Quand on arrive en ville - Page 2

News & Infos

C'est ici que vous trouverez les dernières infos du moment, les utiles et moins utiles.

Temps actuel

Effectifs

• Eryllis: 2
• Ladrinis: 6
• Eclaris: 3
• Prêtresses: 4
• Cavaliers de S.: 4
• Nérozias: 4
• Gélovigiens: 4
• Ascans: 1
• Marins de N.: 2
• Civils: 14

Lien recherché

- Torenheim cherche des "relations" en tout genre.
_ Oscuro veut causer à des Prêtres de Kron.
_ Walter cherche de Preux chevaliers.
_ Raël veut des clients.
_ Deirdre a besoin d'employé!

Les Rumeurs

_ Il parait que des personnes hauts-placées seraient gravement malades.
_ Il parait que ça se bécotte "au bal de la Rose".
_ Il parait que des créanciers en sont après un des conseillers de Ridolbar.

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


-56%
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
6.99 € 15.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Quand on arrive en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville   Quand on arrive en ville - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Nov - 15:51

Félicie se retrouve toute seule face aux deux étrangers. Elle a pourtant l’habitude de le voir disparaître par moment, que ce soit pour sa fille ou par ses humeurs, semble un peu mal à l’aise depuis sa question sur sa nature, de peur de devoir en dire plus ou d’expliquer un sujet qu’elle maîtrise beaucoup moins que son supérieur. Néanmoins, tant qu’il s’agissait de magie, de foi ou d’herboristerie rien ne devrait être insurmontable.

Les atomes crochus qu’elle possède avec le haut-prêtre est l’une des raisons qui la pousse à le suivre partout.

Si Shéa reste récalcitrante, elle se résilie à porter des vêtements, au moins en ville pour essayer cette étrange coutume.
La conseillère s’en trouve tout de même rassurée. En faisant cela, elle attirera moins l’attention si elle venait à se promener en ville sous forme terrane.

- Ses coutumes étranges comme vous les appeler, sont surtout là pour vous protéger du regard des autres. Une femme nue en ville serai très mal vue par la population.

Loin de douter de ses capacités à se protéger physiquement, Félicie cherche tout de même à lui faire comprendre l’utilité des vêtements. Si elle avance en ce sens en acceptant d’en mettre, Félicie marquera le point que Duscisio n’a pas su faire. En tant que femme, Félicie a également plus de facilité à partager son point de vue. Même si Shéa la fusille du regard pour insister sur le sujet, la conseillère lui répond en souriant et en paraissant soulagée qu’elle fasse l’effort de comprendre.

Le yorka masculin s’adresse à son tour à la Première Fleur concernant le don d’une pierre et à sa fonction.

- Ce n’est que depuis peu que je me permet d’utiliser une pierre de sphène. Dit-elle en tripotant le cristal violet qu’elle porte en collier. Pour faire simple, une pierre comme celle-ci lui permet une meilleure circulation de l’essence divine qui sert au contrôle de nos pouvoirs. Ce n’est pas quelques chose qui s’acquière aussi facilement. Il lui faudra du temps et de l’entraînement pour les utiliser correctement.

La conseillère cherchait quelque chose pour donner une image, que ce soit à Shéa ou à Nao’s.

- Pour vous donner une idée, j’ai utilisé ma magie, il y a quelques instants, pour connaître votre état d’esprit. Il m’a fallu quatre années pour maîtriser cette magie, à force de l’utiliser chaque occasion qui me permet d’exercer ma fonction.

Elle pourrait raconter l’évolution du haut-prêtre avec sa Bénédiction de Delil qui lui permet aujourd’hui de pouvoir parler aux plantes en plus de pouvoir les contrôler. Afin de ne faire aucune gaffe, elle préfère se prendre pour exemple.

L’arrivée de l’artisan qu’ils avaient demandé fait sursauter la Yorka. Ce dernier se dirige directement vers la conseillère.

- Où est le Haut-prêtre ? Demande-t-il directement.
- Il est parti pour une affaire personnelle… Nous vous avons appelé pour la boucle restrictive de la jeune femme là-bas.
- C’est dans mes cordes. Affirme-t-il en regardant l’objet de loin. Le collier aussi ?

Si l’artisan regarde la Première fleur, celle-ci détourne son regard vers Shéa pour avoir sa réponse.
Ensuite, l’artisan canopian tire une chaise à côté d’une table, y pose l’énorme sacoche où se trouve son outillage et en sort quelques exemplaires. Pinces, tenaille et autres outils un peu moins grossiers et tout aussi fin, nécessaire à la joaillerie.

Si Shéa était décidé de retirer cette pierre d’intra, l’artisan sindarin tira la chaise vers elle et l’invita à prendre y place.


Quand on arrive en ville - Page 2 Htp8
Quand on arrive en ville - Page 2 Ogp4
Revenir en haut Aller en bas
:: Chien de Chasse ::
Nao'h Mory :: Chien de Chasse ::
Nao'h Mory

MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville   Quand on arrive en ville - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:40

Pendant que l’artisan prend place pour se mettre au travail, je passe en revue ce que Félicie nous a indiqué à propos de la nouvelle pierre. Si je comprends bien, la pierre de sphène qui est proposée à Shea a pour but de l’aider à canaliser ses pouvoirs. Donc ça peut bien l’aider à apprendre à s’en servir. C’est en effet assez intéressant pour quelqu’un qui n’a jamais ou très peu pu s’en servir. Mais un autre point de vue sur la question me pose problème…

“ Si cette pierre peut aider la circulation de l’essence divine, ne risque-t-elle pas de favoriser une perte de contrôle en apportant trop d’essence divine au mauvais moment, justement ? “

Peut-être que c’est pour ça que la conseillère avait ajouté que son utilisation demandait de l'entraînement… Tout ça reste assez flou pour moi qui n’en ai jamais entendu parler jusqu’à présent. Je déteste me retrouver face à quelque chose que je ne comprends pas. Cette curiosité, qui est pourtant mon plus grand défaut, est aussi ma meilleure arme contre les mauvais choix. Quand on connaît les tenants et les aboutissants de chaque chose, il est beaucoup plus facile d’agir pour le mieux.

“ Peut-être vais-je vous paraître insistant, conseillère, mais je tiens à ce que nous soyons sûrs de ce que nous allons faire avant de commettre une erreur. Quand vous disiez que l’utilisation de cette pierre demande de l’entraînement, vous parliez de s’en servir efficacement ou de ne pas prendre de risques en s’en servant, s’il y en a. À moins que ce ne soit les deux cas à la fois… ”

Une fois qu’il s’est renseigné sur sa mission par rapport au bijou de Shea, l’artisan demande à Félicie s’il doit retirer le collier qu’elle porte également. Il se rend toutefois assez vite compte que celui-ci est très simple et que n’importe qui peut le lui retirer.

Il sort maintenant ses outils de sa sacoche et, même s’il est là pour aider Shea, il faut bien admettre que ça fait bizarre de voir ce genre d’outils préparés pour travailler sur une personne et non sur des bijoux inertes. Si je ne savais pas la raison de sa présence ici, je me demanderais s’il n’est pas venu torturer Shea. Après tout, un joaillier ne travaille pas, en général, directement sur des personnes, mais sur un établi. Je crois que je ne suis pas le seul à avoir cette impression, elle a un mouvement de recul quand elle voit les outils sortir de la sacoche et je ne peux que la comprendre.

J’observe Shea qui, malgré les difficultés qu’elle a rencontrées - qui étaient assez comiques, d’ailleurs - est maintenant habillée. Quand j’y pense, c’est assez perturbant de la voir porter des habits : j’ai l’impression que ce n’est pas elle. Peut-être ressent-elle d’ailleurs la même chose de son côté. Toujours est-il qu’elle a l’air hésitante devant l’artisan qui l’invite à s’installer sur une chaise pour commencer son travail.

“ C’est le moment Shea. Tu peux te séparer de cette pierre, comme tu en avais envie. Tu es bien sûre de ce que tu veux faire ? “

Je lui pose la question pour la forme plus que par réelle utilité. Il me semble assez évident qu’elle ne peut pas en être sûre. Si je suis moi-même incertain du résultat du remplacement de sa pierre, elle doit bien le sentir et je doute que ça l’aide à faire son choix. Après un temps que je trouve assez court, je suis presque surpris de la voir avancer et prendre place sur la chaise qui lui est présentée. Elle a fait son choix, j’espère que c’est le bon.


Quand on arrive en ville - Page 2 Image_10
Woof !
Revenir en haut Aller en bas
Shea
Shea

MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville   Quand on arrive en ville - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Nov - 9:48

Perdu dans mes pensées j’essaie d’analyser tout ce que j’ai appris à propos de la pierre que je porte en bijou d’oreille et celle qu’on va mettre à la place. La conseillère nous explique qu’elle même possède une pierre de sphène. Si j’ai bien compris, cette chose va me permettre à terme de maîtriser mes pouvoirs. Mais je me demande ce qui peut se passer en attendant ?  Est-ce que je risque de perdre le contrôle? Il serait peut-être plus prudent que j’essaie ça loin de la ville, quand je serai seule. Ouais, mais si je suis seule, qui va m'arrêter ? Je fixe mon compagnon de route toujours aussi pensive. J’ai pas l’impression qu’il puisse tenir ce rôle, si j’arrive pas à me maîtriser je vais le massacrer… C’est pas avec son physique de sac d’os qu’il va m’immobiliser. En même temps, je me vois pas demander de l’aide à quelqu'un d’autre. A lui non plus en fait, ca me ferait mal d’admettre que je peux devenir une vraie furie. Mais si je dis rien et que ça arrive vraiment je risque d’avoir de grave emmerdes… Ça pourrait être drôle remarque, je me demande combien de massacres je suis capable de faire avant de me faire anéantir… Ouais, mais d’un autre côté ça serait con quand même, j’ai pas encore vu la neige. Bordel, j’aime pas tourner en rond comme ça à me demander ce qui vaut le mieux, me taire ou parler?
Laissant de côté cette question sans réponses, je me concentre sur la conversation. Je n’apprecie pas du tout d’apprendre que cette femme à utilisé sa magie sur moi pour me sonder, si elle s’amuser à recommencer à cet instant elle verrais surement mon envie de lui faire la peau. Je me force au calme me répétant que si j’avais pu j’aurais fait exactement pareil. J’ai pas le droit d’être énervé pour ça, au contraire, je devrais en tirer une leçon. Je dois apprendre à cacher ce que je ressens, que ce soit physiquement ou mentalement. Pour ce qui est de ne rien laisser paraître ça va pas être trop compliqué, par contre ce que j’ai dans la tête… Comment faire?

Je sais pas comment il fait mais Nao’h pose exactement les questions les plus importantes sur cette pierre, à croire que lui aussi se promène dans ma tête. Bordel s' il s’est amusé à faire ça je vais lui planter mes crocs dans la gorge pour lui passer l’envi de recommencer. Je dois tout de même admettre que j'apprécie son intervention, il parvient à demander ce que je veux savoir de façon précise. Je crois que j’ai de la chance d’être tombé sur lui en fin de compte. J’écoute attentivement les réponses que veut bien nous fournir Félicie.

Le nouveau venu est le type chargé de m’enlever mon intra, et tout en lui m’incite à la méfiance, après avoir pris connaissance de sa mission il installer son… bordel sur la table, toutes ces choses me donnent l’impression que je vais me faire étriper et je recule d’un pas sous le regard de la conseillère. Je déglutit péniblement, c’est moi qui est demandé à ce qu’on m'enlève cette connerie, alors pourquoi j’hésite? Me dis pas que j’ai peur de perdre le contrôle? En théorie, tant que je déclenche pas mon pouvoir ça n'arrivera pas, du moins c’est jamais arrivé jusqu'à présent... Enfin c’est jamais arrivé parce que je vivais avec cet intra en permanence…J’entend la voix de Nao’h me parvenir, lui aussi à l’air de douter du meilleur choix, je me demande si je l’ai pas effrayé en parlant avec le “haut-perlé” et sa conseillère quand j’ai exposé à demi mot mon problème. Pfff crétin comme il est je suis sur que non, il doit même pas pouvoir s’imaginer de quoi je suis capable. En fait je crois que ça m'amuserait assez de voir sa tête si je perdais le contrôle. Est-ce qu’il s'enfuirait en courant ? Ou est-ce qu'il essaierait quand même de m'arrêter ? Je tourne encore en rond et ça m'énerve. Va falloir que je mé décide, est ce que je veux rester limité toute ma vie par crainte de ce que je peux faire? Ou est ce que je peux pas plutôt me battre contre ce pouvoirs à la con et le soumettre ? Est ce que j’en serais capable?  Oh et puis merde !

Je prend une grande inspiration et m’avance vers la chaise que me propose l’artisan d’un pas résolu, rien à foutre finalement de ce qu’il se passera si je perds le contrôle, je vais pas passer ma vie à réfléchir, j’ai l’opportunité de faire retirer ce restricteur, mieux on me file en échange une pierre qui me sera utile alors que de ce que j’ai compris on peux pas en avoir facilement. Alors je vais arrêter de me prendre la tête avec des doutes inutiles, je suis enfin libre maintenant et je trouverai bien un moyen plus tard. Je m’installe et fixe l’artisan droit dans les yeux. Il a peut être l’air menaçant, mais moi aussi je peux paraître menaçante. Je me contente de le fixer en silence mais loin d’être impressionné il m’explique comment il va procéder pour m’enlever mon bijoux d’oreille et en changer l’intra par une pierre de sphéne. J'acquiesce en silence et me laisse faire. J'appréhendais un peu qu’il me fasse mal mais en fait ça va. Je dirais pas que c’est agréable, après tout il est bien obligé de me tordre un peu l’oreille pour passer ses outils mais il à l’air d’avoir l’habitude et l’opération ne prend pas longtemps. Le changement de pierre lui demande plus de temps, je l’observe faire en silence fasciner. Je sais pas combien de temps je reste là à le regarder travailler mais bizarrement je ne m’ennuie pas. Il finit par me donner mon nouveau bijou d’oreille pour que je puisse le remettre en place. Je lui adresse un signe de tête pour le remercier et me saisi de l’intra. Ça je le garde on sait jamais ça peut servir.  Peut être qu’un jour j’aurais besoin de le remettre.

Je me demande ce qu’on va faire à présent, est ce qu’ils vont vraiment nous laisser partir? Ou est-ce qu'ils ont d'autres idées en tête? Je rejoins Nao’h et me poste à ses côtés attendant de voir ce qu’il va se passer ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville   Quand on arrive en ville - Page 2 Icon_minitimeJeu 24 Nov - 11:28

Plus la conversation avance, plus Félicie semble attristé de ne pas pouvoir suivre.

- Je suis désolée. Pour la perte de contrôle, le haut-prêtre serait plus à même de vous répondre…

Malheureusement, ce dernier est parti chercher sa fille. Félicie, qui regarde un instant la porte, avoue également son manque de connaissance sur le sujet au simple fait de n’avoir jamais eu affaire à une perte de contrôle. Sans oublier le fait qu’elle n’utilise une pierre que depuis peu de temps, car à l’origine leur utilisation sont proscrites au sein de la caste. Elle n’est présente que pour anticiper justement le manque de contrôle de la pistilose qui n’a jamais eu lieu pour elle.

- Néanmoins, je peux rapporter ce que vous entendez par manque de contrôle à mon supérieur. Si sa mission le lui permet, il pourrait vous aider voir vous formez un jour ou deux comme il le fait avec les mages sylvestres de Canopée.

C’est une offre intéressant qu’elle leur fait. L’accord n’est pas encore donné, mais au vue des compétences et du rapprochement avec la mission qui l’amène a Canopée, il devrait pouvoir organisé ça sans problème. Comme Félicie le suit partout ou qu’il aille, elle sera également de la partie. Entre les limites à ne pas dépasser et le problème que cause et rencontre le haut-prêtre ses dernières semaines, c’est une mesure nécessaire.

Une fois que l’artisan a rangé son attirail sur la table allant de l’outil le plus grossier au plus précis, la chaise tiré et l’invitation faite, Shéa s’avance avec crainte et s’installe sur la chaise. Prenant en premier la grosse tenaille pour lui faire un peu peur, l’artisan saisit de l’autre main un outil bien moins effrayant, pose le premier outil pour saisir l’oreille de la jeune femme et d’un petit cliquetis retirer le bijou restricteur pour libérer la yorka.
Le bijou est montré à la jeune yorka avant d’être emprisonné dans la main de l’artisan pour le regarder un peu plus attentivement à l’aide d’un monocle grossissant qu’il déposa dans son orbite.
Travaillant vite et bien, possédant tout le nécessaire déjà sur place, il taille une petite pierre de sphène de couleur blanche, légèrement jauni. Une fois replacé après quelques minutes sur la boucle, le bijou est remis à sa place d’origine.

- Et voilà, jeune fille.

La conseillère prend l’homme à part pour discuter des mesures et évidemment du prix de la demande. L’échange dure quelques instants avant de retourner vers les invités yorka.
Félicie s’approche de Shea en fouillant dans l’une de ses poches de la ceinture pour lui tendre un autre cristal d’intra de couleur noire, afin d’éviter la fameuse perte de contrôle qui lui faisait peur.

- C’est la pierre qui se trouvait dans la boucle d’oreille, si cette perte de contrôle revient.

Félicie tout sourire pensait avant tout à la sécurité de tout le monde. Si elle a peur de ses pouvoirs, elle était en mesure de la rassurer avec les moyens du bord. En tant que femme, ça lui sera plus facile.

- À partir de maintenant, il n’appartient qu’à vous du chemin à prendre.

La première fleur se tourne alors vers Nao’h.

- Si tout est en ordre, vous seriez libre de partir en ville. Si cela ne vous dérange pas, j’aimerais vous accompagner.


Quand on arrive en ville - Page 2 Htp8
Quand on arrive en ville - Page 2 Ogp4
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand on arrive en ville   Quand on arrive en ville - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on arrive en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ca vous est deja arrive?
» CONCOURS GRAPHIQUE : Le printemps est arrivé, et....
» Le conteur arrive sur la place [Terminée]
» Vacances en ville
» Perdu dans la ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Cebrenia, le pays des Grandes CitésTitre :: Canopée, la Cité forestière-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !