Tatonga "Koha" Kohana.

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Tatonga "Koha" Kohana.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeMar 29 Avr - 1:37



QUELLE PERSONNE ES-TU ?
Toi qui voyage sur ces terres oubliées



KOHANA Tatonga
" M’échapper ? Te crois-tu réellement à l'épreuve de la mort ? "


Surnom : Koha ( Par Irina  )
anciennement : Le Gourmet
Age : 27 ans
Sexe : Masculin ♂
Peuple : Yorkas
Caste : Nérozias
Métier : Assassin


• • • • • • • • • • • •

Armes principales
Nioka:
 

Kitoko:
 


Autres possessions

♦ La chevalière dorée gravée d'une rose des Nérozias.
♦ Une besace marquée d'un étrange motif (sceau)
♦ Des vêtements primitifs faits de peaux animales tannées, d'ossements et de plumes, tous marqués d'un sceau sur la face intérieure. Cette tenue est un héritage culturel de sa mère. ( Pour que vous visualisiez mieux, style amérindien, comme sur l'avatar quoi ^^ )
♦ Un sablier magique. Koha bluffe beaucoup à son sujet, mais la signification réelle qui se cache derrière cet objet est beaucoup moins drôle ou exaltante. Il est accroché à Nioka, sa faux.

Don

Transformation en Guépard


Pouvoirs

Œil absolu

Comme vous l'avez sans doute remarqué, Koha, que ce soit sous forme humanoïde, ou forme animale, a des yeux d'une couleur peu commune. La raison ? C'est un pouvoir qui lui permet de lire les flux de magie et ainsi copier une magie et la reproduire, l'imiter.
Lire/Copier lui demandera une bonne dose de concentration et reproduire/imiter lui demandera une grosse quantité d’énergie. A tout cela, vous ajoutez le niveau du sort et vous aurez une idée de l'état dans lequel pourra se retrouver le petit Yorkas à la fin de sa manœuvre. (A utiliser avec parcimonie donc) Il ne peut reproduire que les magies physiques contre un gros contrecoup. Il sera vraiment très rare, pour ne pas dire exceptionnel de le voir l'utiliser en combat solitaire.
Ce pouvoir raccourcit sa vie et la couleur des yeux n'est qu'une manifestation de la possession de ce pouvoir, un peu comme un effet secondaire.

Art des sceaux

Koha peut créer des sceaux. Pour le moment, il ne peut faire que des sceaux mineurs qui lui permettent d'enfouir des objets, pour les invoquer ensuite. Application ? Il cache ses armes dans son corps de cette façon, ce qui explique qu'on puisse le voir nu devant nous à la sortie de sa transformation animale, pour quelques instants plus tard, le voir sortir sa faux de sa main.
Pour se faire, il doit créer un sceau, ce qui lui demande plus ou moins d’énergie en fonction de son niveau de maîtrise et de la taille de l'objet visé. Ce sceau est appliqué sur l'objet et en l'activant, il peut le faire disparaître. L'objet ne disparaît pas à proprement parlé, mais serait comme téléporté dans une autre dimension, en attendant d'être ré-invoqué. Pour ramener cet objet, il doit donc reproduire le même sceaux le lier à son sang.
Élaborer les sceaux demande du temps, de la concentration et de l’énergie. Invoquer et faire disparaître, n'en demande pas tant que ça, mais c'est le traçage qui est handicapant. Pour cette raison, il a quatre sceaux permanents tatoués sur lui. Un dans chaque paume pour ses armes, un sur le ventre pour sa besace et un sur sa langue, pour y cacher sa précieuse chevalière dorée Nérozia.

Téléportation

Dans une petite volute de fumée bleutée à la couleur de ses yeux, notre ami est capable de se téléporter. Pour le moment, il n'est capable de se téléporter qu'à portée de vision. Plus la distance sera longue, plus cela lui demandera d’énergie, exponentiellement s'il doit transporter une autre âme avec lui.


Spécialités

►Art de la guerre
( polyvalence dans le combat, capacité accrue dans le combat rapproché)

Koha est bien rompu au combat au corps à corps et mi-distance (lance/faux), qu'il juge comme étant l'art noble. Pour lui, le combat à distance est pour les faibles, mais il respecte tout de même ses utilisateurs. En fait, c'est plus pour charrier qu'autre chose car il aime provoquer. A mains nues, il n'hésite pas à user de ses griffes non rétractiles et de ses crocs. A la guerre, comme à la guerre !

►Camouflage
( capacité à se faire discret, à se fondre dans le décor sans se faire repérer enfin presque)

Koha est passé maître dans l'art de l'assassinat furtif. Tel le prédateur qu'il est, il sait se tapir, se fondre dans le décor pour approcher silencieusement, mortellement de sa proie et fondre sur elle pour lui ôter la vie sans lui laisser la moindre chance. Enfin presque... Rien n'est jamais parfait en ce monde après tout, n'est-ce pas ?


• • • • • • • • • • • •

Décris-moi comment je te vois...


Il s'agit de faire la description physique de votre personnage. (8 lignes minimum)

Sous forme humaine

Koha est un homme au physique plutôt agréable. Un homme aux airs sauvages et indomptable, un homme, un vrai. Il mesure 1m80, pour 72kg. Le jeune homme jouit d'une musculature finement ciselée, mais ô combien ferme. Sa couleur de peau est assez atypique vu qu'il est issu d'une mère "peau rouge" et d'un père à peau noire plutôt claire. C'est donc un métisse.

Si on s'attarde sur son visage, on peut noter un détail et pas des moindres, celui qui attire le plus l'attention : ses yeux. En effet ceux-ci sont d'un magnifique bleu lagon. D'aucuns disent qu'ils sont envoûtants, déstabilisants, pénétrants, clairvoyants. Chacun y va de son qualificatif, peu lui importe. Un nez fin hérité de sa mère, une paire de lèvres pulpeuses héritée de son père, la partie inférieure étant plus prononcée que la supérieure, le jeune homme a de quoi faire. Les traits de son visage sont fins et durs à la fois et ses pommettes saillantes lui donnent un air de prédateur peu avenant, des allures de guerrier. Des cheveux d'un noir corbeau profond, lisses et soyeux, longs et parfaitement entretenus, que notre petit Yorkas coiffe en Mohawk, les décorant de plumes d'oiseaux et de perles. Sa chevelure lui tombe jusqu'au milieu du dos. Sur les côtés du crâne, il est rasé à blanc. On peut y voir ce que les gens prennent à tort pour des tatouages car en fait, il s'agit juste des tâches qui parsèment le pelage de son visage sous forme animale, des tâches de guépard en somme.

Autres détails animaliers que l'on peut noter sous cette forme humanoïde, ses pupilles sont celles du félin qu'il est. Il a des crocs en lieu et place des dents et ses ongles sont des griffes, non rétractiles. En dernier lieu, il garde sa queue même sous cette forme. On peut croire qu'il est maquillé autour des yeux, mais ce n'est pas non plus le cas. Ce que l'on peut prendre du mascara, ne sont en fait que les larmes caractéristiques du guépard, noires, qui atténuent les reflet du soleil, les siennes étant plus marquées du fait de ses yeux exceptionnellement clairs.

Des tatouages sur ses paumes et sa langue, un sur son ventre, ce sont en fait des sceaux liés à sa magie. Niveau vestimentaire, notre ami préférera porter ses tenues de "sauvage" comme les qualifient certaines personnes. Des vêtements faits de cuir animal brut, de plumes et d'ossements, il passe difficilement inaperçu. Cependant, il n'est pas rare de le croiser dans des vêtements plus passe-partout.
Sa démarche est noble et féline. Une boucle d'oreille ressemblant à un dream catcher, tombante, trône sur son oreille gauche.


Sous forme animale

Koha est un guépard fier. C'est un mâle de bonne stature. 94cm au garrot, 1m50 de longueur auxquels on peut rajouter un queue de 85cm, pour un poids total de 72 kg. Ses yeux sont bleus et ses griffes non rétractiles. Sa coiffe de plumes en forme humanoïde, devient alors un collier, toujours de même ornementation et sa boucle d'oreille reste en place.
A part cela, il, n'y a pas grand chose à préciser de plus, c'est un guépard commun comme on peut avoir la chance d'en croiser ça et là.



Décris-moi comment tu penses...

Il s'agit de faire la description mentale de votre personnage. (8 lignes minimum)

Faire la description mentale de Koha n'est pas une chose aisée. Si autrefois on pouvait clairement la définir, à présent, ce n'est plus tout aussi simple. Depuis qu'il est amnésique, il doit se reconstruire et sa personnalité ne peut plus être considérée comme acquise. Il est en quelque sorte un joyau brut à polir et façonner selon ses envies. Toutefois, il a quand même des traits de caractère immuables.

C'est un homme qui a un instinct animal, ou plutôt un animal avec un intelligence humaine. Les deux sont vrais en fait. Il est assez sauvage et libre, mais a un certain sens de l'honneur qui lui est propre. Il est assez solitaire, mais peut s'attacher à des compagnons de route, en petit nombre. Depuis son réveil, il est plus animal qu'humain et agira pas mal en conséquent.

Carnivore, il ne mange que de la viande crue. A son menu, les viandes normales, mais surtout des humanoïdes. Ses mets de choix, les Humains, les Yorkas aux animaux totems qui sont des proies potentielles pour lui et le reste. Il aime chasser, c'est un prédateur. Le sang a un attrait particulier pour lui, éveillant ses instincts les plus primaires.

On peut tout de même rajouter qu'il est fidèle une fois apprivoisé. C'est quelqu'un sur qui on peut compter. Il est très tactile, très câlin, mais fier, trop même peut être, pour pouvoir le dire. Malgré ce que l'on peut croire, c'est un être intelligent, à l'esprit vif et très réfléchi. Observer, analyser et ensuite agir, comme le font tous guépards. Il n'a pas l'habitude d'agir en fonçant tête baissée. Il aime bien provoquer, et charrier aussi et a un humour qui lui est assez propre. Il est fier de ses origines, mais se méfie des autres races, sans pour autant les mépriser non plus.

Voilà à peu près ce qui peut être dit à son sujet. Si cela ne vous satisfait pas, libre à vous de tenter d'en apprendre plus par vous même.  



Raconte-moi ce qu'a été ta vie...

Il s'agit d'écrire la biographie de votre personnage (15 lignes minimum)

L'histoire de ce Yorkas prend racine il y a des années de cela, près de vingt-huit, vingt-sept pour être un peu plus précis. Né de deux parents Yorkas, il n'a grandit qu'avec sa mère. De son père, tout ce que l'on sait, c'est qu'il était un affilié de l'air et qu'il était de peau noire. Certains pensent qu'il a abandonné femme et enfant, d'autres, qu'il n'était qu'une aventure d'une nuit et d'autres encore, qu'il a été tué par la Yorkas, mais la vraie réponse, seule elle aurait pu la donner.

Grandissant aux côtés d'une mère aimante, sa jeunesse n'était pas à plaindre. Il avait tout ce dont il avait besoin, bénéficiant de tout l'amour qu'une mère peut donner à son fils unique. Cette dernière, tanneuse de son état, était très réputée et son savoir faire, reconnu. Sa spécialité était le travail de peaux de serpent, son animal totem, dont elle captait l'essence première, pour en faire des chef-d'oeuvre, des pièces uniques que l'on s'arrachait, mais elle ne crachait pas non plus sur les autres types de peau. C'était une femme qui avait l'amour du travail bien fait. Tout son savoir faire, toutes ses valeurs, elle les partageait avec son bien aimé fils.

On aurait donc pu qualifier son début de vie de tout à fait banal, mais en fait, il ne l'était pas. Askook Kohana, n'était pas une simple artisane. En effet, sous couvert de ce métier, avec lequel elle gagnait quand même assez bien sa vie, la jeune mère était en fait une assassin bien connue dans le monde clandestin. Utilisatrice d'un Naginata unique, fait de main de maître et spécialisée dans les poisons, sans grande surprise aux vues de son animal, le crotale des prairies. Son surnom était d'ailleurs : le Crotale et bon nombre de personnes étaient convaincues qu'elle était un homme, si bien qu'ils étaient surpris en la voyant débarquer. A vrai dire, seuls les Nérozias le savaient vraiment.
Toujours était-il qu'Askook lui appris d'autres valeurs que celles qu'on apprend traditionnellement à nos enfants. L'amenant partout où elle allait ou presque, il apprit très tôt à faire usage de ses capacités de prédateur. Que ce soit pour chasser des animaux qui permettraient de récolter de la matière première et de se nourrir, ou bien pour ses missions d'assassinat, elle l’emmenait partout, lui apprenant tous les rudiments qu'il avait besoin pour voler de ses propres ailes, se servant même de lui par moment. Un appât ? Non, des complices plutôt. Le jeune guépard aimait sa mère plus que quiconque en ce bas monde et il se plaisait à lui être utile. De plus, il montra un certain talent pour les arts macabres, se complaisant dans le sang et aimant se repaître de ses victimes.

Tout était pour le mieux, dans le meilleur des mondes pour ce petit couple atypique, mais comme toute bonne chose, il devait y avoir une fin. Ces temps joyeux allaient connaitre un dénouement dramatique. Un jour que sa mère était dans sa boutique/atelier à Elusia et qu'elle l'avait envoyé en chasse, afin de lui rapporter des matières premières, leur vie bascula à tout jamais. Alors qu'il rentrait de sa "mission", il trouva sa mère en fâcheuse posture. Encerclée par un groupe d'individus, elle était passée à tabac. Il aurait voulu l'aider, mais le voyant au loin, elle lui avait, d'un simple échange de regard, fait comprendre qu'il n'y avait rien à faire pour elle et qu'il ne devait pas se faire attraper. Pourtant, il ne put se résigner à s'enfuir et resta félinement tapi dans sa cache, observant toute la scène, avant de se faufiler dans la boutique par une entrée dérobée, pour y voir la suite des événements. Ce fut dans cet endroit qu'il assista à la sauvage mise à mort de sa mère. Déshonorée, éventrée puis décapitée. Elle avait été jugée pour ses actes, reconnue comme étant le Crotale. L'arme utilisée pour lui faire perdre la tête avait été son propre Naginata, Kitoko, que son bourreau garda en main, adjoignant à deux de ses complices, de mettre à feu l'établissement, avant de sortir, suivi par sa troupe. Au total, huit individus, quittant les lieux.
La tristesse était bien trop grande et inqualifiable. Il serait certainement resté là à attendre la mort dans les flammes, en pleurant sur la dépouille de sa mère, s'il n'avait pas été découvert par l'un des deux hommes qui étaient restés là pour saccager la boutique et la réduire à l'état de cendres. Acculé, il était alors passé à l'action. Le premier n'avait pas eu le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait qu'il était déjà mort, un cratère béant en lieux et place de la gorge. S'en suivit une lutte acharnée avec le second, mais il n'était qu'un simple humain et la piètre utilisation de magie de téléport de Tatonga, associée à sa condition de Yorkas et l'entrainement de sa mère, eurent raison de lui. Empoignant le crâne de sa mère à moitié humanoide, traînant sa carcasse avec lui, il avait quitté les lieux. Il avait alors neuf ans.

Les années qui suivirent, il les passa à traquer les hommes qui avaient tué sa mère. Ils n'étaient pas des assassins, mais des hommes de loi, des hommes bons comme le voulait la société. Peu lui importait. Pour lui, ils étaient des criminels, et lui, devait être l'homme bon, venant juste réclamer sa vengeance. Il lui avait fallut Six années pleines pour achever sa quête, étudiant chacune de ses proies, se rapprochant d'elle pour ensuite pourrir leur vie et finir par les tuer avant de disparaître. Pas de corps, pas de preuves, pas de meurtre ? C'était devenu son adage. Il les avait tous mangé jusqu'au dernier, se débarrassant même de toutes personnes de leur famille ou de leur entourage, qui auraient pues le confondre. Le dernier, le bourreau, il avait particulièrement pris son temps avec lui, mais la finalité en fut la même et il remit la main sur l'arme de sa mère qui n'allait jamais plus le quitter.

Il avait la quinzaine d'années lorsqu'il se fit forger sa faux et qu'il intégra l'ordre des Nérozias, approché par un ami de sa mère qui le connaissait bien. Au sein de cette confrérie, qu'il considérait désormais comme étant sa nouvelle famille, il allait de nouveau s'épanouir, faisant se preuves et prenant ses marques. Au fil des années, il s'était lui aussi fait un nom et on le surnommait Le Gourmet. Comme tous, hormis les membres de l'Ordre, personne ne savait vraiment qui il était. Tout ce qu'on savait, c'était que ses victimes étaient retrouvées entièrement ou en partie dévorées, la plupart du temps et on pensait souvent qu'elles avaient été victimes de bêtes sauvages.

Sûr de lui, arrogant, voilà ce qu'il était. Un charmeur invétéré, collectionnant les conquêtes, profitant allègrement des petits plaisirs de la vie, un flambeur. Pas d'alcool pour lui, mais cela ne l'empêchait pas d'aller s'amuser quand même. C'était un solitaire avant tout, mais il savait s'adapter et se plier aux ordres, faisant équipe parfois avec d'autres pour le bien de missions, comme ce fut le cas cette fois là.

Il avait 27 ans et son savoir faire, son talent, ainsi que sa notoriété n'étaient plus à prouver. On l'avait chargé de s'occuper du cas d'une humaine. Il n'avait rien contre elle, ne la connaissant même pas personnellement. Un contrat étant un contrat et surtout curieux de savoir pourquoi autant de têtes étaient réquisitionnées juste pour une simple femme, il s'était joint à la troupe d'assassins. Elle devait être sacrément puissante et cela l'émoustillait.
Assaut sur le Duché de Niveria, la cible avait été repérée, mais rien ne se déroula comme prévu. Une vingtaine d'assassins pour une dizaine d'entre eux, une dizaine de trop. Un affrontement eut alors lieu et ce fut une déconvenue totale. Un tiers de morts du côté des assaillants, plusieurs blessés dont des graves et le reste qui avait fuit lâchement. Dans tout ceci, il avait réussi à en tuer un, un des leurs, isolé, en toute discrétion. Se tapissant comme il savait si bien le faire, Koha avait observé l’affrontement, patient, en attendant de pouvoir trouver une faille à exploiter pour réussir à abattre sa cible ou réduire le nombre de ses protecteurs, tout en grignotant celui qu'il avait tué. Cette opportunité ne se présenta pas et de là, s'en suivit un traque vers le sud, jusque dans le désert où le Nérozias perdit sa piste. N'en démordant pas, il continua la traque et finit par retrouver sa proie au Duché de Nivéria. Elle allait accoucher, voilà qui était parfait, c'était le moment idéal pour lui.

De retour au point de départ, le Yorkas qui n'avait plus donné signe de vie depuis un moment, s'attela à la tâche. Il mit son plan à exécution, mais il rencontra un des guerriers et un combat acharné s'en suivit et tant bien que mal, l'assassin s'en sortit. Blessé, mais en vie, il prit la route du domaine de la jeune femme, mais cette blessure qui n'était que mineure, était bien plus grave que ce qu'il pensait. Pour cause, les lames de son assaillant avaient été empoisonnées. Koha perdit donc connaissance bien avant d'arriver sur les lieux et lorsque Damga et Qenhia s'arrêtèrent devant la bâtisse, leur maître et ami, avait depuis bien longtemps perdu connaissance, se mourant lentement, mais sûrement. Le faucon pèlerin avait alors supplié qu'on sauve son maître.

Devant cette porte, devant cette personne qui leur faisait face, Le Gourmet disparaissait, pour faire place à une nouvelle entité en devenir. Lui qui était si "puissant", n'était plus que l'ombre de lui même. Personne ne pouvait le prédire, mais à son réveil, il serait amnésique et aurait perdu presque la totalité de ses pouvoirs, devant recomposer avec les quelques bribes de souvenirs qu'il aurait et réapprenant tout comme un enfant.
Pour le groupe avec lequel il avait lancé l'assaut, il était considéré comme mort lors de la bataille et pour les Nérozias, il était porté disparu. Petit à petit, la rumeur enfla et pour la majorité des gens du milieu, durant les deux semaines qui avaient séparées l'assaut et ce moment précis de l'histoire du Yorkas, les gens avaient prétendu que Le Gourmet était mort. Le corps d'un des protecteurs avait été retrouvé peu de temps après l'affrontement, en partie dévoré et le fait qu'on ait perdu sa trace, portaient à croire qu'il avait été tué dans l'affrontement. Une aubaine donc...

-






QUI M'ACCOMPAGNE
Toi l'animal qui me suit

Qenhia:
 

Prénom

Qenhia
(ciel)


Race

Faucon pèlerin.


Sexe

Femelle


Pouvoir

Télépathe. Elle lit les pensées et peut communiquer avec n'importe qui, même si son langage reste très rudimentaire. Elle ne comprend pas spécialement tout ce qu'elle entend, mais peut le retranscrire comme un perroquet au mot près. Elle n'entre en contact avec les autres que par demande spéciale de Tatonga.


Description

Qenhia est une femelle faucon pèlerin tout ce qu'il y a de plus banal. 1m d'envergure et des pointes de vitesse à 320 km/h, c'est la partenaire idéale pour notre petit guépard. L'animal volant et le terrestre les plus rapides du monde, quel magnifique duo. Elle est les yeux de Koha, souvent investie de mission d'espionnage, de surveillance, elle est aussi son éclaireuse attitrée et sa messagère. Son catalyseur et une petite pierre d'Ambre portée en pendentif autour de son cou.





QUI ME PORTE
Toi ma vaillante monture

Damga:
 

Prénom

Damga
(Terre)


Sexe

Femelle


Description

Damga est une jument fidèle, téméraire et plutôt farouche qui ne se laisse pas facilement monter. C'est une fière Mustang rapide. Comme tout cheval de sa race, elle est intelligente, sauvage, solide, indépendante, extrêmement frugale et résistante. Elle mesure 1m70 pour quelques 500kg. Petits ornements, elle a des tresses sur la crinière et la queue et des plumes d'oiseaux.



Dernière édition par Koha le Mar 20 Mai - 22:29, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeMer 30 Avr - 18:00

Bonjour et bienvenue sur Istheria!

Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeLun 12 Mai - 20:23

Désolé, je suis un peu occupé ces derniers temps et l'IRL est assez..comment dire... Chiant ?

J'ai pris du retard dans l'élaboration de ma fiche et mes RP ailleurs. Je m'active là, donc je pense que je vais finir sous peu. Désolé pour la gêne occasionnée.
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeMar 13 Mai - 20:52

Pas de problème. Je peux comprendre. Bon courage et merci de nous tenir au courant.

J'attends la suite de ta fiche avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeJeu 15 Mai - 4:16

Voilà ! Fiche terminée et soumise la modération. ^^
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeMar 20 Mai - 20:35

Nous revoilà sur ta fiche. Alors tout semble bon à part des détails dans ton histoire qu'il faudra soit corriger, soit m'éclaircir.^^

¤ Ta naissance => Les hybrides sont pour le moment interdit. Donc ton père est forcément un yorka et non un terran. Il te faudra donc modifier cela au tout début.

¤ "magie de téléport de Tatonga, associée à sa condition de Yorkas" => Je rappelle que sous ta forme animale, tu ne peux utiliser aucune magie. Donc si tu es transformé en guépard, tu ne peux pas utiliser la téléportation.

¤ "Empoignant le crâne de sa mère, traînant sa carcasse à moitié transformée avec lui, il avait quitté les lieux. Il avait alors neuf ans. " => Il y a deux incohérences. Si ta mère est morte, elle ne peut pas être à demi-transformé. Elle a dû reprendre sa forme humaine. (Mais tu ne pouvais pas le savoir, je ne l'avais noté nul part). La seconde, c'est que tu as neuf avant et sans doute un poids plume. Pour moi, il est incohérent qu'un enfant puisse fuir avec un cadavre alors que plusieurs hommes lui courent après. Il faudrait que tu tournes cela de manière plus plausible. Déjà que c'est la galère pour un adulte, alors un enfant de neuf ans...

¤ " à Nivéria" => Il s'agit du nom d'une saison et non d'un pays. Je pense que tu souhaitais dire Cimmeria.


Voilà! C'était les petits points qui méritent changement. Après, tout le reste me semble bon. J'attends donc tes modifications pour te valider.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeMar 20 Mai - 22:34

¤ Ma naissance => C'est corrigé, mais il me semble avoir lu que les mélanges sont possibles, seulement entre Terran et une autre race. Dans le ce cas, la race de l'enfant sera forcément autre que Terran et si la mère est Terran, elle meurt en couche. Cela n'a pas d'importance pour moi, ce n'était qu'un détail. ^^

¤ "magie de téléport de Tatonga, associée à sa condition de Yorkas" => Sa condition de Yorkas ne veut simplement dire qu'il utilise ses avantages Yorkas car même sous forme humanoïdes, ils restent différents ^^ Koha a des crocs, une queue, des griffes, des pupilles félines et des tâches sur les côtés du crâne. Ici, il utilise ses griffes et ses crocs pour combattre, utilisant le téléport pour essayer d'éviter certains coups et surprendre son adversaire, comme je l'ai mentionné plus haut dans la description de ses pouvoirs.

¤ "Empoignant le crâne de sa mère, traînant sa carcasse à moitié transformée avec lui, il avait quitté les lieux. Il avait alors neuf ans. " => Il était tard, je me suis un peu emmêlé les pinceaux. Je voulais parler du crâne de sa mère, mais j'ai tout mélangé. J'ai modifié. ^^  
Après, pour son âge et le fait qu'il traîne sa mère, ce n'est pas du tout exagéré. Je n'ai pas dit qu'il la portait tranquillement, mais qu'il la traînait, ce qui est vraiment faisable, d'autant qu'il était traqué, les autres hommes étant partis depuis un moment déjà. ^^ Il a donc pu s'en aller en prenant le temps qu'il lui fallait. Je n'avais pas très envie de rentrer dans les détails dès l'histoire, ni de raconter sa longue errance avec les difficultés qu'il pouvait rencontrer. ^^"

¤ " à Nivéria" => J'ai suivi les directives d'Irina, elle parlait de son domaine, si je ne m'abuse, c'est le Duché de Nivéria, qui est un lieu du forum en Eridania. J'ai donc modifié et précisé dans la fiche.


J'espère que tout est plus clair et en ordre à présent Grande Sighild. ^^
S'il y a des incohérences encore, je me tiens à disposition afin de les corriger au plus vite. En tout cas, merci pour la modération de ma fiche et tes indications. J'espère ne pas te faire perdre ton temps. ^^"
Revenir en haut Aller en bas
:: L'Eryl ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Sighild
:: L'Eryl ::
Sighild
MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitimeMer 21 Mai - 18:01

¤ Naissance => Tu avais lu correctement, je te rassure. Mais j'avais aussi rajouté que je ne l'autorisais pas pour le moment.

¤ Téléportation et Yorka => Je pense qu'en fait, il était inutile de noter "ta condition yorka". Cela prête à confusion inutilement puisque dans la vie de tous les jours, ton personnage a toujours une queue ou des crocs. Donc c'était pas la peine de le rajouter, puisqu'il est en mode normal. D'où ma confusion à la lecture.

¤ Crâne et mère => Parfait. Je n'avais pas saisi que les mecs étaient partis. Mais puisqu'il avait tout son temps, alors oui, on peut imaginer qu'il a trainé comme il pouvait sa mère dans ce cas.^^ Confusion encore de ma part.

¤ Nivéria => Tu avais raison. Son domaine porte ce nom, je l'avais complètement oublié. Il se trouve dans les vastes plaines je crois. Encore une fois, confusion de ma part. Je n'arrête pas! looool



En tout cas, tout est correct maintenant.
Fiche validée

Tu vas pouvoir donc dès maintenant faire une demande de rang personnalisé dans la zone évènementielle et te recenser dans la même zone (lien jaune).

Tu pourras aussi ouvrir ton compte en banque, ton journal, ta boîte aux lettres et ton inventaire!!!


Officiellement : bon jeu et surtout bienvenue parmi nous!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tatonga "Koha" Kohana.   Tatonga "Koha" Kohana. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tatonga "Koha" Kohana.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatonga "Koha" Kohana
» Tatonga "Koha" Kohana.
» Kohana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Gestion des PersonnagesTitre :: • Inscription & Présentation :: • Cimetière-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !