Une bougie face aux ténèbres de l'ignorance (PV Dolan Kane)



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une bougie face aux ténèbres de l'ignorance (PV Dolan Kane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
:: Lame de Lune ::

|| Informations ||
Fonction:
Pouvoirs, spécialités & Don:
Relations & Contacts:
avatar
:: Lame de Lune ::
Alastor

MessageSujet: Une bougie face aux ténèbres de l'ignorance (PV Dolan Kane)   Mar 2 Sep - 7:24

16 Géxon 1302
‘’… existe-il une relations entre les astres célestes et les saisons ? Notre système, les soleils et les lunes… j’ai observé leur chemin à travers les jours et les nuits à travers les saisons et les années… toujours et encore toujours la même suite des évènements et les dates demeurent toujours plus ou moins les mêmes à chaque mouvement. Il y existe quelques variation selon le lieu où je me trouve… et si seulement il m’était possible de posséder un autre point de vu afin de mieux comprendre notre monde…’’


Penché au-dessus de son journal et entouré d’une montagne de textes plus sages et plus fous les autres que les autres, le Lhurgoyf était encore une fois plongé dans les ténèbres de la connaissance. Ce monde si obscur où à chaque ombre à laquelle une lumière est apportée, d’autres ombres sont créées. Il s’agit d’une chasse qui ne se terminera sans doute jamais, car l’univers, le monde, plus il le découvert, plus il croit le comprendre, plus des nouvelles questions font surfaces. Comprendre le monde, les actions des astres célestes et leur effet sur le monde, voilà sa fascination du moment. Oui, cette fascination qu’il avait découverte en observant les lunes lors d’une nuit claire, lorsqu’il avait observé le mouvement des vagues en coalition avec la position des lunes. Alors que Maara apparaissait comme étant plus proches et que Ignias semblait se masquer derrière celle-ci alors que Talum s’éloignait au-dessus… il avait observé leurs mouvements, l’ombres du monde et leur propres ombres se dessiner sur leur surfaces au fils des jours, des semaines et des mois. Oui, le vagabond s’était arrêté à la Bibliothèque des Lumières afin de fouiller parmi les ouvrages de l’endroit… la plupart qu’il avait déjà lu. Il en avait dépoussiériez quelques-uns cherchant à rafraichir sa mémoire, comparer certaines de ses observations avec celle d’autre érudits. Tant d’œuvres… cependant tant de travail qui n’a pas su voir la véritable lumière à cause de l’ignorance du monde !

Oui l’ignorance du monde… cette malédiction. La connaissance et la découverte sont des choses essentielles, toutefois le monde préfère souvent demeurer ignorant, expliquer et justifier le tout avec une idée d’actes divins. Il est plus facile de demeurer bête, le monde est toujours plus beau pour les êtres hébétés. Oui, l’ignorance est sans doute ce qui rend certaines personnes heureuses, mais ce n’est pas le cas pour notre Éclari. Non, cet érudit, ce vagabond tente de modeler l’univers et sur sa tables de nombreux ouvrages s’y trouve afin d’y trouver référence à ses théories, à ses idées. Son journal est tel un cryptogramme, énigme que parfois seul lui peut en comprendre le sens. Entre quelques textes cohérents il y existe divers idées, dessins incompréhensible si on ne sait déchiffrer le chaos. Le chaos, voilà notre univers. Et puis il y avait eu ce myste qui avait su le distraire… ce myste… qui est toujours présent et qu’il ne comprendra qu’avec le temps et les recherches. Cependant, afin de comprendre de telle choses, il y existe de nombreuses questions auxquels il se doit de répondre. Il n’est pas question qu’il s’abandonne dans une théorie divine ! Il ne faut pas être ridicule.

Des heures, oui des heures elles ont passés, les grains de sables ont tombés dans le sablier et Lomion ne semble pas avoir trouvé une conclusion pour l’image des astres en rapport à Isthéria. Sans doute qu’un voyage bien au-delà des terres de ce monde serait ce qui aiderait le vagabond… mais là il n’y existe nul gens suffisamment fou ou brave afin de braver l’inconnu. Le monde craint l’inconnu… il est triste de devoir se fier à de tel êtres. Voilà l’avenir du monde… l’ignorance à cause de la peur. Le myste ne fait que renforcer la peur qui les habite déjà… Ils donnent l’impression d’être brave, mais ils ne cherchent nullement à comprendre le monde, lui donner un sens autre que ce qu’ils ont connu à travers les superstitions.

Prenant un gorgé de l’horrible thé qui lui avait été préparé, Lomion plaça la tasse sur la table, poussa quelques ouvrages d’un mouvement de la main au loin et puis prit son journal avec lui avant de sortir de la bibliothèque d’un pas décidé. Oui, il ne pouvait plus tolérer cette endroit, lire les textes de gens qui pouvait être si respectables si leurs idées ne possédaient pas tant de failles ! Est-ce que les failles étaient simplement du à leur croyances ou bien par crainte que la société les perçoivent comme étant des hérétiques du monde et les juges ? Le vagabond sorti donc de la bibliothèque, la lumière du jour lui mal aux yeux. Combien de temps avait-il passé au-dessus des textes ? Avait-il une fois de plus perdu la notion du temps ? Comment allait-il faire pour mieux observer les astres célestes en demeurant les pieds sur la terre ferme ? Comment allait-il répondre à toutes les questions qu’il se posait…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une bougie face aux ténèbres de l'ignorance (PV Dolan Kane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Lumière face aux Ténèbres ... le combat éternel [ Luke ]
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Istheria, le monde oublié :: Eridania, le pays aux mille culturesTitre :: Hesperia, la CapitaleTitre :: La Bibliothèque des Lumières-
Sauter vers:  

(c) ISTHERIA, LE MONDE OUBLIE | Reproduction Interdite !