Alyse n'avait rien à dire et encore moins à se plaindre, elle n'aimait pas le travail d'éclaireur. Alors que Yukia la mettait en garde pour son cheval La Rouge regarda la bête.

" Ne t'en fait pas je mord plus fort qu'elle. "

Délaissant Yukia qui partait Alyse mit pied à terre, gardant la monture de sa consoeur du coin de l'oeil,  même si en effet elle ne craignait pas la morsure ce n'était quand même pas la chose la plus agréable qui soit. Caressant le col de son propre cheval Alyse continuait d'essayer de comprendre ce qui les avait conduit ici. Et décidément elle n'arrivait pas à comprendre ce qui passait par la tête de ces traîtres. Sifflant entre ses dents sa frustration,  la cavalière sortit une carte grossière du monde. Maintenant qu'elles allaient pouvoir éliminer leurs cibles, il fallait prévoir le retour. Par ou passer ? Continuer vers le nord passer par Canopée se réapprovisionner là-bas et continuer vers Hesperia et traverser le pays aux milles cultures vers Phelgra. Mais la carte n'indiquait pas la position des places fortes ou des ponts, et passer inaperçue dans ces conditions semble impossible. Elles pouvaient faire demie tour et trouver un navire pour rentrer, mais qui accepterait deux cavaliers et leurs montures pour Phelgra ? Les Noxiens peut être,  mais avaient elles de quoi payer ? Le dernier choix serait de passer par Argyrei. Traverser les montagnes ou passer par Cimmerium,  retraverser le désert et rejoindre Themisto par Ridolbar. Une longue route, mais cela permettrait à Alyse de vérifier quelque chose qu'elle avait vu à l'allé. Manfred la dit sortir de ses pensés en la bousculant légèrement. Réprimant un soupire, la cavalière se tourna vers sa monture et lui flatta une nouvelle fois l'encolure.

Yukia arriva plus tard, alors sur l'aîné était en train de s'assurer de l'état de ses armes. La cavalière qui avait enlevé son casque depuis regardait sa camarade s'approcher et écoutant son rapport attentivement. Alyse resta étrangement passive. Une arme capable de vaincre l'Imperial ? Est ce que c'était possible ? Après tout, pourquoi pas ? Si les gens avaient des pouvoirs pourquoi les objets ne pourraient pas en posséder aussi ? Des humains qui les auraient enchanté pour se rendre encore plus fort. Elle voyait l'intérêt mais trouvait cette état d'esprit répugnant. C'est la force de l'individue qui prévallaux, pas celle de son équipement. Soupirant a la fin du compte rendu de sa camarade Alyse avait une idée. Ou peut être deux, cela dépendrait de Yukia et de sa patience.

“ Cette arme m’intrigue je dois t’avouer. Alors autant en profiter pour la récupérer tant que nous sommes dans les environs. “ La question était, allaient elles attendre que les déserteurs la récupèrent pour attaquer ou non ? “ Quoiqu’il en soit, j’ai une idée. Il va falloir éviter qu’ils s’enfuient. Les forcer à la confrontation. L’endroit ou ils ont posé leur camp nous facilite la tâche. le Lac les empêche de se replier vers l’est. Le sud et l’est sont couvert par la forêt et le nord s’enfonce à flanc de falaise le long des chutes. C’est bien ça ? “ pure rhétorique, Alyse avait parfaitement mémorise ce que sa camarade lui avait dit. “ On attaquera par le sud et le nord. J’attaquerai par le sud et les pousserait a la fuite. J’aurai besoin de ton cheval. J’attaquerai de a l’aube et ferait assez de bruit pour les réveiller, les deux chevaux seront la pour les berner. Ils devraient partir vers le nord, leur cible, ils semblent se raccrocher à cette idée depuis le début. Et si ils pensent que cette arme peut les aider a vaincre Sirion, ils s’en serviront contre nous. C’est là que tu intervient. Ta téléportation devrait te permettre de te positionner sur leur route. Trouve un terrain qui te sera favorable et gagne du temps que je te rejoigne. On les captures, leur fait cracher le morceau sur leur plan et l’arme, puis on s’en débarrasse. “ Alyse fit une pause, regardant Yukia avant de se redresser. “ Si tu as des questions, des réclamation ou un autre plan dit le vite, on va avoir besoin de se préparer. "

Si cette arme était vraiment toute puissante, mieux valait ne pas prendre de risque et la récupérer en premier. La Rouge resta songeuse un instant et porta son regard une nouvelle fois sur sa camarade. Il allait falloir qu’elle lui parle du voyage de retour, mais cela pourrait attendre. Alyse s'inquiétait surtout de la capacité de sa cadette à pouvoir garder son calme et à ne pas se transformer sous la provoque ou dans le feu de l’action. Elle connaissait bien ce sentiment et cette envie de simplement se laisser emporter par les sensations et la violence. Combien de personne avait tué Yukia depuis sa sortie de prison ? Avait elle seulement vraiment combattu depuis ? Les deux cavalières avaient beaux passer du temps ensemble elles parlaient peu et rarement de leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
:: (Le) Dernier Soldat ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Yukia Rasphodos
:: (Le) Dernier Soldat ::
Yukia Rasphodos
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeSam 7 Nov - 19:19

L’épée de cristal ft. Alyse Lupercal


Enfin une mission digne de ce nom !

Jusque-là, je m’étais contenté d’accomplir quelques facéties imposées. Abattre un homme, en protéger un autre, enquêter sur la disparition d’un troisième. Même si la dernière s’est avérée être enrichissante pour comprendre ce qu’étaient devenus les Cavaliers, tout cela n'avait rien à voir avec les objectifs pour lesquels j’avais été formée. Malheureusement, il n’y a pas de place pour les guerriers en temps de paix…

Finalement la montée de ce nouvel Impérial et les dissensions causées par les nouvelles perspectives qu’il a amené avec lui sont du pain béni pour moi. La seule chose que je déplore, c’est de devoir combattre contre des frères d’armes plutôt que d’affronter des ennemis de Phelgra. Mais à bien y réfléchir un traître est un ennemi comme un autre…

Alyse est silencieuse tandis que je lui fais mon compte-rendu. La connaissant je ne m’attendais guère à des rires hilares mais son stoïcisme reste assez déconcertant. Puis elle prend finalement la parole. L’arme semble retenir son attention. Je ne sais quoi lui dire. Certains possédaient des armes possédant d'étranges propriétés durant la guerre de Taulmaril alors pourquoi il n’y en aurait pas encore ? Si une arme capable de défaire l’Impérial existe, mieux vaut qu’elle se trouve entre nos mains que dans celle de nos ennemis.

Je hoche la tête pour lui signifier que je suis d’accord avec elle et l’écoute avec attention tandis qu’elle m’expose son plan. Simple, clair, propre. Il n’y a aucune raison que cela ne marche pas. La perspective d’une altercation armée me fait sourire furtivement. Il ne reste plus qu’à espérer que ces pauvres hères soient à la hauteur, ce qui n’est guère garanti.

- Aucune, ça me paraît correct. Prie juste pour que Noir ne fasse pas des siennes. Je gage qu’on m'a confié ce cheval car on le considère comme une cause perdue, lui aussi.  Dis-je tout en flattant l’encolure de l’animal qui semble tout de même s’habituer à ma présence.

Une bête incontrôlable qu’on ne dépense son énergie pour lui. Le parallèle entre cet animal est ma personne est vite fait. Ou simplement le fruit de mon imagination. Peu importe, une fois rentrée à Thémisto, je saurai en faire une monture parfaitement dressée.  

Chassant ses projets au loin, je me prépare, comme convenu avec ma sœur d'armes. L’expectative d’un vrai combat ravive en moi une vieille flamme. Et dire qu’il aura fallu traverser la moitié du monde pour accomplir une mission digne de ce nom.

***

Installé à mon poste, j’attends patiemment qu’Alyse amène nos fuyards jusqu’ici. Alors que l’aube pointe le bout de son nez, je me redresse et écoute, à l'affût du moindre bruit anormal. J’observe une énième fois le point choisi, cherchant une possible faille. Il s’agit d’un sentier étroit, coincé entre la falaise d’où se déversent les chutes et le cours d’eau qu’elles rejoignent. Avec Alyse à leur train, il n’auront d’autre choix que de continuer tout droit. Du haut de la falaise, je pourrai les voir arriver et les cueillir aisément. Il ne reste plus qu’à attendre nos chères confrères…

Revenir en haut Aller en bas
:: La Rouge ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alyse Lupercal
:: La Rouge ::
Alyse Lupercal
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeLun 9 Nov - 17:13

Alyse se redressait. Elle était resté assise tout le temps de parler à Yukia et maintenant que les détails avaient été réglé, elle allait avoir besoin de se préparer. Sa soeur d’arme la previn encore une fois de faire attention au cheval. Elle jeta un oeil à l’animal qui semblait étrangement calme. Une cause perdue ce chevale ?  Alyse ne voyait pas en quoi. Désobéissant au possible, certe, mais il n’y avait pas de cause perdue. Pas à ses yeux. La cavalière alla voir sa propre monture et s’assura qu’elle était bien reposé et reporta son attention sur Yukia. Elle semblait presque heureuse. L’idée d’un combat digne de ce nom semblait lui plaire. Alyse n’était pas plus enthousiaste que ça, ces hommes n’avaient pas l’air de faire le poids, mais elle allait devoir s’en contenter.

Alors que la lune était haute, Alyse se déplaça pour se trouver en vu du campement des fugitif, elle pouvait voir par elle même les hommes allongeaient autour d’un feu. Trois en train de dormir un dernier qui monte la garde. Alyse était a pied et tapis dans l’ombre elle restait trop loin pour être vue. Ils semblaient désarmé et être une proie facile, mais les deux Cavalière étaient déjà tombé dans leur piège deux fois. Ils avaient toujours étaient capable de s’enfuire malgré elle. Cette fois, il en sera autrement. Retournant auprès des chevaux, la Cavalière essayait de déterminer le temps qu’il faudrait à Yukia pour rejoindre les falaises, puis le temps qu’elle prendrait elle a y arriver. Alyse lâcha un sifflement d’impatience en se rendant compte qu’elle allait devoir encore attendre.

“ Tu n’as rien d’autre à faire que de me suivre. Compris ? “

Parler à un cheval. Une idée stupide, mais qui semblait être éfficace dans certain cas. Elle n’en avait pas la moindre idée si cette bête allait la suivre ou non mais ça ne changerait pas grand chose de toute façon. Elle devrait y aller avec ou sans lui. Les fugitifs étaient en train de sortir du sommeil un peu avant le levé du jour lorsque Alyse fonça dans leur direction, se permettant un cris pour attirer leur attention. Ces hommes n’étaient pas idiot, ils savaient qu’ils étaient suivis. Ils étaient près à partir à n’importe quel moment. Ainsi dès qu’ils entendirent le bruit des sabots des chevaux et du cris de la cavalières, ils se jetèrent sur leurs propres montures et prirent la direction du Nord. Ils n’avaient pas eu besoin de parler, ils avaient déjà préparé leur fuite. Alyse avait eu raison. Ils en auraient pour une demie heure de chevauché. Elle resterait à bonne distance des traitres afin qu’ils ne se rendent pas compte qu’elle était seul à leurs trousses. Maintenant il fallait que Yukia soit en position et attendre le bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
:: (Le) Dernier Soldat ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Yukia Rasphodos
:: (Le) Dernier Soldat ::
Yukia Rasphodos
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeDim 15 Nov - 12:14

L’épée de cristal ft. Alyse Lupercal


La partie la plus compliquée dans une embuscade, c’est d’attendre.

Installée sur une corniche naturelle qui surplombe le sentier par lequel sont censés passer nos cibles, j’attends. A l'affût du moindre bruit de sabot ou cri, guettant la moindre silhouette de cavalier se détachant de l’horizon. Mais l’aube est encore loin et il faudra attendre. Il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire sur cette falaise et mes armes ont déjà été soigneusement préparées au préalable.

Je me retrouve donc seule avec mes pensées…

Ce n’est guère une chose que j’apprécie. Non pas que je fasse partie de ces individus pensant que la matière grise est moins importante que les muscles. Mais me perdre dans mes pensées ne m’a rien apporté de réellement profitable dernièrement, si ce n’est de me rendre compte de la vacuité de mon existence. S’il y avait bien une chose dont j’avais pris conscience depuis ma sortie de la Prison des Déments, c’est que les aspirations qui avaient été les miennes jusqu’à maintenant n'étaient plus réellement en adéquation avec ce monde.

Si la paix n’était pas totale, les Cavaliers ne semblaient plus faire la guerre comme jadis. La politique semble aujourd’hui avoir autant sa place que la puissance martiale. A bien y réfléchir, il en a sans doute toujours été ainsi mais ayant rejoint les Cavaliers en pleine période de guerre contre Taulmaril, je n’avais expérimenté que le côté martial. On n’en attendait pas plus de moi à l’époque de toute façon.  

Mais aujourd’hui la guerre n’était plus et il allait falloir que je trouve un nouveau but à ma longue existence.

Que faire ? Cette question me hantait depuis que j’avais été me recueillir au manoir Rasphodos. Alyse avait, à l’époque, lancé l’idée de faire perpétuer l’héritage de Elaam. L’idée m’avait séduite immédiatement. Je n’avais jamais vécu que pour faire la fierté de mon père adoptif, de son vivant. Je pouvais très bien continuer, même des siècles après sa mort. Raviver son souvenir, redorer son blason et rendre réalité son rêve de faire des Rouges le fleuron des Cavaliers de Sharna. La question reste de savoir comment. Je pense avoir une idée mais il faudra attendre d’être à Thémisto pour cela.

Perdue dans mes pensées, un désagréable frisson me fait reprendre contact avec la réalité. Je me raidis aussitôt, priant pour que cette fièvre qui m’a assailli tout au long de l’aller et qui semblait s’être calmée depuis quelques semaines ne refassent pas surface. Ce n’était pas du tout le moment. Cette saleté nous avait déjà assez bien ralenti tout au long de notre voyage, malgré le fait d’avoir essayé d’en faire fi. Il ne fallait surtout pas qu’elle refasse surface maintenant que nous étions si proches de notre but.

Je laisse bien vite mes craintes de côté. Enfin l’aube pointe à l’horizon. Et avec elle arrive une cacophonie mêlant martèlement furieux de sabots, hennissements affolés et cris furieux. Nos hommes approches.

Je me redresse et attend qu’il se déplace jusqu’à un certain point avant de passer à l'assaut.

Quelques secondes avant qu’ils arrivent en dessous de la corniche que j’occupe, je tape du poing contre la paroie de pierre, déchaînant mon don principal contre cette dernière. Comme escompté, la roche se détache. Si ce n’est pas une énorme avalanche de gravats qui tombe sur nos quatre hommes, il y a assez de masse pour ensevelir partiellement celui en tête de cortège et le mettre hors d’état de nuire durant un moment. Comme prévu, ce premier coup interrompt la course des fuyards. J’en profite pour me téléporter au sol, juste derrière eux.

- Mais quoi voilà donc ! Je souffle pour annoncer ma présence.

L’endroit est parfait pour l’embuscade. Comme je l’avais deviné, diriger sa monture dans un espace aussi restreint n’est guère aisé. Il leur faut un certain temps et quelques efforts pour faire volte-face. Juste ce qu’il me faut pour pouvoir déchaîner une autre onde de choc contre le sol. La réaction des chevaux ne se fait pas attendre. Ils cabrent et hennissent de frayeur, désarçonnant leur cavalier. Seul celui qui me fait face tient bon. Je dégaine mon épée, certaine qui tentera d’attaquer mais il préfère rebrousser chemin et fuir vers la direction d‘où il vient. Je le laisse faire, certaine qu’Alyse n’est pas loin et saura s’en occuper.

Je reporte donc mon regard vers les trois cavaliers restants. L’un est partiellement enseveli sous les gravats tandis qu’un autre semble avoir le pied coincé dans son étrier et se bat pour ne pas finir piétiner par sa propre monture.

- Ça sera donc un duel. J’annonce d’un air presque amusé.

L’autre ne répond pas et dégaine son arme avant de se lancer dans ma direction. J’esquive le coup des plus prévisibles.

- Allons ! Ne me dis pas que tu ne peux pas faire mieux… C’est décevant. J’ai traversé la moitié du continent juste pour ça ?

La remarque ne semble pas lui plaire et voilà que sa main se met à crépiter d’un bleu inquiétant. J'écarquille les yeux un instant, cet idiot ne va quand-même pas lancer un éclair dans un espace aussi restreint ?! Visiblement si… De justesse, je me téléporte derrière lui tandis que l’éclair surgit dans un rugissement furieux avant de disparaître aussi vite qu’il était apparu. Sans aucune forme de procès, j’assomme mon assaillant à l’aide du pommeau de l’une de mes épées avant de me retourner vers le dernier homme encore en état de se battre. Il semble s’être enfin dépêtré avec son cheval. Mais alors que je m’attends à le voir donner l’assaut, il descend de son cheval et jette ses armes au sol.

Je le fixe en haussant un sourcil avant de constater son expression lassée et fatiguée. Il ya  des moment où il est plus judicieux de rendre les armes que de combattre et celui-là semble avoir décidé qu'il ferait mieux de se rendre. Je hoche la tête, comme pour lui signifier que j’accepte sa reddition et le ligote à l’aide de la corde que j’avais emportée avec moi.

- A quoi bon parcourir la moitié du continent si c’est pour te rendre ? Je lui demande, sincèrement curieuse de connaître la réponse.

Seul le silence répond. Je n’insiste pas et m’occupe de l'inconscient. Une fois les captifs entravés et leurs montures calmées, j’entreprends de dégager le dernier des gravats. Son cheval n’a pas survécu. Quant à lui, je ne sais pas dire s’il est vivant ou mort, mais le sang qui coule par la visière de son casque n’annonce rien de bon. Je l’ai à peine extirpé des gravats que des bruits de sabots se font entendre. Je ne me retourne même pas, devinant à l’allure calme, qu’il s’agit d’Alyse et non pas du dernier fuyard.

- Tu as réussi à attraper le dernier ? Je lui demande alors que j’ôte le casque du cavalier blessé. La blessure n’est pas belle à voir et mortelle. Bon… J’imagine que deux ou trois suffisent, non ?

Garder les quatre traîtres aurait évidemment été l’idéal mais il est parfois difficile d’éviter des dommages collatéraux. Celui-ci devait s'estimer chanceux. S’il a été écrasé par un tas de pierre, il échappe cependant à notre interrogatoire et au châtiment réservé aux traitres.

Revenir en haut Aller en bas
:: La Rouge ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alyse Lupercal
:: La Rouge ::
Alyse Lupercal
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeDim 22 Nov - 15:28

Tout se passait comme prévu. Les quatres traîtres fonçaient vers le passage à flanc de falaise ou les attendait Yukia. Elle regardait la silhouette des cavaliers d’un regard froid, les laissant petit à petit prendre de l’avance jusqu’à ce que bientôt elle ne puisse plus les voir. La Lhurgoyf réduisit l’allure et laissa respirer son cheval plus calmement. Jetant un rapide coup d'œil en arrière, elle put apercevoir le cheval de sa camarade la suivre et remonter à son niveau. Elle flatta l’encolure des deux chevaux et reporta son attention sur les bruits qu’elle entendait au loin. Un éboulement sûrement. Yukia…

Alyse se laissa porter quelque instant par la vue qu’elle avait sur le lac en contrebas, et la forêt Cébrenienne, mais le bruit de sabot avançant dans sa direction la rapporta à la réalité. Un cavalier approchait. Il était rapide. Ce devait être un des fuyards. Un sourire carnassier se dessina sur le visage de la Lhurgoyf alors qu’elle reconnaissait l’homme qui s’approchait. Il tenait dans sa main une lance qu’il avait abaissé. Il était près a se battre, ou du moins à forcer le passage. Tant mieux. D’un mouvement des talons, elle fit reprendre de l’allure à son cheval et alors que la distance entre elle et le traître se creusait, Alyse usa de sa magie pour faire flotter son épée à côté d’elle. D’un geste de la main, elle guida sa lame qui dévia la lance et sectionna la gorge du cavalier félon. Pitoyable.

La Rouge mit pied à terre et rejoignit le cheval de traître qui s’était immobilisé un peu en arrière. Elle se saisit de la bride, et mena l’animal à côté de sa propre monture. Le cheval était impeccablement dressé et suivait sans broncher son guide. Elle mit le cavalier mort à terre délicatement et fit venir son épée à sa main. Le sort qui attendait les traîtres était clair. Ils ne devaient pas pouvoir revenir d’entre les morts. Les Cavaliers n’accordaient pas de secondes chances au félons et lâches. Saisissant son arme à deux mains, Alyse trancha le cou du mort d’un geste précis. Elle prit la tête, remonta sur son cheval et reprit la route vers Yukia. Elle rejoignit cette dernière alors qu’elle dégageait des pierres autour de quelqu’un.

“ Oui. “ Alyse mit pied à terre et jeta la tête tranchée du traître au sol, devant le prisonnier. " Deux c'est suffisant. “ A vrai dire elle s’attendait a n’en avoir qu’un sous la main. Deux laissaient plus de place à l'erreur. La Rouge se tourna vers le cavalier ligoté. “ Bon… Dis nous ce que tu venais faire ici. “
Revenir en haut Aller en bas
:: (Le) Dernier Soldat ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Yukia Rasphodos
:: (Le) Dernier Soldat ::
Yukia Rasphodos
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeVen 27 Nov - 17:40

L’épée de cristal ft. Alyse Lupercal


C’est maintenant que les vraies hostilités commencent…


J’observe la tête rouler aux pieds tandis que Alyse affirme avoir intercepté le fuyard. Elle est efficace, comme toujours. Je reporte mon attention sur elle et hoche la tête, approuvant silencieusement la décapitation. Mieux vaut éviter que les morts ne se relèvent. Si j’avais toujours observé ces pratiques de manière curieuse, prenant ces histoires de morts revenant à la vie comme de vieux récits de grands-mères. Ma rencontre avec une de ces créatures m’a quelque peu fait changé d’avis à ce sujet.

- Ça nous laisse une plus grande marge de manœuvre. Je dis tout en fixant nos prisonniers tandis qu’Alyse confirme que deux suffiront.

Laissant Alyse commencer l'interrogatoire, je reprends ma besogne et ôte le casque de ma première victime. Il est mort. Une partie du crâne fracassé. Je l’extirpe tant bien que mal des gravats et observe un moment Alyse et nos deux prisonniers. L’un est toujours inconscient et le second se contente de répondre à sa question avec un regard assassin.

Il ne répondra pas à nos questions.

- Change avec moi. La demande sonne plus comme un ordre. Occupe-toi du cadavre pendant que je m’occupe de celui-là. Je sais comment m’y prendre.

Alyse hoche la tête, me signifiant son accord. J’échange donc de place avec elle et me plante devant notre homme. Nous nous toisons durant un instant. Lui pour me tenir tête, moi parce que je réfléchis à la façon dont je vais m’y prendre. Je n’ai jamais réellement mené d’interrogatoire mais j’en ai assez subi durant mon passage à la Prison des Déments et ensuite dans les geôles du Manoir Cavalieri pour avoir une vague idée de la marche à prendre.

Et alors qu’un silence tout relatif règne depuis un moment. Le bruit de l’acier s'abattent violemment contre la chaire résonne

- Je te repose une nouvelle fois la question. Qu’est-ce que toi et tes compagnons êtes venus faire ici ?

Pas de réponse, une nouvelle fois. L’homme qui me fait face se contente de passer la langue sur sa lèvre inférieure, désormais ouverte à cause de mon coup de poing. Je m’accroupis, de sorte à ancrer mon regard dans le sien, histoire de le jauger. Il ne parlera pas.

- Pourquoi te rendre si c’est pour rester muet ?

La seule réponse que j’obtiens est un crachat sanglant en plein visage.

- Si c’est ainsi que tu le prends… Je souffle sur un ton neutre, tandis que je me débarrasse comme je le peu de la chose visqueuse et rouge.

Qu’il me crache à la figure ne me pose pas plus de soucis que cela. Certains s’en seraient peut-être offusqué, d’autres se seraient énervés mais je ne  ressens rien de cela. Je comprends presque. Le silence et la provocation sont les dernières choses qu’il reste à ce traître. Il fera tout pour les garder jusqu’au bout. Étant déjà passé par-là, je comprends.

- Garde un œil sur eux, je reviens. J'annonce à Alyse tandis que je me redresse.

Je ne disparais qu’un court instant. Le temps de me débarbouiller et de revenir avec une poignée de fines branches. Silencieuse, je me plante devant notre homme et observe le tas que forme les armes que j’ai récupéré sur lui et ses compagnons et récupère une fine dague avant de m’installer face à lui et de commencer à tailler en fines baguettes pointues les branches récupérées.

- J’imagine que tu l’ignores mais j’ai passé un sacré bout de temps dans la prison d’Umbriel. J’explique à mon vis-à-vis tandis que taille consciencieusement les branches. J’étais prisonnière mais j’ai appris pas mal de choses, en réalité. A côté de lui, son compagnon s’agit tandis qu’il reprend doucement connaissance et se rend compte de sa situation. Vers les dernières années, vois-tu, il y avait ce Cavalier…. Pas vraiment quelqu’un que j’apprécie mais je dois avouer qu’il n’avait pas son pareil pour faire parler les gens et les torturer.  Je crois que je faisais partie de ses jouets préférés à l’époque. Je n’aurais certainement jamais penser que toute ces heures passées sous sa  torture aurait pu un jour m’être utile d’une quelconque manière.

Mon ouvrage enfin achevé, je me redresse et me penche sur le prisonnier taciturne. Son compagnon ne semble pas plus bavard.

- Enfin, je suppose que ça fait partie des surprises réservée par la vie.

Sous leur regard interloqué, je le débarrasse de ses bottes. Immobilisant l’un des pieds du déchaussé, je me retourne sur son compagnon.

- Observe bien car après lui, c’est ton tour. Je lui dit avant d’enfoncer la baguette souple sous l’ongle d’un des orteils de son compagnon.

La réaction ne se fait pas attendre, il hurle de douleur. Si j’avais un tant soit peu d’empathie, je comptais sans doute pour lui, sachant à quel point ce traitement est douloureux. Mais ce n’est pas le cas. Je ne retiens non plus aucun plaisir de ce traitement. Je le sais juste plus efficace que les coups lorsqu’il s’agit de devoir faire parler quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
:: La Rouge ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alyse Lupercal
:: La Rouge ::
Alyse Lupercal
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeSam 28 Nov - 20:26

Décapiter les morts… Enfin, si cela pouvait lui éviter d’avoir à faire avec la stupidité des deux prisonniers, elle ferait avec. Ajustant son arme, Alyse frappa d’une précision impeccable. La première tête se coupa net, l’épée passa entre les cervicales du mort ne rencontrant aucune résistance digne de ce nom. La seconde tête fut plus difficile à trancher. Alyse manqua la jointure entre les os et son premier coup ne trancha pas la nuque. Retenant une insulte, elle recommença et cette fois la tête se sépara du reste du corps. Se retournant vers Yukia qui semblait faire son travail consciencieusement.

Alyse se posa sur les gravats et regarda le spectacle. Bientôt il faudrait dégager la route, une fois l'interrogatoire passé il leur faudra reprendre la route. La cavalière laissa traîner son regard sur les rochers et poussa un soupir imperceptible. Après quelques instants le cliquetis des plaques d’aciers de son armure annonçait que son pouvoir s’enclanchait. Elle était en train de déplacer les pierres lorsque Yukia revint. La laissant dans son coin, Alyse continuait de dégager un chemin assez large pour que les chevaux puissent passer. Les cris commencèrent dans son dos et après quelques courtes minutes les aveux vinrent.

“ Nous sommes... ve-venues chercher une arme... Un. Un artefact de la guerre de Taulmar… Il se trouve plus au nord, dans un renfoncement le long de la falaise. On.. On a un plan… “

Alyse cessait son œuvre, pour regarder le prisonnier. Il désignait le corps de son compagnon partiellement enseveli sous la pierre. Elle s’y rendit et enfonça rageusement son poing dans les gravats. Après quelques secondes à forcer le monticule de pierre s'effondra et Alyse levait le cadavre sans tête d’une main. Elle le lâcha sans ménagement au sol et entrepris de le fouiller. Elle trouva dans une pochette en cuir, un morceau de papier, un plan et quelques outils pour se repérer. Les outils étaient morts, écrasés par les pierres, mais la carte était toujours libre. Elle la tendit à Yukia alors qu’elle lisait ce qu’il y avait d’écrit sur le papier. Un court récit sur l’arme, ainsi que sa position et une lettre pour signature ; J.

“ Encore une ou deux heures en longeant la falaise et on devrait y être… Qui est J ? “
Revenir en haut Aller en bas
:: (Le) Dernier Soldat ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Yukia Rasphodos
:: (Le) Dernier Soldat ::
Yukia Rasphodos
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeDim 20 Déc - 11:03

L’épée de cristal ft. Alyse Lupercal


Tout vient à point à qui sait attendre.

Malgré le traitement douloureux qui lui était infligé, le torturé ne parle pas. Pas tout de suite. Il faudra un peu plus d’une baguette pour le faire parler. Je suis bien placée pour le savoir. Debout, j’observe ma victime tout en laissant les baguettes de bois souples rouler dans la paume de mes mains.

- Qu’est-ce que vous êtes venu faire ici ? Dis-je tandis que mon regard embrasse cette fois-ci les deux hommes saucissonnés à mes pieds.

Seul le silence répond une nouvelle fois. Je réitère donc l’opération et enfonce une nouvelle baguette dans le pied de ma victime. Habituellement, c’est aux mains qu’on s’attaque et le prisonnier est attaché à une chaise. Mais on fait avec les moyens du bord…

Combien de temps dure ce petit jeu, je n’en sais rien. J’ai quelque peu perdu la notion du temps, trop concentrée dans ma tâche. Sans en retirer un quelconque plaisir, j’agis toutefois méticuleusement, autant pour éviter que ma victime ne s'effondre avant d’avoir craché le morceau que pour déjà travailler son compagnon. Ce qui semble faire son effet à voir la sueur qui perle sur son front. Je l’observe un instant, tandis que je continue ma besogne. Qui de lui ou de son compagnon craquera le premier ? Ca sera sans doute lui à voir comment il sursaute à chaque bruit de chair tranchée. Sans le savoir Alyse participe à cette petite session de torture psychologique.

Je me rends soudainement compte que si cette course poursuite à travers tout le continent fut éreintante pour notre duo, elle a sans doute été un véritable enfer pour ses fuyards. Ce Cavaliers doivent être déjà bien à bout pour être prêt à craquer aussi vite. Son jeune âge ne doit pas non plus l'aider. L’autre, plus vieux, semble mieux tenir le coup. Il ne bronche pas malgré la douleur. Je l’observe, les bras croisés. Toutes les baguettes ont trouvé leur place. Que faire maintenant ? Continuer à s’en prendre à lui où s’attaquer au plus jeune ?

Le benjamin me facilite la tâche tandis que je me saisis de la dague dérobée un peu plus tôt.

- Nous sommes... ve-venus chercher une arme... Un... Un artefact de la guerre de Taulmar… Il se trouve plus au nord, dans un renfoncement le long de la falaise. On.. On a un plan…

J’arque un sourcil tandis que le jeune homme désigne du menton le cadavre de son compagnon.

- Lâche… Se contente de siffler l’autre, à bout de force.

Je reporte mon regard sur ce dernier. Le pauvre a enduré tout ça pour rien. Je pourrais être triste pour lui si j’avais un tant soit peu d’empathie pour autrui.

- Et vous pensiez vraiment défaire l’Impérial avec une seule arme ? Je demande sur un ton évasif tandis que j'observe attentivement la carte tendue par Alyse.
C’était complètement ridicule. Une seule arme ne peut défaire une armée quelle que soit sa puissance. A moins qu’il y ait autre chose. N’avait-il pas parlé d’un plan ?

- Et ce plan ? De quoi s’agit-il ? J’ajoute à la question d’Alyse.

C’est une nouvelle fois le silence qui nous répond. Je soupire agacée. Pourquoi se rendre si c'est pour rester muet et pourquoi commencer à parler pour se taire à la seconde question ? Ce comportement m'agace. Rendant la carte à Alyse, je m’approche cette fois-ci du Benjamin et plante ma dague dans sa cuisse, persuadée qu’il n’en faudra pas plus pour le faire parler. Mais seul un grognement de douleur me répond.

- Ne leur dit rien ! Elles comptent nous tuer quoi qu'il arrive, de toute façon… Souffle l’autre.

Je plante mon regard dans le sien, stoïque.

- C’est vrai. Nous comptons vous tuer. Vous êtes des traîtres après tout. Mais nous pouvons faire cela rapidement et proprement ou alors… Je laisse ma phrase en suspens, tandis que j’attrape la main ligotée du plus jeune et raccourcis son index de deux phalanges. Je peux vous découper, petit morceau, par petite morceau jusqu’à ce que vous me disiez tout ce que vous savez à propos de ce J et de votre plan pour renverser l’Impérial.

Revenir en haut Aller en bas
:: La Rouge ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Alyse Lupercal
:: La Rouge ::
Alyse Lupercal
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeLun 11 Jan - 22:16

Agacé, voilà ce qu’elle était. Alyse ne supportait pas les traîtres et les déserteurs et encore moins les lâches. Cet idiot venait de réveler la moitier des informations et rendu complettement inutile les souffrances de son camarade. Et maintenant il refusait d’en dire plus.Yukia devait partager l’agacement de la femme en armure rouge, car elle saisit brusquement la main du mouchard et lui trancha un doigt. Il hurla mais ne dit rien. Excédé par les cris et le temps perdue, Alyse avança rapidement vers les deux prisonniers et avant que quiconque ait le temps de réagir elle planta son épée dans le crâne du vétéran et arracha le plus jeune des mains de Yukia. Le soulevant d’une main, elle le plaqua contre la paroie rocheuse.

“ Avec l’éboulement et tes cris de goret, les Sylphides seront bientôt là. Alors tu peux soit nous dire ce que tu sais et tu rejoindra ton amis dans l’autre monde en t’épargnant des souffrances inutiles et en mourant comme un Cavalier, ou alors on continue de te faire souffrire et on te laisse sur la route ou les Sylphide se feront un plaisir de rajouter leur grain de sel à ce qu’on aura commencé. Parle et tu as droit à une épée et un duel pour ta vie. Tais toi et tu mourra dans une prisons lentement et à petit feu sous la torture en trahissant encore plus tes frères d’armes et ton serment. “

Le jeune déserteur était paniqué et semblait réceptif à ce que la cavalière lui disait. Après tout, il était un cavalier lui aussi. Il était mort à se taire et il le savait alors autant prendre sa chance. Il rassembla son courage et se mit à parler. Il ne savait pas qui était “J”, le capitaine de son unité avait été contacté par cet homme au travers de lettres. Un plan avait été mis en place pour renverser Sirion, que “J” ne semblait pas porter dans son cœur. L’idée était d’aller récupérer des objets et artéfacts puissant pour former une brigade d’élite capable de détroner l’Impériale et ses commandants. Alyse resta sérieuse jugeant la faisabilité de ce projet. Était-ce une menace sérieuse ? La réponse était de toute façon non car la groupe avait été mis hors d’état de nuire. Du moins c’est ce que pensait Alyse avant que le déserteur révèle que son capitaine avait laissé entendre que plusieurs groupes partiraient pendant l’année afin de ne pas trop attirer l’attention. Et là, ça posait problèmes. Combien d’objets ? Combien de traîtres ? Combien de groupes ? Ce complot devrait-il être révélé à l’Impérial ou au commandant Kern ? Il lui faudrait en tout cas en référer à Kreen. Ce sera à elle de prendre la décision.

Tenant parole Alyse découpa les liens du traître d’un geste de son arme et le laissa récupérer une épée à terre. Elle se tenait devant lui, ne lui présentant aucun garde, et lui faisant signe d’avancer. Le jeune homme était trop entraîné pour tomber dans le piège, il regardait son adversaire cherchant à l'évaluer, mais il ne faisait face qu’à une statue d’acier le toisant impassiblement. Il se décida finalement à passer à l’attaque, un coup d’estoc vers l’abdomen, le coup était net et précis, mais il fut dévié par l’épée d’Alyse qui dans le même mouvement et avec une vitesse surhumaine frappa. Le traître s'effondra au sol se demandant comment une telle armure pouvait se mouvoir aussi vite. Alyse sectionna la tête du traître et cessa d’utiliser son pouvoir.

“ Pardon. Mais il est temps de partir. On ne devrait pas tarder à voir des Sylphides. Il nous faut cette arme avant qu’ils nous trouvent. “

Sans rien ajouter de plus, Alyse utilisa rapidement son pouvoir pour monter sur sa monture. Elle prit une seconde pour s’assurer que Yukia faisait de même et prit la route. La carte qu’elle avait était grossière mais avec ça elles devraient réussir à trouver l’arme.
Revenir en haut Aller en bas
:: (Le) Dernier Soldat ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Yukia Rasphodos
:: (Le) Dernier Soldat ::
Yukia Rasphodos
MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitimeLun 25 Jan - 21:37

L’épée de cristal ft. Alyse Lupercal


Aux grands maux, les grands remèdes.

Ce soldat était pire qu’une girouette. Pourquoi commencer à parler pour se taire ensuite ? Ce n’est pas par courage ou par respect pour ses compagnons mort et celui torturé, non. Il n'aurait rien dit du tout, sinon. Peut-être que l’autre lui a redonné du courage ? Je l’ignore mais la chose commence sérieusement à m’agacer.

Que faire maintenant ?

Alors que je me creuse l’esprit pour savoir quelle marche suivre maintenant, Alyse prend les devant et met à mort le plus âgé de nos deux prisonniers. Je l’observe, impassible tandis qu’une hoquet de stupeur échappe à notre dernier prisonnier. J’avoue que je ne m’y attendais pas non plus. Mais bon, la Rouge n’est pas réellement connue pour sa patience. Je me relève et m’écarte quelque peu tandis qu’elle prend les choses en mains, me retenant de lui faire remarquer que de nous deux, elle peut-être elle la plus impatiente, finalement.

Ce n’est pas le moment pour se laisser aller à l’humour et à la taquinerie.

Ses mots semblent toutefois avoir bien plus d’impact que les miens. Les bras croisés, j’observe. Trouvant la punition d’Alyse trop douce pour ce traître. Mais tous les moyens sont bons pour obtenir les informations dont nous avons besoin. Visiblement, cette traîtrise n’émanait des Cavaliers insurgés uniquement. Quelqu’un tirait les ficelles depuis l’extérieur. Cette nouvelle me fait froncer les sourcils. Ce J pourrait être n’importe qui. Les Cavaliers semblent avoir tellement d’ennemis… Toujours est-il qu’il ne semblait pas en faveur du nouvel Impérial. Où est-ce juste un prétexte pour récupérer ces artéfacts de légendes.

Ces traîtres semblent plus nombreux et mieux organisés que ce que je ne le pensais. Tout ceci ne semble être que le début de quelque chose de bien plus grand.

- Pas de problème, je te suis. Je réponds à Alyse tandis qu’elle s’excuse et me presse.

Je lance un dernier regard vers le corps du jeune Cavalier. Il avait bien combattu mais son sort était couru d’avance. Alyse a la technique, l'expérience et la magie de son côté.

- Par où allons-nous ? Je lui demande tandis que j'arrive à sa hauteur.

Docilement, je suis le chemin de mon aînée. Le trajet se fait dans le plus grand des silences. Je suis à l’affût du moindre bruit inhabituel. Comme l’a fait remarquer Alyse, j’ai fait assez de grabuge pour rameuter les soldats Sindarins. Ils seraient fâcheux qu’ils me tombent dessus maintenant.

- Notre nouvel Impérial ne semble pas faire l’unanimité. Je lance tandis que nous arrivons presqu’à destination. Que sais-tu de lui ?

Pour ma part, je ne sais pas grand-chose de ce Sirion, si ce n’est que c’est l’ancien commandant des Noirs. Les choses avaient été si vite après ma libération que je n’avais pas réellement eu l’occasion de me renseigner sur ce dernier. Tout ce que je savsi c’était que sa prise de pouvoir avait beaucoup fait parler d’elle et ne faisait pas l’unanimité. Moi-même je ne savais pas trop quoi en penser. A bien y réfléchir, je m’en fiche pas mal. Je suis prête à suivre n’importe qui du moment qu’il est prêt à m'envoyer de nouveau combattre.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]   [Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] L'épée de Cristal [Alyse-Yukia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Cebrenia, le pays des Grandes CitésTitre :: Canopée, la Cité forestière :: • Les Cascades vierges-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !