Une partie risquée: Cavalier en D3, échec au Fou. (PV Freya)

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 2
• Eclaris: 1
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 3
• Gélovigiens: 7
• Ascans: 2
• Marins de N.: 2
• Civils: 11

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Riguear Mois:Ginik
[Septembre/Octobre en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une partie risquée: Cavalier en D3, échec au Fou. (PV Freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Chevalier du Crépuscule ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chevalier du Crépuscule ::
Sirion Le Preux
MessageSujet: Une partie risquée: Cavalier en D3, échec au Fou. (PV Freya)   Lun 24 Sep - 11:55

Cela faisait des mois que je tournais et retournais dans ma tête les derniers événements qui avaient secoué les Cavaliers de Sharna. Cent fois j'avais relu les rapports, fournis par les espions placés sous mes ordres, de notre récente débâcle contre Cimmeria. J'avais fouillé nos archives et interrogé bon nombre d'éclaireurs et de messagers, je m'étais remémoré ce qui s'était produit durant les mois ayant précédé cette guerre qui nous avait marqué du sceau de la honte. Et ce que j'avais entrevu entre les lignes, la trame occulte qui avait conduit à ce conflit et à la mort de tant des nôtres, ne me plaisait pas.

Le visage sombre, je m'adossai songeusement dans mon austère fauteuil de bois noir et contemplai sans vraiment les voir les parchemins posés sur mon bureau. J'avais acquis une solide réputation de combattant mais ce que beaucoup moins de gens savaient, c'est que j'avais également été formé à l'art de la stratégie en un temps désormais lointain. Démégor ne l'ignorait pas, il n'avait pu oublier les nombreuses fois où mon sens tactique nous avais sortis de situations désespérées lors des guerres Taulmariliennes et nous avait permis de remporter des victoires alors que tout semblait s'être ligué contre nous. Et pourtant, pourtant, il n'avait pas même pris la peine de me consulter avant de lancer les Cavaliers contre Cimmeria. J'avais attendu l'ordre de me mettre en route avec ma légion, sans les Cavaliers Noirs notre armée était comme un corps sans yeux ni oreilles, mais cet ordre n'était jamais venu et mes combattants étaient demeurés cloîtrés dans leurs casernements. Pourquoi? Pourquoi s'engager dans une guerre et délaisser un atout majeur qui aurait pu inverser le cours des choses?

Mon instinct me hurlait que je connaissais la raison de cette folie, mais je peinai encore à croire que ce puisse être vrai. Pourtant, j'avais échafaudé mille autres hypothèses, j'avais tenté d'envisager la situation sous de nombreux angles et d'imaginer d'innombrables stratégies susceptibles d'expliquer ces récents événements, aucune ne tenait la route. Dès lors, comment nier encore l'évidence? Et si mon raisonnement était juste, alors il en découlait une conclusion inéluctable: nous étions désormais engagés sur une pente bourbeuse qui nous conduirait tout droit à notre perte. La folie de quelques-uns engendrerait notre fin, et cela je ne pouvais l'accepter. Je me levai lentement, le regard dur et le visage figé en un masque de glace. Il y avait un moyen de fausser le destin annoncé, mais je ne me faisais pas la moindre illusion: il serait infiniment périlleux et nécessiterait des appuis dont je ne disposais pas à l'heure actuelle. Malgré tout, plus je tarderai à me dresser contre la fatalité plus il serait difficile de la contrer, c'était maintenant qu'il fallait agir. Et pour cela, il y avait une personne avec laquelle je devais impérativement parler, une personne dont je devais cerner les ambitions et la position: Freya Tarkir, la dangereuse commandante des Cavaliers Rouges.

Je savais qu'elle venait de rentrer, peu de choses échappaient à ma vigilance et à mes informateurs au sein du Manoir Cavaleri, aussi me dirigeai-je sans plus hésiter vers ses appartements et frappai-je quelques coups secs à sa porte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Sorcière Noire ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: La Sorcière Noire ::
Freya Tarkir
MessageSujet: Re: Une partie risquée: Cavalier en D3, échec au Fou. (PV Freya)   Ven 28 Sep - 15:40

Encore une victoire de Freya Tarkir dans la cité perdue et en ruine de Taulmaril. Wode, le second de leur chef, Démégor, lui avait demandé d'aller traqué un agent double qui s'était introduit en douce parmi les Cavaliers de Sharna. Heureusement pour la cruelle commandante des cavaliers rouge, il ne fit pas le poid et ne résista pas très longtemps d'ailleurs. Freya en profita tout de même pour lui faire avouer la vérité sur sa position et lui révéla également des renseignements secrets sous la torture. Freya adorait les faire parler alors qu'elle les faisaient souffrir autant qu'elle le voulait et à son plus grand plaisir. Apparemment, c'était un espion qui travaillait pour les ladrini. Bref, elle rentra au manoir après une "belle" journée.

Au manoir, chacun savait que la commandante n'était pas une femme comme les autres, non seulement elle avait des pouvoirs étranges, mais elle était également aphone et ne pouvait parler que par la télépathie. D'ailleurs, certains cavaliers devaient faire attention à ce qu'ils pensait d'elle quand ils la voyaient passer dans les couloir car elle pouvaient entendre leur pensée et en tuait même quelques-uns parfois quand elle réalisait qu'ils se moquaient d'elle. Bref, elle croisa un de ses soldats sur le chemin.

Commandante, nous somme ravis de vous revoir, la pêche à été bonne?

Ce n'était pas un espion de taille, je n'ai pratiquement eu aucun plaisir à le torturer celui là...

Puis elle continua son chemin sans même le regarder alors qu'elle avait son regard glacial habituel. Elle se dirigea d'ailleurs dans ses appartements au deuxième étage, afin de se reposer un peux et nettoyer et aiguiser sa massive faux, qui avait trempé un peu trop dans le sang de sa victime. Enfin elle se reposa après quelques dizaines de minutes, assise dans son confortable fauteuil de cuire. Mais elle ne se reposa pas très longtemps. Freya entendait les pensée de Sirion à l'extérieur, un redoutable chevalier. Celui-ci cogna quelques-coups à sa porte et cette dernière s'ouvrit par elle même... en fait c'était Freya qui l'avait ouvert magiquement avec sa télékinésie.

Tiens, tiens, si ce n'est pas ce très cher Sirion..... Qu'est-ce que tu'm'veux?


Thème de Freya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: Chevalier du Crépuscule ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Chevalier du Crépuscule ::
Sirion Le Preux
MessageSujet: Re: Une partie risquée: Cavalier en D3, échec au Fou. (PV Freya)   Sam 29 Sep - 0:23

La porte s'ouvrit devant moi, comme mue par sa volonté propre, me révélant Freya assise dans un fauteuil de cuir. Je la savais muette et télépathe, aussi ne fus-je pas vraiment surpris lorsque ses paroles s'insinuèrent directement dans mon esprit:

Tiens, tiens, si ce n'est pas ce très cher Sirion..... Qu'est-ce que tu'm'veux?

J'entrai sans hésiter et refermai posément la porte avant de lui refaire face et de darder mon regard d'acier dans ses prunelles, glaciales comme toujours. Un sourire sarcastique aux lèvres, je lui répondis doucereusement:

"Profiter de votre si charmante et trop rare compagnie, bien évidemment, douce Freya."

Une manière de lui apprendre que je ne la redoutai pas et que son accueil laissait à désirer; je n'étais pas l'un de ses sous-fifres et mieux valait pour sa santé qu'elle ne l'oublie pas. Après cette riposte sardonique, j'avançais vers elle et ajoutai avec sérieux:

"Nous avons à parler, Freya, voilà la raison de ma présence."

Le regard que je gardai rivé au sien se fit dur et froid comme l'acier dont il avait la couleur lorsque que je poursuivis:

"Nous avons à parler de la débâcle que vous avez subie contre Cimmeria et de ses conséquences pour notre Ordre, mais je suppose que cela peut attendre un peu. Dites-moi plutôt, êtes-vous satisfaite de votre poste de Commandante de la cavalerie lourde? Jugez-vous cette place appropriée à la talentueuse espionne, assassine si vous préférez, que vous êtes?"

Je marquai une brève pause et achevai sur un ton rigoureusement neutre:

"Dans le même ordre d'idée, jugez-vous que je sois la personne la plus appropriée pour diriger les cavaliers Noirs, espions et assassins tout comme vous? Mais peut-être ne souhaitez-vous pas parler de ce genre de choses? Après tout, nous nous devons de suivre aveuglément la volonté de nos...maîtres, n'est-ce pas?"

Je l'observai avec une extrême attention et déployai mon pouvoir d'empathie afin de percevoir les éventuelles émotions qu'elle pourrait ressentir. J'étais curieux, à dire vrai, percevrai-je de la peur dans la polaire commandante? De la rancoeur, ou tout autre chose encore?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une partie risquée: Cavalier en D3, échec au Fou. (PV Freya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une partie risquée: Cavalier en D3, échec au Fou. (PV Freya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cavalier du Rohan
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Cavalier/ baliste de Minas
» [Rohan] Fourreau d'épée pour un cavalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Phelgra, le continent sombreTitre :: Themisto, la Cité noireTitre :: • Le Manoir Cavaleri-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !