Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 5
• Eclaris: 4
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 4
• Nérozias: 5
• Gélovigiens: 4
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 18

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cicium
[Mars/Avril en temps réel]

Tableau d'honneur


Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: La Lapine de Jade ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aria Belleford
:: La Lapine de Jade ::
Aria Belleford
MessageSujet: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Lun 25 Fév - 23:52

Dans une petite chambre à Tyrhénium, je m’entretenais avec mon équipe du jour. Une nouvelle inquiétante venait de précipiter une mission en cours. Notre objectif était de récupérer un groupe d’esclave, cinq en tout. Un riche marchand profitait du laxisme de la justice sur le sujet afin d’avoir des serviteurs bon marché et surtout jetables. Sa demeure était conséquente et bien gardée, les nerozias ne voulaient pas agir dans la précipitation et préféraient en général prendre leur temps. Mais cette fois ci, il allait falloir travailler dans l’urgence. Une partie des esclaves allaient participer à des jeux macabres ce qui les destinait à un funeste sort. Si nous voulions les sauver, il fallait agir ce soir.

La nuit commençait à tomber, nous avions encore quelques heures pour rassembler nos troupes avant de passer à l’acte. Un temps précieux pour préparer la mission. Sur la table de cet étroit logement étaient placés plusieurs plans, un de la cité et de ses rues, un autre du pays et un plus précis de notre objectif. Nous n’étions pas encore sûres de la marche à suivre, surtout pour l’extraction. Nous redoutions l’implication de la garde de la ville et du pays. Ici, avec les fonds suffisants, vous pouvez vous louer les services de la justice.

Mais ce qui m'inquiétait encore plus c’était notre effectif. Nous n’étions que quatre nerozias de disponible et nous avions dû recruter deux personnes dans l’urgence. L’un ne servirait que de transporteur et était censé attendre avec une carriole et l’autre nous épaulerait lors de l'assaut. D’ailleurs ils ne devraient plus tarder à arriver. Je ne les avais encore jamais rencontré, c’est Rodos qui s'était chargé du recrutement de mercenaires. J’étais curieuse de voir à quoi nos recrues de fortune ressembleraient. Surtout que nous leur avions seulement annoncé que nous les recrutions pour une mission risquée, sans approfondir dans plus de détails. Nous verrons bien comment ceux ci reçoivent la nouvelle ...

Mes troupes se composaient donc de mon fidèle second, Rodos, d’une zelos nommé Eïna et d’un silencieux chasseur qu’on appelait patte d’ours à cause d’une cicatrice qu’il portait au visage. Rodos était un fin tacticien et me complétait pour la prise de décision. Il était indispensable également pour sa capacité à générer des plans de lieu grâce à sa magie. Il se débrouille au combat mais sans être un atout majeur. Il se sert d’une rapière et d’une arbalète. Eïra, elle, est beaucoup plus précieuse lors d’affrontements directs. Armée de ses deux haches, elle est efficace à courte et à moyenne portée. Ses lancés de haches sont dévastateurs surtout que sa magie lui permet de récupérer son arme facilement. Patte d’ours, lui, est un sindarin au sens affutés. Il n'intervient que très rarement et c’est souvent pour nous indiquer un bruit suspect. D’ailleurs à ce moment là …

« Quelqu’un approche.»

Nous nous tûmes tous et nous nous préparâmes au pire en sortant nos armes.




Dernière édition par Aria Belleford le Ven 1 Mar - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Mer 27 Fév - 20:04

Omar aimait bien se battre dans les arènes de sa cité natale de temps en temps, mais il y a deux types de combats qu'il refusait et ce depuis toujours, même maintenant qu'il était mercenaire, ceux à mort et ceux contre des esclaves. Dans le premier cas car il considérait qu'il n'avait pas à devoir tuer juste pour le loisir, dans le deuxième car il trouvait cela plus excitant de se combattre contre d'autres volontaires, autant pour la gloire que parfaire son talent martial…

Pourquoi préciser cela ? Eh bien pas qu'il savait vraiment ce qui allait l'attendre comme mission prochaine, mais au moins cela expliquait qu'il ne faisait pas vraiment partie de ceux qui allaient participer à ces jeux macabres et donc qu'il soit indisponible aujourd'hui alors que quelqu'un lui avait proposé une mission risquée sans davantage préciser les détails. Sachant qu'Omar aimait le risque et le frisson du danger et de l'aventure il n'avait pas manqué d'accepter, évidemment il pourrait toujours refuser quand il en saurait plus si jamais c'était un labeur digne des Ladrinis, mais en attendant il était bien curieux d'en savoir plus…

Et c'est ainsi qu'il arriva à l'heure dite au lieu de rendez-vous et  visiblement 4 personnes sur leur gardes l'attendaient. Et visiblement ce n'étaient ni des débutants, ni des personnes peu aguerris. Lui pour sa part était revêtit totalement de sa lourde armure de la tête aux pieds, son casque dissimulant son visage, pourquoi ?

« Ne vous formalisez pas de ce fait, mais je préfère si je dois travailler avec vous garder mon casque au cours de l'opération, ça réduira les chances qu'on me reconnaisse. Je vis disons dans cette cité et ais ma petite réputation. » Fut ce qu'il leur dit en s'approchant d'eux, ne prenant ni la peine de leur dire qu'il ne représentait aucun danger, arrivant à leur niveau d'un pas détendu et assuré, comme si c'était normal et comme si de toute manière on allait le reconnaîtra, il ajouta ensuite avec bonne humeur même si son casque donnait une allure grave à sa voix.

« Salutations à vous tous quoiqu'il en soit, heureux de voir que vous avez tous l'air aguerris et endurcis, d'ailleurs maintenant que je suis comme convenu ici à l'heure dîtes, puis-je en savoir plus sur la mission qui sera prochainement mienne ? Je vous en serais gré. Et je vous assure que vous ne serez pas déçus d'avoir eus recours à mes services... » Cela il le dit très poliment, d'ailleurs ça ne dénotait pas vraiment avec son apparence, mine de rien l'armure qu'il portait et les quelques tissus dont il était drapé étaient assez précieux ou luxueux… Sans doute à bien y regarder qu'il était un aventurier aimant bien l'ostentatoire et pouvant se permettre ce dernier...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lapine de Jade ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aria Belleford
:: La Lapine de Jade ::
Aria Belleford
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Sam 2 Mar - 16:26

Grâce à l’ouïe fine de notre cher Patte d’ours, nous étions prêts à recevoir ce nouvel arrivant, ami ou ennemi. Celui ci entra dans la pièce sans demande au préalable, pas très courtois et surtout dangereux pour sa vie. De plus il était recouvert de la tête au pied d’une armure, ce n’était clairement pas un passant qui s’était trompé d’adresse. Le seul élément qui lui permit de s’épargner une lame sous la gorge était qu’il ne portait pas d’arme à la main. Nous attendions tous l’avis de Rodos pour confirmer son identité. Celui ci eut un doute, car il l’avait vu sans casque, lors de leur première rencontre. Mais il reconnut sa voix quand celui ci justifia son port du casque.


« Ne vous formalisez pas de ce fait, mais je préfère si je dois travailler avec vous garder mon casque au cours de l'opération, ça réduira les chances qu'on me reconnaisse. Je vis disons dans cette cité et ais ma petite réputation. »


Un petit signe de tête de mon second nous rassura et nous pûmes ranger nos armes et reprendre une attitude normale. Je trouvai cependant bien étrange que celui-ci débuta la conversation sans salutation ou sans se présenter. Les règles de politesse n’ont que peu d’importance pour moi, je ne me formalisai donc pas pour ça.


« Salutations à vous tous quoiqu'il en soit, heureux de voir que vous avez tous l'air aguerris et endurcis, d'ailleurs maintenant que je suis comme convenu ici à l'heure dîtes, puis-je en savoir plus sur la mission qui sera prochainement mienne ? Je vous en serais gré. Et je vous assure que vous ne serez pas déçus d'avoir eus recours à mes services... »


Ah … Les salutations d’usage finirent par arriver. Mais toujours pas de nom. Je n’avais point retenu ce détail lorsque Rodos m’en avait fait part. Celui ci avait l’air détendu en tout cas. Un signe de compétence, ou d'insouciance. Pareil pour son équipement rudement poli et bien présenté. Cela pouvait tout autant être un signe de bon maintient d’équipement, ou un signe de virginité face à la douceur d’une lame. De toute façon, on avait pris ce qu’on pouvait dans les délais impartis. Il allait falloir faire avec. Notre blond préféré s’occupa d'accueillir notre invité avec son radieux sourire et son innocence apparente.

« Bienvenu l’ami ! Ravie de vous revoir Tharn. Nous allons vous dire de quoi il en retourne, ne vous inquiétez pas, mais d’abord quelques petites présentations s’imposent. Dans le coin ici c’est Patte d’ours … »
Celui ci leva juste le menton au ciel comme salutation.
« … ensuite nous avons Eïra … »
Elle était assise sur une chaise mise à l’envers. Elle fit une révérence sincère suivit d’un simple « Bienvenue.»
« Elle a l’air menaçante mais en vrai, elle est très douce, vous verrez »
Dit Rodos en mimant de dire un secret. Il n’eut pour seule réponse qu’un claquement de langue de la géante, habitué à ces petites allusions.
« Et voici la chef de l’opération, Aria … Elle par contre est assez stricte, jouez pas trop avec elle ...»  
J’ignorai le commentaire de mon second un peu bavard et m'avançai pour tendre mon bras.
« Bienvenue dans la troupe, Tharn, faisons en sorte que tout se passe bien ce soir.»

Une fois les salutations d’usage effectuées, il était temps de passer à l’explication de l’opération.

« Notre mission est très simple, un groupe d’esclave est retenu illégalement dans une villa bien gardée. Leurs familles nous ont payé pour les récupérer et les faires sortir du pays. On sait que la justice par ici est du côté de ceux qui ont les bourses pleines, donc il va falloir agir vite pour éviter les forces de l’ordre.»
« Votre tâche est juste de nous assister lors de l’assaut de la villa, une fois dehors nous nous chargerons de l’extraction hors du pays et votre mission sera finie.»
« 200 dias tout de suite et 400 une fois finie. Est ce que cela vous va toujours ?»

Avant de se lancer dans des explications plus techniques, il nous fallait nous assurer qu’il était toujours d’accord pour participer à la mission. Si ce n’était pas le cas, nous ferions en sorte qu’il ne puisse pas prévenir les autorités ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Lun 4 Mar - 19:34

Omar salua tout le monde poliment et serra le bras qui lui fut tendu avant d'ajouter aimablement.

« De toute manière il importe d'être professionnel lors d'une opération, donc je ne me formaliserai pas d'un grand sérieux et d'une exigence toute aussi grande que ce soit à mon égard ou celui de tout le monde. »
Oui, de toute manière ils allaient plus ou moins risquer leur vie après tout. Bon, lui le faisait surtout pour l'aventure et le frisson, mais les autres sans doute pour vivre ou par principe, donc autant respecter le scrupule qu'ils avaient à vouloir assurer à la fois leur survie et réussite.

D'ailleurs l'exposé qu'on lui fit de la mission était… Fascinant, ce n'était pas le genre de missions habituelles pour lui, mais soit. Il n'aurait de toute manière aucun scrupule à le faire, lui et sa famille ne pratiquaient pas spécialement l'esclavagisme après tout et puis il pourrait ainsi se donner bonne conscience…

« Cela me va. » Répondit-il donc sobrement au sujet de la paye ce avant d'ajouter avec sérieux. « Si vous voulez si jamais vous vous faîtes reconnaître et espérez pouvoir revenir dans cette ville à l'avenir, je suis de ceux qui peuvent négocier avec certains personnes que vous soyez oubliés dirons-nous. » Pourquoi proposait-il cela ? Allez savoir, mais ça ne coûtait rien et puis on allait pas lui reprocher de proposer un marché si jamais ça les arrangait, même si quoiqu'il en soit il finit par dire en haussant les épaules.

« Mais bon, quoiqu'il en soit nous verrons cela le moment venu, en attendant je vous suis ! » Conclut-il néanmoins avec une pointe d'enthousiasme, après tout autant ne pas rechigner à retourner à l'aventure et surtout ne pas leur compliquer la vie. Il avait bien envie d'un peu d'action après tout et toute cette histoire était une excuse parfaite pour en avoir...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lapine de Jade ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aria Belleford
:: La Lapine de Jade ::
Aria Belleford
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Mer 6 Mar - 18:51

« De toute manière il importe d'être professionnel lors d'une opération, donc je ne me formaliserai pas d'un grand sérieux et d'une exigence toute aussi grande que ce soit à mon égard ou celui de tout le monde. »

Se formaliser d’un grand sérieux, voilà une idée qui ne me serait jamais venu à l’esprit. Mais peut être que dans certaines situations c’était une réaction normale ? Je ne le savais pas vraiment, après tout j’étais toujours sérieuse. Ma meilleure amie me disait en permanence de me “dérider” de temps en temps.

Après l’explication de la mission nous attendions donc la réponse du mercenaire, prêt à intervenir si jamais il refusait. Mais heureusement il accepta sans broncher. L'appât du gain peut être, ou une réelle envie d’aider ? D’après la proposition qui suivit cela semblait plutôt la seconde.

« Si vous voulez si jamais vous vous faîtes reconnaître et espérez pouvoir revenir dans cette ville à l'avenir, je suis de ceux qui peuvent négocier avec certains personnes que vous soyez oubliés dirons-nous. »

Face à une telle générosité, nous nous montrâmes tous assez suspicieux et des regards s’entrecroisèrent parmi le groupe. Cependant il passa rapidement à autre chose. Nous gardâmes donc cette conversation dans un coin de la tête et nous en discuterions entre nous plus tard. Mais pour l’heure nous avions une mission à effectuer. Rodos, le maître d’oeuvre de ce plan, s’attela donc à présenter les détails au nouvel arrivant.


« Voici le plan de notre cible. Comme vous pouvez le voir c’est une villa assez spacieuse avec une cour intérieure. Ici se trouve l’entrée principale, là l’entrée des serviteurs, ici la mai … »

Le blondinet de bonne humeur continua ainsi la présentation détaillée des lieux.


« Nous allons pénétrer par ce côté là, en escaladant le mur. J’ai brisé la lanterne au préalable pour nous offrir un voile d’obscurité dans cette zone. Une fois dans la cour, Patte d’ours et Aria se posteront ici pour surveiller les lieux. Pendant ce temps, le reste d’entre nous s’infiltrerons à l’intérieur afin de délivrer les esclaves. Après ça, la situation peut dégénérer d’un moment à l’autre. Mais votre mission sera de rester près des esclaves et de les escorter jusqu’à l’entrée principale, où nous attendra un chariot. Voilà le plan, des questions ? »

Tout pouvait très bien se passer ou la situation pouvait sombrer au chaos. Le plus dure sera de faire taire les esclaves, n’ayant pas l’habitude de ce genre de situation ils peuvent se montrer très bruyants voire même réticents. L’autre a priori que j’avais était notre transporteur, c’était comme Tharn une mercenaire, difficile de juger de sa fiabilité et de sa ponctualité.


« Bien maintenant que les détails sont exposés, il ne nous reste plus qu’à attendre une heure ou deux heures avant de passer à l’action, il vaut mieux agir quand la villa se sera totalement endormi. En attendant, que dite vous d’une partie de cartes ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Sam 9 Mar - 22:49

Omar savait que de toute manière il devrait les faire payer ses éventuels services s'ils désiraient se faire oublier, ne serait-ce que pour ne pas attirer les soupçons, mais il n'aborderait ce sujet que plus tard, après tout autant ne pas trop insister déjà qu'il sentit en en parlant que c'était un peu étrange de parler de cela... Quoique, qu'est-ce que ça voulait vraiment dire ? Qu'il avait mine de rien une certaine influence et des moyens, rien de plus… Même si en soit évidemment ça pouvait pousser à se poser des questions à ce sujet…

Quoiqu'il en soit on lui présenta le plan et il fallait dire… Ce ne serait pas une mince affaire, néanmoins il sentait aussi que ce serait totalement dans ses cordes ! Quoiqu'il en soit n'ayant aucun question au sujet du plan, il fit simplement non de la tête quand celui qui leur expliqua celui-ci leur demanda s'ils en avaient. Et d’ailleurs il aimait bien l'idée que la mission pouvait possiblement dégénérer, après tout ça ferait possiblement de l'action et il aimait bien cela, l'action…

Mais en attendant, il fallait justement attendre que l'heure de l'opération arrive, il se contenta donc de dire avec amusement quand on lui proposa une partie de cartes.

« Bien évidemment, assortit de paris de quelques dias, pas que j'ai spécialement envie de vous détrousser, mais ce n'est jamais plus amusant que quand il y a quelque chose en jeu même de faible valeur... » Et évidemment, il ne s'amuserait pas à tricher ou quoique ce soit du genre, après tout il fallait éviter les tensions juste avant une mission où ils allaient risquer leur vie, ce serait à la fois bien dommage et possiblement très nuisible à sa propre santé...

Il se permit d'ailleurs de demander l'air de rien, sans cacher sa curiosité lorsque la partie commença.

« Et vous, qu'est-ce qui vous a poussés quand j'y pense à accepter cette mission ? Si ce n'est pas indiscret de demander en tout cas. Des proches à vous parmi les esclaves ? » Une question qui pouvait en effet se poser et se comprendre, après tout ce serait une motivation comme une autre en plus de l'argent pour accepter un tel contrat… De plus, cela lui permettrait peut-être aussi de se faire une peu meilleure idée de ses actuels compagnons d'aventure dirons-nous.


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lapine de Jade ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aria Belleford
:: La Lapine de Jade ::
Aria Belleford
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Jeu 14 Mar - 14:06

« Bien évidemment, assortit de paris de quelques dias, pas que j'ai spécialement envie de vous détrousser, mais ce n'est jamais plus amusant que quand il y a quelque chose en jeu même de faible valeur... »

« Je vois que vous avez pleinement confiance entre votre chance, Messire Tharn. Puisse t’elle nous accompagner tout au long de notre soirée ! Ma foi, nous jouons plus pour combattre l’ennui que pour nous enrichir, mais si cela peut vous divertir, nous nous y plierons. »

Répondit amicalement Rodos. De toute façon, lui avait toute confiance en ses capacités d’analyse. Le poker était un jeu où il était plutôt compétent. Sans nul doute qu’il espérait même glaner quelques Dias supplémentaire pour la cause. Eïra, Tharn et Rodos se mirent donc à même le sol pour se lancer dans des paris d’argent autour d’une partie de cartes. Pour ma part je me replongeais dans d’autres types de cartes, afin de ne rien oublier. Je simulais toutes les possibilités, toutes les options et toutes les routes d’évacuation. En tant que capitaine de cette équipe, j’avais la responsabilité de les protéger durant cette mission. Un devoir que je ne prenais pas à la légère. J’ai toujours un stress et une petite angoisse qui monte avec ce genre d’opération. Tout peut se passer mal, et il faut que je me montre à la hauteur. La peur de l’échec me hante.

« Et vous, qu'est-ce qui vous a poussés quand j'y pense à accepter cette mission ? Si ce n'est pas indiscret de demander en tout cas. Des proches à vous parmi les esclaves ? »

« L’argent évidemment. Nous sommes justes des mercenaires assez peu scrupuleux quand il s’agit d’être de l’autre côté de la loi. Surtout lorsqu’il faut s’en prendre aux riches et aux puissants. Mais parlez moi un peu plus de vous, mon ami. Votre offre généreuse de nous faciliter l’anonymat dans cette ville m’a quelque peu intrigué. Qui êtes vous vraiment pour pouvoir soutenir une telle offre ? »


Alors que leur discussion et leur partie de cartes défilaient, le temps de se mettre en marche se présenta. Un simple regard vers mes camarades leur fit comprendre qu’il était temps. D’un seul homme tous se levèrent, et commencèrent à se préparer.

« Il est temps. Ne laissez rien derrière, nous partons.»

Mes comparses s’équipèrent et camouflèrent leur visage. Tous munis de capes et de capuches, Patte d’ours et Rodos complétèrent leur tenue en remontant leurs foulards sur leur visage, tandis qu’Eïra arbora un masque tribal qui lui masquait le haut de son visage. Pour ma part la discrétion était peine perdue. Avec mes deux longues oreilles lapines et vertes, je pouvais dissimuler mon visage autant que je le voulais, je serais tout de même reconnaissable. Alors je n'essayerais même plus.

Patte d’ours menait la marche, les rues étaient vides, mais croiser une patrouille à cette heure aurait pu être problématique. Ses talents d’éclaireur nous furent donc très utiles. Les gardes à l’entrée de la villa jouaient avec des dés pour passer le temps. Nul doute que les incidents devaient se montrer rare à cette heure ci. Ils s’engouffrèrent dans la pénombre créé par une lanterne cassée et se préparèrent à franchir le mur. Eïra se plaça dos à cette muraille afin d’aider les autres à se projeter de l’autre côté. Patte d’ours fut le premier à passer, que j’accompagnai avec un saut dont j’ai le secret. Une si petite hauteur n’était pas un obstacle pour moi. La retombée fit par contre un peu de bruit, à cause de mon armure. Heureusement les gardes s’en désintéressent rapidement pour retourner à leur partie. Mais il allait falloir se montrer discret.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lame Pourpre ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Omar Tharn
:: La Lame Pourpre ::
Omar Tharn
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Mar 19 Mar - 21:16

« Je ne sais pas si j'ai vraiment confiance en ma chance, mais j'aime bien tenter cette dernière dirons-nous, du moins quand ça ne concerne que ma propre sécurité. » Et sur ce ils jouèrent donc un peu aux cartes. Sa performance aux cartes fut d'ailleurs passable par rapport à celle des autres, pas vraiment décevante, mais pas aussi belle qu'il aurait pu l'espérer malgré toute l'audace dont il essaya de faire preuve pour déstabiliser ses adversaires. Guère important en soi à bien y réfléchir, après tout l'important c'était surtout de s'amuser, ce même s'il venait de perdre quelques dias au passage…

Quant au sujet de l'aide qu'il avait proposé, il répondit simplement.

« J'ai de bonnes relations au sein de la cité et ne cacherais pas faire partie de la haute société à ma manière même si aujourd'hui je cherche plus l'aventure pour le frisson que m'enrichir toujours plus. Bien entendu ce ne sera pas gratuit, mais je pourrais donc vous rendre ce service, après tout cela pourrait assurer aussi mes propres arrières en cas de problème... »

Quoiqu'il en soit sur ce, vint le temps d'agir visiblement et pour sa part il se tînt prêt en vérifiant que sa masse d'arme était bien à portée de main. Et aussi son arbalète qu'il prit en main… Oui cette dernière sera sans doute plus utile pour rester furtif, après tout même si une arbalète faisait du bruit, c'était toujours dissimulable par rapport au fracas d'une masse contre un crâne…

Quoiqu'il en soit pour sa part il savait fort bien que la furtivité n'était pas son point fort donc il tâcherait de rester en retrait tant que le moment d'agir pour lui ne serait pas venu… Vint donc le moment où il fallut passer un mur, pour sa part Omar entreprit de le faire à main nue quitte à devoir avoir un peu de mal en s'utilisant un peu de sa force magique qu'il instilla courtement en lui. Il arriva ainsi à ne pas faire trop de bruit malgré son armure qui de toute manière était incomplète par sécurité. La plupart des plaques ayant été retirées avant de finir pour juste laisser la maille, ce qui au moins était cent fois plus furtif.

Ainsi ceci fait et tous passés, il restait maintenant à avancer dans la villa, c'est alors qu'ils entendirent tous un bruit venant d'un buisson qui se trouvait dans le jardin dans lequel ils venaient de pénétrer, un modeste jardin au vu de la richesse du lieu menant à un balcon qui pouvait techniquement être escalader pour entrer par l'étage.

Par réflexe Omar pointa son arbalète dessus et au bout de quelques secondes un homme en sortit d'un air contrit, visiblement un jeune homme très beau, mais probablement pas très riche ou le propriétaire des lieux… Il semblait très gêné qu'on l'ait surprit, pour sa part Omar eut un soupçon sur sa condition et demanda.

« Tiens, est-ce qu'une gente dame aurait ici assez peu satisfaction de son mari pour avoir pris un jeune amant ? » L'autre sembla rougir en entendant cela et avant qu'il ne parle, Omar dit. « Tu vas nous aider à faire ce que nous sommes venus faire ici sinon en plus de faire savoir au propriétaire des lieux que tu l'as rendu cocu tu auras des ennuis avec nous... » Du forçage de main en somme, mais autant profiter de cette opportunité après tout...


-Avatar par "Jee Wook Choi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
:: La Lapine de Jade ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Aria Belleford
:: La Lapine de Jade ::
Aria Belleford
MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   Jeu 21 Mar - 20:27

« J'ai de bonnes relations au sein de la cité et ne cacherais pas faire partie de la haute société à ma manière même si aujourd'hui je cherche plus l'aventure pour le frisson que m'enrichir toujours plus. Bien entendu ce ne sera pas gratuit, mais je pourrais donc vous rendre ce service, aprés tout cela pourrait assurer aussi mes propres arrières en cas de problème... »

Rodos et Eïra acquiesçérent sans trop commenter cette déclaration. Mais je suis sûre qu’ils pensaient comme moi, un noble fortuné comme lui, avait des chances de se retrouver dans la ligne de mire des Nérozias. Mais pour le moment, rien ne coûtait de le garder sous le coude. Peut être que mes dirigeants sauront user de cet atout à bon escient.

[...]

Une fois à l’intérieur du jardin, j’aidai Rodos à redescendre sans trop de bruit en amortissant sa chute. Omar réussit à traverser le mur sans notre aide et ne fit qu’un bruit minime. Patte d’ours s’était avancé un peu et tendait l’oreille afin de capter les sons avoisinants. Alors qu’Eïra gravissait le mur avec une agilité féline, notre éclaireur nous fit un signe d’un danger imminent. Omar et Patte d’ours se retournèrent d’un seul homme en direction d’un jeune homme tapis dans les buissons.

« Tiens, est-ce qu'une gente dame aurait ici assez peu satisfaction de son mari pour avoir pris un jeune amant ? Tu vas nous aider à faire ce que nous sommes venus faire ici sinon en plus de faire savoir au propriétaire des lieux que tu l'as rendu cocu tu auras des ennuis avec nous... »

Intrigant. Un amant ? Je n’aurais même pas émis cette hypothèse. Mais mon esprit est totalement hermétique aux choses de l’amour. Cela montrait tout de même l’esprit acéré que possédait notre nouvelle recrue. Il pourrait se montrer un atout précieux. Toutefois je n'appréciais pas l’idée de se trimballer un poids mort supplémentaire. Avoir une vie en plus à protéger allait potentiellement plus nous desservir que nous aider. Mais nous étions en pleine opération et en pleine infiltration. Débattre ici était hors de question. Je m’approchai donc de l’oreille du noble reconvertis pour lui chuchoter ces quelques mots.

« Nous pouvons aussi, tout simplement le laisser partir sans bruit. Si vous voulez qu’il nous guide à l’intérieur, vous en aurez la responsabilité.»

Je le laissai décider et me dirigeai vers Rodos.


« On fait comme on avait prévu. Toi, Tharn et Eïra vous irez à l’intérieur. Nous on s’occupe de nettoyer la cour pour l’extraction. Bonne chance.»


Après un bref regard vers mes comparses, je disparut dans les ténèbres à la suite de notre loup solitaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libération d'esclave ( PV Omar Tharn )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» libération et joueur autonome..
» Libération prochaine d’une centaine de détenus à P-au-P
» Un vent de révolte chez nos frères Mapuches ?
» Délibération avant l'attaque sur la cité du cygne
» [Quête]Au nom de l'amitié [Grand Line, Rang C, Révolutionnaires, Libération]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Eridania, le pays aux mille culturesTitre :: Tyrhénium, la ville frontièreTitre :: • Le quartier résidentiel-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !