[Flashback] Être et devenir.

Bienvenue

Sur Istheria, RPG heroic-fantasy issus d'un univers original où de multiples aventures vous attendent.

Liens rapides

Effectifs

• Eryllis: 3
• Ladrinis: 7
• Eclaris: 6
• Prêtresses: 2
• Cavaliers de S.: 5
• Nérozias: 6
• Gélovigiens: 5
• Ascans: 2
• Marins de N.: 7
• Civils: 21

Temps actuel

An 1305 de l'ère obscure

Saison:Langdum Mois:Cladil
[Mai/Juin en temps réel]

Tableau d'honneur

Allaatkasik
Profil
Fiche

Code par MV/Shoki - Never Utopia



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Flashback] Être et devenir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeLun 13 Déc - 21:33

Duscisio 15 ans. Notre jeune albinos ne faisait que perdre ses parents il y a quelques mois maintenant. Mettre en trouve sa destinée semblait être une chose importante. C'est à savoir qu'il à du reprendre la boutique de ses parents pour vivre et manger fut bien soudain mais comme sa formation dès sa plus tendre enfances était plus ou moins fini, il devait la continuer seul en lisant les documents laissées. Reconnaître ses plantes, connaître leur effet, en quoi elle sont utiles. Tant de choses dont il sait à peine la moitié. Le monde qu'il va devoir parcourir pour les trouver mais également les voyages dit d'affaire pour se remplir la panse.

Etre herboriste n'est pas un problème. Mais devenir Ascan pour avoir leur spécialité dans l'herboristerie va lui donner un avantage. Au moins il sait déjà e qu'il va prendre. Pour le deuxième cela semble également logique. Le maniement de l'épée est un fait pour se défendre des plus logique. L'expertise dans le maniement de Toribrioé va lui permettre de se défendre en plus de sa magie peu commune. C'est en marchant vers l'île de El Bahari, afin de prendre un bateau qu'il y mènera qu'il compte allez dans cette castre qui lui corresponds totalement dans tous les domaines qu'il maîtrise voir excelle presque. Le maniement de son épée n'est pas parfait mais il a un pouvoir insoupçonné qu'il a travailler durant des lunes lors de ses temps libres après la boutique. Pas un moment de répit, un repos pourtant suffisant pour ne pas s'épuiser de mort. Rejoindre ses parents trop vite n'est pas dans ses intentions. Il sait très bien qu'il va devoir avoir une descendance pour transmettre son savoir à celle ci afin qu'elle ne disparaisse pas avec lui, que son nom ne soit oublier également. Tant de choses mais il a le temps. Rien ne le menace, aucune guerre de toutes sortes pour quelconque folie. Donc on peut dire que la paix règne partout. Mais tous les dangers ne sont pas partis. Des créatures rodes, son peuple les considérant comme des âmes transformé après la grande guerre qu'il faut soit combattre pour les plus agressifs soit les laisser vivre pour les plus serein.

Le voyage fut long mais il pus avoir un aperçu du monde vaste qui l'attend à l'avenir. Limiria à la main, Toribrioé à la ceinture dans son fourreau, arriver dans la jungle sans peine, le Blanc s'arrêta un moment ici. Tout en regardant bien autour de lui pour voir si personne n'était dans les environs, son regard tombait sur quelques plantes qu'il rapace avec ses outils dans son sac de voyage qu'il porte sur le dos, sac offert par sa mère. Comme quoi, il possède quelques choses d'eux en souvenir.

Mi trusn pi uch mionis ?
Je ne me suis pas tromper au moins ?


Question très pertinente au point qu'il n'y avait personne dans les environs. Tel une jungle, elle était vide de présence humaine. Quoi de plus normal après tout ? Il suffisait maintenant de savoir ce qu'il en était. Fallait t'il continuer de marcher ? Fallait t'il rester là ? La question ne se posa pas en se disant que la personne à rencontrer se montrerai un jour au l'autre. Alors la marche continua tout en ramassant de temps à autre des plantes qu'il connaissait déjà pour les travailler plus tard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeMar 14 Déc - 20:11





    Je n'avais, en ce jour, aucune tâche considérée comme importante due à mes responsabilités au sein de ma caste. Dans la tribu, chacun s'était mis à la tâche, et réalisait son travail quotidien. Certains partaient tôt pour aller chasser pour le déjeuner, d'autres s'occupaient des habitations, d'autres s'instruisaient, et d'autres encore se dirigeaient vers le temple pour demander la bénédiction des dieux. La vie du peuple fonctionnait donc parfaitement. J'ouvrai le parchemin rassemblant mes devoirs. Pour aujourd'hui, rien. Il faut croire que le travail de chef n'était finalement pas très difficile, dans le sens ou j'avais un métier différent des autres. Je devais représenter ma caste et veiller à son bon fonctionnement. Aujourd'hui, il n'y avait pas non plus de test d'initiation que j'avais à gérer et mener, pour le moment du moins. Ils se déroulaient en principe en début d'après-midi.


    Je partais dans la forêt pour me promener et peut-être sauver une quelconque âme perdue, ou simplement découvrir un peu plus les merveilles de la nature. Je na partais avec rien, même pas ma belle monture, Léan. Non, je la laissais se reposer au village sauvage auprès des autres chevaux, avec qui elle était heureuse. Je me dirigeai donc au cœur de la jungle, vêtu de mes longs habits blancs. J'étais ici dans mon domaine, un domaine que je connaissais très bien, comme tout Ascan, mais particulièrement grâce à l'expérience et les années que j'ai passé ici à explorer chaque plante, chaque bête, et chaque futilité de la nature. Mais celle-ci était immense, et elle regorgeait d'une infinité de secrets, que je ne connaissais pas encore.


    En marchant calmement et en observant chaque parcelle de feuillage, je sentis un mouvement étranger à quelques mètres. Je m'approchais discrètement, encore caché par les branches habillées de grandes feuilles vertes. Je vis un homme d'une extrême pâleur, aux cheveux blancs également. Il était ici dans notre domaine en train de récolter les quelques plantes qui lui semblaient utiles. Un herboriste ? Surement. Connaissait-il notre existence ? Je n'en avais aucune idée, vue son étrangeté, et son type qui m'était totalement inconnu. Repérant une Véliciane bleutée, je m'approchai de l'homme, et le surprit par derrière.

    " Vous devriez cueillir cette plante. Elle est très rare, se trouvant uniquement sur notre île, et peut faire des miracles. "


    Je montrais, en disant cela, la Véliciane bleutée cachée sous un feuillage, et fit un clin d'œil à l'étrange individu. A première vue, il ne semblait pas méchant, et n'appartenait en aucun cas à notre caste. Pourtant, nous pourrions l'aider, et, à la vue de sa vocation, il lui serrait très utile d'être Ascan et d'avoir nos compétences. Mais je n'étais pas du genre à faire de la publicité pour notre honorable caste. Si quelqu'un souhaitait intégrer la caste, il lui faudrait montrer sa motivation, et donc devrait s'y engager lui-même. De plus, il fallait le vouloir, car les épreuves d'initiation pouvaient être fatales. Je tendais alors ma main vers l'inconnu, pour serrer la sienne d 'une poignée ferme et j'ajoutai :

    " Isaril, Chef des Ascans, enchanté. A qui ai-je l'honneur ? "



Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeMer 15 Déc - 13:28

Une simple balade ne signifie pas ne rien faire, preuve avec le Blanc qui ne fait pas que marcher simplement au milieu de la végétation. Son métier d'herboriste l'oblige en quelque sorte à ramasser un peu de tout pour ses futurs potions à l'avenir qui vont lui faire une renommé, la même que ses parents quand il était jeune. Il a encore leur aide d'ailleurs au fait qu'il soit un Balibe et non une autre famille qui n'y connaît rien. Rien qu'avoir le nom ne peut signifier qu'il a un savoir transmit à travers eux. C'est un fait.

Alors que ses yeux rouge sang à la pupille verticale regardait un peu partout, Duscisio continuait donc sa marche à travers la jungle en recherchant l'éventuel personne qui se trouve ici et qu'il est censé trouver s'il a de la chance dans les plus brefs délais. Plantes qu'il connaît ou non sont ramasser, si elle ne sont pas connus elle sont chercher sur un livre qu'il possède toujours sur lui. D'ailleurs un homme le surprit par derrière sans que l'albinos ne soit enclin à sortir son arme ou déployer une quelconque force magique. Il ne fit que le regarder sans prononcer le moindre mot alors que l'étranger était en train de lui montrer une petite plante bleue non loin de lui. Ne l'ayant jamais vu, il sortit ce livre tout en se baissant lentement. Posant son bâton à côté de lui, il ouvrit le livre pour chercher où il aurait vu cette plante. Pages tournées l'un après l'autre, lentement mais sûrement, ses yeux allant de droite à gauche passant de temps en temps son regard sur cette fleur, le son des pages qui se tournait s'arrêta sur l'une d'elle pour lire le nom assez gros sur la page dans une écriture étrange et jamais vu avant par quiconque la regardant. Le doigt poser sur la page pendant qu'il lisait les notes, un silence de forêt restait entre les deux hommes maintenant présent sur les lieux.
Quand il fini ses notes, il fermait et rangeait son livre pour prendre en premier lieu un couteau qui avait l'air fait uniquement pour les plantes à en voir la courbure de la lame, mais également un petit œuf de bois qu'il mit à côté pour reprendre son instrument et couper tout autour de la plante, donc prenant un peu de terre pour la mettre en même temps que celle dans l'œuf de bois qu'il avait ouvert avec un doigt et refermer par-dessus.

L'inconnu fini par se présenter une fois que l'albinos avait fini de prendre la plante et par se relever pour se mettre face à lui. Se présentant par le nom d'Isaril mais également par celui d'être le chef des Ascans. L'albinos esquissa un sourire rapide alors que son interlocuteur était en train de serrer sa main qu'il avait tendue également en demandant qui l'albinos était. Alors il répondit tout en mettant l'autre main à plat sur son torse.

Balibe Duscisio, Herboriste et fabriquant de potions en tout genre.

Langue commune nécessaire, se n'était pas vraiment un problème pour lui. Autre le fait qu'il soit bilingue, le fait qu'il prend soin de toutes les plantes qu'il cueille - et le chef qui se présenta à lui put le remarquer - est stocker avec soin dans son sac pour éviter qu'elle ne soit abîmé. Un savoir-faire qui n'avait pas été réfléchit par deux fois pour garder un maximum de cellule utile pour ses recettes.

Je vous cherchais également pour faire partie des votre en tant qu'Ascans. C'est pour cela que je suis ici.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
[Flashback] Être et devenir. Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeMer 15 Déc - 17:14



    L'inconnu s'appelait Duscisio Balibe, et était en effet herboriste. Il était ici en quête de plantes pour ses potions, mais aussi pour une autre raison, qu'il parvint à articuler une fois la Véliciane bleutée cueillie. Ce fut une bonne nouvelle, visible dans mes yeux, lorsque j'appris que ce dénommé Duscisio voulait rejoindre notre caste. Mes yeux s'écarquillèrent. C'était un bon choix pour lui, car notre connaissance de la nature, meilleure que quiconque, ne pourrait que le faire progresser. Il faudrait simplement qu'il ne rejoigne pas les nôtres uniquement dans ce but, car être Ascan, c'était tout une vie. Ce qui n'empêchait pas néanmoins de s'éloigner, de partir et quitter le peuple pour s'aventurer sur le continent... Il fallait juste garder son âme d'Ascan. Mais cela, ce n'était pas difficile, car les Ascans étaient généralement fiers d'être ce qu'ils sont, et d'avoir une place dans la vie de notre peuple, d'avoir une place dans notre peuple.

    "Hum... Très intéressant... Nos connaissances dans le domaine de l'herboristerie ne pourront que vous être bénéfiques... Cependant, être Ascan implique d'être accepté dans la tribu. Enfin, je pense que cela, vous le savez, si vous êtes venu pour rejoindre notre caste. Vous devez également être au courant pour les tests d'initiation et d'intégration à la tribu... ? "



    Je l'observais attentivement, pour essayer de percer les secrets de sa volonté pour rejoindre nos troupes. C'est alors que je remarquai ses yeux d'un rouge vif. Comment ne les avais-je pas vus plus tôt ? C'était pourtant frappant ! Peut-être ne m'avait-il pas encore regardé dans les yeux. C'était donc un albinos. Je ne me permis pas de faire de remarques, car j'aurais tout mon temps pour en savoir plus une fois qu'il ferait parti des nôtres, s'il y parvenait bien sur, chose que j'espérais...


    " Si vous êtes prêt, veuillez me suivre. "

    Je lui fis signe de la main, et m'aventurais dans la forêt. Un parfait étranger pourrait se demander comment je retrouvais mon chemin avec détermination dans cette forêt au décor similaire dans toute son immensité. Un Ascan répondrait que nous connaissons la nature, et sommes guidés par celle-ci. Pour moi, c'était la plus belle réponse que l'on pouvait apporter, et nous étions fiers de penser de la sorte. En réfléchissant à ces choses, je galopais à travers les arbres, et n'avais pas vérifié si l'homme albinos suivait. Je ne prenais pas le temps de me retourner, car si je l'avais semé, cela voudrait dire qu'il ne serait en aucun cas prêt à devenir Ascan, et périrait lors des épreuves. C'était donc en quelque sorte un premier test gratuit, qui ne comptait pas, mais qui pourrait lui sauver la vie s'il n'arrivait pas à bout de celui-ci.


    Nous approchions du village, et sans regarder si l'homme avait suivi, je m'arrêtais, assez pour qu'il puisse me rejoindre, et ajoutai, tout en contemplant les petites huttes :

    " Les épreuves se font en début d'après-midi. Nous allons manger avant... Sentez-vous cette odeur de ragout parfaitement assaisonné de plantes naturelles qui se dégage de la hutte principale ? "



Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeJeu 16 Déc - 14:40

Le chef des Ascans signalait bien que dans le domaine de l'Herboristerie leurs connaissances étaient bien évoluer. Mais évoluer comment ? Une chose est sûr si c'est le cas il ne pourra qu'être utile à Duscisio pour son travail principal. Mais cela reste une bonne nouvelle. Etre Ascan signifie être admit au sein de la tribu. Ce n'est donc pas qu'une simple caste c'est carrément une sorte de famille donc les membres sont liés les uns les autres. Famille. L'albinos n'en avait plus maintenant, ses parents décédés, le regard du jeune garçon qui avait d'un coup perdu tout éclat à la bonne nouvelle. Il le resta un temps soit peu, le temps que ce qui pourrait être son futur chef lui signale que pour les rejoindre une épreuve d'initiation et d'intégration était au rendez-vous. Il n'était pas au courant et fit un non de la tête avant de répondre oralement.

Pas vraiment. Mais je suis un peu prêt à tout maintenant.

Il a vu la mort. Qu'es qui pourrait être pire ? La subit tout au pire bien qu'il soit conscience qu'il risque de la rencontrer après chaque pas qu'il parcourt à travers ses terres. Il se baissa pour ramasser Limiria, dont son catalyseur était en train de briller faiblement une fois pris en main. Catalyseur de grosse taille, bien plus grosse et l'une des plus grosse jamais vue jusque là. Une pierre de lumière sans doute une rareté parmi les raretés. Isaril lui demanda de le suivre. Donc maintenant il fallait oublier le fait de ramasser des plantes. Les regarder peut-être mais seulement un cours instant. Alors bien sûr quand on cherche une plante que l'on n'est pas sûr de retrouver, on se penche dessus. Le fait qui arriva bel et bien, Duscisio prit un temps pour ramasser l'une des plantes, deux minutes de trop, l'une pour cueillir, l'autre pour la ranger. La perte de vue est quelque chose qui ne devait pas arriver. Duscisio reprit son bâton et tapait le sol avec une seule fois. Limiria, la pierre, brilla de tout son éclat et le Blanc ferma les yeux. Une magie intense était déployer seulement pour retrouver son chemin. Il ne cherchait pas une présence mais un poids sur le sol. En deux minutes peu de parcours devait être fait et Duscisio a le contrôle de la terre en sa possession. Le poids d'une personne, il y en avait une qui avançait à une allure variante non loin de lui, il prit la direction de cette présence et alla en sa direction, marchant rapidement voir presque en courant pour le rattraper pendant que le catalyseur de son bâton était en train de retourner à sa faible lueur. Le voilà, il reprit sa marche, un peu essouffler de sa courte course qu'il effaça en un cours instant.

S'arrêtant un instant à la vu de hutte en plein milieu de la forêt. Les épreuves en question n'allait pas avoir lieu tout de suite et il fallait manger avant. Une bonne nouvelle du moins le temps qu'il réfléchisse à plusieurs choses. Une odeur, il y avait une odeur particulière dans l'air. Isari lui signalait bien qu'il y ait une odeur de ragoût assaisonné de plantes naturelles de la hutte principale. Alors bien sûr, il fit par de sa remarque.

Mi cnochitsit ce odria…
Je connais cette odeur…





Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
[Flashback] Être et devenir. Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeVen 17 Déc - 20:10



    L'albinos ne semblait pas avoir été mis au courant, contrairement à ce que je pensais, concernant les épreuves d'initiation pour entrer dans la caste. J'espérais que ce ne serais donc pas trop dur pour lui psychologiquement, mais ça avait l'air d'aller, vu la suite de ses paroles. Il semblait prêt. Tant mieux, il ne fallait pas avoir peur, car on perdrait confiance en soi, et en perdant confiance en soi, on perd tous ses moyens, même les capacités remarquables qui nous caractérisent, et auxquelles on aurait misé beaucoup.


    Une fois arrivés au village, je m'aperçus, et fut soulagé de voir que le dénommé Duscisio Balibe avait réussi à me suivre malgré mon agilité dans la forêt grâce à l'expérience. Par contre je ne compris pas ses mots, et, pensant avoir mal compris, je lui demandais de répéter.

    " Pardon ? "

    Peut être que ce n'était pas notre langue avec laquelle il s'était exprimé finalement.

    " Allons-y ! "


    Je m'engageais vers la hutte principale en ayant encore une fois demandé à l'herboriste de me suivre. Tout le monde était déjà là, tous prêts à attaquer. Ils attendaient simplement les derniers arrivants, dont moi, pour commencer le repas. Oui, nous étions une communauté, et les principaux conseillers de la caste des Ascans mangeaient ensemble. On regroupait une bonne dizaine de personnes. A mon arrivée, ils s'arrêtèrent de parler, et un de mes conseillers prit la parole, avec une jolie joie dans la voix.

    " Ah, Isaril ! Nous t'attendions. "

    Il m'envoya un large sourire, que je lui rendis, puis, je m'adressai à eux d'une vois intelligible et forte.

    " Bonjour mes camarades ! Je viens avec un herboriste qui voudrait rejoindre notre communauté Ascane. Inutile de préciser que je vous ordonne d'être agréable avec lui, mais je ne me fais pas de soucis pour cela. Le jeune homme passera les tests d'initiation après le déjeuner. "

    Puis, de nombreux "Bienvenue" furent lancés à l'albinos, et j'en fus ravi. Il fallait qu'il se sente bien ici. Je présentais au jeune homme un siège auprès d'un homme sympathique, parfois un peu lourd sur les bords, mais sympathique.

    " Tu ne pourras pas t'ennuyer aux côtés d'Alnek. "
    murmurais-je à Duscisio avant de le laisser s'installer, et de prendre place également sur la grande chaise qui m'était destinée.

    " Bon appétit à tous. "

    Puis, le repas commença.

Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeSam 18 Déc - 11:51

Isari avait demander pardon. Simplement pour savoir se qu'avait dit Duscisio mais préféra abandonner. Après tout il est préférable qu'il abandonne, lancer des explications serait trop compliquer. Maintenant que Duscisio était arriver non loin de lui, il était tant d'entrer dans la hutte, inviter par le chef de tribut devant lui, alors qu'il remarqua que Limiria était en train de briller sans qu'il ne le veillent…

Arriver à l'intérieur, un bon nombre de personne était déjà là et attendait Isaril avec une joie que l'on sentait autant dans leur voix que dans leur visage. Assit, presque à demander de passer à table, ils étaient regarder avec attention. Pendant que le chef de la tribut était en train de leur faire la nouvelle d'un nouvel arrivant, Duscisio était en train de retirer ses affaire personnelle de son dos à l'entrée de la hutte, son sac de voyage, Limiria continuant de briller et son épée toujours dans le fourreau. Il arrangea son bâton en frappant au sol avant de passer sa main par-dessus, la pierre perdit son éclat juste après. Sa luminescence ne voulait dire qu'une seule chose.
Entendant par contre qu'il donnait l'ordre d'être agréable avec l'albinos était relativement peu utile. Le bienvenue qui lui était lancer de toutes ses personnes ici présente fut remercier par un geste de la main mit sur sa poitrine et une inclinaison en avant de sa tête.

Inutile de leur en donner l'ordre je suis sûr qu'il pourrait le faire d'eux-mêmes.

Duscisio avait un petit sourire en annonçant ça. Si la gentillesse n'était dût qu'à un ordre direct cela n'aurait pas été fait avec autant de joie qu'il l'avait fait tout à l'heure. Isari lui proposa une place au côté d'un homme auquel il ne pourrait ne pas s'ennuyer. Une fois que le chef de tribus fit les mots de politesse, Duscisio fit de même dans une voix basse, c'est alors qu'il pouvait commencer à manger. Ses yeux rougeoyant ne pouvaient que regarder son assiette alors que l'odeur lui rappelait certaine cuisine de sa mère, larme qui coula quelque peu à la suite de remonter de souvenir. Un signe comme quoi la perte de ses parents lui fut un souvenir trop pesant pour un enfant de son âge, lui qui avait vécu dans la normalité la plus totale, en quelque sorte du moins.
L'enfant porte-bonheur prit sa manche pour enlever cette larme, alors que l'un d'eux le regardait, il ne faisait signe que se n'était que les plantes avec une odeur d'oignon qui le faisait pleurer, mais il y en avait même pas… Il vit rapidement de sa remarque au premier qui l'entendra.

Il y a une pierre-catalyseur en haut de la hutte si je ne me trompe pas, non ?

Question qui le turlupinait au simple fait que son bâton c'était mit à briller. Une chose au quel on ne pouvait que s'attendre au fait que Duscisio voulait savoir toujours plus de chose que nécessaire? La pierre si présente devait protéger le village de tout malheur. Une chose de plus, Duscisio est un albinos, dit aussi enfant porte-bonheur parmi les siens.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
[Flashback] Être et devenir. Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeDim 19 Déc - 9:59




    C'est vrai. Les Ascans ne seront pas impolis et non accueillants face à quelqu'un qui deviendrait comme leur frère s'il parvenait à rejoindre la caste. Ah, je les aimais mes Ascans, tous tel qu'ils sont ! Et, sans aucune réticence, j'avouais que j'étais fier d'appartenir à cette caste, fier de représenter cette caste également. C'est pourquoi j'honorerais mon rôle, et mon travail au sein de cette communauté du mieux que je le pourrais.


    Le repas commença. Le nouveau était trop loin pour que j'entende ses dires, mais il semblait discuter un peu avec les personnes aux alentours. C'était un festin traditionnel que nous mangions là, et j'essayais de ne pas trop traîner pour que les épreuves se déroulent lorsqu'il fait au maximum jour, aux bénéfices de l'albinos qui allait les entreprendre. Une fois terminé, je me levais, et fit un clin d'œil à Duscisio, pour qu'il comprenne qu'il fallait qu'il vienne pour enfin commencer. Je voulais être discret pour qu'il ne soit pas déconcentré, mais malheureusement je voyais de nombreux Ascans se ruant derrière lui pour le suivre et assister au début de son épreuve. De toute manière, après, il serait seul, face au danger.


    " Duscisio Balibe, vous allez vous diriger au cœur de la forêt, dans un endroit non fréquenté, vous verrez pourquoi. Un guide vous y conduira. Une fois arrivé, dirigez vous vers le Sud. L'épreuve consiste à trouver une pierre lumineuse. Ça parait simple comme ça, mais je vous conseille de rester concentré... ces lieux sont habités... "


    Je fit signe à un de mes conseiller d'emmener l'homme où je l'avais demandé, et lâchais un "Bonne Chance" avant de les voir disparaître.



[ Tu vas rencontrer des bêtes qui vont t'attaquer, car elles protègent la pierre. Plus tu t'approcheras de la pierre, plus les bêtes seront grosses. Arrête toi une fois que tu TOUCHES la pierre. ]
Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeSam 25 Déc - 22:26

[HRP] Sortilège expliquer dans le journal.

Bien que le repas soit agréable, les discutions fort sympathique toutes les bonnes choses ont une fin. C'est bien connu. Duscisio semblait avoir prit de l'accroche envers ce peuple sur divers sujets comme son métier ou ses origines. Origines dont il raccourcissait un peu l'histoire car bien trop longue. Il était absorber par la conversation et montrant un visage plein d'entrain mais couper par plusieurs hommes venant à ses côtés tout éclat disparu. Non en mal, mais par un sérieux des plus convaincants, regard affiner et geste en s'excusant sur le fait qu'il devait y aller. Bien sûr tout le monde comprenait et le regardait en silence. Alors le jeune garçon se leva et prit ses affaires à l'entrée de la hutte, le sac sur l'épaule, Toribrioé qu'il attacha à sa ceinture et enfin Limiria à la main brillant faiblement à son contact. Il sortit tut en mettant sa capuche sur la tête pour la protéger sur soleil tapant.

Une fois dans la jungle des instructions étaient donné et elle était relativement simple. Il fallait simplement à trouver une pierre lumineuse mais sur le fait que cela se compliquait au fait que la jungle était habitée.
Faut-il en être étonner ? Pas vraiment, vu qu'il n'aurai pas besoin de grand chose qu'autre que son épée et son bâton d'invocation il laissait le sac de voyage à Isari et un homme l'accompagnait pour quelques mètres pour lui indiquer la direction. Se ne fut pas long avant de voir la première bête mais celle-ci n'avait pas encore vu Duscisio alors il était encore temps de se préparer par quelques invocations de base. C'est à ce moment là que le catalyseur du bâton brillait de tout son éclat après qu'il tapa su sol.

Taraga ti solidio, pnitisrun-mi vi yera
Terre et pierre, prêtez-moi vos yeux.


Un craquement soudain du sol à la fin de l'incantation prit par à ce que faisait Duscisio par le premier animal qui défendait la pierre, grognant à pleins crocs la venue de l'albinos qui n'avait pas encore tout à fait fini de se préparer. Ses yeux regardaient ceux de la bête comme un regard de défi, celle-ci alerta ses congénères par un hurlement à l'astre solaire. Bien sûr il n'y eu pas d'autre arrivant de suite ce qui laissait à Duscisio le prononcer sa deuxième formule alors que de la poussière devant du sol était en train de tourner autour de lui puis autour du bâton.

Taraga ti solidio, solidifik mi akbach pu glada di vi filis
Terre et pierre, solidifiez mon appuie par une lame de votre force.


La poussière qui tournait autour du bâton se compacta alors pour former une lame, non pas brillante certes mais tout aussi tranchante, en bas de la main de l'albinos qui tenait. Le haut ou la pierre de lumière se trouvait était rester tel quel mais utile pour assommer une petit bête qui ne mérite pas d'être abattu. Il fallait donc trouver la pierre, vu que la premier bête hostile la protégeant était là elle ne devait pas être loin mais si elle est protéger que par se qui ressemble à des loups cela pouvait paraître trop facile. Donc il fallait s'attendre à bien pire après. Quel taille ? Quel force ? Son épée noir restant à sa place attendant qu'on la dégainer pour se trouver utile, un pouvoir encore peu utiliser en public. Il sait qu'il est observer, il le sent quelque part. Son champ de détection terrestre ne lui permettait que de sentir une présente à cinquante mètres autour de lui seulement, l'expérience manque encore pour élargir cette portée, une force magique nécessaire aussi au fait qu'il ne peut la garder que quinze minutes. Il allait devoir en finir rapidement donc pour ne pas se trouver aveugle à tout attaque par surprise.

Il fallait trouver la pierre mais avant cela il fallait se diriger en sa direction, s'approcher d'elle, une chose sûrement plus facile à dire qu'à faire. Tenant fermant son bâton alors que la lame finie par se solidifier, une petite protection pour la main, il mit celui ci en arrière comme s'il allait donner un coup avec, l'autre main allant dans la direction du l'animal qui continuait de grogner. Inutile de dire que Duscisio veut en tuer le moins possible, totalement contre la tuerie même animale, il fera tout pour que se soit le cas. Alors il prononça encore les premiers mots dans un ton des plus bas pendant qu'encore une fois de la poussière devant du sol tournait autour de lui, voilà qu'il prit le premier pas décider de courir vers l'animal pour continuer une fois de plus une formule de cette langue étrange.

Taraga ichtri li pifitpiuti tlismiptra tui liplistra
Terre soyez les piliers pointus qui transperce tout sur le passage.


Alors trois pieux de pierre se formèrent une fois à quelques mètres du loup qui prit presque peur pour l'esquiver. Ne se souciant pas de l'animal mais la surprise veux que plusieurs bêtes un tout petite peu plus grosse arrive trop prêt pour que Duscisio puisent esquiver. Mais alors que ce passe t'il ? Le regard qu'il posait sur l'une des bêtes était très surprit, sur l'instant présent et celui du danger d'énorme pique de terre l'entoura formant un mur de pieu géante de cinq mètre de haut autour de lui tout en assommant ses bêtes non-identifié du premier regard soit en les transperçant pour celle qui était trop proche. Ses pieux avaient disparu et Duscisio étant dans une position comme s'il allait prendre un mauvais coup, bras et bâton devant son visage, surprit de voir les animaux à terre, pour ceux qui étaient en sang, il préférait éviter de les regarder. Il prit quelques instants pour faire le point et continuer ça route dont les bêtes étaient plus grosses les unes que les autres mais ou la pierre était enfin visible. Mais il n'y avait pas que de bêtes. Une créature de pierre de trois mètres de haut avec un visage inexpressif le regardait, il n'avais pas d'yeux mais Duscisio savait qu'il y avait un regard sur lui ainsi qu'un grognement alors qu'il n'avait pas de bouche ou quelconque ouverture permettant de s'exprimer.
Les choses se compliquent à présent qu'il y a ce golem de pierre. Les loups encore ça passait mais là c'est une autre paire de manche. Fallait t'il utiliser ce pouvoir si particulier qu'il possède ? Le contrôle de l'épée n'est pas encore totalement maitriser, l'utiliser maintenant serait dangereux. Que faire ? La magie de la lame de pierre sur le bâton, le pieu de pierre, il y a encore un autre pouvoir qu'il n'a pas utiliser, sa capacité de destruction par la foudre s'est déjà avérer dangereux par le passé, la perte de ses parents l'ont prouver mais il ne peut déployer une telle force comme ça. Non. Il y a bien quelque chose à faire dans cette situation.
Réfléchir dans un moment pareil c'est bien Duscisio ça, rapide mais efficace il savait maintenant comment faire pour s'en sortir. Il n'y avait pas que ses pouvoirs mais aussi son don d'agilité, qu'il a travaillé durement. Alors il prit juste le temps de prendre appuis sur le sol pour repartir de plus belle. Toujours plus de sérieux dans son regard, toujours plus de détermination. Le géant de pierre ne l'avait pas oublier, seulement que se soit la pierre ou la foudre il ne peut rien faire contre lui. L'épée peut-être mais il n'est pas d'avis de le neutralisé totalement donc il fallait détourner ou boucher son regard. Se qui fut prévu dans son mouvement, lorsque que celui ci avançait sa main gigantesque vers le Blanc qui percuta le sol comme une explosion, un grand boom qui faisait bien voir que Duscisio donnait se qu'il avait pour parvenir à ses fins. Fort heureusement Duscisio avait sauver en avant tout en faisant une roulade, tenant son bâton très fermement, il se prépara à lancer une incantation quand une autre bête lui parvenu à portée. Se n'était pas un loup comme les autres. Il avait beaucoup plus de couleur, ainsi que deux queues au derrière qui ondulait presque sous le vent qui venait de souffler. Se n'était pas le vent mais le loup à deux queues qui contrôlait l'air à sa manière. D'un hurlement un énorme coup de vent du l'effet d'une bourrasque compacter qu'il fallait mieux éviter. Un saut sur le coté pour esquiver pendant qu'une nouvelle incantation était finalement prononcer.

Virnis mi ksada fuxdir. Xistni sirsada di fuxdir, inicr ti ni diphles ti flexa six ichimni. Philes.
Venez à moi dieu de la foudre. Sixieme esprit de foudre, unis toi à nous et décoche tes traits sur l'ennemie.


C'est ainsi que six boules électrique se formèrent et furent lancer en direction de la tête du golem de pierre non pas pour le tuer ou le mettre hors d'état de nuire mais bien pour le repousser un petit peu alors que le loup à deux queues surgit de son appuis pour essayer de le mordre à la gorge que Duscisio se protégea avec son bâton à lame de pierre dans la gueule de celui ci, mordu à pleine dent pendant qu'il se débâtait furieusement les yeux dans les yeux. Alors que soudain, un mot fut prononcer.

Piugla

D'une seconde à l'autre, le loup avait fini de se débattre, alors qu'un son de métal était retenti dont ne sait où, métal entrer dans la chair du pauvre animal mais Duscisio avait des yeux apeurer d'un tel geste. Il caressa la bête morte ses yeux encore ouvert lachant peu à peu prise sur la lame de pierre pour finir par tomber.

Mataka mi.
Pardonne moi.


Son regard, Duscisio n'aimait vraiment pas tuer. Emplis d'une certaine tristesse d'un tel geste mais alors que des loups était en train de l'encercler tout en grognant la vengeance de leur camarade. Duscisio se leva rapidement, alors que l'épée noire sorti du sol disparue dans la terre. La pierre n'était que derrière eux il était temps de finir cette épreuve pendant qu'il en était encore temps car le golem de pierre ne semblait pas content non plus. C'est alors qu'il brandit son poing mais d'une main vers cette masse de pierre il ne prononça rien. Pourtant six épées apparu entre sa main et salle du golem qui fut immédiatement arrêter par cette sorte de croix à six branches qui protégeait Duscisio de ce coup mortel. Le golem forçait pourtant son poing ne bougeait pas d'un centimètre vers sa cible pour autant. L'albinos qui avait reprit son regard fixant les yeux invisibles du géant de pierre. Quand Duscisio se déplaça en même temps que de faire un geste de la main pour ordonner à ses épées d'en faire de même pour laisser le poing continuer sa route juste derrière l'enfant. Le bouclier de l'épée se transforma en flèche de l'épée sous un seul geste de sa part. Flèches qui dispersa les loup devant la trajectoire de ses lames noires de peur de se faire tuer à leur tour se que l'enfant albinos pour se faufiler entre ses armes de mort pour arriver près de la pierre en courant finissant simplement par la toucher du bout des doigts...



Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
[Flashback] Être et devenir. Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeLun 27 Déc - 18:20



    Après en avoir terminé avec l'albinos, enfin non, pas terminé, loin de là, mais après l'avoir laissé seul face aux difficultés, j'allais en vitesse monter les marches de la tour d'observation. J'admirais la vue, comme à chaque fois, et repérais les moindres détails, les moindres signes de mouvements aux alentours. C'est comme cela que l'on pouvait voir des choses fabuleuses. Les gens, ou les animaux, ne savaient pas qu'ils étaient observés. Même si j'articulais un quelconque son, ou si je toussais, j'étais bien trop haut pour qu'il ne le perçoive. C'était ça la tranquillité, ça, la liberté.


    Enfin, pour le coup, je siégeais ici pour observer le nouveau qui souhaitait intégrer la caste durant son épreuve de courage. Je ne le repérais pas tout de suite, mais quand je vis des bêtes s'approcher, je compris où il était. Je l'observai très attentivement, et je dois dire qu'il se débrouillait très bien. Il avait la capacité de contrôler différents types de matières, et même, à ma grande surprise, de faire apparaitre en quelque sorte des épées. Impressionnant. Tellement impressionnant que j'en oubliais presque qu'il fallait que je rejoigne le lieu de téléportation avant qu'il ne touche la pierre, étant dangereusement en train de s'en approcher. Oui, la pierre lumineuse avait la capacité de téléporter quiconque la toucherait vers son double, un double de la pierre lumineuse qui se situait au cœur de notre village.


    Je vis une meute de gros loups parvenir jusqu'à l'albinos. Arf, ce serait dur pour lui, mais vue ses compétences, je ne me fis pas beaucoup de soucis. Je ne pouvais pas le regarder terminer l'épreuve, car il fallait que je l'accueille une fois qu'il aurait touché la pierre, ou il se sentirait un peu perdu. J'abandonnai donc avec difficulté le regard sur l'herboriste, pour descendre de la tour. Je sifflais, toujours en descendant les étroits escaliers, pour appeler ma jument Léan, car sinon, je ne serais pas à temps au village. Fort heureusement, elle n'était pas loin. L'herbe était bonne et fraîche par ici. Et, je savais qu'elle l'appréciait.


    Je grimpais sur la jument, et l'encouragea à galoper.

    " Allez ma belle, ramène nous au village. "

    Puis, là voilà partie. Une fois arrivé, je courus jusqu'à la hutte principale, et observais la pierre. Le peuple était là, à attendre impatiemment l'arrivée, si arrivée il y avait, du nouveau. Ils savaient tout comme moi que si l'albinos parvenait à apparaitre ici, c'était gagné pour lui. En effet, l'épreuve de courage était la plus dure. Après, ce n'était que par principe que l'on effectuait les autres. Et, de toute manière, si nous avions réussi la première étape, le reste était très facile, presque futile.


    Un large sourire s'empara de mon visage quand je vis l'albinos apparaitre, avachis par terre, car il ne devait en aucun cas s'attendre à ce que le simple toucher de la pierre le transporte jusque ici, au chaud. Avec joie je pris la parole.

    " Félicitations camarade ! Tu as réussi ! Le plus dur est fait maintenant. "


    J'attendis qu'il se relève, et que les acclamations des Ascans cessent, pour lui parler un peu plus en privé. Il aurait peut être voulu fêter ça, mais il fallait terminer le test, et ce ne serait pas très long. Nous festoierons ce soir pour célébrer son intégration. Je lui attrapai donc le bras, et l'emmenai avec moi derrière le village. Là, se trouvait un des plus grands et vieux arbres de la forêt. Tout en haut de celui ci, on apercevait à peine, vue la hauteur, un petit bout d'un ustensile. On aurait pu se demander comment on avait pu le poser sur une branche aussi haute, mais là n'était la questions. Le but ici était justement de le faire tomber.

    " Tu vois l'ustensile posé sur la plus haute branche ? "

    Je lui montrais du doigt, et poursuivis.

    " Et bien, tu vas devoir trouver un moyen de le faire tomber. Tu as trois chances, mais je ne me fais pas de soucis pour toi. Je pense que tu sauras exploiter tes compétences pour réussir cette courte épreuve. Je te regarde. "

    L'arbre était très lisse, et même les singes auraient du mal à y grimper. Non, le but n'était pas de faire de l'escalade, mais bien de réussir à viser cet objet.

Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeMar 28 Déc - 20:23

Flèches qui dispersa les loup devant la trajectoire de ses lames noires de peur de se faire tuer à leur tour se que l'enfant albinos pour se faufiler entre ses armes de mort pour arriver près de la pierre en courant finissant simplement par la toucher du bout des doigts... mais qui aurai cru que c'était une pierre de téléportation ? L'arrivée au centre du village était soudaine mais rapide. Donc aucun doute que ses applaudissements n'était pas un message de bienvenue au paradis.
Comment penser cela alors que tout objectif avait été remplit ?

Ce sont les paroles du chef qui l'ont quelque peu réveiller plus que les applaudissements, le plus dur, cela voulait dire qu'il y avait une suite. Qui aurai cru que cela serai si simple ? Il restait donc des choses à faire. Sur le sol, à terre, Duscisio rouvrit les yeux alors qu'il n'avait pas souvenir qu'il les avait fermer. Le tout maintenant était surtout de se relever comme il se doit pour participer à la suite de l'épreuve. De ses deux mains il prit appuie sur le sol et se redressa lentement alors que le soleil vint percuter ses yeux rougeoyant alors tout de suite le réflexe de mettre la capuche sur la tête fut immédiatement exécuter. Le soleil, terrible ennemie, cette astre lumineux saurait le tuer tôt ou tard par n'importe quel moyen, pourtant, l'albinos ne semblait pas vouloir mourir et loin de là il avait à accomplir avant.

Isari lui tira le bras pour l'obliger à le suivre à se qui semblait être la suite, derrière le village où se trouvait un arbre où l'age semblait avoir raison de lui mais pourtant en si bonne forme. Ses feuilles vertes et son tronc glissant à souhait reflétait bien que toute être aussi agé qu'il soit présente autant de beauté que de sagesse. Mais il y avait quelque chose qui apparaissait quand Isari lui montra. En effet il y avait un outil en haut il fallait simplement le faire tomber. Comme il le disait lui-même c'était une courte épreuve donc inutile de faire une quelconque escalade. Cela est arrangeant. Alors d'un simple geste il mit sa main devant lui pour appeler l'un de ses pouvoirs. Se n'était pas la foudre ou la terre mais bien l'une de ses épées qu'il allait appeler. Cela se voyait par l fait qu'une certaine poussière noire tournait autour de lui. Alors il ouvrit la paume de sa main comme si on devait lui donner un objet sauf que cette fois ci était l'objet qui venait directement à lui.

Tiliti Ounigla

Ce n'était pas l'une des grandes épées mais bien l'épée qu'il y a dans sa ceinture mais en dupliquer. L'étonnement ne serait pas surprenant si Isari voyait se qu'il était en train de faire. Une petit épée qu'il léviter à quelques millimètres au dessus de sa peau.

Nindi et Sisdi ichtri li plidi di ce glad
Nord et Sud soyez les pôles de cette épée.


Un courant électrique, un arc électrique plus précisément fit un son entre la paume de l'épée et de la main qu'il tendit lentement vers le haut pour montrer la direction que devait prendre sa petite lame noire s'envolant comme un papillon sans ailes vers l'ustensile au dessus de l'arbre. Arriver à sa hauteur de plaçant juste au dessus de l'objet le petit courant magnétique fit basculer l'objet lentement mais surement sur un côté, la gravité n'avait plus qu'à faire le reste. Les bruits de feuille et de l'outil percutant les branches se successivement alors que finalement l'outil tomba mais juste par chance. Duscisio était d'ailleurs soulager que cela avait marcher du premier coup, le regard et l'oreille qu'il prenait à écouter les son des impacts et se regarde déterminer mais incertain ne lui montrait qu'une chose : Qu'il ne compte pas que sur ses capacité mais aussi à se que lui donne la nature dans ses périples.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
[Flashback] Être et devenir. Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeMer 29 Déc - 14:16



    L'albinos ne se posa pas de question et commença très rapidement. Hop, il fit apparaitre une épée, et la déplaça délicatement jusqu'à ce qu'elle atteigne l'ustensile posé sur la plus haute branche de l'arbre, et qu'elle le fasse tomber, avec cette même délicatesse. C'était vite fait, bien fait. Et ce pouvoir sur les épées qu'il avait m'impressionnait toujours autant, à chaque fois qu'il se mettait à l'œuvre. Une formule, et différentes façons de faire apparaitre ses épées. C'était un pouvoir subtile et intéressant. Ce jeune homme était donc évidemment un bon élément pour notre caste.


    J'avais entendu à plusieurs reprises le jeune homme s'exprimer d'une langue qui m'était inconnue. Je lui demandais alors de quoi elle s'agissait avant de la quitter ici, et de lui donner les quelques indications pour la dernière épreuve, qui pouvait ne pas être appelée comme telle, mais qui restait tout de même fondamentale pour les Ascans, pour devenir un vrai Ascan.

    " Quelle est cette langue que vous parlez souvent ? "

    Une fois que j' eus la réponse la réponse à ma question, j'ajoutai :

    " Et bien... Je dois dire que tu as réussi les épreuves avec brio. Je n'ai plus qu'à te laisser aller prier au temple Ascan et te familiariser avec cet endroit sacré pour nous. Dirige toi vers le Sud, et tu tomberas dessus. Fête ton intégration dignement ce soir, et bienvenue parmi nous Monsieur Duscisio Balibe. "


    Je lui souris comme à n'importe quelle personne que je considérais comme un camarade, et partis. Il n'avait plus qu'à aller à quelques centaines de mètres au Sud pour parvenir au temple, et il serait définitivement considéré comme un Ascan, par le peuple, et par les Dieux.

Revenir en haut Aller en bas
:: La Voix de Delil ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
Duscisio Balibe
:: La Voix de Delil ::
Duscisio Balibe
MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitimeSam 1 Jan - 18:36

Il était temps maintenant de parfaire cette formation chez les Ascans. Toutes les épreuves avaient été" réussit avec succès et Isari éprouvait un air intéresser par se que possédait Duscisio a savoir ses épées qu'il fait apparaitre par ci par la par de simple mot comme il le fait avec sa propre magie. Fallait t'il en tirer bon partie ? Duscisio sera toujours là pour les siens mais son travail lui permet de vivre. Ses voyages ne seront pas tous tranquille comme celui ci pour venir ici. Le voila Ascan, enfin presque. Il semblait avoir quelque chose qui manquait pour finir tout cela. Une question qui trottait dans la tête de son présent chef alors autant la laisser sortir et vu qu'il ne s'agissait que d'une question normale Duscisio y répondit avec un extreme calme.

C'est une langue très ancienne, elle m'est indispensable pour ma magie.

Tout simplement. Il n'y a rien de compliquer à dire cela, une langue ancienne, datant d'avant la grande guerre. En dire plus maintenant serait trop facile, et les laissez deviner plus tard lui laisse un certain mystère. Écoutant les dernières instructions d'Isari au fait d'aller prier au temple. Prier. Il y eu un moment de silence et d'inexpression à l'égard de l'albinos, il regarda vers le Sud pendant que le chef Ascan lui énonçait la bienvenue parmi eux. Sans le moindre mot il partis pour le temple Ascan pour y prier une bonne heure alors qu'il prononçait des mots incompréhensible pour tous mais dont une aura magique ainsi qu'un pentacle apparaissait à sous ses pieds, position sur les genoux les mains comme si elle tenait une boule invisible, il priait pour les dieux, pour le reste des siens et surtout pour ses parents qui sont décédé il n'y a que peu de temps.


Duscisio's Theme - Pistilose's Theme
[Flashback] Être et devenir. Dusc

Merci Othello pour le Kit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Flashback] Être et devenir.   [Flashback] Être et devenir. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Être et devenir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] Être et devenir.
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Un jeu vidéo pour devenir chirurgien... virtuel...
» À devenir fou ! (Épreuve d'immunité)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: La Communauté & ses échangesTitre :: • Corbeille :: • Les vieilles aventures-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !